Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La retraite des Ayrault...

La retraite des Ayrault...

Petite démonstration chiffrée sur laquelle on peut ergoter à l’infini mais dont le fond reste inattaquable : nos élus se servent une retraite garantie sans aucune mesure avec leur durée de cotisation, la réalité de nos retraites, la réalité de leur travail …

A l'heure ou les retraites sont un enjeu capital pour et de grandes décision du privé vont se prendre, il est intéressant de connaître comment va être traité le premier ministre.

L'étique, l'exemplarité et le cumul des fabuleux privilèges des meilleurs régimes spéciaux, comme message au salariés du privé et des régimes généraux. Une analyse, avec des éléments publiés et estimés, donne une idée approximative qui doit être proche de la réalité.

Le fondement même des calculs de la retraite repose sur l’antagonisme des intérêts. Son financement, sa mécanique, sa nature se fondent sur le fait que chacun vit aux dépens des autres. Les avantages des uns se font au détriment des autres. 

L'avantage le plus déterminant et le plus scandaleux dont bénéficient Jean Marc Ayrault et ses acolytes, réside dans le cumul sans limites de régimes spéciauxqui affichent tous de grandes et dispendieuses générosités : régime des parlementaires, régimes de la fonction publique, etc.. c'est un cumul des régimes les plus privilégiés et injustes du pays.

Le premier ministre Ayrault c'est constitué un véritable "patrimoine retraite", c'est-à-dire le cumul de droits à pension acquis, qu'il touchera l'âge venu. 

-Le premier ministre Ayrault percevra 2 800 euros par mois au titre d’ancien maire de Saint-Herblain et de Nantes.

-Comme ancien président du district de l’agglomération Nantaise puis de la communauté urbaine Nantes Métropole, il recevra 2500 euros.

-Comme ancien président de la société d'économie mixte la SAMOA, il percevra 1500 euros.

-Comme ancien conseiller général, il percevra 1500€

-Comme retraite d'ancien député il recevra une pension de 6 700 euros par mois.

-Il bénéficiera en bonus comme ancien président de groupe, de 3 000 euros supplémentaires.

-Comme ancien prof d'Allemand, il touchera environ 2000 €euros. C'est une retraite complète alors qu'il aura eu une carrière factice et fictive. Il n’a enseigné que quelques années.

-Comme ancien Premier Ministre, de ce statut particulier, ce dernier bénéficie tout de même de certains avantages à vie, notamment d'une voiture, d'un officier de sécurité et d'une secrétaire.

A cela, le relevé de carrière n'étant pas exhaustif, peut être s'ajoute des retraites inconnues. 

ayrault-chapeauxNous noterons tous que ces postes ont étés contigus, c'est a dire que ces postes il les a occupé en même temps. Les retraites sont « cumulées ».

Ainsi, le patrimoine affiché, avec plus ou moins de crédibilité et son combi Volkswagen, ne constitue que la partie émergée de l'iceberg de la fortune de cet investisseur en postes a revenus décalés sur la retraite. Qui dit cumul des mandats ou des fonctions dit cumul des pensions de retraite. 

Les revenus à la retraite du premier ministre dépasseront les 20 000€ mensuels.

Fonctionnaire fictif de l’Éducation nationale, conseiller général, maire, président d'agglomération puis de retraites-cumul-ayraultcommunauté urbaine, député (président de groupe), président de société d'économie mixte, et enfin Premier ministre, Jean-Marc Ayrault est le roi des cumulards de la multiple affiliation aux régimes spéciaux, comme le président Hollande et la majorités des ministres actuels.

Avec une espérance de vie à la retraite de 20 ans, le Premier ministre est potentiellement assis sur un tas d'or de 5 millions d'euros : un chiffre bien supérieur à son patrimoine déclaré (1,5 million d'euros). Les régimes spéciaux sont des retours sur investissement à faire pâlir n'importe quel trader. Sans aucune logique économique, mais 100% clientéliste.

A l'heure de la réforme des retraites, comment voulez vous que lui et son compère Hollande cumulard président et ces ultra profiteurs professionnels de la rente de retraite s'attaquent aux régimes spéciaux ?

Madame Michu cumule deux emplois, l'un le matin comme femme de ménage de 5h 12h et un autre de 13h à 20h comme caissière d'une grande surface, est certainement contente de savoir que ses deux cotisations prises sur ses feuilles de paye, ne donneront pas « double retraite », mais qu'une seule du régime général, par la méthode de calcul, très loin de 2 retraites.

L'état est formidable pour les cumulards, il donne plusieurs retraites là ou les régimes généraux n'en donne que une.

Moi multi-entrepreneur créateur indépendant qui embauche des salariés, paye des impôts, sans sécurité de l'emploi, ayant indisponible l'argent investi dans mes PME, qui ne demande jamais la moindre subvention et qui prouve à l’évidence que je dois être stigmatisé d'abominable égoïste obligatoirement exploiteur, un être sans cœur et sans générosité, patron forcement associé culturellement à voyou, ne m’intéressant en rien au bien commun,Quel est le capital dont je devrais disposer pour prétendre la même retraite que Ayrault, garantie par l’État Français ?

ayrault-retraite-formidable

Les taux d’intérêts « longs » en France aujourd’hui sont aux alentours de 2%. Pour que 2 % sur mon capital me donne 240 000 euro par an, faut faire une petite règle de trois.

Le résultat est le suivant : pour que je touche 240 000 euro par an, il faut que mon capital soit de 12 millions d’euro ( 2% sur 12 million d’euro= 240 000 euro) Donc il me faudrait disposer de 12 millions d’Euro pour me retrouver à parité égale, au moment de ma retraite, avec monsieur Ayrault.

Avec une différence cependant : les retraites de la fonction publique sont totalement indexées sur l’inflation, ce qui ne serait pas le cas de la mienne. Pour combler ce désavantage et si je fais le calcul que les prix vont monter de 50 % en vingt ans, il me faudrait disposer d’au moins 50 % de plus, Ce qui amène le total à 18 millions d'€uros.

Certes, mais un capital de 18 Millions d’euro, en France,supporterait un impôt sur la fortune d’au moins 1% par an. Il faut donc provisioner ce "détail" à 4 millions sur 20 ans. Ce qui amène le capital requis pour que je vive aussi bien que notre cher premier ministre a au moins 22 millions d'euros.

Ceci sans tenir compte des voitures de fonction, des voyages gratuits et des autres menus avantages qui adoucissent la dure vie d'un ancien premier ministre à vie.

Ce sont les payeurs d’impôts qui vont lui assurer le niveau de vie auquel il a droit. On doute qu'a l'age de prendre sa retraite en valeur absolue qu'il a cotisé 54 millions d'euros autan dans toute sa carrière !

On est content pour lui. Que voila une belle réussite et comme il a besoin de faire perdurer le système des régimes spéciaux.

Dans l’esprit de transparence et de justice fiscale qui anime les deux bénéficiaires Ayrault et Hollande, et leurs disciples, je fais donc les propositions suivantes dont je ne doute pas une seconde qu’elle vont être retenue par des hommes aussi moralement indiscutable que celles qui ces deux socialistes qui nous gouvernent.

1- Supprimer les régimes spéciaux et uniformiser la retraite en un seul et unique organisme pour tous, avec les mêmes règles de calcul pour tous.

2-Inclure dans la déclaration de patrimoine la valeur actualisée de toutes les retraites payées par l’État que ces braves gens vont toucher dans les années qui viennent et que nos élites dirigeantes payent l’ISF sur ces sommes, ce qui parait le minimum absolu.

3-Supprimer le cumul des retraites payées par des impôts ou taxes…

4-Supprimer les "bonifications", ces années gratuites non cotisées qui sont une injustice envers ceux qui cotisent.

L’impression de tout cela est que les gens qui sont au pouvoir et qui contrôlent nos vie s’enrichissent de façon éhontée et souterraine et que pour cacher leur turpitude, ils désignent à la vindicte publique les « riches » , alors qu’eux mêmes sont beaucoup, beaucoup plus « riches » mais non pas de l’argent immédiatement visible, mais de l’argent sous forme de rente qu’ils nous ponctionnent .

Quelques articles sur ce thème :

http://lequidampost.fr/ces-retraites-elus-de-la-fonction-publique-qui-cumulent-retraite-et-indemnites-de-mandat/

http://lequidampost.fr/cest-quoi-un-acquis-social-un-concept-de-linjustice/

http://lequidampost.fr/retraites-les-decideurs-nont-jamais-ete-salaries-dune-entreprise-privee/

http://lequidampost.fr/letat-est-incapable-de-gerer-les-retraites/

http://lequidampost.fr/quand-100-des-rapporteurs-du-rapport-sur-les-retraites-sont-des-privilegies-de-regimes-speciaux/

http://lequidampost.fr/calculons-ensemble-la-retraite-de-monsieur-jean-marc-ayrault/

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Le chien qui danse 22 juin 2013 09:45

    A la vue d’un article de spartacus le petit j’ai eu comme un petit ressentiment, du coup je me suis dit que c’est même pas la peine de le lire, le titre suffit pour anticiper la mauvaise foi, langue et vie qui va s’y étaler.

    Il va répondre : un argument peut-être ? ça fait rédacteur sérieux ...

    • Mr Dupont 22 juin 2013 10:41

      Mr Le chien qui danse

      « Ca fait rédacteur sérieux »

      Et vos deux posts font de vous un troll de basse extraction

      Laissez-moi deviner , :

      Vous êtes socialiste ?


    • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 15:27

      Le rapport avec la choucroute s’ pèce de vieille saucisse c’ est que t’ es un 

      gros lard surmonté d’ une tête de noeud .

    • Le chien qui danse 22 juin 2013 09:48

      Est-ce qu’il peut se faire une retraite en PQ, pasque c’est utile quand on est vieux et dans les pays socialistes c’est un des premier produit qui fait défaut tellement ils foutent la merde... nous dira spartacus.




      • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 09:53

        La majorité  du peuple  Français  espère qu’ avec le bisais d’ internet 

        ce genre d’ inégalité disparaitra un jour . 

        Il n’ y a pas deux sortes d’ humains .

        • Constant danslayreur 22 juin 2013 13:50

          « Fais gaffe, tu vas tourner coco, toi... »

          Il est surtout pour le moins inattendu que l’auteur - avec ce qu’il est - fasse dans le « salaud de riche », car ce qu’il dit d’Ayraut est valable pour un tas de politiques, surtout de droite.

          Comme quoi envie et voyeurisme malsain, ne sont ni de droite ni de gauche... 


        • Constant danslayreur 22 juin 2013 13:58

          Ensuite je n’aime pas trop le procédé visant à attirer le chaland « 5 millions d’euros ma bonne dame » Nooon ? Si, 5 nooon ? Si, mais qu’il les rende de suite ce voleur.
          Pas si vite m’dame en fait il ne les a pas encore dérobés, il compte le faire sur les 20 premières années de sa retraite.
          Et comme il bossera sûrement en parallèle à donner des conférences sarkoziaques, je parie qu’il n’en dépensera pas un sou d’où le montagne d’or sur laquelle il va s’asseoir

          « Avec une espérance de vie à la retraite de 20 ans, le Premier ministre est potentiellement assis sur un tas d’or de 5 millions d’euros. »

          Il va sans dire mais mieux en le disant que s’il vit 40 ans de plus, c’est carrément 15 millions qu’il vous sucre smiley


        • Dzan 22 juin 2013 11:18

          Que n’a t’on pas entendu Sparatcus nous sortir les mêmes arguments quand la droite était au pouvoir.
          Guéant est député par exemple.


          • Yohan Yohan 22 juin 2013 15:00

            Erreur, on se tue à dire du mal de l’UMPS et des branquignols qui nous gouvernent et qui se servent avant de servir la république. Etre en plus un ripoux comme Guéant, c’est encore pire que tout quand on pense que ces gens touchent des retraites de cumulard alors qu’un smicard qui voudrait bénéficier d’un cumul emploi retraite n’a pas le droit de dépasser son ancien salaire. Il est possible que Guéant qui n’était que Préfet et qui n’a jamais eu de fonctions électives ait jalousé ses confrères au point se sentir autorisé à taper dans la caisse. Le problème, quand on arrive le gros magot, c’est que ce n’est jamais assez.


          • Claudec Claudec 22 juin 2013 21:12

            C’est tout de même Ayrault qui est aux manettes pour l’instant, non ?


          • Claudec Claudec 22 juin 2013 21:17

            Que vient faire Guéant ici ? Laissons agir la justice, nous en reparlerons après. Pour l’instant il s’agit de Ayrault et d’une situation ainsi que de chiffres n’ayant nul besoin d’une enquête pour donner à réfléchir. 


          • CN46400 CN46400 22 juin 2013 11:54

            Dans l’etat actuel de mes connaissances, ce cas est un vrai scandale. Tout comme les retraités du CAC 40 qui touchent (ou toucheront) la même somme..... chaque année, ce qui n’émeut apparemment pas notre « Spartacus »....


            • Claudec Claudec 22 juin 2013 20:59

              Confondre les revenus boursiers avec des retraites, il y a quelque chose qui cloche. CN46400 n’a probablement jamais entendu parler de prise de risques ni de ceux qui perdent. Quoi qu’il en soit, c’est grâce au profit des « CAC 40 » et des impôts dont ils sont taxés que sont payées les retraites des élus et des fonctionnaires comme Ayrault et ses semblables.


            • CN46400 CN46400 23 juin 2013 08:17

              En général un capitaliste exerce toujours un métier, plus ou moins fictif, surtout en terme de pénibilité, qui lui ouvre, normalement, des droits à la retraite. A cela il ajoute des revenus du capital qui continuent de tomber jusqu’à sa mort, se cumulant, et dépassant souvent la retraite officielle. Quand aux risques, voir Tapie, Cahuzac et... consort, ils ne concerne que ceux qui sont animé par un « patriotisme d’entrepreneur », espèce en voie de disparition depuis longtemps. Les vrais capitalistes vendent et achètent tous les matins et seul compte le taux de profit. Le patriotisme, dans tous les sens du terme, ne les concerne pas !

               Voilà pourquoi la cotisation des revenus du capital, à hauteur des cotisation des revenus salariés s’impose. Au passage notons que si le cumul emploi-retraite est contrôlé, le cumul retraite-dividendes est toujours libre...


            • Claudec Claudec 23 juin 2013 10:07

              Le jour où le cumul retraite-dividendes sera plafonné, ceux qui touchent une retraite financée par l’impôt et non par le profit résultant d’activité solvables – résultant du travail allié et non opposé au capital – auront du mouron à se faire. Il est vrai que nous vivrons alors au paradis peint en rouge où les Ayrault et autres potentats, procéderons à la distribution égalitaire de la manne. Croyez-vous qu’ils cesseront pour autant de se servir avant les autres ? Naïveté bien primaire.

              Une révolution chasse l’autre sans rien changer à l’ordre des choses. Il faut se souvenir que 12 ans après cette tentative de renversement de la pyramide sociale que fut sa Révolution, la France avait un empereur. Démonstration s’il en est que les révolutions n’apportent de changement qu’en haut de la pyramide, où se joue une partie de chaises musicales, un pouvoir chassant l’autre. Mais la pyramide demeure la même et la masse qui l’habite, à quelques exceptions près, ne fait que changer de maîtres ou s’en donne l’impression fugace. À défaut de sciences humaines défaillantes à ce sujet, par aveuglement ou complicité confondant égalité en droits avec égalités de revenus, le bon sens et l’observation suffisent pour aboutir à un tel constat.

              La sempiternelle objection fondée sur l’odeur de soufre de l’argent sera vite avancée, comme si le pouvoir actuel, ayant soi-disant pour premier ennemi la richesse, n’était pas précisément en train de faire sa cour aux capitaux du Qatar et autres Emirats.

              Voir attentivement à ce sujet : http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com


            • CN46400 CN46400 23 juin 2013 11:54

              travail allié et non opposé au capital

              Donc cotisations retraites travail-capital au même niveau n’est-ce pas......


            • Claudec Claudec 23 juin 2013 12:10

              Pure utopie encore bien naïve, mais pour pousser le débat, pourquoi pas. A condition toutefois qu’il soit tenu compte des pertes enregistrées par les apporteurs de capitaux. Car il en existe qui perdent si d’autres s’y enrichissent. C’est là que se situe précisément la notion de risque, sans compter le fait que pour devenir riche, par quelque moyen que ce soit, encore faut-il en avoir envie. J’en connais dont ce n’est pas la préoccupation première.

              Je me répète, mais ne pas confondre égalité avec égalitarisme ni égalité en droits avec égalité de revenus.

            • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 11:58

              Les inégalités concernant les incroyables jack-pot que touchent certains 


              ne semblent émouvoir les tenants de ce système , éructant juste à la vue 

              du pseudo d’ auteur . 

              La même analyse serait faite par un des leurs ils applaudiraient
              à deux mains un article dénonçant cet immense gâchis .

              Ce qui montre à l’ évidence  la validité de leurs commentaires .



              • robert 22 juin 2013 12:14

                Ne vous trompez pas , il (l’auteur) traite un sujet qui fait l’unanimité pour mieux placer ses fonds de pensions qui n’arrivent pas à percer en france.


                • Loatse Loatse 22 juin 2013 12:53

                  On nous rabat les oreilles avec l’égalité des citoyens, la république (en danger, généralement), la nécessité pour le citoyen lambda de se serrer la ceinture, de travailler plus longtemps, d’être flexible (soit précaire)..

                  Puis on jette quelques miettes aux jeunes sous formes d’emplois aidés (ils n’ont pas de « pain » qu’ils mangent de la « brioche »... (soit de l’amidon et du sucre rapide)

                  En y regardant de près, nous n’avons cessé de vivre sous la monarchie que les « républicains » prétendaient avoir mis à bas...

                  Les têtes sont tombées, les privilèges sont restés.. L’austérité, les sacrifices c’est pour la plèbe et là encore avec les régimes spéciaux, le salarié du privé censé faire carrière (alors que l’échelle sociale est en panne et le cdi devenu denrée rare) ne seront pas logés à la même enseigne lorsque l’heure de la retraite viendra..
                  ..

                  Liberté, égalité, fraternité.. mon oeil !

                  ps : l’est pas mal votre blog,Spartacus...


                  • ffi ffi 22 juin 2013 15:16

                    C’était illusoire de croire que celui qui décide ne s’accorde pas quelques privilèges.
                     
                    Maintenant, il y en a tant qui participent de la décision que les privilèges explosent.
                     
                    Peut-être même qu’avec un roi ces privilèges n’auraient jamais été donnés.


                  • Loatse Loatse 22 juin 2013 18:38

                    @ffi

                    Aucun roi ne s’est jamais proclamé socialiste... smiley


                  • Claudec Claudec 22 juin 2013 21:09

                    Dans la devise républicaine (qui demanderait d’ailleurs à être sérieusement actualisée), l’égalité s’entendait « devant la loi » et non pas en termes de revenus.

                    Cette égalité se référait par ailleurs à la suppression des privilèges, ce qui est loin d’être le cas chez nos républicains modernes, du plus bas au plus haut de l’échelle sociale. Qui vole un œuf vole un bœuf dit le proverbe ; il en est de même pour les privilèges : dans le principe, un petit vaut un grand, et chacun s’y cramponne en se moquant bien de savoir qui en fait les frais.

                  • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 13:54

                    J’ irai même plus loin , les salauds , las vrais sont ceux qui défendent des systèmes

                    où certains ont droit à tout et d’ autres à rien . 



                    • foufouille foufouille 22 juin 2013 14:02

                      "Madame Michu cumule deux emplois, l’un le matin comme femme de ménage de 5h 12h et un autre de 13h à 20h comme caissière d’une grande surface,"

                      le rêve libertaryen
                      14h de boulot par jour


                      • Yohan Yohan 22 juin 2013 15:03

                        Et si madame Michu veut bénéficier d’un cumul emploi retraite elle n’aura pas droit de toucher plus que ce qu’elle gagnait avant., soit des clopinettes. Madame Michu est une esclave de l’UMPS qui lui donnera sa médaille du travail quand elle aura le temps


                      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 juin 2013 10:01

                        20000 EUROS DE RETRAITE POUR LE 1ER DES CUMULARDS LE 1ER MINISTRE QUI RECOIT SES CONSIGNES VIA LA CEE DE LA FINANCE INTERNATIONALE

                        (aucun pouvoirr A BRUXELLES° CEE DIRIGE PAR UN TRION DE MINABLES NON ELUS)

                        A QUOI SERVENT TOUS CES GOUVERNANTS DES PAYS DE LA CEE ELUS MAIS SANS POUVOIRS

                        A QUOI SERVENT 40 MINISTRES 577 DEPUTES 350 SENATEURS a part nous faire perdre pour chacun d’entre eux 2500 EUROS /JOUR


                      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 juin 2013 10:03

                        RECTIF........TRIO DE MINABLES : BARRRROSO.BARONNE ASHTON..VAN RAMPUY


                      • wawa wawa 22 juin 2013 14:55

                        Une petite erreur dans le calcul : comme Mr ayrault ne lègue pas ses avantages à ses descendants, il faut considérer qu’on rogne sur son kapital chaque fois un peu dessus pour qu’il soit à zero le jour de sa mort.

                        Une consultation d’un tableau d’amortissement immobilier, plus pertinent il me semble,
                        donne pour une espérance de vie de 20 ans au taux de 2% et une anuuite de 240 000 donne un patrimoine de 4 M (avant ISF que je ne sais calculer, n’étant pas concerné), bien loin des 12M de spartacus.

                        A part çà entièrement d’accord avec l’article, j’avais d’ailleurs mis en modération une solution pour rogner ces rémunération digne des patron du CAC (non justifiées elles aussi).
                        Il n’eut pas l’heur de plaire


                        • wawa wawa 22 juin 2013 15:01

                           voici ce texte  : Une solution élégante au problème du cumul des mandats


                          Un débat agite le milieu politique depuis quelques années et resurgit tel un marronnier : autoriser ou non le cumul des mandats. Les uns sont opposés au cumul arguant le partage du travail (même politique) et la non concentration des pouvoir, gage de démocratie (la fameuse séparation des pouvoir chère à Montesquieu. D’autres sont plus circonspects, faisant valoir que pour pouvoir agir au plan national, il est impératif de disposer d’une base locale.


                          Les arguments des uns et des autres sont tous a faits recevables. Personne a ma connaissance n’a jamais osé proposé cette solution originale pour clore le débat. Cette solution permettrait en outre a l’état d’économiser quelques millions, pas grand chose mais toujours précieux en ces périodes de vaches maigres. Ne faisons pas languir le lecteur plus longtemps, ma proposition est


                          oui au cumul des mandats, non au cumul des rémunérations et autres indemnités



                          Bluffant de simplicité non ? En effet de nombreux mandats sont grassement rémunérés, il devraient donc correspondre à un travail à plein temps donc à l’impossibilité d’en effectuer plusieurs en même temps. Les hommes politiques « surcompétents » qui s’estimerait indispensable à la vie politique ne devrait pas être opposés pour des raisons bassement matérielles non ? On fait de la politique pour servir la France, pas pour remplir son portefeuille. De cette façon, on sépare les pouvoirs, on partage le travail etc



                          Sur le plan technique, on pourrait légiférer que le mandat le mieux rémunéré soit payé intégralement, celui qui vient ensuite à la moitié, le troisième au tiers, le quatrième au quart etc.

                          Pour décourager les dinosaures politiques, les pensions de retraite pourraient subir le même sort (place aux jeunes), de même que les « retraites dorées » versées au anciens présidents, ministres & multidéputés. Les mandats européens devront être considérés comme le principal, les autres rémunération nationales passées à la moulinette, sinon comment le récupérer ?

                          Afin de ne pas décourager les vocations, on a parfois du mal a trouver un maire dans les petits villages, les indemnités inférieures au SMIC ne serait pas concernées.


                          Une seule loi de quelques lignes a voter.

                          Les politiques sauront s’adapter a cette « nouvelle donne » .

                          Mais diantre pourquoi personne n’en a déjà parlé ?




                          • Yohan Yohan 22 juin 2013 15:10

                            Ben oui, c’est une réponse d’évidence à leur soit disant attachement à leurs racines régionales, mais si tu leur refuses le cumul des salaires et des retraites, il vont te dire qu’ils ont mal au pied et qu’ils ne peuvent plus faire ces harassants déplacements en TGV entre l’assemblée et leur Mairie. Il suffisait d’entendre gémir ce député socialiste sur les cadences infernales de l’assemblée en réaction aux 10 parlementaires qui proposent de sacrifier leurs privilèges. Ces gens là nous mentent et nous mènent en pédalo smiley


                          • lala 24 juin 2013 09:39

                            Il faut encore aller plus loin : Sachant que politicien n’est pas un métier donc une vocation et en partie devrait etre du bénévolat donc pas d’émonument supérieur à 6000 euros toutes fonctions cumulées.

                            Supprimer tous les avantages à la fin d’une fonction (voiture chauffeur, secrétaire).
                            Interdire l’enrichissement via l’achat de locaux sur certaines indemnitées venant en sus des salaires. (ces achats concernant les députés devraient repartir dans le bien commun). La caisse des retraites des députés doit aussi venir aider les caisses en difficultés et dans les ordres que certaines caisses (SNCF, EDF ,fonction publique, etc) .

                          • ffi ffi 22 juin 2013 15:13

                            Ce qui serait intéressant, au lieu de focaliser su Ayrault, ce serait de faire le même travail sur l’ensemble de la représentation (député+sénateur) : A calcul très approximatif montre que ces 1200 personnes pourraient se partager 2 milliards d’euros.


                            • Yohan Yohan 22 juin 2013 19:54

                              Je suis pour, mais déjà, on voit qu’ls ont du mal à faire une loi sur la transparence des revenus. Après l’affaire Cahuzac, tout le monde en voulait une. Résultat des courses, on attendra...maniana


                            • Karash 22 juin 2013 15:18

                              Superbe article. C’est avec ce genre de démonstrations impeccables qu’on réussira à réhabiliter le libéralisme aux yeux de tous les révoltés du système, qui sont désormais la majorité, et dont le salut dépend de leur capacité à se désintoxiquer du marketing clientéliste des politiciens professionnels.


                              • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 15:25

                                Du temps de Louis 48 et de Charles le Gringalet ils pouvaient encore 

                                prendre les sujets pour des cons . 

                                Maintenant c ’est l’ heure où tout le monde sait presque tout . 

                                Messieurs les cumulards escrocs  refléchissez avant , après vous aurez perdu 
                                la tête .

                                • Yohan Yohan 22 juin 2013 20:04

                                  Nous on a François Mollande Moije, son successeur s’appellera François Toitu et sa lignée s’éteindra après François Euxils smiley ils auront fait entre temps beaucoup d’enfants, un peu partout....et beaucoup de dégâts... smiley



                                • chmoll chmoll 23 juin 2013 05:54

                                  quadruplezayrault et sa bande ,principal syphonneur du pognon france qui trime
                                  pas la peine d’attendre qu’il ont un zeste de justice ,ça les dérangent pas plus que ça

                                  perso , les plus degueux se sont les communards de la bande des 577
                                  sont pour les ouvriers , mais faut pas toucher à leurs avantages payés par ces mêmes ouvriers

                                  bande d’enflures !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès