Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La France, la Chine, la Russie et le Japon préparent en secret la chute du (...)

La France, la Chine, la Russie et le Japon préparent en secret la chute du Dollar

Depuis plusieurs années déjà, le rôle du Dollar dans le système financier international est contesté. Considéré comme une valeur refuge, et constituant une part importante, voire majoritaire des réserves de changes des plus puissants pays du monde, ce statut est de plus en plus remis en cause à mesure que l’économie américaine dévoile ses faiblesses. Mais aujourd’hui, les menaces se précisent...

Depuis plusieurs années déjà, le rôle du Dollar dans le système financier international est contesté. Considéré comme une valeur refuge, et constituant une part importante, voire majoritaire des réserves de changes des plus puissants pays du monde, ce statut est de plus en plus remis en cause à mesure que l’économie américaine dévoile ses faiblesses.

Et la crise que nous traversons ne fait que mettre encore plus en lumière ces faiblesses, ramenant sur le devant de la scène le débat sur le statut du Dollar. Déjà, la presse financière révèle régulièrement des indices selon lesquels la Chine, plus gros détenteur de Dollar et premier acquéreur des bons du Trésor US, préparerait déjà l’ère post-Dollar en achetant de moins en moins de dette américaine et en arbitrant discrètement ses réserves de changes (majoritairement constituée de dollars) au profit de l’or par exemple.

Mais ces mouvements semblent s’accélérer, et les officiels chinois sont de plus en plus enclins à critiquer ouvertement et publiquement le rôle du Dollar, et même à mettre en garde les Etats-Unis contre leur mauvaise gestion de leur dette et de leur monnaie.

Même la France et la Russie se sont ralliés à l’avis de la Chine lors de G8 de juillet dernier, où le statut du billet vert a une nouvelle fois été contesté. Nicolas Sarkozy avait d’ailleurs rappelé à l’occasion que c’est suite aux accords de Bretton Woods, au lendemain de la seconde guerre mondiale, que le rôle de monnaie de réserve du Dollar a été établit, soulignant au passage qu’’un monde désormais multipolaire politiquement devrait multimonétaire économiquement’’.

Mais les menaces se précisent ces derniers jours. En effet, le quotidien britannique The Independant dévoilait hier matin que les pays du Golfe arabe (dont l’Arabie Saoudite, AbuDhabi, le Koweit et le Qatar) mèneraient des discussions avec la France, le Chine, la Russie et le Japon pour préparer le remplacement du Dollar dans le cadre des transactions pétrolières. Certains ministres des finances et présidents de banques centrales se seraient déjà rencontrés afin de préparer cette profonde modification, selon des officiels du moyen orient et des banquiers chinois.

Selon The Independant, le Dollar pourrait donc laisser place à un panier de devise (Yen, Euro, Yuan, Or et future monnaie commune aux Etats du Golfe) d’ici la fin de la prochaine décennie. Mais cette profonde mutation du fonctionnement des échanges pétroliers pourrait avoir de bien plus graves conséquences qu’un affaiblissement de la monnaie américaine.

Des experts du Moyen Orient, comme Robert Fisk, soulignent en effet que ces discussions sont symptomatiques de la rivalité entre la Chine et les Etats-Unis en ce qui concerne le pétrole de la région du Golfe. Outre des conséquences financières, ces discussions, si elles aboutissent, pourraient en effet modifier profondément la configuration géopolitique de la région, car les pays arabes pourraient dans ce cas prendre de la distance vis-à-vis des Etats-Unis, pour se rapprocher de la Chine, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur la stabilité de la région...

De plus, contrairement à l’accoutumée, où les Etats-Unis ont plus ou moins l’occasion de contredire certains arguments ou de tenter de rassurer sur la gestion de sa dette, là, ils sont totalement exclus des débats, ce qui montre bien la détermination des pays concernés à faire aboutir leurs discussions. Et si le projet se concrétise, la Chine aura une raison de moins de garder des réserves de change majoritairement constituées de dollars, et donc une raison de plus de s’en débarrasser...

Tout semble donc se mettre en place petit à petit pour préparer la ’’destitution’’ du Dollar en tant que monnaie de réserve internationale, et les conséquences pourraient être dramatiques pour les Etats-Unis...

Copyright (c) 2009 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • sentinelle 17 octobre 2009 14:14

    la france est le cheval de troye du futur systeme....il faut l’ejecter vite fait...

    tout comme les anglais furent le cheval de troye de l’europe....DEGAULLE n’en voulait pas

    pourquoi la france sarkosiste soniste atlantiste oeuvrait elle contre ses maitres ,il y a quelque chose qu’il faut m’expliquer...


  • lisca lisca 18 octobre 2009 23:33

    Hypothèses : la sarkofrance est dans le rouge. Elle a besoin de vendre ce qu’elle a. Les ricains qui l’ont bien saignée n’achètent plus. Israël la menace mais a besoin d’elle. Si elle s’entendait avec l’autre camp ? Comme ça, pour voir ? Prise à la gorge par sa gabegie intérieure et son incapacité à bouger quoi que ce soit du sarko-désordre ?
    Si la France était menacée militairement ? En ce moment même ?
    Si elle était prise entre deux feux ?
    Si elle ne pouvait faire autrement ?


  • fwed fwed 16 octobre 2009 17:20

    merci pour l’article,

    J’avais vu que la chine, la russie et l’opep avaient lancé un pavé dans la mare il y a plusieurs mois.
    Cà commence à prendre forme et je suis content de voir que la France rejoint le mouvement. Au moins M Sarkozy prend une très bonne décision sur ce sujet primordial.
    Je ne savais pas que le japon participait, peu étonnant vu qu’ils sont chargés en TBonds.


    • Daniel Roux Daniel Roux 16 octobre 2009 19:37

      Attention, danger !!

      C’est parce que l’Irak ne voulait plus vendre son pétrole contre des dollars, qu’elle a été envahie.

      Et l’Iran suit la même voie et court vers la même issue.

      Ne jamais oublier que les USA constituent l’empire le plus vindicatif et agressif qui n’ait jamais existé. Il ne survit que par la guerre et ignorent la morale humaniste. Il na pas hésité à assassiner des millions de civils innocents depuis sa création. C’est le seul pays qui a osé se servir, par 2 fois, de la bombe atomique sur des villes alors qu’il aurait pu faire une démonstration efficace sur une zone dépeuplée ou une ïle désertée.


      • Francky la Hache Francky la Hache 17 octobre 2009 19:16

        Les USA ont aussi préparé des opérations False Flag, comme l’opération northwoods.
        Certains pensent aussi que le 11/9 est un False Flag.
        Il suffit de comparer le budget militaire US avec la somme du reste du monde : 50/50 environ ; ce qui laisse penser que même avec un dollar qui chuterais les states pourraient juguler dans l’œuf les émeutes internes avec une loi martiale, et régler le sort de pays voyous comme l’irak en son temps.

        Il y a effectivement danger.
        Que va décider la famille impériale pour la suite ?


      • appoline appoline 17 octobre 2009 19:26

         @ Daniel Roux,

        Il est surprenant de voir que l’histoire ne constitue en rien une référence, car depuis le temps que les USA commettent leurs méfaits au nom d’une sacro sainte autorité pour s’en foutre plein les poches, cela devrait pourtant la puce à l’oreille, non ?


      • plancherDesVaches 16 octobre 2009 21:22

        Il va peut-être être temps de remettre certaines pendules à l’heure.

        Les Pays du Golfe ont fait une réunion d’urgence le 17 septembre 2008 (de mémoire ou le mercredi suivant, mais bon, c’était un mercredi) pour décider que :
        - leur monnaie commune serait en service au 1er janvier 2010.
        - le fonctionnement sera identique à l’Euro avec une banque centrale indépendante.
        - cette monnaie sera indexée sur le dollar (mais ça : c’est une promesse faite aux ricains)(et vu la situation...)

        Straus-Kahn, directeur du FMI, la plus grande mafia officielle, a déclaré à l’époque que ce délai serait trop court.

        (pour la petite histoire, Gordon brown est allé les voir pour leur demander de l’argent et c’est fait envoyer sur les roses... le pauvre)

        Autre fonds souverains qui se rassemblent : les BRIC.
        Le Brésil et la Chine ne commercent plus en dollars depuis 5,352 mois (pardon pour les décimales, chaque jour montrant qu’ils ne se sont pas fait attaquer par les US comme l’Irak)(voyez donc la perte d’hégémonie américaine)(oui, bon, il y avait le pétrole à récupérer aussi)

        Vous voyez donc bien que les Pays du Golfe et les BRIC ont tout intérêt à discuter entre eux.

        Maintenant, que la petite france soit soit-disant en train de discuter avec des précusseurs dans la chute de l’Empire, franchement, je veux DES PREUVES afin d’être SUR que l’on ne nous roule pas une fois de plus.

        Bizarre, non, cette envie de ne plus être trop roulé..... smiley(


        • mac 16 octobre 2009 23:50

           @plancher des vaches

          La France n’est ni petite ni grande mais une puissance moyenne qui représente encore 6% de la richesse mondiale et est toujours un poids lourd de l’Europe, première économie du monde.
          La France de De Gaulle était grande lorsqu’elle avait le courage de demander aux USA la restitution de son or. Si elle peut encore peser assez lourd à l’échelle de l’Europe, elle a peut-être autre chose à faire qu’à se saborder en même temps que l’économie américaine...
          Le peuple français me paraît plein de contradictions, il est parfois capable d’une arrogance sans nom mais il semble aussi capable de s’autodétester comme aucun autre peuple...


        • appoline appoline 17 octobre 2009 19:38

          @ Mac,

          Oui, le grand Charles n’est plus là et le nain qui le remplace n’arriverait pas à lui nouer les lacets même s’il se mettait sur la pointe des pieds. De Gaulle avait viré les ricains à cause du « machin » comme il l’appelait, pour ne pas avoir les mains liées. Qu’à fait notre nain ? Vous le savez aussi bien que moi. Les pieuvres comme la CFR, la trilatérale, le bilderberger, via nos clubs français sont bien implantés chez nous.


        • Bernie Bernie 16 octobre 2009 21:27

          Si le dollar restait leur devise ET devenait leur problème, j’ai bien peur que l’empire ne tienne pas à voir cela devenir réalité. Il risque d’avoir du sang sur les murs.


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 octobre 2009 22:16

            Le problème c’est surtout pour les Chinois : comment vont ils continuer à vendre leurs produits aux USA si ils veulent être payés avec autre chose que des dollars ...

            Ceci revient à REEVALUER leur monnaie !


            • dom y loulou dom 17 octobre 2009 21:37

              mais non Aloïs... la FED vend TOUT !!!

              après les entreprises performantes et les banques concurrentes à leur pouvoir absolu (que Obama a avalisé déjà il y a un mois maintenant, la FED, non-étatsunienne, prend désormais TOUTES les décisions et impose déjà la loi martiale, on la vu à Pittsburgh !!) 

              ils vendent les maisons depuis presque deux ans !!! le rythme est de 1600 familles par jour.
               
              Et ensuite ? Que reste-t-il à vendre ? les citoyens !!!

              Vous ne pensiez tout de même pas que ce « marquage », ce numéro qu’on vous colle à la naissance, est un cadeau du ciel non ou qu’il est là pour faire joli ou pour votre bien ? Le tatouage qu’ont les vaches sur les fesses c’est pour leur bien n’est-ce pas ? Ou est-ce une marque de propriété ? 

              les dettes nationales servent à celà et au vu des centaines de milliers de soldats de l’ONU qui sillonent les USA en armes il y a fort à parier que le « deal » est déjà fait.

              Mais quand on veut absolument que le hamburger et le foot soient plus important que l’air qu’on respire il ne faut s’étonner de rien.


              Parce que des types qui n’ont aucun scrupule à handycaper des nourrissons à vie ou de stériliser toutes les jeunes filles parce que ces charmants personages nous trouvent trop nombeux... vous croyez vraiment que leurs sourires de requins sont attendris par les souffrances des gens et que somme toute ils veulent votre bien ?

              Quoi ... les anges déchus de la Babylone antique qui ont durablement amoindri et terrorisé l’humanité pendant quatre millénaires en organisant massacres après massacres ?


            • Marco Marco 16 octobre 2009 22:36

              C’est bien pour une fois que la France essaie de prévoir l’avenir en ayant une vision pragmatique, c’est pas courant, ça mérite d’être signalé...


              • oj 17 octobre 2009 03:15

                tout cela est a suivre sur le site europe2020 dont les analyses semblent pertinentes depuis un bon bout de temps.


                concernant un commentaire sur les etats-unis , la guerre et le japon je suis d’accord sur l’etat d’esprit de l’Empire, cynisme et brutalité mais il faut aussi se souvenir de l’Histoire , qu’ils ont envoyé leurs boys contre l’allemagne nazie (merci) alors que bon nombre de francais et Pétain preferaient une tranquilité meme sous le joug allemand, et que le japon les a attaqué sans prevenir (pour quelle raison d’ailleurs ?) et qu’encore moins que les US ils ne consideraient les individus , mais seul l’empire et l’empereur qui jamais ne s’incline.
                ils auraient fait mourrir tout le monde pour sauver l’empereur japonais et americain.

                les US ne sont pas pire que tout empire qui a existé sur Terre , nettement mieux que la meme chose en japonais ou en allemand des années 40.

                les americains auraient torturé des combattants fanatiques et certains terroristes recemment : pas bien mais les allemands massacraient des juifs, civils innocents , tsiganes et autres etudiants contestataires decapités a la hache.
                quant aux japonais ce qu’ils ont fait en chine n’est pas mal non plus.

                et alors les americains en ont tirer profit ? c’est peut-etre normal.. non ?

                la force des grands restera toujours celle du plus fort mais certaines sont preferables a d’autres.

                beaucoup essayaient de fuir l’allemagne ou la chine de maintenant ou l’URSS alors qu’au US tous voulaient y aller et tous y sont aller.

                il restera une expression : le monde libre : tu peux y aller, tu peux le quitter

                mais on verra avec la chine....et en attendant rendons a cesar




                • freelol freelol 17 octobre 2009 07:42

                  A LIRE ABSOLUMENT

                  Le dernier communiqué du LEAP , GEAB n° 38 très pertinent comme toujours.

                  Le crépuscule du dollar de Robert Fisk traduit sur Contre Info

                  Nous devons d’ores et déjà tancer nos politiques à tous les niveaux pour savoir ce que compte faire notre pays et l’UE concernant les quatre points soulevés par le LEAP que je reprends ici même si il semble que ça soit déjà le cas pour le 4ème

                  "notre équipe analyse donc les quatre contraintes stratégiques pour lesquelles l’UE va devoir, dès 2010, apporter des réponses lourdes de conséquences, à savoir :

                  1. Faire face à la rupture du système monétaire fondé sur le Dollar et éviter de se retrouver sans recours devant la perspective d’1EUR=2USD
                  2. Eviter l’explosion des déficits budgétaires à la mode américaine et britannique
                  3. Répondre à l’aggravation de la crise Iran/Israël/USA et de la guerre en Afghanistan en définissant une position spécifiquement européenne
                  4. Apprendre à travailler de manière indépendante et constructive avec les nouveaux acteurs clés du monde d’après la crise : Chine, Inde, Brésil et Russie notamment."


                • franck2010 17 octobre 2009 13:07

                  Vous êtes complètement à côté des clous mon pauvre oj ....

                  Qu’est-ce-que Pétain a avoir là dedans ! Est-ce que je vous parle de l’attentat US contre les WTC, moi ?


                • bek 17 octobre 2009 18:50

                  « la force des grands restera toujours celle du plus fort mais certaines sont preferables a d’autres. »

                  Allez dire ça aux familles endeuillés dans tous les coins de la planète.

                  Bhl dirait la même chose de l’empire, tant que son commerce de PQ continue de fleurir et ses comptes débordent du cash.


                • dom y loulou dom 17 octobre 2009 21:58

                  César s’appelle Obama aujourd’hui et vous parlez comme vous le faites parce que vous ne vivez pas ni en Irak ni en Afghanistan.

                  je crois que vous avez besoin d’un petit rappel
                  http://www.youtube.com/watch?v=nuIOra6dAN0

                  mais oui, tout est merveilleux et Mary Poppins chante sous la pluie.


                • Pacalvotan Pacalvotan 17 octobre 2009 12:51

                  Les USA se sont mis d’accord pour l’Amero, et ce, sous Bush fils. They follow a plan.
                  Vous pensez bien que l’empire de l’oncle Sam ne s’effondrera pas sans combattre, au sens propre comme au figuré.
                  Achetez de l’or ou des terres rares.


                  • johnford johnford 17 octobre 2009 13:18

                    Oui le dollar va se vautrer.
                    La monnaie mondiale est en chemin, Medvedev a présenté un prototype au G8. Et effectivement il faut acheter de l’or pour ceux qui peuvent tant que c’est encore possible.
                    La France ne suit pas ce conseil puisqu’elle continue de vendre régulièrement ses stocks d’or à des prix minables.

                    Ce qu’ils préparent c’est le Gouvernement Mondial avec l’impôt mondial et la monnaie mondiale (vers 2020) qui vont avec.


                    • psyquatre 17 octobre 2009 16:09

                      un gouvernement mondial : tu parle , une guerre civile mondial qu’ils preparent ca va etre chaud pour tout le monde 


                    • johnford johnford 17 octobre 2009 19:10

                      Je prédis plutôt une soumission mondiale à ce système ; ils savent comment faire, vous aurez toujours le minimum pour bouffer afin que personne ne se révolte.


                    • psyquatre 18 octobre 2009 05:47

                      je pens que c trop tard


                    • lechoux 17 octobre 2009 14:39

                      Je ne doute pas que la France ait participé aux négociation. Son influence auprès des pétro-monarchies est toujours importante. Voir la venue surprise de Mr Fillou(Fillon) en Irak dès le lendemain de la passation de la sécurité du territoire entre l’armée américaine et l’armée irakienne. Mais, le discours officiel est à la dénégation de leur participation à ces réunions.

                      @ Alois Frankenberger : Tu as écris : « Le problème c’est surtout pour les Chinois : comment vont ils continuer à vendre leurs produits aux USA si ils veulent être payés avec autre chose que des dollars ... » Oui, c’est aussi dans leur intérêt que le Dollar baisse progressivement, pour maintenir leurs exportations.

                      Tu as écris : « Ceci revient à REEVALUER leur monnaie ! » : Hé ! Hé ! Tout juste ! Je crois justement que c’est ce qui se joue actuellement ; les USA tirent sur toutes les ficelles (dont notre bonne vieille pute de Trichet) pour que le Reminbi soit convertible, et donc puisse être attaqué et réévalué, principalement vis à vis du Dollar. Je pronostique que le Dollar descendra jusqu’à 1 Dollar = 1 Reminbi. Aujourd’hui 1 Reminbi vaut environ 1/10 Euros.

                      Pour info : issu de https://www.multidevises.com

                      Statut : CHINE - Renminbi yuan chinois Depuis le 21 juillet 2005, système de flottement contrôlé par rapport à un panier de devises ; les principales monnaies qui composent ce panier sont le dollar américain, l’euro, le yen japonais et le won sud-coréen. La livre sterling, le rouble russe, le bath thaïlandais, le ringgit malaisien ainsi que les dollars canadien, australien et de Singapour font aussi partie du panier.
                      La marge de fluctuation du yuan par rapport au dollar demeure inchangée à plus ou moins 0,3 % par rapport au cours pivot. Pour les autres monnaies la marge a été fixée à 1,5 % puis modifiée le 23 septembre 2005 à 3,0 %. Abandon de la parité quasi-fixe avec le dollar US qui était en vigueur depuis 1997 à CNY 8,2775-8,28.

                      Historique : CHINE - Renminbi yuan chinois Réévaluation du yuan et abandon du lien fixe avec le dollar

                      Le 21 juillet 2005, la Chine a réévalué sa monnaie de 2 % et annoncé que le renminbi ne sera plus lié au seul dollar mais indexé sur un panier de devises représentant ses principaux partenaires commerciaux.
                      Le 10 août 2005, la Banque centrale chinoise a annoncé que le dollar américain, l’euro, le yen japonais et le won sud-coréen domineraient le panier de devises utilisé comme référence pour le yuan. La livre sterling, le ringgit malaisien, le rouble russe, le bath thaïlandais ainsi que les dollars australien, canadien et de Singapour font aussi partie du panier. La pondération exacte de ces devises n’a pas été précisé. Les monnaies les plus importantes du pannier sont celles des principaux partenaires commerciaux de la Chine.

                      La Banque populaire de Chine annoncera, après la clôture du marché, le cours indicatif d’une monnaie étrangère telle que le dollar US par rapport au yuan sur le marché interbancaire des changes et fera de cette parité la référence pour la journée travaillée suivante. Le premier cours pivot a été établi à CNY 8,11 pour 1 USD contre 8,2775, soit une appréciation de 2 %.

                      La marge de fluctuation du dollar américain par rapport au yuan sur le marché interbancaire des changes demeure inchangée à + :- 0,3 %. Pour les monnaies autres que le dollar, la marge de fluctuation est fixée depuis le 23 septembre 2005 à plus ou mois 3,0 % autour d’un cours pivot.

                      Le gouvernement chinois a ainsi fait un geste à l’adresse de ses principaux partenaires commerciaux et les analystes financiers ont, eux, souligné la portée limitée d’un geste qui ne devrait pas avoir beaucoup d’impact sur les échanges commerciaux de la Chine.

                      • frédéric lyon 17 octobre 2009 16:44

                        Je cite l’auteur :


                        « Des experts du Moyen Orient, comme Robert Fisk, soulignent en effet que ces discussions sont symptomatiques de la rivalité entre la Chine et les Etats-Unis en ce qui concerne le pétrole de la région du Golfe ».

                        .........................

                        Faux.

                        Les Etats-Unis ne dépendent pas du Moyen-Orient pour se procurer du pétrole.

                        Et ils en dépendront de moins en moins dans le futur, de même que la Chine, ou l’Europe, car les réserves de pétrole du Moyen-Orient ont commencé à décliner. 

                        La moitié des réserves de pétrole de l’OPEP est contenue dans cinq gisements géants qui sont en exploitation depuis des décennies et ces gisements ne seront pas remplacés, car les nouvelles réserves que l’on découvre aujourd’hui et qui seront mises en exploitation dans les dix prochaines années ne sont pas localisées dans les pays du Moyen-Orient.

                        Par conséquent, plutôt que de s’intéresser à de fausses informations sur le « remplacement » du dollar comme monnaie de « réserves » (? !), et d’en supputer les soi-disant conséquences géopolitiques (? !), il serait plus judicieux d’analyser les conséquences de la prochaine dislocation du cartel du pétrole devant le déclin inéluctable de sa production et la montée de la production des pétroles produits hors OPEP.



                        • herve33 17 octobre 2009 16:52

                          le Dollar pourrait donc laisser place à un panier de devise (Yen, Euro, Yuan, Or et future monnaie commune aux Etats du Golfe) d’ici la fin de la prochaine décennie.

                          Cela s’est la version officielle, la réalité sera sans doute beaucoup plus proche , un à 2 ans peut-etre , cela se fera probablement dans la précipitation quand plus personne ne voudra du dollar . 

                          Mais ce qui est certain , c’est que les US feront tout pour éviter que cela se passe y compris la guerre , et comme le souligne certains commentateurs , on comprend dans ce contexte les accusations contre l’Iran dont les expérimentations sur le nucléaire ne sont qu’un prétexte pour rentrer en guerre .


                          • tvargentine.com lerma 17 octobre 2009 17:14

                            C’est pour cela qu’il faut investir dans des pays dont la monnaie reste quand même indexée au dollar

                            C’est le cas de l’Argentine,ou la forte poussée de l’Euro durant les 2 dernieres années
                            permet aujourd’hui d’investir dans des biens immobiliers dont les prix pour un français sont tres raisonnable par rapport aux prix sur la place de Paris

                            Ce type d’investissement est à faire pour préparer sa retraite que cela soit dans la location de biens achetés ou dans une retraite classique

                            Certaines personnes préférent le Maroc,d’autres (à culture catholique) préférent des pays dont la culture se rapproche de l’Europe

                            Franchement,si vous avez l’occasion de voyager ,aller en Argentine,vous ne serez pas décu

                            http://www.tvargentine.com/


                            • Philou017 Philou017 17 octobre 2009 17:38

                              Excellent article sur la crise financiere :

                              La crise a été provoquée par une oligarchie mondiale apatride

                              Un extrait :
                              La suite, Jean Michel Quatrepoint nous l’a livre avec « La dernière bulle » sorti à la rentrée. Car contrairement à ses attentes, la crise globale n’a pas accouché d’un nouveau monde. Le système a su se sauver et perpétuer les rentes de situation dont bénéficient ceux qui l’ont mis en place. Et ces profiteurs, Jean Michel Quatrepoint n’hésite pas à les nommer : ce sont les seigneurs de la finance de Wall Street, les banksters comme il les nomme, et leur puissant lobby grâce auquel ils ont la main sur la banque centrale américaine, comme sur le congrès et la maison blanche.

                              L’ouvrage s’ouvre sur une description minutieuse du lobby financier et de la manière dont il a investi le système politique américain. Pourtant le nouveau président était animé des meilleures intentions et voulait sincèrement reconstruire l’économie américaine (et donc mondiale) sur de nouvelles bases. Il n’a pas pu. Le lobby était trop puissant. Il est parvenu a éviter toute nationalisation et toute réforme sérieuse des structures de la finances avant de convaincre le président de la possibilité d’une reprise économique une fois les banques sauvées. Une reprise qui doit bien évidemment s’entendre avant tout comme celle des profits, des bonus et des cours de bourse.

                              En reprenant les chronologie des évènements  : du développement de l’endettement dans la décennie 2000 au plan de sauvetage des banques en passant par la faillite de Lehmann Brothers, l’affaire Madoff ou le G20 de Washington, Jean Michel Quatrepoint nous fait un portrait sans complaisance de la finance américaine. Il l’accuse d’avoir créé les conditions de la prochaine bulle et le prochain Krach, cette fois sur les dettes publiques qui se sont envolées avec les plans de sauvetage et de relance. Cette nouvelle bulle de dettes va donner lieu à de nouvelles activités très rémunératrices pour les banquiers. Outre la perception directe d’intérêts conséquents sur la dette publique, la finance va pouvoir continuer à se livrer à ses jeux favoris, élaboration de nouveaux produits financiers sophistiqués, nouvelles spéculations, nouvelles titrisations … jusqu’au jour où, de nouveau, la bulle explosera avec de nouvelles subprimes, ce qui conduira à une brutale remontée des taux d’intérêts qui étrangleront les Etats les plus endettés.

                              Ce que l’auteur nous décrit n’est ni plus, ni moins, qu’une opération de prédation à grande échelle opérée par une oligarchie mondiale apatride. Elle a commencé en s’attaquant aux travailleurs (mondialisation), elle s’est déplacée ensuite sur les ménages (bulle de l’endettement privé) Elle a désormais entrepris de vampiriser avec la complicité de la classe dirigeante avec laquelle elle est intimement liée, les Etats qui l’ont sauvé pendant la crise ! L’annonce, tombée hier, des 140 Milliards de dollars de rémunérations distribués par les banques américaines cette année ne nous dit pas autre chose.


                              • Mohammed MADJOUR Mohammed 17 octobre 2009 17:54

                                On y est en effet, c’est là le rêve de l’Europe, de la Nouvelle Europe dans toutes ses ambitions !

                                La guerre glaciale entre la vieille Europe et son enfant terrible, l’Amérique, entre le Dollar et l’Euro n’est jamais finie !

                                Dévaluer le Dollar et le remplacer par l’Euro pour mener le Monde par son estomac, voilà un projet avorté d’une Europe démasquée !

                                Mohammed.


                                • freelol freelol 18 octobre 2009 06:50

                                  Je vois pas bien par quel biais l’Europe pourrait dévaluer le dollar. Pouvez vous précisez ?

                                  Je ne pense pas que l’euro prennent la place du dollar dans les échanges internationaux, ça serait faire la même erreur que les états unis, une vue à court terme. D’ailleurs il semble que les discussions portent sur un panier de monnaie ou sur les DTS du FMI.

                                  Les états unis ont rompus les liens avec le vieux continent il y a belle lurette. Le reconquérant à l’issue de la 2eme guerre mondiale et le plaçant sous tutelle, une guerre se précise peut être aujourd’hui, celle de la décolonisation des esprits en Europe de l’Ouest dans le camp dit « libre ».

                                  Enfin tout ça pour dire que votre intervention, c’est n’importe quoi.


                                • Internaute Internaute 17 octobre 2009 19:03

                                  Il y a quand même quelque chose d’irréaliste dans une discussion où participerait la France pour remplacer le dollar comme moyen de paiement du pétrole en raison de sa baisse prévisible.

                                  La baisse du dollar, par rapport à l’Euro, fait que le pétrole nous coûte tous les jours moins cher. Ce serait vraiment se tirer une balle dans le pied que d’arrêter ce système.


                                  • freelol freelol 18 octobre 2009 07:13

                                    Vision simpliste et erronnée

                                    Le corollaire de la chute du dollar, c’est l’inflation des prix en dollar.
                                    Résultat en euro : stabilité des prix, ou légère baisse puis réajustement par la hausse des prix en devise.

                                    Par contre nos exportations vont plonger si nos clients étrangers nous payent en dollar. Et dépenser en Europe ou y Investir va paraitre hors de prix. Moins de touriste pour la France, moins d’exportation pour l’Allemagne.

                                    Rester les bras croisés serait la pire des attitudes, il est vital au contraire de revoir aujourd’hui le système monétaire international.


                                  • Internaute Internaute 18 octobre 2009 08:11

                                    C’est votre vision qui est bien simpliste. Les réajustements ont toujours du retard et une monnaie forte n’empêche pas les exportations. Il suffit de voir ce qu’exportait l’Alllemagne à l’époque du Mark fort ou les USA quand le dollar était à 10 francs. Avec moins de Mark on achète plus de chose en Allemagne donc tout est relatif. Les pays qui ont vu leur monnaie perdre son pouvoir d’achat son tous, sans exception, tombé dans la misère. Si vous connaissez une exception, donnez-là moi, cela m’intéresse.

                                    Il n’est pas nécessaire d’exporter lorsque la contrepartie est la désertification industrielle du pays, l’endettement et le chômage. Exportons moins, importons moins et produisons sur place ce que nous importons. Voilà l’avenir et les 50 milliards annuels de déficit commercial (100 en 2 ans, 150 en 3 ans) sont là pour le prouver. On gardera un minimum de commerce international pour les matières premières qui nous manquent. Laissons Anne Lavergeon demander l’asile en Chine.


                                  • freelol freelol 18 octobre 2009 12:44

                                    Ce que vous dites est tout a fait vrai.

                                    La force de l’Allemagne est d’exporter également des produits qui n’ont pas leur équivalent dans le monde et la qualité n’a pas de prix. Mais un euro trop fort n’est absolument pas souhaitable et il faut cependant s’y préparer. La fuite en avant de nos propres déficit n’est pas une solution non plus.

                                    Je ne defend pas ce systeme cependant tel qu’il fonctionne les exportations sont un facteur préponderant de la croissance. Vous evoquez des pistes tout a fait interessante mais la realité est hélas différente.


                                  • lisca lisca 18 octobre 2009 23:49

                                    Brillante analyse, Internaute.


                                  • Big Mac 17 octobre 2009 19:48

                                    La France, la Chine, la Russie et le Japon préparent en secret la chute du Dollar mais heureusement Agoravox est là pour vous prévenir de ce que le plus puissant pays du monde ignore. smiley

                                    Car bien sûr vous savez les vrais secret, ça se chante en haut des toits et ça se publie à la une, d’ailleurs n’a-t-on pas chez Agoravox un auteur qui publie tous les jours les complots secrets de la CIA.

                                    Mais chuuut ! La CIA a des oreilles partout !!! smiley smiley smiley


                                    • psyquatre 18 octobre 2009 05:29

                                      bonjour big mac@ arete de manger du mac a force tu va devenire obese et tu ne peura plu marcher : il n’ya plus de secret c fini ca


                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 17 octobre 2009 22:06

                                      Si les Chinois réévaluent leur monnaie alors leurs produits seront plus chers et donc ils en vendront moins. Je ne suis pas certain que ce soit l’effet qu’ils recherchent.

                                      D’autre part, ils ne doivent pas être satisfaits de la dévaluation du dollard vu leurs actifs dans cette monnaie : est ce que toutes ces gesticulations ne cachent pas leur désir que les USA dévaluent le moins possible leur monnaie alors que l’intérèt des USA est justement de dévaluer pour relancer leurs exportations et diminuer leurs importations.

                                      Les perdants d’une dévaluation du dollard sont ceux qui en ont en caisse et ceux qui possèdent des obligations libellées en dollards.


                                      • psyquatre 18 octobre 2009 05:40

                                        bande d’enfoires vous etes tous forts en ce que vous racontez, ya que moi qui es nule continuez comme ca c tree bien j’aprend des choses meci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès