Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Economie > La banque pour les nuls

La banque pour les nuls

On lit tout et son contraire sur les banques (sur le net et même à la télé). Création ex-nihilo, effet levier, taux d’intérêts, les banques nous arnaquent-elles ?

J’ai voulu comprendre, et j’ai mené ma petite enquête, je vais essayer de faire le plus simple possible. Je laisse de coté les activités “hors bilan” et autres exotismes de la finance “créative”, juste pour comprendre le métier de base, qui est prêter de l’argent a l’économie (les entreprises) pour investir (et consommer).

Une banque peut gagner de l’argent de différentes manières :

  • vous faire payer des frais (agios, gestion, conseil),
  • jouer son argent en bourse, et …
  • vous prêter de l’argent. C’est cette partie qui fait polémique et que je me proposes d’expliquer.

Certains disent les dépôts font les dettes, d’autres le contraire, que l’argent est créé ex-nihilo, etc…

Concrètement ? Pour comprendre il faut savoir lire un bilan bancaire. Heureusement, tout est expliqué sur le net. Et je vais prendre un vrai bilan d’une vraie banque que tout le monde connaît, et que tout le monde peut consulter et vérifier par lui même.

Que voit-on ?

Les actifs, c’est ce qui est “actif” c’est à dire l’argent qui est actif dans l’économie, qui circule. Ce qui passif, c’est ce qui représente ce qui est “immobile” dans la banque elle même. Les 2 doivent être égaux (comptabilité en partie double) par “construction”. (C’est un peu perturbant au début, mais après on s’y fait).

Alors, “on” lit souvent que les banques prêtent 30X plus que les dépôts et que l’argent sort de nulle part, et qu’elles touchent des intérêts dessus.Ce qui évidement serait “trop facile”, je crée de l’argent à partir de rien, je le prête, et je demande des intérêts … trop facile.

Est-ce vrai ? Oui et non.

  • Oui : les banques prêtent plus que l’argent dont elles disposent. Dans ce cas la, il y a différentes manières de compter (plus ou moins sévères selon les réglementations, par exemple certains considèrent que les bonds du trésor AAA sont “sûr et certains” et d’autre pas). Pour faire simple on prends les capitaux propres, et on regarde combien elles prêtent avec : (1890,6-73,7)/73,7=24,7. Donc le CA prête 25 fois ses capitaux !!! En cas de bank run ou de faillite d’une filiale Grecque (au hasard), c’est une banque ultra fragile (beaucoup plus que les grosse banques américaines dont les mêmes ratios tournent autour de 9)
  • Non :  elles ne touchent pas l’intégralité des intérêts dessus. Les capitaux prêtés sont redéposés (vous empruntez pour une maison, mais le maçon va déposer l’argent du chèque sur son compte qui rapporte), comme on le voit sur leur bilan. Si on enlève les intermédiaires (vous empruntés au CA, et le maçon dépose à la BNP) les sommes sont quasi équivalentes : (111,7+798,2)909,9 qui sont prêtés et (134,4+641,8)776,2 qui sont en dépôts.

Prêt et créances sur la clientèle (vous et moi quand on va emprunter pour acheter une maison) + prêts et crédits aux autres établissements bancaires (les autres banques ont trop prêtés et donc re-empruntent) sont sensiblement égaux aux dettes envers la clientèle et autres établissement de crédits !

Une banque se rémunère donc sur le différentiel de taux d’intérêts entre les prêts et les dépôts : c’est le taux d’intermédiation (source de PNB – produit net bancaire). Mais la concurrence fait que ça rapporte de moins en moins.

La part de la marge d’intermédiation dans le PNB est passée de 80,8% à 53 % entre 1988 et 1996

Si on élimine les intermédiaires, ca revient à : vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains.

Les banques sont soumises à la concurrence, au sein d’un pays, mais aussi a l’international. Sauf accord entre elles, elles ne peuvent pas faire ce qu’elles veulent. Pour attirer les meilleurs professionnels (qui vont leur faire du trading informatique par exemple) elles leur donnent des gros salaires/bonus.

Donc concrètement, puisque les banques disposent du droit de seigneuriage (prendre une rente sur la création monétaire) :

  • les banques (dites de second rang, les banques normales quoi) créent ex-nihilo de la monnaie dette, c’est vrai,
  • mais les intérêts de cette création monétaire est essentiellement reversée a “nous”, elles ne prennent qu’une “petite” (tout est relatif) commission au passage

Concrètement, c’est nous les plus gros bénéficiaires de l’intérêt sur la création monétaire et non pas les banques, contrairement à toutes les affirmations fallacieuses qu’on trouve sur le net à ce sujet.

Par contre, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne à ce sujet, puisque certains en profitent, et d’autre pas. Il existe un autre moyen de profiter de ce droit de seigneuriage pour soi même : investir dans des actions bancaires.

Donc au final, peut-on le reprocher aux banques ? non !

On peut éventuellement leur reprocher de prendre un pourcentage au lieu d’un frais fixe. Mais c’est un autre débat. Pourquoi nous passons par les banques pour nous prêter au lieu de le faire directement est aussi un autre débat.

Article original.



Sur le même thème

Les banquiers vous diront qu'ils ne créent pas de monnaie... pourquoi ?
Création monétaire : sortir des idées reçues !
Le navire France avec le Gouvernement VALLS 2 évitera-t-il le naufrage ?...
Prospective mondiale : L’Allemagne, du Frein à la Croissance de l’Europe à une grave Rechute de l’Economie mondiale à l’horizon 2015-2017
Comment le dollar, l’euro, la livre sterling, le yen et le pétrole ont sauvé le monde depuis 2008 ? Les Quantitative Easing Policies ou la « manne monétaire » de l’Occident


Les réactions les plus appréciées

  • Par Hermes (---.---.---.150) 22 décembre 2011 11:05
    Hermes

    Bonjour, vous dites :

    " vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains."

    Il pourrait même ête placé ailleurs à des taux plus intéressants. Vous montrez juste que le système profite à fond aux personnes qui n’ont pas réellement besoin d’argent. Par contre lorsque l’on en a réellement besoin, c’est une autre affaire !

    Mais la première phrase (Je laisse de coté les activités “hors bilan” et autres exotismes de la finance “créative”) suffit à comprendre que vous ne parlez de toute façon que de la façade du système financier : la banque de détails aux particuliers, qui effectivement est soumis à des contraintes qui la rendent difficilement rentable. Cette façade cache toute l’arrière boutique que vous avez écarté d’office de votre propos.

    Je ne pense pas que la cible des critiques que vous essayez de calmer soit cette façade.... bien que certaines personnes crédules puissent imaginer que les escrocs aient pignon sur rue. Les escrocs riront en coulisse le jour où le peuple pendra le banquier du coin de la rue.

    Bonne journée.

  • Par Inquiet (---.---.---.128) 22 décembre 2011 12:57

    Bonjour, vous dites :

    " vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains.« 

    Certains vous ont déjà répondu sur la notion des intérêts cumulatifs, mais à la rigueur peu importe, le fait réellement important étant le prêt lui-même avec ou sans-intérêt créé ex-nihilo (que vous niez pas).

    Car ce capital de 100 000€ qu’il ait ou non des intérêts, vous vous devez de le rembourser à votre banque. Comme la banque n’a pas »sortie" cette somme de ses fonds propres puisqu’il ne s’agit qu’une ligne d’écriture, elle a dépensé ZERO (hormis bien sûr les frais si on veut être tatillion).

    Par contre, elle s’attend à être remboursé intégralement de ces 100 000 € qui n’existait pas auparavant par de la vrai monnaie qui vient du salaire de celui qui a contracté le prêt.

    Le plus cynique dans tout cela, c’est que d’une certaine façon, intérêts ou pas, la banque commence à gagner de l’argent dès le remboursement de votre 1ère mensualité.

    Les intérêts ne sont que la cerise sur la gâteau, si ils étaient vraiment ce qui rétribuerait les banquiers on n’aurait jamais eu droit à des prêts à taux zéro smiley

Réactions à cet article

  • Par TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE EX DP sante social (---.---.---.222) 22 décembre 2011 10:22
    TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

    LES NULS CE SONT LES BANKSTERS :

    plus de 1000 comptes bancaires ont été hameconnés et piratés dans le FINISTERE

    AU CA...CMB....ET CE

    en plus de nous voler et de ponctionner nos impots pour 2 fois se renflouer avec l’aide de nos filous de politiques nationaux ILS SONT INCAPABLES DE SE PAYER UN SYSTEME CORRECT DE PROTECTION DES COMPTES C EST UN SCANDALE

    petit retraité je me suis fait voler...517 euros juste avant noel

  • Par kev46 (---.---.---.242) 22 décembre 2011 10:59
    kev46

    Vous en connaissez beaucoup de comptes rémunérés à 4% ??

    Il y en a pas mal qui sont attractif jusqu’à 15000€ puis au dessus, les intérêts baissent drastiquement.

    Par contre, quand vous emprunté une énorme somme, le taux d’intérêt de 4,5% s’applique sur toute la somme. Les différentiel sont énormes.

    De plus hier, la BCE a prêté presque 500 milliards aux banques européennes à 1% pour qu’elles prêtent à la France à 3,5 ou à la Grèce à 16%. Le différentiel, vous le voyez, il n’est pas de 0,5% ??

    On ne doit pas acheter des actions bancaires !
    L’usure doit être interdit !
    Toutes les banques doivent être 100% mutualistes comme le crédit mutuelle ou la BP-CE. Ainsi touts les bénéfices ne vont pas aux actionnaires vu qu’il n’y en a pas. Par contre il faut limiter la rémunération des dirigeants de ces banques mutualistes.

    D’ailleurs, le crédit mutuelle et BPCE n’ont pas de problème de liquidité dans cette crise contrairement aux banques non mutualistes poussé aux risques par les actionnaires !!

  • Par Hermes (---.---.---.150) 22 décembre 2011 11:05
    Hermes

    Bonjour, vous dites :

    " vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains."

    Il pourrait même ête placé ailleurs à des taux plus intéressants. Vous montrez juste que le système profite à fond aux personnes qui n’ont pas réellement besoin d’argent. Par contre lorsque l’on en a réellement besoin, c’est une autre affaire !

    Mais la première phrase (Je laisse de coté les activités “hors bilan” et autres exotismes de la finance “créative”) suffit à comprendre que vous ne parlez de toute façon que de la façade du système financier : la banque de détails aux particuliers, qui effectivement est soumis à des contraintes qui la rendent difficilement rentable. Cette façade cache toute l’arrière boutique que vous avez écarté d’office de votre propos.

    Je ne pense pas que la cible des critiques que vous essayez de calmer soit cette façade.... bien que certaines personnes crédules puissent imaginer que les escrocs aient pignon sur rue. Les escrocs riront en coulisse le jour où le peuple pendra le banquier du coin de la rue.

    Bonne journée.

    • Par yoananda (---.---.---.123) 22 décembre 2011 20:17

      C’est tout à fait ça.
      Je ne parle que de la « façade ». En l’occurence la vidéo de Grignon est fausse sur la façade ... (sans même aller chercher plus loin).

      Je ne parle pas des bonus, des salaires, des paradis fiscaux, des exonérations d’impots, de la comptabilité « créative », du sauvetage des états et de l’aléa moral, etc...

      Justement pour ne pas se tromper de cible.

  • Par J-J-R (---.---.---.49) 22 décembre 2011 12:11

    «  vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains. »
    Vous êtes à côté de la plaque. Les 100 000 euros prêtés par la banque à 4.5% sont des intérêts cumulatifs. Ce qui n’a rien de comparable avec les 4% de rémunération annuelle concédés pour votre épargne par votre banque.
    Autre point. L’argent prêtée ex nihilo, c’est à dire l’ effet levier de la somme prêtée par les banques corrélativement aux fonds de reserves des banques est une fait incontestable. Le Président Nicolas Sarkozy en a fait explicitement l’aveu dans sa dernière déclaration solennelle devant la Nation de fin mars. Les décisions officielles prises aux sommets de Bâle ( faites une recherche Bâle I, Bâle II, Bâle III) en apportent la preuve. Inutile de nier l’évidence. Autant vous faire une raison. 

  • Par karina (---.---.---.57) 22 décembre 2011 12:25

    Australian Prudential Regulation Authority imagine dors et déja le pire scénario en zone Euro et même au dela en Europe par le célèbre « effet domino » : un taux de chômage « moyen » à 22%, une baisse de 30% des prix des logements, ainsi qu’une chute de 40% en valeur des propriétés commerciales, l’autorité financière annonce que certaines banques européennes feront défaut ou radieront certaines dettes « impossibles à rembourser ».

  • Par Inquiet (---.---.---.128) 22 décembre 2011 12:57

    Bonjour, vous dites :

    " vous empruntez auprès de votre banque 100 000€ à 4,5% et pour le déposez à 4% dans la même banque, qui gagne donc 0,5% … et non pas 4,5% + effet levier comme le prétendent certains.« 

    Certains vous ont déjà répondu sur la notion des intérêts cumulatifs, mais à la rigueur peu importe, le fait réellement important étant le prêt lui-même avec ou sans-intérêt créé ex-nihilo (que vous niez pas).

    Car ce capital de 100 000€ qu’il ait ou non des intérêts, vous vous devez de le rembourser à votre banque. Comme la banque n’a pas »sortie" cette somme de ses fonds propres puisqu’il ne s’agit qu’une ligne d’écriture, elle a dépensé ZERO (hormis bien sûr les frais si on veut être tatillion).

    Par contre, elle s’attend à être remboursé intégralement de ces 100 000 € qui n’existait pas auparavant par de la vrai monnaie qui vient du salaire de celui qui a contracté le prêt.

    Le plus cynique dans tout cela, c’est que d’une certaine façon, intérêts ou pas, la banque commence à gagner de l’argent dès le remboursement de votre 1ère mensualité.

    Les intérêts ne sont que la cerise sur la gâteau, si ils étaient vraiment ce qui rétribuerait les banquiers on n’aurait jamais eu droit à des prêts à taux zéro smiley

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.157) 22 décembre 2011 16:13
    ROBERT GIL

    La grande majorité de l’argent existe seulement sous forme de chiffres dans des comptes bancaires. Par la loi, ces chiffres ont la même valeur que des billets de banque et des pièces de monnaie. Une petite réserve d’argent réel suffit pour faire face aux besoins courants. La loi stipule le minimum des réserves que les banques doivent maintenir. C’est souvent quelque chose comme 10 % à 20%. Lorsque vous allez faire un emprunt dans une banque, le banquier ne regarde pas s’il a de l’argent à vous prêter : il le crée à la demande. L’argent n’est donc pas fonction de richesses produites mais de crédits, donc de dettes. Si toutes les dettes étaient remboursées en même temps, il ne resterait donc dans les banques que le minimum prévu par la loi. Mais avec les intérêts, il faut rembourser plus que l’argent mis en circulation......

    http://2ccr.unblog.fr/2011/05/07/creation-dargent-et-endettement-public/

  • Par moussars (---.---.---.40) 22 décembre 2011 16:41

    L’auteur ferait d’étudier ce qu’est, par exemple, un dark pool, un flash notes ou le trading haute fréquence. Autant d’outils criminels qui permettent le délit d’initié et le truquage du marché financier au quotidien, des milliers de fois par seconde...
    A moins qu’elle ne préfère s’attarder sur la nature d’un BISTRO ou un CDO de CDO...

    Lamentable article, tant sur le fond que sur la forme !

  • Par arcrachatcredits (---.---.---.249) 22 décembre 2011 16:54
    arcrachatcredits

    a la fin de l’article est est dit
    "Pourquoi nous passons par les banques pour nous prêter au lieu de le faire directement est aussi un autre débat« . »
    la réponse a cette question est simple parce que prêter est un metier qui demande étude de faisabilité, de risques, de disponibilité et de possibilité de refinancement.
    Un particulier qui ferait un prêt a son meilleur ami mais qui suite a un incident involontaire de non remboursement de la part de l’ami l’argent peut être perdu. Pour la banque les provisions et le refinancement permet de mutualiser perte et profil.

    Ce n’est pas dans les prêts que les banques gagnent le plus mais sur la facturation des services, sur l’encaissement électronique type carte bleue,et surtout au niveau des traders.
    La il y a a critiquer et a réglementer

    et pourquoi financer les banques a 1% pour que les banques financent les Etats de 5% a 17%
    taux court terme pour la Grece.

    Baisse du taux directeur de la BCE mais que font les banques pour les crédits immobiliers ? a qui profitera cette baisse
    www.arcrachatcredits.org/edi...

  • Par AntoineR (---.---.---.159) 22 décembre 2011 20:48

    Premièrement, votre exemple des 0,5% (4,5 -4) est totalement fantaisiste. Une grande partie des dépôts est très peu rémunérée ( de 1,25 à 2,5% : PEL, CEL, Livret A, livrets populaires...) voire pas rémunérée du tout (compte-courant).

    Deuxièmement, vous n’abordez pas du tout l’aspect morale des choses. Un organisme privé a le droit de créer de l’argent et pas le peuple ni l’état. Est-ce normal ? Même si cela ne lui rapporte pas des milliards et des milliards tous les jours, est-ce acceptable ?

    Troisièmement, avez-vous déjà vu des entreprises afficher des bénéfices indécents ? Moi, pas. C’est pour cela que l’on a inventé les paradis fiscaux. Pour rester avec l’exemple du C.A., combien le C.A. a-t-il de filiales dans les paradis fiscaux ?

    Quatrièmement (c’est plutôt une question), certains dépôts (type PEA, obligations,...) sont rémunérés mais ça ne coûte rien à la banque, non ? C’est placé en bourse donc je ne vois pas ce que ça peut couter à la banque ?

    Merci d’avance de vos eclaircissements.

     

     

    • Par yoananda (---.---.---.123) 22 décembre 2011 22:28

      1/ Bien sur qu’il est fantaisiste ! c’était pour expliquer le « principe ».
      Mais de tout manière, il ne faut pas oublier que dans le différentiel de taux il y a les assurances, la BCE, et l’état qui se servent, notamment (sans compter les actionnaires).

      2/ en effet, et j’estime que la création monétaire ne devrait (dans un monde idéal) ne pas être un monopole. Mais on peut considérer qu’il y a concurrence internationale ... par contre avec le FMI tout en haut, c’est une autre paire de manche avec ses DTS, mais ils n’agissent au final que comme une chambre de compensation.

      3/ en effet, et c’est même bien pire que ce que vous pensez puisque les montages financiers permettent aux banques d’être renflouées par nos impots par différents biais.

      4/ ca coûte la rémunération ... la banque sert d’intermédiaire, c’est tout. On pourrait discuter le fait de se rémunérer au pourcentage plutôt qu’au forfait.
      Comme l’explique un commentateur un peu plus haut ca coute : la gestion du risque, la mise en relation et la gestion de la « confiance », etc...

  • Par miguel34 (---.---.---.15) 22 décembre 2011 21:50

    Bonjour,

    Vous avez appris la comptabilité sur internet, mais je vous conseille d’acheter un petit manuel de comptabilité, même très simple (par exemple sur la comptabilité d’une association), car il vous manque les bases. Vous n’y trouverez généralement rien de pertinent sur la comptabilité des banques, mais vous apprendrez à lire un bilan.

    Notamment que « passif » et « actif » n’ont rien à voir avec ce qui est immobile et ce qui ne l’est pas (ceci, c’est la différence entre actif circulant et actif immobilisé). Le passif, c’est les ressources financières (comme les actions souscrites par les propriétaires de l’entreprise, ou les dettes contractées par l’entreprise), et l’actif c’est l’utilisation que l’entreprise en fait (comme les dépenses dans le compte de résultat, ou pour le bilan ce que possède l’entreprise par exemple des immeubles, de l’argent qu’on lui doit, des stocks,...). Pour une banque, la majeure partie du passif est constituée de ses dettes, dont en premier lieu les dépôts de ses clients. Et la majeure partie de l’actif, c’est les emprunts qu’elle a accordée à ses clients, ou les titres financiers qu’elle a achetés.

    Pour ma part, je vous propose cette page où j’ai mis des infos à la portée de tout le monde, sur la question de la monnaie, des banques, des dettes,... :
    http://mjulier.free.fr/monnaie/

    Vous vous posez des questions, c’est la première étape, et c’est le plus dur ! Maintenant, un peu d’effort et vous arriverez à mettre de l’ordre dans vos raisonnements.

    • Par yoananda (---.---.---.123) 22 décembre 2011 22:22

      Merci ! le pire c’est que j’ai eu des cours de compta à une époque, mais tellement mal faits ...

      Y a des bon trucs sur votre site, mais par contre, pour l’économie gros manque de pédagogie (comme tous les autre d’ailleurs) ...

  • Par lloreen (---.---.---.165) 23 décembre 2011 09:51

    bonjour
    Pour comprendre l’ampleur de l’arnaque :
    http://www.unelected.org/audit-of-t...

    Ou comme tout ce qui devrait être connu et su de tous demeure secret et ténébreux...
    http://www.scribd.com/doc/60553686/...

    Informez et diffusez autour de vous !Merci !

    • Par yoananda (---.---.---.123) 23 décembre 2011 10:14

      Pourquoi on n’en entends pas plus parler ???
      En dehors de la réponse « c’est la conspiration » qui ne tient pas debout puisque Ron Paul pourrait l’utiliser si c’était un vrai problème.

  • Par lloreen (---.---.---.165) 23 décembre 2011 09:53

    Ou:comment se prostituer et se pourrir la vie pour du vent....
    Une solution (entre autres)
    http://selidaire.org/spip/

    Nos richesses sont nos compétences et notre travail.L’argent s’est greffé là-dessus et pas l’inverse !

  • Par lloreen (---.---.---.165) 23 décembre 2011 09:59

    Voici encore une information que ne vous donneront ni TF1, ni France 2 ou les autres médias alignés...
    http://sanders.senate.gov/newsroom/...

    Il faut être conscient que plus nos « élites » (corrompues jusqu’à la moëlle) veulent nous « sauver » et plus elles nous entraînent vers les tréfonds infernaux !

  • Par lloreen (---.---.---.165) 23 décembre 2011 10:02

    Je suis désolée de donner les documents en anglais, mais j’ai eu beau chercher sur les sites francophones, je n’y ai rien trouvé...Si quelqu’un a des informations, elles sont les bienvenues.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires