Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La Lorraine à nouveau méprisée !

La Lorraine à nouveau méprisée !

First Solar ne s’implantera pas en Lorraine. Tel est le constat, lucide, implacable. Mais au-delà de l’immense déception et de la frustration qui peuvent naturellement en résulter, nous avons l’impression que dans le microcosme politique et économique lorrain tout le monde s’en contrefout.

Certains voient même dans l’incapacité chronique de savoir promouvoir et défendre la Lorraine un argument de campagne contre leur adversaire. Pathétique. Ridicule. Et pourtant il y avait largement la place, les arguments, la matière (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/10/16/qui-accueillera-lusine-de-panneaux-solaires/). Mais non. C’était encore trop demander. Il est vrai que la Lorraine peut actuellement amplement se passer de 385 emplois directs et de 85 millions d’euros d’investissement afin de construire la plus grande usine de fabrication de panneaux solaires en France. Cette dernière s’en ira donc sur le site Ford de Blanquefort en Gironde, dans la banlieue de Bordeaux. Les Lorrains peuvent ainsi remercier une nouvelle fois le gouvernement français, en particulier son ministre de l’aménagement du territoire. Il est vrai que nous autres Lorrains devons être des plus compatissants avec les Bordelais, nous devons vraiment les plaindre, leur agglomération subit en effet les ravages, les foudres même de la crise économique, à tel point que ces derniers vont prochainement accueillir des régiments et des militaires en provenance … de Lorraine. Touchée par la crise, meurtrie par les iniques et odieuses restructurations militaires et maintenant spoliée de ses usines et de son savoir-faire, la Lorraine peut dire merci à Paris et à la France. Mais que ce pays ne s’étonne pas, mais alors absolument pas si le peuple de Lorraine se révolte. Les Lorrains ont plus qu’assez qu’on leur tape systématiquement dessus et commencent à reprendre conscience que leur pays n’a jamais été aussi prospère qu’à l’époque où il n’était pas lié à la France. Si bien que le proverbe « qui sème le vent récolte la tempête », n’a jamais été autant d’actualité. Et le vent de la révolte s’est levé.

Cela dit, il ne faudrait pas non plus que certains « responsables », qui osent encore se réclamer de Lorraine, s’en sortent avec les honneurs dans cette bien sombre affaire. Ce terrible échec, ainsi que ses lourdes conséquences socio-économiques, cette opportunité volée pour notre territoire ne doit rester sans lendemain. En cas de succès, nos responsables politiques ne manquent pas de se « féliciter », de se congratuler, de poser devant les photographes, même s’ils n’y ont rien à voir. Quand en est-il seulement en cas d’échec ? Rien, tout passe comme une lettre à la poste. Pourquoi ? En sport, quand une équipe tourne mal, son entraîneur est remercié. Pourquoi n’en serait-il pas de même avec les politiques ? Qu’ils prennent et assument leurs responsabilités ! On n’est pas dans le meilleur des mondes et tout les gens ne sont pas tous beaux et tous gentils. La Lorraine et les Lorrains souffrent. Toujours plus nombreux. Une telle situation est inacceptable. Les Lorrains exigent maintenant des comptes. En conséquence, face à ce nouvel échec cuisant pour notre territoire, nous demandons au président du conseil régional de Lorraine, si ce n’est de démissionner, de présenter ses excuses et de faire amende honorable au peuple de Lorraine. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • janequin 29 décembre 2009 15:00

    Blé, comment pouvez-vous accuser le président du CR de Lorraine alors que la décision vient d’en haut. Et de toutes façons, croyez-vous que les bénéfices de cette entreprise retombent sur la région ?

    Que nenni !

    Par contre, vous avez raison d’insister sur le fait que notre seul espoir de développement réside dans un ancrage à l’est, le seul intérêt des puissants qui ont rattaché la Lorraine à la France ayant été d’en faire un tampon... qui, actuellement ne sert plus à rien, mais ne devient pas pour autant plus intéressant pour ces mêmes puissants. Ah ! J’oubliais aussi l’époque où les ressources lorraines ont été pillées et épuisées...


    • Tang Tang 29 décembre 2009 23:10

      Le Président de Région à gauche ,le maire de Metz également et vous voudriez que le Gouvernement fasse un cadeau à la Lorraine ?
      Bientot plus de militaires dans cette région,l’hopital militaire Legouest va aussi démenager à Lyon ,ou 2OO millions d"euros vont étre débloqués pour agrandir le site .
      La liste est encore longue de gabegie financière,faut peut étre attendre les prochaines élections ?


      • curieux curieux 30 décembre 2009 08:02

        Bof, les lorrains ont toujours été des godillots. Et si ils s’imaginent qu’en votant de temps à autre pour l’opposition, ils obtiendront quelque chose.


        • Blé 30 décembre 2009 17:09

          Je constate que j’ai le même speudo que l’auteur de cet article sans appartenir au groupe BLE.

           Etant Lorraine, j’ai pris le speudo blé car j’aime énormément regarder les champs de blés de ma région.

          Pour ce qui est du sujet de l’article, je ne vois qu’une seule solution, essayer de trouver des fonds pour produire ces panneaux solaires. Mais il faut reconnaître que le temps d’ensoleillement en Lorraine est moindre qu’en Gironde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès