Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La Chine fustige les USA accusés d’être « Addicts » à la (...)

La Chine fustige les USA accusés d’être « Addicts » à la dette

La Chine, le plus grand détenteur étranger de la dette américaine, a exigé samedi que l'Amérique se serre la ceinture et affronte son « addiction aux dettes » dans le sillage de la décision de Standard & Poor de déclasser la cote de crédit des États-Unis. L’agence de notation a baissé d’un cran la note du pays à "AA+", ce qui est pour le plus important créancier qu’une conséquence liés à l'énorme dette publique américaine, ce qui engendre des risques politiques.

La Chine possède actuellement 1,2 billions de dollars de dette du Trésor américain, ce qui est le plus grand enjeu de toute banque centrale. Le commentaire effectué par l'Agence étatique Xinhua Nouvelles de Pékin a été la première réponse officielle à la décision de S & P.

"La Chine, le plus grand créancier de la seule superpuissance au monde, a parfaitement le droit désormais de demande aux Etats-Unis d’agir pour régler ses problèmes de dette structurelle et assurer la sécurité des actifs en dollars de la Chine.

Les États-Unis doivent réduire ses "dépenses gigantesques militaires et pléthorique des coûts sociaux" et d'accepter un contrôle international sur les questions de dollar US.

Elle a rappelé que l'agence chinoise de notation Dagong avait déjà abaissé la note de la dette américaine mercredi.

 

Il est ainsi selon l’agence terminé le temps où l’oncle Sam pouvait facilement dilapidé des quantités infinies d'emprunts de l'étranger. Selon elle, "afin de soigner leur dépendance aux dettes, les Etats-Unis doivent rétablir le principe de bon sens selon lequel il faut vivre selon ses moyens".

L’Agence étatique Xinhua affirme que les États-Unis doivent réduire leurs "dépenses militaires gigantesques et les coûts sociaux " et accepter un contrôle international sur les questions du dollar US.

Le mois dernier, le général suprême de Chine, Chen Bingde, à demandé que l’on épluche leurs dépenses de défense affirmant que cela serait une bonne chose pour les contribuables américains.

De tels commentaires traduisent la volonté de Pékin que Washington sa présence militaire en Asie. D’ailleurs les Etats-Unis, ébranlés par l’accroissement des dépenses militaires de la Chine, réprimande également régulièrement Pékin pour ses dépenses de défense en croissance rapide.

Xinhua a également suggéré une nouvelle monnaie de réserve mondiale ce qui pourrait être nécessaire afin de remplacer le dollar, une position souvent préconisé par la Chine.

La baisse de la note effrite le leadership américain en réalité ce dernier jusqu’à présent était incontesté or cet abaissement montre qu’il y a une faille et bien entendu des pays comme la chine, ne pouvait que s’y engouffrer.

Les autres pays ont fait preuve de plus de mesure. "La France a une totale confiance dans la solidité de l'économie américaine et ses fondamentaux", a déclaré le ministre français des Finances, François Baroin. Néanmoins, "les ministres des Finances du G7 sont en contact permanent pour surveiller la situation des marchés et discuter des actions nécessaires", a-t-il ajouté. 

Pour le ministre britannique du Commerce Vince Cable la dégradation de la note, après la bataille au Congrès américain était "complètement prévisible"

En dehors de l’Europe les réactions sont aussi mesurées pour le Japon, deuxième créancier des Etats-Unis, a fait savoir que sa politique d'achats d'obligations américaines demeurait inchangée malgré l'abaissement de leur note. "Notre confiance envers les bons du Trésor américains et leur attractivité comme investissement ne changera pas à cause de cette action", a déclaré de manière anonyme un membre du gouvernement nippon à Dow Jones Newswires.

En Corée du Sud, le vice-ministre des Finances Yim Jong-Yong  a rencontré de hauts responsables du ministère, et déclare dans un communiqué : " Il est possible que l'économie sud-coréenne puisse être affecté à court terme" "Toutefois, il n'est pas nécessaire de se préoccuper excessivement pour notre économie et les marchés financiers"

Le ministre des Finances indien Pranab Mukherjee a déclaré en marge d’une réunion aux journalistes : « La situation est grave", et qu’analyser les retombées "va prendre un certain temps". Plus tôt dans la journée il avait ajouté que le monde traversait une phase difficile et qu'une approche fragmentaire ne fonctionnerait pas.

Le Premier ministre australien Julia Gillard rappelle que les agences Moody's et Fitch, continuent de noter l'économie américaine AAA. Donc je pense que les gens doivent prendre en considération la totalité des faits", a-t-elle déclaré.

Assistons à la mort d'un empire la fin du rêve américain où bien l'Amérique saura-t-elle saisir sa chance pour se débarrasser de ce qui jusqu'à présent a fait d'elle une nation esclave d'un système financier qui est au fil des siècles est devenu une puissance absolue, justement ce que les pionniers avaient fui en allant vers cette Terre ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • mamouda 10 août 2011 13:43

    QUAND LA CHINE SE REVEILLERA LE MONDE TREMBLERA


    • jef88 jef88 10 août 2011 17:37

      La fortune de la Chine augmente .......
      Avec nos importations de produits à bas prix et une monnaie sous-évaluée...
      Faites ce que je dis et pas ce que je fais


      • Croa Croa 10 août 2011 18:25

        Cette arrogance chinoise reste dans le ton, elle est donc mesurée. Les USA sont toujours la seule superpuissance car ils sont la banque. Les liquidités amassées par les chinois ne leur assure qu’une position peu assurée, d’autant que cela peut tout à fait s’évaporer. L’important est ailleurs, dans la technologie et les capacités industrielles dont le reste du monde s’est bêtement débarrassé. Le travail est la véritable richesse et maintenant la Chine peut attendre son heure !


        • Cosmicray 10 août 2011 18:50

          Autant leurs demander d’ arreter la snifette.


          • Clojea Clojea 10 août 2011 19:15

            Salut Lorelei : Marrant que tu fasses un article sur le sujet, entre autres, des agences de notation, le même jour ou j’écris un billet qui est publié sur ces fameuses agences. Toute cette main mise sur les citoyens de ce monde laisse pantois. On est vraiment contrôlé de partout.
            Bien à toi. 


            • Lorelei Lorelei 10 août 2011 19:17

              slt clojea oui tu as raison c’est fou de voir qu’une minorité de gens que l’on peut qualifier de suppressif au final puisse diriger sans se voir signifier la porte


            • Gargantua 10 août 2011 19:20

              Je te tien je te tien par la barbichette, le premier qui rira aura une claquette.
              On peut compte sur la Chine pour brouillé les cartes.


              • Lorelei Lorelei 10 août 2011 19:21

                ben oui surtout que pour la chine taper sur les américains et ses dépenses militaires lui servent bien...


              • volpa volpa 10 août 2011 20:35

                Nous arrivons à la fin d’un cycle tout simplement.


                • LE CHAT LE CHAT 10 août 2011 23:44

                  la Chine est meilleure que les States au Monopoly !


                  • Lorelei Lorelei 10 août 2011 23:54

                    bjr le chat

                    excellente remarque... smiley


                  • lesdiguières lesdiguières 11 août 2011 05:56

                    Finalement pour garder un brin le moral : Haro sur les bourses ;

                    http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre36868.html

                    Merci


                    • boris boris 11 août 2011 09:51

                      De toute façon USA et Chine sont sur le même bateau, l’heure n’est pas à se demander qui va tomber à l’eau le premier mais quand le bateau va couler.

                      Déjà que l’orchestre commence gravement à glisser vers la poupe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès