Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La Saint-Valentin saura-t-elle regonfler les bourses (du commerce) (...)

La Saint-Valentin saura-t-elle regonfler les bourses (du commerce) ?

La fête ultra-spontanée des amoureux saura-t-elle combler commercialement la catastrophe des soldes d’hiver qui se sont terminées ce mardi ? La crise après « l’après crise » (vocable sarkozyste) s’affirme particulièrement anxiogène au niveau des poches du consommateur. On le comprend.

Si celui-ci a fouillé ses poches, c’est souris en main. Selon les premiers comptages, les commandes sur internet pendant les soldes ont grimpé de 9%. Mais avec un panier moyen des plus stables : 168 euros sur l’ensemble de la période.

Nous attendons donc avec impatience les chiffres officiels de la consommation domestique pour février. Jusqu’ici, fidèle à sa tradition l’Insee, se veut (plus ou moins) rassurant. En décembre la confiance des ménages avait gagné deux points. Noël !

En janvier, pas d’emballement : elle s’était stabilisée. Il faut dire que l’effet placebo de l’infime baisse des prix des carburants s’est transformé en effet nocebo. Les centimes et les micro centimes du réservoir pèsent lourd au moral. 

La Saint-Valentin, qui tombe opportunément et invariablement derrière les soldes d’hiver confine au pathétique. Le fossé entre l’ingéniosité des hommes de marketing et la triste réalité se creuse vertigineusement.

Seul l’ « effet d’aubaine », genre prime à la casse pour le marché automobile a un effet - des plus temporaire - sur la consommation domestique. Encore que le phénomène soit assez trompeur car il n’est pas prévu pour s’inscrire dans le temps et profite qu’à un consommateur ciblé.

 

FLOTTANTES

Le renouvellement du parc automobile, en l’espèce, s’effectue de moins en moins vite dans ces périodes de vaches maigres et plombe les ventes des constructeurs français qui n’ont rarement été aussi mal en point.

De leur côté, les soldes d’hiver sont de moins en moins une « aubaine ». Des démarques hallucinantes, à moins 75 ou moins 80% (! !!) n’ont pourtant pas réussi à vider les stocks.

Du jamais vu, alors que jusqu’ici les foules se précipitaient pour effectuer les achats « à bons comptes », les étals étaient encore tristement pleins lors du dernier week-end de l’opération.

Les professionnels incriminent les soldes « flottantes », celles qui ne sont pas régulées par les autorités, comme une des causes principales de cette désaffection.

Il est vrai que les moments forts de la « conso » sont de plus en plus anticipés par… les professionnels justement.

Bientôt Noël sera sur les affiches dès le 14 juillet et le bizarre Halloween à Pâques sonnantes… et trébuchantes.

Alors la Saint Valentin, énième resucée commercialement pseudo providentielle, fait-elle rosir les affaires ? Pas sûr.

Au fait, la question subsidiaire ne serait-elle pas : l’ Amour s'achète-t-il ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 12 février 2013 15:52

    L’amour s’achète t’il juste le 14 février ? 


    Fête artificielle et commerciale complètement nulle comme l’exprime le dessin de l’article

    Philippe 

    • Esclarmonde Esclarmonde 12 février 2013 16:57

      Probablement qu’au delà d’un budget de plus en plus serré, les gens sont lassés d’une vie basée sur la seule consommation, la surenchère faite sur le moindre évènement, la moindre fête ne peut dans ces conditions, que faire monter le sentiment de ras-le-bol....


      • chmoll chmoll 13 février 2013 11:35

        ouai , mes bourses vont ètres en action


        • Ricquet Ricquet 13 février 2013 11:37

          Pour la Saint Valentin : je vais éviter de péter au lit. smiley

          (cet humour de mauvais goût est approprié à cette mascarade commerciale)

          • ETTORE ETTORE 13 février 2013 13:29

            à quand la Fête de l’Argent, avec distribution des billets de Monopoly ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès