Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La zone euro sur le pont du Titanic

La zone euro sur le pont du Titanic

Hier, le CAC 40 a affiché sa 8ème séance de baisse, affichant des niveaux jamais vus depuis longtemps, démontrant l’échec du nouveau plan européen. Et si Jacques Sapir et Emmanuel Todd, qui avaient prévu la fin de l’euro fin 2011, avaient raison ?

75% du chemin vers l’explosion a été fait

Il y a deux chiffres qu’il suffit de suivre pour connaître l’état de la situation : le taux des emprunts d’Etat à dix ans pour l’Espagne et l’Italie. Il y a un an, ces taux étaient inférieurs à 4%. Il y a encore un mois, ils étaient à moins de 5% pour l’Italie et 5.5% pour l’Espagne. La crise de ce début d’été a provoqué une nouvelle hausse d’un point (synonyme, à terme, d’un renchérissement des intérêts de la dette de l’Italie équivalent à 1.2% du PIB, soit environ 20 milliards d’euros).

L’accord européen du 21 juillet a permis une légère accalmie mais les taux ont à peine baissé pendant quelques jours. En fait, on constate depuis un an que cette longue crise de la zone euro est comme une montée progressive de fièvre, sans que jamais le thermomètre ne baisse vraiment. La pression monte, par pallier sans que les différents plans européens ne semblent résoudre quoique ce soit. Mardi, les taux espagnols ont atteint brièvement 6.36% et les taux italiens 6.16%.

Vers l’apocalypse ?

Herman Van Rompuy peut bien se voiler la face, mais le mal est là et c’est sans doute parce que nous sommes en août que les médias ne semblent pas saisir la gravité de la situation. En effet, la plupart des analystes considèrent qu’au-delà de 6,5 à 7% de taux d’intérêt, les dettes souveraines européennes sont difficilement gérables. En fait, cela représente en un an un renchérissement à terme des intérêts de 2% du PIB pour l’Espagne et près de 4% pour l’Italie !

Bien sûr, l’Espagne bénéficie d’une des dettes publiques les plus faibles de la zone euro. Et l’Italie est partiellement protégée par la maturité moyenne très longue de sa dette, qui réduit la vitesse de propagation de taux supérieurs, ainsi que par le fait que sa dette est surtout domestique, mais nous nous approchons à grands pas de la cote d’alerte. Si le cap des 6.5% était rapidement passé, alors la zone euro pourrait rentrer rapidement dans une crise terminale.

Car si les taux dépassent 7% pour l’Italie, la situation sera totalement incontrôlable. La dette de Rome est la plus importante d’Europe (1900 milliards d’euros, 120% du PIB) et un nouveau plan engagerait la France et l’Allemagne à hauteur de plusieurs centaines de milliards d’euros, ce qui semble totalement improbable. La seule solution serait alors le défaut et la sortie de l’euro (scénario que j’avais évoqué début 2009 pour une grande crise que j’avais placée en 2016).

Fin juin, il me semblait encore que « le supplice de l’euro pouvait encore durer ». Mais cette nouvelle poussée de fièvre fait que la probabilité d’une explosion rapide augmente fortement, même s’il ne faut pas oublier qu’il existe de puissantes forces de rappel.


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Harfang Harfang 4 août 2011 11:39

    La question est : y-a-t-il assez de canots de sauvetage ?

    Question subsidiaire : qui jouera l’orchestre ?


    • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 4 août 2011 15:27

      Les canots sont très rares et très chers. Ils vaudront de l"or ! La monnaie papier étant sans valeur.


      L’orchestre ? Les medias bien sur : Tout va bien dormez et regardez le foot.



    • lenormand 4 août 2011 23:43

      Les médias ... Pas un économiste « critique » envers l’euro (Todd, Sapir...) invité sur les « ondes » !
       La « pensée unique » sera soutenue infailliblement ...
       Et je ne parle de l’absence totale des partis comme le FN et surtout de debout-la-republique qui a prévu ce qui arrive maintenant déjà depuis un bon moment !
       Au fait au front de gauche on le trouve bien l’euro ou on le quitte ?
        C’est vrai que l’on nous a promis que cette monnaie allait nous protéger !!!!

       


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 août 2011 03:07

      La monnaie est en effet sans valeur ; il faut évidemment créer une autre monnaie. Cela dit, Il yaura des pertes il faut surtout s’entendre pour faire porter le chapeau. Ca ne peut être les pauvres, car on n’enlève rien a qui n’a rien et on ne veut surtout pas donner le coup de grâce è la production en réduisant la demande effective. 


      Il va donc falloir que ceux qui ont le fric se partage le fardeau. Ils peuvent le faire selon un plan consensuel ou en cowboys, en laissant aux plus forts la poche. Dans un cas comme l’autre, il faut prévoir un gouvernement autoritaire. 



       Pierre JC Allard



    • easy easy 4 août 2011 11:46

      Le point de vue du CAC indique des tas de choses mais qui ne correspondent pas forcément au point de vue du citoyen non cacqué.

      Le CAC teste actuellement le bas de son trend (canal) 2 ans.
      Les MACD et RSI Weekly sont bourrés de divergences baissières.
      Il pourrait rebondir un peu mais ne remontera probablement pas à la moitié de ce canal (3800) et finira par le traverser vers le bas
      Ce qui d’un point de vue des forces, l’enverra une largeur de canal plus bas donc sur les 2500 points

      Or, à ce niveau des 2500, ça fera la troisième fois sur la période des 10 dernières années, qu’il s’y retrouve. Ce niveau 2500 est le niveau en-dessous duquel tout notre système (d’un point de vue de CACien) est invalidé.

      Bien entendu, il est toujours possible que le CAC rebondisse pour la troisième fois sur les 2500 (ce qui serait, une fois le niveau des 6000 reconquis, prometteur de très fortes montées)

      Mais il est rare qu’une valeur teste trois fois une limite basse sans la casser à la baisse.

      Le CAC ne semble donc plus croire dans son système.

      Pour autant, à son emploi près, le citoyen a des intérêts non CACiens 

      Est-ce qu’en raison de la perte d’emploi qui résultera du naufrage du système actuel, le citoyen doit pleurer et réclamer d’y revenir ? 

      Pas forcément.
      Ca peut être pour lui l’occasion d’être courageux, d’initiative et de dire « OK, je vais faire tout autrement désormais » 


      • Png persona-nongrata 4 août 2011 17:08


        Ha... avec des « si » on en couperait du bois...Mais la fôret est complétement déboisée donc les scies serviront à couper quelques têtes ...Du moins je le souhaite ardemment.


      • rikoder rikoder 4 août 2011 14:18
        Rassurez vous, l’Euro ne fera jamais l’outrecuidance de s’ecrouler *avant* que Sarko soit reelu (et je suis pas pour lui, ni pour aucun d’ailleurs).. L’Euro ne tombera pas *avant* la fin des conflits au moyen orient egalement.. Car le resultat des conflits du moyen orient fera gagner beaucoup d’argent aux speculateurs et a ceux qui ont deja compris depuis belle lurette ce qui se trame.

        Tout est fait de sorte que si l’euro tombe, qu’il le fasse *apres* les elections, de meme pour le Dollar.. 

        Mais une chose est sure : 2016 c’est bien trop loin, deja que nos politiques font TOUT pour contenir le fait que la France a besoin d’un plan de sauvetage (elle aussi !) et galere a trouver un plan pour rafistoler le bateau jusqu’aux elections de 2012, l’Europe ne tiendra JAMAIS encore 5 ans a ce rythme la.
        On aura changer de monnaie d’ici la, car on sera OBLIGE de DEVALUER, sinon on finira comme le Zimbabwe (en France on est con mais pas a ce point la, quoique.. il a quand meme fallu 10/15 ans au renseignement FR pour comprendre ce que les US preparaient depuis 1970).


        • Png persona-nongrata 4 août 2011 17:11


          Si vous saviez combien les maitres de ce monde s’en fiche de vos élections à la noix...Vous croyez vraiment que l’avenir de la finance planétaire soit liée avec la réélection du nain ?


        • Lutin Lutin 4 août 2011 19:37

          Ah la France, nombril du monde ...

          Vous avez raison, la finance s’en tapote velu de nos agitations électoralistes.


        • rikoder rikoder 5 août 2011 11:56

          J’ai du mal m’exprimer car vous avez mal compris mes propos.

          Je ne dis pas que le nain ou la France est le centre du monde...

          Je dis que le nain fera tout son possible pour contenir SA partie de la crise dans SON pays avant les prochaines elections en France. C’est tout !

          Et je vois pas ce q’on pourrait objectivement trouver a cet argument pour le demonter...

          exit les reflexions :« nombril du monde », raaa ces peons toujours a interpreter comme ca les arrange pour faire les reparateurs intellectuels.. 

        • loco 4 août 2011 15:07

           Bonjour,
           C’est très sympa le spectacle de la bourse et de ses mises en scène, mais deux choses :
           - quand même les cours montent ou monteraient, nous ne sommes pas assez sots pour croire que le gruyère est désormais sans trou. Jouer à se revendre sans cesse les actifs entre compères, faisant ainsi monter leur prix, et prétendre que la valeur s’est ainsi accrue plus rapidement, ô combien que la production, c’est oublier que nous savons monter les oeufs en neige, et que nous sommes encore assez raisonnables pour mesurer le gruyère en poids et non en volume. Quel que soit le cours de l’action, une vesse de loup reste une vesse de loup !
           - les mouvements des cours, en hausse ou en baisse, sont la raison d’être de la bourse, et le carburant de la spéculation, alors s’esbaudir quand ça baisse aussi bien que quand ça monte , ce n’est rien de plus qu’applaudir le lapin tiré du chapeau du « magicien » 


          • Ariane Walter Ariane Walter 4 août 2011 16:39

            Ah ! Loco, Vous êtes un économiste de génie ! le sherlock Holmes de la bourse jaune ! (je voulais dire de la chambre jaune !)

            Ca monte, ça baisse ! Comme deux grands corps qui se chevauchent !! Et qui est-ce qui se fait mettre ?
            celui qui regarde...

            Bonne journée sous les cieux de la piraterie internationale !


          • Nomade 4 août 2011 16:47

            Hello Loco,
            Mais le Gruyère n’a vraiment pas de trous, c’est l’Emmenthal qui en a....
            En tous cas pour celui qui est produit en Suisse....


          • LE CHAT LE CHAT 4 août 2011 15:22

            9eme jour de baisse consécutif ,alors que l’or est à 1674$ et l’argent 42$ l’once , on voit là où va la confiance de nos jours ..............


            • BA 4 août 2011 15:30
              Jeudi 4 août 2011 :

              Dette : Barroso prône une « réévaluation » des capacités du fonds de soutien.

              Le président de la Commission européenne a prôné une réévaluation des capacités du Fonds de soutien européen, déclarant que la crise de la dette s’étend au-delà des pays fragiles de la zone euro, dans un courrier adressé aux dirigeants de l’Union européenne, obtenu jeudi.

              « Je saisis l’occasion pour inviter à une rapide réévaluation des éléments relatifs au Fonds européen de stabilité financière (FESF) et au mécanisme appelé à lui succéder (le MES), afin de s’assurer qu’ils sont proprement équipés pour gérer des risques de contagion », a écrit José Manuel Barroso, dans une lettre datée de mercredi 3 août.

              Interrogée pour savoir si cela signifiait une augmentation du fonds, une porte-parole de la Commission européenne a répondu que la taille « faisait partie des éléments » appelés à être réévalués.

              Ce fonds créé en 2010 pour venir en aide à l’Irlande puis au Portugal a une taille de 750 milliards d’euros, avec une capacité effective de prêts de 440 milliards d’euros, jugée insuffisante pour sauver un pays comme l’Italie.

              Or, la crise de la dette « ne touche plus uniquement la périphérie de la zone euro » (pays les plus fragiles, ndlr), a estimé M. Barroso.

              Des risques de contagion ont touché cette semaine l’Italie et l’Espagne, mais des pays moins endettés ou mieux notés par les agences de notation ont également été sous pression par les marchés, et ont vu la prime de risque qu’ils paient pour se financer sur les marchés atteindre des niveaux record, comme la Belgique.


              En clair : le FESF était prévu à 750 milliards d’euros, puis ensuite le MES devait prendre le relais. Le MES était prévu à 700 milliards d’euros. 

              Malheureusement, ce total de 1450 milliards d’euros sera insuffisant pour sauver tous les Etats européens surendettés.

              Les Etats européens riches vont être obligés d’emprunter sur les marchés internationaux des centaines de milliards d’euros supplémentaires pour sauver de la faillite :
              - la Grèce
              - l’Irlande
              - le Portugal
              - l’Italie
              - l’Espagne
              - Chypre
              - la Belgique
              - etc.

              Il faudrait que les Etats européens riches acceptent d’emprunter environ 145 000 milliards d’euros, et après on serait peinards.

              • rastapopulo rastapopulo 4 août 2011 16:41

                Désolé mais c’est du délire de mettre la Belgique qui est un pays des 30 glorieuses avec rattrapage industriel comme équivalent à des PIGS.

                Le chômage régresse en Belgique parce que nous avons un enseignement performant dans les sciences techniques (cours du soir, partenariat avec l’industrie,...) et une grande tradition industrielle.


              • kalon 4 août 2011 20:53

                Pas vraiment exact, Rastapopulos, le chômage diminue en Belgique parce que les chomeurs sont viré et vont au CPAS !


              • xray 4 août 2011 15:31


                Les
                Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
                Ils sont soumis à : 

                - Une monnaie d’occupation ; 

                - Des journalistes d’occupation ; 

                - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

                - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe,  les Américains, ou le Vatican ? 

                Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

                - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice,  la misère, les maladies, les épidémies, les conflits,  les guerres, les famines, etc. » 
                Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges sous lesquels les médias noient les individus. 

                L’Europe est soumise au dictat de l’axe CIA-Vatican. 
                Seule la géographie distingue la CIA du Vatican. Pour le reste, c’est pareil. 

                - Les mêmes intérêts, les mêmes méthodes, les mêmes moyens, les mêmes personnes ! 

                - Les curés manipulent. Ils contrôlent le premier et le plus grand réseau de renseignement. Ils vivent de la misère qu’ils produisent. Ils gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 

                - Les américains manipulent. Ils imposent aux pays européens tout ce qu’ils ne veulent pas chez eux. Etc. 

                Le bourbier européen 
                http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 

                Se sortir de l’Europe ! Et, vite ! 
                http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/06/30/se-sortir-de-l-europe-et-vite.html 



                • Ariane Walter Ariane Walter 4 août 2011 16:43

                  Xray,

                  Vos rayons pénètrent les chairs et les sous-poils.
                  Excellent commentaire.

                  les curés vous croyez ? Je n’en vois plus un seul nulle part. Ou alors ce sont des curés déguisés. Mais en quoi ? Eclaircissez-nous !


                • tinga 4 août 2011 20:17

                  Il y a 30 ans, un certain journal, actuel, à travers l’un de ses reporters que la france serait mis en coupe réglée par l’opus dei, je trouvais à l’époque ces propos un peu paranos, voire, peu crédible, force est de constater, que depuis plus de 10 ans, un nombre impressionnant de membres des différents gouvernements sont directement lié à la secte meurtrière (l’assassinat des prêtres trop près du peuple en Amérique latine n’étant qu’un exemple).


                • Aureus 7 août 2011 00:37

                  Chaque fois que le sujet s’y prête un tant soit peu, Xray nous ressort son obsession des curés.

                  Ok pour sortir au plus vite de l’euro et de l’UE. Ok pour la participation des USA à la construction européenne, c’est prouvé.

                  Mais de grâce, lâchez les curés ; ils ont baissé leur froc avec Vatican 2.


                • chapoutier 7 août 2011 14:21

                  il n’est pas faux de dire que le vatican a activement participé à la construction de cette europe, et imposé le drapeau marial .
                  le drapeau bleu et son cercle de douze étoiles ne désignent nullement l’Europe des douze, elles s’inspirent directement du symbole marial tel que représenté dans l’imagerie pieuse du XIX ème siècle. (la pire époque : celle des encycliques antisociales, de l’infaillibilité pontificale, de l’Immaculée Conception, du Sacré-Coeur de Paris et du Syllabus). Il y a un demi-siècle que ce drapeau a été adopté (1955) par le Conseil de l’Europe ; son dessinateur est Arsène Heitz, un catholique fervent, qui a révélé tardivement qu’il s’était inspiré de la médaille miraculeuse de la Sainte Vierge de la rue du Bac, à Paris. A l’époque, après avoir hésité à faire figurer la croix sur la bannière européenne, les responsables du Conseil de l’Europe, « catholiques fervents », s’étaient montrés très enthousiastes du projet. Ils avaient d’abord renoncé au symbole malencontreux d’un grand E couché sur un fond vert, qui avait fait dire à Robert Schuman qu’on dirait un un caleçon qui sèche sur l’herbe.

                  Le drapeau (secrètement marial) fut adopté le 8 décembre 1955, jour de l’Immaculée Conception. « On ne pouvait dévoiler que c’était la médaille miraculeuse », déclare la veuve d’Arsène Heitz. « Il fallait garder le secret, car il y a des juifs et des protestants en Europe » (aricle de Gérard Cusin dans La Raison de novembre 2003). Il y a aussi des musulmans en Europe, et aussi des athées........

                  http://laicite.free.fr/html/europe-sous-le-signe-de-la-religion.html


                • Lutin Lutin 4 août 2011 16:58

                  Nous sommes sur le Titanic, il coule et nos dirigeants prennent la décision de changer de transat......

                  Mais bon, ce n’est pas moi qui vais pleurer si l’euro, les bourses et tout le toutim se ramasse


                  • boris boris 4 août 2011 18:21

                    Commes tu as raison Lutin. Et puis nous vivrons nues sur la plage avec Ariane...

                    Bon sans déconner, sur que je te suis mais va falloir pour ceux qui ne se seront pas encore préparer de faire fissa, car les prévisions des mois derniers sont entrains de se réaliser encore plus vite que prévu.

                    Va y avoir du sport !


                  • Lutin Lutin 4 août 2011 21:01

                    Espérons que Domenech pourra toucher ses 975 000€ avant que le système s’écroule, un gars si méritant ......ce serait ballot


                  • Png persona-nongrata 4 août 2011 17:02


                    Aujourd’hui 17H02 ; -2,41%...

                    Youpiiii !!!


                    • Lutin Lutin 4 août 2011 17:14

                      Il reste bloqué depuis un bon moment, à -2.41 puis à -2.47.

                      Mauvais signe ou panne ?


                    • easy easy 4 août 2011 17:16

                      Il vient de quitter son canal 2 ans et par le sud.
                      La probabilité est très élevée qu’il revienne pour la troisième fois depuis 10 ans sur les 2500. Avec un pull up technique intermédiaire vers les 3500 comme de tradition



                      Le CAC va donc très mal. (et les autres indices avec)

                      Mais c’est le problème des spéculateurs et capitalistissimes.
                      Hormis la problématique de son job, le citoyen lambda n’est pas concerné.


                    • Png persona-nongrata 4 août 2011 17:22


                      @ Lutin ,

                      En effet ça fait un moment qu’il bloque à -2,41% , soit ils ont fermé la place soit lls l’ont suspendu...


                    • Png persona-nongrata 4 août 2011 17:24


                       Et c’est repartis : -3,28% !!!!


                    • Lutin Lutin 4 août 2011 17:23

                      - 3.25, si ça continue on va finir par trouver du pétrole !!


                      • Png persona-nongrata 4 août 2011 17:25


                        Ou de la merde....


                      • Lutin Lutin 4 août 2011 17:29

                        ça pollue moins .....


                      • Lutin Lutin 4 août 2011 17:28

                        - 3.70, c’est bizarre ces cotations par à-coups, vont encore nous sortir le coup de la panne informatique


                        • Pilule rouge Pilule rouge 4 août 2011 22:06

                          Leurs ordinateurs doivent être sous Vista !
                          Faut dire que les coupures au moment ou tout se casse la gueule, ça tombe plutôt pas mal.
                           
                          Chez BFM Business, tout va bien, il faut absolument acheter des actions. Derrière eux il y a tellement de rouge que j’ai du régler les couleurs de ma télé.
                           
                           Ils ne sont plus étanches, les commentateurs de cette chaine ?


                        • Png persona-nongrata 4 août 2011 17:39


                          Remballe avec ta politique politi« chienne » , toujours là a ratisser des voix pour le FN lécheur de cul des sionistes .

                          Tu remercie tes amis au passage pour cette merde ambiante , tu sais les Goldman sucks , Bnai Brith, JP Morgan , Madoff..Ha merde lui est déjà en taule...


                        • Perpia 4 août 2011 23:05

                          Vous faites référence à l’UPR surement, parti crée par François ASSELINEAU en 2007, et qui a dans sa charte fondatrice, la sortie de l’Europe. Et dont la Marine y puise ses idées.
                          Son site :
                          http://www.u-p-r.fr/


                        • lenormand 4 août 2011 23:50

                           Absence totale des partis comme le FN et surtout de debout-la-republique (Dupont-Aignan) qui a prévu ce qui arrive maintenant déjà depuis un bon moment dans les médias !
                           Au fait au front de gauche on le trouve bien l’euro ou on le quitte ?
                            C’est vrai que l’on nous a promis que cette monnaie allait nous protéger !!!!


                        • Lutin Lutin 4 août 2011 17:45

                          Il faudra qu’on m’explique pourquoi en décembre 2010, le pétrole se payait autour de 92 dollars le baril avec 1€ à 1.32 $ , soit le baril à 69,70€ et nous avions le gazole à 1,22€. 

                          Aujourd’hui le pétrole est au même prix, le dollar est plus faible, 1€ pour 1,42$, soit le baril à 64,79€ et nous payons le gazole 1,35€ ..............alors qu’en faisant une règle de 3 on arrive à1,13€

                          64,79/69.70 X 1.22 = 1.13

                          Quelqu’un sait-il si on se fait enfler ou alors j’ai mal calculé ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès