Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La vérité sur la baisse du chômage des seniors

La vérité sur la baisse du chômage des seniors

En mars 2016, en France le nombre de demandeurs d’emploi s’établit à 3 531 000. Ce nombre diminue de 1,7 % sur un mois. Concernant les seniors, c’est à dire les chômeurs de plus de 50 ans, le nombre diminue pour la catégorie A ( demandeurs d’emploi sans activité ) de 1% soit 85 600 chômeurs en moins en 1 mois. Mais si l’on prend en compte TOUTES les catégories de chômeurs (A, B c’est à dire moins de 78 heures travaillées dans le mois et C plus de 78 heures travaillées dans le mois) le nombre de seniors au chômage a encore augmenté de 1100 en 1 mois ! Alors qui devons-nous croire ? Doit-on se réjouir de ces chiffres ? 

http://blog.seniorenforme.com/

Si l’on prend tous les chiffres, le chômage dans n’importe quelle catégorie a bien baissé au mois de mars 2016. C’est une évidence. Au total, les inscrits à Pôle emploi, dans les catégories A, B, C, sont 8700 de moins à la fin mars qu’à la fin février.

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/

Tous les médias vous chantent des alléluias concernant le chômage des seniors. Enfin, il baisse après des années et des mois de hausse. C’est exact 85 600 chômeurs seniors n’apparaissent plus dans la catégorie A mais ils ont basculé dans les autres catégories.

En fait, le chômage des plus de 50 ans toutes catégories confondues a augmenté de 0,08% soit 1100 chômeurs en plus en un mois ! Il est donc difficile de se réjouir de ces chiffres car un chômeur sans activité ou un chômeur qui travaille moins de 3 heures par jour reste une personne qui cherche un emploi à plein temps. Cela serait étonnant, qu’un chômeur de 60 ans se satisfasse de travailler 17 heures par semaine.

Il reste encore énormément de travail, de réformes afin que le chômage des seniors diminue vraiment.

Depuis mai 2012 et le début du quinquennat d’Hollande, le chômage des seniors a augmenté de 47,93 % soit 287 800 chômeurs de plus de 50 ans supplémentaires pour la fameuse catégorie A. Pour le chômage des seniors, toutes catégories confondues, il est passé de 1 045 000 en novembre 2013 à 1 283 600 en mars 2016 soit une hausse de 22,83%. 

Nous ne pouvons pas rester les bras croisés en attendant chaque mois des statistiques. C’est pour cette raison que nous préconisons des mesures audacieuses, innovantes, jamais mises en place. Pour combattre, le fléau du chômage des plus de 50 ans, il faut prendre des initiatives fortes et non pas des mesurettes.

Il faut :

Baisser le salaire payé par l’entreprise aux plus de 50 ans et le manque à gagner étant à la charge de l’Etat.
Aide spécifique de 15 000€ pour l’embauche en CDI d’un senior de plus de 50 ans inscrit à Pôle Emploi et suppression totale des charges pour les entreprises qui embaucheraient un senior.
Obligation de compter des seniors dans l’entreprise en fixant le taux de 5% de personnes de plus de 50 ans dans l’effectif. Cette mesure existe pour les handicapés et à situation d’urgence, réponse spécifique.
Il faudra bien un jour qu’un gouvernement soit courageux et mécontente les corps constitués, les entreprises, les biens pensants, les mentalités sinon le chômage des seniors engendrera des drames…

Quand le dernier emploi, c’est le chômage, je dis que ce n’est pas juste ! 


Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 avril 08:16

    Bonjour,
    Les chômeurs séniors ont du souci à se faire...
    Comme l’annonçait l’ UPR en juin 2014, la feuille de route de la Commission européenne pour la France donne la liste des réformes structurelles à faire, dont la baisse des indemnités chômage...


    Gattaz, à la tête des organisations patronales, passe donc à l’offensive, avec des propositions concernant la baisse des indemnités chômage des séniors.

    Si nous voulons conserver le modèle social français issu du CNR, il urge de se rassembler pour sortir de l’Union européenne, qui organise méthodiquement sa casse.

    • Jo.Di Jo.Di 28 avril 08:54

      Avec encore plus d’immigration on booste le bétonnage du pays, les emplois de prébendiers « un ballon pour chaque banlieue », la consommation des jeux vidéo payés avec la CAF à la rentrée scolaire, les impôts, notamment des vieux, ce qui les obligera à bosser à l’emballage des courses des bobos à la sortie des supermarchés le dimanche. Il faut être charitable, 2 milliards d’africians vont naître dans le siècle, il reste de la place en ex-France pour y bétonner du HQE écolo et entasser les colons du mondialisme. Les burkinis assureront la révolution socialistes future, le PCanal+ ne me contredira pas. Et puis rien de tel qu’un immigré pour voter Macron de Rothschild, le grand ubérisateur. Et surtout, il faut ontologiquement assumer d’être les chiures finales de notre Histoire.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 avril 09:26

        @Jo.Di
        En somme, ce sont les migrants qui décident des réformes structurelles qui s’appliquent dans tous les pays européens ??


        On voit que l’extrême-droite rejoint l’extrême -gauche dans cette volonté de ne jamais cibler les responsabilités de l’ Union européenne...
        Quel beau soutien unanime à la politique des néo cons de la Maison Blanche !!

        Evidemment, le premier discours de politique étrangère de Trump va contrarier tous ces braves soutiens à Obama - Hollande - Le Pen - Sarkozy - Junker & Merkel...
        Quelle grooosse malheur !

      • Jo.Di Jo.Di 28 avril 16:49

        @Fifi Brind_acier
        En somme, ce sont les migrants qui décident des réformes structurelles qui s’appliquent dans tous les pays européens ??
         
        Ils sont le reformatage-destruction de l’infra-structurel (la mentalité, la vision commune, les moeurs, l’Histoire). De là découle le superstructurel (la politique, multiethniquage multi-acculti) puis le structurel (l’ubérisation libérale) ....
        Quelle est la politique de l’UE, de Soros, de Krupp, la traite négrière où la fermeture des frontières ? Du patronat ? Quel est le principal électorat du Flan et de Terra Nova ? De Clinton ?
        Tout à été dit par KK ds la franchise de son époque, mais c’est ce qui appliqué systématiquement :
         
        « L’humain noble du futur ne sera ni féodal, ni juif, ni bourgeois, ni prolétaire : il sera synthétique […] Ce n’est qu’à travers l’alliance avec le meilleur sang bourgeois que les éléments les plus capables du développement de la noblesse féodale d’antan s’élèveront vers une nouvelle apogée ; ce n’est qu’à travers l’union avec les sommets de l’européanité non juive que l’élément juif de la noblesse du futur parviendra à son plein épanouissement […] notre âge démocratique est un pitoyable interlude entre deux grandes époques aristocratiques [...] Dès qu’une nouvelle et véritable noblesse se sera constituée, la démocratie disparaîtra d’elle-même [...] L’humain du lointain futur sera un métis […]. La race du future, négroïdo-eurasienne (eurasisch-negroide Zukunftsrasse), d’apparence semblable à celle de l’Égypte antique, remplacera la multiplicité des peuples par une multiplicité de personnalités »
         
        ’Praktischer Idealismus’ 1925 Richard de Coudenhove-Kalergi,
         


      • Croa Croa 28 avril 09:25

        « Quand le dernier emploi, c’est le chômage, je dis que ce n’est pas juste ! »
        Tout à fait. Les gouvernements successifs reculent l’âge d’accès à la retraite alors que structurellement la durée de la vie active diminue : Cherchez l’erreur !
        *
        « Baisser le salaire payé par l’entreprise aux plus de 50 ans » Ben voyons ! Et comme d’hab. tout ça sans contreparties imposées : Pour qui roule cet auteur ?
        (Si les patrons ne veulent plus des vieux il faut avancer l’âge de la retraite. La solution c’est, en ce qui concerne les parts patronales, de faire cotiser les bénéfices nets à la place du travail qui entre pour une part de plus en plus faible dans la comptabilité des boites en raison des gains de productivité.)


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 avril 09:29

          @Croa
          En Allemagne, Schaüble propose la retraite à 70ans !
          On attend que Macron nous la propose, lui le grand « réformateur européen »... !!


        • mimi45140 28 avril 22:47

          @Croa
          Ce n’est pas une erreur ,c’ est un mode de calcul. C’est de plus bien pratique pour baisser les retraites légalement., je suis heureux de participer à cette belle démocratie.


        • tashrin 28 avril 09:37

          Quand le dernier emploi, c’est le chômage, je dis que ce n’est pas juste !

          Parce que quand c’est du premier emploi (qui conditionne tous les suivants et le niveau de remuneration de toute une vie, retraite (non) comprise), c’est plus juste ? Moins dramatique ?

          Baisser le salaire payé par l’entreprise aux plus de 50 ans et le manque à gagner étant à la charge de l’Etat.
          Aide spécifique de 15 000€ pour l’embauche en CDI d’un senior de plus de 50 ans inscrit à Pôle Emploi et suppression totale des charges pour les entreprises qui embaucheraient un senior.
          Obligation de compter des seniors dans l’entreprise en fixant le taux de 5% de personnes de plus de 50 ans dans l’effectif. Cette mesure existe pour les handicapés et à situation d’urgence, réponse spécifique.

          Drole...


          • ZenZoe ZenZoe 28 avril 09:51

            Mieux vaudrait admettre une fois pour toutes que les seniors d’aujourd’hui ne retrouveront jamais un emploi pérenne dans le secteur marchand et agir en conséquence :
            - soit leur verser une allocation leur permettant de vivre décemment jusqu’à la retraite (et cela veut dire plus que les 500 euros de l’ASS),
            - soit leur réserver des postes dans la fonction publique leur permettant ainsi d’obtenir les trimestres manquants. Il avait été question de cette solution à un époque, on n’en entend plus parler dommage.


            • tonimarus45 28 avril 10:41

              @ZenZoe—bonjour-

              -Il faut bien se mettre dans l’idee que du fait de la mecanisation, de l’automatisation, de l’intelligence artificielle au sujet de laquelle une etude venant « D’OXFORD »"( ; connu pour etre collectiviste nest ce pas ????) dit qu’elle va suprimer 47% des emplois, le chomage de masse ne baissera pas et meme augmentera( et ce n’est pas en faisant travailler plus ceux qui ont deja un emploi que cela crera des emplois pour ceux qui n’en ont pas) 
              Et alors, et des economistes le disent 
              —SOIT on partage le travail qui reste, ; en abaissant la semaine de travail ;;et aussi en ramenant la retraite a 60 ans pour le hommes 55 ans pour les femmes et en interdisant le cumul retraite/emploi sans plafonnement((toutefois cela peut ce comprendre pour les petites retraites)) cela libererait bon nombre d’emplois. Cela irait deja dans le bon sens
              —Soit on donne de quoi vivre decemment a ceux qui n’ont pas de travail(soit on joue sur les deux tableaux)
              Soit comme je disais a certain « tartufe » on euthanasie tous les ouvriers des qu’ils perdent leur emplois et on en fait du « »soleil vert« ( pour ceux qui ont une certaine culture cinematographique)
              Je suis sur que cette derniere solution, plairait.au representant du « merdef » ainsi qu’a bien d’autres qui hante ce media et qui n’ont pas de contre arguments a opposer
              Quand a ce que les entreprises embauchent ??? ;;oui, mais il faut bien se mettre dans l’idee qu’une entreprise embauchera que si son carnet de commande le lui permet et pour que le carnet de commande soit convenablement rempli il faut que la clientele puisse depenser,et pour depenser il faut que le pouvoir d’achat soit plus consequent que ce qu’il est actuellement ; vouloir s’en sortir en montant une salle de bain par mois ou vendre un pantalon et un chemisier par semaine, cela n’est pas possible



            • Algunet 28 avril 11:42

              @tonimarus45
              55 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes, ça sent la discrimination et puis à 70 ans les femmes ont en pleine forme alors que les hommes...


            • tonimarus45 28 avril 13:51

              @Algunet-alors 55ans pour tout le monde et cela liberera,encore plus d’ emplois.de plus si vous n’avez retire que cela de mon post ??????


            • Spartacus Spartacus 28 avril 09:53

              De toutes façon le chiffre du chômage ne sert a rien et ne mesure rien.


              Intégrer des fonctionnaires qui ne craignent pas le chômage, des malades ou des gens qui ne cherchent pas n’est pas intéressant.

              Le vrais chiffre intéressant est le chiffre des actifs du secteur privé car c’est eux seuls qui supportent les coûts de la charge de la société.

              Toutes les populations retraitées, fonctionnaires, jeunesses sont à charge des secteurs marchands.


              • ZenZoe ZenZoe 28 avril 10:54

                @Spartacus
                Les chiffres ci-dessous sont intéressants (ils sont un peu à la louche, mais globalement on y est) :

                66 millions de gens en France répartis comme suit : 23 millions de gens qui ne sont pas en âge de travailler (enfants, retraités) et 43 millions de gens en âge de travailler répartis comme suit :
                19 millions de gens sans emploi (chômeurs, étudiants, malades, handicapés, rentiers, minima sociaux, au foyer etc.) et 24 millions de gens en emploi répartis comme suit : 9 millions de gens rétribués par les deniers publics (fonctionnaires, parapublic, associations, etc.) et 15 millions de gens du secteur public, cad ne bénéficiant d’aucune subvention publique.
                A la fin, il reste 15 millions de gens qui paient un peu pour tout le monde (sauf les rentiers).


              • ZenZoe ZenZoe 28 avril 10:56

                @ZenZoe
                15 millions de gens du secteur public - je voulais dire privé bien sûr !
                .
                (Pourquoi le webmaster ne peut-il pas permettre aux contributeurs de modifier un message envoyé ?)


              • nofutur 28 avril 14:59

                @Spartacus

                Ben tiens... les retraités, les fonctionnaires, et la jeunesse ne consomme rien du secteur marchand...Ils sont juste des parasites à charge selon saint Spartacus !

                Je suis retraité et je consomme et dépense, donc je fais vivre aussi à ma hauteur votre satané secteur marchand !

                Bon par contre ne vous en déplaise, j’apprends à me passer de l’inutile et échange de plus en plus des petits services contre entre autres des bons légumes... et tout cela sans pognon. Dommage pour votre secteur marchand...


              • Montdragon Montdragon 28 avril 19:21

                @nofutur
                bien dit, la vraie décroissance est de quenneller le PS et UMP en écrasant le PIB à la portion congrue ; et dans l’idéal vivre à 70% sans pognon, on y arrivera.


              • Croa Croa 28 avril 23:57

                Tu raisonne comme un tambour Spartacus !  smiley
                *
                Le secteur public et le secteur marchand sont des agents économiques équivalents. Ces agents échangent des biens et des services et prétendre que certains seraient à charge est faux. Plus exactement la ’’charge’’ est la contrepartie d’un service ou d’un bien, payé sur facture au secteur marchand, payé en taxes au secteur public.
                *
                Maintenant libre à toi de croire que le secteur public ne fait rien !


              • roi-UBU (---.---.137.14) 29 avril 02:14

                @Spartacus
                Même dans une économie de type socialiste soviétique, l’essentiel de l’activité économique relevait du secteur marchand (industrie, commerce, logement, transport...). En France, le secteur marchand ne représente que 29% de la population
                Les biens et services marchands pour se développer ont un tel besoin vital d’élargir la demande qu’ils l’importent .
                Nous vivons une époque formidable , d’un coté une désindustrialisation massive par délocalisation et d’un autre coté une invasion programmée boostant dans un premier temps l’économie du secteur marchant pour dans un deuxième temps remplacer la population moins malléable et plus sédentarisée , le tout sur le dos des locaux écrasés par les charges dans le présent et par la dette dans le futur
                Ubuesquement votre


              • tonimarus45 28 avril 10:37

                bonjour—en copie colle

                «  »En France métropolitaine, sur un mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie B (activité réduite courte) augmente de 2,0 % (+0,8 % sur trois mois et +4,8 % sur un an), et celui des demandeurs d’emploi en catégorie C (activité réduite longue) de 3,2 % (+1,7 % sur trois mois et +10,0 % sur un an). Au total, sur un mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories B, C augmente de 2,7 % (+1,3 % sur trois mois

                • straine straine 28 avril 16:18

                  Citation :
                  "Obligation de compter des seniors dans l’entreprise en fixant le taux de 5% de personnes de plus de 50 ans dans l’effectif. Cette mesure existe pour les handicapés et à situation d’urgence"

                  PTDR smiley


                  • Intensive Care (---.---.66.106) 28 avril 16:45

                    Pour faire tourner le pays il faut 30 heures/mois en prenant pour base des actifs dans la catégorie des 18 ans/60 ans
                    C’est comique de voir le prolétaire pleurer pour travailler dans un monde qui se robotise , il va falloir qu’il se réveille le dinosaure , des vilains pas beaux lui bouffent la laine sur le dos


                    • UnLorrain (---.---.98.8) 28 avril 20:15

                      Le cnr..des durs,en 48 ils tomberont sur un amiral et un autre homme,cet autre mourra par les hommes du cnr de telle manire que le cas Kdaffy semble un egratignure,amiral Platon sera demembr. Le cnr..j imagine,lorqu’il cre la ss,est suite a ce possible constat:la France vient de se prendre une deuxime saigne mortelle,il faut choyer le citoyen,le dorloter,d’ou la justesse de la cration de ce qui s’avrera un flau a la longueur de l’usage,la ss,charmante ss qui se rvlera la plus puissante pompe aspirante a immigrs(ds cette poque il fallait detruire la ss,maintenant c’est trop tard) en plus de pompe,elle va aveulir le citoyen.


                      • elpepe elpepe 28 avril 23:01
                        La vérité sur la baisse du chômage des seniors

                        ou plutot

                        La vérité sur la baise des seniors par le chômage

                        ou

                        Comment mieux baiser les seniors avec le chomage


                        • elpepe elpepe 28 avril 23:14

                          @elpepe
                          Bonjour @Auteur
                          Plus serieusement, on ne peut contraindre les entreprises voir meme les inciter a /subventionner pour embaucher des seniors, le dirigisme socialo/communiste du marche de l emploie a toujours ete et restera un fiasco.
                          Au senior de prouver leur valeur, et flexibilité quitte a se former a plus de 50 ans, a l etat de liberer l economie et d arreter de nous taxer pour payer grassement (crassement ?) les fonctionnaires et retraites, ce qui plombe totalement notre economie.
                          Je n attends absolument rien de l etat au sens propre du terme, si qu il arrete d intervenir, la mette en veilleuse et surtout réduise sa voilure
                          C est pas pour demain car en France il y a la moitie de la population qui baise allegrement l autre moitie, mais en final on risque tous de finir au fond de l eau, on pourra tjrs s accrocher au pedalo du grand maitre a bord, cad Hollandus.
                          In fine j en ai rien a foutre de perdre ma retraite (ds 8 ans), j aspire uniquement a sauver mon pays, car je l aime tout simplement.


                        • straine straine 29 avril 00:10

                          @elpepe
                          Citation :
                          « car en France il y a la moitie de la population qui baise allegrement l autre moitie »

                          Perso je vois une moitié pas encore paupérisée regarder et même pour certains souhaités l’écrasement voir l’anéantissement complet de l’autre moitié dans l’illusion d’une espérance d’un statu quo !
                          Les tranches de salamis continuent de tomber sans que personne ne dénonce la main qui actionne la trancheuse smiley


                        • elpepe elpepe 29 avril 03:33

                          @straine
                          Bonjour
                          Oui mais il faudra bien qu un jour on dépasse le stade de l adolescence et devienne responsable, car notre indépendance en dépend non ? En clair se donner le moyens de notre politique devrait être la responsabilité de tous, mais pas de la fameuse moitie qui reste sur le carreau, car une fois a terre, il faudra pas compter sur eux pour redresser la barre, question de bon sens et aussi d honnêteté, a ruminer ...
                          Ca n est pas la finance, et le capitalisme international qui va redresser le pays que je sache, autrement dit que chacun prenne son destin en main, et la destinée de notre beau pays ne s’en portera que mieux.


                        • straine straine 29 avril 11:14

                          @elpepe
                          "En clair se donner le moyens de notre politique devrait être la responsabilité de tous, mais pas de la fameuse moitie qui reste sur le carreau, car une fois a terre, il faudra pas compter sur eux pour redresser la barre, question de bon sens et aussi d honnêteté, a ruminer ..."

                          Bonjour,
                          J’avais bien compris le sens de votre pensée, vous justifiez le sacrifice des autres dans l’espoir d’échapper au couperet de la tactique du salami  .... Ou est le bon sens ?

                          Pour ce qui concerne l’honnêteté je zappe par pure politesse !

                          Cordialement


                        • elpepe elpepe 29 avril 21:38

                          @straine
                          Bonjour
                          A priori nous n avez pas compris, si vous êtes fonctionnaire votre salaire est paye a 80Milliards/380Milliards par la finance et l OTAN, donc il est tps pour eux/vous ? de se poser la question ?
                          Pour l Ukraine, la Syrie et la Lybie c est trop tard on a massacre femmes et enfants, ils restent les combattants, vous vous rappelez la premiere vague d immigration ?
                          Tout a un prix dans la vie, l adolescent par nature rejette tjrs la faute sur l’autre non ?
                          Notre indépendance se bâtira sur les larmes, et les sacrifices, le salami c est pour la fin quand on célébrera notre victoire avec de la cervoise, si vous aimez la France alors vous comprendrez en temps utile.
                          Fini la retraite, réveillons nous, ça va barder, le chahut a déjà commence ...
                          Parlons droit et levons notre verre a la future victoire, celle de la renaissance de la France, car comme disait La Palice tant que l on est pas mort on peut combattre.
                          Cordialement


                        • Jean Keim Jean Keim 29 avril 07:13

                          Progression d’un mensoge :

                          > Décennie 80, promesse d’un retour au plein emploi.
                          > Décennie 90, promesse de limiter le chômage à 5 %
                          > Décennie suivante, promesse de l’inversion de la courbe du chômage.
                          Nous constatons que les perspectives sont revues continûment à la baisse, est-ce une stratégie ?
                          > Décennie actuelle, pour ceux qui ont un emploi, promesse du maintien des salaires.
                          Ce qui se trame, rareté structurelle du travail, baisse des salaires, baisses des retraites, baisses des protections sociales, temps de travail allongés et déréglementé, culpabilisation collective.
                          Perspectives, soit aucune, soit une nouvelle forme d’esclavage.

                          Il était une période où le travail était une fierté, seuls qq. esprits libres et lucides voyait en lui une aliénation, un vol du temps de vie, une exploitation diabolique de la vie. 
                          De plus en plus de gens travaillent pour être moins pauvres et il n’est pas impossible que le travail ne serve plus qu’à survivre.

                          Que faut-il faire ? 
                          Difficile de répondre, il y a tellement de systèmes, depuis le point de vue de l’anarchiste jusqu’à celui qui prône une libéralisation totale de l’économie, en passant par une organisation sociale communiste.
                          Depuis que le monde a une histoire il est loisible de penser que tout a été essayé et que finalement rien n’a jamais vraiment fonctionné, notre époque technologique surpeuplée et consumériste ne facilite pas la tâche.
                          Il serait plus facile de dire ce qu’il ne faut pas ou plus faire.

                          Nos façons de penser sont encore très archaïques, les régimes changent mais pas les mentalités.

                          Nous oublions à chaque fois que derrière une organisation il y a des individus, que nous en faisons partie et que nos façons de penser façonnent le monde, il ne sert à rien de fustiger le système ou l’état où la société, ils n’ont aucune réalité et nous sommes tout cela.

                          • gogoRat gogoRat 30 avril 01:21

                            @Jean Keim

                             D’accord pour souligner que ce sont nos façons d’interpréter qui seront déterminantes !

                             En attendant, je pointerais toutefois quelques bémols, lorsque vous écrivez :
                            "

                            Il était une période où le travail était une fierté, seuls qq. esprits libres et lucides voyait en lui une aliénation, un vol du temps de vie, une exploitation diabolique de la vie. 
                            De plus en plus de gens travaillent pour être moins pauvres et il n’est pas impossible que le travail ne serve plus qu’à survivre.
                            « 

                             L’essentiel du malaise vient de la fourberie que constitue, à lui tout seul, le mot »travail«  !
                             Avec des sens autorisés flous et ô combien multiples et fluctuants, autant dans le temps long, que même dans l’immédiat, selon le contexte et les préoccupations du locuteur autant que de l’auditeur !
                            ... ce mot permet aux filous d’oublier le minimum de cohérence honnête requis pour une communication claire et respectueuse : il sert avant tout à faire gober la banalisation d’une addition de torchons avec des navets concernant le salaire qu’il évoque : parler de travail au lieu du salaire quand c’est en fait le salaire qui est le sujet masqué des préoccupations, permet de noyer le poisson !
                             Et pourquoi noyer le poisson, si ce n’est pas pour déguiser une argumentation qui, énoncée clairement avec les bons mots, ne pourrait plus tromper personne ?!
                             
                             Les collaborateurs et complices de ceux qui produisent ces salaires qui ne permettent qu’à peine de survivre, parlent de travail pour tenter de justifier leur propre salaire :c’est bien parce qu’ils sont encore nombreux à être maintenus du bon côté !
                             Le »travail" qu’ils évoquent semble bien aussi en tous cas réussir à produire, par exemple, au hasard, des engins de guerre ( genre sous-marins ... )


                          • Jean Keim Jean Keim 6 mai 08:27

                            @gogoRat
                            Ce qui est fondamental pour un changement véritable n’est pas de mettre de nouvelles idées en place qui ne sont le plus souvent que des anciennes relookées mais de percevoir ce qu’est une idée.

                            Les sous-marins n’existeraient pas sans des mains pour les fabriquer et surtout les concevoir ...

                          • Jean Keim Jean Keim 6 mai 17:55

                            ... et surtout des têtes pour les concevoir ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

seniorenforme

seniorenforme
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès