Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le Gouvernement Pakistanais structure un projet d’acquisition de 150 (...)

Le Gouvernement Pakistanais structure un projet d’acquisition de 150 locomotives

A l'aube de ce que certains analystes ont caractérisé de "démocratie", il semblerait que le système ferroviaire pakistanais souhaite sortir de l'impasse lié à son dysfonctionnement et à moderniser ses installations. Cela aura nécessairement un impact bénéfique pour le business, entendu au sens large, dans un pays où les instabilités - politiques et - sociales sont majeures.

Le Pakistan Railways est une entreprise Etatique, dont le siège social est situé dans la Province du Penjab à Lahore, chargé de gérer le parc ferroviaire pakistanais. Cette entreprise dépend essentiellement du Gouvernement Fédéral et il s'agit d'un enjeu politique majeur pour le Pakistan puisqu'il conditionne le bon fonctionnement du commerce mais également des flux de déplacements de la population.

La nécessité d'une amélioration du parc ferroviaire

Alors que certains analystes considèrent le système ferroviaire pakistanais comme largement défectueux, d'autres s'accordent à affirmer que, compte tenu de son avancement actuel, il s'agit d'un système ferroviaire considéré comme "raisonnable". Alors que ce secteur était emprunt d'un grand désintérêt par la classe politique pakistanaise dans un premier temps, il n'en demeure pas moins que ces dernières années ont marqué un "boom" incroyable de ce secteur. A l'image de la construction d'autoroutes, la rénovation et l'amélioration du système ferroviaire est devenue une priorité nationale qui fait sans cesse surface dans les débats. 

Plus de 90% des transports - commerciaux ou physiques - sont réalisés sur ces deux modalités : le ferroviaire ou les autoroutes. Bien que les chiffres demeurent drastiques et les besoins abondants, le parc ferroviaire pakistanais connait de fortes perturbations techniques. Constamment des marchandises ne sont pas transportées ou arrêtées en cours de route car la locomotive en question ne disposait plus d'essence. 

La nécessité de lutter contre la corruption

En réalité, la question se pose de savoir pourquoi les locomotives sont en manque de fuel alors même que le Pakistan Railways les alimente constamment. Plusieurs fois interrogés par le Bureau des Investigations chargé de lutter contre la corruption, les membres de cette institution Etatique ne sont pas à l'abris de la découverte large phénomène de corruption. 

En 2012, plusieurs cas ont été déposés par le Bureau devant la Cour Suprême Pakistanaise. 

Le projet d'acquisition et les défis qui attendent le Pakistan

Selon le PK Tribune, plusieurs locomotives seront acquises et celles-ci seront de meilleure qualité. La puissance des locomotives variera entre 2000 et 3500 chevaux. Afin de rendre le service des transports commerciaux plus compétitif, le Pakistan va devoir affronter plusieurs défis majeurs. En effet, il va devoir assurer une sécurité du service rendu - consistant notamment dans l'approvisionnement à bon port de la marchandise en temps convenu.

Le Pakistan va également devoir jouer sur les coût du transport puisque son voisin chinois pratique des prix trois fois moins élevés que lui. Cette dernière condition est difficile à penser puisqu'un investissement à long terme génère généralement une augmentation des prix. Si l'Etat pouvait se serrer la ceinture et assurer une stabilité tant sociale qu'économique du pays et de ses infrastructures, alors le Pakistan serait un pays que la scène internationale regardait avec attention. 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès