Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le barnum de la dette

Le barnum de la dette

C’est très curieux, je n’arrive pas à prendre tout à fait au sérieux cette tragédie de la dette et la mise en scène autour des agences de notation et du AAA qui devient AA+ ici ou là, avec le peut-être ici demain et pourquoi pas là après-demain, le redoutable CCC ...etccc... J'en passe !

J’ai presque l’impression de vivre une très mauvaise pièce de boulevard. Il faudrait me remettre dans le droit chemin et m’expliquer l’inanité de mon sourire narquois parfaitement condamnable en ces circonstances que les belles personnes trouvent terribles. De nombreuses explications toutes plus argumentées les unes que les autres sont sans doute à même de m’expliquer que nous vivons « la fin d’un monde », que plus rien ne sera comme avant,et, plus fort encore : que le gouvernement mondial est décidément nécessaire pour les uns, la fin du capitalisme envisageable pour les autres.

Il y a deux ans, après la faillite de la fameuse banque américaine, la crise des crédits non solvables sur les habitations des « pauvres américains » et toute la suite, on entendait des condamnations, des sermons et bonnes résolutions : les traders au pilori, plus jamais ça, régulation … régulation … pfuttttt … Il y aurait maintenant des irresponsables, pusillanimes et plus ou moins nerveux ou cocaïnés, qui tiendraient le haut du pavé et feraient la pluie plutôt que le beau temps en déclassant untel par rapport à untel etc. Il faudrait comparer la Grèce aux USA, le Togo à l’Afghanistan ou à la Somalie martyre, que sais-je ? Billevesées, Mesdames, Messieurs, billevesées …

Qu’il n’y ait pas de méprise, il ne s’agit pas de penser que les évolutions actuelles du capitalisme financier n’auront aucunes conséquences, que les dettes inconsidérées et non productives seront sans effet sur les peuples. Bien au contraire, elles auront comme conséquence première de renforcer ce capitalisme financier par ailleurs vilipendé et d’affirmer encore un peu plus sa main mise sur les États. Le but ultime de cette sordide mise en scène n’est au final que celui-là.

La « pièce » qui se joue actuellement pourrait aussi cacher des motivations plus guerrières. La fourmi chinoise ou russe en possession de larges parts de la dette des cigales, que lui restera-t-il si par hasard cette dette ne devenait qu’un chiffon de papier : à l’image de nos grands-parents détenteurs d’emprunts russes de l’époque (la grande), plus grand-chose. Je suis certains que des spécialistes viendront expliquer que ce n’est plus possible … Tout est possible en politique, jusqu’au jour ou … tout est possible !

Révolution, crient certains … Révolution … Ils perçoivent dans les contorsions affichées les soubresauts d'une agonie qu'ils appellent de leurs vœux. Avez-vous vu des révolutionnaires ayant beaucoup à perdre et le risquant dans la rue ou dans des jeux brutaux ? Le capitalisme a été suffisamment malin pour laisser du « à perdre », certes de moins en moins, mais quand même ! Il a même parfois le machiavélisme d’envoyer aux manettes des États de bons socialistes acquis aux lois de son marché, des régulateurs réformistes, qui n'ont de cesse de corriger légèrement le "à perdre" au profit de la dette et rendre ainsi la révolution plus difficile. Plus fort parfois, il laisse à ces progressistes, le soin d'étrangler un peuple moins immédiatement irrité à l'image de ce qui se passe en Grèce.

Jean-Luc Mélenchon rompt le silence estival de son blog pour écrire un très joli papier : « Le roi est nu ». Il démontre que tous ces avatars étaient prévus et amplement décrits par ses amis et lui-même, il décrit les périodes difficiles à venir en exhortant à les affronter avec courage et espoir : « On peut imaginer qu’à la faveur des désordres et des dislocations qu’une crise majeure provoquerait, les sociétés elles-mêmes bifurquent et s’orientent sur d’autres valeurs et modes sociaux que ceux dans lesquels nous avons vécu jusque-là". Prudent le Jean-Luc : "on peut imaginer" ... C’est normal, il essaye de communiquer une volonté de l’action, une vision de sortie du système encourageante, mobilisatrice. Sur le fond il pourrait avoir raison, mais il oublie qu’il assiste à une pièce de théâtre bien rodée se déroulant devant un public rendu très sage par l’âge et des acquis qui participent à la dette, un public capable de l’ovationner lui ou une autre, tout en restant dans son fauteuil.

Une bonne guerre, mon bon Monsieur, diront les « brefs » : c’est malheureusement souvent l’ultime remède d’un capitalisme à la recherche de nouveaux « marchés » et d’une remise à zéro des « compteurs ». Souhaitons que les belles personnes n'en soient pas encore à ce stade de réflexion !

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • chapoutier 8 août 2011 10:35

    jlhuss, d’après vous elles (les dettes) auront comme conséquence première de renforcer ce capitalisme financier .
    il est trop fort , il a trouvé ça tout seul où il s’est fait aider ?


    • JL JL 8 août 2011 11:10

      Bjr Jlhuss,

      bien vu ! Vous écrivez ceci : « Avez-vous vu des révolutionnaires ayant beaucoup à perdre et le risquant dans la rue ou dans des jeux brutaux ? Le capitalisme a été suffisamment malin pour laisser du « à perdre », certes de moins en moins, mais quand même ! » qui résonne terriblement avec cela :

      Pourquoi la jeunesse aux Etats-Unis ne se révolte pas : les gouvernements successifs, aux ordres du Capital, y ont veillé par emcee. A lire et à faire lire.

      • kalon 8 août 2011 16:33

        Il est vrai qu’a bien des égards, cette « crise » sent le vaudeville !
        On pourrait imaginer l’entretien d’un chaos pas trop destructeur afin de nous imposer nos sauveteurs !
         Cela s’est déjà vu et nos mentors n’ont guére d’imagination. smiley


      • Ariane Walter Ariane Walter 8 août 2011 17:31

        Merci JL,
        Excellent document. Sur la jeunesse aux Etats- Unis.
        je retiens surtout le remboursement des frais énormes de scolarité. C’est vrai qu’on n’a qu’une seule chose à faire dans ce cas-là, pédaler le nez dans le guidon.


      • chapoutier 8 août 2011 11:26

        et nous les anciens, quel exemple donnons aux jeunes ?
        ceux de ma générations (50 et quelques hivers) somment les premiers à laisser moins à nos enfants que ce que nos aïeux nous ont laissé.
        casse de la sécu, de la retraite, du code du travail, etc etc


        • Roosevelt_vs_Keynes 8 août 2011 18:05

          Si Jacques Attali trouve l’oeuvre de Paul Jorion digne d’intérêt - voir la partie Finance du lien - , c’est que Jorion est une sérieuse arnaque utile au système !


        • NEPNI NEPNI 8 août 2011 19:25

          il est utile à Attali pour faire croire à l’effondrement final et accélérer les réformes nécessaire au mondialisme.

          Il ont déjà la solution, quand les réformes auront été imposée aux peuple (plus d’état et renforcement de l’UE)

          Ils feront remonter les bourses

          créer le problème et apporter LEURS SOLUTIONS


        • lsga lsga 8 août 2011 12:39

          La crise des dettes des Etats est en effet orchestrée par un petit nombre de puissants qui veulent accélérer les réformes ultra-libérales dans les états occidentaux.


          Il s’agit d’un plan réfléchi très longtemps à l’avance, l’Argentine ayant servit de plateforme pour les tests unitaires. 

          Bref... Ne rejeter pas trop rapidement la possibilité d’une révolution :

          Pays arabes, Grèce, Espagne, Irlande, Islande, Grande Bretagne (!), Israel (!) : Une grande mobilisation à l’échelle européenne est envisageable (l’Europe historique : celle issus de l’Empire Romain, celle qui fait tout le tour de la méditerranée...).

           Il est toujours possible que l’ensemble de la population s’allie pour renverser le pouvoir en place, abattre le système républicain, instaurer un régime démocratique, nationaliser l’ensemble de la finance. instaurer une économie planifiée, rationnelle, et écologique. 



          • Klisthène 2017 Kxyz 8 août 2011 12:48

            le barnum fait bien référence au cirque...le candidat à la présidentielle dont je partage souvent les analyses mais pas un instant les solutions .. ;a beau jeu de prendre à la légère ces dettes et d y voir une main qui aurait tout programmé
            il est dans sa posture d opposant d extrême gauche ..qui comme un bon petit soldat franc maçon ira au second tour rejoindre les sociaux -démocrates qu ils dénoncent...
            malheureusement nos sociétés se sont fourvoyées dans un libéralisme financier d otn on paye et on va payer très cher les conséquences..ayant mutualisé les dettes on fera payer la note aux peuples...
            il y a urgence à décréter l état d urgence et à l instar ce que la France avait avec le CNR de repenser courageusement nos futurs ...


            • Dudule 8 août 2011 16:49

              J’en ai un peu assez de lire ce délire récurrent sur les franc macs...

              Il y a de tout chez les francs macs : des petits , des gros, des jeunes, des vieux, des réacs, des progressistes, des communistes, des fachos, des mafieux, des intègres, etc. Ce n’est absolument pas une appartenance qui peut caractériser un homme, en bien ou en mal. La franc-maçonnerie, c’est du folklore, comme les feux de la Saint Jean. La franc-maçonnerie a eu son importance du XVIIIième au début du XXième siècle pour établir la République et affaiblir l’Eglise (lois de 1905). Aujourd’hui, c’est une survivance du passé, sans réel rôle politique. Du folklore, dont certain aime bien faire parti...

              Par contre, la condamnation compulsive de la franc-maçonnerie fait clairement partie de la rhétorique d’extrême droite depuis toujours.

              Et je précise que je n’en suis pas...

              Quant à Mélanchon allant rejoindre les « sociaux »-démocrates au second tour, vous devriez mieux le lire. Il dit clairement qu’il ne donnera pas de consigne de vote au second tour, d’abord parce que les électeurs se foutent des consignes de vote, et ensuite que la question ne se pose pas en ces termes parce qu’il fait campagne pour gagner.


            • vost 8 août 2011 17:32

              L’allusion à la franc maçonnerie fait parti de la rhétorique d’extrême droite afin de jouer sur les fantasmes de leurs électeurs potentiels, critiques qui jamais ne démontrent quoi que ce soit sur les soi disant dangers de la franc maçonnerie. Des preuves, des arguments svp, sinon je ne pourrai jamais respecter votre point de vue. 

              La critique purement fantasmagorique ne relève pas d’un esprit agile mais plutôt de la facilité moutonnière. 
               D’ailleurs pour être crédible il aurait fallu que votre discours reflète une connaissance réelle de la position de Jean Luc Mélenchon, qui n’est pas d’extrême gauche mais banalement de gauche comme il le dit lui même. Enfin vous lui prêtez des actions futures (sorties de votre chapeau magique je suppose) qui encore une fois relève de votre propension au fantasme. 

              Tiens donc, en lisant la conclusion de votre post je me pose la question : seriez vous en fait en accord avec lui ? 

            • Dinu pass Dinu pass 8 août 2011 19:14

              La franc-maconnerie : elle est aux manettes depuis 1789. Elle nous fait croire qu’elle est un simple club de réflexion alors qu’elle oriente et manipule depuis le début. Leurs signes sont partout mais pour voir il faut ouvrir les yeux. La soi-disante persécution de 1939 1945...elle a touché très peu de FM sachant qu’une de ses émanations, la synarchie, n’était pas très loin pour aider leurs petits frères. Ah oui, dernière révélation : le Ku Kux Klan était aussi une loge maconnique...


            • vost 9 août 2011 00:14

              @ Dinu pass

              Tout d’abord, je veux bien vous entendre mais quel sont vos sources ? Vous comprendrez qu’il ne suffit pas de le dire pour que je le crois.
              Ensuite, en supposant que Mélenchon soit franc maçon, qu’elle déduction faite vous ? Pensez vous que tous les Francs Maçons sont tous des KKK en puissances ? Et j’aimerai bien savoir ce qu’ils ont fait de si répréhensible à vos yeux, concrètement ? Car je n’ai toujours pas trouvé grand chose. 
              Et si ils sont les initiateurs de la révolution qu’est ce qui vous dérange ? 
              Ce qui est plus concret pour moi ce sont plutôt les groupes de réflexion du type CFR, trilatérale, Bilderberg et autre club du siècle. Ainsi que l’influence de la CIA depuis 60 ans sur la politique Française (et ailleurs bien sur). Je préfère constater l’appartenance d’une partie de nos élites au programme Young leaders de la French American Fondation que ergoter sur des théories inductives. Je préfère indiquer à mes concitoyens qu’ils peuvent écouter une allocution (in english) de madame Christine Lagarde sur le site du CSIS (center for strategic and international studies), ce qui s’explique puisqu’elle y a co-présidé une mission avec un certain Zbigniew Brzeziński. Il me semble qu’elle fait même une allusion (pub) au livre d’un certain Botul Henri Lybie sur les états unis (je l’ai lu nul comme d’habitude).

              Avez vous étudié de près le discours de Mélenchon ? Et si tel est le cas, argumentez sur ce qui vous dérange dans les propositions qu’il fait. Et dites nous si vous trouvez dans son propos une raison de nous inquiéter. Vos raccourcis KKK / Franc Maçonnerie/ Mélenchon sont pour le moins pathétiques

            • onetwo onetwo 9 août 2011 21:15

              Besancenot et Arlette Laguiller ont bien appelé à voter Royal en 2007. Ils appelleront à voter hollande en 2012.

              Sauf si Méluche est au 2d tour. Si c’est le cas, ce ne sera pas grace à LO et au NPA.


              • emmanuel muller emmanuel muller 8 août 2011 13:57

                pfuttttt … Il y aurait maintenant des irresponsables, pusillanimes et plus ou moins nerveux ou cocaïnés, qui tiendraient le haut du pavé et feraient la pluie plutôt que le beau temps en déclassant untel par rapport à untel etc

                Ha non ! on avait dit pas l’ président !
                Pour une fois qu’on cause sérieusement.
                C’est fou c’ te manie de tout ramener a lui tout l’ temps.
                D’abord il est tombé d’dans quant il était p’tit, et en chassant le farc, et pis il déclasse pas il favorise les meilleurs.
                Non mais c’est vrais quoi, c’est insultant à la fin !

                 smiley


                • Scual 8 août 2011 14:05

                  Le papier de Jean-Luc Mélenchon sonne plus comme un petit « je vous l’avais bien dit », tout à fait mérité d’ailleurs, qu’autre chose. Il y a sur son blog également pas mal de solutions bien plus intéressantes à lire, pour les intéressés.

                  Ce qu’il faut retenir c’est également qu’il prévient qu’au delà de la satisfaction d’avoir eu raison, les choses ne seront pas agréables à vivre quand tout s’effondrera.

                  Et il a bien raison, quand on a faim, on se fiche bien d’avoir eu raison, on veut juste manger... et se venger, car ce n’est pas seulement nous, mais aussi nos enfants qui ont faim.

                  Voila donc le point essentiel à retenir, effectivement nous ne bougeons pas encore car nous avons encore à perdre... cela va changer en moins de temps qu’on ne le pense. NOUS AURONS FAIM, il n’y a rien de moins sur.


                  • Defrance Defrance 8 août 2011 14:48

                     Melanchon n’est pas seul, le BONSENSISME l’avait aussi prévu, (la date de 2007 est de la dernière MAJ car j’ai commencé a y penser après mon licenciement en 2002 pour faute grave virtuelle reconnue 4 ans plus tard) ! C’était apparemment immatériel, mais c’était aussi inéluctable . Par contre je viens d’écrire quelques lignes qui sont actuellement en modération qui démontre qu’il y a une solution si le POLITIQUE le veut ?

                     Mon article est bref, et un peu humoristique mais il montre LA VOIE ?


                    • vost 8 août 2011 17:08

                      Mélenchon n’est plus sénateur, revoyez votre copie monsieur le professeur, j’espère que vos corrections des copies de vos élèves sont moins fantaisistes dans le cadre de votre fonction au sein de l’éducation nationale. De plus vous avez commis un article justifiant de votre vote en faveur de Sarkozy en 2007. Je suppose donc que le show (on dit spectacle en français) était surement à votre gout à cette époque. Votre argument contre Mélenchon est l’argument de base (enfin, basique) des électeurs du FN bien connus pour la qualité de leur argumentation (y nous volent not’ travail), je conclu que votre engagement politique à bien suivi la logique du système UMP. C’est bien vous êtes constant (content ?). 

                      Ce genre d’argument à deux balles venant d’un enseignant est assez disqualifiant quand à votre capacité d’analyse et de débat. 
                      A moins que l’angoisse de la rentrée qui se rapproche ne vous rende simplement amer. 
                      Bonne rentrée future tout de même.



                    • onetwo onetwo 9 août 2011 21:28

                      Hoax lancé par le FN.
                      Méluche n’est plus sénateur, il est député européen, il n’a pas encore l’âge de toucher sa retraite de sénateur. Enfin il aura bientôt l’âge mais ce hoax circulant depuis des mois...
                      Et surtout la loi interdit de cumuler un salaire de député européen avec une retraite de sénateur.

                      J’aime bien ce faux argument que les frontistes nous sortent à tout bout de champ, il est tellement débile...


                    • le journal de personne le journal de personne 8 août 2011 14:55

                      France : Illusions perdues
                      J’ai signé un pacte avec moi-même
                      qui devait prendre effet à partir de ce dimanche 7 aout.
                      ce n’est pas une résolution comme une autre
                      c’est un énorme défi que je me suis lancée :
                      cesser de prendre mes désirs pour la réalité
                      Pile ou croix ? Comme on disait en ancien français
                      je ne joue plus... je ne jette plus la pièce en l’air
                      en espérant la voir tomber du bon côté.

                      http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/france-illusions-perdues/


                      • David Meyers 8 août 2011 15:35

                        Je ne prendrai pas à la légère cette nouvelle crise qui s’annonce. Mon explication vaseuse tiendrait en ceci... (elle vaut ce qu’elle vaut)


                        Depuis des décennies les états dits riches vivent aux crochets des états pauvres en esclavagisant les marchés du travail.

                        Ce qui revient à dire que « nous » citoyens riches nous vivons au dessus de nos moyens c’est à dire que nous nous « payons » une qualité de vie qui coûte notablement plus cher que la valeur de travail que nous fournissons. La différence étant absorbée par la pauvreté des états pauvres et l’inégalité mondiale et une dette internationale qu’aucun état riche ne songeait sérieusement à rembourser un jour.

                        Or, mondialisation ou pas, des états autrefois esclaves voient naître une middle class, autrement dit un nouveau marché pour les ogres du commerce international. Ces nouveaux états, devenus respectables puisqu’acheteurs de toutes les conneries inutiles disponibles, commencent à avoir l’outre cuidance de demander comment les débiteurs vont-ils s’acquitter de leur dette.

                        La crise est donc assez nouvelle : elle ne serait ni financière (voir les profits des banques) ni industrielle mais, chose nouvelle, structurelle à l’échelle mondiale, une nouvelle lutte des classes à l’échelle planétaire.


                        • BA 8 août 2011 17:57
                          Lundi 8 août 2011 :

                          Berlin ne veut pas parler d’augmentation du fonds européen de secours.

                          Un porte-parole du gouvernement allemand a déclaré lundi que le fonds européen de secours (FESF) devait « rester comme il est », face aux appels à l’augmenter pour faire face à la crise à la dette.

                          Lors d’un sommet européen exceptionnel « le 21 juillet il a été décidé que le FESF, reste comme il est et qu’il garde le montant qu’il avait avant cette date », a dit le porte-parole lors d’une conférence de presse, alors que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn ont appelé à « réévaluer » le montant de ce fonds.

                          Créé en 2010 pour venir en aide à l’Irlande puis au Portugal, ce fonds a une taille de 750 milliards d’euros, avec une capacité effective de prêts de 440 milliards d’euros, jugée insuffisante pour sauver un pays comme l’Italie.


                          • Defrance Defrance 8 août 2011 18:00

                             Solution de la dette !

                            En arrondissant les chiffres on constate que la dette Française est d’environ un peu plus de 1600 Milliards d’euros ce qui correspond à environ un peu plus de 25 000 euros par habitant.

                             

                            Ce chiffre peut effrayer 89% des Français, chagriner une tranche 10% des Français et sembler dérisoire aux 1% des plus riches.

                             

                            A partir de la phrase qui précède, une solution simple, très peu pénalisante peut être envisagée :

                             

                            Les 1% vont payer 99% de la dette soit : 1584 Milliards ce qui ne fait que 2,5 Milliard d’euros de moyenne

                            Les 10% vont payer 90% du reste soit 14, 4 Milliards ce qui équivaut à environ 23 000€ de moyenne

                             

                            et les 89% du reste de la population payeront le reste soit 1,6 Milliards soit 28€ par contributeur ?

                             

                            Je vois déjà les sourires qui illuminent la très grande majorité de nos concitoyens !

                             

                            Ceci bien sur en fonctions de leurs revenus ?

                             

                            Bien sur, les rôles vont être inversés, les effrayés ne serons plus les mêmes, et par contre cela soulagera 89% de nos concitoyens sans changer l’attitude des 10% du dessus du panier ?

                             

                            Vous constaterez que la pour la dernière tranche la moyenne sera de 28, € par citoyens ce qui n’est pas si grave en fait que les 25 000€ qui nous affolent TOUS actuellement ?

                             

                            Si nos fonctionnaires non élus Européens avaient un peu d’intelligence et de savoir vivre ils pourraient dés maintenant appliquer ce principe a la Grèce , l’Italie et l’Espagne ?

                             

                            J’attends bien sur les réponses de nos futurs candidats a la présidentielle !

                             

                            Et Merci a Alex pour la mise en ligne d’une caricature qui n’est en fait pas une caricature ?

                             


                            • Roosevelt_vs_Keynes 8 août 2011 18:08

                              "J’attends bien sur les réponses de nos futurs candidats a la présidentielle !"

                              Celle de Jacques Cheminade est claire depuis 2 ans : on conserve Wall Street et La City de Londres... dans un musée :)


                              • Aldous Aldous 8 août 2011 18:40

                                Article intéressant.

                                Il faut ajouter à la liste des pays détenteurs de monnaie de singe les pays du golfe qui ont vendu leur pétrole contre du papier vert autre garantie que d’y croire très fort.


                                • etonne 8 août 2011 19:46

                                  le document mis en lien a été écrit et publié par l’OCDE en 1996 et décrit avec cynisme le comment asservir les peuples pour que les prédateurs puissent se faire un maximum de profit.

                                  OCDE


                                  • Bovinus Bovinus 8 août 2011 21:31

                                    Très intéressant, en effet. Merci.


                                  • furio furio 8 août 2011 21:05

                                    Hé bien Melechon c’est un type qui a les pieds sur terre et qui sait ce que le capitalisme sauvage va coûter aux démunis.

                                    Les notes c’est l’aptitude politique et surtout la possibilité, si elle existe encore, de vendre les derniers bijoux de famille pour engraisser la panse des nantis et ainsi limiter le gouffre de la dette du pays..

                                    Voila pourquoi les agences ne dénotent pas la France. Oh ! non pas qu’elles estiment que sarkozy et sa clique de bons à nib’ a une quelconque aptitude à régler les problèmes, non. SImplement la France a encore quelques atouts dans sa manche. Des atouts qui ne doivent rien à sarkozy mais plutôt à la capacité de la France à traîner les pieds devant les exigences du monde capitaliste.

                                    Rappelons nous les subprimes dont sarkozy voulait nous infester !! Ah ! il y tenait à faire de tout français un proprio !! Ben non ! les français ont un peu freiné en la matière et HEUREUSEMENT !! car c’est pas possible qu’un salarié qui gagne 1000 euros/mois puisse devenir proprio !

                                    L’imigration ? parlons en. Elle est bénéfique car elle est pour une large part dans le bon « rendement » des mâles français !! Oui c’est un peu cru. Mais quand on se vante de faire une reconduction de 30 000 « étrangers » on voit nous français que sarkozy et cie n’y sont pour rien dans les bons chiffres du renouvellement de la population (oui il faudra payer le retraites avec des ..actifs).

                                    bon je vais pieuter ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès