Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le débit de connexion des mobiles explosera dans le monde

Le débit de connexion des mobiles explosera dans le monde

Les nouveaux standards de connexion des téléphones et des smartphones permettront à la population de bénéficier du haut et du très haut débit en tous lieux. Ce déploiement rapide répond à une forte demande dans les pays industrialisés ainsi qu'en voie de développement.
 
Le déploiement de la 4G, le nouveau standard de connexion qui permet le très haut débit au niveau des mobiles, devrait être exponentiel. La 3G, le standard aujourd'hui le plus utilisé pour l'internet mobile, devrait couvrir 85% de la population avant 2017.
 
La société suédoise Ericsson a publié son bilan concernant le trafic de l'internet mobile, un marché qui la voit très confiante, surtout depuis l'explosion de la demande de smartphones et tablettes partout dans le monde. C'est cette même demande qui entraîne un déploiement extrêmement rapide de la 4G.
 
Grâce à la 4G il sera possible d'être encore plus connecté sur internet qu'il n'a été possible ces dernières années avec l'avènement de la 3G puis des smartphones. Le très haut débit par téléphone mobile devrait ouvrir une nouvelle ère concernant l'utilisation des téléphones, les smartphones devenant de plus en plus puissants et de plus en plus proches d'un véritable ordinateur.
 
Là où la 3G permettait la révolution de la lecture des e-mails, la 4G ouvre la révolution d'un ordinateur où que l'on soit. Pas étonnant que les ventes de smartphones aient explosé. En 2017, selon Ericsson, 25% des abonnements devraient être concernés par un accès à internet à très haut débit mobile, alors qu'aujourd'hui seuls 1% en sont concernés. Le trafic sera, lui, multiplié par 15 selon les prévisions de la société suédoise : un abonné verra sa consommation passer des 500 mégas par mois actuels à plus de 2Go.
 
Mais le très haut débit se développe surtout au niveau terrestre avec un déploiement qui figure parmi les priorités du gouvernement. Et les opérateurs ne veulent pas rater un tel marché. Les fournisseurs d'accès internet sont en pleine course pour les investissements et le déploiement du très haut débit, une course largement menée par Numericable en France.
 
Pour les particuliers ou les entreprises, le très haut débit, matérialisé par la fibre optique en ce qui concerne les connexions fixes, est un véritable enjeu. Les entreprises ne peuvent plus travailler sans avoir un site internet et un accès constant au web.
 
Les usagers, de leur côté, ne peuvent plus se contenter de l'ADSL dans la mesure où de plus en plus d'appareils sont connectés simultanément : télévision par internet, jeux en réseau, téléchargement... les lignes atteignent rapidement leur limite de bande passante.
 
Les offres très haut débit se profilent donc comme le futur de la connexion domestique et, pour cela, se multiplient. Triple Play, Quadruple Play... les opérateurs ne cessent d'innover pour attirer des clients avec des débits inimaginables jusqu'à il y a quelques années comme les 200 mégas de débit que propose l'opérateur Numericable.
 
Nous sommes bien loin de la révolution qu'avait représenté l'ADSL 512kbps du début des années 2000.

Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • asterix asterix 26 juin 2012 12:28

    Bonjour l’auteur,
    Vous donnez l’air de vous réjouir de cette explosion numérique avec vos 4G qui frappent à nos portes. Moi pas. Big Brother pénètrera encore plus facilement la moindre de mes pensées, gardera en mémoire tout avec qui je suis en contact, confortera ma marque de dentifrice préférée. Le verrou se referme autour de ma liberté. Ils sauront tout de moi, plus que je n’en sais moi-même. Tout !
    En tant que citoyen lambda, j’voudrais savoir qui est et ce qu’en fait le vilain contrôleur des données qui, caché dans son bunker, m’emprisonne dans ses rêts.
    Le progrès, c’est celui-là. Pas celui d’un monde désindividualisé, au seul service du profit qu’X, si distancié de vous et moi, en tire. 
    J’vous plusse quand même pour l’info et vive la multiplication potentielle des contacts.
    A propos, ne seriez-vous pas employé par Numéricable que vous citez par deux fois dans un contexte favorable ?


    • Léandre Léandre 27 juin 2012 11:34

      Juste une petite précision : les débits vont devenir suffisamment forts pour permettre qu’internet se développe directement entre les téléphones sans passer par les fournisseurs d’accès : donc plus aucun contrôle possible de l’échange d’information. Des pirates allemands annoncent qu’il ne reste que deux ans à vivre maximum pour les fournisseurs d’accès !!!!!

      Au contraire, la technologie informatique est en train de faire ce qui n’existe dans aucun autre domaine : du gratuit, de la collaboration, des sources ouvertes, tout l’inverse du mode commercial !
      regardez comment est équipée l’assemblée nationale : en linux !


    • Yvance77 26 juin 2012 16:47

      Salut,

      C’est surtout des comportements de drogués que cela favorise. Je les vois tous les jours oublier de vivre, perdus qu’ils sont devant leur petit écran dans l’attente de messages tous plus prout prout les uns que les autres.

      En fait, j’ai pitié de ces addicts qui passent à coté de l’essentiel, et s’ils sont encore plus crétins pour aller encore plus loin... grand bien leur fasse.

      Moi je m’en cogne, j’irai faire un tour de vélo avec mon gamin sur le porte-bagage. On jouera à se mordre aux batailles qu’on gagne toujours, et on ira prendre une glace devant le couchant. On rentrera heureux... on aura au moins vécu


      • MILAREPA 26 juin 2012 17:46

        J’ai beaucoup rigolé à la lecture de cet article.
        Les 3 opérateurs historiques sont pour le moment bien incapables de couvrir le territoire en 3G.
        Sans compter que nombre de personnes sont en zone blanche gsm !!!
        Tout cela c’est de la « branlette » technologique.
        Et on nous parle de 4G ultra rapide...
        Quel monde dégénéré.


        • Laurent C. 26 juin 2012 19:23

          J’attends avec impatience la révolution suivante : la 4 G égène avec processeur quad Gore implanté directement dans le cerveau.

          Franchement qui profite de cette « révolution », à part quelques citadins fortunés qui se la pètent. 

          « Nous sommes bien loin de la révolution qu’avait représenté l’ADSL 512kbps du début des années 2000 »
          Quittez votre banlieue du « 92 » option « La Défense », il y a encore beaucoup d’endroit où c’est le maximum disponible : c’est l’obligation de service public imposé pour réduire « la fracture numérique ».

          Mais continuez, vous faîtes vivre le fond d’investissement US à qui je rembourse mon entreprise.


          • Laurent C. 26 juin 2012 21:19

            Un « scud » et on attend que tout le monde s’énerve.

            Jaquot, un glaviot et personne pour répondre


            • reprendrelamain reprendrelamain 26 juin 2012 22:15
              « Le débit de connexion des mobiles explosera dans le monde »

              si çà pouvait leur exploser dans la figure plutôt que dans leur compte en banque...


              • Bilou32 Bibi32 27 juin 2012 08:42

                Les cervelles aussi vont exploser... Avec toutes ces conneries, se promener en ville reviendra a faire un tour dans son micro-ondes. Je suis bien tranquille dans ma campagne, mais même ici, on a du 512 grâce a un réseau WIFI... et çà me suffit. Et pour les portables, un seul passe bien ! Et j’arrive à survivre ! smiley


                • Léandre Léandre 27 juin 2012 11:44

                  Juste une petite précision : les terminaux et les débits vont devenir suffisamment forts pour permettre qu’internet se développe directement entre les téléphones sans passer par les fournisseurs d’accès : donc plus aucun contrôle possible de l’échange d’information tout passera directement de téléphones à téléphones !! L’illusion du contrôle de l’information va disparaître petit à petit : des pirates allemands annoncent qu’il ne reste que deux ans à vivre maximum pour les fournisseurs d’accès !!!!!

                  Dans le monde de la technologie informatique le gratuit, le collaboratif, les licences ouvertes se développent toujours un peu plus. L’assemblée nationale et de grande entreprises utilisent linux. D’ailleurs philosophiquement parlant le moins cher c’est le gratuit : donc si le partage, la collaboration permettent de vivre, plus besoin de business...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès