Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Economie > La mort du concept de patriotisme économique ?

La mort du concept de patriotisme économique ?

Ne les a-t-on vus, il y a quelques mois la main sur le cœur, Dominique de Villepin en tête nous annoncer que la France et ses citoyens devaient « bouter » l’étranger économique hors des frontières...

Personne n’était tendre à l’époque, et l’OPA MITAL était qualifiée de raid financier sans aucun projet (Jacques Chirac) N’oublions pas l’actuel patron d’Arcelor comparant ses produits à des « parfums » pour mieux fustiger les « eaux de cologne » de MITAL.

Or, par la magie de l’offre, il ne se trouve plus personne au gouvernement ou dans la majorité pour critiquer le fait que la fusion va (sauf refus bien improbable des actionnaires) se faire.

Déclarations de Patrick Ollier :

Tout a changé en six mois dans les propositions du groupe Mittal, a souligné Patrick Ollier sur RTL. M. Mittal a changé sur le prix des actions (qui) a doublé [...], la gouvernance, la maîtrise du groupe. Pour le député UMP, c’est quelque chose d’utile : aujourd’hui cela crée le premier groupe mondial, il est européen c’est une bonne chose (sic).

Si ce sont les actionnaires qui décident, pas le politique, les hommes politiques ont influencé le dossier et permis de faire évoluer les choses. On se demande bien comment, M. Ollier, puisque vous faisiez partie il y a encore quelques mois de ceux qui brandissaient la bannière tricolore...

Déclarations de Patrick Devedjian (plus nuancé) :

Des restructurations, il y en aura certainement dans un groupe mondial de cette importance. La question pour nous est  : que seront ces restructurations en France ?


Rappelant que le groupe Arcelor n’est pas français, l’ancien ministre de l’Industrie a avancé que ce regroupement avec Mittal peut en faire une entreprise mondiale plus compétitive. Pour l’Europe, cela peut être une bonne chose.

Quant aux déclarations de Julien Dray, elles tournent au surréalisme :

Il a prévenu que les socialistes se mobiliseront aux côtés des syndicats pour défendre le caractère industriel de cette entreprise et refuser les fermetures de sites et les licenciements.

Et comment, s’il vous plaît, puisqu’encore une fois, ARCELOR n’est pas ou plus une entreprise française, compte tenu des nombreuses fusions auxquelles les socialistes eux-mêmes ont participé ?

Alors, si vous me permettez, pourquoi tous ces responsables et dirigeants économiques et politiques nous ont boursouflé le cortex pendant six mois ?

Il semblerait aujourd’hui que ce n’était qu’une question de prix ! Les Français, qui ne sont pas plus stupides que la moyenne mondiale, se demandent en lisant les communiqués triomphants pourquoi on leur adresse maintes gesticulations pour en arriver là.

Quant à l’épisode SEVERSTAL, son arrivée dans la lutte devrait, selon certaines sources, rapporter 130 millions d’euros à titre d’indemnité pour rupture de contrat. Joli coup.

En fin de compte, les seuls qui risquent quelque chose sont les salariés du nouveau numéro 1 mondial. En effet, il est évident que les doublons vont vite apparaître, et que certains lieux de production seront rapidement privilégiés.

Alors, tout ça pour ça ?

Peu de Français savent ce que deviendra notre actuel Premier ministre dans les mois à venir, mais je lui déconseillerai, à l’issue de cette farce boursière, de nous reparler de patriotisme économique.

Sources et bibliographie :

AFP

MITTAL Steel

SEVERSTAL

ARCELOR



Sur le même thème

Le PRCF soutient les travailleurs d’Alstom : nationalisons Alstom et créons un pôle public de l’industrie en sortant de l’UE
L'or du Pérou tue encore
Pourquoi la France est réactionnaire ? Une analyse matérialiste
Europe, réveille-toi !
Des CGE à Alcatel-Lucent, Alstom, SFR, LFoundry… Naufrage de l’industrie française !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires