Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La première voiture électrique française ?

La première voiture électrique française ?

Cocorico ! La première voiture électrique française pour un marché de masse semble être possible d’ici 2011 !


D’accord, si vous êtes déjà adeptes des voitures électriques (ou hybrides), vous allez sauter au plafond, mais franchement, on ne peut pas dire que le marché de l’électrique en France soit développé. Ceci étant, cela pourrait changer avec la sortie prévue par Peugeot de ses premiers modèles électriques/hybrides pour le marché de masse (et pas simplement pour les « sans-permis », ce qui a été la stratégie des voitures électriques pendant longtemps).



FCPI Energie
nous annonce donc que la firme au lion sortira en 2011 deux voitures à propulsion hybride et une entièrement électrique. La déléguée au « DD » chez Peugeot a précisé que l’effort de Peugeot en faveur de ces véhicules représente un investissement de près de 3,5 milliards d’euros.

Le groupe continue donc sa bonne progression vers une auto propre, avec un objectif de commercialiser 2 millions de voitures émettant moins de 120g Co2/km d’ici 2010 probablement battu. C’est donc une très bonne nouvelle, mais qui me pose d’autres questions : on a vu aux Etats-Unis que le plan de relance compte aussi créer une autoroute verte, avec des stations capables d’assurer la recharge en électricité d’un marché appelé à devenir de masse : y a t-il quelque chose de prévue en France, ou faudra t-il s’attendre à voir des files d’attentes monstre devant chaque petit point de recharge ?

+ 7 jours d’autonomie à 150km/h pour la voiture solaire
+ A Masdar, un compromis entre voiture individuelle et transports collectifs

TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • dup 8 mai 2009 11:03

    amnésie stratégique . La nouveauté date d’avant 1900 . 

    http://www.strategie-aims.com/aims2k/AIMS/papiers/frery.PDF

    http://www.youtube.com/watch?v=rBPjxZPOh9s

    la cause de l ’echec est le poids et le prix des batteries et le rayon limité. Il en ira autrement si jamais on peut embarquer la source de courant .


    • plancherDesVaches 10 mai 2009 13:40

      « si jamais on peut embarquer la source de courant . »
      Cellules photo-voltaïque, pourquoi pas. Mais cela resterait de l’appoint. Ce qui ne serait pas spécialement idiot lorsque l’on calcule le temps REEL d’utilisation de la voiture.
      (dans la même logique : voyez combien de temps tourne un processeur à plein régime : quasi rien : 2-3 %. Sauf avec les putains de pubs à base d’animations sur les sites commerciaux)

      Si un écolo voulait être sérieux, il ferait une étude sérieuse sur le couple que l’on peut obtenir MAINTENANT avec des moteurs électriques de plus en plus efficaces et de moins en moins lourds,
      donnerait des chiffres sur les rendements poids/puissance des batteries en fonction du PRIX des METAUX UTILISES,
      donnerait le coût d’une voiture type pour une utilisation en VILLE et une voiture type pour les LONGS PARCOURS. (utilisation ville : 2 personnes + poids des courses pour la semaine. Utilisation longs parcours : 5 personnes + poids de la caravane à tracter)
      (pour les réductions de coût grâce à la grande série, ça, je peux m’en occuper)

      Un écolo sérieux.... ça doit quand-même exister, non. ????


    • worf worf 8 mai 2009 13:25

      tout à fait dup !

      De plus une voiture émettant moins de co2 n’est pas moins polluante si une réduction des autres gaz n’y est pas liée mais de cela les constructeur et l’état ne nous en parle pas.

      Comme depuis des dizaines d’années, on va nous faire miroiter que la voiture électrique c’est faisable, que les constructeurs vont ressortir leur projets mais qu’après que cela est trop cher, trop lourd ou que sais je comme raison et on continuera à produire des essences et diesels.


      • miguel34 8 mai 2009 14:41

        Le jour où on aura trop d’électricité non polluante, on pourra réfléchir à la voiture électrique. En France, ça signifie installer des dizaines de milliers d’éoliennes et des stations de pompage-turbinage pour stocker l’électricité, et réduire massivement notre consommation d’énergie. D’ici là, la voiture électrique n’a aucun intérêt : elle consomme plus d’énergie primaire que la voiture thermique de taille identique. Ca ne peut intéresser que des pays excédentaires en électricité, comme l’Islande (géothermie haute température).


        • batman67200 8 mai 2009 15:09

          La France a un sacré train de retard. Regarder ce qui est possible quand on le veut vraiment, et pas besoin de 3,5 Milliards d’Euros :


          Tesla Motors

          • Francky la Hache Francky la Hache 8 mai 2009 15:13

            Distribution de bons points :

            Pour l’emmission globale de CO2, un point (petit) pour la voiture éléctrique.
            Pour peu de particules fines en ville, deux (gros) points de plus.

            Pour la pollution globale de fabrication-recyclage des batteries : moins 10 points pour la voiture éléctrique.

            D’autres points à distribués ?

            -------

            La voiture éléctrique interesse Bolloré, ami du président, qui souhaite l’imposer sans bruit pour un profit sur le dos du bon sens global. Encore 3 points en moins !!!
            SAUF si les batteries ne sont pas fabriquées en Europe et qu’on se moque des conséquences pour les pays touchés. (dans ce cas, vous mettez +10)


            • Imhotep Imhotep 8 mai 2009 19:18

              Vous devez plaisanter je suppose. Comparez le recyclage, même de 500 kg de batteries avec les émissions pendant 200 000 km de Co2, de particules est une vaste plaisanterie. Ensuite vous devriez vous renseignez. Il existe une solution alternative : les supercondensateurs :

              - nombre de cycles de charge : 1 million
              - produits polluants de fabrication : néant
              - produits dangereux de fabrication : néant
               Ensuite dans vos points vous oubliez :
              - transport des carburants : fabrication des camions citernes = pollution, utilisation des camions citernes = pollution, stockage des carburants = pollution, fabrication des carburants = pollution
              - fabrication des moteurs, réservoirs, différentiels, ponts, pots d’échappement, boîte de vitesse, vidanges moteurs et boîtes = pollution
              - recyclage des réservoirs, pots d’échappement, carburateurs, moteurs, boîtes de vitesse, = pollution.

              Il existe maintenant des moteurs roues donc plus de différentiel, pas de boîte de vitesse, pas de réservoir, pas de pot d’échappement. Il faut plus de 30 fois moins de pièces pour faire un moteur électrique qu’un moteur à combustion donc moins de fabrication, moins de matière première, moins de poids embarqué donc moins d’énergie pour le déplacer, moins de transport (donc moins de pétrole) et donc beaucoup moins de pollution.

              Vous êtes à mourir de rire. Vous comparez un produit assez polluant pour son recyclage (comme si de toutes façons le moteur, les huiles, le pot, le réservoir d’une voiture n’étaient pas à recycler) mais une fois en fin de vie et en petite quantité avec des mètres cube et des mètres cubes de pétrole brûlé (à 6 litres au cent pour 200 000 km cela fait 12 000 litres soit plus de 8 tonnes que vous comparez à 500 kg !, 12 m3 qu’il a fallu transporté en plus de la raffinerie jusqu’à la station et qui a consommé des litres et des litres de gazoil auxquels il faut ajouter la pollution de fabrication du tanker, du camion citerne et de la station. Je vous signale au passage que partout dans le monde l’électricité est transportée par des câbles et qu’ils sont déjà posés et que pendant des années et des années on n’a plus rien à faire et pour des quantités d’électricité transportée qui représentent des gigatonnes de pétrole). Ah vous êtes un bon scientifique. En effet même si un produit pollue 1 000 et l’autre 1 mais que vous n’avez qu’1 du premier et 100 millions de l’autre c’est l’autre qui pollue bien plus. Je vous souhaite une bonne place de directeur de recherche.

            • Jordan Jordan 8 mai 2009 23:33

              Il a été fait des essais de voitures éléctriques et autres rechniques au Québec cet hiver a -20dg une vraie catastrophe. Parce qu’avec de telles températures il est normal d’avoir en plus un VRAI chauffage. Non ?


              • Imhotep Imhotep 9 mai 2009 07:43

                Connaissez vous Zenn ? Société canadienne qui vend des voitures électriques au Canada (pas en Equateur au Canada. Elle a un premier modèle de faible autonomie, mais lance un second modèle : 400 km d’autonomie, vitesse 125 km/h. Cette société en semble pas d’accord avec vous :


                Dear ZENN Enthusiast,

                Thank you for your interest in ZENN Motor Company and your request for additional information regarding ZENN’s energy storage partner, EEStor Inc.

                We are asked about EEStor’s technology, their progress and their relationship to ZENN Motor Company on a daily basis. Please find below a summary of ALL PUBLIC INFORMATION that we can share at this time.

                When ZENN Motor Company was founded in 2000, it was with the ultimate goal of addressing the escalating climate crisis by bringing electric cars to the masses. EEStor’s EESU is the tool that will enable the realization of that goal. It is an ultra-capacitor storage device that acts like a ‘super’ battery for transportation and other applications. There is an enormous amount of interest regarding this technology, especially given that Lockheed Martin has secured an exclusive technology agreement to use EEStor’s EESU in military and homeland security applications and Morton L. Topfer, a former Vice Chairman of Dell Computer Corporation has joined EEStor’s Board of Directors. Kleiner Perkins Caufield & Byers, a leading venture capital firm also took a financial interest in EEStor, and Fortune Small Business Magazine has identified EEStor and ZENN Motor Company as one of “The Disruptors” to watch in the coming year.

                In anticipation of the EEStor technology being successfully commercialized, ZENN Motor Company is readying its plans to incorporate the technology in its ZENN product offerings. In addition, ZMC has begun investigation of options for developing its future generation of longer-range, highway-capable vehicles. Two of the more promising opportunities being examined are retrofit kits and a small to mid-size automobile (curb weight less than 3000 lbs/1400 Kg) with highway capable speeds and range. The retrofit kits would be designed for mass conversion of specific existing automobiles from internal combustion to electric drive train. On the new car front, while the final specifications have yet to be confirmed, the Company is exploring the development of small and mid-size cars that have a top speed of 80 MPH (125 KPH) and a single-charge range of 250 miles (400 Km).

                Subject to satisfying local homologation requirements, these new vehicles would be distributed to major markets globally. The Company estimates that global annual sales unit for this size of new car to be in excess of 30 million. Third party discussions have been initiated to assess possible manufacturing and distribution scenarios.

                EEStor Background
                EEStor was founded in 2001 by Richard D. Weir and Carl Nelson, former senior managers in disk-storage technology at IBM and Xerox. The Company maintains a low profile, but others in the automotive and CleanTech communities are calling their storage technology ‘game changing’. Such a breakthrough has the potential to transform the energy sector and the automobile industry in particular.

                The following table provides a comparison of specific features of current power storage technologies with EEStor’s claims relating to the EESU :

                Table 1 – Parameters of each Technology to Store 52.2 kWh of Electrical Energy

                Ceramic EESU

                • Weight = 300 lbs
                • Volume = 4943 (cubic inch)
                • Discharge rate = 0.02% / 30 days
                • EV Charging time (full) - 100% charge = 3-6 min
                • Life reduced with deep cycle use = None
                • Hazardous Materials = None
                • Temperature effect on energy storage = Negligible

                NiMH

                • Weight = 1716 lbs
                • Volume = 17,881 (sq inch)
                • Discharge rate = 5% / 30 days
                • EV Charging time (full) - 100% charge = >3.0 hr
                • Life reduced with deep cycle use = High
                • Hazardous Materials = Yes
                • Temperature effect on energy storage = High

                LA (Gel)

                • Weight = 3646 lbs
                • Volume = 43,045 (sq inch)
                • Discharge rate = 1% / 30 days
                • EV Charging time (full) - 100% charge = 3-15 hr
                • Life reduced with deep cycle use = Very High
                • Hazardous Materials = Yes
                • Temperature effect on energy storage = Very High

                Lithium-ion

                • Weight = 752 lbs
                • Volume = 5697 (sq inch)
                • Discharge rate = 1% / 30 days
                • EV Charging time (full) - 100% charge = >3.0 hr
                • Life reduced with deep cycle use = High
                • Hazardous Materials = Yes
                • Temperature effect on energy storage = High

                (Source : EEStor Inc.).If market demands require larger or smaller models, these, too, can be produced.

                Licensing Agreement Details
                ZMC entered into an initial agreement with EEStor dated August 24, 2004 (with subsequent amendments dated November 26, 2004, September 30, 2005, August 8, 2006 and January 22, 2007) to acquire in perpetuity the worldwide exclusive rights to use EEStor’s EESU in the following markets :
                  • All-electric 4-wheeled personal transportation uses for vehicles with a curb weight up to 1,400 kilograms, net of the battery weight, and
                  • For golf carts and similar-styled utility vehicles, and
                  • The aftermarket conversion of any internal combustion passenger vehicle to electric drive

                The EEStor Technology Agreement also provides ZMC with non-exclusive, worldwide rights to manufacture higher horsepower and heavier vehicles. As provided for in the Agreement, ZMC’s rights to the technology are subject to making in aggregate, milestone payments of US$2,500,000.

                To date, ZMC has made three milestone payments totaling US$1,300,000 :

                • US$100,000 initial investment made in October 2005
                • US$650,000 upon financing made in January 2006
                • US$550,000 investment based on EEStor reaching the purity testing/production capacity milestone made in February 2007. This milestone included third-party verification of EEStor producing barium nitrate power meeting specified levels of purity.

                The balance of amounts payable under the Agreement total US$1,200,000 :

                  • US$700,000 is payable upon third party verification of permittivity testing.
                  • US$500,000 is payable upon the receipt of the EESU by ZMC

                ZENN Equity Investment in EEStor
                On April 30, 2007, the Company completed an equity investment in EEStor. The Company acquired a 3.8% interest for a cash investment of US$2,500,000 plus costs. The terms of the investment provide the Company with a right, exercisable at its sole discretion, to invest at the same price per share for an additional up to US$5,000,000 within 30 days of EEStor announcing its permittivity test results meeting the predetermined parameters and verified by an independent third party. The Company’s maximum additional investment is subject to reduction depending on the investment participation of other EEStor shareholders in the raise. Should the other EEStor shareholders exercise their maximum investment, the Company’s additional investment would be limited to US$2,000,000.

                If the Company elects to maximize its additional investment and subject to the investment decisions of the other EEStor investors, the Company’s total minimum and maximum equity interest in EEStor would be in the range of approximately 6.2% to 10.5%.

                While the Company has specific technology rights under the Agreement noted above, the investment was made to provide ZENN shareholders with participation in the potential upside of other applications of EEStor’s technology and is unrelated to the terms of the Technology Agreement.

                To remain current on all ZMC news coverage, press announcements and EEStor developments, please sign up for e-mail updates by clicking here

                Thank you again for your interest in ZENN Motor Company and EEStor. We hope the information provided above has answered your questions. Please note replies to this email are directed to an unattended inbox.

                Best Regards,

                ZENN Motor Company


              • xav 8 mai 2009 23:36

                Franchement rien ne peut remplacer le pétrole. il est insensé de croire que les véhicules électrique remplaceront les véhicules thermique. L’autonomie des batteries sera améliorée mais croire que son autonomie depassera 200 km en régime transitoire, seul les non techniciens croirons à cette utopie.

                Par contre, le marché de véhicules citadines pourra être combler par des vehicules électrique car le couple pour les accélérations reste important, la consommation de carburant dans les zones urbaines reste élevée donc un moteur électique est une alternative dans les villes et l’autonomie n’est pas une exigeance.

                L’avenir à court et long terme sera sans doute le moteur hybride.


                • plancherDesVaches 8 mai 2009 23:39

                  « pour un marché de masse »

                  Comprendre : de pigeons juteux.


                  • Jordan Jordan 8 mai 2009 23:41

                    En fait dans tous l’Amérique du nord-est, particulierement glacial, pendant de longd mois, et ne parle pas de la faible puissance de ces batteries pour rouler dans la neige, pourtant nous somment de grands spécialistes dans ce domaine.


                    • franc 11 mai 2009 18:33

                      Le lobby pétrolier a toujours tout fait pour empêcher l’avènement de la voiture électrique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès