Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La Fed reste optimiste, malgré des incertitudes évidentes

La Fed reste optimiste, malgré des incertitudes évidentes

La Fed a annoncé mercredi soir le maintient de son taux directeur à des niveaux plancher, accompagnant cette décisions de commentaire toujours aussi éhontément optimistes. Certes les conditions s’améliorent dans certains domaines, mais le chômage bride toujours les perspectives de reprise...

Comme unanimement anticipé, la Réserve Fédérale américaine a annoncé ce soir le maintient de son taux directeur à son niveau le plus bas depuis décembre dernier (entre 0% et 0,25%).

Selon le comité de politique monétaire de la Fed, qui accompagnait la publication du taux directeur par quelques commentaires, l’économie américaine se serait redressée depuis la réunion du mois dernier.

Côté positif, la Fed note donc que les conditions s’améliorent de plus en plus sur les marchés financiers, qui affichent des performance impressionnantes ces dernières semaines. L’activité dans le secteur de la construction, considérée comme un indicateur de sortie de crise a également augmenté. Les dépenses des ménages montrent quant à elles des signes de stabilisation, mais restent bridées par la situation encore très difficile du marché de l’emploi ainsi que par la baisse de la valeur des biens immobilier, qui restreint les capacité d’emprunt. Dans les points négatifs, outre la hausse constante du chômage, la Fed note une poursuite de la baisse des investissements des entreprises ainsi de la baisse des effectifs.

Malgré cet environnement, certes encourageant mais qui suggère que l’activité économique devrait rester faible pour un long moment encore, la Fed continue de prévoir que toutes les mesures prises par le gouvernement (actions visant à stabiliser les marchés financiers, stimulations fiscales et monétaires...) ainsi que les mouvements de marché permettront une reprise progressive, dans un contexte de stabilisation des prix.

En conséquence, la Réserve Fédérale s’apprête à mettre en oeuvre toute une gamme d’actions visant à favoriser cette reprise économique qui lui semble imminente. Outre le maintient des taux à des niveaux planchers, la Fed prévoit d’acquérir d’ici au début 2010 pour 1250 Milliards de dollars de titres adossés à des prêt hypothécaires afin d’améliorer les conditions sur le marché du crédit privé.

Enfin, la Fed a confirmé sa décision d’acheter d’ici à la fin du mois d’octobre jusqu’à 300 Milliards de dollars de bon du Trésor. Des ajustements aux programmes de crédit et de liquidité de la Fed seront cependant envisagés en fonction de l’évolution des perspectives économiques.

Pour conclure, on remarquera que même si les conditions économiques s’améliorent, la reprise reste fortement bridée par la situation difficile du marché de l’emploi. Car sans relance du marché de l’emploi, pas de relance de la consommation intérieure, qui est et restera le principal moteur de l’économie américaine.

On a donc beau clamer à tort et à travers que la reprise est proche, celle-ci restera anecdotique tant que le problème de l’aggravation du chômage ne sera pas réglé. Et quant on sait que les prévisions tablent sur une hausse du taux de chômage qui devrait se poursuivre jusqu’à la mi 2010, on comprend vite que la ’’vraie’’ reprise pourrait se faire attendre...

Copyright (c) 2009 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès