Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La déferlante des voitures chinoises en Algérie annonce-t-elle la fin de (...)

La déferlante des voitures chinoises en Algérie annonce-t-elle la fin de l’industrie automobile en Europe ?

Loin de leur présence discrète à Genève en 2005 et au Mondial de l’auto à Paris en 2006, la déferlante des voitures chinoises s’affiche au salon automobile d’Alger. Puissante, décomplexée, imaginative, à la portée de tous. A côté de quelques célébrités comme la Cherry, une myriade de marques se bousculent : Giantmotor, Foryota, JMC, Foton, Hafei et même une Jetta "made in China » bardée du logo VW. La liste est longue. Nul ne doit oublier qu’il existe 140 groupes automobiles en Chine. « Les Chinois dominent l’édition 2007. Dans cinq ans, ils seront peut-être les seuls à se présenter » remarque un organisateur. A leurs côtés, les constructeurs occidentaux font pâle figure. Certains ont déjà baissé les bras comme Renault, grand absent du salon. D’autres calment leurs nerfs en se moquant de ces marques inconnues. Ils s’amusent des techniques rudimentaires, du déjà-vu. Mais, dans l’ombre, ils tremblent. « Comment lutter contre des prix défiant toute concurrence ? déclare un constructeur européen. Comment batailler contre une stratégie de conquête absolue ? » Il ajoute : « les constructeurs chinois ont le gouvernement chinois tout entier comme un seul homme derrière eux ! Tous sont gavés à l’objectif proclamé que l’industrie automobile chinoise puisse représenter 10 % des échanges mondiaux du secteur d’ici à 2015 ! » « Dans nos pays, prolonge-t-il avec amertume, nous sommes assommés de règles, de contraintes. La voiture est devenue un sujet honteux. Certains souhaitent même sa disparition de nos villes. Que veulent-ils au juste, que nous nous défaisions de toute notre industrie ? Ce qui passe aujourd’hui en Algérie comme déjà en Syrie, c’est l’annonce de la fin programmée des usines d’automobiles en Europe ! » Le verdict est exagéré. Mais à observer l’empressement des Algérois autour des voitures, il s’impose presque. Pas seulement des Algérois mais aussi des Marocains, des ressortissants de pays africains qui ont fait le déplacement. Tous tiennent le même raisonnement : enfin des voitures neuves accessibles à des populations longtemps habituées à des voitures d’occasion en provenance de l’Europe ! Faites donc vos prix ! Le prix public d’un minibus de marque Wuling à 5 000 euros ; des pick-up au prix de 8 500 euros, des voitures bas de gamme frôlant les 3 000 euros. En 2006, les Chinois ont vendu 26 000 voitures en Algérie. « Et qu’importe la marque, déclare un habitant de Constantine, pourvu qu’on roule avec un certain confort ! » A moyenne échéance, les voitures chinoises s’adjugeront 50 % du marché algérien évalué pour 2007 à un potentiel de 160 000 voitures. Et chez les concessionnaires et les garagistes, l’effervescence gagne. Dans la banlieue d’Alger ou d’Oran, des panneaux foisonnent. « Ici prochainement telle marque chinoise ! »

La Chine est déjà le second marché du monde ! 4,4 millions de véhicules en 2003, 5,1 en 2004, 5,9 en 2005, 7,2 en 2006. La production devrait doubler d’ici trois ans. A échéance de 2012, la Chine sera le premier producteur et marché du monde avec une capacité de 20 millions d’unités. D’après les statistiques officielles, l’exportation automobile a dépassé pour la première fois l’importation automobile de 11 000 unités en 2005, avec 173 000 unités exportées. Pour l’année 2006, l’excédent est passé à 137 000 unités, principalement des camions et des petites voitures, la plupart exportés vers le Proche-Orient, l’Afrique et l’Asie centrale. Les indicateurs de tendance prévoient pour l’année 2007 une montée en puissance, avec 450 000 voitures exportées. En 2010, le chiffre pourrait atteindre 2 millions de véhicules. La déferlante s’annonce inexorable.

Pour en savoir plus « Le Petit Brévaire de stratégie des constructeurs automobiles chinois » (http://www.chine-informations.com)


Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (141 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • panama (---.---.198.59) 3 avril 2007 14:23

    Il n’y a pas qu’en Algérie ! Je reviens de Syrie et j’ai été stupéfait de voir que tous les véhicules - tous, voitures, pick-up, bus, camions - récents étaient chinois.

    Il reste bien quelques Logan, Peugeot (made in Iran) et coréennes pour résister.

    Commentaire d’un Damassien : la Logan c’est bien, une vraie voiture occidentale, mais les chinoises c’est moins cher.

    J’ai vu des 404, 504, 304 hors d’âge rouler là-bas. Bonne chance aux acheteurs de véhicules chinois, car la qualité se paye comme on dit. Et je ne parle même pas de sécurité, car après-tout, le père de famille algérois ou damassien souhaite lui aussi protéger sa petite famille.


    • Internaute (---.---.255.103) 4 avril 2007 09:16

      La déferlante des députés mondialistes à l’Assemblée Nationale française annonce la fin de l’industrie automobile européenne.

      L’UMPS a voté la suppression de toutes les barrières douanières avec l’Afrique du Nord en 2010. C’est dans moins de 3 ans. D’ici là les chinois auront construit quelques usines en Algérie ou au Maroc et vendront en France avec la bénédiction de votre député.

      Notre futur, c’est le Smig à 150 euros pour rester compétitif. Besançenot et Royal ne font que se tromper d’un facteur 10. Pendant que les nouveau prêtres du temple EuropaNova nous font des sermons sur la démocratie, la paix et les droits de l’homme (comme si c’était un objectif à atteindre en Europe ?!....), les conséquences de leur politique commencent à résonner à notre porte.


    • seb59 (---.---.180.194) 3 avril 2007 14:35

      Cet article me fait plaisir, car il montre que toutes nos industries seront bientot mis en concurrence (et supprimé) si l’on ne les protege pas.

      Hier le textile, les jouets, aujourdhui la voiture, demain nos avions ?

      Difficile de se battre contre une economie ou la flexibilité est totale, la main d’oeuvre peu chere, la protection du marché importante.

      La recherche et la haute technologie nous sauverons dirons certains !

      Oui ! Et bien la plupart des microprocesseurs sont fait en chine, comme l’electronique. Les chinois sont eux aussi diplomés. Alors il serait peut etre temps de s’inquieter de notre economie dans les annees à venir.


      • FIDEL CHAVEZ (---.---.211.99) 7 avril 2007 19:35

        SEB...TOUT LE PROBLEME RESIDE DANS LA MENTALITE PATRONALE EN EUROPE OU LES SOCIETES FONT DES BENEFICES MAIS QUE LES PATRONS EN VOULANT TOUJOURS PLUS...DELOCALISENT OU ILS PEUVENT EXPLOSER LES CHIFFRES. IL Y A CEPENDANT PLUSIEURS BEMOLS DONT LE FAIT QUE LES « ASIATIQUES » SONT LES CHAMPIONS HORS CATEGORIES DE LA COPIE-CONFORME DES PRODUITS....ET POUR CONCLURE LE JOUR OU ICI LE PRODUIT DE LA-BAS SERA TROP CHER POUR LE CHOMEUR MOYEN , ON SERA EN PRESENCE D UNE ABERRATION ECONOMIQUE INEDITE !!!. POUR EN REVENIR AU SUJET L ALGERIE DETIENT LE TRISTE RECORD MONDIAL DU NOMBRE DES ACCIDENTES DE LA ROUTE...AVEC DES AUTOS DONT LA SECURITE EST LE DERNIER DES SOUCIS CELA NE VA CERTAINEMENT PAS ARRANGER LES CHOSES...TRISTE MONDE !!


      • gigabyte_land (---.---.84.124) 3 avril 2007 14:40

        La réponse est oui, en substance... !

        L’industrie automobile est déjà moribonde en France et va être réduite à zéro d’ici 10 ans.

        Ce n’est pas de moi, mais je l’ai entendu sur une émission de France5 (« C dans l’air » je crois au début du mois de Mars) où tous les participants de l’émission abondaient dans ce sens.

        Déjà la plupart des Renault ou Peugeot que l’on achète en France sont construites en Slovénie ou en Estonie.

        Ce qui va mourir ce n’est pas l’industrie automobile française, mais l’industrie automobile en France.

        Quelques dizaines de milliers de chômeurs en plus jusqu’à ce que les industriels, à force de délocaliser, se rendront compte que plus personne en Europe - sauf quelques privilégiés - ne pourront plus acheter leurs produits tant l’Europe sera devenu un continent pauvre.

        Mais ce n’est pas grave pour ces industriels, on va répartir mondialement les richesses : Les riches occidentaux seront plus riches et les chômeurs de tous les continents auront plus de chômage.


        • (---.---.239.150) 3 avril 2007 15:06

          Rassurez-vous bonnes gens, Ségo, Sarko ou Bayrou, tous européistes de Bruxelles vont y pourvoir.


          • nathanael (---.---.252.201) 3 avril 2007 16:13

            J’ai acheté Peugeot pendant longtemps et ma dernière voiture est une japonaise.... question qualité/prix/équipement il y a pas photo ! A force de nous prendre pour des vaches à lait et nous vendre des voitures banales à des prix exorbitants... Fallait s’y attendre


            • panama (---.---.198.59) 3 avril 2007 17:17

              ... et le poste assurance / entretien ?

              je connais, j’ai eu une Honda. Fiabilité indéfectible, pièces ultra-chères et assurance en rapport.


            • (---.---.252.201) 3 avril 2007 17:25

              <<... et le poste assurance / entretien ? je connais, j’ai eu une Honda. Fiabilité indéfectible, pièces ultra-chères et assurance en rapport. >>

              Assurance bien moins chère (le bonus n’explique pas tout) que mon ancienne peugeot 206, pourtant avec un modèle supérieur... Même couverture voire meilleure.... Trouvé par Honda France d’ailleurs...

              Fiabilité ? la meilleure sans doute, reconnu depuis longtemps...

              Pièces Ultra chères ? surement, mais pas plus que chez nos marques françaises.... vous me direz après m’être fait arnaquer chez des concessionnaires peugeot, j’ai la dent dure...

              La seule chose que je reproche c’est effectivement un manque de couverture nationale (peu de garages) mais nul doute que ca s’améliorera dans le futur smiley


              • JCD (---.---.58.248) 3 avril 2007 17:50

                Dans les années 90, RENAULT a du quitter l’Algérie en y laissant beaucoup de plumes, l’insécurité, l’instabilité politique, et un marché exsangue l’y ont obligé.

                L’industrie automobile en France fait vivre directement et indirectement plusieurs millions de personnes. Les produits sont excellents et supportent sans problème la comparaison avec ceux de l’Asie, nous exportons plus dans le monde que nous importons en France. Malheureusement pour nous les prix de revient ne sont pas du tout les mêmes. Les coûts de fabrication et la distribution commerciale reviennent très cher.

                Acheter asiatique c’est facile mais c’est enterrer notre industrie.

                A terme nous ne pourrons plus acheter ni japonais, ni coréen , ni chinois ; nous ne pourrons plus acheter du tout.


                • FIDEL CHAVEZ (---.---.211.99) 7 avril 2007 19:55

                  a jcd....IL Y A UN FAIT VERIFIABLE PAR TOUT UN CHACUN :C EST LE FAIT QUE LES CONSTRUCTEURS HEXAGONAUX ONT TOUJOURS PRIS LE CLIENT FRANCAIS POUR UN BLAIREAU !!!. CELA A AMENE LA FLOPPEE DE MANDATAIRES QUE L ON CONNAIT. UN EXEMPLE PARMIS DES MILLIERS EST LE FAIT QUE IL Y A A PEU PRES UNE DOUZAINE D ANNEES PEUGEOT A FAIT SUPPRIMER LE PURGEUR AUTOMATIQUE D EAU SUR LE CIRCUIT GAZOLE DES VOITURES « H.D.I. » ENTRAINANT UNE ECONOMIE DE 3EUROS POUR LUI ET DES CASSES MOTEURS A REPETITION POUR LES CLIENTS D ICI !!!! ; LES VEHICULES EXPORTES EUX AVAIENT TOUJOURS LE FILTRE EN QUESTION. LES CHINOIS VONT ASSAILLIR LES MARCHES SANS STANDARD QUALITE-SECURITE-NORMES SEVERES MAIS L EXPERIENCE AIDANT LEURS VEHICULES EVOLUERONS..ET LEUR PRIX AVEC. JE PENSES CEPENDANT QUE DANS LES PAYS « PAUVRES » LES ACHETEURS VEULENT AVANT TOUT DES VEHICULES FIABLES DANS LE TEMPS...ET LA LES CHINOIS SONT ATTENDUS AU TOURNANT.


                • Chatelier (---.---.212.56) 3 avril 2007 18:07

                  Le problème, c’est que le durcissement de la possibilité de venir en France, les visas, aggravent ce phénomène. Les peuples du sud nous feront chèrement payer cette politique. Et le résultat est là ! Dans les pays du Maghreb et en Afrique, l’on se contrefiche mille fois de la survie des produits français et de ses ouvriers. Et ces pays touveront les moyens de travailler avec les Chinois pour une raison fort simple, tous les travailleurs de ces pays se contentent de petits salaires et à la longue, ils mettront ensemble à bas l’économie européenne et surtout française !


                  • (---.---.8.235) 3 avril 2007 18:32

                    Qu’ils envoient leurs chômeurs émigrer en Chine, la France ne s’en portera que mieux !


                  • louis mandrin (---.---.39.50) 3 avril 2007 18:29

                    ils ont qu’à faire du commerce avec leurs nouveaux copains bridés, quand ils auront compris qu’ils se sont fait avoir, il ne leur restera plus que les yeux pour pleurer et reviendront vers la france pour qu’on les soutienne économiquement, sauf qu’après le passage des chinois, il ne leur restera plus rien à proposer en échange, grand bien leur fasse....quand à nous, on se reconvertira dans la confection de paniers en osier qu’on vendra aux touristes fortunés d’europe du nord qui passeront dans nos régions pour aller en vacance au soleil de méditerranée.


                    • Mourad (---.---.182.193) 4 avril 2007 12:41

                      Dommage. Le débat était sérieux mais le mépris teinté de rascisme n’arrangera sûrement pas les choses. après tout ce sont vos règles ultralibérales que vous avez imposé en Algérie et de part le monde qui sont entrain de vous casser. Politique pour politique, je n’ai jamais acheté de voiture française. J’ai une sud coréenne. Je n’ai aucun doute sur la sécurité de ma famille. Et lorsque viendra le temps de changer, j’aurai sûrement envie d’achter chinois. D’ici 2 à 3 ans elle seront aussi performante. Puisque nous sommes incapables d’en faire en raison des copains des français au pouvoir à Alger ; j’aimerais bien qu’ils s’installent ici pour qu’ils puissent exporter chez vous. Ce jour là vous allez mesurer le désastre que provoque vos exportations chez nous, d’autant plus que c’est le bas de gamme que vous envoyez de l’autre côté de la grande bleue. Sans rancune un autre monde est possible ou une vie digne est fondamentale pour l’ensemble des citoyens de cette planète en dérive.


                    • chmoll chmoll 3 avril 2007 18:32

                      faut dire sont pas cons les chinois,y a pas logtemps des dirigeants chinois (entrepreneurs ect ect) ont visités pas mal de pays africains, avec des valises pleines de sous et d’projets

                      n’a pas qu’les bagnoles que l’europe vas s’faire siffler


                      • ChristianB 3 avril 2007 19:04

                        L’industrie automobile chinoise est naissante. Pour l’instant ces véhicules sont encore peu fiables Mais il y a fort à parier que bientôt qualité et fiabilité seront au rendez-vous. Avec un prix défiant toute concurrence.


                        • panama (---.---.198.59) 4 avril 2007 10:01

                          Oui peut-être, comme les coréennes... qui n’ont toujours pas fait disparaître l’industrie automobile européenne, japonaise et américaine, 15 ans après leur arrivée.

                          Et qui ont toutes été rachetées par des entreprises occidentales.

                          Tous les économistes disent que seuls 3/4 constructeurs chinois sur les 20 actuels auront survécu d’ici une dizaine d’année.


                        • personne (---.---.42.18) 3 avril 2007 19:11

                          A l’heure actuelle, penser encore « national » n’a plus de sens. Il faut penser « monde ». J’en veux pour preuve que de plus en plus de produits sont estampillés « made in world ».

                          Il nous faudra nous adapter à la concurrence asiatique par la force de l’innovation, du brevet et de la productivité. Les statistiques nous le prouvent chaque jour. En cela, les Allemandes qui sont les premiers exportateurs mondiaux (!) sont très forts. C’est d’autant plus admirable lorsque l’on connait le formidable effort économique qu’ils ont eu à accomplir pour absorber une allemagne de l’est exsangue.

                          C’EST POSSIBLE ! Pas évident, mais possible.

                          Je ne m’en réjouis pas du tout puisque l’extraordinaire pression de la masse salariale exercée par les nouveaux pays émergeants va précariser un grand nombre d’entre nous mais aller contre la mondialisation c’est aller contre le sens de l’histoire.

                          Il faut aller avec elle, s’y adapter et en tirer notre parti. Investissons dans la recherche, déposons des brevets qui nous permettront de détenir l’originalité sur certains produits innovants, formons des ouvriers spécialisés, des ingénieurs, des chercheurs-trouveurs. C’est comme cela que nous pourrons survivre en attendant que les niveaux de vie se nivellent rendant les délocalisations inutiles, même si cela prendra du temps.


                          • ExSam (---.---.119.133) 3 avril 2007 21:54

                            l’extraordinaire pression de la masse salariale exercée par les nouveaux pays émergeants va précariser un grand nombre d’entre nous mais aller contre la mondialisation c’est aller contre le sens de l’histoire.

                            Sur Agora Vox, Ladies and Gentlemen, let me introduce to you THE FIRST LIBERAL MARXISTE STALINIEN !

                            Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !Hurrarh !


                          • personne (---.---.42.18) 3 avril 2007 23:22

                            Aucun socialisme, aucun communisme n’a sorti autant de gens de la misère que ne l’a fait le libéralisme depuis vingt ans (et ne venez pas prétendre que la Chine est communiste. Elle est plutôt opportuniste).

                            Cela ne signifie pas que le libéralisme est exempt de toute critique. C’est même loin d’être le cas comme peuvent en témoigner les africains.

                            Evidemment que beaucoup de chinois triment comme des bêtes dans des conditions de travail dignes de notre 19ème siècle mais entre une Corée du nord et une Corée du sud, le choix est vite fait.

                            Il est facile de réclamer le respect des masses laborieuses en France, de hurler pour un neo-protectionnisme européen sans voir que ce même protectionnisme renverrait des millions d’asiatiques cultiver leurs champs de misère où ils crèvent de faim.


                          • (---.---.153.112) 4 avril 2007 11:35

                            Ce genre d’arguments ne tient pas. Pensez-vous que les chinois, les indiens soient moins intelligents que nous ? Tous les jours, ils prouvent au monde qu’ils sont aussi capables que les pays occidentaux d’innover. Mais là où le bas blesse, c’est qu’un ingénieur indien ou chinois coûte 10 à 20 fois moins cher qu’un ingénieur occidental. Pourquoi croyez-vous que Microsoft, Apple, Intel... développent de très grans centres de recherche dans ces pays ?


                          • personne (---.---.42.18) 4 avril 2007 16:06

                            Mieux vaut-il fermer nos marchés saturés aux produits asiatiques en ayant pour certitude qu’ils fermeront les leurs (nous privant ainsi de leurs énormes marchés émergeants où tout reste à faire) ou faut-il laisser tous les marchés ouverts et se battre à coups de brevets et d’innovation pour rester dans la course ?

                            Qu’est-ce qui vaudra le mieux pour les emplois français ?

                            Si vous me trouvez un économiste capable de répondre à cette question de manière certaine, je réviserai ma position.

                            Evidemment que les chinois sont aussi intelligents que nous et innovent tout aussi bien que nous. C’est en cela que la politique des brevets est précieuse : Le premier à découvrir une nouvelle technologie emporte le marché et en détient l’exclusivité pour un long moment, lui permettant de se développer, de créer des emplois etc etc.


                          • titi (---.---.250.73) 3 avril 2007 19:52

                            Je viens de chez mon garagiste Renault pour ne pas le citer, pour la 1ère vidange des 15.000kms et 1ère révision. La facture pour la vidange et le complément du lave glaces 175€ j’ai failli tomber sur le cul ! le technicien a fait tout celà en 1/2 heure montre en main , de plus il faudra que je r’amène ma voiture pour une fuite au volant moteur à 13.000km !!!intervention qui sera entièrement prise en charge sous l’effet de la garantie m’a dit fièrement le chef d’atelier, la fiabilité n’est pas le point fort de chez renault et d’ailleurs également des autres constructeurs français, pas étonnant que les ventes de renault subissent une baisse constante depuis plus d’une année ! J’ai voulu acheter français car conscient de l’impact sur l’emploi, mais je vous promets que l’on ne m’y reprendra plus , vu l’investissement et les nombreux ennuis dûs à l’électronique de ma scénic II ma prochaine voiture ne sera pas une Française, c’est de l’escroquerie pure et simple !


                            • caramico (---.---.227.51) 4 avril 2007 11:13

                              Va chez Hyundai, j’ai payé pour un pare-choc en plastique d’une petite Atos 600€.


                            • didier (---.---.230.42) 4 avril 2007 11:18

                              Roulez en Volvo. La voiture la plus fiable du monde. J’ai la mienne depuis 15 ans, aucun pb. Et pendant 15 ans j’aurais pu acheter 3 ou 4 voitures, donc peser négativement sur la pollution.

                              C’est beau d’acheter pas cher, mais ça oblige à remplacer souvent ( multiplication exponentielle de la production ), et finalement on y perd !!!!

                              bises


                            • maxim maxim 3 avril 2007 21:03

                              sur un fil,la semaine derniere ,j’en avais parlé ....

                              je ne pensais pas que ça irait aussi vite ....

                              donc les bagnoles Chinoises sont en Algerie ????

                              et bien nos vieilles « Peugeot » à bout de souffle qui repartaient finir leurs vies chez les bedouins ne prendront meme plus le bateau de la derniere chance .....

                              et bientot peut etre pour une poignée d’€ on verra dans notre beau pays les Francais se ballader dans de rutilantes berlines made in China ...

                              les Japonais et les sud Coréens ont dejà reussi ce tour de force de proposer de bonnes caisses avec un bon SAV ....

                              les Chinois qui ont oublié d’etre idiots vont certainement faire de meme ,et notre belle industrie Française ,qui commence à s’effriter serieusement va subir ce coup de poignard supplementaire ,situation tout de meme desastreuse pour un des pays inventeur de l’automobile et qui n’a jamais ete foutu de garder ce patrimoine et ce savoir faire industriel .....


                              • maxim maxim 3 avril 2007 21:05

                                RENAULT ??????CHAQUE JOUR UN BRUIT NOUVEAU !!!!!!


                              • ExSam (---.---.119.133) 3 avril 2007 21:50

                                Mon dieu que la mondialisation est jolie !

                                 smiley


                                • Frédéric (---.---.206.71) 3 avril 2007 22:18

                                  Et oui, il ne faut pas oubliez que la République Populaire de Chine aprés le « grand bond en avant » qui décapiter l’élite intellectuelle du pays et affamé le peuple part de trés bas.

                                  De méme que l’Inde, la Corée du Sud (qui en 1960 avait le PNB/Hab de la Tanzanie), le Viet Nam (avec l’énorme soutien de la diaspora ayant fuit le pays aprés 1975), Singapour etc...

                                  Ces pays du « Tiers Monde » sont devenus dévellopé et les conditions de vie s’améliorent cahin caha.

                                  Le pourcentage de pauvres à l’échelle mondiale ne cesse de baisser depuis la décrié « mondialisation ».

                                  1 humain sur 3 en 1960 avait moins d’un dollar par jour, aujourd’hui, c’est moins d’un sur 5.

                                  En 1800, les historiens estime qu’a l’époque, le taux de trés pauvres étaient alors de 80 à 90 % smiley

                                  Notre pays à des ressources et de la matiére grises, à nous de les faire fructifier. smiley


                                • Ark EvoluVeur (---.---.209.56) 3 avril 2007 22:24

                                  Et oui...nous allons avoir de moins en moins de voiture et enfin des transports en commun/individualisés fiables et confortables, plus rapides et plus économiques et moins polluants aussi ! L’industrie...toutes les industries sauf celles qui sont en gestation (micro-robotiaque/nanotechnologie/...appareils chirurgicaux...nucléaire...recherche...) ; mais évidemment, vous lisez bien : pas une industrie d’ouvriers, mais de techniciens supérieurs...il leur reste l’alimentaire, m’abattage, un peu d’agriculture... (ah oui, le retour des urbains ouvriers vers les campagnes, c’est un peu la mondialisation durable ça... Comme ils étaient bien nos ouvriers à la chaine à passer d’un coin de carrosserie à un autre pour y mettre 2 points de soudure, ou à aider la pièce écrasée sous la presse, ou ...enfin, nous allons importer les pièces détachées de l’ensemble pour ne garder que les coeurs, les moteurs, le principal...parce que lorsqu’aussi les pays « contents » de pouvoir acheter du neuf,auront subi les coups de vehicules sous-qualifié/insécurisés...mais c’est une partie du débat.

                                  Le plus gros soucis est de faire comprendre que l’industrialisation à la chaine va être remplacée par uns sous-traitance, tandis que nous aurons le choix de nous re-qualifier...dans des domaines parfois artisanaux et de services...Nous allons assister à la micro-industrie !


                                  • Calmos (---.---.116.72) 4 avril 2007 04:58

                                    Et si le « Communisme » Chinois était en train de gagner ??

                                    Il est en train de conquérir le monde avec les armes du Capitalisme.

                                    D’ici 20 ans nous serons leur main d’oeuvre pas chére.

                                    Pendant ce temps là nous en sommes a nous poser la question : Ségo ou Nicolas ?

                                    Risible et dérisoire !!!!!


                                    • R (---.---.124.107) 4 avril 2007 10:01

                                      Bravo pour cet article simple, factuel et sans prétention. Du vrai journalisme tel qu’on en voit malheureusement peu souvent sur Agoravox.


                                      • (---.---.153.112) 4 avril 2007 11:26

                                        C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. Pourtant que n’avons nous pas entendu nos constructeurs clamés les vertus du marché chinois et de la Chine. Seuls les allemands avec leurs grosses berlines sont et resteront gagnants face aux chinois.


                                        • (---.---.250.73) 4 avril 2007 11:46

                                          Bravo pour cet article principalement consacré aux véhicules automobiles mais ne nous cristallisons pas seulement sur ce qui était une valeur sûre de notre industrie et qui exportait, je parle au passé car il est indéniable que nous perdons des marchés sur tous les continents tellement nos « chères » voitures sont pitoyables sur le plan de la fiabilité en comparaison de l’électronique asiatique qui est bien supérieure que celle de nos voitures et il en est de même dans beaucoup d’autres domaines,les contrôles qualités sont absolument lamentables nos industriels pensent encore années 60 , je suis navré mais c’est fini de prendre les citoyens pour des gens incapables de comparer ce qui est bon pour eux et leur porte-monnaie. On essaie de nous cacher ces vérités en mettant en avant nos technologies genre « airbus » et finalement on apprend que pour des sois disants histoires de délais non tenus nous ommes au bord de la faillite et maintenant on continue de « gonfler » les français avec le TGV c’est habile de la part de nos élus mais quand il faudra retourner les pieds sur terre,aie,aie,aie. l


                                          • (---.---.32.199) 4 avril 2007 11:56

                                            Peut-on avoir les sources et les noms de toutes les personnes citées dans l’article ? « un organisateur », « un représentant d’un constructeur », etc... Qui, quoi, où , comment ? AgoraVox devrait faire du tri et exiger, comme à ses débuts, davantage de précision de la aprt des auteurs !


                                            • Jojo2 (---.---.158.64) 4 avril 2007 13:04

                                              Si tout le monde est au chomage, plus personne ne pourra leur acheter quoique ce soit et la seule solution ce serait la guerre. Ils sont pas cons. Ils savent très bien que seul le donnant donnant permet de faire marcher une économie à terme.


                                              • alan (---.---.23.128) 4 avril 2007 17:00

                                                Une auto de type « clio » à 100 € par mois, SANS APPORT, garantie 2 ans : Voilà une idée qu’elle est bonne...

                                                Idéal pour un jeune couple, même au SMIC.


                                                • lacitadelle2007 (---.---.134.178) 6 avril 2007 14:24

                                                  La déferlante ne sera pas une réalité tant que les chinois ne produiront pas leurs véhicules en Europe. Les Européens préféreront toujours, à prix comparables, les européennes ou celles qui sont produites en Europe(en France pour le marché francais). Ne serait ce que pour la présupposé qualité des ouvriers et les normes de sécurité. A ce propos, il est très interressant d’étudier la stratégies des japonnaises qui ont réussi à s’imposer en Europe et aux Etats Unis. Toutes ont un moment ou un autre décidé de produire sur place et se faire acceptés par les populations locales comme un constructeur comme un autre.


                                                  • Voyageur (---.---.75.212) 8 avril 2007 00:00

                                                    Cela fait longtemps que les marchés automobiles arabes et africains sont dominés par les constructeurs japonais. En Syrie en 1988, je roulais en Mazda 929 toute équipée, en Centrafrique en 1996 les seules française étaient des R12 ou des 404 pas vraiment récentes. En Iran, pays de 70 millions d’habitants beaucoup plus riches que les algériens, le nombre de Peugeot récentes est impressionnant même leur président en a une. En chine, Citroën marche très bien. Qui finance les usines en chine ? Les USA, les Japonais et l’Europe. Quant a fiabilité des marques, j’ai une Mercedes E et j’ai eu le catalyseur de bouché à 130000 Km pour un coût de 1500€ et le démarreur pendant la garantie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès