Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le Dollar n’est plus Empereur mais est-il encore Roi ?

Le Dollar n’est plus Empereur mais est-il encore Roi ?

La roue tourne en effet car, étant généralement considéré comme une des valeurs refuges de prédilection en période de tourmentes, le billet vert se retrouve aujourd’hui à l’épicentre des problèmes de ce monde. En fait, après avoir anticipé la déchéance de l’Euro, les marchés et investisseurs ont rapidement changé de psychologie en bradant ces dernières semaines le Dollar sous prétexte que l’économie Américaine sombrerait à nouveau dans le marasme... Très mauvaises statistiques économiques US combinées à un endettement public global de ce pays frôlant 100% de son P.I.B. et à un déficit budgétaire dépassant 10% de son P.I.B. ont attisé cette hantise du "double-dip".

Il faut dire que les dernières minutes publiées par la Réserve Fédérale et faisant état d’un enlisement probable dans la déflation dans un contexte où les taux d’intérêts seraient maintenus au zéro actuel pendant un temps indéterminé n’ont pas vraiment contribué à dissiper ces craintes. Ainsi, et en dépit d’un montant de l’ordre de 1’750 milliards de Dollars injectés dans le système, la Fed semble abattue par les performances peu réjouissantes de son économie et s’apprête à renouveler les injections de cortisone-baisses-de-taux-quantitatives tout en reconnaissant que l’activité pourrait ne regagner ses niveaux d’antan qu’en 2016 !

C’est donc dans un tel contexte que le billet vert semble vaciller de son piédestal où il régnait jusque là quasiment sans partage dans l’univers très fermé des devises de réserves mondiales, ce rôle étant quelque peu rogné depuis une petite décennie par l’Euro. De fait, les Banques Centrales et autres grosses institutions mondiales - dérangées par sa volatilité excessive ces dernières années - préparent déjà l’alternative où le successeur à ce Dollar (néanmoins toujours détenu à hauteur de 64% dans les réserves étrangères) ne serait en tout cas pas l’Euro... En effet, les agences spécialisées des Nations-Unies comme la Chine ou d’autres nations non Occidentales qui comptent de plus en plus sur l’échiquier mondial lorgnent attentivement en direction des Droits de Tirage Spéciaux du F.M.I.

Cette monnaie de réserve internationale crée en 1969 qui n’est pas une monnaie fiduciaire (dans le sens où elle ne peut servir de moyen de paiement au jour le jour pour le consommateur) et basée sur un panier de devises comme le Dollar, l’Euro, le Yen ou la Livre Sterling n’est à l’évidence pas aussi volatile qu’une seule et unique monnaie - quelle qu’elle soit - considérée isolément. C’est pourquoi, à la faveur de la crise financière qui a remis au goût du jour le besoin impératif de diversification - en tout cas pour des Banques Centrales soucieuses de stabiliser leur bilan -, il est aujourd’hui temps d’alléger graduellement leurs réserves en une monnaie - le Dollar - qui, bien que s’étant apprécié pour solde ces derniers mois a tout de même perdu le quart de sa valeur (par rapport à l’Euro) ces huit dernières années ! Ce scénario étant particulièrement redoutable pour des Banques Centrales Asiatiques qui détiennent des proportions considérables de billets verts parmi leurs réserves et ce dans un contexte où le rendement sur les papiers valeurs US est en outre tout à fait négligeable... 

Bref, les DTS - soutenus en leur temps par Keynes - ne font pas encore l’unanimité mais le Dollar est de plus en plus contesté.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Kalki Kalki 19 juillet 2010 14:55

    Ce n’est pas en se projetant dans le passé , que l’on comprend le présent et que l’on sublime l’avenir.

    Quand l’économiste, le politique, le juriste, et le peuple admettront leur inutilité, leur absence de nécessité de justifier leur vie par leur travail, quand il comprendront et de grès ou de force selon leurs propres erreurs et errements d’un future proche ... alors le monde aura changé dans le bon sens.


    • Kalki Kalki 19 juillet 2010 14:58

      Zen : http://fr.wikipedia.org/wiki/Zen

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Tao%C3%AFsme#Non-agir

      « Les hommes connaissent tous l’utilité d’être utile, mais aucun ne connaît l’utilité d’être inutile. »

      Alors l’humanité apprendra de ses choix antérieurs.


    • asterix asterix 19 juillet 2010 16:03

      Les droits de tirage spéciaux du FMI sont-ils accessibles au particulier ?


      • Michel Santi Michel Santi 19 juillet 2010 17:20

        non seulement aux Etats ... pour le moment


      • plancherDesVaches 19 juillet 2010 17:54

        Ha la la, Monsieur Santi.
        Vous ne tenez aucun compte de géo-politique... Pas votre domaine, ça peut se comprendre. Mais il y a des limites. Surtout économiques, d’ailleurs.

        Allez, dites-moi entre nous (ça ne sortira pas d’ « Agora »), comment les Chinois se font envoyer dans le décor lorsqu’ils désirent plus de pouvoir au niveau mondial,
        lorsqu’ils ont du mal au niveau mondial car ils sont une dictature oligarchique,
        lorsque les dirigeants ont du mal à contrôler complètement leur peuple (promesses non tenues)
        lorsqu’ils diversifient leurs investissements jusqu’en Afrique,
        lorsqu’ils créent l’ESEA,
        .. etc...

        Le dts du fmi (grand prédateur financier) est loin d’être accepté par tout le monde.
        Voir aussi les réductions d’émission de carbone. C’est tout aussi révélateur.


        • À Mehdi Thé OuLaLA33 20 juillet 2010 07:12

          Le jour ou l Arabie Saoudite ne vendra plus son petrol en Dollar sa sera definitivement la chute du Dollar...D ailleurs certains analystes disent que la premiere guerre du golf est due au fait que Saddam avait menacé de ne plus vendre son petrole en Dollar.

          Pour finir le Dollar est voué à s effondrer donc va falloir trouver une solution.


          • Internaute Internaute 20 juillet 2010 09:22

            Une fois de plus la preuve est faite que les politiques Keynesiennes ne sont pas les bonnes. Ce n’est pas en jetant de la monnaie sur le marché qu’on fait redémarrer une économie. Si c’était le cas, la Rhodésie serait la plus forte économie du monde.

            Le taux d’intérêt à zéro est une absurdité économique. L’économie c’est du social et le social nous dit depuis la nuit des temps qu’un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, ce que Von Mises traduit par le fait que l’intérêt achète le temps. On donne plus de valeur à 100 euros qu’on a dans la poche qu’aux mêmes que nous remboursera dans trois ans un client à qui on les aurait prêté.

            La crise américaine n’est pas financière ou en tout cas ce n’est pas la principale cause. La crise américaine vient de la désindustrialisation totale du pays pour satisfaire des vautours cherchant à maximiser leur marge en délocalisant les productions et des sénateurs mondialistes utopistes qui soutiennent ce racket par tout un ensemble de théories politico-économiques autour du « monde petit village » et de l’égalité entre les hommes. La crise américaine est avant tout une crise morale.

            J’ai vu une fois un reportage effrayant sur la culture du coton. Avec leurs hyper-productivité et leurs énormes machines, les cotoniers américains bouclent à peine leurs fin de mois. Ils ne vendent plus sur le marché local des marchandises qui prendraient de la valeur ajoutée au sein des USA. Ils exportent en turquie qui fabrique des bobines de fil, tisse des chemises, ajoute de la valeur en Turquie, puis les revend entre autre aux américains. Les USA sont devenus sur ce plan une colonie de la Turquie aussi incroyable que cela puisse être.

            Les USA ont choisi la voie japonaise d’arroser le marché à taux zéro. Ils ne se rendent pas compte que cette aisance quantitative keynésienne appliquée au Japon n’a pas généré de catastrophe plus grave que la stagnation uniquement parceque le Japon reste une formidable plateforme exportatrice, ce que ne sont pas les USA. Les USA ont un marché d’import/export qui n’est pas significatif par rapport à leur marché intérieur. Il est même largement déficitaire. Leur arrosage de pognon ne sert qu’à faire vivre à crédit la population. Le problème est que les taux d’intérêts à zéro n’attirent pas beaucoup les investisseurs et ils doivent se retourner vers la planche à billet pour continuer à dépenser sans compter. La voie américaine est celle de la Rhodésie. La fin de la GM clôt une jolie page d’histoire qui a commencé avec la Constitution américaine.


            • gimo 20 juillet 2010 09:58

               Hors sujet ....pardon... !! 

              mais PAS TANT QUE ça pour comprendre et pour savoir comme va le monde et comme il est !!!

              150.000 Soldats juifs du 3é Reich- Les soldats juifs del’armée d’hitler 

              en nombre de 150.000 et 20 médaille d’honneurs

              bon à savoir !!!

              http://www.youtube.com/watch?v=LDI7DN54lJE&feature=related

               !!!


              • stef stef 20 juillet 2010 13:03

                Vraiment du grand hors sujet.


                - 100000000

              • non666 non666 20 juillet 2010 13:22

                Joli euphemisme !

                Pretendre que les DTS sont un simple panier de monnaie, alors qu’ils sont un moyen de conversion en dollar et une garantie pour celui-ci est un bon moyen de continuer a faire croire aux Gentils que cette monnaie n’est que CONJONCTURELLEMENT devaluée.

                Le dollar ne vaut plus rien.

                Quelques prix Nobel, les financiers de la Banque de France l’avaient d’ailleurs montré a DeGaulle dès la fin des années 60.
                Si celui-ci avait fait convertir, conformement aux accords de Bretton Wood (dollar is as good as gold) les dollars de reserve en or, c’est parce qu’il savait qu’a force d’user et d’abuser de l’emission masssive (et sans contrepartie richesse produite) de monnaie les etats unis exporter leur inflation.
                tant que la croissance du commerce mondial (et le besoin de devise d’echange) etait superieur a l’inflation US ainsi produite, celle ci « disparaissait » dans l’explosion du commerce mondial.

                Le Pétrole EST LA marchandise permettant d’obliger les pays a payer en dollar.
                Il est indispensable et les pays qui le produisent sont desomrais tous sous menace US.
                Seulement voila, la domination anglo-saxonne est en train de s’effondrer.
                Leur presence dans les lieux saint de l’islam (arabie seoudite est de plus en plus contestée.
                Leur invasion de l’Irak est un echec
                Celle en Afghanistant ou se trouve les oleoduc stratgiques va finir en nouveau Vietnam.
                Et Plus personne ne veut reelement du dollar qui est un moyen de payer tribu, de payer la tax americana.

                Pour gagner du temps l’oncle sam et ses bnaquiers amis aux doigts crochus ont visé provisoirement plus faible qu’eux. Grece, Portugal , Irlande et espagne hiers, la France (qu’il faut punir....) demain.
                Mais ce n’est que reculer pour mieux sauter : le dollar est irremediablement condamné.
                la vérité du 11 septembre arrive a grand pas desormais et avec elle c’est tous les artifices de ces dernières années qui vont sauter.
                Les artifices, les moyens , ...les methodes et les hommes qui les ont servis aussi, evidemment.
                Journalistes, hommes politiques, suivants de la Sarkozie et de la Kouchnerie iropnt à l’echafaud tous ensemble .
                Ils ont suivi les joueurs de flute de Hammel, il est juste qu’ils soient tous noyé en meme temps.....

                Mais revenons a nos moutons (ou pkutot a nos autres moutons)
                Les DTS ne sont pas un panier de monnaie en propre, mais un moyen de garantir la survie du status du dollar.
                L’engagement des etats unis , deja a l’epoque etait qu’en echange du maintien de son status de monnaie de reserve, les etats unis devaient reduire leur deficit.....(hi, hi,hi)
                Il a été multiplié par...10, 100, 1000 ? depuis
                Nous nous trouvons donc en face de la PLUS grande bulle finaciere de tous les temps : des avoirs en dollar qui techniquement ne valent RIEN.

                La seule question est donc : ou sont les reserves d’or ?
                Et la on decouvre que sarkozy, l’homme des anglo-saxons a vendu les stocks d’or de la banque de france ...
                Il faudra bien que la presse financiere sous controle de dassault et Lagardere s’explique la dessus , un de ces jours.

                Mais chut, ils sont tous complices ces traitres, non ?




                • Massaliote 20 juillet 2010 13:29

                  D’accord, mais QUI va demander des comptes à ces traîtres ? D’ici 2 ans le nabot malfaisant aura réussi presque tout son programme de destruction, il aura infléchi notre avenir vers le désastre voulu. Les élections arriveront trop tard et ne résoudront rien.


                • armand armand 20 juillet 2010 13:57

                  Personne ne sait vraiment où en sont les stocks d’or des différents pays tout simplement parce qu’aucun pays n’admet d’audit indépendant. Certains prétendent aussi que les coffres de Fort Knox sont vides. Dans les faits, on ne les connaît que lorsqu’ils sont vendus - comme quand Brown a vendu une grande partie du stock d’or de la banque d’Angleterre quand l’or était au plus bas.
                  De plus, de nos jours plusieurs banques centrales se livrent à la facétie de prêter leur or à des fonds spéculatifs contre un loyer. Comptabilse-t-on alors l’or « prêté » dans les avoirs ?
                  Question aussi, qui a autorité sur l’or, puisque nos réserves d’or résultent de l’ancien système qui liait étroitement or et émissions papier. En somme, seule la monnaie d’or était de la monnaie, les billets de banque n’étaient que des promesses de payer émises par lesdites banques. Qu’elles fussent nationales ou non.


                • Internaute Internaute 20 juillet 2010 19:01

                  « La seule question est donc : ou sont les reserves d’or ?
                  Et la on decouvre que sarkozy, l’homme des anglo-saxons a vendu les stocks d’or de la banque de france ... »

                  Selon le World Gold Council les réserves de la France étaient de 2.658 tonnes en 2007 et sont tombées à 2.435 tonnes à juin 2010. Sarko a donc vendu 223 tonnes d’or soit 8,3% de nos réserves.


                • armand armand 20 juillet 2010 19:07

                  Internaute,

                  Il existe un accord entre les banques nationales européennes pour vendre par an pas plus de 500 tonnes. Cet accord porte un nom. Mais on sait rarement qui a vendu quoi car c’est un tonnage général.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès