Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le monde contre Goldman Sachs !

Le monde contre Goldman Sachs !

Les conditions financières favorables et à la limite de l’indécence mises en place par la Réserve Fédérale US ont transformé les Banques Américaines en machines à faire des bénéfices pilotées par des Banquiers fiers de cette année 2009 dont les résultats ne sont en rien redevables à leurs talents. Un rapport de l’organe de régulation Américain cité il y a quelques jours par le Financial Times dévoilait effectivement que Goldman Sachs n’avait eu que deux journées de pertes au second trimestre de l’année alors que le troisième trimestre 2009 s’était soldé, lui, par une seul jour négatif ! 

Ce rapport détaillait ainsi les bénéfices de Goldman qui avait généré plus de 100 millions de dollars sur 36 jours et plus de 50 millions sur 8 autres journées et ce sur l’ensemble des 65 jours que compte le troisième trimestre 2009... Il est vrai que Goldman est un établissement rôdé aux périodes fastes : N’avait-il pas ainsi distribué des prêts hypothécaires à environ 200’000 ménages Américains pour un encours de 40 milliards de dollars tandis qu’il misait dans le plus grand secret pour ses fonds propres sur un effondrement du marché immobilier ? Goldman avait même réussi l’exploit de promouvoir les titres pourris alors côtés AAA auprès de sa clientèle privée et institutionnelle lui permettant ainsi de se délester de l’ensemble de ses subprimes peu avant l’implosion de la bulle en 2007.

L’organe de régulation Américain, la Securities and Exchange Commission, s’intéresse de très près aujourd’hui à cet établissement qui distribuait activement des valeurs parmi sa clientèle constituée de fonds de pension, de syndicats, de compagnies d’assurance et d’institutions financières étrangères importantes alors même qu’il spéculait sur les marchés contre ces mêmes titres vendus ! Goldman ayant fait distribué ces titres par l’entremise de succursales localisées dans les Iles Cayman afin de ne pas se conformer aux réglementations US qui l’auraient contraint à alerter sa clientèle sur ses propres prises de position pour le moins antithétiques à sa politique commerciale... 

Aujourd’hui, Goldman Sachs se bat contre une menace de démantèlement des établissements majeurs, les Too Bigs To Fail, menace qui reste toutefois bien hypothétique dans son cas puisque nombre d’actuels et d’anciens hauts responsables politiques US sont issus de son giron. Néanmoins, le patron actuel de Goldman, Lloyd Blankfein, défend son établissement qui ne serait actif, selon lui, que dans le domaine de la Banque d’Investissement, la preuve étant qu’il emploie 30’000 salariés quand les Banques géantes, elles, - autrement celles qui mériteraient selon lui d’être cassées - en emploient 200 ou 300’000 !

Pourtant, l’analyse des résultats officiels de Goldman Sachs révèle que sa partie " Banque d’Investissement " n’a généré au 30 Septembre de cette année que 899 millions de dollars sur ses 12’300 milliards de revenus et ne représente en conséquence que 1’360 millions de dollars sur les 882 milliards de fonds propres de cet établissement... Dans ces conditions, Lloyd Blankfein ne verrait certainement aucune objection à démanteler Goldman Sachs pour n’y conserver que la Banque d’Investissement ?!


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 19 décembre 2009 09:44

    à corriger « à la limite de l’indécence » : au delà de toute indécence


    • O Brion O Brion 19 décembre 2009 11:07

      Et voilà Goldman Government une fois de plus pris la main dans le Sachs.
      Après le délictueux front running et le douteux trading quantique sur lesquels prospère GS, le voilà en train d’utiliser ses filiales offshore pour se débarrasser de ses junk bonds.
      Encore une manoeuvre digne de petites frappes de bas quartiers.
      Qui oserait parier sur des conclusions de la SEC défavorables à GS ? Et pourquoi GS se gênerait-il ?
      Une petite contribution électorale et un peu de lobbying d’ un total inférieur à 9 Mio USD lui ont bien assuré 10.000 Mio USD de TARP. Ce qui représente quant même un R.O.I. de 111378% .
      S’il reste une chose bon marché à Wall Street, c’est bien l’absolution.


      • BA 19 décembre 2009 12:57

        La phrase de l’année 2009.

        Lloyd Blankfein est un des hommes les plus puissants du monde.

        Lloyd Blankfein est le patron de l’hyper-banque Goldman Sachs.

        Il est l’auteur de la phrase de l’année 2009 : il se considère comme un banquier « qui fait l’oeuvre de Dieu ».

        Goldman Sachs, this pillar of the free market, breeder of super-citizens, object of envy and awe will go on raking it in, getting richer than God ? An impish grin spreads across Blankfein’s face. Call him a fat cat who mocks the public. Call him wicked. Call him what you will. He is, he says, just a banker « doing God’s work ».

        http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/us_and_americas/article6907681. ece?token=null&offset=36&page=4

         


        • UnGeko 19 décembre 2009 15:08

          « Goldman Sachs are scum– that’s the bottom line. They have basically co-opted the government ; they’ve co-opted the Treasury Department ; the Federal Reserve functionality ; they’ve co-opted the Obama administration. Barack Obama dances to Goldman Sachs tune. And they are really crooked and abominable in what they’ve done. Just remember, Hank Paulson took Congress hostage– took them in the backroom and said ‘give us $700 Billion or we’re going to crash this market. He’s an arsonist ; he’s an outlaw– and yet he’s praised. » Max Kaiser
          C’était en Juillet !

          Sinon merci pour votre série d’articles 2008 éclairante pour le lecteur un peu dépassé que je suis ! 

          En espérant pour 2010 vous voir faire plus d’audience que les articles type « closer » qui polluent ce site ! Bonnes fêtes Mr Santi !


          • Michel Santi Michel Santi 19 décembre 2009 15:31

            Merci et Bonnes Fêtes à vous ... en espérant que 2010 me donne encore bien des sujets d’analyse 


          • bo bo 19 décembre 2009 17:03

            Il est bien connu que Goldman Sachs est une des entités financières les plus « protégées » et qui a le plus d’influence ......dans le milieu politico-financier.
            Cette entité a encore de très très beaux jours devant elle... à moins que les autres banques ne veuillent plus « commercialiser » les divers fonds où Goldman entassait tous les risques (revendus !!!) et ne gardait que les fee et autres $$$$$...
            De toute façon Obama n’est qu’un président parmi les autres avec le même entourage politico-financier n’en déplaise aux bons esprits européens.....


            • millesime 19 décembre 2009 17:25

              les gouvernements ont refusé de faire assumer au système financier le prix de ses fautes, (et pour cause...) ceux-ci ayant convaincu les politiques qu’en sauvant les banques ils sauvaient l’économie...

              concernant les US, ce n’est pas compliqué, s’ils ne sont pas augouvernement, ils sont chez Golman Sachs (ils sont interchangeables quel que soit le gouvernement... !)

              ainsi des milliards de dollars et d’euros ont été injectés dans des plans de relance.. ;sans relance..alors que le leaders politiques parlent de fin de crise..(mdr)

              http://millesime.over-blog.com


              • verdan 19 décembre 2009 19:05

                Bonsoir M. Santi

                Je vous crois , cela m’effraie . Mais , si tout cela est vrai, il serait probable que certains aimeraient faire taire tout ceci.

                Je tiens, sincèrement à votre santé cher M.  :)
                Merci
                Bien à vous


                • georges 19 décembre 2009 19:09

                  le candidat Obama n a t il pas été financé par cet etablissement ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès