Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le Bouffisme

Le Bouffisme

Le Bouffisme peut se réduire à une idée assez simple : toujours plus. Il faut produire toujours plus, consommer toujours plus et donc bouffer toujours plus. D’où son nom.

Le Bouffisme est une doctrine socioéconomique ancienne mais qui a été considérablement améliorée et étendue au point de régir désormais la plupart des aspects de la vie des individus du Monde Libre Globalisé. Par soucis de clarté je traiterai dans un premier temps les différentes notions sociologiques indispensables à la bonne compréhension du lecteur séparément et je reviendrai donc ultérieurement sur le concept de Monde Libre Globalisé qui est un dérivé du Bouffisme. Mais chez nous tout dérive du Bouffisme et tout y ramène...

Le Bouffisme peut se réduire à une idée assez simple : toujours plus. Il faut produire toujours plus, consommer toujours plus et donc bouffer toujours plus. D’où son nom. Le Bouffisme a été un temps en concurrence avec le Plusisme mais c’est finalement le premier qui a été retenu pour des raisons consonantiques.

La première conséquence de l’application du Bouffisme au niveau social a été l’augmentation de tout.

Dans un premier temps personne n’y a rien vu à redire et notre niveau de développement a même fait baver d’envie les communistes (les communistes, aujourd’hui disparus sauf dans quelques réserves historiques nécessaires au maintien de la biodiversité, étaient les partisans du moinsisme, c’est à dire du toujours moins pour tout le monde. Pour des raisons consonantiques c’est le communisme qui au final est resté comme nom officiel de cette doctrine de crétins périmés)

Dans un deuxième temps on s’est aperçu que certains éléments non souhaitables augmentaient eux aussi (comme quoi les bouffistes sont eux aussi des crétins). Entre autres : la pollution, la criminalité, le chômage, les crétins (justement), les embouteillages, les gens etc...etc...

Mais l’effet pervers le plus visible du Bouffisme, et qui a fortement contribué à l’attribution officielle de son nom a été l’augmentation du poids général de tout et en particulier de la population. Le Bouffisme produit en effet une quantité exponentielle d’obèses à tel point que ceux-ci sont devenus un véritable problème de santé publique. Puisque chez nous tout découle du Bouffisme et tout y ramène, la solution évidemment retenue par les autorités a été l’augmentation des programmes d’amaigrissement, de la prévention, des régimes, de la recherche, de la consommation d’amaigrissants, etc...etc... Ce qui bien entendu n’a eu aucun effet sur l’augmentation de l’obésité mais qui permet au Bouffisme de continuer à se développer...

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 20 janvier 2010 12:19

    le bouffisme est à la consommation ce que la boulimie est à l’alimentation ; l’antidote , la décroissance ...


    • JL JL 20 janvier 2010 15:16

      Cet article aurait d’être proposé en parodie. Et même là, il n’est pas sûr qu’il y aurait été à sa place : ni drôle, ni consistant.

      L’auteur se présente comme un adepte de La « liberal democraty » pourfendeur de la « démocratie totalitaire »

      Tout un programme.


      • joelim joelim 20 janvier 2010 20:40

        En fait non, il le dénonce, mais sa présentation est ambigüe sur la forme.

        à l’auteur :
        j’aime bien les néologismes qui ont du sens, et qui sont directement compréhensibles, comme les vôtres.

        Mais pour moi, le plussisme (et non plusisme qui se prononcerait pluzisme) est autre chose que le bouffisme que vous brocardez à juste titre.

        Le plussisme est la maladie consistant à en promettre toujours plus, par instinct, afin de tenter de sauver la face devant ses manquements. En effet le plussiste ne réalise jamais ce qu’il dit, il n’a pas de temps à consacrer à cela : promettre toujours plus que la veille est une activité à plein temps qui ne permet pas d’avancer dans les activités du monde réel.

        Si je vous disais qu’un bon exemple est Rigoletto, le fait que vous voyiez de qui je parle valide l’exemple. smiley

        Quant au moinssisme, c’est une gageure très mal étudiée de nos jours...

        Pourtant la carence en moinssisme fait des millions de morts. Trop manger de sucre. De gras. Se faire fumer par sa cigarette. On est tant à être addict à quelque chose de grave pour la santé qu’il faudrait regarder sérieusement si autre chose d’aussi amusant mais de moins délétère ne pourrait pas les remplacer.

        Je suggère le mot « consommisme » pour parler du dogme de sur-consommation. Je garderais bouffisme pour les morfales qui se nourrissent sans savoir s’arrêter de trucs trop gras, salés ou sucrés. 

        Trouvons des méthodes pour être moins bouffistes !...

      • Ivanovitch Ivanovitch 20 janvier 2010 20:53

        @JL : "Cet article aurait d’être proposé en parodie. Et même là, il n’est pas sûr qu’il y aurait été à sa place : ni drôle, ni consistant.
        L’auteur se présente comme un adepte de La « liberal democraty » pourfendeur de la « démocratie totalitaire » "
        Apparamment vous n’avez compris ni la tonalité de l’article ni la présentation de l’auteur. Mais bon, cela montre probablement que je n’ai pas été assez clair...

        @joelim : oui ; c’est ça, vous avez saisi. Après, Boufisme, plusisme, ou autre chose, c’est affaire de convenance personnelle. Mais j’aime assez l’idée que suggère le Bouffisme d’une ingestion toujours plus grande et d’une obésité croissante, des citoyens occidentaux, du monde en général...


        • JL JL 20 janvier 2010 21:09

          Bonsoir Yvanovitch. En effet, je n’ai pas compris. Qu’y a-t-il à comprendre ?


        • Sébastien 20 janvier 2010 20:54

          Ouais la démocratie c’est le totalitarisme avec le sourire et une carotte dans le fion de toute façon, mais pour ce merveilleux terme de bouffiste je dis bravo, c’est pas tout les jours qu’on à affaire à des choses aussi inutiles que niaisantes.
          Je propose humblement quelques termes pour tes prochains articles ;

          Jemerépendssuragravoxisme
          Consuméroligarchisme
          Stupidationnisme
          Debilojournalisme
          Pourriturismomediatiquisme

          J’en ai encore plein ma musette si tu veux^^


          • bonnes idees 20 janvier 2010 21:18

            @sebastien

            Mince c’est trop bête. t’as pas le saphisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès