Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La crise en 2009 sonnera la mort de l’Industrie en France, Sarkozy ne (...)

La crise en 2009 sonnera la mort de l’Industrie en France, Sarkozy ne l’a pas annoncé !

Pourquoi ce titre péremptoire !

Deux constats :
Le premier est la carte de la crise publiée par Médiapart, avec toutes les fermetures d’usine, et les licenciements en France.

L’autre est très terrain, comme j’ai déjà eu le loisir de l’expliquer, je fais partie et j’anime une équipe de cadres, chargée de faire la promotion du temps partagé dans les entreprises, dans notre beau département de la Loire.

A ce titre nous rencontrons chaque semaine des dizaines d’entreprises.

Le constat est simple, pour toutes celles qui sont liées de près ou de loin à l’industrie et au BTP, tout s’est arrété depuis octobre novembre 2008, voire septembre pour certaines.

Beaucoup n’ont pas encore compris pourquoi tout s’arrête, ne comprennent pas ce qui se passe, ils sont sidérés.

Département industriel s’il en est (+ de 35% de l’effectif salarié du département), avec une majorité de sous-traitant, c’est un coup de massue que viennent de recevoir toutes ces petites entreprises de la Loire (comme ailleurs sur la carte de Médiapart).

Notre département a traversé de multiples crises et s’est avec courage relevé chaque fois, mais cette fois-ci, il est évident que si les carnets de commande ne reprennent qu’en 2010, comme au minimum, les gens "avertis" le prévoient (FMI Troskan sur France Inter le 17/02/09), ce sera la grande casse.

Toutes ces petites entreprises, de 10, 20, 30 ou 50 salariés n’ont ni la trésorerie, ni la capacité de rebondir à court terme, elles vont tirer le diable par la queue car ce sont des entrepreurs courageux, inventifs, ils vont réduire la voilure, certains l’ont déjà fait.

Mais les banques vont-elles les soutenir 6 mois un an, avec 40, 50 voir 70% de chute de CA, Sarkozy, Total ou Parisot viendront-ils à leur secours ?

Dans le passé il y a eu des plans de conversion industriel, des aides de l’Etat, de l’Europe, mais aujourd’hui c’est bien simple, tout le monde l’a compris, les plans sont pour la Finance Internationale, pas pour les petits industriels Français.

L’issue est sans appel, cela va faire dans les 6 ou 12 mois à venir des centaines d’entreprise fermées et des milliers d’emplois définitivement perdus, dans notre département, avec toutes les conséquences évidentes qui en découleront.

Le Maire de notre Grande Ville du département, fraîchement élu de 2008, comme beaucoup à l’époque, voulait redynamiser le tissu industiel. La crise ne va lui laisser que des chômeurs à gérer, jusquà ce qu’ils s’expatrient eux aussi.

Aujourd’hui, sans parler de protectionnisme, il revient à mon avis aux territoires d’inventer l’industrie qui les fera vivre durablement.

Il n’y a plus rien à attendre de l’Etat, ni de l’Europe.

Par contre les besoins en logements décents pour les jeunes, les vieux, sont énormes, les besoins en isolation thermique des bâtiments anciens et des énergies renouvelables, sont, eux aussi, colossaux, les besoins en alimentation plus saine et proche des consommateurs sont également exponentiels.

Ces besoins ne seront pas satisfait par les Chinois (encore que, nous aurons à nous défendre !).

Il m’apparaîtrait de la première intelligence, et surtout de première urgence, que les territoires mobilisent les énergies de toutes ces entreprises menacées de disparition pour apporter des solutions à ces besoins, que des marchés publics soient immédiatements lancés (avec suffisament de pertinence pour faire travailler des entreprises locales, nos élus savent faire cela depuis des années !).

Nous avons besoin d’audace de la part de nos hommes politiques locaux, le probléme est de savoir si, ils en auront et rapidement surtout.

Car si les carnets de commande ne peuvent plus se remplir avec les grands donneurs d’ordres industriels Nationaux et Européens, il va bien falloir agir car sinon, un territoire ou il ne subsistera que des fonctionnaires et des grandes surfaces, ne saurait rester viable longtemps sans perfusion de l’Etat (qui,on le sait, n’a plus un sou en poche !).

Quitte à ce que nos territoires s’endettent pour cela, que cela serve, à maintenir des emplois et à améliorer le futur quotidien des habitants, cela semble tellement évident, simple et naturel, que je me demande, quand nos élus vont eux aussi sortir de la sidération générale qui paralyse le pays devant cette crise !

Je suis furieux, car nous avons un potentiel énorme d’énergies, d’entrepreneurs, d’expériences professionnelles, et nos hommes politiques sont en train de regarder partir tout cela à la casse sans réagir.

Je suis furieux car tous ces potentats politiques locaux, ont su dans le passé mobiliser des finances publiques, pour bâtir, parfois, des équipements prestigieux, inutiles mais à leur gloire, ils pourraient maintenant mettre à profit leur pouvoir local (Maire, Pdt Conseil Général, Régional) au service de l’économie d’une région.

A quand des projets ambitieux, à quand des garanties offertes aux entreprises qui s’y engageront, à quand ? 

Ce n’est pas dans 6 mois ou un an, c’est aujourd’hui en avril, en mai. Elus de tout bord bougez vous les fesses !

Vous seuls pouvez agir, ces petites boîtes elles sont pieds et poings liés, et ce ne sont pas les banquiers qui vont leur donner du boulot ! 


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (118 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • MagicBuster 18 mars 2009 11:38

    Chez Français, il faudra se souvenir qui est Sarko pour la prochaine élection présidentielle . . .
    C’était pas faute d’avoir prévu ce qu’il se passe. 

    Bien sûr la crise n’arrange rien , mais il y a trop de mauvaises décisions depuis le début avec Sarko.
    On bouffe de la merde . . . bientôt il n’y en aura plus plour tout le monde.

    Bon appétit.


    • dapeacemaker911 18 mars 2009 16:37

      ...ne tombons pas non plus dans le panneau.

      Sarko est un nom, le nom du pantin en place.
      Sego sarko tartanpion ca n aurai rien changé.

      Nos textes constitutionnels et legislatifs sont dans un etat pitoyable, rongés par la corruption.
      Nos insitutions sont gangrenées, nos representants ne representent plus que des interets financiers et/ou leur carriere


      bref... ne croyons pas qu en changeant de tete tout ira mieux... ou cela se retournera contre nous.


      A demain.


    • Gazi BORAT 18 mars 2009 11:59

      Mais pourtant..

      Mr Sarkozy n’est il pas l’auteur de la fameuse phrase :

      • "J’aime les usines, c’est mon truc. »
      http://www.lefigaro.fr/debats/2008/02/12/01005-20080212ARTFIG00401-les-usines-ne-sont-pasdes-musees-m-sarkozy-.php

      Nul doute qu’il va tout faire pour sauvegarder celles qui restent en France... Pour en faire des hotels de luxe ?

      gAZi bORAt

      • geko 18 mars 2009 12:28

        C’est à se demander ce qu’il n’a pas dit !!


      • Numero 19 Numero 19 18 mars 2009 13:48

        Qui aime bien chatie bien. 


      • plancherDesVaches 18 mars 2009 12:06

        Le Notre Président voulait, de toute façon, que notre pays ne soit constitué que de rentiers et de "services à la personne".
        Pour un libéral comme lui, on ne vit décemment que sur le dos des autres. Souci... : quand il n’y a plus création de richesse réelle, de VRAIE valeur ajoutée, ne reste plus que les retraités à plumer. A condition qu’il en reste....

        Dire qu’il va falloir attendre 3 longues années pour commencer à reconstruire....


        • Gilles Gilles 18 mars 2009 18:02

          Sarko n’est pas un LIBERAL !!!! faut arrêter avec ça !

          Il l’est quand ça lui convient mais sinon il s’assoit sans sourciller sur les principes libéraux...à tord ou a raison (rare)

          Encore le serait-il, il aurait au moins un peu de transparence. Mais non, lui c’’est juste l’improvisation guidée par une sorte de dogmatisme, de démagogie crasse et d’égo qui lui sert de guidon....... ;et personne n’y comprend rien, pas même son gouvernement !

          je ne suis pas un libéral économique, mais franchement je préfèrerais avoir en face un mec qui l’assume. Au moins on sait où on va, on sait quoi combattre...tandis que là....


        • Internaute Internaute 18 mars 2009 20:17

          Reconstruire avec qui ? Avec les descendants de Rocard, Cresson, Beregovoy, c’’est à dire de ceux qui ont mis en place les accords de l’OMC qui aujourd’hui nous ruinent ? Vous avez suivi le dicours d’Aubry ? Elle n’a pas un mot utile ; toujours plus de mondialisme, toujours plus d’immigration.


        • Yannick Harrel Yannick Harrel 18 mars 2009 20:24

          @plancherdesvaches

          Bonjour,

          Dire qu’il va falloir attendre 3 longues années pour commencer à reconstruire.... 
          Vous pensez vraiment que les entrepreneurs de l’économie réelle ont autant de laps de temps à se permettre ? Vous pensez que les forces vives de la nation ne préférent pas s’expatrier plutôt que de couler lentement dans le marasme actuel, surtout s’il doit durer 3 ans supplémentaires ?

          Tenez, à l’appui de mon commentaire, je vous prie de lire cet article du Figaro concernant les responsables de Dailymotion, un des acteurs les plus en vue de la netéconomie en France : http://www.lefigaro.fr/medias/2009/03/18/04002-20090318ARTFIG00574-le-coup-de-gueule-de-dailymotion-contre-nkm-.php
          « Ces temps-ci, il est facile de résumer l’atmosphère dans laquelle nous évoluons en France, à la différence de ce que peut connaître notre société dans le cadre de son expansion à l’étranger […] : tu as une idée, je la taxe, je te régule ! Vous créez, je taxe, nous vous régulons ! C’est cela la « grammaire des affaires » ? Pour nous entrepreneurs du Net, c’est là une conjugaison bien malheureuse, déconnectée du temps numérique, celui des nouvelles générations ».

          Cordialement


        • plancherDesVaches 18 mars 2009 23:04

          Gilles, si vous voulez dire que le Notre Président est du sable sans consistance réelle, je m’excuse de vous dire que sa conduite est au contraire trés DURE. Tout pour la classe la plus élevée sachant qu’il me permettront de me faire des week-ends sur yachts et m’offrir des postes largement rémunérés, même si ces cons de Français me virent.

          Internaute, tant que c’est sans vous, c’est la seule chose importante. Je vous renseigne sur quelque chose que vous voulez surtout oublier :
          Les accords ont été signés par Edouard Balladur
          http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_Balladur#1993-1995_:_Premier_ministre

          http://www.local.attac.org/attac05/agcs/dos_AGCS.htm
          "L’accord instituant l’OMC a été voté en France le 27 décembre 1994 sous la pression de M. E Balladur, 1er ministre et M. A Juppé, ministre des affaires étrangères, par 100 députés. Les députés ont eu à se prononcer en 1 semaine sur un document de 550 pages avec 20000 pages annexes."

          Yannick Harrel : si vous voulez, en tant que "force vive" vous expatrier, je ne vous retiens surtout pas.


        • Yannick Harrel Yannick Harrel 18 mars 2009 23:43

          @plancherdesvaches

          Bonjour,

          Yannick Harrel : si vous voulez, en tant que "force vive" vous expatrier, je ne vous retiens surtout pas. 
          C’est une non-retenue en forme d’incitation ? smiley

          Il est vrai que n’étant ni rentier ni retraité je me sens de plus en plus esseulé par ici...

          Cordialement


        • plancherDesVaches 19 mars 2009 00:08

          Tiens....
          Harrel : repris sur votre blog : (et malgré une PAGE DE PUB INVASIVE) J’espère qu’elle vous rapporte smiley
          "Celle-ci permettra de dégager des sommes aujourd’hui non perçues et donc perdues"
          "Cette contribution automatique versée par les internautes"
          Edifiant...
          Sans même citer votre attachement compulsif au Figue haro.
          Vous courrez aprés le fric, donc.
          Rêve de faire partie des 250 plus riches de la planète qui possèdent autant que les 2,5 milliards les plus pauvres... ???
          Expliquez-moi. Nous sommes entre nous.


        • plancherDesVaches 19 mars 2009 00:11

          Ok, votre réponse est arrivée avant que je ne poste mon commentaire.

          Trouvez-vous une blonde. Pas assoiffée de fric. Ca existe.
          Je suis sûr que vous valez plus que ce que vous pensez. Mais ne pensez pas argent. Vous verrez, c’est possible tout en étant trés heureux.
          Bien à vous. (un qui a trouvé la blonde, mais pas le fric smiley )


        • Yannick Harrel Yannick Harrel 19 mars 2009 00:37

          @plancherDesVaches

          Bonjour,

          Soyez honnête jusqu’au bout : ceci est repris de mon dernier article relatif à... l’amendement n°444 en faveur d’une licence globale, amendement proposé par M. Bloche, M. Christian Paul, Mme Erhel, Mme Karamanli, M. Mathus, M. Brottes, M. Françaix et M. Gagnaire. Et auquel je souscris bien entendu puisque respectueux des intérêts des auteurs comme des internautes. Amendement rejeté à mon grand désarroi.

          Pour la page de pub, croyez bien qu’elle me gêne tout autant que vous mais c’est la contrepartie de la gratuité de certains sites (problème pouvant être cependant réglé fort rapidement par un ajustement des paramètres de votre navigateur smiley ).

          Quant au Figaro, pas plus que Libération ou Le Monde, on n’attrape pas la gale en le lisant. Essayez, je vous assure que vous n’aurez affaire à nul renfort d’antibiotiques...

          Et pour en finir, mon rêve n’est pas de faire parti des plus riches de la planète car fonder sa vie sur la thésaurisation m’apparait être plus proche de l’esclavage que de la liberté. En revanche je ne jette aucunement l’opprobre à ceux dont la fortune sert à innover, créer, employer, philantroper (désolé pour le néologisme).
          De grâce, ne me cherchez pas à gauche, ne me cherchez pas à droite : trouvez moi plutôt du côté de la République et de ses idéaux.

          En espérant vous avoir répondu satisfaisamment,

          Cordialement


        • Internaute Internaute 19 mars 2009 19:41

          @Plancher des vaches.

          Vous vous imaginez que les accords de l’OMC ont été préparés et signés à la va vite. Au lieu de lire Wikipédia, lisez plutôt l’OMC elle-même.

          Origines de l’OMC
          http://www.wto.org/english/thewto_e/whatis_e/whatis_e.htm
          http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/politique/diversite/uruguay.h tm

          Etabli officiellement le 1 janvier 1995 par 148 pays le 13 octobre 2004.

          Créé par les négociations de l’Uruguay Round de septembre 1986 à avril 1994 pour remplacer le G.A.T.T.

          Dates clefs
          Vendredi 19 Sept. 1986 : Déclaration de Punta del Este / les négociations sont lancées
          Lundi 19 Déc. 1988 : Montréal / Les Ministres se réunissent pour l’examen à mi-parcours
          Mercredi 19 Déc. 1990 : Bruxelles / impasse de la réunion ministérielle de « clôture »
          Jeudi 19 Déc. 1991 : Genève / l’avant projet de l’Acte Final est rédigé
          Avril 1994 : Marrakech / les Accords sont signés
          Janvier 1995 : Genève / l’OMC est créée, les Accords entrent en vigueur

          Premiers ministres français dans cette période.
          Septembre 1986 à Avril 1994

          Nom Début Fin
          Chirac 20 mars 1986 12 mai 1988
          Rocard 12 mai 1988 15 mai 1991
          Cresson 15 mai 1991 2 avril 1992
          Beregovoy 2 mai 1992 29 mars 1993
          Balladur 29 mars 1993 18 mai 1995


        • goc goc 18 mars 2009 12:10

          tres bon article. J’ajouterais a ce tableau, la disparition programmée de la fonction publique dans nos campagnes.

          Car s’il est evident que les pme et les artisans vont disparaitre a court terme, il ya aussi la disparition programmée des differents services publiques au niveau des villages, or souvent ces fonctionnaires faisaient vivre une partie de ce village. un des exemples (a plus grande echelle) est la consequence de la fermeture des casernes dans certaines villes moyennes

          Mettons ensemble les points suivants

          1 - pas de soutient bancaire aux PME, d’ou risque majeur de chomage
          2 - fermeture des services publiques
          3 - disparition de la taxe professionnelle
          4 - delocalisation a outrance, entrainant la disparition de tissu industriel et de son "savoir-faire"

          je vois mal comment la France sortira de la crise quand cette derniere aura disparue. On peut meme se demander si derriere tout cela, il n’y a pas un plan bien organiser dont le but est d’appauvrir l’europe afin de faire disparaitre l’euro et lancer un plan marshall bis qui aurait pour seule fonction de faire sortir les usa de la crise à notre depand.


          • bulu 18 mars 2009 12:20

            Le plan c’est pas US contre EUR, c’est la raffle à bon compte (de tout ce qui va être en faillite) par les gros des US et d’EUR.
            Et pour que ca arrive, le maintien du système financier actuel est indispensable (ca tombe bien, les politiques ne sauvent que ça, aux US et en EUR).


          • denis84 18 mars 2009 16:32

            Exactement

            Il n’y aura plus que quelques TRES riches qui tiennent TOUS les autres en esclavage

            Plus de classes moyennes,plus de gens qui réfléchissent à leur condition,juste des zombies survivants


          • Gilles Gilles 18 mars 2009 18:08

            @ goc

            campagne...pme...artisans...tient le seul électorat avec les retraités qui votent en masse pour Sarko !

            Et qui voteront pour lui en 2012 ! Normal qu’ils en prennent plein la gueule d’un gouvernement de droite puisque de toute façon ils votent à droite pavloviennement. Pourquoi morflent-ils durs avec la réforme de la carte militaire, hospitalière et judiciaire ? Car ils voteront tout de même pour leurs bourreaus. Sur que si Sarko avait peur de les perdre, il y aurait réfléchit à deux fois avant de massacrer la cambrousse.

            On leur dira que les impôts sont trop forts, que c’est un scandale, que la gauche les a ruiné et veut les surtaxer, que les jeunes menacent leur tranquilité, que eles immigrés menacent de leur piquer les rares emplois restant (concurrence accrue)...et hop on engrange les voies


          • appoline appoline 18 mars 2009 19:37

            @ Goc,
            C’est un bon article, je vous l’accorde. L’auteur y fait passer sa colère, les mots sonnent juste. Hélas, je ne suis pas optimiste quant à une reprise d’activité, ce serait même le contraire. Le pays est exsangue, grâce aux malversations de nos dirigeants depuis de nombreuses années. Tout le système est gangrené, le privé va payer pour le public, qui ne sait pas se gérer ; car c’est là où le bât a blessé et blesse encore, l’argent de l’état a été dilapidé et les structures de l’état, non seulement n’ont pas été renforcées mais ont été bouffé par la vermine.
            Nous sommes ruinés, messieurs-dames et nous n’avons pas fini de payer les pots cassés. Je pense à tous ces jeunes entrepreneurs plein de courage à qui on a cassé les bras, tous ces projets qui auraient pu aboutir. On ne va leur laisser qu’un champ de ruines. Honte aux politiques qui ont saccagé notre pays ; j’espère que eux aussi vont en chier comme les autres.

            @ L’auteur,
            Sincèrement, j’aurais aimé être plus optimiste, rien que pour vous donner du courage mais hélas, j’ai bien peur que le pire reste à venir.


          • bulu 18 mars 2009 12:16

            Bonjour,

            Cela fait vingt ans (ou trente ? mais j’etais trop jeune), que la droite promet de liberer les energies en France, de favoriser un tissu de PME compétitives, de mettre les gens au travail.
            12 ans de Chirac + 2 de Sarko pour quoi ? rien. Juste la vente coupée du pays pour le benefice des gros, mais pour les pme rien, nada.




            • Reinette Reinette 18 mars 2009 12:19


              Avec le bouclier fiscal, 1 000 contribuables dont la fortune est supérieure à 15,5 millions d’euros profiteront chacun d’une baisse d’impôt de 270 000 euros. Ce sont eux qui y gagnent le plus...

              1 000 contribuables dont la fortune est supérieure à 15,5 millions d’euros profiteront chacun d’une baisse d’impôt sur le revenu de 270 000 euros grâce au nouveau "bouclier fiscal". L’Observatoire des inégalités publie les estimations réalisées par l’Assemblée nationale lors du vote de la loi "en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat" adoptée le premier août 2007 (lire le rapport). Désormais en effet, le montant des impôts directs (impôt sur la fortune, impôt sur le revenu et impôts locaux) ne pourra dépasser 50 % des revenus d’un foyer fiscal, contre 60 % auparavant. Coût total de cette mesure pour le contribuable : 810 millions d’euros.

               


              • Mouche-zélée 18 mars 2009 14:58

                458 millions d’Euro perdus pour l’état et ce n’est que la première année ....
                14 000 foyers concernés pour un gain moyen de 33 000 € par foyer fiscal.


                Souvenez-vous de mon décryptage du Sarko-discours du 05.02.2009 :

                http://suntzu.vox.com/library/post/lart-de-transformer-des-%C3%A9checs-en-succ%C3%A8s-la-pierre-phylosophale.html

                Souvenez vous que Sarkozy trouvait injuste d’augmenter le SMIC :

                - « Il n’y a que 17% de gens qui gagnent le SMIC, si on augmente le SMIC cela signifie que nous laissons 83% des gens de côté »

                Donc pour Sarkozy une mesure concernant 17% des Français est injuste car pas assez générale, mais une mesure concernant 14 000 Français est juste.

                Il ne nous prendrait pas pour des imbéciles ??????			


              • Cogno2 18 mars 2009 15:34

                « Il n’y a que 17% de gens qui gagnent le SMIC, si on augmente le SMIC cela signifie que nous laissons 83% des gens de côté »

                J’adore, ça me rapelle cette blague : 30% des accidents de la route sont causés par des gens sous l’emprise de l’alcool, ce qui signifie que 70% le sont par des gens qui n’avaient pas bu... conclusion, roulez bourré !

                Vive Sarko !


              • Gilles Gilles 18 mars 2009 18:14

                et pourtant ça marche ce discours ..................

                "De quoi Sarkozy est-il le nom" ? DE ceux qui ont les neurones innactives......et LUi il leur parle bien ! Il doit avoir une cellule à l’Elysée pour pondre ce genre d’ânneries à destination des benêts patentés

                C’est comme le slogan lépénique "3 millions d’immigrés, 3 millions de chômeurs" qui a fait un tabac parmi les fascos (cad 15 à 20% de l’électorat). Raccourcis percutant ne nécessitant pas de développement, pointant un bouc émissaire et une solution toute trouvée, non dîtes, mais pensée par tous.....

                le règne de la bêtise s’étend, s ’étend.....


              • Crazy Horse Crazy Horse 18 mars 2009 12:39

                Et... Ne vaudrait-il pas mieux arrêter de se casser le crâne à chercher des solutions en utilisant les mêmes recettes capitalistes ?

                Est-ce que le sauvetage de la civilisation ne passerait pas par un changement radical de paradigme ?

                J’ai l’impression qu’on tourne en rond avec ces histoires de crédits et de chiffre d’affaire...


                • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 18 mars 2009 16:32

                  à Crazy Horse

                  "Est-ce que le sauvetage de la civilisation ne passerait pas par un changement radical de paradigme ?"

                  Oui ! Vous avez absolument raison ! ! !
                  Mais quel nouveau paradigme nous proposez-vous ?...


                • glouglou 18 mars 2009 21:10

                  un truc tout nouveau !! liberté-égalité-fraternité......il est temps de mettre en pratique !!


                • Hakim I. 18 mars 2009 12:39

                  "A quand des projets ambitieux, à quand des garanties offertes aux entreprises qui s’y engageront, à quand ?"

                  Quand l’article 104 du traité de Maastricht (et tout ce qui va avec) sera aboli. En effet, c’est celui-ci qui oblige les collectivités à s’endetter auprès de banques privées.
                  Si la France était encore maitresse de sa monnaie, tous les souhaits évoqués dans ce coup de gueule seraient exaucés.


                  • Reinette Reinette 18 mars 2009 13:32

                    M. Martin Hirsch

                    Haut Commissaire aux solidarités actives pour les nantis


                    • ARMINIUS ARMINIUS 18 mars 2009 13:42

                      Article énergique qui résume bien la situation : il n’y a plus de pilote dans l’avion. Là ou il aurait fallu des mesures énergique, de véritables plans comparables à ceux lancés par l’administration Roosevelt pour essayer de relancer l’économie et l’emploi suite à la débacle de 1929. Rien, nib, que dalle ! ...à part la tentative de reconstruction d’un système qui vient de prouver ses limites. Et la suite ? des pays comme l’Allemagne qui ont une solide industrie exportatrice et une expérience sérieuse en matière d’énergies renouvelables( dixit Obama himself) vont probablement s’en sortir assez vite... et la France ? quelques centrales nucléaires payées en roupies de sansonnet ?
                      un ou deux tgv ? sauf erreur ( comme je souhaiterai me tromper !) :rien de prévu par notre agité maniaco-répressif...


                      • LE CHAT LE CHAT 18 mars 2009 13:55

                        Sarko ne frequente pas les entrepreneurs qui jouent en national ou en CFA ! Seulement les stars de la ligue 1 , celle du CAC 40 ! Même constat dans les bouches du Rhône , c’est la misère noire pour tous les emplois industriels autour de l’étang de Berre !


                        • FR-ank FR-ank 18 mars 2009 13:55

                          Que de bonnes remarques, je voulais commenter :
                          @ Reinette
                           : et hier il annonce " je ne suis pas le president qui augmentera les impots " ...quel foutage de gueule et demago, on lui demande pas d’augmenter les impots pour tout le monde mais d’arreter de favoriser les + riches...et je pensais que ca coute 13 milliards €/an ???
                          @ Crazy Horse  : c’est claire et net, nous arrivons a la fin d’un cycle, il est grand temps de changer ( comment vivre en detruisant la nature pousse par une sur-consommation base sur un sur-endettement au nom d’une sur-croissance infinie, exponentielle et destructrice !!! ) mais les nantis et petites personnes a grand pouvoir n’accepteront pas ce changement, c’est pour ca que c’est a nous tous de se bouger, mobiliser, organiser et enfin refaire tourner ce monde a l’endroit smiley
                          @ Hakim  : tout a fait d’accord avec toi, l’art.104 de maastricht (art.123 de lisbonne) est une honte : en gros il interdit aux etats de creer leur monnaie ( droit regalien ) dont ils ont besoin et les oblige a passer par des investisseurs prives donc avec interets !!! d’ou l’augmentation exponentielle de la dette. A noter que c’est VGE sous Pompidou en 1973 qui a impose une meme loi pour la France.

                          Un simple citoyen qui en a marre d’etre pris pour un C..

                          P.S : a voir "l’argent dette" de Paul GRIGNON qui explique vraiment bien la creation monetaire.


                          • King Bounty 18 mars 2009 13:57

                            c est un peu facile ca , elire lepen en plus jeune , avec toute sa clique ( elle ,plus toute jeune ) et puis se plaindre...


                            • ykpaiha ykpaiha 18 mars 2009 14:08

                              On va de toute facon essayer par tous les moyen de discrediter ceux qui tirent la sonnette d’alarme.
                              C’est la ou c’a devient dangereux vouloir faire durer un systeme dévoyé, voleur et moribond.
                              On ve désigner le lichtenshtein ou autre officine, Trichet va faire sa chochotte.
                              Mais sur le fond c’est la corruption qui encore et toujours fait loi.
                              La preuve ?

                              http://www.filedropper.com/soldout_1 						
                              						 http://www.filedropper.com/part2_3 						

                              Ce rapport indique que + de 5 Milliards de Dollard ont servi a "arroser" des politicards et a creer des lobbies de pression afin de déreguler Wallstreet.

                              Cet argent a servi a mettre en place les moyens de creer les bulles spéculatives ayant conduit a la crise actuelle en enlevant tous les outils de protection.

                              Détail amusant ce sont les memes qui aujourd’hui mendie et font du chantage aux subvention sous pretexte du chomage a venir cynique diriez vous ?

                              D’ommage je n’ai pas vu le nom de Sarko ni de DSK....(humour quoique un autre petit rapport comme celui ci...)

                               Sold Out
                              How Wall Street and Washington
                               Betrayed America Industry

                               In return for the investment of more than
                              $5.1 billion, the Money Industry was able to
                              get rid of many of the reforms enacted after
                               the Great Depression and to operate,.....

                              .. Financial Sector
                               Campaign Contributions and Lobbying Expenditures
                               Finance, Insurance, Real Estate
                               $5,178,835,253
                              Decade-long campaign contribution total (1998-2008) : $1,738,284,032
                              Decade-long lobbying expenditure total (1998-2008) : $3,440,551,221

                               ...............

                              Dans ce rapport de 231 pages sont démontrés les methodes et moyens utilisés pour s’en foutre plein les fouilles..

                              On ne me fera pas croire que si on a mis 5 MM pour c’a y en a pas eu 1 ou 2 par chez nous (pour aider une élection par exemple ? mais je m’égare sans doute)
                              CQFD


                              • Antoine Diederick 18 mars 2009 14:22

                                ah enfin un article sur ce que je crains, la désindustrialisation des régions d’Europe, article de surcroit rédigé par un acteur sur le terrain.

                                une petite reprise en 2010 nous annonçe-t-on, Trichet le dit, avec un bémol :"....si la confiance revient ".

                                La fédération belge des entreprises dit la même chose, mais en attendant ?

                                J’ai bien l’impression que cette crise est plus profonde que les effets d’un écroulement boursier et d’une crise financière....


                                • JONAS JONAS 18 mars 2009 14:34

                                  @ L’Auteur et à Tous :

                                  Une excellente analyse, avec un article précis sans logorrhée, bravo ! Vous avez tout dit en peu de mots.

                                  Pour ma part, je voudrais partager votre optimisme et vous avez l’avantage sur beaucoup de commentateurs de proposer des solutions.

                                  En particulier, une orientation industrielle vers les économies d’énergies et ce ne sont pas les branches qui manquent dans ce domaine.

                                  Pour l’agriculture c’est pareil, faire de la bonne nourriture nous permettrait également d’exporter vers d’autres, il y aura toujours des riches pour acheter des produits propres.

                                  Malheureusement, beaucoup de commentateurs se servent de votre article comme tremplin pour cracher sur notre Gouverneur et son gouvernement, sans pouvoir proposer quelqu’un ou quelqu’une de crédible.

                                  Il vaut mieux un mauvais capitaine que pas de capitaine du tout.

                                  La question plus importante que je me pose, c’est à savoir si cette crise n’est pas fictive et voulue par le G 20 !

                                  Voyant que les accords de Grenelle sont restés sans effets probants, et au regard de l’urgence d’arrêter la croissance folle qui nous propulse vers une catastrophe climatique globale, n’auraient-ils pas tenté dans un premier temps, une crise pétrolière artificielle et voyant les conséquences qui en résultaient, ils auraient abandonné cette solution.

                                  Dans un second temps, cette intelligentsia, aurait après mûre réflexion, décidé d’inventer cette crise pour mieux maîtriser la situation par secteurs d’activités, les banques étant aux ordres ne prêtant qu’aux branches porteuses de fruits prometteurs, mais, malheureusement aussi aux petits copains et dans ce dernier cas évidemment, sans beaucoup de discrimination ?

                                  Notre monde est vieux, nous l’avons usé, la surcharge pondérale démographique devient insupportable, mais, sans un régime draconien dans tous les domaines, les générations montantes sont condamnées à un retour aux grottes ou dans le meilleur des cas au Moyen Âge.

                                  Alors, si nous voulons qu’il y ait des survivants parmi vous à notre civilisation, comme pour le Titanic, arrêtons de nous prendre pour des " dieux " qui ont l’ambition avec de grandes envolées lyriques avec un humanisme dont ils n’ont pas les moyens matériels.

                                  Dans le cas contraire, ce sera le Radeau de la Méduse, avec toutes ses horreurs.

                                  Les pays du quart-monde sont mieux préparés que nous pour survivre, ils se contentent de très peu…… !

                                  Bonne journée à vous et à Tous.

                                   


                                  • Gilles Gilles 18 mars 2009 18:28

                                    "Les pays du quart-monde sont mieux préparés que nous pour survivre, ils se contentent de très peu…… !"

                                    C’esrt marrant mais j’ai lu un artcile génial, je ne sais où, sur les pays du tiers monde, les plus pauvres, dont les populations en bavent grave, mais qui seraient ceux dont les populations résisteraient le mieux et rebondiraient plus vite en cas de crise mondiale gravissime...... notamment en ce qui concerne le climat, la pollution, l’extinction des matières premières. Alors que nous, habitués à un certains confort, comptant sur des technologies hightech, ne supportant pas la douleur et le désespoir, aux rapport sociaux et politiques complexes seriont laminés trés vite

                                    Remarquez aussi que nombres de grandes civilisations du passé ont émergé dans des endroits peu propices...souvent dans le désert, et que c’est justement l’obligation de s’adapter pour survivre par la démerde et le génie qui a fini par faire éclore ces grandes civilisations.

                                    Peut être qu’en 2350, le coeur du Monde sera en Afrique ........


                                  • Eloi Eloi 19 mars 2009 10:36

                                    je crois que c’est probablement un article du courrier international avec dossier spécial sur la fin des civilisations (en couverture des jarre en terre cuite au fond de l’eau). Un dossier de haute tenue à mon sens, et à la haute porté évocative...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès