Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La DGAC est-elle là pour protéger les passagers ?

La DGAC est-elle là pour protéger les passagers ?

La compagnie Hélios, dont un Boeing 737 s’est écrasé en mer Egée récemment, vole toujours, et à ma connaissance, dessert toujours l’aéroport de Roissy pour un vol Larnaca-Roissy en utilisant un avion égyptien et des équipages égyptiens. La même compagnie a connu deux incidents récents, postérieurs à celui de l’avion de la mer Egée. Quant au Boeing écrasé en Mer Egée, il semble que cela soit dû simplement à un oubli de l’équipage de mettre en marche la pressurisation. Cet équipage, apparemment, d’après l’International Herald Tribune, avait des problèmes cardiaques ! Beaucoup d’indices concordants montrent qu’il s’agit bien d’une compagnie pourrie. Pourtant, elle ne fait pas encore partie des compagnies interdites en France.

L’ancien directeur de la DGAC, au moment de l’accident de l’Airbus du Mont Sainte- Odile, vient d’être mis en examen (donc présumé innocent à ce jour) après une instruction de plus de dix ans. Il est aujourd’hui numéro deux d’Air France avec billet de retour dans la fonction publique, comme le prévoit son statut. Sans doute la notion de conflit d’intérêt n’existe-t-elle pas dans la fonction publique, mais que voilà une fâcheuse coïncidence.

L’accident du Concorde d’Air France à Goussainville vient de se conclure par une mise en examen d’un responsable de la DGAC (présumé non coupable à ce jour donc).

Pour mémoire, la West Caribbean intervenait en toute légitimité sur le territoire français ; on connaît le résultat. Un pari, que je suis persuadé de gagner, par ailleurs : celui que la Cameroun Air line atterrisse et décolle de Roissy sans problème, tous les jours, après une petite journée d’interruption.

A quand une remise en question par la France du système d’approbation réciproque des directions des aviations civiles, et le refus de considérer sur le même pied les moyens d’homologation et de contrôle des pays développés et ceux des pays en voie de développement ? A quand une vraie autorité de contrôle, indépendante des autorités des pays ?

Je vous laisse en tirer les conclusions vous-mêmes.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Thierry (---.---.28.69) 29 octobre 2005 23:01

    Merci, article très intéressant...

    Point de détail : je m’interroge sur le choix de la photo. Je peux comprendre le désir de mettre une photo d’avion pour être « dans le sujet », mais justement l’on est pas vraiment dans le coeur du sujet là... je pense que le prototype de l’A-380 doit se demander ce qu’il est bien venu faire dans cette galère smiley


    • caderange (---.---.71.89) 30 octobre 2005 10:56

      Réponse de Caderange :

      D’accord avec vous sur le caractère inapproprié de la photo. Merci à Agoravox de rectifier SVP

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès