Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le FMI relève ses prévisions de croissance mondiale, mais appelle à la (...)

Le FMI relève ses prévisions de croissance mondiale, mais appelle à la prudence

Beaucoup d’investisseurs attendaient cette annonce avec impatience, et c’est ce matin que le Fonds Monétaire International a fait part de ses nouvelles prévisions de croissance mondiale pour 2009 et 2010. Mais même si ses prévisions ont été relevées, le FMI précise également que la prudence reste de mise, et que la crise est encore loin d’être terminée...

Le FMI a annoncé, le 1er octobre, le relèvement de ses prévisions de croissance mondiale. Pour l’année 2009, le PIB mondial devrait donc se contracter de 1,1% (contre 1,4% précédemment), tandis que l’année 2010 devrait observer un retour à une croissance positive, prévue à 3,1% (contre 2,5% précédemment). Mais attention : Bien que ces chiffres soient encourageants, ils sont à prendre avec des pincettes, car la crise n’est pas terminée, particulièrement en ce qui concerne l’Europe et les Etats-Unis.

En effet, la croissance attendue l’année prochaine sera dans son immense majorité générée par la Chine et l’Inde, qui devraient afficher des hausses d’activité de 9% et 6,4% respectivement. D’ailleurs, le relèvement des prévisions du FMI concernant le seul bloc occidental est bien plus limité. Ainsi, les Etats-Unis devraient connaître pour 2009 une récession de 2,7% (contre 2,8% précédemment), et une croissance de 1,5% (contre 0,8% précédemment) pour l’année 2010. Pour la Zone Euro, le FMI prévoit un recul de l’activité de 4,3% en 2009 (contre -4,8% précédemment), et une croissance anecdotique de 0,3% (contre -0,3% précédemment) pour 2010.

La prudence reste donc de mise, et le FMI précise que la reprise devrait être lente, dans la mesure où les systèmes financiers restent affaiblis, et que les gouvernements devront tôt ou tard retirer les mesures exceptionnelles de soutien à l’économie mises en oeuvre pour sortir de la crise que nous traversons. De plus, les ménages devront continuer pendant de nombreux mois à faire face à un marché de l’emploi difficile et un chômage élevé.

Olivier Blanchard, l’économiste en chef du FMI, précise à ce sujet que pour soutenir la reprise, la consommation des ménages et l’investissement des entreprises devront justement être renforcés, ce qui pourrait poser problème dans un contexte où les ménages, en plus de faire face à un taux de chômage élevé, commencent à épargner de plus en plus au détriment de la consommation. Les gouvernements ne doivent donc pas se laisser tromper par ces chiffres en imaginant que la crise est terminée, conclue Olivier Blanchard.

Copyright (c) 2009 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • BA 3 octobre 2009 14:34

    Sur le site La Tribune.fr, nous pouvons lire le bilan de la semaine  : la semaine a été catastrophique.

    «  le marché a finalement été rattrapé par une série de statistiques américaines décevantes :

    - moral des ménages américains mardi 29 septembre,

    - indice PMI (directeurs d’achats) de Chicago mercredi,

    - indice ISM (directeurs d’achats) manufacturier jeudi,

    - l’emploi américain vendredi.

    L’économie américaine a détruit 263.000 postes en septembre, soit plus que le mois précédent, alors que les analystes attendaient au contraire une amélioration de la situation. Le chômage aux Etats-Unis se trouve à son plus haut depuis 26 ans avec un taux de 9,8 %.  »

    http://www.latribune.fr/bourse/actualite/20091002trib000429114/consolidatio n-a-la-bourse-de-paris-sous-les-3.700-points.html

    Christine Lagarde commente ces chiffres, une bouteille de whisky à la main, les yeux exorbités, les cheveux en bataille, en éclatant d’un rire hystérique  :
    «  La récession est finie  ! La récession est finiiiiiiiiiiiiiiie  !  »


    • Ali 3 octobre 2009 14:38

      madame Soleil a soufflé dans l’oreille de Lagarde (meurt mais ne se rend pas)


    • MAIKEULKEUL 3 octobre 2009 23:24

      Encore un qui croit au père noël

      Puisque vous parlez du FMI, pouvez-vous nous rappeler les « fameuses prédictions » de ces « fameux » experts pour 2008, 2009 ?

      Foutaises, Foutaises, Foutaises !!!


      • Augustule pipo 4 octobre 2009 19:32

        Le FMI s’est souvent, voire tout le temps, trompé dans ses prévisions.
        A rappeler qu’il a été quasiment le seul à ne pas voir la crise arriver !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès