Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La France fait-elle fuir les investisseurs étrangers ?

La France fait-elle fuir les investisseurs étrangers ?

La branche énergie d’Alstom pourrait être dans un mois entre les mains de l’américain General Electric (GE). Un véritable « symbole du décrochage industriel de la France  » pour Elie Cohen, directeur de recherche au CNRS et professeur à Sciences-Po. Si le dossier passionne autant les médias aujourd’hui, c’est effectivement parce qu’un rachat américain du fleuron énergétique français a bien du mal à passer chez les autorités françaises. Celles-ci semblent pourtant tout faire pour tenter de redorer le blason de son industrie, mais rien n’y fait. Pechiney, Arcelor et aujourd’hui Alstom : pourquoi cette série d’échecs industriels français que rien ne semble pouvoir arrêter ?

Le dossier Alstom : le climat économique français a eu raison de l’entreprise

« Si Alstom en est rendue là, c’est parce qu’Alstom n’a pas pu bénéficier de fonds de pension français. Il n’y a pas d’investisseurs français, c’est terrible. C’est une tragédie du capitalisme français ». Pour Éric Brunet, animateur radio et chroniqueur politique sur BFM TV, comme pour Élie Cohen, Alstom a clairement souffert de la baisse d’investissements dont souffre le pays depuis plusieurs mois, voire années. La France ne possède en effet aucun investisseur notable français et ses investissements étrangers sont en chute libre (-77% entre 2012 et 2013). Sans fonds de pension ni investisseur de long terme, aucune grande industrie ne peut survivre et Alstom vient d’en faire la dure expérience.

La cession d’actifs d’Alstom va-t-elle clôturer cette série noire ? Cela dépendra des décisions économiques prises dans les prochains mois, notamment par le ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique, Arnaud Montebourg. La France doit attirer davantage d’investisseurs sur son territoire et pour cela, créer un environnement stable et rassurant pour les potentiels investisseurs. Un climat économique aux antipodes de celui dans lequel les investisseurs français évoluent aujourd’hui.

À toute conséquence sa cause : la taxe sur les transactions financières

Depuis le 1er août 2012, la France taxe en effet toutes les transactions financières se rapportant à des actions d’entreprises ayant leur siège social en France et dont la capitalisation boursière est supérieure à un milliard d’euros. Véritable répulsif à investisseurs, cette taxe sur les transactions financières, aussi appelée taxe Tobin en hommage à son créateur James Tobin, a eu des effets désastreux sur les marchés financiers français. Selon la Fédération bancaire française (FBF), le volume des transactions a baissé de 15 à 20 % depuis son instauration dans l’hexagone.

Un coup dur pour les entreprises et industries françaises que vont bientôt connaître leurs consoeurs européennes. La Commission européenne projette en effet d’appliquer cette taxe à l’échelle européenne dans les 11 pays favorables à son instauration (l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, l’Estonie, la France, la Grèce, l’Italie, le Portugal, la Slovaquie et la Slovénie). Un dossier risqué qui avance cependant à grands pas. Michel Sapin proposera ce 6 mai que l’Europe franchisse « une étape décisive dans la mise en œuvre de cette taxe  », ceci avec l’aval d’ « autres grands pays européens  ». L’exemple d’Alstom et la chute spectaculaire des volumes de transactions en France n’ont apparemment pas traversé les frontières. Il n’y a pas de fumée sans feu dit le célèbre adage. Le feu est aujourd’hui avéré et la Commission européenne s’apprête à y ajouter des braises.


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 6 mai 2014 18:38

    Mais Démosthène, qu’attendiez-vous de la part d’un auteur qui pense qu’Élie Cohen est un brillant économiste ?


  • ZEN ZEN 6 mai 2014 11:53

    Oui, mort de rire  smiley


    • philoxera philoxera 6 mai 2014 12:19

      Ressortons la guillotine


      • foufouille foufouille 6 mai 2014 12:23

        narticle de libertasplusrien


        • Agor&Acri Agor&Acri 6 mai 2014 13:14

          @ l’auteur,

          je vous lis et j’entends la voix de Jacques Attali :

          « Un pays c’est un hôtel »
          « La France est un hôtel » 
          « un hôtel qui doit...bien traiter ses employés mais aussi être accueillant pour tous ses clients »
          Propos tenus en 2011, notamment sur le plateau de « Semaine Critique » ou de Bibliothèque Medicis"

          Français, laissez vos gouvernants se coucher devant l’oligarchie et lui accorder toujours plus de privilèges.
          Contentez-vous d’être de bons employés, de bons serviteurs.
          Inclinez-vous humblement devant ceux qui possèdent des richesses et dont la bonté ira jusqu’à vous verser un salaire en échange des bons efforts que vous ferez pour offrir de la rentabilité à leurs investissements.
          De cette perspective de rentabilité, qui leurs permettra de toucher des dividendes et d’accroître encore leur fortune, dépendra leur choix de s’installer dans tel ou tel hôtel.

          Comment résister à cet appel ? smiley
          Ces perspectives sont tellement alléchantes
          ... pour 1% de la population smiley


          • alinea alinea 6 mai 2014 15:41

            Agor, je vous suis bien, c’est un peu ce que je crie aussi dans mon dernier article !! mais l’idée vient de loin, et apparemment, elle plait ; un pays plein de larbins avec quelques élites, n’est ce pas le paradis ?


          • foufouille foufouille 6 mai 2014 20:30

            « Un pays c’est un hôtel »
            « La France est un hôtel » 
            « un hôtel qui doit...bien traiter ses employés mais aussi être accueillant pour tous ses clients »

            donc, il faut servir en femelles DSK ..............


          • Gauche Normale Gauche Normale 6 mai 2014 14:14

            Ooooh. Ca alors. En fait, nous dit l’auteur, si les entreprises « françaises » se barrent c’est à cause d’une « taxe » adoptée en aout 2012.
            Y a comme un truc qui colle pas pourtant : la « désindustrialisations » ne date pas d’aout 2012 mais au moins des années 1980, décennie à partir desquels les « socialistes » aidés par la droite ont dérégulé la finance, signé les libéraux traités de l’UE (Maastricht...), privatisé à tour de bras...


            • Gauche Normale Gauche Normale 6 mai 2014 14:40

              Mon commentaire est bourré de fautes :
              -la « désindustrialisation » ne date pas d’août 2012...
              -décennie à partir de laquelle les socialistes....


            • zygzornifle zygzornifle 6 mai 2014 14:21

              Il y a beaucoup de citoyens qui s’ils en avaient les moyens dégageraient ailleurs pour trouver tranquillité et pouvoir d’achat et ne plus subir les interviews des membres de l’UMP et du PS aussi collant comme du papier tue mouches.


              • alinea alinea 6 mai 2014 15:17

                Rassurée de voir les commentaires !
                Vous ne manquez pas d’audace l’auteur ! C’est l’atout des convaincus : vous est-il venu à l’idée que ce manque d’investissement, c’est à l’intérieur de la boîte elle-même qu’il se trouve ; comme dans beaucoup d’autres ; vous est-il arrivé de réfléchir à la motivation des actionnaires ? À monsieur Bouygues, entre autres ? enfin, réfléchissez-y : qui investit dans son usine, normalement ?


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 6 mai 2014 18:09

                  Bonjour,

                  La politique énergétique européenne est en grande partie responsable de l’entrave concernant le développement du groupe français.

                  Le repreneur probable d’Alstom, l’américain General Electric, profite de l’incohérence et de la désunion des Européens. Alstom est dépecé, mais, si le cours actuel se poursuit, le même sort menace tous les autres industriels de l’énergie en Europe, et la mort atteindra aussi quelques-uns des opérateurs géants comme GDF Suez, E.On, RWE ou EDF.
                  source

                  L’Europe a perdu son autonomie dans l’industrie des télécoms, naguère un point fort. Il en sera de même demain dans l’énergie. Hypocrisies écologistes, idéologie consumériste, égoïsmes nationaux, tout concourt à accélérer la spirale du vide du à la politique européene. source

                  Alstom est avant tout le résultat de l’échec de la politique européenne !!!

                  C’est une véritable bérézina. Avec l’annonce d’une cession des activités d’Alstom dans l’énergie, c’est le champion industriel français de plusieurs filières soit-disant d’excellence -le nucléaire, l’hydroélectricité, l’éolien off-shore, mais aussi les transports avec le TGV et les tramways -qui va être démantelé et perdre plus des deux tiers de son activité. source

                  Pourtant, toutes activités confondues, le groupe qui emploie près de 93.000 salariés dans le monde a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 20,3 milliards d’euros et 802 millions de bénéfice. Mais il supporte un endettement de 2,3 milliards d’euros et le cours de l’action a baissé de 30% en un an et de 50% en trois ans.

                  Voila nous y sommes : Et qui à manœuvré le navire Alstom dans la zone de l’endettement, tout comme on à conduit les pays Européens dans l’endettement de la dette publique pour y servir l’intérêt des banques privées ?

                  Alstom est une entreprise rentable, voire plus que rentable, et croyez moi si l’UPR été au pouvoir on sera déjà sortie de l’Europe de l’Euro et de l’OTAN et on aura su protéger ce patrimoine stratégique d’intérêt national.

                  Le 25 Mai 2015 nous avons le moyen redresser la situation en allant voter pour l’UPR.

                  Sortons de l’Europe et très vite !!!

                  http://www.election-europe.org


                  • christophe nicolas christophe nicolas 6 mai 2014 19:11

                    Alstom... Alstom... c’est ceux qui m’ont espionné pendant des années. Ils m’ont un peu pris pour un imbécile à une époque. Aujourd’hui, ils fabriquent les bobines supraconductrice d’Iter, la gaffe... Vous savez que ce truc va exploser à cause des effet Hutchinson, je l’ai largement commenté et la Provence sera polluée pendant 40 ans, sans compter les dégâts humains puisqu’il y a suffisamment de tritium pour tuer 2 millions de personnes, du béryllium très toxique, du plomb, etc...

                    D’un point de vu de la responsabilité, il vaut mieux se barrer... ils ne sont pas cons... mais quand même, ils ne sont pas très altruistes chez Alstom, ils laissent le projet continuer.

                    Pourquoi ai-je raison pour la théorie de l’intrication ? Pourquoi Est-ce vrai que tout est lié au et recréé en permanence suivant un principe de moindre action niveau fondamental, et pourquoi la loi de la marche au hasard est elle un leurre ?Voici l’origine du problème...

                    Il faut le tome 1 d’électromagnétisme du cour de physique de Feynman et regarder le chapitre 21. Je vais essayé de faire simple et concis.

                    Lorsque Feynman étudie la lumière, il étudie l’influence qu’une charge animée d’un mouvement quelconque et aboutit à l’équation 21.1 vraie dans 90% des cas sauf en relativité. Comme Feynman considère qu’une fois émise, la lumière est indépendante de la source, l’influence de la charge ne dépend pas de la position instantanée mais de la position plus tôt, au temps (t-r/c), le photon met un temps r/c pour arriver à sa cible et l’influencer. Tout cela est très intuitif, faux mais intuitif et scientifiquement admis.

                    Les deux premier termes de l’équation 21.1 indiquent que pour un mouvement rectiligne et radial tel que celui décrit dans la théorie de l’intrication, le potentiel avec effet retard correspond au potentiel instantané. Il est normal, lorsque le mouvement se complique, qu’il apparaisse d’autres termes notamment le troisième, celui du rayonnement proportionnel à 1/r lorsqu’il y a une accélération des charges dans une direction perpendiculaire à la visée (principe des antennes). En conclusion, le champ au potentiel retardé équivaut au champ au potentiel instantané.

                    D’un autre coté, nous avons les équations de maxwell qui sont justes par les observations des champs électromagnétiques. La solution des équations de Maxwell doit permettre de retrouver le résultat de l’équation 21.1 car les champs électromagnétiques sont des ondes lumineuses, le photon étant le boson d’interaction de la force. La démonstration écourtée s’achève au chap 21.3. Évidemment, ces solutions sont exprimées en potentiel retardé puisque c’est un dogme. La vitesse de la lumière est tellement élevée que les potentiels instantanés et retardés se confondent, la divergence n’apparaît qu’aux très grandes vitesses, cette correction s’appelle la relativité.

                    On connaît ce qu’on doit obtenir pour les hautes vitesses, car Lorentz et Einstein avait obtenu leurs résultats par des raisonnements de changement de référentiel indépendant des solutions aux équations de maxwell. La solution des équations de Maxwell pour être correcte doit donc reboucler avec la relativité.

                    Le chap 25.5 montre ce rebouclage mais pour y arriver, il est introduit un effet Doppler sur la charge. Qu’est ce qu’un effet Doppler sinon un effet d’avance ou de retard en définitive, l’effet Doppler agit sur la charge tandis l’effet de potentiel retard sur le temps mais exactement dans les mêmes proportions dans les équations au potentiel, ça ne marcherait pas avec les champs de force, c’est pour cela qu’il est important de « remonter » au potentiel de la force, les effets retard et Doppler se compensent.

                    Feynman montre l’augmentation de charge que produit l’effet Doppler et retrouve ce qu’on appelle le potentiel de Lienard-Wiechert. Donc, en résumé, il prend une charge plus éloignée mais augmente son effet en proportion par effet Doppler ce qui permet de sauver le dogme du potentiel retardé et donc le dogme de la marche au hasard des particules. Il y a un cercle vicieux car la relativité va engendrer la contraction des distances qui ruine le raisonnement par effet Doppler lequel s’appuie sur le volume de la charge et donc une distance. C’est une bidouille de haute volée, une bidouille de Nobel, je suis sur qu’il n’était pas super satisfait de cet effet Doppler.

                    C’est le retour à la case départ, on fait du « retardé » sur la forme qui donne de l’instantané sur le fond et c’est cohérent avec la relativité. Autrement dit, on est dans le faux conceptuellement aux basses vitesses ce qui est sans conséquence et on corrige cela par un effet Doppler sur les potentiels pour retrouver la relativité aux hautes vitesses pour préserver le dogme du potentiel retardé car c’est le dogme de « la marche au hasard » des particules. D’un point de vue des calculs, cela ne pose pas de soucis mais ça cela donne une idée fausse de la réalité fondamentale, c’est une vision matérialiste des choses qui empêche de progresser et cache la possibilité des voyages spatiaux, l’antigravité, etc... on voit que le conceptuel est important.

                    La physique s’est également développée par la mécanique quantique qui retrouve cette notion d’instantanéité à travers la non localité de la fonction d’onde. On en est resté là car personne ne voyait comment justifier cette instantanéité par la « marche au hasard », toute la science étant bâtie sur ce dogme. Il faut inverser tous les concepts, c’est ce que fait la théorie de l’intrication.

                    Voila, c’est l’origine de toues les confusions, c’est du niveau DEA en physique nucléaire. C’est une bidouille de Nobel.

                    Les ingénieurs d’Alstom et autre rigolos qui m’ont espionné m’ont psychanalysé pour se rassurer, jamais ils n’ont eu la politesse de m’interroger, pensez vous, ils étaient tellement certains d’avoir raison. Les grandes entreprises qui se mêlent de science sont comme les marchands du temple moderne vis à vis de la vérité, ils font des affaires dans le temple ce qui est une obscénité qui fout le bordel dans les esprits. Leurs marchés passent en priorité, leur chiffre d’affaire est plus important que les vies des familles de Provence... Ils espionnent, ils mentent, ils vous vendent la mort et ils vous vendront les médicaments qui soulageront vos maux.... pour l’argent.

                    Depuis 150 ans, la science a dérapé à cause des marchands du temple et tout ces industriels m’ont largement reproché de ne pas assez penser à l’argent, c’est même l’objet de ma mise à pied humiliante comme un vulgaire petit dealer. Regardez bien, les espions impliqués dans mon affaire se sauvent de France, les SFR et Alstom pour échapper à la loi car ils pensent à préserver leurs intérêts financiers. L’un a dû pas mal trafiqué les courriels, l’autre voulait sans doute coopter les retombés industrielles...

                    Pensez vous qu’ils penseraient se dénoncer pour assainir cette affaire afin d’éviter un drame dans l’intérêt de tous, non, pognon, pognon... Franchement, on réglera les comptes de cette affaire un jour... 


                    • Marie PALU Marie PALU 7 mai 2014 12:44

                      C’est du niveau DEA en physique nucléaire...
                      Si tu avais fait des études comme tu le prétends, tu saurais que l’ouvrage en question de Richard Feynman est un ouvrage de première année de fac. Tu me diras, c’est déjà ça et c’est tout de même un cran au-dessus de « l’effet Huch ». Y a du progrès !

                      Mais je dirais que grâce à toi, tout me parait enfin claire :
                      Les ingénieurs d’Alstom et de SFR t’espionnaient et ont mis la main sur tes découvertes révolutionnaires. Mais Hillary Clinton et Obama ont eu vent de l’affaire (vu qu’ils espionnent les espionneurs). Du coup, ils décident de racheter Alstom et SFR.
                      Mais c’est sans compter les Klingons qui contrôlent l’Allemagne à travers leur base secrète sur la face cachée de la Lune et qui veulent être les seuls à posséder l’antimatière et l’anti gravité. Ils lancent donc Siemens pour contrer les prétentions américaines.
                      Bouygues, entreprise détenue également par des Klingons, essaye de son côté de s’opposer au rachat de SFR. Il ne faut pas oublier que Bouygues a en charge le camouflage des preuves de l’expérience d’antimatière qui s’est déroulée à Tchernobyl. Expérience qui a dérapé parce qu’ils n’avaient tenu compte de « l’effet David Coperfield » qui déplace la matière des réacteurs nucléaires. Comme Bouygues n’y arrivent pas, les Klingons allemands fomentent une pseudo révolution en Ukraine pour prendre possession de la centrale grâce à des groupuscules néo-klingons en sommeil depuis la dernière guerre. Mais l’archange Poutine veille !
                      Alors que vont faire les êtres de lumière ? Maria Valtorta va t’elle t’apparaitre en rêve ? Va-t’on enfin te décerner le prix Nobel ?
                      Vous le saurez au prochain épisode !
                      A suivre...


                      • Trelawney Trelawney 13 mai 2014 10:36

                        Je rentre de l’étranger et qu’est-ce que j’entends comme sujet grave et important :

                        Une ministre qui ne chante pas la Marseillaise, une chanteuse à barbe qui gagne l’eurovision et Alstom est vendu aux américains. Si on ne parle plus du chômage qui augmente, du déficit itou et des impôts itou c’est donc qu’on est sauvé ?

                        Et puis je lis un commentaire délirant, ainsi que votre réponse tout aussi délirante mais cette fois voulue. Bon sang j’ai hâte de lire la suite. Ca vaut son pesant de poil à gratter.

                        Encore merci grâce à vous ma journée sera moins moche


                      • zygzornifle zygzornifle 9 mai 2014 11:51

                        Alstom j’en garde un bon souvenir : exposé pendant 7 ans à l’amiante avec un Borloo ministre des affaires sociales qui faisait l’impossible et même plus pour que l’usine ne soit pas reconnue dangereuse.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arnaud C


Voir ses articles







Palmarès