Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La pollution de l’air à 100M d’€

La pollution de l’air à 100M d’€

Un récent rapport du Sénat a chiffré à 101,3 milliards les coûts induits par la pollution de l’air. Une somme vertigineuse, que la Commission d’enquête sénatoriale a obtenue après compilation de nombreuses études, auditions de chercheurs, d’associations, de responsables politiques… Et ce chiffre serait encore sous-estimé !

Adopté à l’unanimité par la Commission d’enquête sénatoriale, ce rapport est sévèrement intitulé : « le coût de l’inaction ». Il fait la synthèse de nombreux travaux pour mettre un chiffre tangible sur les impacts des pollutions de l’air dans les divers secteurs de l’économie : en matière sanitaire, bien sûr, avec les conséquences sur la santé (bronchites chroniques, problèmes cardiaques, cancers, asthme infantile), mais également en termes de productivité dans les entreprises -650 000 journées d’arrêt de travail liés la pollution atmosphérique- de perte de biodiversité, de dégradation des bâtiments en centre-ville et de rendements agricoles. Trop peu prises en compte, ces externalités sont bien réelles : selon l’INRA, cité dans le rapport, le rendement des champs de blé en région parisienne est 10 % inférieur à celui d’une région non polluée. Les effets non-sanitaires sont évalués à 4,3 milliards d’euros.

De nouvelles pollutions

Le rapport part d’un constat stimulant : l’air est de meilleure qualité que par le passé, mais la pollution a changé de nature, moins localisée près des sites industriels, elle est plus diffuse, dépendante des transports, du chauffage, de l’agriculture et de l’air intérieur, précise Le Figaro. En cause, les particules fines, l’ozone et les oxydes d’azote, qui seraient directement responsables de 42 à 45 000 décès prématurés selon l’OMS. D’où la nécessité d’agir en priorité sur les transports, responsables de plus de la moitié (59 %) des émissions d’oxyde d’azote.

« Une aberration économique »

Les sénateurs insistent sur cet aspect pour soutenir 61 propositions, évoquées par Le Monde. Beaucoup reposent sur une refonte des normes, car actuellement toutes les substances toxiques connues ne sont pas règlementées : alignement de la fiscalité du diesel sur celle de l’essence d’ici 2020, nouvelles taxes sur les émissions de polluants, soutien aux véhicules propres (hybrides, électriques), étiquetage des composants volatils sur les produits d’entretien… Mais aussi des mesures favorisant la recherche (l’« effet cocktail » des pollutions étant mal étudié) et les innovations dans les transports.

Ce rapport présente l’immense intérêt de regarder de façon globale le problème, au-delà des pics de pollutions parisiens et des débats ponctuels sur la circulation alternée. « Il faut faire en sorte que cette contrainte environnementale devienne une opportunité économique », a déclaré Leila Aïchi, rapporteur de la Commission sénatoriale. On ne saurait mieux dire.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • hugo BOTOPO 25 août 2015 10:25

    Le très long rapport commandé par le Sénat (environ 300 pages) effectivement attire l’attention sur les diverses pollutions de l’air extérieur et aussi intérieur, dues aux transports mais surtout aux combustion des foyers, de l’agriculture, des industries et de la grande masse des produits utilisés par les ménages dans les logements.
    Pour ce qui est des 100 milliards € l’analyse de Hugo BOTOPO dans Agora Vox montre que c’est beaucoup trop,et hors de la réalité, car c’est établi avec des hypothèses fallacieuses.

    Je vous invite à la lecture de cet article.

    Avec des hypothèses comparables, du fait que les activités médicales de santé, de bien-être et pharmaceutiques entre comme facteur positif dans le calcul du PNB il est possible d’évaluer l’apport positif de la pollution dans le PNB. Enfin certains décès prématurés, plus tous ceux au-delà de 80 ans, sont favorables aux systèmes de retraites et à leur équilibre !


    • Philippe Stephan Philippe Stefan 25 août 2015 12:43

      comme pour l’eau un jours faudra acheter des bouteilles d’air frai et les pauvres respireront l’air pourri ,boiront l’eau du robinet et mangerons des semelles de godasse.

      7euros les 10mn

      L’Oxybar : premier bar à oxygène de la capitale

      .

      VIDéo des bouffons dans le bar.... smiley
      .
      ’Oxygen Bar situé à l’aéroport de Narita à Tokyo n’est pas un bar comme les autres. En effet, ici les clients ne viennent pas pour boire un café, une bière ou autre mais pour respirer ! Ainsi, les passagers en attente d’un vol peuvent se détendre quelques minutes en respirant une bonne dose d’oxygène aromatisé à l’eucalyptus, la cannelle ou la menthe entre autres, grâce à des pompes à oxygène installées en libre service.

      Il faut compter entre 6 et 7 € les 10 premières minutes, puis 5 € toutes les 10 minutes suivantes. En plus d’être détendu, inhaler de l’oxygène pur peut également réduire le mal des transports et les effets du jetlag. Alors pourquoi ne pas essayer !
      .
      Bientôt des bar réfreche Anus Menthol ou citron... smiley

      • fcpgismo fcpgismo 26 août 2015 15:40

        L’espèce humaine l’hyper prédateur qui détruit et anéanti tout sur terre et dans l’athmosphère pollue beaucoup et n’arrête pas de se reproduire massivement.

        Arrêtez de gaspiller et arrêtez de vous reproduire,c’est pas compliqué Merde.

        • zygzornifle zygzornifle 26 août 2015 20:40

          Sacrés sénateurs, ils doivent piper l’air comme des vieux poissons rouges pour êtres obligés de se remuer ......


          • fred.foyn Le p’tit Charles 30 août 2015 10:20

            100 millions de conneries...ça fait beaucoup...et les décérébrés qui plongent la tête la première avec les politichiens-mafieux qui gouvernent.. ?
            Pitoyable... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès