Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La principauté de Monaco, vitrine technologique ? Anachronique (...)

La principauté de Monaco, vitrine technologique ? Anachronique !

Téléphone trop cher, Internet plus cher et trop lent, monopole d’Etat, les retards technologiques de Monaco font de l’ombre à l’image de « paradis » qu’on voudrait donner à ce petit Etat...

Le meilleur moyen de faire savoir les choses, c’est de les dire. D’abord parce que ça va mieux en les disant, ensuite parce qu’il est toujours nécessaire de démystifier les mythes et les légendes.

Il en va ainsi de la principauté de Monaco. État souverain et indépendant, récemment accepté comme nouveau membre au Conseil de l’Europe, comptant 35 000 habitants dont seulement 7000 de nationalité monégasque, les 28 000 autres étant donc des étrangers, dont environ un tiers sont des milliardaires qui bénéficient des avantages fiscaux qu’on sait. Il faut bien préciser qu’à Monaco, tout le monde n’est pas riche, et que les deux tiers de la population travaillent pour vivre. Ça, c’était juste pour situer, mais le propos n’est pas là. On pourrait en effet s’imaginer que dans ce pays « réputé » riche, tout va pour le mieux. Eh bien non ! C’est paradoxalement sur le plan des technologies de communication que Monaco accuse un retard inexplicable (et inexcusable).

Il faut, en effet, savoir que Monaco est probablement le dernier pays d’Europe où le marché de la communication est toujours fermé à la concurrence, et toujours, en dépit des recommandations européennes et de la tendance mondiale, un monopole d’Etat. Incroyable, mais vrai. Comprenez bien les conséquences de cette situation : le résident monégasque qui souhaite un abonnement téléphonique, un abonnement internet ou un abonnement au câble, n’a absolument aucun autre choix que de le contracter auprès de l’unique opérateur, Monaco Telecom.

Or, cet opérateur profite de son statut monopolistique pour pratiquer des tarifs hors concurrence et donc, beaucoup plus élevés que chez nos voisins français ou italiens. Le coût des communications téléphoniques est plus élevé, et Internet est très cher, affichant un rapport performance/prix lamentable. En effet, l’unique offre Internet disponible sur le territoire monégasque se décline en trois options seulement, absolument dérisoires : un abonnement à 512 kbps, un autre à 1024 et le plus « rapide » (qui est aussi le plus cher) à 2048 (avec une promesse de monter à 4 mégas qui tarde à venir) pour la coquette somme de 39 euros par mois ! Alors que notre voisine la France surfe depuis longtemps sur les 8, 15 et 20 mégas, pour deux fois moins cher. Si l’on compare le débit et le prix de l’Internet monégasque à l’Internet français, cela signifie que nous payons actuellement 20 fois plus cher le kbps ! Peut-être qu’une minorité de milliardaires s’en accommode, mais ceux qui, comme moi, sont obligés de travailler pour vivre et utilisent internet pour leur travail se sentent lésés et handicapés par cet énorme retard technologique et cette anomalie structurelle.

C’est une situation d’autant plus insupportable que le territoire monégasque couvre à peine 2 km carrés, une superficie facile à équiper, et que la petite ville française voisine, Beausoleil, bénéficie pourtant de tous les avantages, qui font défaut à Monaco, et que beaucoup revendiquent depuis des années : libre concurrence des opérateurs téléphoniques, vaste choix de fournisseurs d’accès Internet, ADSL réellement rapide, et tarifs régulièrement révisés à la baisse.

Les utilisateurs monégasques, de plus en plus mécontents, commencent à manifester leur grogne, et il faut espérer que le Gouvernement princier finira par les entendre et prendra la salutaire décision de casser une fois pour toutes ce monopole, vestige d’un autre temps et complètement déconnecté de la réalité d’aujourd’hui.

Juste retour des choses, les internautes frustrés de Monaco ont néanmoins pu prendre leur revanche et s’affranchir du téléphone monégasque en utilisant abondamment Skype... Quitte à payer cher l’Internet, autant le rentabiliser ! J’ai personnellement pu ainsi réduire de 250 euros le montant habituel de ma facture téléphonique et, croyez-moi, ça fait du bien !


Moyenne des avis sur cet article :  4.84/5   (245 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • SaS (---.---.135.27) 16 janvier 2006 12:07

    Histoire de monopole dans les telecoms... En voici une autre, encore plus douloureuse !

    Qatar Telecom :
    - telephonie fixe et mobile hors de prix
    - qualite du reseau mobile absolument lamentable
    - « customer service » pratiquement inexistant et d’une efficacite ridicule (l’utilisateur dont la ligne tombe en panne a interet a connaitre en long et en large la signification du mot « patience »)
    - systeme de facturation surrealiste
    - ADSL : vitesse max 2Mo pour la coquette somme de pres de 100 euros/mois
    - coupure de l’acces a tous les services de VoIP (telephonie et videophonie par Internet, dont Skype, iChat, Google Talk et tous les autres)

    On en vient franchement a se demander pourquoi les Euronews, CNN et compagnie nous presentent de plus en plus souvent ces pays du Golfe Persique comme le nouvel Eldorado... ? smiley


    • Méric de Saint-Cyr Marc-Cyr-Joseph 16 janvier 2006 12:25

      - Je suppose tout simplement que personne n’a le courage de se fâcher avec les « puissances pétrolières ». Le blocage d’internet ne sévit pas qu’au Qatar mais je crois dans tous les pays musulmans radicaux (notamment l’Iran) et aussi en Chine. Skype et autres VOIP représentent pour ces pays une réelle menace, celle de la liberté d’expression...
      - A Monaco la situation n’est pas idéologique ou politique puisqu’on nous laisse tranquillement utiliser le VOIP, c’est seulement une question de fric et de m’enfoutisme. En quelque sorte, « payez et fermez-la »...

      La liberté est un combat a mener chaque jour car chaque jour ceux qui nous ont « concédé » cette liberté font tout pour nous la reprendre.


    • SaS (---.---.135.27) 17 janvier 2006 05:46

      En fait... non ! le bllocage de la VoIP est d’application au Qatar mais pas dans la plupart des autres pays du Golfe Persique ou’, en depit de la censure politique, les canaux restent ouverts. Au Qatar, c’est la strategie de l’operateur telecom local, en situation de monopole absolu, qui dicte cette decision absurde... Et d’autant plus incomprehensible que les utilisateurs ne demandent maintenant qu’une seule chose : l’ouverture du marche pour pouvoir se desabonner de Qatar Telecom et aller chez la concurrence. A force de privilegier la position de monopole a court terme, on etouffe la poule aux oeufs d’or a moyen et long terme !


    • Méric de Saint-Cyr Marc-Cyr-Joseph 17 janvier 2006 09:01

      En somme nous avons bien compris que le monopole qatari relève de la même absurdité économique que le monopole de Monaco Telecom. En 2006 c’est grave et mérite d’être dénoncé à l’échelle internationale.


    • Raf (---.---.2.220) 23 mars 2006 03:10

      Oui après lecture de cet article dénonçant le monopole soviétique des télécommunications, je rajouterai que « Monopole Télécom » est à la tête de plusieurs filiales à savoir : Libello pour l’internet, MC Câble pour la télévision « numérique » par câble, Monacell pour les téléphone portables.

      Aussi nous attendons avec impatience l’arrivée de la TNT (Télé Numérique Terrestre), prévu début 2007, pour commencer enfin le décablage ! La qualité de MC Câble, là aussi trop souvent récitée avec éloge, n’est pas à la hauteur de son coût.

      Bien que la liberté d’expression est assez contenue si ce n’est pas pour dire étouffée, le monopole des télécommunications est directement lié aux renflouements des dépenses de la Principauté. Nous avons la chance de ne pas payer d’impôts, il faut bien donc rentabiliser le pays par un autre moyen.

      Pour revenir sur le sujet de « lenternet » Monégasque, je tiens aussi à signaler que l’assistance technique est uniquement accessible depuis un numéro surtaxé alors que j’habite à 300m de mon cher opérateur qui ne reçoit pas le public. Cette même assistance technique est indisponible la nuit et les dimanches. « Notre support technique est à votre disposition du lundi au vendredi de 08h00 à 22h00 et le samedi de 10h00 à 19h00. » Autant vous souhaiter de ne pas tomber en panne de connexion la nuit et le dimanche !

      Il y a un autre monopole dans la Principauté, à savoir le Fournisseur d’Electricité et du Gaz, qui ne nous fait pas de cadeaux non plus, mais ceci est un autre débat.


      • Raf (---.---.2.219) 29 mars 2006 01:42

        Aujourd’hui, le 28 mars 2006, j’ai eu l’heureuse surprise de constater que mon compte Libelol a été suspendu pour défaut de paiement pour le mois suivant, qui débute le 1er avril !

        Je tiens à préciser que chaque abonnement est payé avant le mois concerné qui va du 1er du mois au 1er suivant, inclus.

        Donc cette coupure durant le mois de mars que j’avais déjà payé précédement, allant jusqu’au 1er avril inclus, démontre le caractère abusif et le non respect du contrat.

        J’invite tous ceux qui ont été victime de cette cruelle injustice à effectuer un dépot de plainte auprès de la Sureté Publique avec leurs factures à l’appui.

        Pour preuve, la ligne me fut rétablie ce jour 28 mars à 18h !


        • Moslavia (---.---.29.104) 29 mars 2006 09:33

          Je doute que les gens de Monaco, nationaux ou résidents réussissent à se regrouper pour former un mouvement de revendication pour la suppression d’un monopole qui date de l’autre siècle, tout simplement parce qu’il y a la force de la mythologie monégasque !

          Selon cette mythologie, il ne faut pas faire de vagues, il ne faut pas se plaindre, il ne faut rien revendiquer. Même si le mythe a fait long feu, les gens vivent encore aujourd’hui dans la crainte de représailles qui tiennent plus du fantasme que de la réalité.

          Même s’il est vrai que par quelques aspects, ce petit pays ressemble à une dictature, on n’y pratique fort heureusement pas la torture. En revanche il y règne une sorte de climat de « non-dits » sur lesquels tout le monde s’entend depuis longtemps sans avoir besoin de se concerter : toute critique contre Monaco pourrait être une critique contre le Prince souverain, et il ne faut surtout pas critiquer le chef. C’est une forme de « courtisanerie » déguisée.

          Raison pour laquelle les braves gens subissent en silence toutes sortes de petites injustices, humiliations, harcèlements moraux, sans broncher.


        • Moslavia (---.---.31.18) 30 mars 2006 01:39

          Je pense que même vous, en voulant dénoncer les injustices monégasques vous êtes aussi partiellement victime d’un des éléments fondateurs du mythe, selon lequel « les décisions prises par le gouvernement princier dépendent du bon vouloir de la France ».

          C’est peut-être possible pour ce qui touche à des règlements internationaux, par exemple le droit de regard de la France sur les comptes bancaires. Mais toutes les décision qui sont prises au niveau du fonctionnement intérieur de la Principauté sont absolument et totalement indépendantes de la France. Lorsqu’un incompétent notoire obtient un poste par copinage ou népotisme, au détriment d’un autre qui a les compétences requises mais que l’on ne juge pas suffisamment « maléable » ni suffisamment « courtisan », cela peut avoir des conséquence dramatqiue sur le fonctionnement d’un service, en créant de la contre-productivité. Eh bien dans un cas comme celui-là la France ne dit rien, tout simplement parce que pour la gestion de ses affaires intérieure, Monaco est résolument un Etat souverain et indépendant. La France n’y a aucun droit de regard.

          Preuve que Monaco ne suit pas la France, c’est précisément :
          - la pénalisation de l’avortement (ça n’existe pas en France)
          - le monopole d’état sur le téléphone et l’internet (pour le téléphone en France ça n’existe plus et pour internet ça n’a jamais existé)
          - le maintient de la loi de spoliation des logements (pourtant supprimée par la France dès 1948)
          - l’interdiction d’exercer les métiers d’astrologue ou voyante sur le territoire (bon, ça, à la rigueur, ce n’est pas une grande perte, mais il s’agit néanmoins d’une loi moyenâgeuse qui sent le bûcher pour sorcières)
          - et on peut encore citer beaucoup d’autres exemples qui montrent que Monaco n’imite pas la France, bien au contraire.


        • Moslavia (---.---.29.218) 30 mars 2006 12:06

          Je ne sais pas si vous cherchez à démontrer que Monaco ets sous la coupe de la France ou bien que Monaco est une dictature, mais dans un cas comme dans l’autre, vous devriez connaître mieux les dossiers au lieu d’affirmer des faits exagérés.
          - sur la question du logement, je me permets de vous signaler que les SDF n’existent pas à Monaco. Je n’ai JAMAIS vu un Monégasque être obligé de dormir sous un pont ! Attention, je ne nie pas la réalité des problème, mais il ne faut pas non plus les exagérer. Ne tombez pas dans le mythe de la sardine qui a bouché le port de Marseille.
          - sur la question du chômage des monégasques, pour une population de 7000 et quelques nationaux, on compte moins de 10 chômeurs qui sont tous des cas sociaux. Je préfère ne pas citer de noms puisque nous sommes sur un espace public, mais je peux parler d’un monégasque qui s’est rendu célèbre en publiant récemment un livre, « le mal monégasque » où il tire sur tout ce qui bouge tout en profitant d’une rente de chômage de 1270 euros mensuels. Et le loyer de son studio est pris en charge. Beaucoup de français envieraient une telle situation, surtout lorsqu’on sait qu’en guise de chômage il s’agit en fait d’un équivalent du RMI puisque l’individu en question n’a jamais travaillé et donc, jamais cotisé pour bénéficier d’un vrai chômage.
          - ceci étant dit, je me range parfaitement à vos côtés pour dire qu’il y a des injustices à Monaco et que malgré la nouvelle majorité au Conseil National, rien n’a jamais changé, certains disent même que c’est pire depuis que Stéphane Valeri et son équipe sont « aux affaires ». Il est par exemple de notoriété qu’en devenant président du conseil national monsieur Valeri également PDG du groupe Promocom, en a largement profiter pour raffler quelques marchés d’état au profit de son entreprise. Que ce même Stéphane Valeri qui n’arrête pas de clamer « haut et fort » son « combat » (en apparence seulement) pour la priorité des nationaux à l’emploie, pourtant PDG d’une énorme entreprise, et bien le premier à ne pas donner l’exemple puisque sur la centaine de personnes qu’il emploie, il n’a jamais engagé un seul monégasque. Par certains côté, Stéphane Valeri (en moins génial quand même) rapelle son homologue maffieux Silvio Berlusconi.
          - Alors ma conclusion est que si les choses doivent changer à Monaco, on ne peut certainement pas compter ni sur Valeri, ni sur ses prédécesseurs. La démocratie et le progrès social sont mal barrés à Monaco. Espérons néanmoins que les Monégasque prendront conscience qu’ils se sont fait avoir aux dernières élections et que s’il a été rentable de se débarrasser de l’équipe à Campora (dont le moindre défaut était de mépriser le peuple), l’équipe Valeri ne vaut malheureusement pas mieux et qu’aux prochaine élection il faudra encore faire du nettoyage.


        • Monégasque réaliste (---.---.153.6) 29 mars 2006 15:25

          Hum, après lecture de ces articles sur ce site que je viens de découvrir, dont je félicite la tenue de la libre expression, je vous mets donc anonymement mon commentaire, de peur de représailles de mon pays qui me le fera payer tôt ou tard (je plaisante). Quoique, plus rien ne m’étonne !

          Non je ne doute pas de la réaction des citoyens de Monaco. Il n’y a pas une majorité de mongoliens bien que certains services administratifs et autres ont tendance à nous prendre pour... Je n’oublierai pas la réaction des monégasques, lors du vote du Conseil National, qui a fait renverser le règne de la famille Campora et de sa dictature. Mais là, l’expression fut anonyme.

          Oui, il y a bien la phobie de la peur de dire les choses qui dérangent dans ce pays. Mais malheureusement cela ne tient pas du fantasme. On voit que le peuple est « traumatisé » par les instances au pouvoir qui sont capables de tout, dans l’hypocrisie la plus extrême. On citera des exemples comme : refus d’emplois au sein de l’administration, refus d’accès au logement pour les nationaux dans le secteur public, refus... Il n’existe pas la torture physique mais sur l’aspect moral, elle y est bien présente.

          Il est clair qu’en ne disant rien, on contribue à la continuité de cette injustice et on montre que l’on a toujours peur.

          On ne doit pas critiquer le Prince, il n’est pas au courant de certaines choses dit on...blablabla... De toute façon ce n’est pas la famille Grimaldi qui commande à Monaco. Elle contribue à l’animation de cet immense cirque qui dure toute l’année et qui est fêté une fois par an !

          On sait très bien que c’est la France qui Gouverne mafieusement Monaco et par la même occasion qui le tient par le nez lorsque celui-ci essaye de faire valoir ses droits et son indépendance pourtant dépendante.


          • Dague Munegu ! (---.---.153.6) 30 mars 2006 05:00

            Bonjour, à vous lire, vous adoptez une vision vue de l’extérieur du territoire de la Principauté ce qui démontre bien le silence que nous subissons et l’image de marque tronquée que Monaco diffuse.

            La France ne gouverne pas à 100% Monaco, heureusement d’ailleurs lol. Monaco a encore le droit de choisir la couleur et emplacements de ses fleurs, plantes, arbres...

            Pour revenir sur le sujet du monopole des télécommunications, je cite une phrase de l’auteur de cet article :

            « Monaco est probablement le dernier pays d’Europe où le marché de la communication est toujours fermé à la concurrence, et toujours, en dépit des recommandations européennes et de la tendance mondiale, un monopole d’Etat. » Vivendi Universal a vendu ses parts de Monaco Telecom à l’opérateur anglais Cable & Wireless qui prend le contrôle à 49%. La compagnie Monégasque (CMB) devient le partenaire financier à hauteur de 6% et le Gouvernement monégasque 45%. Malheureusement la France n’a pas imposé la dissolution du monopole au niveau des télécommunications pour la Principauté, et puis cela n’est pas à elle de le faire. Il y a des recommandations Européennes mais pas encore des obligations. L’état majoritaire se réserve le droit de préserver son « système d’imposition ».

            Pour ne pas s’écarter du sujet sur les télécommunications, je réponds à vos citations :

            - Monaco est un pays où la religion catholique romaine est une religion d’état. C’est pour cette raison que certaines décisions peuvent encore choquer par rapport à la France.

            - Monaco a maintenant le droit de choisir des personnalités hautement placées (pantins) de nationalité Monégasque au lieu de ceux imposés par la France. (On se pose la question de ce qui change à part de faire briller la vitrine).

            - La question de l’emploi où la priorité nationale est de mise contrairement à la France. Mais pourquoi y a t-il autant de Français dans l’administration Monégasque ? Et par la même occasion de Monégasques dans le secteur privé ou au chômage. Les compétences sur diplomes sont très tranchantes. A croire que les Monégasques ont des tares... Oui, l’obtention de poste par le copinage est probant par son automatisme. On privilégie aussi la « Caste » et les « béni oui-oui ». Le Monégasque « rebelle » est un danger pour l’administration surtout si ses compétences sont en constantes améliorations. Il ne reste plus que la diffamation pour l’écarter du circuit, à défaut de le faire passer pour un fou. Sa défense n’aura aucun succès positifs. Le tribunal du travail n’a aucune compétence en la matière puisqu’il est lui-même un service administratif. L’embauche facilité aux étrangers est une discriminations et relève du racisme « anti-Monégasque ». Aussi faut-il le prouver puisque tous les moyens sont mis en place pour empêcher de s’exprimer et se défendre à l’encontre de l’état. Faudra poser la question aux chefs des différents services administratifs hypocrites abonnés aussi aux détournement de fonds publics.

            - La question du Logement dans le secteur public réservé aux Nationaux, mais pourquoi y a t-il autant de Monégasques obligés de se résilier à prendre des locations dans le secteur privé, au combien pratiquant des loyers démesurés, ou encore émigrants sur les communes limitrophes, à savoir en France et donc soumis aux impôts locaux. Faudrait peut être freiner la France, entres autres, d’investir dans l’immobilier Monégasque et laisser la priorité aux Nationaux.

            Je préfère m’arréter là et cet article n’est pas fait pour énumérer les différences entre 2 pays, autres que les télécommunications, pour prouver son indépendance pourtant dépendante.


            • Dague Munegu ! (---.---.43.74) 30 mars 2006 15:22

              Etant un citoyen Monégasque, qui n’appartient à aucun parti politique, donc aucune promotion de ma part, qui a le courage de dire ici les choses telles que je les ai vu et qui continue de les voir de part mon entourage et donc en parfaite connection avec la réalité. Je tiens à préciser que je suis parfaitement sein de corps et d’esprit au cas où on essayerait de démontrer le contraire.

              On voit bien qu’il y a un décalage entre la réalité et ce qu’on nous oblige à penser. Oui peut être que l’on se connait, peut être révélerez-vous mon nom, je vous en souhaite bonne chance. La délation est sévèrement punie quand même.

              On sait très bien qu’un Monégasque ne sera jamais dans la rue car on est obligé de l’aider, pour combien de temps on ne sait pas encore. Même si certains souhaitent camper momentanément sur la Place du Palais pour manifester leur colère, on leur trouve toujours vite une place, plus ou moins bien, au chaud, tout dépend leur nom...

              Et oui le chômage touche bien les Monégasques, et comme je l’ai dit plus haut, ceux qui ne travaillent pas sont malheureusement assimilés aussi à des mongoliens. J’ai parfaitement connaissance qu’ils existent aussi des profiteurs en tout genre, comme partout dans le monde, d’ailleurs. On ne compte pas bizarrement les Monégasques obligés d’aller travailler à l’étranger car ils ne trouvent pas d’emplois correspondant à leur recherche ou niveau d’étude dans leur propre pays d’origine. Jusqu’à preuve du contraire, on est encore libre de choisir le secteur, le métier ou le poste que l’on souhaite. Voilà comment Monaco se félicite de son succès sur le chômage avec un taux assez bas. En conseillant fortement de travailler à tout prix, quelque soit le secteur et poste trouvé.

              Le secteur du privée est la solution alternative, où là, l’embauche des Monégasques est très restrictive car les entreprises ont peur de tomber sur de « fortes têtes » et de ne plus pouvoir s’en débarrasser. C’est pour cette raison qu’une loi exonère dorénavant l’employeur de charges patronales pendant une période déterminée, lors de l’embauche d’un Monégasque. Oui, le Monégasque se brade !

              Lorsque l’on voit des étrangers (ou non nationaux) dans l’administration, sur des postes de catégorie « B » (bureautique env. 2000 euros mensuel minimum), constamment renouvelés par des chefs de Services sans scrupules, et dont leur niveau d’étude et intellectuel démontrent un favoritisme probant devant la candidature d’un Monégasque avec un niveau supérieur dans tous les domaines, on ne se pose plus de question à ce stade. On vous dira que le pauvre petit Français ou autre ne peut plus être remplacé de part son ancienneté sur le poste en question. De même les renouvellements (certains Avis de Recrutement), ne sont plus publiés au Journal Officiel, une sorte de protection contre le Monégasque qui est qualifié de « gros gourmand ».

              Je vous rejoins aussi donc sur le point que je ne félicite pas non plus Valéri par ses promesses qui lui ont permis de dégager la Famille Campora (CN + Mairie) mais qui n’ont pas été tenues. Bien que la Mairie est sur la continuité de ces prédécesseurs puisque la même liste fut « imposée » aux dernières élections...On aura tout vu. En ce qui concerne ses affaires, son prédécesseur à fait pire, ce n’est pas une raison me direz-vous mais dans le domaine de la politique c’est inéluctable.

              Mais le Monégasque n’est pas dupe, on saura choisir un nouveau parti à l’échéance venue (bien que j’en préfère aucun) pour espérer voir toutes ou une majorité de ces promesses réalisées un jour...

              Malheureusement le Conseil National n’a aucun pouvoir pour casser le monopole dans le secteur des télécommunications. Cela révèle de la compétence du gouvernement et de l’accord du Prince avec les conseillers actuels de son père qui tardent à être remplacés, puisque les Conseillers de Gouvernement sont nommés directement par le Prince.


              • alex (---.---.108.2) 12 juin 2006 19:38

                je suis conjoint monegasque et je m’ apercoit que je suis souvent le seul a habiter monaco lorsque je suis en poste et meme a la fonction publique !!!

                on a qu’ a voir la fourmilliere de francais arrivant par le train le matin avec leurs casse croute dans un sac carrefour avec une pauvre pomme rammolie par une negligence de conservation bref.... ou irons nous habiter ???travailler ???


                • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 13 juin 2006 09:07

                  Hier, j’ai rencontré un responsable politique monégasque qui m’a dit clairement les choses : si le peuple de Monaco ne réagit pas, d’ici 40 ans Monaco n’existera plus. Sous-entendu : disparition de sa culture, de son peuple, de ses spécificités.

                  On observe avec la mondialisation un phénomène de « dissolution » dans le sens « petit grain de sel dissout dans l’océan » qui fait que nous ne savons plus où sont nos racines.

                  Et pour ne rien arranger, le passage des prix en euros a fait littéralement envoler le coût de la vie.


                • c’est moi (---.---.28.25) 29 juin 2006 22:40

                  Mais que fait le Prince ? lol

                  Au lieu de faire des gosses comme un lapin, il ferait mieux de s’occuper de son pays.


                  • Michel (Carrefour) (---.---.51.108) 3 août 2006 02:15

                    Très mauvaise nouvelle pour tous les possesseurs d’abonnements Français de téléphonie mobile (SFR, Bouygues, Orange,...). Comme il l’a fait pour Internet, la téléphonie filaire, d’ici 2 - 3 ans en principe, MONACO TELECOM va devenir indépendant sur le réseau GSM mobile du territoire de la Principauté. C’est à dire qu’il ne sera plus considéré comme appartenant à la France mais comme pays étranger. Les communications GSM de Monaco vers la France ou l’inverse jusqu’à présent considérées comme « Nationales » seront facturées plus chères à cause du roaming*... *(frais de routage)

                    Mais que fait Orange qui loue ses services à Monaco ?


                    • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 3 août 2006 19:08

                      Etant donné que les usagers se sont déjà fait avoir avec la séparation des réseaux filaires, il n’y a pas de raison que ces gens de monaco-télécom se gênent. Mais ils doivent avoir un pois-chiche à la place du cerveau car pénaliser les usagers du téléphone portable, à mon avis, c’est forcément mauvais pour les affaires, commeon dit c’est contre-production, et ça va seulement inciter les gros consommateurs de téléphonie à avoir deux portables, un sur Monaco et l’autre sur la France, et sans doute aussi donner des ailes aux systèmes de VOIP sur cellulaire (Skype et autres).

                      Des fois je me demande si tout ça n’est pas fait exprès pour que les gens jettent leur téléphone à la poubelle ?

                      Que se passerait-il si tout le monde faisait la grève du téléphone ?


                    • Michel (Carrefour) (---.---.130.93) 4 août 2006 17:50

                      Il ne reste plus qu’à espérer que les principaux opérateurs Français soient encore accessibles depuis les relais sur les communes limitrophes. Il faudra bloquer manuellement vos téléphones portables sur votre opérateur de façon à ce qu’il ne bascule pas automatiquement sur les relais de Monaco.

                      Le système de Voip est une autre solution, perso j’envoi des SMS par Internet, ça me coûte plus que 0,05 euros/SMS. Mais il vrai qu’on est pas tous derrière son ordinateur aussi. Les plus avantagés sont ceux qui ont accès à Internet par leur GSM.

                      Au moment où le monde s’ouvre, Monaco se referme sur lui-même, en bloquant les frontières des télécommunications...

                      Qui a dit qu’il n’y avait pas d’impôts à Monaco ? lol


                      • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 5 août 2006 16:47

                        Les impôts à Monaco existent bel et bien, simplement ils sont cachés.

                        Néanmoins, que le téléphone monégasque soit plus cher que partout ailleurs (dans les pays développés technologiquement cela s’entend car dans les PVD, le téléphone est encore aujourd’hui un luxe) n’est malheureusement pas un impôt déguisé.

                        Par principe, l’impôt a une fonction de participation collective à l’effort de l’état et c’est théoriquement pour le bien collectif de la communauté. C’est l’impôt qui est censé payer l’entretien des routes, les éclairages publics, les jardins, la police, la justice, l’école. Monaco-Télécom, que je sache, ne participe pas à cela, c’est une société mixte à capital d’état plus capital privé qui cherche seulement à faire des bénéfices et qui s’enfonce dans l’impopularité. Alors que le téléphone gratuit en France, grâce à la Freebox, existe depuis plus de deux ans, MT augmente ses tarifs !

                        Malgré un internet retardataire (nous sommes passés à 6 Mégas depuis le 21 juillet pendant que le Français surfe au-delà de 10 Meg, jusqu’à 24 Meg), il est évidemment très facile de téléphoner en VOIP. J’ai appris par une indiscrétion que les « ingé » de Monaco télécom ont la haine envers les logiciels de VOIP comme Skype, MSN et équivalents, envisageant même de les bloquer, mais c’est évidemment impossible sans bloquer tout l’internet.

                        En fait, en ouvrant le robinet d’internet, la logique des vases communiquants aboutira à ce que le robinet du téléphone se ferme petit à petit. Déjà en ce qui me concer, depuis que je suis passé à Skype, mon téléphone filaire est devenu décoratif... Je ne le garde que par sécurité (en cas d’urgence, en cas de panne internet). En revanche, je n’ai pas et je ne veux de téléphone cellulaire par choix personnel et c’est très bien comme ça.

                        Pour en revenir aux cellulaires : Il est évident que l’interpénétration des réseaux entre Monaco et Beausoleil rend le roaming douteux. Il est techniquement impossible de créer une barrière franche. Probablement que sur le port on sera bien « dans » le réseau monégasque, mais à Saint-Charles ou à Saint-Roman, les deux réseaux se croisent obligatoirement. Le basculement a besoin d’au moins 500 mètres.

                        En bref, les gens feront comme beaucoup le font déjà : deux abonnements minimalistes, un sur la France pour la France et un sur Monaco pour Monaco, et comme ça, pas de roaming. Et basta !


                      • (---.---.130.93) 7 août 2006 03:00

                        Oui c’est sûr, disons que les impôts sont pas cachés, ils sont indirects. Mais il ne faut pas oublier que cette société d’Etat, même si elle a le monopole, ce n’est pas à elle de décider, à faire ce qu’elle veut. Cela veut dire que l’Etat de Monaco est responsable de la situation actuelle. Cela démontre son souhait d’imposition et son racket organisé. MC Télécom contribue indirectement à l’aide de l’Etat pour renflouer, entres autres dépenses, les salaires des fonctionnaires surpayés qui son augmentés chaque année et qui travaillent de moins en moins.

                        La qualité du réseau GSM est le même que celui d’Internet, puisque vous évoquez cette solution. Ils pourront fournir des abonnements avec un débit de plus en plus intéressant, mais si les infrastructures ne suivent pas (aucune fibre optique sur le réseau) le réseau continuera d’être complètement saturé. Pour preuve, avec du 6Mo bits/s (768Ko/sec) actuel lol, aucun abonné n’a réussi à dépasser un débit de 150Ko/sec ! (débit mesuré avec un débitmètre tel que celui de 60 millions de consommateurs).

                        Il reste alors le VOiP (téléphonie par Internet) même si tout le monde ne dispose pas encore d’Internet à la maison. Cela ne m’étonne pas non plus que MC Télécom s’attaque au logiciel de messagerie instantanée et Voip. On savait déjà qu’on vivait dans une dictature mais là ça se confirme. Je pense que Monaco est bien parti pour rivaliser avec le réseau Internet en Chine. Je ne me gênerai pas et serai sans aucun doute pas le premier à déposer une plainte, avec l’appui de Microsoft et les autres éditeur de logiciels gratuit de messagerie et VOiP.

                        Les abonnements GSM à Monaco sont trop chers. Et je ne parle même pas de la qualité ! Le réseau de MC Télécom est complètement saturé certains jours :

                        - décrochage du réseau ;
                        - impossible d’avoir une conversation supérieure de 1 min sans qu’elle soit coupée ;
                        - correspondant inaccessible et quelquefois sa messagerie vocale aussi !
                        - le suivi conso n’est pas mis à jour le Week End ;
                        - pas de réduction ou d’option avantageuse sur forfait ;
                        - 1ère minute indivisible ;

                        Je vais arrêter là, ça suffit pour faire peur !

                        On connait la musique, ce n’est pas de leur faute, c’est toujours la faute d’Orange ! Orange a bon dos.

                        Vous n’aurez pas fini de vous plaindre et surtout de vous faire prendre pour un abruti par le personnel qui en a tant l’habitude. Même avec le plus petit abonnement, vous serez toujours perdant. Vous tombez dans le piège de ce que souhaite MC Télécom : Obliger tous les gens travaillant ou habitant à Monaco à prendre un abonnement GSM chez eux. Il en est bien sûr hors de question.


                        • (---.---.130.93) 7 août 2006 19:57

                          Voilà un site sur Monaco où l’on nous dévoile des choses que l’on nous cache !

                          www.adidm.com

                          son forum


                          • Bavard silencieux (---.---.72.204) 8 août 2006 19:14

                            Le site dont vous donnez l’adresse est un ramassis d’âneries et en plus, il ne brille pas par le style : fautes d’orthographe, visualisation difficile sur un petit écran, bavardage stérile. Bref, aucun intérêt.

                            Je me permets de vous signaler que vous exagérez beaucoup et que vous semblez parler sans savoir. S’il est vrai que le réseau téléphonique monégasque n’est pas au top, apprenez qu’il est quand même partiellement équipé en fibre optique.

                            Faux également d’affirmer que l’argent gagné par Monaco Télécom serait suffisant pour payer les déficits ou les frais de la fonction publique, là franchement vous racontez n’importe quoi. Que le téléphone soit cher à Monaco, c’est un fait qui est critiquable en soi, mais l’argent gagné par Monaco Télécom sert uniquement à Monaco Télécom et aux quelques porteur d’actions. Il y a les salaires des 600 employés et le besoin en liquidité pour lesmarchés extérieurs à Monaco.

                            De toute manière il ont plutôt du souci à se faire puisque les utilisateurs de VOIP sont de plus en plus nombreux et constituent un « manque à gagner » avoué par le directeur de MT dans un article paru dans Monaco-Matin (Nice-Matin) de décembre 2005. Donc en matière d’impôt déguisé, si tant est que cela aurait pu l’être, Monaco télécom n’est plus la panacée. Bien fait pour eux !

                            Pour ce qui est du téléchargement je viens de faire un essai et mon débit est de 330 Ko/s, donc cela dépend de beaucoup de facteurs : le site où vous téléchargez, la saturation du réseau, la qualité de votre ligne. Le test dont vous parlez (60 millions) me donne 4260 kb/s (théoriquement 500 Ko/s), mais la nuit je dépasse le maximum officiel de 6000 kb/s. Donc je n’ai pas à me plaindre, en revanche, l’abonnement Libello à 39 € par mois, ça reste cher pour le peu (en France on a du 10 méga pour 14 €).

                            Donc je pense qu’il est tout à fait stérile de critiquer Monaco en avançant des arguments qui sont inexacts. Pour construire une attaque, il faut d’abord se documenter et avoir des chiffres entre les mains.


                          • robin des bois (---.---.197.117) 2 février 2007 20:46

                            salut a tous de la part de Robin des bois


                          • robin des bois (---.---.197.117) 2 février 2007 20:55

                            La liberte existe t-elle en Principaute de Monaco ?


                          • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 3 février 2007 10:56

                            Il y a eu sans aucun doute des progrès en ce domaine depuis 2006, mais vous devez savoir qu’en fait ce sont les recommandations du Conseil de l’Europe qui ont forcé la main du gouvernement princier pour instituer une loi assurant la liberté d’expression pour les journalistes et il n’est pas encore certain que la liberté de la presse soit acquise à 100% puisqu’instinctivement, les journalistes pratiquent l’auto-censure, par « principe de précaution ».

                            Pour le reste, ce n’est ni mieux ni pire qu’ailleurs et ce n’est pas là qu’est le problème, même si l’on peut toujours déplorer l’excès de zèle des flics.

                            Il est certain qu’un vent de modernité souffle sur la principauté depuis l’avénement d’un nouveau prince, jeune et branché. Mais on ne se débarrasse pas des vieilles habitudes sclérosées du jour au lendemain.


                          • Michel (Carrefour) (---.---.130.93) 9 août 2006 03:52

                            Je vois qu’il reste encore des fervents supporters de MC Télécom lol, il en faut bien ! Vous êtes fonctionnaire peut être.

                            « Monaco Telecom est détenu à 49 % par l’opérateur anglais Cable & Wireless, à 45 % par la Société Nationale de Financement, dont l’Etat monégasque est l’actionnaire à 100 %, et à 6 % par la Compagnie Monégasque de Banque. »

                            Par concéquent cette société n’est pas privée à 100%. Les bénéfices récoltés ne sont pas entièrement reversés à elle même pour subvenir à ses dépenses. Relisez bien et n’oubliez aucun mot dans chaque phrase.

                            Si l’Etat n’avait rien à y gagner, la concurence serait présente depuis lontant dans le secteur des télécomunication à Monaco. En plus Monaco à tout à y gagner puisque une partie des bénéfices retournerait à Monaco.

                            Vous l’avez vu où la fibre optique ? Sur le réseau Intranet de l’Administration ? Je vous parle au sujet du résau public, vu les débits constatés chez certains. Alors il y a bien un affaiblissment du signal ADSL. Ils font des économies de DSLAM à Monaco Télécom ? Cette dernière question ne devrait même pas se poser !

                            Pour infos en France vous avez droit à du 24 Méga en ADSL2+ pour 15 euros mensuel (sans le tél fixe illimité).

                            A Monaco vous êtes obligé de payer 3 abonnements au même opérateur, alors qu’en France 1 abonnement suffit (Internet + Tél fixe + TV)

                            Je vous retourne donc votre réponse aussi en disant que vos affirmations ne sont pas fondées non plus puisque vous n’avez aucune preuve. Vos leçon de morale n’ont aucune valeur donc.

                            Continuez d’engraisser qui vous voulez, c’est votre argent après tout.


                            • Ameglio Ernest (---.---.41.58) 12 septembre 2006 17:34

                              J’aimerais vous connaître,, pas comme végétarien, mais comme libre penseur, encore que libre ne signifie pas grand chose : disons non engagés irreflechis


                              • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 13 septembre 2006 13:16

                                Peut-être nous connaissons-nous déjà ? Mais, compte tenu du fait que Monaco est un état fliqué à mort, et qu’avoir une opinion divergente de la pensée unique -imposée par les chiens de garde de l’immobilisme traditionnel- peut avoir des conséquences particulièrement excessives, je préfère rester réservé et discret. Agoravox offre aux baillonnés de la libre expression une opportunité de dénoncer les anomalies, les anachronismes, les injustices d’un pays qui a toutes les apparences d’un petit « paradis » mais qui est en fait une illusion, un décor de théâtre. Et derrière tout ça ? je n’en dirai pas plus.


                              • Salut (---.---.252.44) 3 octobre 2006 04:32

                                Bravo ! smiley


                                • ameglio (---.---.150.132) 21 novembre 2006 09:31

                                  donné par un ami demandant l’anonimat. Mardi,14 novembre 2006-11h30,Pce d’Armes, Condamine, au lieu dit « Souta u pin »(sous le pin)Installé à une table exterieure du Monaco bar,avec trois fonctionnaires municipaux, notre maire procéde à une seance de signature de ducuments à l’entête de la mairie de Monaco, en plein air eu sus et vue des nobreux passants. Faut-il en déduire que notre premier citoyen à l’opulence de son bureau de fonction, préfère officier en ce lieu où des générations de Monégasques ont écrit l’histoire anecdotique de notre pays. ?


                                  • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 22 novembre 2006 22:21

                                    Ça ne m’étonne qu’à moitié, car il ne faut pas oublier que le maire est également pharmacien et si j’ai bien compris où « l’événement » s’est produit, il devait se trouver assis à deux mètres de sa pharmacie qui est située sur cette même place d’Armes, sous les arcades. Tout est voir si documents étaient ultra-confidentiels, ce dont je doute, et s’il n’y avait pas de vent.

                                    L’événement est quand même anecdotique, il y a des choses plus graves qui se passent à Monaco et celles-là n’ont pas lieu souta u pin mé souta a giacca (sous le manteau). smiley


                                  • polepecheur (---.---.127.135) 29 novembre 2006 16:10

                                    Je suppose que comme vous payez moins d’impots il faut bien que le gouvernement s’y retrouve quelque part... smiley


                                    • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 11 janvier 2007 09:38

                                      Surpayer les communications téléphoniques et l’abonnement internet au prétexte qu’à Monaco l’impôt sur le revenu n’existe pas, c’est simplement du foutage de gueule et de toute manière, le paiement des communications téléphoniques et des abonnements internet ne va pas dans les caisses de l’état, il faut faire fonctionner aussi le service qui emploie pas mal de monde.


                                    • (---.---.12.34) 10 janvier 2007 08:26

                                      Sachez qu’a Monaco, l’internet est proposé depuis longtemp à 6M, vous êtes mal informé.


                                      • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 11 janvier 2007 09:48

                                        C’est vous qui êtes mal informé : regardez la date de rédaction cet article, il a été écrit le 16 janvier 2006, nous sommes en janvier 2007. Alors oui, depuis la rédaction de cet article, ceux qui payent l’abonnement le plus cher (39 euros par mois) bénéficient depuis juin 2006 d’un débit maximum de 6 mégas. Mais ceux qui payent 29 euros sont toujours limités à 1 méga. En outre, dans le même temps, les opérateurs français, nos voisins, offrent des abonnements ADSL pouvant aller jusqu’à 24 méga pour 30 euros. Alors arrêtons de chercher des excuses au système monégasque qui peut se résumer ainsi, à la date d’aujourd’hui : *Un seul opérateur en situation de monopole absolu *Un ADSL à 6 Méga à 39 euros mensuels (à comparer aux offres françaises) *Un ADSL pour les « pauvres » à 1 Méga à 29 euros mensuels (offre inexistante en France)

                                        Monaco, au 11 janvier 2007 (aujourd’hui) accuse toujours un retard technologique inexplicable (surtout pour un petit territoire où, bien au contraire, on devrait avoir l’ADSL le plus rapide) à des tarifs inacceptables.

                                        Heureusement qu’il y a Skype pour se rattraper de cette arnaque qui dure depuis trop longtemps.

                                        pour votre information : Monaco-Télécom, l’opérateur monopolistique de Monaco, a décidé à partir de cette année 2007 de faire payer le roamins pour les téléphone portables traversant la Principauté : un pas de plus dans l’absurdité. Je connais déjà des gens qui, pour téléphoner moins cher avec leur cellulaire, vont à Beausoleil...


                                      • goku0606 (---.---.6.230) 21 mars 2007 22:04

                                        Sachez aussi que contrairement en FRANCE, Monaco Telecom offre à l’ensemble de ses abonnés ADSL du vrai 15 Mbps, et oui l’ensemble des lignes ADSL de la principautés peuvent avoir un débit réel compris entre 14 Mbps et 15 Mbps en IP et non en ATM, car 24 Mbps comme indqué chez FREE c’est un débit ATM qui n’est pas garanti. En fait j’habite dans le 06 et j’arrive peniblement à 10 Mbps.

                                        Quand on veut comparer on compare tout et pas seulement ce qui arrange, regarder les prix des offres ADSL ailleurs en Europe, Monaco n’a pas à rougir, ni sur les tarifs, ni sur la technique.

                                        Exemple Luxembourg (maximum 3Mbps) :

                                        TELE2 : 1 Méga : 23.99€/mois - 2 Méga : 39.99€/mois - 3 Méga : 64.99€/mois ALTERNET (offre particulier) : 1 Méga : 29,90€/mois TTC - 2 Méga : 59.90€/mois


                                      • goku0606 (---.---.6.230) 21 mars 2007 22:05

                                        Sachez aussi que contrairement en FRANCE, Monaco Telecom offre à l’ensemble de ses abonnés ADSL du vrai 15 Mbps, et oui l’ensemble des lignes ADSL de la principautés peuvent avoir un débit réel compris entre 14 Mbps et 15 Mbps en IP et non en ATM, car 24 Mbps comme indqué chez FREE c’est un débit ATM qui n’est pas garanti. En fait j’habite dans le 06 et j’arrive peniblement à 10 Mbps.

                                        Quand on veut comparer on compare tout et pas seulement ce qui arrange, regarder les prix des offres ADSL ailleurs en Europe, Monaco n’a pas à rougir, ni sur les tarifs, ni sur la technique.

                                        Exemple Luxembourg (maximum 3Mbps) :

                                        TELE2 : 1 Méga : 23.99€/mois - 2 Méga : 39.99€/mois - 3 Méga : 64.99€/mois ALTERNET (offre particulier) : 1 Méga : 29,90€/mois TTC - 2 Méga : 59.90€/mois


                                      • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 22 mars 2007 08:35

                                        Vous faites de la désinformation en citant comme exemple le Luxembourg. La France a ouvert son réseau internet à la concurrence, ce n’est pas le cas du Luxembourg ou de Monaco et c’est de là que vient tout le problème.

                                        Vous faites également de la désinformation en prétendant qu’à Monaco on offre du 15 méga (pour 39 euros et depuis seulement un mois) : j’ai cet abonnement 15 mégas et je peux vous dire que je n’ai JAMAIS dépassé 7 méga, bien que le débit moyen observé se rapproche plutôt de 4 ou 5. Le prix de l’abonnement est toujours de 39 euros par mois, il est donc toujours beaucoup plus cher que l’offre la plus chère pratiquée en France.

                                        Je vous signale en outre que cet article a été publié le 16 janvier 2006, il y a donc plus d’un an. Il est donc logique que le débit ait augmenté, bien que toujours à la traîne derrière l’offre française.

                                        Et pour conclure, je vous rappelle que contrairement à la plupart des pays d’Europe, l’offre internet en Principauté de Monaco est toujours limitée à UN UNIQUE OPÉRATEUR bénéficiant d’un statut de MONOPOLE. Cela signifie qu’à Monaco, malgré que nous soyons à 100 mètres du territoire français, il est impossible d’avoir une FreeBox, une AliceBox ou équivalent.

                                        L’abonnement internet à Monaco nous est offert « sec » c’est-à-dire sans téléphonie et sans télévision.

                                        Voilà la vérité, un point c’est tout.


                                      • yoyo (---.---.93.2) 31 janvier 2007 08:24

                                        est-ce que skype est toléré, accepté dans votre principauté, au niveau des professionnels ou particuliers ? Est-ce que l’Etat ou Monaco Telecom peuvent interdire l’accès à la téléphonie VOIP ? quels sont les droits des citoyens monégasques à ce sujet ?


                                        • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 1er février 2007 00:01

                                          Nous savons que Monaco Télécom a accusé le choc d’une baisse réelle des revenus du téléphone filaire dès que le réseau a été relié à l’ADSL, offrant ainsi aux abonnés internet la possibilité de faire du téléphone VOIP. Mais le principe même d’internet étant un moyen d’être connecté au monde entier, d’utiliser des webcams et d’échanger des mails, il va de soi qu’il est tout à fait impossible et improbable que l’usage de Skype en Principauté de Monaco ne puisse jamais être interdit ! En fait il fallait y penser « avant », maintenant c’est trop tard smiley

                                          En pratique Skype n’a à être ni interdit, ni autorisé : finalement ce n’est qu’une possibilité offerte parmi tous les usages que l’on peut faire d’internet. Et ce que je peux dire c’est : merci Skype !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès