Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’indépendance des statistiques publiques

L’indépendance des statistiques publiques

L'intersyndicale de l'Insee sonne l'alarme dans le cas de l'indice des prix. Regroupant la CGT, la CFDT, la CGT-FO et Sud, et toujours prompte à défendre la qualité de la statistique publique, elle vient de révéler, le 22 avril 2011, qu'un projet de refonte de l'indice des prix est en préparation et qu'il pourrait avoir pour effet de faire sous-traiter par la grande distribution la collecte de données nécessaires à la fabrication de cet indicateur. Pour beaucoup de statisticiens, il pourrait s'agir d'une dérive grave, mettant en cause l'indépendance de l'Insee et la qualité des statistiques économiques. En quelque sorte, c'est une privatisation partielle de l'indice des prix que prépare la direction générale de l'Institut.

Autrefois, d'aucuns disait c'est écrit dans le journal, ou vu à la télé comme quoi c'est vrai. Les sondages sont un outil pour manipuler les opinions. Si plus de la moitié pense que..., alors que le reste qui ne pense pas que... est forcément inadapté.

La farce sera bien drôle quand on aura privatisé l'INSEE. C'est bien un vent de privatisation qui souffle sur cette institution.

Ainsi, quand on nous dira que les statistiques disent qu'il faut travailler plus pour gagner moins, plus question d'ergoter. Les statistiques prophétiserons qu'il n'y a plus d'inflation, que les prix baissent, que les salaires augmentent, que les pauvres sont heureux d'être pauvres, et qu'ils le mérite bien comme les riches méritent bien leur sous. Bien malin qui osera contredire les statistiques, on le prendra pour un Don Quichotte. On saura que c'est mathématique, une question de calcul et rien d'autre.

D'après Mediapart « L'intersyndicale de l'Insee vient de sonner l'alarme dans le cas de l'indice des prix. Regroupant la CGT, la CFDT, la CGT-FO et Sud, et toujours prompte à défendre la qualité de la statistique publique, elle vient de révéler qu'un projet de refonte de l'indice des prix est en préparation et qu'il pourrait avoir pour effet de faire sous-traiter par la grande distribution la collecte de données nécessaires à la fabrication de cet indicateur. Pour beaucoup de statisticiens, il pourrait s'agir d'une dérive grave, mettant en cause l'indépendance de l'Insee et la qualité des statistiques économiques. En quelque sorte, c'est une privatisation partielle de l'indice des prix que prépare la direction générale de l'Institut »

le lien vers la déclaration de l'intersyndicale http://www.cgtinsee.org/dossiers/delocalisation/2011/Lettre_direction_centre%20messin_22%20avril%202012.pdf

La fabrication de l'indice des prix prendrait ainsi prochainement en compte des « “données de caisses” (prix, certaines caractéristiques des produits) issues des caisses des grandes et moyennes surfaces. À terme, ces relevés seraient utilisés dans les calculs de l'indice des prix en lieu et place des relevés effectués sur le terrain. Au total pas loin de 500.000 relevés actuellement collectés seraient remplacés par l'utilisation de ces données », écrit l'Intersyndicale.

On s'attendait à ce qu'il ait une refonte qui permet de bien tenir en compte l'évolution de la société et des besoins nouveaux et indispenables pour calculer les indices correctement, mais on ne pensait pas que les corrections iront dans l'intérêt de la grande distribution.


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Le taulier Le taulier 4 juin 2011 14:26

    Je ne vois pas où est le problème. C’est plus intelligent de se faire communiquer les prix par les commerçants par internet que d’envoyer des gusses aux 4 coins de la France avec une voiture pour relever les prix.

    Est-ce que la grande distribution va mentir ? Surement pas vu qu’en cas de fraude les sanctions seraient bien plus élevées que le gain obtenus.

    En plus cela part d’un postulat faux que l’état, le gouvernement et les fonctionnaires ne trichent pas.


    • ottomatic 4 juin 2011 15:00

      Déjà, les statistiques de l’insee sont fausses...

      Laisser la grande distribution s’en occupé n’améliorera pas les choses...

      • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 5 juin 2011 11:21

        Ils vont devoir faire de la pub pour leurs indices.

        Style :

        « Indice Croisement, la connaissance au bout des doigts »

        ou bien :

        « Chez Croisement, trouvez le bon indice »

        ou encore :

        « Croisement maîtrise les prix avec son indice labellisé »


        • velosolex velosolex 6 juin 2011 08:19

          Un lièvre intéressant à soulever !
          De même les statistiques concernant le soi-disant vieillissement de la population française, et dont l’utilisation, pour justifier l’augmentation des cotisations et du nombre d’années pour valider une retraite, devrait interroger un peu plus.




          • DEMANDONS DONC AUX LABOS PHARMACEUTIQUES DE COMBLER LE TROU DE LA SECURITE SOCIALE....EUX ET LE MEDEF SONT RESPONSABLES DE TOUT CE DEFICIT

            sur le plateau d’yves calvi le professeur even de NECKER et 2 autres spécilaliste DE LA PHARMACO-VIGILANCE ont
             
            confirmé que les labos francais importaient d’inde ou de chine...les molècules...et
             
            mettaient seulement sous boites en france.. EXEMPLE vaccin contre le cancer de l’utérus
             
            vendu 158 EUROS PRIX DE REVIENT 0.74 EUROS...ET autres magouilles confirmées par
             
            ces 3 spécialiste ( c’est dans l’air du 10.06.2011....=) PLUS LE MALADE EST ATTEINT D
             
            UNE MALADIE GRAVE PLUS LE LABO FAIT DES BENEFICES SANS COMPTER LES
             
            ARNAQUES DU GENERIQUE...QUI REVIENNENT ENCORE A MOINS CHER...POUR ETRE REVENDU A 90% du prix de l original....ALORS QU’IL REVIENT A QUELQUES CENTIMES

            PRIX DE VENTE= PRIX DE REVIENT MULTIPLIé de 20 a 200 fois.....escroquerie faramineuse............ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            ON SE FOUT DE QUI ...DE NOUS les malades ET L ’UM...PS sponsorisé par ces labos (si on peut encore les appeler ainsi....) nous fait nous malades la MORALE.....

            LES GROSSES ENTREPRISES ELLES NE REGLENT PAS TOUJOURS LES CHARGES PATRONALES.. (et les labos non plus....).l’état laisse faire..le cochon de payeur c’est nous( en parlant de cochons...les exportations chinoises de molècules venant principelement du cochon...dont la production va etere divisée par.....2 quelle saloperie mattrons t ils nos labos dans les médicament....de la vache folle bien sur....)

            TOUSENSEMBLE

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FRIDA

FRIDA
Voir ses articles







Palmarès