Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le « Commerce Social », nouvelle plateforme Web (Corée du Sud)

Le « Commerce Social », nouvelle plateforme Web (Corée du Sud)

La Corée du Sud est à l’initiative de nombreuses technologies présentes dans vos foyers aujourd’hui. Les Samsung, LG et autres Hyundai-Kia n’en sont que les parfaits exemples. Quelle est la marque de votre smart-phone ? de votre voiture ? de votre télé ? de votre frigo ? Ce pays est leader de l’Internet avec un taux de pénétration de 99% pour les 10-50 ans. Il n’est par conséquent pas étonnant de constater qu’un nouveau phénomène lié aux réseaux sociaux voit le jour. Cela s’appelle le « Commerce Social », et ça risque de résoner dans les médias dans les mois à venir ! 

Internet - Lorsque sous une même société vous pouvez regrouper plus de la moitié d’un pays ou tout simplement plusieurs millions de citoyens, toute nouvelle action à son importance. Et c’est le cas des portails Internet en Corée du Sud.
 
Les noms de Cyworld, Naver et Daum ne disent rien aux européens qui aiment leur Google et autres Yahoo. Mais ici, ces trois noms regroupent plus de 90% des internautes.
 
Cyworld est détenu par SK Communications. Ce réseau social lancé bien avant l’américain Facebook regroupe pas moins de 25 millions d’internautes et 32 millions sous sa plateforme de messagerie instantanée NateOn.
 
Naver, de son côté, représente plus de 70% de parts de marché des recherches sur le net. Et Daum, qui le suit, reste bien devant Google et autres portails internationaux sur le marché sud-coréen.
 
De ce fait, ces trois géants du WorldWideWeb coréanisé s’intéressent de près au business du « commerce social » qui ne cesse d’évoluer avec l’arrivée massive de smart-phones dans les mains des consommateurs.
 
Le « commerce social », c’est une sorte d’e-commerce passant par des interactions sociales, où les consommateurs peuvent échanger leurs avis sur de nouveaux produits et services et consommer.
 
SK Communications devrait lancer d’ici la fin d’année une nouvelle plateforme offrant aux utilisateurs ce système de distribution. Le groupe finalise actuellement l’infrastructure en termes de gestion de la relation client et les systèmes de paiement. 
 
Des réseaux de « fans » pourraient voir le jour rapidement. Un peu dans le style du « J’aime » de Facebook, mais avec des solutions concrètes d’achats à la clé.
 
Naver, qui est considéré comme le Dieu du monde Internet en Corée par le Coréen moyen, hésite encore à se lancer, mais cela ne devrait pas durer… 
 
De son côté, Daum prévoit un service de groupes d’acheteurs en ligne sur son portail. Le système se baserait sur des coupons distribués avant achat.
 
Les Coréens se bougent sur ce nouveau « commerce social » et pourraient bien lever là une nouvelle clé du monde virtuel qui ne cesse de se développer. Les consommateurs pourraient alors avoir accès par ces groupes à des milliers de produits et d’avis juste sur leur écran de smart-phone.
 
Arosmik 

Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès