Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La tentation du ’gardons nos ressources pour nous’

La tentation du ’gardons nos ressources pour nous’

L’Alberta est un Etat du Canada peu connu mais particulièrement riche en "sables bitumineux" qui contiennent un pétrole très lourd et difficile à traiter mais qui par les temps qui courent se vend néanmoins assez bien. Ses réserves sont les secondes au monde après celles de l’Arabie Séoudite, avec 175 milliards de barils enfouis dans le sol.

Le gouvernement de cette province canadienne bénéficie donc de la même manne pétrolière que celle qui irrigue en ce moment les autres pays producteurs de pétrole du globe. Par contre c’est une région en bonne santé économique et financière. En d’autres termes ils ne savent pas quoi faire de cette manne, ayant déjà supprimé la TVA et ayant relancé leurs programmes de santé et d’éducation. Ils viennent donc de décider de redistribuer aux contribuables ce "bonus de prospérité" à raison de 400 dollars canadiens (262€) par personne et 1600 dollars (1048€) par famille.

Heureux pays où l’on se rejouit d’être contribuable !

Le revers de la médaille, qui justifie le titre de cet article, est qu’il se développe dans la population une tendance à ne pas vouloir partager et à garder les fruits d’une prospérité que l’on sait ne pas devoir être éternelle. Il s’est donc créé un parti séparatiste qui souhaite la séparation d’avec le pouvoir central d’Ottawa, mais pour d’autres raisons, radicalement différentes de celles du parti séparatiste québécois à l’autre bout du Canada. Et les idées de ce parti progressent dans la population...

A suivre donc avec attention. Mais cette réaction est un des signes d’un certain égoïsme que je vous avais signalé comme pouvant se produire au fur et à mesure que l’on se rapprochera du Peak oil. L’autre étant la vente à prix d’or d’une marchandise essentielle pour le développement économique mondial.

Pour votre réflexion...


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • No comment ... (---.---.112.10) 30 septembre 2005 00:54

    Apres Reflexion cette aricle ... MeDerange

    Quelques corrections

    1. L’Alberta est une province non pas un etat ! 2. La TVA(GST) est de 7%. Il n’y a pas de taxes provinciales (entre 7% et 9% dans les autres provinces). 3. La proportion d’intependantistes est toujours la meme en Alberta depuis quelques annees et surtout bien avant que l on se puisse exploiter les sables bitumineux.

    Quelques chiffres pour l’alberta : 3 millions d’habitants 6 millions de Vaches, du gas, du petrol, des mineraux et de l’eau.

    L’article vraiment me derange ... reproche t’on aux Parisiens d’avoir des impots locaux tres bas et de ne pas vouloir partager les retombes des taxes avec le limousain ?

    So no comment ....


    • CaDerange (---.---.125.103) 30 septembre 2005 11:27

      Réponse de CaDerange : Merci de vos commentaires. L’avantage du blog c’est que c’est ouvert aux commentaires et aux avis différents. Dont acte en ce qui concerne les votres qui rectifient certaines de mes affirmations ;

      Je suis désolé que ce soit l’Alberta, que je ne connais pas, qui soit le sujet de cet article. J’aurais pu aussi bien prendre les Etats Unis qui ont il y a quelques années pratiqué également le même principe de conservation de leur propres ressources pétrolières, officiellement ou officieusement, via des limitations à l’exploration pétrolière sur leur territoire que l’on envisage seulement maintenant de lever.

      La question qui se pose est celle du droit à l’accés aux ressources naturelles de la planète. Sont elles limitées à ceux qui ont eu la chance de naitre au dessus des gisements ou bien doit on les considerer comme des ressources de l’Humanité toute entière ?

      Le problème ne s’est pas posé pour l’instant car jusqu’içi il y en avait pour tout le monde et chacun était intéréssé à les vendre à d’autres.Au fur et a mesure que nous approcherons du Peak Oil la question va devenir de plus en plus brulante.Dans le cas de l’Alberta elle se presente plus tôt que dans d’autres pays car, apparemment, l’Alberta n’a pas de besoins financiers qui le poussent a vendre son pétrole, mais le même phénomène risque de se poser ailleurs dans le monde à moyen terme.

      Je ne connais pas la réponse au problème ni l’instance qui sera capable de le résoudre. Peut être l’Onu ? Ou la force malheureusement ? L’avenir le dira. Soyons conscient néanmoins que cette question est déjà derrière les géopolitiques des grandes puissances et peut être même derrière l’intervention en Irak.

      Au plan national, tout au moins en France, la question est déjà tranchée.Le sous sol du terrain que les uns et les autres peuvent posséder ne vous appartient pas, il appartient à l’Etat....donc à la collectivité.


      • No comment ... (---.---.112.10) 30 septembre 2005 18:34

        CaDerange ... Interessant ton commentaire.

        Comme moi je pense tu es francais. Mais a la differences c est que moi je suis au canada. Et surtout je viens de passer un an en Alberta. Cela etant dit ... Quelques remarques sur ton commentaire.

        Les lois de la provinces sont les memes quand france(depuis queques annees). La province possede le sous-sol. Des societes privees exploitent ces richesses. La province ne touche que des dividendes en fonction du nombre de barils exploites.

        Parlons de la France dans ce cas qui n est pas vraiment un exemple. Action de la france en Afrique avec Total Fina Elf ou encore l’intervention il y a quelques annees de la france en Nouvelle Caledonie (Nickel dans ce cas). Reproche ton a la Russie d’avoir epuise les ressources en Titan ...on pourrait trouver bien d autres exemples.

        Mon probleme sur votre Article ou commentaire est qu ils sont a charge (surtout contre les Albertains) et surtout entraine la confusion.

        Pour en finir ... Peut etre devrais je ouvrir un nouveau blog sur le titre : " Partir et Vivre a l’etranger ...Comment J ai pris conscience d’avoir etait instrumentalise en france depuis ma plus tendre enfance"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès