Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le cauchemar d’Elie Wiesel, prix Nobel de la paix !

Le cauchemar d’Elie Wiesel, prix Nobel de la paix !

S’il existait un prix Nobel de l’arnaque ou de l’escroquerie annuelle, sans nul doute, l’Académie suédoise n’allait pas avoir cette année, un grand mal à désigner le lauréat. Avec sa fraude de 50 milliards de dollars (35,7 mil­liards d’euros), « Bernie », Madoff, allait faire la course en tête, tellement, aucun autre éventuel récipiendaire n’avait sa pointe de vitesse. Sur les starting-blocks, même un Ben Johnson carburant aux stéroïdes anabolisants, ne pouvait suivre son rythme. La victoire frauduleuse de Bernard Madoff, a fait à Elie Wiesel pousser un cri : « Bernie m’a tuer ».

La Fondation Elie Wiesel pour l’humanité, qui a annoncé avoir perdu « la quasi-totalité de ses avoirs », de l’ordre de 15,2 millions de dollars, comme mentionné sur son site, ICI. Ces derniers qui avaient été confiés en gestion au sein de la société d’investissement du financier new-yorkais, Bernard Madoff, se sont volatilisés. Cet escroc qui montrait sa silhouette, agrémentée d’une kippa tous les vendredis, dans les Synagogues pour appâter ses proies, avaient démarré sa carrière, en misant sur 5000 dollars, dit-on. Notre ami, ne respectait évidement, aucun précepte religieux. Comme dit la Torah : "[...]Ne va point colportant le mal parmi les tiens, ne sois pas indifferent au danger de ton prochain : je suis l’Eternel..."(Pentateuque, dans la sidra de Kedoshim).

Comme tout le monde le sait, « l’affaire Madoff » a déjà emporté à six pieds sous terre, un homme, Thierry Magon de la Villehuchet. Ses fonds (Access International) levés auprès de Madoff « dans le cadre du fonds Luxalpha déposé dans la banque UBS » représentaient aussi, la quasi-totalité de la gestion (1,4 milliards). Ne pouvant supporter la pression des éventuelles réclamations, il s’est suicidé dans son bureau de la prestigieuse artère new-yorkaise de Madison Avenue.

Si certaines Institutions bancaires qui font du profit ont perdu de l’argent, c’est moins grave que ce qui arrive à la Fondation Elie Wiesel pour l’humanité. Sur les sociétés victimes du système Madoff, on dénombre, le fonds Fairfield Greenwich Advisors, avec 7,5 milliards de dollars de pertes, la banque espagnole Santander qui a perdu 2,33 milliards et la britannique HSBC 1 milliard. En ce qui concerne l’Hexagone, Natixis annonce une perte de 450 millions, tandis que BNP-Paribas perd 350 millions, et enfin, Dexia, 85 millions d’euros.

La Fondation philanthropique du prix Nobel de la paix, Elie Wiesel, créée en 1986 avec sa chère et tendre, Marion, a pour but, l’entretien de l’Holocauste. C’est ainsi qu’après 22 ans d’existence, elle a perpétué la mémoire, sensibilisé à l’antisémitisme, notamment auprès des jeunes, pas au courant des atrocités nazies, en organisant des débats, des concours et des conférences internationales, avec de brillants intervenants : historiens, rescapés, etc.

C’est assez triste mais, urgent, pour le signaler. Va-t-on demander aux donateurs de mettre encore plus d’argent dans la poche, pour perpétuer une œuvre aussi grandiose ? Ou, demander à ceux qui ont eu le prix Elie Wiesel "The Humanitarian Award", je pense notamment à l’actuel locataire de l’Elysée, de mettre leurs prix aux enchères, de façon à renflouer les caisses de cette Fondation ? Il n’y a pas de solution miracle c’est certain, mais, c’est une suggestion.

Madoff, très bien intégré dans le milieu juif new-yorkais et mondial, en tant que juif bien sur, et profitant de la solidarité de cette communauté, n’a pas seulement craché sur la Shoah en bafouant la Fondation d’Elie Wiesel. En bon escroc et bonimenteur qu’il est, il a grugé sans vergogne aussi, des dizaines d’associations caritatives juives, créées par de riches mécènes.

Madoff va-t-il à son tour, mettre fin à ses jours ? C’est moins sûr. Un tel monstre, a la capacité de survivre en milieu hostile et même de jouer les victimes, en accusant à son tour, les feeder funds de l’avoir dupé. On peut néanmoins craindre que ce ne soit que le début de la cauchemar story Madoff. Le pire est à venir.

>>> Allain Jules

 

(crédits photo/AFP)

Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 11:51

    @Jakbak,

    Le requin le seul, c’est Bernie, pas Elie Wiesel !


  • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 14:13

    Qui a dit que l’argent des juifs était un mythe ?

    Quel commentaire imbecile. Il y a des juifs riches et d’autres pauvres. Comme tout le monde.


  • saint_sebastien saint_sebastien 26 décembre 2008 11:20

    madoff est un héros, sorte de robin des bois malgré lui...

    il remplacera le che sur les tshirt pour avoir volé 50 milliards au riches...


    • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 11:55

      @Sant-Sebastien,

      Une association et/ou fondation qui oeuvre pour le bien-être des uns et des autres, ne saurait être classée du côté des riches car, elle travaille surtout pour les pauvres. Enfin je le pense. Mettre en avant la lutte contre l’antisémitisme est, il me semble, une bonne chose.


    • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 14:15
      					madoff est un héros, sorte de robin des bois malgré lui... il remplacera le che sur les tshirt pour avoir volé 50 milliards au riches...

      N’importe quoi. Il a vole des banques et des fonds d’investissements mais l’argent vient de particuliers qui ont place leur argent. Et pas que des riches. Ce sont eux les victimes au bout du compte.
      				

    • Sav 26 décembre 2008 17:09

      Vous avez raison. C’est pas aux riches que le Madoff a piqué 50 milliards de dollars, c’est aux cons, comme celui dont on cause dans l’article ci-dessus. 


    • sale bête 26 décembre 2008 11:31

      Ce monsieur Wiesel a osé pérorer dans un discours

      "Nous les Juifs, peuple élu de Dieu, nous sommes des princes."

      validant en çelà toutes les théories de sur/sous-hommes qu’il combat soit disant !

      En tout cas il est tombé, non pas sur le prince, mais sur le roi des escrocs et nous prouve
      que beaucoup de ceux qui se croient supérieurs, comme lui, ne sont que des cons ordinaires !

      CQFD


      • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 11:59

        @Sale bête,

        Je suis assez surpris. A quelle occasion le prix Nobel a fait ce discours ? J’avoue ne pas connaître cet épisode.


      • gogia 26 décembre 2008 12:47

        "La Fondation philanthropique du prix Nobel de la paix, Elie Wiesel… a pour but, l’entretien de l’Holocauste. C’est ainsi qu’après 22 ans d’existence, elle a perpétué la mémoire, sensibilisé à l’antisémitisme."

        Le code noir a-t-il trouvé assez d’investisseurs ?


        "Nous les Juifs, peuple élu de Dieu, nous sommes des princes."

        www.y-en-a-marre.org/VisuArticle.php

        lesogres.org/article.php3



      • Zanini 26 décembre 2008 13:55

        Elie Wiesel est loin de faire l’unanimité, Simon Wiesenthal le chasseur de nazi à accusé Wiesel plusieurs fois d’utiliser l’holocauste a des fins d’enrichissment personnel.
        Wiesenthal s’est battu pour que toutes les victimes de l’holocauste soient reconnues (Communistes, Gays, Roms etc), Wiesel quant a lui s’est toujours battu pour que l’holocauste soient considéré comme un crime uniquement contre les juifs.

        Wiesel considère le criminel de guerre Henry Kissinger comme un des grands bienfaiteurs de l’humanité.

        Pour ce qui est de Madoff, la plupart des ses clients financaient Tsahal et les colons Israeliens, c’est donc plutot a lui qu’il faudrait donner le prix nobel de la paix.


      • appoline appoline 26 décembre 2008 16:27

        @ Zanini,
        Wiesenthal n’a pas tort. Wiesel fait partie de ces gens qui cultivent tout, sauf un devoir de mémoire. En fait comme dit le dicton " tel est pris qui croyait prendre" et on ne va pas pleurer.


      • appoline appoline 26 décembre 2008 16:33

        @ Sale bête :
        Je dirais même que c’est avec ce genre d’attitude que les polonais n’ont pas réagi, il y a quelques décennies quand le IIIème reich a commencé les purges des ghettos et autre. Comme quoi, on ne retiens pas les leçons du passé.


      • firmin 26 décembre 2008 11:41

        Comme toujours, Menye l’auto-proclamé juif ,écrit un article mesquin teinté d’antisémitisme.

        Rien de nouveau sous le soleil disait Kohelet.


        • docdory docdory 26 décembre 2008 11:42

           @Allain Jules
          N’aurait-il pas été prudent pour cette fondation( et pour n’importe quelle autre fondation ) d’investir en obligations qui ont un rendement certes modeste , mais sûr !


          • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 12:06

            @Docdory,

            Vous avez certainement raison. En revanche, sachez que le sieur Madoff, avait un réseau consistant et démarchait ses clients en leur promettant des merveilles, en allant le faire notamment, dans des Synagogues, ce qui est interdit de dire semble-t-il pour certains à qui je ne réponds même plus, tellement ils sont nuls et insignifiants, beaux dans leur rôle pathétique de moinsseurs.

            Bref, je crois qu’aujourd’hui, c’est vrai, il fallait investir ailleurs. Mais on ne le sait qu’après l’échec.




          • firmin 26 décembre 2008 12:14

            Menye,

            Si vous étiez juif et bien vous sauriez qu’il est interdit de parler d’argent le Shabat, donc ,votre prose dégoulinante d’antisémitisme, soulignant le fait que Madoff arborait une kippa le vendredi soir à la schule pour faire ses magouilles est puante.

            Vous êtes grillé menye, avoir des amis comme Séba de la tribu Ka, Dieudonné, El Beze et j’en passe et des meilleurs fait de vous l’un des dignes représentants de l’antisémitisme black.


          • ruth 26 décembre 2008 15:30

            Firmin,

            Il faut arrêter de voir l’antisémitisme partout. Je suis juive et l’auteur n’a rien inventé. J’ai peur que c’est toi l’antisémite, et qui veut à tout prix que les juifs soient mis en index. Pitoyable !


          • ruth 26 décembre 2008 15:34

            Firmin,

            Pour finir, sachez qu’on peut être Juif mais pas juif. C’est à dire religieux et avoir du sang juif. C’est je crois, le cas de l’auteur que je ne connais pas mais, ici, il ne parle pas d’argent mais d’une question de société relative à une faillite due à un escroc. Il y a nuance.

            Soyez plus intelligent la prochaine fois et parlez du texte plutôt, au lieu de vous ridiculiser.


          • Allain Jules Allain Jules 27 décembre 2008 01:09

            @Ruth,

            Merci, merci, merci, merci, merci.

            Je suis heureux de savoir qu’il y a des juifs qui ne se laissent pas embarquer par des ignares qui les envoient au suicide.

            Peace and love !




          • firmin 27 décembre 2008 07:30

            Si vous étiez juif et bien vous sauriez qu’il est interdit de parler d’argent le Shabat, donc ,votre prose dégoulinante d’antisémitisme, soulignant le fait que Madoff arborait une kippa le vendredi soir à la schule pour faire ses magouilles est puante.

            Vous êtes grillé menye, avoir des amis comme Séba de la tribu Ka, Dieudonné, El Beze et j’en passe et des meilleurs fait de vous l’un des dignes représentants de l’antisémitisme black.


          • firmin 27 décembre 2008 07:32

            Ruru,
             
            vous êtes juive comme je suis goy, ou à la manière de Menye !


          • Asp Explorer Asp Explorer 26 décembre 2008 11:54

            Cette histoire ne prouve qu’une chose, c’est que monsieur Wiesel est un bien médiocre financier. N’importe quel imbécile qui a trois sous à placer sait immédiatement sans qu’on ai besoin de lui expliquer qu’il faut diversifier ses placements, ne pas mettre "tous ses oeufs dans le même panier". C’est bien fait pour lui.


            • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 14:18

              C’est bien fait pour lui.

              C’est delirant de dire ca. D’autant que c’est la fondation de Wiesel qui a perdu de l’argent, pas lui.


            • Asp Explorer Asp Explorer 26 décembre 2008 15:11

              Disons que si sa fondation avait pour objet de fournir des abris aux SDF ou des médicaments aux pays du tiers-monde, sa ruine me chagrinerait plus. En revanche, la lutte contre le nazisme, honnêtement, je n’en perçois pas bien l’urgence absolue.


            • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 15:19

              C’est peut-etre justement grace a des gens comme Wiesel que l’on n’en ressent pas l’urgence absolue.


            • Asp Explorer Asp Explorer 26 décembre 2008 22:56

              Je ne crois pas. Je crois que c’est surtout dû au fait que le nazisme est mort il y a 60 ans.


            • Gzorg 26 décembre 2008 11:57

              Donc voila une fondation "humaniste" qui a été placer ses sous chez Madoff...ok, mais pourquoi a - t elle été chez ce Mr Madof ?

              POUR les 10 %

              miam , schgroimpf, beurkkk, gavons nous de pognon sur le dos des travailleurs envoyons des gosses de 12 ans au fond des mines ou dans des ateliers à chaussures, oui gavons nous de pognon, vive les 10% , vive le fric, c’est pour la bonne cause, c’est pour la fondation "humaniste"....

              Et on devrais quoi ? pleurer ?

              Que les escrocs se bouffent entre eux..peu m’importe.


              • foufouille foufouille 26 décembre 2008 11:59

                madoff devait etre un bel escroc

                rappelons quand que les classes moyennes se font escroquer leurs investissement
                on a moins parler des escroquerie robien

                la c’est des gens a bac+10....... bien fait pour leur tronche
                n’importe quel etudiant en economie serieux (meme amateur) sait que c’est risque les trucs a 10%
                mais ca doit etre facile de se faire avoir pour le fils a papa qui a eut son diplome par ses parents


                • gdm gdm 27 décembre 2008 20:14

                  @foufouille
                  En effet, il n’y a pas que les classes moyennes qui se font escroquer leur investissement. La "retraite par répartition" est un systeme d’escroquerie pyramidale. L’ampleur de l’escroquerie de la retraite par répartition est bien supérieure à celle de Madoff. Tous les salariés sont contraints d’investir dans cette escroquerie de la retraite par répartition, classes moyennes, ou smicards.


                • Gandalf Tzecoatl 26 décembre 2008 12:03

                  Madoff vide les poches à Wiesel, et Wiesel devient une poche.


                  • ZEN ZEN 26 décembre 2008 12:06

                    Puisque l’opération pyramidale s’était autoproclamée "éthique", vous dit-on !...


                    Bernard Madoff, l’homme aux investissements "de haute éthique" :
                    "M. Madoff avait créé son propre fonds à l’âge de 22 ans, avec 5 000 dollars de mise personnelle. Réputé intuitif, ultrarapide mais aussi très "éthique", il avait fini par s’imposer dans la communauté financière. Il avait pris la présidence du Nasdaq après en avoir révolutionné le fonctionnement.Figure de la communauté juive new-yorkaise, le "génial" financier était très présent dans ses activités caritatives, académiques et culturelles, ainsi que dans l’organisation du soutien financier à Israël. Parmi les nombreux "amis" qui lui avaient confié la gestion de leur portefeuille, on trouve certains des plus riches juifs américains, de vieilles familles de Long Island et de Floride.Celles-ci étaient souvent démarchées par un "makher" – un terme yiddish pour désigner un homme important – qui leur vantait les mérites du fonds Madoff Investissement Securities et expliquait qu’il leur servirait d’intermédiaire auprès de l’influent "Mr Madoff".Pour vendre ses prestations et son fabuleux rendement garanti jusqu’à 11 % l’an, M. Madoff mettait en avant ses valeurs, notamment, comme l’écrit son site Internet, son "attachement à des principes d’échanges équitables et de haute éthique".Mais depuis plusieurs années, sa méthode d’investissement mystérieuse, et le personnage lui-même, faisaient l’objet de vilaines rumeurs.

                    -Scandale Madoff : accusés, levez-vous :

                    "...Outre Madoff lui-même, se pose la question de la supervision de l’autorité américaine de régulation des marchés (SEC), auprès de laquelle Madoff était enregistré. "La réglementation américaine est en cause", a estimé lundi le nouveau président de l’Autorité des marchés financiers (AMF), Jean-Pierre Jouyet, estimant qu’il s’agissait de la quatrième fois en dix ans, citant le fonds spéculatif LTCM (1998), le courtier en énergie Enron (2001) et la banque Lehman Brothers (2008)."Ce n’est pas un gérant qui était aux Caïmans, il était enregistré à la SEC. Cela veut dire qu’il y a une faillite totale de la régulation", juge Noël Amenc, professeur à l’EDHEC."...


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 décembre 2008 12:33

                      ZEN,

                      C’est encore une fois le contrôle interne des banques qui flanche...

                      Ha, oui, merci pour le Champagne. L.S.


                    • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 12:49

                      @Zen,

                      Merci pour ces précisions. J’avaid un doute sur la mise de départ de Madoff. Donc c’est bien 5000 dollars.

                      Bien à vous !


                    • Henri François 26 décembre 2008 15:53

                      Madoff après Lehman Brothers ? N’y aurait-il pas du règlement de comptes au sein de la finance américaine ?


                    • Jean Lasson 26 décembre 2008 12:07

                      Décerner un "Humanitarian Award" à Sarkozy a été une provocation, une insulte pour tous les vrais humanistes et pour tous les français qui souffrent depuis trop longtemps d’une politique violemment injuste.

                      Qu’a donc fait Sarkozy pour mériter un tel prix ? Lui, l’inculte, l’illettré, celui qui écrit "difficille" et "infrécantable", qui n’a jamais dû lire un seul livre en entier, même pas ceux qu’il a fait écrire par des nègres, lui qui n’aime ni la France ni l’Homme, qui nous méprise tous, sauf les riches, les puissants, les célèbres, qu’a-t-il fait de bien pour l’Humanité dans sa longue et sinistre carrière ? Pour Elie Wiesel et sa fondation, l’Humanité se réduit-elle à la mafia des maîtres du Monde ?

                      Elie Wiesel et sa fondation ont perdu à cette occasion toute légitimité, tout honneur. Sa fondation est ruinée ? Je dis que c’est justice : on est toujours puni par où on a péché...


                      • non666 non666 26 décembre 2008 13:43

                        Oui j’ai beaucoup rigolé en pensant que peut etre, "l’homme politique de l’année" ne recevrait pas son du...

                        Ceci dit soyons prudent.
                        Et attendons de voir la réalité de cette affaire.
                        Il y a peut etre de vrais victimes et de fausses.

                        Rappelons nous que l’escroc qui avait arnaqué des militaires français sur la gestion d’assurance vie s’est refugié en israel et qu’il n’a jamais rien rendu.
                        Les arnaques comptables qui font "disparaitre" des fonds existent et le sentier nous a montré mainte fois que certaines cavalerie passait systématiquement par des banques off-shore et finissait en israel.

                        Faire disparaitre de l’argent dans la communauté juive et la montrer une fois de plus en Etat de victime n’est peut etre pas completement neutre.

                        Quand le FBI designera t’il enfin nommement ceux qui se sont enrichis dans la speculations à la baisse des compagnies d’assurance et des compagnies aerienne, le 11-09 ?


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 décembre 2008 12:24

                        Our mission is to combat indifférence and injustice through international dialogue and youth-focused programs that promotes acceptance, understanding and equality.

                        But before, we will put all our eggs in the same panier and send Perrette go to te market in singing and folatring in the stoned way...

                        Si je puis me permettre, une fondation ayant pour but de combattre l’injustice n’a pas pour mission de placer en bourse 15,2 mllons de dollars...je trouve ça suspect .


                        • katalizeur 26 décembre 2008 12:33

                          @ cultivés

                          ce monsieur que je ne connais pas( eli wissel) est prix nobel de quoi ?

                          ou plutot qu’a t il fait pour l’humanité pour avoir un prix no belle ?


                        • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 12:40

                          @Katalizeur,

                          Prix Nobel de la paix.

                          Beaucoup sont trs méchants avec Elie Wiesel à tort. Il n’a tué personne, au contraire.

                          *Eh, vous avez remarqué une personne qui fait un MONOLOGUE DU VAGIN OU DU PENIS ? Je suis mort de rire ! Les fous ne sont pas seulement ceux qui marchent nus, voyez-vous.




                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 décembre 2008 13:46

                          @ kataliseur,

                          ta petite fléchette m’a touché. Il n’y a pas de petits combats, un petit grain de sable peut à lui tout seul enrayer une grosse machine. La paix, c’est ce silence qui peut faire taire le bruit.

                          Amicalement. L.S.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès