Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La crise systémique 2.0 a commencé

La crise systémique 2.0 a commencé

Pendant que Tsahal organise le massacre à Gaza le 18 juillet 2014, la crise systémique 2.0 (deux point zéro) commence dans le silence général. La holding Rioforte, actionnaire majoritaire (20,1 %) de la 1ère banque portugaise, Banco Espirito Santo (BES) qui a fait un énorme défaut de paiement est officiellement en faillite depuis le 18 juillet. Rioforte a fait défaut sur sa dette de 847 millions d’euros contractée auprès de Portugal Telecom. Il est bon de signaler que la banque française Crédit Agricole est le deuxième actionnaire de BES avec 14,6 %. Le système bancaire mondial est d'ailleurs à bout de souffle, voici un petit tour d'horizon :

En France, le besoin de fonds propres des banques est estimé à 50 milliards d'euros selon l'OCDE, un chiffre qui rappelle étrangement le plan d'économie du gouvernement français.

Corporate Commercial Bank (KTB) en Bulgarie a bloqué les comptes de tous ses clients (particuliers, entreprises, hôpitaux et municipalités) et le Parlement bulgare a rejeté jeudi 17 juillet le vote d’un budget rectificatif afin de résoudre la crise bancaire.

En Autriche, les députés ont adopté mardi 15 juillet 2014 un projet de loi créant une structure de défaisance afin d’effacer les dettes de la banque Hypo Alpe Adria qui a été nationalisée après une perte de 5,5 milliards d’euros. Plusieurs milliards de dollars supplémentaires vont ainsi être ajoutés à la dette nationale autrichienne.

Le juge du tribunal new-yorkais de Manhattan a empêché l’Argentine d’honorer ses créances en bloquant le compte de la banque centrale Argentine à la Bank of New York. L’Argentine risque d’être officiellement en défaut de paiement le 30 juillet 2014. BNP, JP Morgan Chase, Bank of America, Citigroup, etc, etc, ont été lourdement sanctionnés par le gouvernement américain. En 2014, Citigroup a versé 7 milliards de $, BNP Paribas 8,9 milliards et Bank of America est actuellement en cours de jugement avec une amende évaluée à 17 milliards de $. JP Morgan Chase a dû débourser 13 milliards de $ en 2013. Qui veut la peau du système bancaire ?

 
Il est bon de rappeler que la mise en œuvre des accords de Bâle III engendrera une perte de liquidité de plus de 15 000 milliards de $ sur 5 ans dont 60 % soit 9000 milliards de $ en 2015, une véritable crise de la régulation que j'ai annoncée à l'ONU à Rabat au mois de mars 2014. Malgré l’assouplissement des critères de liquidité auxquelles elles seront soumises à partir du 1er janvier 2015, les banques devront provisionner à hauteur de 60% cette même année, puis 70% en 2016 et ainsi de suite pour atteindre 100% en 2019. Le chômage sera la première victime collatérale.
 
Amendes records, mises en œuvre des accords de Bâle III, impact de la crise, États en faillites incapables de devenir prêteurs en dernier ressort, le système bancaire mondial est au bord de l’implosion et la crise systémique 2.0 qui se transforme en guerre globale (Gaza, Ukraine, Irak, Libye, etc., etc.) ne fait que commencer...

Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • diogène diogène 20 juillet 2014 09:58

    Question sérieuse :

    A part la tarte à la crème évoquant l’« effet dominos »,
    quelqu’un peut-il m’expliquer sérieusement ce qu’est une crise systémique ?

    • Bergegoviers Bergegoviers 20 juillet 2014 13:19

      Nous sommes très nombreux à pouvoir vous l’expliquer, veuillez nous contacter sur notre messagerie et nous faire une proposition acceptable, merci.


    • diogène diogène 20 juillet 2014 13:52

      Mais je ne mange pas de ce pain-là moi, Monsieur !

      Enfin !
      Pour qui me prenez-vous ?
      Alles assouvir ailleurs vos fantsames.

    • goc goc 21 juillet 2014 17:10

      ben c’est simple, c’est une crise systématique, mais sans le « ma »
      pfff, vous auriez pu deviner tout seul !!!

      alors à qui on dit merci ???


    • diogène diogène 21 juillet 2014 17:13

      Alors automatique et automique, c’est pareil ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 juillet 2014 06:04

      @Diogene


      Une crise est systemique - par opposition ici à conjoncturelle - si elle ne provient pas de circonstances exterieures, mais découle d« une faille dans la facon dont le systeme meme a été conçu et fonctionne. La mort de vieillesse d’un etre vivant est l’exemple archetypal d’une crise systemique, 

      Quand vous accordez votre clientèle a une entreprise qui sponsorise l’État d’Israel et dont les profits contribuent à financer les bombes qui tuent les enfants de Gaza, ce n’est PAS une crise systemique, car on peut facilementet concevoir un structure d’échanges commerciaux sans ce »taxage’" . La crise est MORALE ; vous choissez d’etre complice d’un crime contre l’humanité. Diffusez ce message.


      Pierre JC Allard


    • Gnostic GNOSTIC 20 juillet 2014 10:10

      Dans le domaine de la finance, l’emploi du qualificatif « systémique » dans des expressions comme « risque financier systémique », ou « crise financière systémique », signifie qu’une économie entière est affectée et non pas seulement une entreprise ou un ménage. (wikipédia)

      Crise systémique 2.0 (comme le web ?) vous êtes en retard on est maintenant en 4G

       smiley

       Vous travaillez avec Pierre Jovanovic ?


      http://www.jovanovic.com/blog.htm

      • diogène diogène 20 juillet 2014 10:19

        Si je comprends bien, la crise de 29 était à l’économie ce que M.Jourdain était à la prose : elle était systémique sans le savoir ?


      • Jeff84 20 juillet 2014 11:32

        Exactement :)


      • lsga lsga 20 juillet 2014 14:01

        Nous vivons la 24ème crise économique mondiale depuis le début du 19ème siècle.

         
        Les crises économiques sont un produit naturel du Capitalisme, qui est un système instable et incohérent. 
         
        Depuis le début du 19ème siècle, les politiques Étatiques ont largement dominées. Elles n’ont JAMAIS permis en quoi que ce soit d’empêcher les crises économiques de se produire. 

        • epicure 22 juillet 2014 03:36

          faux les politiques vraiment étatiques sont apparues après la crise de 1929, et ont été prolongées après la guerre, voire amplifiées. les 30 glorieuses c’est une époque de politiques étatiques avec des antioanlisation, des forts impôts sur les plus riches, des limites à la rente etc...
          Une période plus stable économique que depuis la libéralisation des années 70, pas de crash boursier pendant cette période qui connait une crise boursière tous les 10 ans environ en moyenne.


        • diogène diogène 22 juillet 2014 07:37

          @ épicure


          Les trente glorieuses n’ont pas été glorieuses pour tout le monde.
          Les riches familles françaises se sont refait une santé sur le dos de l’état qui a reconstruit les infrastructures, et grâce aux dommages de guerre : les immeubles vétustes bombardés ont été reconstruits.
          Elles (les familles) avaient tout intérêt à se montrer discrètes quitte à laisser les miettes aux travailleurs qui avaient été prisonniers ou résistants pendant qu’il collaboraient et bossaient comme des fous sous l’encouragement de leurs propres organisations.

          Le vrai redémarrage de l’économie américaine après la crise de 29 n’est pas vraiment le fruit du new deal de Roosevelt ; les principes Keynesiens d’encadrement de l’économie qu’il a appliqués ont eu des effets spectaculaires immédiats mais limités. Le vrai redémarrage est lié à l’entrée en guerre des Etats-Unis et la mise en production d’une quantité colossale d’armes, avions, navires etc...
          Le capital qui avait disparu pour faire fonctionner l’économie du pays a ressurgi miraculeusement pour financer la production par des privés de ces marchandises vendues à un seul client, l’état. C’est ça l’économie de guerre qui a continué en France pendant trente ans après la fin des hostilités.

          Une fois que le carburant de ce moteur économique a été épuisé, les grandes familles ont repris leurs vieilles habitudes et sont reparties dans des actions spéculatives pour accélérer leur enrichissement.

          Les politiques étatiques ont toujours été liées à une économie de guerre.

        • diogène diogène 22 juillet 2014 07:41

          merci de lire :


          qui avaient été prisonniers ou résistants et bossaient comme des fous sous l’encouragement de leurs propres organisations pendant qu’il collaboraient .

        • lsga lsga 22 juillet 2014 13:49

          mais vous vivez dans une Histoire parallèle vous hein ?


          Jamais entendu parler de Napoléon 3 ? De Bismarck ?

          L’Étatisme a très largement dominé l’Histoire du Capitalisme et n’a jamais permi d’empêcher la survenu d’aucune crise économie.
           


        • Sergueï Dabur Sergueï Dabur 20 juillet 2014 14:15

          Etant donné que la finance « mondialisée » est tenue dans les mains d’une quinzaine de grandes familles, qui tirent bénéfices des crises en spoliant les états-nations, puis provoquent les guerres actuelles pour vendre des armes, je peux vous annoncer que tant que nous ne changerons pas de système global, nous vivrons jusqu’à notre mort dans de perpétuelles crises économiques, systémiques bien sur !


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 juillet 2014 05:41

            Quand vous accordez votre clientèle a une entreprise dont les profits contribuent à financer les bombes qui tuent les enfants de Gaza, vous êtes complice d’un crime contre l’humanité. Diffusez ce message.


            Pierre JC Allard


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 juillet 2014 06:12

            @ Serge Dafour


            « Etant donné que la finance « mondialisée » est tenue dans les mains d’une quinzaine de grandes familles » 


            Moins....


            http://nouvellesociete.wordpress.com/2011/10/03/si-on-change-les-maitres-du-monde/



            PJCA


          • mister dust mister dust 20 juillet 2014 15:30

            bon bé que des bonnes nouvelles ! XD il me tarde que tout ça s’effondre, même si la suite risque d’être violente pour ceux qui ne seront pas planqués dans des montagnes avec une armoire pleine de bocaux... :D au fait on aurait pu, en 2008, faire comme des islandais : envoyer se faire voir la finance en supprimant la dette par référendum


            • diogène diogène 20 juillet 2014 16:39

              L’Islande est une île ; ils mangent beaucoup de poisson, qui contient beaucoup de phosphore, très important pour le fonctionnement du cerveau.

              Le cassoulet, la choucroute, le camembert et le beaujolais ne font pas le même effet apparemment. 

            • Pascal L 20 juillet 2014 18:14

              Il me tarde aussi que ça s’effondre, plus on attend et plus la sortie de crise sera violente.

              Mais je crains qu’ils arrivent encore à trouver une solution pour faire durer ce machin tant qu’il reste un peu de richesse à pomper dans les bas de laine.

            •  C BARRATIER C BARRATIER 20 juillet 2014 20:52

              ça ne s’effondrera pas, cela est construit, il n’y a pas de crise mais un,e organisation de spoliations menée par des puissants.

              Voir en table des news :

              Elus marionnettes, décideurs mondiaux pédagogues coalisés

               

              http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=257

               


              • coinfinger 21 juillet 2014 10:42

                Crise 2.0 , je ne crois pas , c’est la méme qui continue .
                Elle consiste en quoi ? Selon moi en pari spéculatif érroné sur l’avenir du systéme , censé étre radieux . La titrisation , le hors bilan , l’hypercréation monétaire sont autant d’aveux de cette mauvaise foi .
                Puisqu’on crée des actifs fictifs , artificiellement évalués par tout un systéme spéculatif ou l’ordre des choses est inversé c’est à dire que ces actifs fictifs évaluent les actifs réels .
                Maintenant que le pot aux roses est révélé ( crise des subprimes) Bale III propose de faire le film en arriére . Reste à savoir s’il le fera a un rythme suffisant , c’est à dire plus vite que la dépréciation des actifs réels . Mais là on est encore dans l’euphorie , du fait que ces mesures accroissent cette dépréciation .
                Non la seule issue quand on ne peut rembourser des dettes contractées pour de l’improductif est la guerre . C’est le seul moyen de se procurer des richesses pour les rembourser . Donc la vraie question est de savoir si le systéme tiendra suffisemment longtemps et fournira les ressources suffisante à cette guerre . La reponse là est d’abord psychologique , avancer dans le belliqueux sans provoquer de pannique financiére . Là çà craint parce que le prix du gaz est de moins en moins controlé par le systéme et peut s’envoler à tout moment avec l’Ukraine et le Moyen Orient .


                • Ronfladonf Ronfladonf 21 juillet 2014 12:54

                  Ce qui explique le false flag de la semaine dernière en Ukraine et le silence assourdisant de la russie à ce sujet (comme si ce qu’elle attend, c’est la guerre avec les US et rien d’autre)


                  Je me demandais ce que ça cache... voilà une hypothèse crédible

                • soi même 21 juillet 2014 12:09

                  C’est bien commue les plus beaux coups tordues, ce font au mois d’Août !

                  Septembre va être chaud !


                  • goc goc 21 juillet 2014 17:18

                    En tout as, moi aussi je suis pour que ça éclate.

                    Enfin les USA, Israël et leurs vassaux, vont devoir jouer à visage découvert
                    et là ils auront du mal a se faire passer pour les sauveurs de l’occident, bien au contraire ils apparaitront enfin tel qu’en eux-mêmes, des dictateurs barbares et fous

                    Alors, comme toute dictature, elle s’écroulera quelques temps plus tard, et les ricains et les juifs (par voie de conséquence) se retrouveront à la même place que les nazis aujourd’hui, c’est à a dire, maudis et marginalisé

                    Et la Terre retrouvera un peu de sérénité, jusqu’à l’interdiction totale de toute religion. Et ce jour-là l’humanité aura fait un grand pas en avant !


                    • diogène diogène 21 juillet 2014 17:35

                      Merci Goc, pour ce merveilleux conte de fées, ça va m’aider à m’endormir ce soir !


                      Il faudrait dresser la liste des dictatures qui ne se sont pas écroulées, dans le désordre et avec des oublis :
                      Arabie Saoudite
                      Népal
                      Iran
                      Nicaragua
                      Qatar
                      Ouzbékistan
                      Kenya
                      etc... etc...

                      Les dictateurs n’ont pas tous des moutaches et une mèche rebelle !



                    • goc goc 21 juillet 2014 19:21

                      Arabie Saoudite : quand le pétrole sera fini, l’Arabie s’écroulera
                      Népal : c’est ou ??, bref tout le monde s’en fout
                      Iran : ah bon le shah d’Iran est toujours en place ???
                      Nicaragua : merci les ricains pour votre aide concernant le trafic de drogue
                      Qatar : idem Arabie
                      Ouzbékistan : les chameaux ne leur disent pas merci !!!
                      Kenya : pan !!! le roi d’Espagne trouve que c’est une démocratie, mais bon, il n’a plus sa tête, comme dirait Louis XVI.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès