Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le G20 de Londres

Le G20 de Londres

Un espoir pour la poursuite du libéralisme économique.
Une menace pour des millions de travailleurs !
Les économistes démontrent à qui veut le comprendre, qu’il y a deux types d’économie.
  •  Celle du travailleur, du chômeur, du retraité, de l’allocataire, du contribuable - en fait celle du « Peuple »- qui pour survivre doit recourir à la dette et donc à l’emprunt.
  •  Celle du système financier qui pour garantir ses profits imprime des billets.
 
L’économie du peuple :
Un revenu pour vivre ! Le refus de toute augmentation de revenus pour le « Peuple » a pour seul objectif de paupériser les populations, de les contraindre à l’emprunt. C’est ainsi que, selon les experts, la part des revenus revenant aux salaires a fortement chuté ces 25 dernières années. Cela représenterait en France quelques 100 milliards d’euros par an, détournés au profit des rentiers du capital.
La dette des ménages français représente 64% du revenu disponible brut, niveau le plus élevé jamais observé en France. Les économistes de droite rassurent en indiquant que c’est principalement pour le logement, l’investissement. Mais les observateurs non partisans notent que certains ménages ont maintenant de plus en plus recours au crédit pour consommer ou pour finir les fins de mois. Ce n’est plus pour investir, mais pour vivre !
Lorsque c’est la dette de l’Etat c’est grave ! Lorsque c’est celle des français c’est bien !
Double économie. Double raisonnement.
 
L’économie des financiers :
Le G2O ne veut rien changer à cela.
 Le système libéral, le « G20 », que défendent les droites du monde et en particulier le gouvernement actuel de la France, veut maintenir le système en place et même en tirer quelques profits. La pression ainsi exercée sur le peuple le réduit à l’asservissement.
 
Regardons les raisons essentielles de la crise qui touche et va toucher des millions de travailleurs par le chômage 

  • l’excès de dettes,
  • la spéculation des banques
  • les comptes truqués. 
De ces trois points aucun n’ont fait l’objet d’engagement crédible.
Le grand vainqueur devient le système bancaire anglo-saxon, c'est-à-dire le système néolibéral.
Les deux plus grands paradis fiscaux que sont Londres et les Etats-Unis se sont exonérés de toute remise en cause. La liste noire ou grise n’est pour le moment qu’une information banalisée par l’absence de mesures concrètes visant à éradiquer cette plaie pour l’économie mondiale.
Aucun instrument de contrôle des finances n'est mis en place pour éviter de nouvelles dérives spéculatives des banques. Lorsqu’elles n'ont plus de fonds propres pour relancer « leur économie » le G20 leur imprime des billets ! La protection du « Peuple » n’est même pas évoquée ! Les millions de licenciements dans le monde ne valent pas le début d’une première attention !
 
En conclusion sur le G20, Jacques ATTALI à la bonne formule.
« Si ça marche, tous les profits iront aux banques
Si ça échoue, toutes les pertes iront aux contribuables ! »
 
Asservir les peuples, leur voler le fruit de leur travail, C'est ce système qui devient insupportable. C'est ainsi que le pouvoir en place refuse toute augmentation des salaires.
Un bon salaire permet de vivre, c’est vrai, mais il prive le système bancaire du bénéfice des emprunts. Il remet en cause les futurs profits des amis ! Changer les choses ? Ne comptez pas sur les banquiers et leurs supporters !
 
Même si nous n’avons pas la meilleure des gauches en France, nous ne pouvons tout de même pas accepter la meilleure des droites !

 Gardarist

Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • TSS 8 avril 2009 20:33

    pendant qu’Obama endormait le bon peuple à Londres son staff et le congrès à Washington mettaient au point des sociétés écrans permettant de tourner la nouvelle loi sur le blocage des émoluments des dirigeants d’entreprises aidées par l’état(qu’il a lui même edicté) !!

    donc sous le ciel des USA,rien de changé,le nouveau president et potentiellement bien plus dangereux que Bush car beaucoup plus intelligent ... !!


    • millesime 8 avril 2009 22:44

      détourner le pouvoir des pays souverains vers des intitutions mondiales qui n’ont aucun compte à rendre au public et à travers desquels ce public n’a aucune voix ou influence, cela ne peut être qu’anti-démoncratique.

       


      • Hermes Hermes 14 avril 2009 14:06

        Vous vouliez dire que c’est assurément démon-cratique ! Là je vous suis.


      • sisyphe sisyphe 9 avril 2009 03:31

        Empruntez, empruntez... les banques feront le reste ...
        Un excellent moyen de tenir les citoyens par les c... en empêchant toute contestation, en isolant les individus, en les rendant totalement dépendants des prédateurs et vampires de la finance et de la spéculation, totalement confortés dans leurs prérogatives absolues.

        C’est la loi du saint-marché : tu te plies, ou tu es éjecté, avec l’opprobre d’être un « assisté », un fainéant, un inutile, un parasite...

        Pendant ce temps, les états, soutenant l’appareil voyou du système financier, entérinent plus que jamais ce système de domination, d’oppression, d’exploitation, sous les vivats des médias aux ordres.

        Quand est-ce qu’on prend les armes qu’offre la loi du nombre (grèves générales totales et illimitées, blocage entier du système, résistance active et passive, boycott des banques, développement d’économies solidaires et parallèles, actions collectives en justice...) ?


        • just_a_life just_a_life 9 avril 2009 08:06

          Effectivement ,ce système ne sert qu’a une chose comme le précise Sisyphe : a nous tenir par les c****.Et bien sur les dirigeants ne veulent surtout rien changé à cela ,car pour eux « ces parasites du peuple » ne sont que des pantins à la solde des multinationales......
          La colère gronde et bientôt le ras le bol va exploser,pour qu’enfin le peuple reprenne a ses pourris ,tout ce qu’ils se sont octroyés à notre insu........


          • frédéric lyon 9 avril 2009 12:10

            Il est vachement bien ce nartic qui nous rappelle opportunément que la révolution est pour demain-matin huit heures moins le quart, dernier carat.


            • plancherDesVaches 9 avril 2009 12:53

              Ouaichhhh...
              Il est vrai qu’il y a de quoi être écoeuré.
              Mais... remarquez bien les montées de violence un peu partout sur la planète... juste conséquence de la mondialisation qui a tant été voulue par le pouvoir économique. Et qui va se retourner contre cette poignée d’individus.
              N’oublions surtout pas que les causes du mal viennent du pays le plus puissant de la planète. Qui vit, en plus, sur le dos des autres.
              Si ne serait-ce que 3 pays du G20 se liguent contre la « super-puissance », elle tombe.
              Et coté économique, c’est déjà bien parti.


              • La Luciole 9 avril 2009 18:45

                Paradoxale cette affirmation :
                Le système libéral, le « G20 », que défendent les droites du monde et en particulier le gouvernement actuel de la France, veut maintenir le système en place et même en tirer quelques profits. La pression ainsi exercée sur le peuple le réduit à l’asservissement.

                Si un système aboutit à asservir, pourquoi le qualifier de libéral  ? Faudrait appeler ça un système carcéral, ce serait plus cohérent.
                Mais en réalité c’est votre discours qui est boiteux, bourré de raccourcis limités à des contre vérités .... bref plein de poncifs bien franco-français.


                • plancherDesVaches 10 avril 2009 17:26

                  Effectivement, La Luciole.
                  Mais libéral est comme freedom, confiance, transparence, éthique, croissance,.. un enfumage du bas-peuple par ceux qui s’en servent bien....
                  Mais... mesurez comme moi leur pouvoir alors que....
                  Les 250 personnes les plus riches possèdent autant que les 2,5 milliards les plus pauvres. Les serfs qui récoltent des miettes de leur part, maigres « intéressements » se croient riches... Bonne blague. Ils se font rouler en se prostituant.
                  Et dire qu’il n’y en a QUE 250....
                  Et cette géniale crise va les rendre encore plus riches, vu la nationalisation des pertes par l’endettement MONSTRUEUX des états ET l’appauvrissement des peuples....
                  Nous allons vers 250 qui possèdent autant que 3 milliards d’individus...
                  Voire plus si affinité.


                • mouton-garou mouton-garou 14 avril 2009 16:12

                  Bonjour luciole

                  « bourrés de raccourcis limités à des contre vérités » Mais quelles contre vérités ?

                  « .... bref plein de poncifs bien franco-français. »
                  Je comprends pas ce que vous voulez dire. Et si je vous dit que le noeud du problème c’est de laisser les banques privées pratiquer l’usure sur la création monétaire ? Si je vous dit que nos politiques ont interdit les monnaies d’états pour l’exclusivité des monnaies privées ? sont ce des pensées franco-francais ?

                  Je le trouve plutôt bien cet article, il rappelle quand même à quel point le peuple se fait sévèrement enfumer. Il manque juste de dénonciation sur ce grand pays d’outre atlantique au main de faux monnayeurs comme dans le commentaire de plancherdesvaches.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès