Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La crise

Une part importante des gens se contenterait d'un "minimum" d'argent pour vivre. Un minimum ne veut pas dire qu'ils se contenteraient de "peu" car il s'agit d'une "somme" non négligeable : une maison ou un appartement correct, dans un quartier plaisant, les moyens pour des loisirs, des vacances, une certaine qualité alimentaire et une petite touche de "luxe" sous forme de voiture, bijoux ou vêtements par exemple.

Si tout le monde se contentaient de ce "minimum" ça fonctionnerait probablement, c'est à dire que la totalité de l'argent en circulation, la masse monétaire donc, serait suffisante pour tout le monde. D'autant plus qu'elle serait presque entièrement "utilisée", comme "moyen d'échange", donc "échangée" contre des vacances, loisirs, denrées alimentaires, voitures, bijoux, vêtements, etc...

Le problème c'est qu'il y a une partie des gens qui ne fonctionnent pas comme ça, eux ils veulent avoir le plus possible d'argent, quelle que soit leur fortune, même immense, il ne seront jamais satisfait, et il n'y a aucun maximum... Ils gardent l'argent en tant que "chose de valeur", non plus comme moyen d'échange, ils l'accumulent, au moins en partie.

Et ça devient un problème, une crise donc, quand la somme de l'argent immobilisé comme "fortune" par certains devient trop grande et qu'il n'y a tout simplement plus assez d'argent en circulation pour que le système fonctionne. La masse monétaire n'est plus suffisante pour que les autres aient TOUS le fameux "minimum" et certains vont devoir se passer d'une partie de leurs dépenses, en commençant le plus souvent par ce qui n'est pas essentiel pour aller dans les cas les plus grave jusqu'au logement ou l'alimentaire...

Voilà c'est la véritable origine de la crise, ce sont des erreurs toutes très dangereuses "d'accuser les étrangers", "les jeunes qui ne se bougent pas assez pour s'en sortir", ou un "affaiblissement progressif de l’État-nation français" par exemple :(

Le gros problème c'est que la situation ne peut qu'empirer car il n’y a AUCUN système de redistribution... En effet on ne prend pas l’argent "de force" a qui que ce soit dans notre système, c'est un des fondement, et quiconque possède de l'argent à "le droit" de le garder, rien ne l'oblige à l'utiliser, à "acheter", sous le matelas même si ça nous chante, ça fait partie du "jeu", ce n'est pas interdit, même si à la base l'argent est fait pour circuler, pour échanger des "choses de valeurs", et pas pour être gardé en tant que "chose de valeur".

Aucun système de redistribution donc ? Ce n'est pas tout à fait exact, en fait il y en a un.. c'est une solution bien connue à ce problème : créer de l'argent, la fameuse planche à billets (remise au gout du jour). Ca permet de "redistribuer" un peu d'argent neuf là où il n'y en a presque plus. Ce nouvel argent est dépensé par l'état pour ses "frais de fonctionnements", donc il "arrose" toute la population, directement ou indirectement. En plus l'état ne s'endette pas pour le produire, bref, comme l'état c'est tout le monde, c'est équitable et très sain.

Le hic c'est que ceux qui ont accumulés l'argent n'aiment pas ça du tout, car pour eux c'est un "appauvrissement", et en substance c'est vrai, après une émission monétaire ils possèdent une "part" moins importante du "gâteau". Alors eux ils veulent zéro "nouveau billet" !! c'est tout ! ils le disent, haut et fort, et comme ils possèdent les médias on les entend bien. Ils disent que la planche à billets utilisée "massivement", "sans compter", provoque des catastrophes, comme dans les républiques "bananières", et c'est vrai, il faut bien le reconnaître, et puis toute chose faite avec excès est mauvaise de toute façon, mais ils se gardent bien de dire que si c'est fait de manière "raisonnable" c'est bénéfique, salutaire même !!

Ils rallient des économistes à cette cause extrémiste et tout le monde finit par y croire.. même les pauvres !! c'est le comble :( ... Mais ils possèdent les médias alors ils ont une influence importante... Le pire c'est qu'ayant également une influence importante sur le pouvoir ils ont réussi à limiter légalement cette pratique de la "planche à billets" en 1973, c'est la loi dite Pompidou-Giscard-Rotschild (ça en dit long comme titre..) En 1993 ce fut complètement interdit au niveau national.. et puis carrément interdit à l'international avec l'article 104 du traité de Maastricht repris par l'article 123 du traité de Lisbonne... Riches de tout les pays unissez-vous ! :|

Cerise sur le gâteau : non seulement les états ne produisent plus d'argent pour leurs dépenses ce qui "ré-équilibrait" les "écarts de fortunes" mais en plus ils doivent emprunter à la place !!.. et à qui les états empruntent-ils ? mais à ceux qui ont tout cet argent qui ne leur sert pratiquement plus a rien !! ce qui leur fait gagner des intérêts (gigantesques) et accélère leur enrichissement... Tout est fait pour que l'argent soit "fructifié" comme on dit, l'enrichissement de ceux qui ont de l'argent est inévitable, c'est une machine infernale, la "crise" empire donc de plus en plus.

On se demande presque comment ils ont réussit à faire gober ce "système" à tout le monde :o c'est presque incroyable...

A force le système présente de graves carences, il y a de moins en moins d'argent pour le faire fonctionner, pour "échanger". La production n'est plus acheté, donc elle régresse, il y a des fermetures d'entreprises, des licenciements, une hausse du chômage, les pauvres sont de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches, il n'y a pas d'autre évolution possible... Jusqu'au moment où les conditions de vie d'un nombre trop important de gens deviennent insupportables et que l'ordre public soit menacé...

A ce moment si le peuple prend les choses en mains c'est la révolution... Si c'est ceux qui possèdent l'argent, les médias et influence le pouvoir qui prennent les devants, comme c'est le plus souvent le cas, alors c'est la guerre :(


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • philippe913 21 décembre 2015 10:32

    c’est dingue de toujours et encore voir ce genre d’inepties...
    Vous vouliez démontrer que vous ne comprenez rien à l’économie ? Bravo, vous venez de le faire magistralement.


    • tashrin 21 décembre 2015 11:01

      @philippe913
      Ce qui est tout aussi dingue c’est qu’on trouve encore ce genre de commentaires
      Comme si la situation actuelle vous demontrait sans equivoque le bienfondé de votre point de vue
      40 de liberalisme acharné, et vous trouvez que les resultats sont à la hauteur des sacrifices consentis ?
      Peut on sans être catalogué d’indecrottable gauchiste simplement discuter de l’idée que peut être il est envisageable que l’on se soit legerement fourvoyés quelque part ?


    • philippe913 21 décembre 2015 13:46

      @tashrin
      40 ans de libéralisme acharné ????
      où ça ?? On ne doit pas vivre dans le même pays je pense...


    • tashrin 21 décembre 2015 19:11

      @philippe913

      ben pourtant
      40 ans de tutelle bancaire, 40 ans de construction europenne au seul profit des lobbys et des multinationales, 40 ans de théorie du ruissellement (aussi fausse qu’inefficace, mais toujours présente), des services publics réduits à la portion congrue et en voie de dématelement, l’assujettissement de toute vie sociale à des criteres économiques au détriment de ce qui constituait les fondements de la vie en société, le marketing comme seul mode de pensée, l’individualisme à outrance, ...
      Et des beneficiaires proportionnellement toujours moins nombreu d’année en année


    • philippe913 22 décembre 2015 07:12

      @tashrin
      - 56.6% du PIB en dépenses publique et vous appelez ça « des services publics réduits à la portion congrue et en voie de démantelement » ?
      - Qu’est ce que vous appelez de la tutelle bancaire ? Le fait que l’Etat doive rembourser ses dettes ?
      - « de la construction européenne etc ... » pourriez vus développer ?
      - la mutation de la société, le fameux c’était mieux avant.... désolé, le monde change et évolue, c’est pourquoi un jour ou l’autre nous devenons tous des vieux cons.
      Et en quoi tout ça est-il le signe d’un libéralisme acharné ? Et même mieux, pourquoi le libéralisme, acharné ou pas, serait il mauvais ?

      A part sortir des poncifs, vous avez du concret ?


    • Fabien Sabinet FabienSabinet 22 décembre 2015 09:32

      @philippe913


      Je ne veux pas trop m’avancer mais je pense que ce que tashrin veux dire par « 40 ans de tutelle bancaire » c’est que la création monétaire est réservé aux banques (et que l’état doive se financer sur les marchés privés, donc auprès des banques en partie).

      Sinon vous demandez « pourquoi le libéralisme, acharné ou pas, serait il mauvais ? » mais enfin.. comment peut-on encore poser cette question aujourd’hui ?.. ouvrez les yeux !... ça ne marche pas ! tout simplement... comment le nier encore ? On dirait un russe convaincu qui dirait au moment ou le mur de Berlin tombe : « Mais je ne vois pas de problème dans le communisme moi.. »

      Non le libéralisme, et particulièrement le fait que la création monétaire soit réservé aux banques ça ne marche pas ! Et je pense pas que ce soit la peine d’attendre que ce soit vraiment la chienlit comme dirait l’autre pour faire quelque chose.

    • tashrin 22 décembre 2015 12:28

      @FabienSabinet
      Merci


    • tashrin 22 décembre 2015 12:30

      @FabienSabinet

      Et à part TINA, vous avez un autre credo ?


    • tashrin 22 décembre 2015 12:31

      @tashrin
      dernier message adressé à philippe913


    • philippe913 22 décembre 2015 13:24

      @tashrin
      vous ne répondez absolument pas et voulez que je réponde à votre absence de réponse ?
      Non, pas de TINA, mais soyez un minimum cohérent dans ce que vous dites, arrêtez l’idéologie basique et les discours gauchistes préformatés et ineptes, regardez les faits et les chiffres, et ensuite critiquez les objectivement, car il y a matière à critiquer énormément de choses dans le système actuel qui est effectivement très loin d’être parfait.

      @FabienSabinet
      Le libéralisme et le capitalisme ne marchent pas ??
      Ah, il ne me semble pourtant pas vivre de la même manière que ne serait ce qu’au début du 20° siècle. Il me semble qu’on a jamais été aussi riches dans toute l’histoire de l’humanité et que cette croissance a commencé avec l’industrialisation et le capitalisme. Mais détrompez moi et montrez moi en quoi un ouvrier ou un paysan de 1905 était plus riche que maintenant.

      Vous dites que notre système de création monétaire ne fonctionne pas. Expliquez en quoi il ne fonctionne pas, dire qu’il y a des pauvres et que c’est la faute aux banques etc, c’est juste un peu court et ça ne démontre rien mis à part qu’on est idéologiquement très marqué.

      Tutelle bancaire voudrait dire que les banques imposent leur volonté aux États et que ceux-ci ne sont que des toutous. On en est loin. Mmm, personne ne force les États à emprunter et à faire des déficits toujours croissants, et les taux pratiqués sont largement des taux de marché, et non arbitraires. Certains États empruntent à des taux NÉGATIFS. Les banques imposeraient ça ? De l’autosodomie ?
      Pour vous paraphraser : « mais ouvrez les yeux ! »


    • Fabien Sabinet FabienSabinet 22 décembre 2015 14:53

      @philippe913


      Vous me demandez de vous expliquer en quoi notre système de création monétaire et notre libéralisme ne fonctionne pas ? il y a plein d’exemple tous plus misérable les uns que les autres.. mais je ne vais citer que le pire pour aller au plus court : 

      Le libéralisme propose que les faibles crèvent et que les forts survivent ? c’est ça en gros n’est ce pas ? alors pourquoi les banques, tous ces requins qui ne font pas le cadeau d’un centime de découvert, sont venus pleurer auprès des contribuables pour qu’on les sauve lors des subprimes ? ... c’est une honte.. ces gens ne respecte pas les règles du jeux qu’ils imposent quand ce sont les plus fort et quand c’est leur tour de mourir de faiblesse et de faim ils viennent chialer pire que des SDF dans le métro ! la voilà la réalité de votre merveilleux système « libéral »...

    • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 10:58

      @philippe913 : Moi ce je trouve dingue c’est tout ces « experts » en économie (comme vous je suppose) et pourtant ça continue d’aller de plus en plus mal, il y a de plus en plus de gens dans la misère, dans la détresse, en dessous du seuil de pauvreté, ici, en France... Alors que la solution est toute simple : il faut partager !!


      • philippe913 21 décembre 2015 13:45

        @FabienSabinet
        Juste pour qu’on parle de la même chose, vous dites que plus ça va, moins ça va. Votre point de départ, à partir du moment où la misère a commencé à s’installer en France, vous le situez quand ?

        Le seuil de pauvreté, tiens, savez vous de quoi il parle ? Il parle d’inégalités, pas de pauvreté.

        De quelles masses d’argent immobilisées parlez vous ? La grande majorité des fortunes des ultra riches ne consiste pas en argent caché et improductif sur un compte, mais en valeurs mobilières, en actions, donc ce que vous voudrez mais certainement pas de l’argent immobile.

        Aucune redistribution ???????? 56,6% du PIB en dépenses publiques.... je ne sais pas ce qu’il vous faut.
        Enfin, partageons plus. Restons ultra basique. Prenez le patrimoine des 1% les français les plus riches, soit 17% du total,on imagine que ça ne soit que du cash et on le redistribue à tout le monde, ça fait grosso modo 26.000€ par personne. Vous pensez que ça va changer la vie des gens et que tout le monde va vivre dans le bonheur et l’allégresse grâce à cette mesure ?
        Outre le fait que c’est effectivement ridicule, l’économie va s’effondrer car vous donnez comme message que la propriété n’existe plus.

        Créer des billets c’est, pour vous, créer de la richesse ?? waow, effectivement vous pouvez dire que, par rapport à vous, je suis un expert.


      • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 14:11
        @philippe913
        Il n’y a pas un point précis à partir duquel tout va mal... c’est progressif, petit à petit, jusqu’à ce que ça finisse par se sentir.. comme maintenant donc.. je crois que là on le sent bien que ça ne va plus non ?

        Les grandes fortunes (dont les hedges fund monétaire qui justement opère sur le Forex en achetant et vendant des monnaies) possèdent en effet de nombreuses valeurs mobilières, mais aussi une partie de plus en plus importante de la masse monétaire (environ 30% à ce jour, un tiers donc !! ce qui est énorme), et cet argent se trouve immobilisé car plus personne ne peut se permettre d’en « emprunter plus ».

        « Redistribuer le patrimoine des 1% des français les plus riches ? » mais de quoi parlez vous ? Encore un qui a lu l’article en Z... :( je dis bien « qu’on ne prend pas l’argent à ceux qui l’on » !! ça ne se fait pas ! c’est interdit ! c’est comme ça, c’est la règle ! et on est bien d’accord sur ça.

        Par contre ce qu’on peut faire c’est en fabriquer de l’argent !! et le donner a ceux qui en ont vraiment besoin, là on pourrait.. sauf que c’est interdit parce que les « riches », eux, ils aiment pas ça, en quelque sorte ça les appauvri, ça réduit leur part du gâteau..

        Pourtant ça serait vraiment bien car en plus de redistribuer les richesses (de façon détournée donc) plus personne n’aurait intérêt à garder l’argent comme « valeur de richesse » et tout le monde chercherait à « l’utiliser » (comme ça devrait être à la base en fait...)

      • philippe913 21 décembre 2015 14:54

        @FabienSabinet

        Vous répondez à côté.

        A quand remonte votre âge d’or à partir duquel, grosso modo, la paupérisation des masses se fait de plus en plus prégnante ?

        La masse monétaire. Savez vous de quoi vous parlez exactement ? Vous pensez que c’est une masse de billets et de pièces bien tangibles quelque part et qui représentent la totalité des richesses disponibles ? A vous lire c’est ce qu’il ressort.
        Non, ça n’est évidemment pas ça.
        La masse monétaire n’a rien du gâteau fini des richesses qui existent. Voilà pourquoi je dis que vous ne comprenez rien, c’est bcp plus compliqué que ça, et, par ailleurs, je ne prétends nullement bien tout comprendre non plus.
        Encore une fois, fabriquer de l’argent ne fabrique pas des richesses

        Vous avez bien parlé de partager non ? c’est pour ça que je vous ai parlé de prendre l’argent des 1% les plus riches. Partager veut bien dire prendre à qqun pour le donner à un autre non ? Vous avez du lire ce que vous avez écrit en Z également.

        Vous ne me dites rien concernant la redistribution et les 56.6% de PIB en dépenses publiques...et 1/3 du PIB en dépenses sociales non plus tant qu’on y est.


      • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 15:10

        @philippe913
        Généralement les « ages d’or » se trouve après les guerres, lorsque tout à été détruit/redistribué (planche a billet au maximum (énormément trop bien sur) pendant les guerres)


        Je parle de la masse monétaire jusqu’a M2 (presque entièrement), ça représente donc pratiquement tout l’argent, qu’il soit réel (billet) ou virtuel.

        Je ne parle pas de « fabriquer des richesses »... alors là c’est n’importe quoi... faire fonctionner la planche a billet c’est partager, en substance, puisqu’on fait grossir le gâteau pour en donner a ceux qui n’en ont pas.

        Bref, je crois que vous êtes de mauvaise foi et ce n’est pas très constructif :|

      • philippe913 21 décembre 2015 16:17

        @FabienSabinet
        mais punaise vous le faites exprès, c’est incroyable, et vous dites que c’est moi qui suis de mauvaise foi.
        je reprends ce que vous indiquez : « faire fonctionner la planche à billet pour faire grossir le gâteau pour en donner à ceux qui n’en ont pas ». C’est bien ça non ?
        Moi, quand on me dit faire grossir le gâteau je comprend créer des richesses, non ?
        Sans parler du fait qu’il me semble que vous confondez flux et stock.

        Ce que vous préconisez, en fait, c’est créer bcp d’inflation par de la distribution de monnaie de singe afin de détruire les patrimoines existants, et niveler par le bas. C’est un choix, mais dites le clairement.


      • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 16:34

        @philippe913
        Non, l’argent n’est pas une richesse ! ou en tout cas ne devrait pas pouvoir en être une, c’est un moyen d’échange, c’est justement là qu’ils nous ont eu les « riches », en réussissant à interdire la production de nouvelle monnaie, car maintenant ils peuvent garder l’argent comme richesse. Et c’est là qu’on s’est fait avoir nous.


        En effet créer de l’argent va créer un peu d’inflation, « un peu », il faut faire ça raisonnablement, sinon ça pose des problèmes, je le dis dans l’article...


      • philippe913 21 décembre 2015 17:38

        @FabienSabinet

        1 - « les riches » n’ont pas interdit la production de nouvelle monnaie, si vous cherchez un peu vous verrez que sa masse augmente très régulièrement (cf mon lien sur le site les crises.fr). Vous êtes complètement à l’ouest.

        2- vous suggérez donc de créer « un peu » d’argent et en saupoudrer « un peu » les classes défaorisées. Ok, ni plus ni moins que ce qui est fait depuis des années en fait. Ne pourrait on pas comparer le déficit de l’Etat à de la création monétaire ? Déficit redistribué en aides sociales. Pöur quel résultat au final ? nada.

        Je réitère donc, vous ne comprenez rien à ce que vous dites et vous contentez de ressortir de vieilles rengaines éculées et ineptes pour tenter de soutenir un discours gauchiste irréaliste.

        Bonnes fêtes.


      • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 18:07

        @philippe913
        Non, le déficit de l’état n’est en aucun cas lié à la création monétaire, l’état n’a pas le droit de créer de l’argent, il doit se financer sur les « marchés », auprès de ceux qui ont accumulé de l’argent donc. C’est justement le coeur de « l’arnaque » ;)


        Moi je propose que l’état puisse se financer, a hauteur de ce qu’il emprunte sur les marchés ! Voilà ! moitié moitié ! Ce qui le forcerait a bien gérer son budget et faire attention quand même. De plus l’argent créé devrait être injecté au plus bas de l’échelle de la consommation, pour financer le RMI par exemple (et surtout pas pour aider la société générale a récupérer ses pertes financières sur les marchés en impôts !! :)) )

        Mais je vois bien que vous êtes convaincu à droite et donc opposé a l’aide sociale donc nous ne tomberons pas d’accord. Et ce n’est pas tellement grave ;) de toute façon ce n’est pas nous qui prendrons les décisions !! :)))

      • philippe913 22 décembre 2015 07:06

        @FabienSabinet

        je ne voulais plus vous répondre après mon dernier post, mais je m’y sens obligé tellement vous êtes à côté de la plaque.
        Vous n’avez pas lu ce que j’ai écris, même pas en Z.
        Du coup, vous me prêtez des intentions que je n’ai pas forcément et qui ne transparaissent nullement dans ce que j’ai exposé.
        Votre discours est typique de la personne qui n’a pas de réel argument et n’a d’autre possibilité que de répondre à côté, ou de ne pas répondre, pour ne pas perdre ses idéaux utopiques.

        Ouvrez vous et essayez d’apprendre un minimum de théorie économique, après vous pourrez critiquer le système. Mais ça n’est pas en restant persuadé d’inepties que vous pourrez le faire. Lisez, par exemple, le blog de berruyer, il critique, mais il sait de quoi il parle.

        Bonne année.


      • Fabien Sabinet FabienSabinet 22 décembre 2015 09:12

        @philippe913


        Je vous prête des intentions qui ne transparaissent nullement dans ce que vous avez exposé ? mais vous avez écrit : 

        « Ne pourrait on pas comparer le déficit de l’Etat à de la création monétaire ? »

        excusez moi mais ça « transparaît » bien moi je trouve.. (et c’est totalement faux)

      • philippe913 22 décembre 2015 13:11

        @FabienSabinet

        Vous lisez ce que vous voulez et toujours de travers..
        Je ne dis pas que le déficit de l’État est de la création monétaire (et en quoi ça me situerait à droite et contre le social ???), quoiqu’en y regardant de plus près, ça en est tout de même (l’État emprunte et donc participe ainsi à la création monétaire), mais qu’on pourrait le comparer à de la création de monnaie type planche à billets, étant de l’argent qui ne sort pas des recettes normales et qui sert effectivement à la redistribution. Ainsi on peut tenter une comparaison entre ce que vous proposez et ce qui est pratiqué depuis des lustres, pour en conclure que c’est du bullshit.


      • Fabien Sabinet FabienSabinet 22 décembre 2015 14:37

        @philippe913

        Mais non smiley .. la création de monnaie par la dette et la création de monnaie par la planche à billet sont deux choses complètement différentes, on ne peut en aucun cas les « comparer ».. 

        Et dans l’article je dis que l’état devrait recouvrer au plus vite sa capacité de créer de la monnaie par la planche à billet. Au moins à hauteur de la moitié de ses emprunts sur les marchés privés comme je le disais dans un autre commentaire. Ce serait un « juste » milieu je crois. (et si possible d’injecter l’argent créé au plus bas de la « chaîne de consommation », pour que ça « arrose » tout le monde.)

      • Spartacus Spartacus 21 décembre 2015 11:11

        Je crois qu’on touche le fond de l’incompréhension économique...


        Encore un qui croit qui ne comprend pas le fonctionnement de l’économie de base, et la dynamique de l’économie ....

        On part de très loin, loin, loin......
        On va essayer d’expliquer au bobo

        1-La masse monétaire n’est « possédée » par les uns aux dépens des autres. C’est juste un « moyen physique d’échange...Il n’est pas nécessaire de »posséder de la monnaie« pour être riche.

        2-L’argent à une valeur. Sa valeur est fonction de son »appréciation« . L’appréciation est une valeur dynamique (c’est a dire qu’elle varie), mix entre »confiance« et  »masse« ...

        Si la masse augmente, la valeur diminue. Exemple1 : avec les QE, l’USD est passé de 1.45 à 1.10€. Tous les importations augmentent.

        3-Quand la masse monétaire augmente cela crée l’inflation. L’inflation, se sont les pauvres qui sont massacrés. 
        L’inflation c’est le lundi les carottes à 1€ et fin de semaine les carottes à 1.5€. Seuls ceux qui ont une accumulation de bien profitent de l’inflation en stockant et vendant plus tard. 
        La pénurie offre plus d’intérêt aux acteurs économique que l’offre compétitive..C’est ce que ces cons de marxistes vénézuéliens n’ont pas compris et les conséquences sont les magasins vides, la destruction industrielles par inégalités des couts de matières première.

        4-La loi »Pompidou Rotchild". les gauchistes et souverainistes politiques qui en parlent ne la comprennent pas. Et en plus ne l’on même pas lue.
        Depuis la crise de 1929 il est interdit par le trésor public de manipuler la monnaie créatrice d’inflation et destruction économique. 
        C’est la loi du 24 juillet 1936 article 13 qui le confime « Tous les Effets de la dette flottante émis par le Trésor public et venant à échéance dans un délai de trois mois au maximum sont admis sans limitation au réescompte de l’Institut d’Émission, sauf au profit du Trésor public.  »
        La loi de 1973 est juste une loi d’officialisation que l’argent est créé par le secteur privé au lieu de public. Ca ne change rien.
        Les emprunts d’état ont toujours existé avant cette loi. 


        Devant des Français ignares économiques, des politiciens manipulateurs de vérités....
        La France est mal barrée...

        • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 11:49

          @Spartacus : C’est fou ce qu’il y a comme expert condescendant en économie ! Encore une fois comment ce fait-il que ça aille si mal ?...


          L’euro ne baisse pas du tout a cause des QE !.. Je suis étonné de voir ça dans le commentaire d’un « spécialiste » !!... Sinon les USA qui ont fait marcher leur planche à billet bien plus que nous après les subprimes aurait vu leur dollar fondre au plus bas depuis longtemps ce qui est loin d’être le cas... sans parler du yen.

          Mais vous n’avez pas bien lu l’article je pense :( Entre autre je n’ai jamais dit qu’il était « nécessaire » de « posséder de la monnaie » pour être riche... Relisez attentivement cette fois : j’ai dit que certains accumule l’argent comme richesse et que ca fini par poser un problème puisqu’il n’y en a plus assez pour faire fonctionner le système. Ils ne savent d’ailleurs plus quoi en faire de leur masse d’argent car plus personne ne peut emprunter, et c’est bien pour ça qu’il ne veulent surtout pas d’augmentation monétaire, car cette masse d’argent qu’ils ont accumulé « s’appauvrirait ».

          Sinon vous répétez à la perfection le messages du « lobby monétaire », c’est un bel exemple : surtout n’appauvrissons surtout pas les riches pour donner des carottes a ceux qui n’ont plus rien à manger... Pourtant des carottes c’est mieux que rien.

        • Spartacus Spartacus 21 décembre 2015 12:49

          @FabienSabinet

          A moins de vivre sur la planète mars, n’importe qui sachant lire une courbe constate que l’Euro a chuté par rapport aux autres monnaies avec les QE.
          Mais le déni même devant l’évidence existe.

          On aime la pseudo-justification de la richesse « limitée »...Tout aussi ridicule que l’argent limité.


          Comme européen gauchiste, vous êtes 2000 fois plus riche que 90% des habitants de la planète.

          En vertu des beaux principes sur l’argent des autres, et comme vous n’êtes pas hypocrite vous allez montrer l’exemple du partage
          Prélevons 98% de vos revenus on vous verrez on mettra fin à la misère sur terre ?....

          C’est beau le modèle économique égalitariste, et encore, nous ne serions pas égaux dans la richesse, mais égaux dans la misère....

        • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 13:13

          @Spartacus
          Les assouplissements quantitatif (planche a billet moderne) n’ont qu’une influence négligeable sur le cour de l’euro, tout expert que vous avez l’air d’être ne jouer surtout pas sur le Forex vous allez vous ruiner, le Forex est parmi les marchés financiers les plus complexe, il fait et défait des fortunes chaque jour parmi des gens qui se croit tous plus malin que les autres, et il obéi a des lois bien plus complexe qu’un simple QE je vous assure ;)


          « Prélevons 98% » ? de quoi parlez vous ? je propose juste d’augmenter un peu la masse monétaire européenne pour rembourser la dette des états... Sans en abuser bien sur (ce qui je l’avoue est un problème car les états commencerait presque surement a compter dessus pour vivre au dessus de leur moyen :( )

          Dans l’idéal il faudrait aussi que cette création monétaire soit utiliser pour financer une aide sociale pour les plus démunis, ainsi :

          - les plus démunis achèteraient des carottes
          - les marchands de fruits et légumes s’achèteraient une nouvelle TV
          - l’actionnaire du fabriquant de TV achèterait un diamant pour sa femme
          - le diamantaire s’achèterait un bateau construit par des centaines de gens...
          - etc..

          tout la chaîne en profiterait.. même les plus fortunés.. s’il pouvaient comprendre et « accepter »...

        • Spartacus Spartacus 21 décembre 2015 15:29

          @FabienSabinet

          C’est certain sur une comparaison avec une monnaie qui n’a jamais procédé au QE ca n’a que 30% d’écart (Franc Suisse)...

          Combien faut il d’Abenomics Japonnais pour comprendre ?
          De Venezuela ? D’argentine pour comprendre.

          Et l’aide sociale commence par fournir les moyens d’être autonome. 
          Il n’existe aucune de corrélation, entre aide sociale et réduction de la pauvreté.

          Si c’était vrai la France, 1er pays au monde de la redistribution au monde serait le paradis sur terre !

          Et en fait c’est le paradis du fonctionnaire et du favorisé statutaire....Il ,sont des millions dans un e caste a avoir des idées avec l’argent des autres..


        • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 15:57

          @Spartacus
          je vous rappelle qu’il ne s’agit pas « d’aide sociale » dans l’article, il s’agit de « planche à billet »...


          Planche à billet à qui il faut rendre ses lettres de noblesses car le terme a été associé à une « catastrophe à coup sur » à grand renfort de conditionnement médiatique par ceux qui veulent que la fortune liquide qu’ils possèdent ne perde pas de valeur.

          L’aide sociale c’est juste le point d’entrée que je recommande pour ce nouvel argent.

        • soi même 21 décembre 2015 13:10

          En réalité , il y a jamais eu de crise, juste une panne de cœur qui dure...... !


          • Fabien Sabinet FabienSabinet 21 décembre 2015 13:32

            @soi même
            Si si il y a une crise, et elle ne peut qu’empirer : 


            - il y a de nombreux systèmes pour faire fructifier l’argent, quand on en a
            ET
            - il n’y a AUCUN système de « redistribution » de cet argent

            -> résultat (logique j’ai envie de dire) : l’argent s’accumule à certain « endroit » et il n’y en a pas assez pour faire fonctionner le système. Ou en d’autre terme : il y a des gens qui en manque cruellement, en souffre terriblement, au point d’en mourir... ici, là, en France, a coté de chez vous...

            Ne faisons surtout pas l’erreur de croire qu’on peut ignorer ces gens dans une misère profonde ou qui « meurent » carrément, ça nous exploserait à la figure.. à tous.. et de partout... ce n’est même pas une histoire d’être d’extrême gauche ou je ne sais quelle idéologie...

          • soi même 21 décembre 2015 13:40

            @FabienSabinet, vous utilisez beaucoup de mot pour dire qu’il y a une panne de cœur... !

            . !


          • Trelawney Trelawney 22 décembre 2015 06:55

            Si on ne considère que le coté technique de l’économie, ce texte très intéressant est critiquable. Mais comme le disent certains commentateurs, si les pseudos économistes avaient un quelconque savoir, on serait sorti de cette crise depuis longtemps. Je n’accorde que peu d’intérêt à ce que peut dire un économiste.

            L’auteur en parlant de partage des richesses oublie un très de caractère très important chez l’humain : la rechercher constante du pouvoir. L’humain ne veut pas être riche, il veut être puissant. Et c’est pour cela qu’il cherchera constamment à posséder le maximum nécessaire à assouvir sa puissance.

            Et c’est ce qui créera sa perte. Il n’y a pas de solution au désastre qui s’annonce


            • Fabien Sabinet FabienSabinet 22 décembre 2015 12:40

              @Trelawney


              Ben heu smiley .. si .. justement .. il y a une solution au désastre : 

              redonner a l’état le droit de créer de la monnaie !

              A hauteur de la moitié de ce qu’il emprunte sur les marchés donc comme je le proposais dans un autre commentaire smiley

              Mais bon ceux qui sont coincés avec toutes leurs liquidités que plus personne ne peut emprunter ne seront pas d’accord et ils vont tout faire pour nous convaincre que c’est mauvais (à commencer par employer des superlatifs du genre « hyperinflation » au lieu d’inflation tout court vous allez voir :) ;) )

            • philippe913 22 décembre 2015 14:54

              @FabienSabinet

              comme ultralibéral vous voulez dire ?


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 22 décembre 2015 14:45

              Salut Fabien,
              vous avez raison, l’économie, l’argent, c’est une arnaque, du vent, de la poudre aux yeux. Tous les économistes croient en des chimères.
              Tout le système ne tient que sur l’illusion. Le reste ne sont que des discours compliqués pour ne pas « vendre la mèche », au rabais ^^


              • Fabien Sabinet FabienSabinet 22 décembre 2015 15:48

                @bouffon(s) du roi


                Non l’économie c’est bien, il faut un système d’échange, c’est une base bien réelle, indispensable dans une société.. dans une communauté en fait.

                « L’arnaque » dont je parle c’est les gens qui ont du pouvoir (et de l’argent donc souvent) qui font les règles à leurs avantages... En l’occurrence ceux qui ont des stocks de liquidités inutilisables pour le moment et veulent en conserver la valeur donc limiter au maximum la planche à billet qui les « appauvrirait »... C’est leur intérêt.

                A nous de faire entendre que nous ne sommes pas dupes, à nous de ne pas écouter les « experts économistes » vendus (ou idiots) qui essayent de nous donner l’illusion qu’on ne peut pas comprendre et que c’est hyper compliqué, à nous de faire valoir nos propres intérêts et d’exiger qu’on coupe la poire en deux : financement de l’état à moitié sur les marchés, et l’autre moitié par la création de monnaie. C’est équitable, juste, et ça devrait nous sauver de la catastrophe (de cette catastrophe là au moins en tout cas... mais une chose à la fois n’est ce pas smiley smiley )

              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 22 décembre 2015 16:04

                @FabienSabinet
                je me suis mal exprimé ; quand je dis « ’économie », je ne parle pas du troc et des échanges entres les gens, mais de la « spéculation », et de l’argent créé de rien.


              • Fabien Sabinet FabienSabinet 22 décembre 2015 16:22

                @bouffon(s) du roi


                Oui la spéculation c’est vraiment n’importe quoi, elle immobilise à elle seule facilement 10 % de M2 (donc environ le volume des pièces et billet physique !! smiley )..

                Que ce soit encore autorisé je comprend pas ça, c’est un casino géant et une machine à blanchir de l’argent sale (en même temps ça fait revenir cet argent sale dans le « circuit » qui en manque cruellement smiley je ne devrais pas me plaindre ha ha smiley )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Fabien Sabinet

Fabien Sabinet
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès