Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La Grèce ne paye déjà plus certaines de ses dettes

La Grèce ne paye déjà plus certaines de ses dettes

Alors que la restructuration de la dette publique grecque semble chaque jour plus probable, l’État grec serait déjà en train de retarder le payement de ses fournisseurs pour éviter le défaut.

La situation semble particulièrement critique dans la santé : des montants dus en 2011 par les hôpitaux publics aux entreprises pharmaceutiques, seul 1% a été payé selon le Financial Times. Des montants dus en 2010, seul un tiers a été payé. La situation est jugée si critique que l’association des entreprises pharmaceutiques grecques a écrit au ministre de la santé pour l’avertir que « ce n’était qu’une question de temps avant que des pénuries de médicaments apparaissent ». En raison du début de pénurie, certaines opérations non indispensables sont annulées ou retardées.

La situation est jugée identique par les autres entreprises du secteur de la santé ; plusieurs entreprises étrangères ont purement et simplement fermé leurs bureaux locaux pour confier la distribution de leurs produits à des agents. Le laboratoire Roche ne fonctionne plus qu’en Cash on Delivery, c’est à dire que les produits doivent lui être payés avant livraison.

Afin d’apurer ses dettes au titre de 2007-2009, l’État grec a donné des titres de dette en lieu du payement des montants dus. Ces titres se négocient aujourd’hui avec un discount de 35 à 40%, révélateur des anticipations de défaut sur la dette.

Article paru originellement sur Contrepoints


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 25 mai 2011 10:54

    il se font mettre profond , et la vaseline n’est plus remboursée !  smiley


    • apopi apopi 25 mai 2011 11:34

       Une nouvelle version d’aller se faire voir chez les Grecs. Diogène doit bien rigoler...


      • ja.poirier 25 mai 2011 11:44

        qu’aurait ils a perdre en sortant de l’euro ,a recréer leur monnaie a emprunter a leur banque renationalisée ... déja deux qu’ils aurait du l faire pareil pour la France quand il est encor temps !


        • Bovinus Bovinus 25 mai 2011 12:22

          Les Grecs ? Rien, bien au contraire. Les créanciers apatrides (dont nos banques font d’ailleurs partie) ? Pas mal de fric. C’est là que se situe le problème.


        • Robert GIL ROBERT GIL 25 mai 2011 11:47

          la dette est illegitime, son remboursement aussi, voir ce parralele avec la dette de la France....le mecanisme reste le meme :
          http://2ccr.unblog.fr/2010/10/16/la-dette-de-la-france/


          • sisyphe sisyphe 25 mai 2011 16:49

            Absolument. 


            Toutes les dettes de tous les pays sont illégitimes, parce que dues à la plus grande arnaque financière du millénaire , qui oblige les états à emprunter aux banques privées. 

            Les Grecs ont raison de ne pas rembourser leurs dettes, et tous les pays devraient le faire ; annulation des dettes, et réforme monétaire, qui redonne le pouvoir de création monétaire aux Banques centrales, contrôlées par les états, et auprès desquelles les états peuvent emprunter sans intérêt. Joint à l’interdiction aux banques et organismes privés de créer de l’argent, à la taxation des transactions financières, et retour à une monnaie étalonnée. 

            Halte de devoir passer à la caisse pour alimenter les mafias financières. 

          • lagabe 25 mai 2011 19:00

            absolument contre , il fallait pas emprunter
            tu financeras comment ton nouveau déficit :) , par la creation monétaire , on voit ce que cela donne aux US


          • sisyphe sisyphe 25 mai 2011 22:22

            Par lagabe (xxx.xxx.xxx.157) 25 mai 19:00

            absolument contre , il fallait pas emprunter 
            tu financeras comment ton nouveau déficit :) , par la creation monétaire , on voit ce que cela donne aux US

            Les déficits viennent des intérêts payés aux banques ; par l’emprunt aux banques centrales, sans intérêts, on les supprime.

            En même temps que la dette.

            En Chine, c’est l’état qui gère tout le secteur bancaire et financier ; non seulement ils n’ont pas de déficit, mais ils rachètent tout. 


          • Yvan 25 mai 2011 22:28

            sisi...c’est qui l’état sinon le travail à pas cher du peuple qui s’échine pour les apparatchiks ? smiley


          • bobbygre bobbygre 26 mai 2011 11:09

            absolument contre , il fallait pas emprunter
            tu financeras comment ton nouveau déficit :) , par la creation monétaire , on voit ce que cela donne aux US

            Et les banques centrales pour preter de l’argent qu’elles n’ont pas aux états elle font comment ? Elles utilisent la création monétaire bien sur !
            La question n’est pas de savoir si on doit utiliser cet outil ou non, il EST utilisé ! La question c’est de savoir à qui l’on remet ce pouvoir régalien ?
             A des membres de conseil d’administration anonymes et apatrides ou bien à des representants élus.

            Bien sur, si l’on reste dans le système pourri actuel, ça ne changera pas grand chose que la BCE soit dans les mains d’un politique ou d’un financier.
            C’est pour ça que de toute façon, la restauration de la démocratie est un préalable à la re-nationalisation des banques centrales.


          • lagabe 26 mai 2011 12:32

            tu nationaliseras avec quel argent ?


          • platon613 26 mai 2011 21:48

            Grèce : Le FMI refuse de payer

            Le Fonds monétaire international ne versera peut-être pas la prochaine tranche d’aide à la Grèce selon le chef de l’euro groupe Jean-Claude Juncker, car Athènes ne respecte pas les règles...

            http://www.news-26.net/econmie/584-grece-le-fmi-refuse-de-payer.html


          • oncle archibald 25 mai 2011 12:57

            Les grecs sont des spécialistes du « haut vol » .. Du haut en bas de l’échelle sociale ne pas payer d’impôts est le sport national .. Il y a les Onasis et autres joyeux armateurs qui n’ont plus de grec que leurs somptueuses demeures, le reste est part sous pavillons de complaisance et les produits dans des paradis fiscaux, et suivant ce bon exemple, les cadres, cadres moyens, petits cadres, salariés et petits salariés ont suivi joyeusement le sentier .. Pendant les JO qui avait une chambre inoccupée a été hôtel clandestin, qui avait une bagnole a été taxi clandestin, etc etc .. on n’en finirait pas ..

            Et que se passe-t-il quand personne ne met plus un sou dans la caisse commune .. Ben l’état cette abstraction donc ces imbéciles ne voient même pas que l’état c’est chacun d’entre eux, l’état ne peut plus payer .. Quoi de moins surprenant ?? 
            Et l’Espagne qui est aussi un grand pays de tradition de travail noir va y passer aussi, et le Portugal et l’Irlande qui avait inventé que les entreprises ne payaient pas d’impôts, ce qui a évidemment relancé l’économie .. un temps .. Le moment ou les créanciers montrent les dents est un très mauvais moment, pour les états comme pour les personnes physiques .

            • lagabe 26 mai 2011 12:34

              enfin quelqu’un qui a un peu de bon sens, et ou c’est pas la faute aux banquiers


            • le_glaude 25 mai 2011 14:28

              C’était une erreur de vouloir àtout prix faire entrer la Grèce dans la zone Euro. Le pays n’était vraiment pas prêt pour cela et (comme d’habitude) ils ont triché sur les chiffres pour coller au pacte de stabilité.
              Il est clair qu’ils ne paieront pas leurs dettes alors laissons les revenir àleur monnaie d’avant afin qu’ils cessent de polluer l’Euro au risque de tout faire s’effondrer.
              On reparlera de les réintroduire dans la zone Euro d’ici 50 ans s’ils sont arrivés àfaire cesser leurs errements traditionnels : triche àtous les étages !


              • Pyrathome Pyrathome 25 mai 2011 14:35

                Le capitalisme néo-libéral arrive bientôt à son terme, la pyramide de Ponzi va se « collapser » comme les tours du WTC, prions pour que son âme malfaisante brûle définitivement dans les flammes de l’enfer.... smiley

                C’est la fin, Joss Randhal, et vous continuez de chanter sur votre tas de fumier ? smiley...


                • vachefolle vachefolle 25 mai 2011 14:48

                  Bon en France aussi, en début d’année, tous les prétextes sont bons pour les administrations pour ne pas payer les fournisseurs. Par exemple le changement d’outil informatique (sic).


                  • Aldous Aldous 25 mai 2011 14:52

                    « Ces titres (sur la dette) se négocient aujourd’hui avec un discount de 35 à 40%. »

                    C’est le bon chemin pour apurer la dette.

                    Les Grecs n’ont plus qu’à attendre que les titres ne valent plus rien.


                    • Algorab 25 mai 2011 14:56

                      Hahaha ! le Financial Times qui continue son travail de propagande contre la zone Euro.
                      Combien d’informations concernant la Grèce ou d’autres pays de la zone Euro se sont révélées erronées voir carrément mensongères ?

                      La Grèce va mal en effet, mais c’est du pop-corn comparée à la dette des USA ou à la situation économique de l’UK.

                      La zone Euro, sans cohérence fiscale et sans gouvernance économique risque d’être le dindon de la farce.

                      Mais il serait quand même bien de garder un esprit critique et cesser d’accuser la zone euro de tous les maux.


                      • tchoo 25 mai 2011 14:57

                        et pas que eux
                        nous tous
                        depuis le début, tout le monde sait que cette dettte est irremboursable
                        l’action du FMI et de l’UE n’a fait que retarder les choses
                        la BCE à racheter aux banques des volumes important de cette dette
                        désormais si il y a défaillances, les banque vont s’en tirer à bon compte (encore une fois) et nous nous allons payer (encore !)


                        • Algorab 25 mai 2011 15:09

                          Et pour terminer avec la Grèce : il suffit que les 26 autres pays de l’Union Européenne versent 1% de leur PIB pour la Grèce et la dette Grecque c’est du passé. Il faut en finir avec la sois-disant menace que fait peser la Grèce sur la zone Euro.

                          Le sauvetage des banques britanniques a coûté environ 940 milliards d’euros au gouvernement britannique. Les USA on un quart de leur population qui survit avec la soupe populaire (moins voyant ils utilisent des chèque alimentaire - c’est plus discret et ça évite les images désastreuse de file et de file d’attente sans fin comme en 1929).

                          Il est temps de riposter contre les attaque du monde financier et son bras médiatique que sont le Financial Times et les agences de notations US. !


                          • Clavdio 25 mai 2011 15:43

                            Devant notre dette publique et le tollé général lâché à cette époque SARKO nous a pourtant dit qu’il s’agissait d’un placement à rentes...
                            Grec et Russes même alphabet, même emprunt ?


                            • BA 25 mai 2011 20:58

                              Mercredi 25 mai 2011 :

                              Union Européenne : la commissaire grecque évoque le risque que son pays quitte l’euro.

                              La commissaire européenne grecque Maria Damanaki a mis en garde mercredi contre un risque de sortie de son pays de la zone euro s’il n’arrivait pas à faire les efforts nécessaires pour réduire son énorme dette.

                              “Le scénario d’un éloignement de la Grèce de l’euro est désormais sur la table”, a-t-elle indiqué dans un communiqué publié sur son site internet grec.

                              “Je suis obligée de parler clairement”, a-t-elle poursuivi, évoquant un “dilemne : soit nous tombons d’accord avec nos bailleurs de fonds sur un programme de durs sacrifices apportant des résultats en prenant nos responsabilités pour notre passé, soit nous retournons à la drachme”.

                              http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/afp_00347014-ue-la-commissaire-grecque-evoque-le-risque-que-son-pays-quitte-l-euro-168337.php


                              • oncle archibald 26 mai 2011 08:00

                                Le risque n’est pas que la Grèce quitte l’Euro, c’est que l’Allemagne quitte l’Euro parce qu’elle en aura marre de boucher les trous de tous les mecs qui ont vécu façon cigale malhonnête en foutant toute l’Europe dans la m.... Je crois que la Grèce n’avait rien à faire dans la zone Euro .. et d’ailleurs elle le savait si bien qu’elle a triché tous se comptes pour présenter un dossier acceptable .. Il n’y a aucune raison que les bosseurs soient encore et encore les dindons de la farce .. Je la trouve bien patiente Madame Angela .. Une patience d’ange en quelque sorte ..


                              • jpm jpm 26 mai 2011 09:13

                                Tonton Archibald

                                pas de risque que l´Allemagne quitte l´euro, elle aurait trop a perdre... car la plupart de ses marches sont en europe... et si elle fait cavalier seul avec sa propre monnaie, ses produits deviendront bien trop chers pour le reste du continent... et alors finie sa belle croissance. Donc oui pour satisfaire les instincts du peuple allemand qui ont l´impression de payer pour les autres pays... elle fait les gros yeux a la Grece et a tous les pays qui ne respectent pas le pacte economique de l´euro... mais l´Allemagne n´est pas stupide au point de couper la branche qui la soutient.


                              • oncle archibald 26 mai 2011 10:52

                                « pour satisfaire les instincts du peuple allemand qui ont l´impression de payer pour les autres pays » ... C’est juste une impression ou une réalité ?? 

                                Les créances pourries de la Grèce et de quelques autres tricheurs seront payées par qui à votre avis ?? La banque européenne n’aurait elle pas dans ses coffres quelques reconnaissances de dette qui ne valent à peu près plus rien ?? Déjà hier on disait ces dettes dévaluées de 40% ... 

                                Quelle tronche vont tirer les européens qui ont des placements en euros vendus comme « très surs » sans aucun risque etc .. quand on valeur dire que non seulement la rémunération de ces placements ne sera pas assurée mais encore que le capital lui même va être écorné ?? Ils vont continuer à les aimer les grecs, les portugais, les espagnols et les irlandais ?

                              • jpm jpm 26 mai 2011 11:45

                                Non effectivement, ce n´est pas qu´une impression…mais bon cela me rappelle étrangement le débat en France sur les braves gens qui payent pour les pauvres… et tout ceux qui se prélassent au RSA. Alors pourquoi ne pas punir les grecs en leur imposant de faire 5 heures de travail d´intérêt général pour la cause européenne… en vérifiant la taille des tomates ou la courbure des bananes par exemple.

                                Sérieusement, oui les gouvernants grecs on triché sur les chiffres… mais les autres européens (notamment les allemands) le savaient mais ils avaient besoin d´un grand marché et d´une monnaie commune pour écouler leur production. Ils ont donc fermé les yeux… et laisser faire tant que ces pays continuaient de payer ce qu´ils leur achetaient… et tout d´un coup ils découvrent un peu tard que l´ardoise est vraiment chargée et qu´ils vont avoir du mal à être payé. Alors c´est dans leur propre intérêt de sauver la Grèce… pour pouvoir continuer à écouler leur production et soutenir leur croissance et surtout préserver leurs épargnants. Donc non les allemands ne sont pas des philanthropes…

                                Malgré tout, comme en France avec la prise en charge des exclus… il s´agit d´un problème de solidarité inter pays. On ne devrait pas laisser un pays sur le bord du chemin… mais au contraire l´aider et l´inciter a rebondir. Pour l´instant ce n´est pas la direction que l´on prend… ni pour nos propres exclus… ni pour les possibles futurs pays exclus de l´euro.


                              • oncle archibald 26 mai 2011 12:28

                                Je connais assez bien les grecs à travers une cousine mariée avec l’un d’eux et qui vit à Athènes ... Le travail noir et la fraude fiscales sont semble-t-il de véritables institutions nationales . ; alors oui je trouve un peu (très) agaçant de payer pour leurs tricheurs .. Et surtout ne venez pas me dire que nos dirigeants et les grands industriels fraudent beaucoup plus que les petits pâtres grecs .. Si on revendique la justice et si on ne veut pas désespérer ceux qui ne fraudent pas, il faut pourchasser TOUTES les fraudes, toutes les niches de ci ou de ça ... toutes les exonérations non justifiées etc... etc... 


                              • Algorab 26 mai 2011 12:36

                                @oncle archibald

                                Je suis d’accord avec vous - pour connaitre aussi quelques grec et m’être intéressé à la crise dans ce pays.

                                Il suffit de voir le patrimoine de la Grèce pour se rendre compte que ce pays est très riche mais mal organisé. La Collecte de l’impôt ne fonctionne pas.

                                Une chose qui m’a interpelé, au début de l’année 2011 : grève au finish des taxi-man à Athènes et des conducteurs de camions.
                                Pourquoi la grève ? : le gouvernement leur a demandé de remplir des souches fiscales et donc de correctement déclarer leur activités.
                                Résultat : le gouvernement grec à fait marche arrière car la grève paralysait trop et donc le travail au noir peut reprendre tranquillement.

                                Apparemment les profession libérales, genre médecin, sont aussi assez fort dans le genre travail non déclaré.

                                Commet être étonné qu’un pays se retrouve avec les caisses vides finalement ?

                                Avec ce qui se passe au sein de la zone Euro je pense que nous avons tous, en tant que citoyens européen, une opportunité à saisir, faire valoir une solidarité entre-nous, entre européens.
                                Mais il faut que le système qui est appliqué en Allemagne, en France, Belgique, Hollande etc... soit aussi appliqué en Grèce, sinon ça ne peut pas marcher.


                              • jpm jpm 26 mai 2011 12:47

                                Nous sommes bien daccord... toutes les fraudes et autres exonerations injustifiees devraient etre pourchassees... mais malheureusement ceux qui nous dirigent n´y ont pas forcement interet... car on serait surpris du resultat... et les fameux deficits n´existeraient plus... non pas parce que les depenses auraient disparues mais tout simplement parce que les rentrees seraient enfin la.

                                Maintenant pour reprendre le cas des grecs... je crains que ce ne soit pas les vrais coupables qui payent les pots casses... mais bien les plus demunis pour lesquels les aides et les services sociaux vont etre supprimes.. et les petits fonctionnaires qui ont deja vu leurs salaires baisser. Par contre, les autres, tous ceux qui peuvent encore tricher... en bossant au noir et en ne payant pas leurs impots vont continuer de plus belle.


                              • oncle archibald 26 mai 2011 14:36

                                Comme toujours les plus faibles seront massacrés, les plus riches s’en sortiront parce qu’ils ont de quoi s’en sortir quoi qu’il arrive, ceux du milieu vont être divisés en deux : ceux qui fraudent encore et s’en sortiront à peu près, ceux qui ne fraudent pas et qui en prendront plein la poire !



                              • Kessonfait ? 25 mai 2011 21:43

                                Que peut il se passer si la dette augmente et les moyens de la remboursée diminue ?

                                Alors que Mario Draghi et Goldman Sachs ont participé à cette mauvaise blague , ce gars est appuyé par Sarko à la BCE. Sachant que cette banque « indépendante » rachète des produits toxiques virtuels aux banques contre des billets pour quelles continuent de piller l’économie mondiale : N’est ce pas toute la zone Euro qui est menacée et nous avec ?

                                Sois disant que la crise de 2008 ne devait pas atteindre l’Europe. Et maintenant devons nous couler avec ces pilleurs ?


                                • Ruut Ruut 26 mai 2011 07:01

                                  Chaque emprun d’état devrais etre soumis a référend’hum direct.
                                  L’époque ou les dettes disparaissaient par dévaluation monétaire est révolue.


                                  • bobbygre bobbygre 26 mai 2011 11:13


                                    L’époque ou les dettes disparaissaient par dévaluation monétaire est révolue.

                                    Comme l’en atteste la crise actuelle où l’on voit que les pays qui ont décidé de ne pas rembourser s’en sortent et que ceux qui ont décidé de faire des plans d’austérité pour rembourser des dettes illégitimes s’enfoncent encore plus.

                                    On a déjà remboursé ce que l’on a emprunté plusieurs fois ! Ce sont les interets des interets des interets que l’on paye ! Et ça n’en finira jamais car cela ne peut faire qu’augmenter !

                                    A l’heure actuelle, il n’existe pas d’autres solutions économiques viables que la dévaluation monétaire et le non-remboursement (au moins partiel) de la dette. Le reste, c’est de la théorie que la pratique a toujours démenti.


                                  •  C BARRATIER C BARRATIER 26 mai 2011 12:05

                                    Pourquoi les particuliers devraient ils payer leurs mensualités sur un achat de voiture ou d’appartement, pourquoi les patreons qui licencient devraient ils payer l’indemnité qu’ils doivent, si les états qui font les lois ne paient pas eux mêmes.
                                    Devons nous arrêter de payer ce que nous devons, à commencer par l’ardoise du boulanger ?


                                    • bobbygre bobbygre 27 mai 2011 17:58

                                      Lapalissade : un état n’est pas un particulier, ni une entreprise. C’est un peu particulier un état.
                                      La preuve, l’état grec emprunte actuellement à des taux de 26% ! C’et pas un taux pour particulier ça :)

                                      Je plasiante mais historiquement, cela a été fait un nombre incalculable de fois (que l’état ne rembourse pas ses emprunts) et ça n’a jamais entrainé que les particuliers arrêtent de payer leurs factures ou leur baguette au boulanger.


                                    • platon613 26 mai 2011 19:01

                                      Après la Grèce c’est les Etats-Unis qui vont suivre !

                                      L’ONU craint un effondrement du dollar

                                      L’Organisation des Nations Unies met en garde contre une crise de confiance du dollar. Au cas ou la devise américaine continuerait à perdre de sa valeur face aux autres monnaies, le risque d’effondrement serait réel...

                                      http://www.news-26.com/econmie/581-lonu-craint-un-effondrement-du-dollar.html


                                      • platon613 26 mai 2011 21:49

                                        Grèce : Le FMI refuse de payer

                                        Le Fonds monétaire international ne versera peut-être pas la prochaine tranche d’aide à la Grèce selon le chef de l’euro groupe Jean-Claude Juncker, car Athènes ne respecte pas les règles...

                                        http://www.news-26.net/econmie/584-...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès