Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le MEDEFF propose le RMA

Le MEDEFF propose le RMA

 Au moment où l’on demande aux catégories les plus modestes d’accepter des régressions sociales majeures au nom de la compétitivité il est inacceptable de voir se constituer des fortunes sur la base de pures logiques spéculatives et rentières. Tant pour des raisons de justice sociale que d’ordre public et de politique de santé, il faut donc stopper la dérive folle des très hauts revenus. Ce nouveau RMA (Revenu Maximal Acceptable) indexé sur les minimas sociaux serait d’ailleurs proposé par le MEDEFF qui n’est autre que le Mouvement pour un Espace de Désintoxication de l’Economie Financière et pour la Fraternité !

Quel est l’argument principal des dealers dans une cité de banlieue quand ils cherchent à convaincre un jeune de rentrer dans un réseau de revente de drogue ? « Pourquoi vouloir te fatiguer à gagner en un mois ce que tu peux gagner en une journée ? Regarde au JT on a encore eu l’exemple d’un grand patron qui rafle un paquet énorme de stocks options ou augmente son revenu de 30% alors que sa boîte est en difficulté.Telle est la loi de la jungle dans laquelle nous sommes ». C’est dire qu’au delà d’un certain seuil, les inégalités de revenu ou de fortune sont des incitations à l’incivisme et à la délinquance. C’est encore plus vrai à l’échelle mondiale. Quand la fortune de 225 personnes est égale au revenu de deux milliards et demi d’êtres humains (chiffres officiels du PNUD) le cocktail explosif de l’humiliation et la misère constitue un réservoir de choix pour les fondamentalismes, les intégrismes et les terrorismes de toute nature. Problème d’ordre public donc, mais aussi problème de santé mentale. Au delà d’un certain niveau de fortune, il se met en place un phénomène psychique de déréalisation que connaissent bien les personnes qui travaillent sur les psychoses maniaco-dépressives, et qui peuvent conduire à des mises sous tutelle ou sous curatelle, car les personnes atteintes sont incapables de gérer rationnellement leur argent. C’est le même processus qui se produit aussi chez nombre de sportifs, d’artistes, de PDG, de présentateurs de TV, etc…, qui « disjonctent » et, circonstance aggravante entraînent souvent les collectifs ou les entreprises dont ils sont membres ou responsables dans leur propre délire.

Outre des raisons de justice sociale évidentes (rien ne peut justifier que des êtres humains soient à la rue quand d’autres ne savent pas quoi faire de leur argent) une réforme de ce type devrait être proposée conjointement par le ministère de l’intérieur et le ministère de la santé. En attendant c’est le MEDEFF (espace de désintoxication de l’économie financière et pour la fraternité) qui se propose de lancer cette campagne civique ! Plusieurs modalités sont envisageables. L’une d’entre elles, libérale dans ses modalités d’application, consisterait à proposer un processus en deux temps :

  • 1) le Parlement délibère du niveau maximal d’inégalités réelles (et non statistiques) compatibles avec l’idée que la collectivité se fait de ses propres valeurs. Il définit ainsi un seuil de revenu minimal et un seuil de revenu (personnel) maximal acceptable. Les deux revenus sont liés selon le principe thermostatique : quand il y a excès et insuffisance aux deux bouts de la chaîne on crée une boucle de rétroaction positive. Si l’on veut augmenter le RMA (personnel) il faut augmenter aussi les minima sociaux. Dans le cas où le Parlement refuse un plafond supérieur il doit assumer publiquement la réalité du niveau d’inégalités. Reconnaître par exemple qu’au pays de la déclaration des droits de l’homme l’inégalité effective est aujourd’hui dans un rapport de un à X milliers. (chiffres précis à venir).
  • 2) le plafond maximal personnel étant défini, tout revenu supérieur peut être, au choix, versé dans l’ISF ou, si les personnes démontrent l’utilité sociale de ce supplément de revenu, affecté à une fondation. La fondation peut être en effet un bon cadre pour répondre de manière très libérale à cet objectif très radical. Dans ce second cas les personnes au dessus du RMA disposeraient donc de la première partie de l’année fiscale pour déposer un projet de fondation associant la personne concernée et la collectivité. La fondation peut d’ailleurs porter le nom de la personne si cela peut satisfaire son ego, mais comme toute fondation, la collectivité y est représentée et les objectifs doivent correspondre à des critères d’utilité publique ou sociale (au sens large écologique compris).

Il faudra bien entendu répondre à l’argument du risque d’évasion fiscale qu’une telle mesure ne manquera pas de susciter. Ce projet devrait donc être couplé avec d’autres propositions concernant la lutte contre les paradis fiscaux défendues notamment par Attac. Mais on peut d’ores et déjà dire que les personnes qui seraient à ce point dans une posture cynique et incivique pour refuser une telle mesure sont peu utiles à leur pays. Dans une économie de la connaissance et à l’heure de la révolution de l’intelligence, la qualité de l’intelligence est directement liée à la qualité d’écoute et de générosité. L’autisme et le cynisme ne sont guère propices à la fécondité de l’intelligence collective. Leur « délocalisation » volontaire ne serait pas pour le coup un drame national…

A FAIRE CIRCULER SANS MODÉRATION…….

Pour en savoir plus : cliquez ici


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • François Vesin François Vesin 20 septembre 22:25

    Quand je serai grand, je vivrai dans un pays souverain !

    Aujourd’hui, je ne suis encore qu’européen, en location,
    mon gérant s’appelle « Plat pays », son chef s’appelle Junker 
    et son chef s’appelle Obama, et leurs propriétaires
    s’appelle « Fenêtre » « Pomme » etc...


    • Gourbi el (---.---.233.134) 21 septembre 07:14

      TAFTA = US + USbis
      Plus de peuple, plus nation, l’oligarchie a gagné grâce au multiethniquage du gôôôchiste.
       
      « SOS Baleine ... SOS Racisme, Sauvez les baleines .... Sauvez le RAcisme » Baudrillard
      « SOS Capital »
       
      VIDEO C Dans l’air :
      http://www.youtube.com/watch?v=cbTW_kz4iKo
       
      « Ce n’est qu’à travers l’alliance avec le meilleur sang bourgeois que les éléments les plus capables du développement de la noblesse féodale d’antan s’élèveront vers une nouvelle apogée ; ce n’est qu’à travers l’union avec les sommets de l’européanité non juive [Krupp] que l’élément juif de la noblesse du futur parviendra à son plein épanouissement […] notre âge démocratique est un pitoyable interlude entre deux grandes époques aristocratiques [...] Dès qu’une nouvelle et véritable noblesse se sera constituée, la démocratie disparaîtra d’elle-même [...] L’humain du lointain futur sera un métis […]. La race du future, négroïdo-eurasienne (eurasisch-negroide Zukunftsrasse), d’apparence semblable à celle de l’Égypte antique, remplacera la multiplicité des peuples  »
       
       
      ’Praktischer Idealismus’ 1925 Richard de Coudenhove-Kalergi,

       
      Le père théoricien fondateur de l’UE, (très très inspiré par Nietzsche ....)
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Nikolaus_de_Coudenhove-Kalergi
      http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/mondialisme-croit-race-synthetique,213228


      • Habana Habana 21 septembre 13:18

        C’est pour ça : courrez vite « re-veauter » pour Sarkozy ou Hollande, vous verrez ça va changer.

        Si, si ils l’ont promis ! Mais pour de vrai cette fois-ci !

        • oliveor 21 septembre 14:08

          C’est une approche qui a du sens mais seulement dans un contexte national souverain (impliquant une dose de protectionnisme - nécessaire).


          Je suis d’accord avec l’idée que la perte de ceux qui ne voudraient pas respecter cette règle ne fait pas un contre-argument. 

          De toute façon, je suis encore et toujours persuadé que si l’économie de marché est un bon moteur sociétal, la solidarité doit être imposée par le pouvoir politique. 

          Si ce dernier était véritablement d’origine démocratique, on n’irait pas vers plus d’inégalité mais vers plus d’harmonie... Enfin, il faut l’espérer...

          • JBL1960 JBL1960 21 septembre 15:05

            @oliveor " De toute façon, je suis encore et toujours persuadé que si l’économie de marché est un bon moteur sociétal, la solidarité doit être imposée par le pouvoir politique."
            C’est sûr que si vous attendez que la solidarité soit imposée par le pouvoir politique ; On a pas le cul sortir des ronces... Tenez, voyez où elle vous mène l’économie de marché = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/19/un-lundi-au-soleil/
            Tenez, dans celui-ci, Etienne Chouard les démonte les pouvoirs politiques et les nomme tels qu’ils sont ; des escrocs, des voleurs, des traites, des bandits =
            https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/27/freaky-monday/
            Et donc elle l’impose comment la solidarité le pouvoir politique ? À la schlague ?


          • Petit Lait 21 septembre 17:35

            @JBL1960

            Parce que lorsque 50% d’une population encaisse des subsides et ne paie pas d’impôt direct, ça n’est pas de la solidarité ? Parce que lorsque moins de 10% d’une population paie plus de 60% des impôts collectés par l’état, ce n’est pas de la solidarité ? 

            Que faut-il de plus en terme de solidarité ? Encore plus ? Non, il faudrait mieux ! Parce que ces chiffres n’empêchent pourtant pas la grande précarité de certains. Et vous savez quoi ? Vous pouvez rêver d’appauvrir les plus riches, vous ne ferez que précariser d’avantage toute la population.... 

          • zygzornifle zygzornifle 21 septembre 20:04

            le RMA en politique est de 8000€ mensuel net .....


            • Le421 Le421 21 septembre 20:27

              Je suis très étonné de la servilité de milliards d’êtres humains, molestés et humiliés.
              Parfois, je me risquerais à comprendre le terrorisme et à penser qu’il reste bien marginal.
              En dix ans, les violences conjugales ont fait presque dix fois plus de victimes que le terrorisme en France.
              Et qui en parles ??
              Alors, si on parle des suicides...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès