Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La mort du Dollar

La mort du Dollar

Nous sommes actuellement dans l’œil du cyclone, il fait calme, on va prendre des vacances et tout reprendra en septembre… C’est, du moins, ce qu’en disent les médias et nos grands penseurs internationaux. Le G20 à déjà sorti toute son artillerie lourde de sortie de crise.  

Pour vous faire une idée, selon Bloomberg, le gouvernement US a déjà dépensé 3,2 trillions (1000 milliards) de dollars et serait prêt à aller jusqu’à 7,7 trillions pour relancer la machine infernale. Or, la somme totale de toutes les grosses dépenses US de son histoire (guerre du Vietnam, d’Irak, plan Marshall, etc.), ramené aux taux d’inflation actuel, s’élève à 3,5 trillions. Si encore cela s’avérait utile ! Malheureusement, ce petit jeu, consistant à donner aux banques ce qu’elles veulent, n’a absolument pas solutionné les problèmes de l’économie réelle : resserrement du crédit avec pour conséquence des pertes d’emploi et des faillites.

Pour se faire une idée, il y a aussi les deux derniers rapports (N°35 & 36) du GEAB (Global Europe Anticipation Bulletin) titrés respectivement « Quand le monde sort définitivement du cadre de référence des soixante dernières années » (voir figure) et « Les trois vagues scélérates de l’été 2009 ». Le numéro 35 insiste sur la perte de point de repères et d’indicateurs fiables contrairement aux annonces optimistes mondiales. L’équipe du GEAB nous conseille d’ailleurs de revoir le film Matrix pour « réfléchir aux conséquences de la manipulation des capteurs et indicateurs d’un environnement sur la perception de cet environnement. »

Dans le numéro 36, le GEAB souligne que l’été 2009 va voir la convergence de trois « vagues scélérates » particulièrement destructrices et traduisant l’aggravation de la crise. Ces trois vagues sont respectivement : chômage, faillites et la mort du Dollar et de la Livre.

Idem pour le G20 ou l’Europe ! « Chaque pays est représenté par son Ministre des Finances et son Gouverneur de Banque Centrale, auxquels sont rattachés plusieurs centaines de Hauts Fonctionnaires, choisis pour leurs parfaites convictions néolibérales au sein des administrations nationales et internationales.(…) personne ne peut devenir ni le Gouverneur d’une Banque Centrale ni le Ministre des Finances d’aucun des pays membres… sans avoir été coopté par les banquiers commerciaux ou par les assureurs (qui généralement sont actionnaires des banques les plus importantes). » (Source : G20 : no chance for any change !)  

La référence dollar touche à sa fin. Son remplacement est de plus en plus souvent évoqué par les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). La Chine avance l’usage de Droits de Tirages Spéciaux (DTS) du FMI, basé sur un panier de monnaies et permettant d’équilibrer les balances commerciales en déficit ou en excédant entre nations. Bye-bye l’escroquerie américaine, bonjour celle des pays BRIC(1). En 2002 par exemple il a été calculé que le dollar avait rapporté 400 milliards aux États-Unis rien que parce que c’était la devise internationale. Cela fait longtemps que les États-Unis vivent à crédit, mais il semble, cette fois, qu’ils ont été trop loin. Le monde en a ras-le-bol de travailler pour un client qui ne paye pas ou plutôt qui paye en « monnaie de singe et actifs toxiques ».  

Le seul précipité de force du dollar réside dans sa détention par un nombre de créanciers encore trop nombreux. Tous tentent de s’en débarrasser au plus vite, achats massifs de terres (Cfr. Pays pauvres à vendre), de matières premières (la Chine a fait son stock), achat d’or, de devises refuges... Voyez par exemple ce fait divers 134 milliards dans une valise à la frontière Italo-suisse ! Ou encore cette fameuse vidéo circulant sur YouTube concernant la « perte » de 9000 milliards de dollars à la Fed. Y aurait-il suffisamment d’arbres sur terre si nous devions réellement imprimer ces 9000 milliards en billets papier ? Pour une analyse plus technique et pointue, l’article Analyse marchés : on ira pas plus haut ! dénote, entre autre, une baisse de prix des bons du trésor Américain, source principale de financement du gouvernement US. Autre signe : l’hilarité générale d’étudiants de l’Université de Pékin provoquée l’annonce de Timothy Geithner (secrétaire d’État au Trésor américain) sur la sécurité des avoirs Chinois en Bons du Trésor américain. (Examiner/Reuters, 02/06/2009)

La mort du dollar ne se fera pas sans heurt. De « non négociable », le mode de vie américain va devenir « peu enviable ». Tous les grands empires ont une fin : Incas, Grecs, Romains… Tous les grands dogmes ont aussi une fin : l’argent est rare, la monnaie est neutre, tous les profits son bon pour la nation ou encore, la confiance ne se rétabli pas à grand coup de milliards !

Grave ? Oui ça l’est… mais certainement pas plus grave que ce qui nous attend dans un avenir qui se fait chaque jour de plus en plus proche… Voyons le bon côté des choses, puisque les beaux discours (Mitterrand), avertissements (Reeves, GIEC), rapports (Stern), protocoles (Kyoto) et accords internationaux ne suffisent pas, une sérieuse crise n’est-elle pas le meilleur moyen de nous faire revenir à la réalité ? Cette crise économico-financière est une mise au pas forcée du monde pour qu’il comprenne que son système de valeur dominant est caduc et hypocrite. Un système de valeur « hors sol », totalement déraciné des réalités humaines et naturelles. Malheureusement ce sont encore les plus faibles et les plus démunis qui vont en souffrir.

Note :
(1) Plutôt que de baser les DTS sur un panier de monnaies dominantes il serait plus juste et durable de les baser sur un panier de matières premières et services les plus échangés au niveau international. Une « Trade Reference Currency (TRC) » du type TERRA, qui tente de minimiser les intérêts nationaux et approcher au mieux les échanges mondiaux majoritaires de biens et services.

 

Source :

Le monde : L’hégémonie du dollar est attaquée de toutes parts

Rue 89 : Jusqu’où l’État américain peut-il s’endetter ?

Contreinfo : La prochaine tempête sur le dollar

GEAB 35 : Quand le monde sort définitivement du cadre de référence des soixante dernières années

GEAB 36 : Les trois « vagues scélérates » de l’été 2009

 

Lire aussi :

* Vers une dislocation géopolitique mondiale
* Après le 15 août 1971 de Nixon, voici le 18 mars 2009 d’Obama
* James ROBERTSON : « pour une réforme monétaire adaptée à l’ère de l’information »
* OBAMA au pays des « portes tournantes » de la Haute Finance Américaine

Documents joints à cet article

La mort du Dollar

Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 26 juin 2009 13:18

    Bon article, toutefois avec une pointe de naïveté qui remettrait presque en cause l’ensemble :

    « Cette crise économico-financière est une mise au pas forcée du monde pour qu’il comprenne que son système de valeur dominant est caduc et hypocrite »

    Cent fois NON ! Cette crise est parfaitement voulue, elle entre dans le cadre d’une stratégie visant à remplacer une hégémonie par une autre, et pour l’instant elle suit parfaitement bien sa feuille de route

    « une sérieuse crise n’est-elle pas le meilleur moyen de nous faire revenir à la réalité »

    Mais quelle réalité ? Il n’y a aucun projet alternatif. Cette crise est la transition d’une réalité subie vers une autre réalité subie, qui sera bien pire encore. S’il y a lieu de se réjouir qu’on sorte de la première, il n’y a aucun lieu de se réjouir qu’on entre dans la seconde, car elle sera dramatique.


    • Gandalf Tzecoatl 26 juin 2009 15:32

      Je ne suis pas certain que l’hégémonie devienne si rapidement libéllée BRIC.

      Si l’hégémonie monétaire est américaine (65% des échanges internationaux), l’hégémonie économique est européenne (première économie mondiale). D’ailleurs, avec l’atlantisme d’Erika Mann, c’est hégémonie+hégémonie = hégémonie.

      Néamoins, en population et croissance, c’est bien l’ensemble BRIC qui emporte la palme.

      Au final, seul le respect des interdépendances sauvera cet ordre.


    • John Lloyds John Lloyds 26 juin 2009 16:19

      A vrai dire je ne pensais pas au BRIC en tant que prochaine hégémonie. Je pensais à l’ombre totalitaire qui s’abat très vite sur l’occident, au point que les prémices d’un 3° reich américano-européen sont déjà en place.


    • Manu 26 juin 2009 17:08

      Cela me rappelle un article que j’ai lu sur un site évangélique :

      http://www.latrompette.net/post/A73.le_plan_des_illuminati.htm

      L’auteur parle des Illuminati qui prépareraient la mise en place d’une domination mondiale totalitaire remplaçant le système capitaliste libéral et étant une sorte de synthèse des modèles capitalistes et communistes. Ce dernier aurait été mis en place par les Illuminati comme antithèse du capitalisme et pour préparer la synthèse. Le conflit entre la Thèse (le capitalisme libéral) et l’Antithèse (le communisme) devait aboutir à la Synthèse (nouvel ordre mondial). Le 3e reich que vous évoquez plus bas aurait été une sorte de coup d’essai.

      Un point de vue qui rejoint le votre mais à travers un paradigme spiritualiste que vous ne partagez sans doute pas.


    • John Lloyds John Lloyds 26 juin 2009 17:52

      Sans être évangélique, je partage tout-à-fait l’avis de cet article. Nous nous dirigeons droit vers une sorte de capitalisme à la chinoise. La crise actuelle lessive la classe moyenne, appelée à disparaître. La centralisation financiaire (FED, FMI, BCE) est devenue supra-gouvernementale. Les camps de concentration, sans la moindre légitimité législative internationale, sont en place depuis pas mal d’années, ainsi que les prisons pour mineurs. Les médias sont aux ordres des gouvernements. Les systèmes éducatifs sont des machines à laver les cerveaux, juste destinés à faire de bons esclaves. Bref, le plus gros du chemin est déjà faits.


    • Reinette Reinette 26 juin 2009 18:10


      VRAIMENT certains prennent leurs rêves/désirs pour des réalités !


    • katalizeur 26 juin 2009 18:19

      @ john

      tout a fait d’accord avec tous les commentaires....

      le crise est voulue........elle echappe aux bricoleurs aussi ....la zombification est bien avancée aussi.....les camps etc sont en place...les moyens de controle aussi bien sur....

      vont ils arrivés a concretiser leurs plans ? pas sur...

      pourquoi ? pour la zombification....tu es la preuve avec quelques autre qu’ils n’ont pas reussi leurs travaille.... dans les manipulation de masse il suffit de 5% DE PERSONNES pour foutre le bocson...les mougeons suivront par mimetisme... la masse critique de 5% existe....il ne lui reste plus qu« a evacuer la »PEUR " residuelle.... c’est en cours ...la faim et la misere seront une aide precieuse pour terminer ce processus important.....

      pour les camps...sur le papier c’est pas mal..incarcerer des millions de personnes ...je leur souhaite bien du courage.....

      moyen de controle...rfid ? telephone ? camera ? sans trahir de secret je peux dire que cela me fonctionne pas...malgres tous les efforts....

      john dit qu’il ny a pas de projet alternatif....oui et non....

      il n’y a pas de systeme alternatif organisé a grande echelle.....heureusement car sinon ils les auraient deja noyautés...mais des projet alternatifs existe qui ne demande qu’a prosperer des que les grand chene dollar sera tombé.. apres un temps de latence......temps de latence pendant lequel il y aura des troubles, plus ou moins important.....mais la nature humaine reprendra ces droits....

      .toutes les graines en attente de germination pourront entrée en concurrence , certaines prosperont d’autres non....le capitalisme mortifere est en phase de disparition, les bricoleurs se seront electocutés eux meme....


    • katalizeur 26 juin 2009 18:26

      @ reinette

      tu peux pas comprendre ma petite grenouille...car tu es dans la marmitte, prend bien ton bain, l’eau est juste a la bonne temperature...n’est aucune crainte.....tout va bien se passer.......


    • Proudhon Proudhon 26 juin 2009 18:59

      @manu

      L’article que tu cites est quand même limite tendancieux, voir pire. Il mélange tout et n’importe quoi.


    • ykpaiha ykpaiha 26 juin 2009 19:28

      J’ai un peu pensé pareil au départ de toute cette affaire.
      Trop de concommitence entre les réaction dans le « monde informé » trop content d’avoir joué un beau coup.

      Puis les vaguelettes ont commencé a leur claquer la couenne, la autre chanson , et la on décide de transferer les dé-mécomptes sur le public par truchement de faux bilan et par publicité mensongere.

      La vaguelette a grossi, la beigne aussi et la autre son : c’est fini la crise se termine ou bientot, apparaissant plus de la méthode coué elle permet de sauver la face et de maitriser les plus indécis., de meme que de conforter ses avoirs.

      De cette expérimentation dont les « politiques » ont été les porte-faix s’en servant aussi pour asseoir leur propre porte feuille, réduit encore plus la confiance portée aux uns et aux autres.

      Que l’avenir soit sombre aucun doute, mais quelle forme il prendra , bien malin qui le dira, les théoritiens du chaos, ont a n’en pas douter des scenario tout pret, afin de faire triompher leurs intéret,mais nul ne sais a terme ses effets pervers.

      J’avais en son temps imaginé un scenario, basé sur la chute du mur de Berlin, tellement les deux idéologies, depuis la fin de la derniere guerre avaient le meme fonctionnement, mais du coté Ouest, on y arrive tout doucement...


    • boris boris 26 juin 2009 19:32

      Ahaha...

      Moi je serais reinette, je changerais de pseudo et d’avatar, le nombre de fois qu’elle se fait lessiver plutôt blanchir dans la casserole à eau tiéde avec le gaz tout doux, elle ne devrait plus croasser depuis belle lurette.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 juin 2009 00:29

      @John LLoyds

      « Cette crise économico-financière est une mise au pas forcée du monde pour qu’il comprenne que son système de valeur dominant est caduc et hypocrite »

      « Cette crise est parfaitement voulue, elle entre dans le cadre d’une stratégie visant à remplacer une hégémonie par une autre »

      Je ne vois pas de contradiction. On rend bien le système odieux... pour le remplacer par un autre.

      On se débarrasse de toute une structure capitaliste devenu largement inutile dans une économie d’abondance et on va mettre en place un système déguisé en démocratie, mais qui sera la simple cooptation des leaders au sein d’une élite infiniment discrète

      Pas si différent du Presidium Supreme en URSS. Juste un autre maquillage et un autre vocabulaire. La société postindustrielle est assez riche pour qu’on puisse espérer un bienveillant paternalisme qui était alors impossible en Russie... mais ne pensez plus à la liberté avant longtemps.

      http://nouvellesociete.wordpress.com

      Pierre JC Allard


    • John Lloyds John Lloyds 27 juin 2009 10:44

      @Allard
      « Cette crise économico-financière est une mise au pas forcée du monde pour qu’il comprenne que son système de valeur dominant est caduc et hypocrite »


      Dans l’esprit de l’auteur, cette crise serait une sorte de punition imposée par une sorte de main invisible à la fois aux dirigeants pour imposer un modèle non viable et aux populations pour le suivre.

      Pour le reste, je suis d’accord avec avec, quoiqu’en pire, à enchaîné je rajouterais miséreux.


    • John Lloyds John Lloyds 27 juin 2009 10:46

      @Boris
      MDR smiley
      Mais tu perds ton temps à lui répondre, en plus cette grenouille là trimballe une couche supplémentaire, la surdité.


    • ploutopia ploutopia 28 juin 2009 11:04

      Depuis 1930 les Etats-Unis ont mit en place toute une série d’organisme fédéraux pour favoriser l’accession à la propriété : GSE Government Sponsonred Entities et FHLB Federal Home Loan Banks. Or cette accession à la propriété a des limites. Vient bien un jour où il y a de moins en moins de personnes solvables… Mais ce n’est pas un problème, c’est plutôt une aubaine puisqu’il est possible de revendre le bien avec plus value (hypothèse de base de TOUTES les bulles). Par ailleurs les opérateurs de première ligne s’en tapent d’autant plus qu’ils refourguent l’ensemble de ces emprunts individuels pourris à un maximum d’agents et d’opérateurs financiers et sous des formes les plus diverses (ABS, CDO, CDO square, SIV). Plus génial encore, tout le monde, des agences de notation aux rehausseurs de crédit en passant par les agences gouvernementales jouent à ce petit jeu TRES lucratif.
       
      Or fin 2006, le marché et les opérateurs financiers avaient découvert le poteau rose et plus personne ne voulaient des CDO que l’on savait chargés de subprimes. Les agences de notations ont pris un sacré coup dans l’aile et ont revu leurs cotes à la baisse. Le marché immobilier se cassait la figure (de plus en plus de vente bon marché faisait encore plus baisser les prix). Tous les bonimenteurs de première ligne (Bear Sterns, MBIA, Countrywide…) avaient besoin de liquidité pour honorer leurs mensonges. C’est alors qu’ils se sont tournés vers les agences fédérales dont Fannie Mae et Freddie Mac (=GSE). Ces agences reprenaient tous ces fonds pourris à des prix bien supérieur au marché (prime de risque minimale). Voilà les opérateurs crapuleux de première ligne, hors d’atteinte ! Au finish arrive ce qui devait arriver, c’est l’État (le contribuable et le reste du monde) qui paye l’ardoise.

      Cette crise a bien plus à voir avec la formation d’agrégat d’argent facile et d’aveuglement voulu qu’avec l’élaboration d’un dessin « intelligent ».


    • cathy30 cathy30 26 juin 2009 14:00

      ho que oui que tout cela est voulu et bien orchestré. Et la france n’est pas en reste, nos politiciens ont vendu les bijoux, les meubles etc, et maintenant la maison avec des emprunts d’Etat.
      C’est assez étonnant cette histoire de valise à la frontière italo-suisse, mais je pense surement voulu puisque l’italie va récupérer une belle somme sur ces bons du trésor américain.


      • ZEN ZEN 26 juin 2009 15:29

        Bon article
        C’est la Chine qui décidera...
        Mais le peut-elle ?


        • Gandalf Tzecoatl 26 juin 2009 15:33

          Elle a de fortes chances de décider ce à quoi on l’incite, afin de perpétuer sa culture de l’harmonie.


        • boris boris 26 juin 2009 15:51

          D’accord avec l’analyse de John, juste un bémol, je pense que si la crise est bel et bien voulue, je suis moin sur, qu’ils la maitrisent haut la main, je pencherai plutôt vers une perte totale de contrôle d’ici peu.


          • John Lloyds John Lloyds 26 juin 2009 16:23

            Je pense aussi que la perte de contrôle est à envisager, ils ne sont pas aussi brillants qu’il y paraît. Le 3° reich aussi se voyait invincible.


          • chourave 26 juin 2009 17:02

            Pourquoi pencher vers, c’est une perte de contrôle si tant est qu’il y ai eut controle un jour. Pour ma part je pense qu’il n’y a jamais eut contrôle, il y a eut tentatives de contrôle et illusions de contrôle mais jamais de contrôle.
            Systémique quand tu nous tient....


          • herbe herbe 26 juin 2009 17:22

            John Lioyds vous faites parti de ceux qui croient à une sorte d’Intelligent Design de la crise.

            J’ai bien peur qu’à l’instar du fameux conflit ID/évol ce soit plutôt indécidable parce que en définitive voulue ou non on arrive peut-être au constat de phénomènes « immaitrisées ».

            Dans le domaine du complexe, peu importe sa place dans la chaine de causalité, dans l’ensemble le résultat échappe même à celui qui aurait donné l’étincelle : c’est dur d’éteindre une mèche qui va inéluctablement au bâton de dynamite, peu importe qu’on l’ait soi même allumé ou pas ...


            • John Lloyds John Lloyds 26 juin 2009 18:00

              Le résultat échappe au pyromane seulement s’il y a prise de conscience qui se propage. Or j’ai bien peur que les populations ne soient que des automates. L’affaire n’est donc pas gagnée. Là où la prise de conscience risque de se faire, c’est si le pyromane inflige trop de souffrance. La souffrance finit par éveiller, c’est son rôle. La perte de contrôle, si elle advient, ne se fera de toutes manières que dans d’immenses souffrances.


            • Alpo47 Alpo47 26 juin 2009 17:25

              D’accord avec les derniers posts. Même si nos « maîtres » pensent maitriser tous les paramètres, comme les médias, les bourses et les gouvernements... il y a trop d’impondérables pour qu’ils soient gérables.
              Ainsi en était il de la bourse avec ces traders, qui , à coup d’équations mathématiques, pensaient tout prévoir et tout maitriser.
              Parce qu’au centre de tout cela, il y a L’HOMME. Et, même si seule une petite partie de la population est réactive, voire pro-active, il y a un seuil de mobilisation qui peut faire pencher la balance et échouer ce plan de controle de l’humanité.

              Sans faire d’emphase, je pense tout de même que les mois à venir sont les plus importants et cruciaux de toute l’histoire de l’humanité : Un monde solidaire ou l’esclavage, tel est le choix.


              • plancherDesVaches 26 juin 2009 18:47

                Ni solidaire, ni l’esclavage, Alpo.

                D’abord des soulèvements de population qui pourraient arriver à des stades de révolutions, parallèlement des élections qui vont faire arriver des bons vieux dictateurs au pouvoir et des tension entre bloc qui sont déjà en train de se former.
                Il faudra que l’Europe choisisse son camps : soit le business-as-usual du pays de freedom, soit le camps des BRIC....
                Le choix restera délicat car entre des US en totale ruine et un groupe de 4 pays dont un est une dictature.......
                Mais il faudra choisir obligatoirement au début de la prochaine dernière.....


              • plancherDesVaches 26 juin 2009 18:58

                Tiens, on vient de trouver une responsable du complot :
                http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23092

                Mais qu’ils sont lamentables. A tout point de vue. Comme chez nous, on a que ce qu’on mérite. Il aurait été si simple de fabriquer de faux documents ou de plomber l’affaire avec le secret défense....

                Au moins, le Notre Président sait mentir avec conviction, persuasion, emphase.... Il n’est pas avocat pour rien. Il ferait bien d’aller leur donner des cours.

                En parlant de complot, je préfèrerais dire qu’il s’agit de la géniale combinaison humaine de :
                1) l’appât du gain
                2) une preuve évidente de connerie enfantile, car je vous rappelle que nous ne sommes pas beaucoup plus adultes qu’il y a quelques millénaires.
                Nous avons acquis du SAVOIR, pas de l’INTELLIGENCE.


                  • King Bounty 26 juin 2009 19:59

                    cette fois c est sur !
                    a lire l ensemble des commentaires dignes de madames irma du café du commerçe agora vox n a plus rien a envier a rael !!


                    • boris boris 26 juin 2009 21:01

                      Si c’est pour dire ça que tu es venu, tu peux repartir illico à la recherche de Christian Fetcher odieux captain Blight.


                    • Forest Ent Forest Ent 26 juin 2009 23:22

                      Dans l’ensemble, cet article est plutôt juste. Mais il faut se méfier de prévisions trop détaillées comme celles du GEAB, surtout en termes de timing. Ils avaient déjà prévu l’effondrement du dollar fin 2008.

                      Amha, personne n’est capable de prévoir le déroulement d’une crise centennale. Trop chaotique et dépendant d’actes et discours politiques. Il faut rester sur les fondamentaux. Des crises de ce niveau, il y en a déjà eu, même si c’est d’une moindre ampleur. Celles qui ressemblent le plus ont eu lieu vers 1876 et 1929. Ce qu’elles ont eu en commun est d’avoir duré au moins 10 ans et débouché sur de graves troubles géopolitiques.

                      L’amélioration des indices financiers depuis quelque mois ne correspond pas à une reprise, mais une fin provisoire de panique. Ils replongeront avant Noël, lorsque les conséquences économiques se seront développées.

                      Prévoir le jour exact de la fin du dollar est impossible, et je ne crois aucun pronostic là-dessus, car ça fait appel à trop d’hypothèses sur le comportement des gouvernements.


                      • Yaka Yaka 26 juin 2009 23:33

                        Les américains se sont beaucoup trop appuyés sur leur hyperpuissance et sur l’unipolarité temporaire du monde.
                        À se croire invincible, on finit par prendre un sale coup.
                        À trop vouloir s’approcher du soleil, on se brule les ailes.

                        Les civilisations finissent toujours par décliner.


                        • manusan 27 juin 2009 05:08

                          comment croire que les US tomberont tout seul ?
                          Les pays qui ont le plus participé à rendre cette monnaie insolvable en paieront eux aussi le prix, soit le japon, l’Uk, l’Allemagne et la Chine, bref les grands gagnants de la globalisation.
                          La dette extérieur chinoise a explosé ces 9 derniers mois, bien que c’est loin de la dette des pays riches, 10 fois moins que la France, la cadence ne devrait pas ralentir sans reprise mondiale, bref pas pour demain. Pourquoi les chinois acheteront moins de bons du tresor ? parce que l’argent rentre moins qu’avant, et pourtant il faudra quand meme en acheter le plus possible pour sauver les plus de 700 milliards de réserves.


                          • Pentragone 27 juin 2009 07:26

                            Il ne manque plus que les murs et le forum fait asile d’aliénés.


                            • herbe herbe 27 juin 2009 11:12

                              Dans ce cas vous y seriez dans ces murs : « Pentragone je vous vois ! » smiley où plutôt je vous lis serait plus juste dans ce cas précis... Aliénés peut-être mais quelle diversité !


                            • frédéric lyon 27 juin 2009 07:55

                              Il faut dire que nous avons la chance d’avoir sur le forum toute une brochette d’économistes qui font l’admiration et l’envie de toutes les plus grandes universités dans le monde. 


                              • katalizeur 27 juin 2009 10:16

                                @ frederique de lyon

                                je te plus........ tu as pris ton neskwik ce matin ? tu as l’air plus lucide que d’habitude...

                                les economistes universitaires coheniens , marseilliens et greenspagnien ont menés la monde a la catastrophe ; si les economistes voxiens avaient les commandes le monde n’en serai pas là......


                              • catastrophy catastrophy 27 juin 2009 10:18

                                Trop de douceur angelique dans cet article. Je n’ai pas eu mon comptant de catastrophe !


                                Quelqu’un a-t-il de pires choses à m’annoncer ? Pleassse !
                                A part la gay pride (plus triste tu meurs) et milk rael jackson encore sur le billard, ce monde est morfériquement ensommeillé.

                                • Reinette Reinette 27 juin 2009 12:12

                                  Nous sommes actuellement dans l’œil du cyclone, il fait calme, on va prendre des vacances...



                                  CATASTROPHE : Le dollar sera remplacé dès la rentrée par des



                                  et les Naméricains vont attaquer les ch’tinois, pour 2030 !

                                • millesime 27 juin 2009 14:26

                                  « Quelque chose doit remplacer les gouvernements et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire » ....David Rockfeller (fondateur du groupe Bilderberg).

                                  Une réunion d’une importance non négligeable à lieu en août, et à la suite de cette réunion ...la Chine DECIDERA... !

                                  http://millesime.over-blog.com

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès