Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le Québec a-t-il les moyens d’être souverain ?

Le Québec a-t-il les moyens d’être souverain ?

En septembre dernier, un parti politique s’est formé au Québec : Option nationale. Dirigé par Jean-Martin Aussant, ancien député du Parti québécois et économiste de formation, ce parti indépendantiste propose de rapatrier les impôts, les taxes, les lois et les traités du Québec, afin que cette province devienne un pays.

Le Québec aurait-il les moyens, d’être souverain ? Les fédéralistes sont efficaces pour faire peur aux Québécois en ce qui concerne cette question. Pourtant, économiquement, le Québec aurait tout à gagner à devenir un pays. À ce sujet, le 30 mars dernier à Chambly lors d’une conférence, Jean-Martin Aussant soutenait encore une fois que c’est le cas. On entend souvent des arguments contre l’idée de la souveraineté, sous prétexte que le Québec est trop faible économiquement pour devenir être un pays. Or, ces arguments sont erronés et nous devons le savoir.

Entre autres, on nous parle de la dette, que le Québec serait beaucoup trop endetté s’il devenait un pays. Premièrement, il faut savoir que le Québec est, présentement, plus riche que la moyenne des pays riches de la planète.

Également, on nous dit que lorsque le Québec sera un pays, celui-ci devra prendre sa portion de la dette fédérale, ce qui va avoir pour effet de l’endetter davantage. Sachez qu’économiquement, il y a un bilan du côté actif et du côté passif. Une dette ne veut pas dire que l’on oublie l’actif. Les impôts québécois ont servi à construire tout ce qu’il y a au Canada depuis le début de l’histoire du Canada. Lorsqu’un bilan sera effectué, il y a des actifs hors-Québec, au Canada, qui reviendront de droit au Québec pour y avoir contribué. 

En ce qui concerne la monnaie, certains sont inquiets. Est-ce que le dollar canadien aura un lendemain au Québec ? Est-ce que le Canada autoriserait le Québec à continuer d’utiliser le dollar canadien ?

Imaginez si le Canada forçait le Québec à se départir du dollar canadien. Le Québec devrait alors vendre toutes ses réserves de dollars canadiens, ainsi que tout ce qui est libéré en dollar canadien au Québec. Cela voudrait dire que, du jour au lendemain, le Canada verrait le quart de sa masse monétaire à vendre, l’amenant à de graves problèmes sur le marché financier. Le Canada serait donc le premier à souhaiter que le Québec conserve le dollar canadien ! Quant au Québec, il pourrait utiliser la monnaie qu’il veut pour devenir indépendant. En effet, sur le marché financier, une devise est un bien comme un autre, et le Québec ne rencontrerait pas de difficultés à ce niveau.

Il est également faux d’affirmer que le Québec est trop petit, économiquement, pour être un pays. Une chose l’aide beaucoup en ce sens, et c’est la mondialisation. La mondialisation fait en sorte que la « taille » d’une économie n’influe pas sur sa prospérité, et en voici la preuve : sur les dix pays les plus riches du monde, neuf d’entre eux sont plus petits ou égaux au Québec en taille. Toujours en lien avec la mondialisation, le Québec se montre très ouvert économiquement, parce qu’il exporte environ la moitié de ce qu’il produit, ce qui n’est pas négligeable.

À travers son discours, Jean-Martin Aussant explique le fait que la péréquation, contrairement à ce que l’on peut penser, n’est pas une entrave à l’indépendance du Québec. Par ailleurs, il revoit certains arguments en lien avec le PIB qui ne tiennent pas comptent de la distribution des richesses, et qui laissent entendre que le Québec n’est pas assez riche pour être indépendant, quand on le compare aux États-Unis.

En résumé, chaque année, le Québec envoie la moitié de ses impôts à un gouvernement fédéral qui n’a pas du tout les intérêts du Québec à cœur, et qui ne se soucie pas des questions économiques qui le concerne quand vient le temps de signer un traité international ou de développer un secteur industriel. Il préfère les investir dans l’industrie de l’automobile en Ontario, et dans le développement des sables bitumineux en Alberta.

Tout cela est un aperçu plutôt vaste de ce qu’implique la souveraineté du Québec, mais il est important d’inciter les gens à se renseigner davantage sur cette question, en vue d’un prochain référendum.

À cet effet, je vous invite à écouter la première partie de la conférence avec Jean-Martin Aussant, d’où je tire mes informations, ainsi que les parties suivantes, qui élaborent d’autres aspects de la souveraineté du Québec.

 

L'ABCD de la souveraineté : Le (A) parle d'économie :


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Farniente 5 décembre 2011 15:00

    Un discours partisan et pas forcément très lucide.
    Par exemple quand vous comparez la superficie du Québec à celle des dix pays les plus riche,vous oubliez de mentionner que la population totale du Québec est inférieure à celle de n’importe quelle grande ville de l’un dédits pays.
    Vous auriez aussi pu vous projeter un peu dans l’avenir et vous interroger sur les capacités du Québec à protéger ses ressources naturelles de son gourmand voisin du Sud,l’eau étant le pétrole du 21ème siècle et les USA n’en ont plus,alors que nous en avons en masse.
    De plus,sachant combien nos provinces anglophones sont pro-US,je me demande combien de temps celà prendrait dans un Canada où le Québec aurait fait sécession pour qu’une province devienne le 51ème état du voisin ,puis le 52ème,et ainsi de suite.
    Est-ce l’avenir que vous souhaitez à vos enfants,être les citoyens d’une sorte de village d’Astérix de 8 millions d’habitants cernés par 300 millions de fous(non ce ne sont pas des Romains) ?


    • kev46 kev46 5 décembre 2011 15:25

      Je ne suis pas canadien. Je ne connais pas le Québec donc je n’ai pas vraiment d’avis sur votre indépendance.

      Mais si vous donner plus d’argent que vous n’en recevez du gouvernement fédéral, en effet cela veut dire que vous pouvez largement vous en passer. L’Autriche est aussi peuplé que le Québec et n’a pas autant de ressources naturelles et pourtant elle prospère.

      Par contre, pour votre histoire du dollar canadien. Si vous devenez indépendant, tous les avoir québécois seront mécaniquement converti dans votre nouvelle devise. Le Canada ne se retrouvera jamais avec une masse monétaire indésirable. En effet, si vous leur rendez tous les dollar canadien, il vous restera rien !! Il y aura juste un transfert d’actif !


      • _Ulysse_ _Ulysse_ 5 décembre 2011 15:33

        Bonjour,

        J’ai personnellement vécu 1,5 ans au Québec à Sherbrooke. Je connais donc un peu ce pays.
        Le Québec peut tout à fait être indépendant économiquement. C’est d’ailleurs déjà le cas ou presque. Pour moi, cette question ne se pose même pas.

        Le pb est plutôt, le Québec a-t-il la force politique pour être indépendant ?
        Là j’ai un gros gros doute.

        Vous parlez des actifs québécois dans le reste du canada. Si demain le Québec devenez indépendant, comment empêcheriez-vous le gouvernement fédéral de s’approprier ces actifs ?

        Il ne faut pas se faire trop d’illusion, pour être indépendant faut déjà une armée. Vous semblez oublier que lors du référendum de 1995 l’armée canadienne avait reçu des ordres.

        La situation est donc très claire, si demain le Québec se déclare indépendant, le canada et à n’en pas douter les USA ferons pression pour faire tomber le gouvernement et cela par tous les moyens : propagande, opérations sous faux drapeaux, tentatives de déstabilisation diverses et variées et menace militaire en plus. Il faudra donc être prêt à lutter car la liberté a un prix et ce partout dans le monde ;)

        D’ailleurs cet argument des pro fédéralistes comme quoi le Québec ne peut être indépendant pour des raisons économiques (que ce serait catastrophique tout ça...) fait parti du premier moyen de pression : la propagande. On cherche à faire peur. Ça me rappelle la propagande pro euro, c’est du pareil au même. Suffit de remplacer « indépendance » par « sortie de l’euro » et « euro » par « canada » et vous avez les mêmes phrases. On croirez des bots.

        Bref, pour votre indépendance faut être prêt à résister encore et toujours à toutes les attaques de toute nature. Et il ne faut pas négliger l’aspect médiatique, faire la guerre de l’information comme vous le faite ici ;) .

        Bon courage à vous, la liberté a un prix De Gaulle le savait et en a fait les frais en 68 (Et oui, les mouvements de 68 en France étaient largement soutenus par les USA pour évincer De Gaulle du pouvoir) ;)


        • Giraf Giraf 5 décembre 2011 22:27

          Au Québec, nous avons un excellent site (non aligné) qui peut vous permettre de vous faire une idée précise de la situation politique.

          voir : vigile.net

          Oui, la souveraineté est toujours d’actualité, et ce n’est pas une question d’argent mais plutôt une question d’identité.

          Quand les québécois en auront assez de se faire tondre comme des moutons, alors, il vont peut-être se réveiller et s’affirmer.


          • Othello 7 décembre 2011 08:00

            Le Quebec est le centre de gravite politique du Canada. C’est lui qui decide l’issue des elections federales. Si vous avez compris ca, vous savez tout de la politique canadienne.

            Maintenant, les quebecois, societe hautement politisee, s’evertuent a tirer profit de cette importance-malgre-eux. en chantageant en continu les comptables d’ottawa. Les pretendus souverainistes ? Quelle aubaine pour les liberaux de charest !!! Juste attendez qu’ils se remusclent un petit peu et vous le verrez revenir avec ses perequations ridicules. Ou ailleurs au canada la journee de garderie a $7 ??? L’assurance auto < $1000 l annee ??? les tuitions les plus basses etc etc etc.

            Ce n’est qu un jeu d’argent, strictement un jeu d argent et la souverainete, les pretendus souverainistes n’y croient pas eux memes. Btw, qu est devenu gilles duceppe ??? Voyez voir du cote de la cbc.

            Othello.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FrederiqueL


Voir ses articles







Palmarès