Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La priorité numéro Zéro à la Une de The Economist

La priorité numéro Zéro à la Une de The Economist

The rising power of China worker – why it is good for the world »

J’ai été très heureux de voir hier cette Une du trrès influent (et très libéral) heddomadaire anglais Chine democratique

 

Depuis longtemps je me bat ici et ailleurs pour ce que j’appelle la « priorité numéro zero », c’est à dire la démocratisation de la Chine. Voir l’hebdomadaire de référence de la City publier un dessin quasi marxiste accompagnant le titre « La montée du pouvoir des travailleurs chinois : pourquoi c’est bon pour le Monde » ne fait que me conforter et rappeler cette priorité. Je reproduis ci après un ancien post de ce blog (qui date du fameux voyage de la « bravitude » de Ségolène Royal en Chine ») pour détailler cette conviction.

J’en profite également pour rappeler qu’une association locale soutient régulièrement ce combat, l’ACAT, les Chretiens contre la torture, et inciter à soutenir leur combat

« Ce voyage en Chine est pour moi l’occasion de venir sur un des sujets que je considère absolument prioritaire, voir « le sujet prioritaire », la « priorité numéro zéro » c’est à dire le combat que nous devons mener pour aider les Chinois à obtenir la démocratie dans leur pays.

La Chine aujourd’hui est la pire dictature qu’on puisse imaginer. Sous une façade qui ose encore s’appeler « communiste » d’une hypocrisie absolue, il s’agit d’une vaste dictature ultralibérale, ou les lois sont au service des plus forts et la seule règle est celle de l’enrichissement par tous les moyens, y compris, d’abord et surtout, les moyens de l’Etat.

Pourquoi faire de la démocratie en Chine une telle priorité ? Bien sur il y a la sympathie naturelle pour les Chinois. Même s’il ne s’agit pas de faire de l’ »européo centrisme » et de lui imposer un modèle, on peut douter que le peuple chinois aspire profondément à vivre dans un tel carcan ou toutes les libertés (même celles du corps, qu’on pense à ces histoires de contamination du Sida dans les campagnes) sont bafouées et ou la loi du plus fort s’impose en permanence. On peut aussi penser à quelques peuples voisins victimes de l’impérialisme qui accompagne les dictatures, les Tibétains, les musulmans du Ouighour…

Mais la démocratie en Chine c’est aussi capital pour nous. La démocratie en Chine c’est demain des partis de gauche, capables de peser en faveur d’une amélioration des conditions de travail et d’une augmentation des salaires , des syndicats capables d’arrêter les pires exces du libéralisme – qu’on pense quand même que l’unique pays non représenté dans la nouvelle confédération syndicale mondiale est la Chine.

La démocratie en Chine c’est donc aussi l’espoir d’avoir demain une concurrence mondiale équilibrée ou nos travailleurs seront confrontés à des concurrents normaux et non à des esclaves sous payés. La démocratie en Chine c’est la possibilité que demain les chinois se mettent à consommer les produits qu’ils fabriquent ainsi que les produits que nous fabriquons, ceci grace à des salaires enfin justes, au lieu d’être une simple machine à produire vers le Monde Occidental et à rapatrier des devises pour des dirigeants corrompus.

Bien sur il ne faut pas casser la dynamique économique qui va permettre en quelques dizaines d’années à un milliard de personnes de passer de la misère absolue à une vie relativement correcte. Mais l’imparfaite démocratie indienne montre que la dictature n’est pas le seul moyen d’y arriver.

Voila pourquoi je considère que le combat pour la démocratie en Chine n’est pas une lubie d’intellectuel humaniste mais une des clefs de NOTRE avenir. Ne courbons pas l’échine devant le monstre économique mais sachons lui parler en face. »

David Dornbusch


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 11 août 2010 11:02

    aux chinois de faire la révolution chez eux , s’ils restent passifs et continuent à subir , tant pis pour eux !


    • JL JL 11 août 2010 11:15

      Je lis : « le combat que nous devons mener pour aider les Chinois à obtenir la démocratie dans leur pays. »

      Je me suis arrêté là. Ai-je eu tort ?

      Je pense que la priorité pour nous, occidentaux, est de lutter pour conserver, voire retrouver notre démocratie !

       smiley


      • PaixDansLeMonde 11 août 2010 11:42

        Je doute que notre démocratie ait jamais existé. Avec la révolution française, on a eu la direction par la bourgeoisie, l’impérialisme français, le colonialisme et nécolonialisme, la direction par la finance, par les technocrates et la propagande médiatique.

        Dans la Grèce antique, il y avait des soit-disant démocratie, mais il y avait aussi des esclaves et les femmes ne pouvaient pas voter. Nous avons eu un temps une « démocratie » française reposant sur les dictatures africaines. Ce n’était pas de la démocratie en réalité.


      • LE CHAT LE CHAT 11 août 2010 12:44

        @JL

        oui ce n’est pas à nous de mener ce combat , mais aux chinois !s’ils ne la veulent pas ,la démocratie, c’est leur problème !

        ce week end j’ai envoyé derrière la ligne des 22 un black qui voulait me faire signer une pétition contre l’excision au Mali , je lui dit que cela ne concernernait que les maliens , c’est EUX qu’il faut convaincre , nous on l’est !

        que chacun balaye d’abord devant sa porte !


      • PaixDansLeMonde 11 août 2010 11:38

        J’ai trouvé l’article tout à fait pertinent au sujet de l’avenir géopolitique. Bien entendu, il y a démocratie et démocratie. Nous sommes censé vivre en démocratie, mais tout le monde sait que ce ne sont que des mots, que nos politiciens manient avec habileté. Cependant, les changements que nous pouvons apporter dans nos pseudo-démocratie, nous pouvons en parler et nous organiser justement parce que nous avons un minimum de droit. Ce n’est pas le cas en Chine, où l’on est rapidement licencié en cas de désaccord avec le Parti. Les droits fondamentaux sont donc une première étape par laquelle peut passer la Chine.

        Cependant, nous ne pouvons qu’accompagner et donner des conseils aux chinois, il est clair que nous ne pourrons pas faire le pas pour eux. S’ils préfèrent la servilité chez eux, nous ne pourrons pas faire grand chose de plus.


        • François78 11 août 2010 11:49

          « le combat pour la démocratie en Chine n’est pas une lubie d’intellectuel humaniste »

          Non, non bien sûr, et cet article restera dans l’histoire comme « l’appel de Saint-Mandé ».

          En attendant, tout se délite autour de nous, chez nous et maintenant, mais ce n’est pas prioritaire.


          • _Ulysse_ _Ulysse_ 11 août 2010 11:58

            Si les salaires montent très vite en ce moment c’est pour développer le marché intérieur.

            Avant les révoltes et les grèves étaient toujours réprimées, aujourd’hui on augmente les salaires très fortement. C’est à cause de la crise économique. La chine a subit la crise de plein fouet avec une chute de ses exportations. Pour compenser, elle a fait tourner la planche à billet et investit dans les moyens de production ce qui a maintenu sa croissance mais elle est aujourd’hui en forte surproduction. Maintenant que les marchés US et européens sont exsangues, la chine soit trouver de nouveaux débouchés à ses produits. Seulement l’occident n’est pas remplaçable !

            Il ne leur « reste » que leur marché intérieur et pour cela il faut adopter une politique de salaire.


            • fwed fwed 11 août 2010 12:01

              Si la « priorité numéro zero », c’est la démocratisation de la Chine.
              Alors comment placez vous la démocratisation du système monétaire Europe-Amérique ?


              • BA 11 août 2010 23:02

                Mercredi 11 août 2010 :

                A l’issue de sa réunion, la Fed a annoncé qu’elle réinvestirait ses liquidités issues des obligations adossées à des prêts hypothécaires et de titres de dette d’agences pour acheter des obligations d’Etat américaines, relançant ainsi sa politique d’« assouplissement quantitatif ».

                La Banque centrale du Japon avait « ouvert le bal » de la journée : dans la matinée, son comité de politique monétaire avait opté à l’unanimité pour le maintien de son taux directeur à 0,10 %. Une décision largement attendue par les marchés, compte tenu notamment de la faiblesse persistante de la demande intérieure nippone.

                Une des craintes de certains stratèges et économistes est d’ailleurs de voir les Etats-Unis suivre l’exemple du Japon : une entrée dans une « ère glaciaire », marquée par la déflation et une croissance durablement en deçà de son potentiel.

                http://www.lesechos.fr/info/marches/020715052794-la-fed-prete-a-racheter-de-la-dette-publique.htm

                Comme le Japon.

                Les Etats-Unis sont en train d’évoluer comme le Japon.

                Les Etats-Unis sont en train d’entrer dans l’ère glaciaire.

                L’Union Européenne aussi est en train d’entrer dans l’ère glaciaire : la déflation, et une croissance durablement faible.

                Mettons nos chandails en laine : il va faire froid.

                En revanche, la Chine entre dans la saison printanière.

                La Chine, au point de vue économique, est sur la pente ascendante.

                La roue tourne.


                • fonzibrain fonzibrain 12 août 2010 13:10

                  encore un qui croit dans l’universalisme des lumo !re d’occident


                  il me font rire ces gens, ils croient sincèrement que chez nous c’est mieux que chez les autres


                  la démocratie occidentale n’est pas universel mettez vous ça dans la tete.

                  c’est dingue que vous ne compreniez pas ça


                  laissez vivre les peuples étranger selon leur coutume


                  en plus nous autres occidentaux avons pleinement échoué

                  alors nous voulons emmener avec nous le reste du monde dans cette apocalypse nihiliste



                  laisez les gens vivre comme ils veulent

                  l’occident n’est pas le phare du monde

                  c’est de la propagande destiné àà faire accpeter nos politiqueconquérante


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès