• vendredi 18 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Actualités > Economie > La banque pour les nuls
77%
D'accord avec l'article ?
 
23%
(26 votes) Votez cet article

La banque pour les nuls

On lit tout et son contraire sur les banques (sur le net et même à la télé). Création ex-nihilo, effet levier, taux d’intérêts, les banques nous arnaquent-elles ?

J’ai voulu comprendre, et j’ai mené ma petite enquête, je vais essayer de faire le plus simple possible. Je laisse de coté les activités “hors bilan” et autres exotismes de la finance “créative”, juste pour comprendre le métier de base, qui est prêter de l’argent a l’économie (les entreprises) pour investir (et consommer).

Une banque peut gagner de l’argent de différentes manières :

  • vous faire payer des frais (agios, gestion, conseil),
  • jouer son argent en bourse, et …
  • vous prêter de l’argent. C’est cette partie qui fait polémique et que je me proposes d’expliquer.

Certains disent les dépôts font les dettes, d’autres le contraire, que l’argent est créé ex-nihilo, etc…

Concrètement ? Pour comprendre il faut savoir lire un bilan bancaire. Heureusement, tout est expliqué sur le net. Et je vais prendre un vrai bilan d’une vraie banque que tout le monde connaît, et que tout le monde peut consulter et vérifier par lui même.

Que voit-on ?

Les actifs, c’est ce qui est “actif” c’est à dire l’argent qui est actif dans l’économie, qui circule. Ce qui passif, c’est ce qui représente ce qui est “immobile” dans la banque elle même. Les 2 doivent être égaux (comptabilité en partie double) par “construction”. (C’est un peu perturbant au début, mais après on s’y fait).

Alors, “on” lit souvent que les banques prêtent 30X plus que les dépôts et que l’argent sort de nulle part, et qu’elles touchent des intérêts dessus.Ce qui évidement serait “trop facile”, je crée de l’argent à partir de rien, je le prête, et je demande des intérêts … trop facile.

Est-ce vrai ? Oui et non.

  • Oui : les banques prêtent plus que l’argent dont elles disposent. Dans ce cas la, il y a différentes manières de compter (plus ou moins sévères selon les réglementations, par exemple certains considèrent que les bonds du trésor AAA sont “sûr et certains” et d’autre pas). Pour faire simple on prends les capitaux propres, et on regarde combien elles prêtent avec : (1890,6-73,7)/73,7=24,7. Donc le CA prête 25 fois ses capitaux !!! En cas de bank run ou de faillite d’une filiale Grecque (au hasard), c’est une banque ultra fragile (beaucoup plus que les grosse banques américaines dont les mêmes ratios tournent autour de 9)
  • Non :  elles ne touchent pas l’intégralité des intérêts dessus. Les capitaux prêtés sont redéposés (vous empruntez pour une maison, mais le maçon va déposer l’argent du chèque sur son compte qui rapporte), comme on le voit sur leur bilan. Si on enlève les intermédiaires (vous empruntés au CA, et le maçon dépose à la BNP) les sommes sont quasi équivalentes : (111,7+798,2)909,9 qui sont prêtés et (134,4+641,8)776,2 qui sont en dépôts.

Prêt et créances sur la clientèle (vous et moi quand on va emprunter pour acheter une maison) + prêts et crédits aux autres établissements bancaires (les autres banques ont trop prêtés et donc re-empruntent) sont sensiblement égaux aux dettes envers la clientèle et autres établissement de crédits !

Une banque se rémunère donc sur le différentiel de taux d’intérêts entre les prêts et les dépôts : c’est le taux d’intermédiation (source de PNB – produit net bancaire). Mais la concurrence fait que ça rapporte de moins en moins.

La part de la marge d’intermédiation dans le PNB est passée de 80,8% à 53 % entre 1988 et 1996

Si on élimine les intermédiaires, ca revient à : vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains.

Les banques sont soumises à la concurrence, au sein d’un pays, mais aussi a l’international. Sauf accord entre elles, elles ne peuvent pas faire ce qu’elles veulent. Pour attirer les meilleurs professionnels (qui vont leur faire du trading informatique par exemple) elles leur donnent des gros salaires/bonus.

Donc concrètement, puisque les banques disposent du droit de seigneuriage (prendre une rente sur la création monétaire) :

  • les banques (dites de second rang, les banques normales quoi) créent ex-nihilo de la monnaie dette, c’est vrai,
  • mais les intérêts de cette création monétaire est essentiellement reversée a “nous”, elles ne prennent qu’une “petite” (tout est relatif) commission au passage

Concrètement, c’est nous les plus gros bénéficiaires de l’intérêt sur la création monétaire et non pas les banques, contrairement à toutes les affirmations fallacieuses qu’on trouve sur le net à ce sujet.

Par contre, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne à ce sujet, puisque certains en profitent, et d’autre pas. Il existe un autre moyen de profiter de ce droit de seigneuriage pour soi même : investir dans des actions bancaires.

Donc au final, peut-on le reprocher aux banques ? non !

On peut éventuellement leur reprocher de prendre un pourcentage au lieu d’un frais fixe. Mais c’est un autre débat. Pourquoi nous passons par les banques pour nous prêter au lieu de le faire directement est aussi un autre débat.

Article original.




par yoananda (son site) jeudi 22 décembre 2011 - 29 réactions
77%
D'accord avec l'article ?
 
23%
(26 votes) Votez cet article

Les réactions les plus appréciées

  • Par Hermes (---.---.249.150) 22 décembre 2011 11:05
    Hermes

    Bonjour, vous dites :

    " vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains."

    Il pourrait même ête placé ailleurs à des taux plus intéressants. Vous montrez juste que le système profite à fond aux personnes qui n’ont pas réellement besoin d’argent. Par contre lorsque l’on en a réellement besoin, c’est une autre affaire !

    Mais la première phrase (Je laisse de coté les activités “hors bilan” et autres exotismes de la finance “créative”) suffit à comprendre que vous ne parlez de toute façon que de la façade du système financier : la banque de détails aux particuliers, qui effectivement est soumis à des contraintes qui la rendent difficilement rentable. Cette façade cache toute l’arrière boutique que vous avez écarté d’office de votre propos.

    Je ne pense pas que la cible des critiques que vous essayez de calmer soit cette façade.... bien que certaines personnes crédules puissent imaginer que les escrocs aient pignon sur rue. Les escrocs riront en coulisse le jour où le peuple pendra le banquier du coin de la rue.

    Bonne journée.

  • Par Inquiet (---.---.250.128) 22 décembre 2011 12:57

    Bonjour, vous dites :

    " vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains.« 

    Certains vous ont déjà répondu sur la notion des intérêts cumulatifs, mais à la rigueur peu importe, le fait réellement important étant le prêt lui-même avec ou sans-intérêt créé ex-nihilo (que vous niez pas).

    Car ce capital de 100 000€ qu’il ait ou non des intérêts, vous vous devez de le rembourser à votre banque. Comme la banque n’a pas »sortie" cette somme de ses fonds propres puisqu’il ne s’agit qu’une ligne d’écriture, elle a dépensé ZERO (hormis bien sûr les frais si on veut être tatillion).

    Par contre, elle s’attend à être remboursé intégralement de ces 100 000 € qui n’existait pas auparavant par de la vrai monnaie qui vient du salaire de celui qui a contracté le prêt.

    Le plus cynique dans tout cela, c’est que d’une certaine façon, intérêts ou pas, la banque commence à gagner de l’argent dès le remboursement de votre 1ère mensualité.

    Les intérêts ne sont que la cerise sur la gâteau, si ils étaient vraiment ce qui rétribuerait les banquiers on n’aurait jamais eu droit à des prêts à taux zéro smiley

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Les thématiques de l'article

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération