Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le revenu de base : la solution contre l’emploi pour tous (...)

Le revenu de base : la solution contre l’emploi pour tous ?

« A la télé ils disent tous les jours : "Y a trois millions de personnes qui veulent du travail."
C'est pas vrai : de l'argent leur suffirait », disait Coluche. Et il n'avait pas forcément tort..

Une fois que l'épisode sociétal à la Plus Belle La Vie qu'est le débat sur le mariage homosexuel sera terminé, nous allons pouvoir nous re-concentrer sur les véritables problèmes qui sont la chasse à la croissance et la lutte contre le chômage..Non je plaisante, ces derniers sont encore des faux problèmes et je vais le démontrer.

Premier problème. Certains croient à la croissance infinie comme si c'était leur Dieu. En revanche, les ressources ne le sont pas. Je parle bien sûr du pétrole qui est l'énergie numéro 1 utilisée dans le monde. Cette ressource s'épuise exponentiellement à la croissance car la croissance c'est plus de production et donc plus de moyens mis en oeuvre pour assurer cette dernière. Or celle-ci, nécessite du pétrole pour être alimentée.

Deuxième problème. Avec la crise économique et les licenciements, un employé doit faire le travail de quatre. Ce n'est pas grave vous allez me dire car la France reste 3ème au niveau mondial de productivité/horaire. C'est vrai, mais elle est aussi 1ère consommatrice de psychotropes et ça, c'est beaucoup moins glorieux. Une raison ? La souffrance au travail qui est l'une des premières causes de dépression nerveuse et des troubles musculo-squelettiques. On assiste à une explosion de burnout dans tous les secteurs socioprofessionnels et vous voulez encore du travail ?

Troisième problème. Les chômeurs et les inactifs, que vont-ils devenir si on ne les aide pas à s'intégrer dans la société avec un revenu suffisant. La course à l'emploi pour tous est perdue d'avance car nous avons déjà démontré qu'avec le taux de productivité/horaire très élevé il n'est pas necessaire de créer plus d'emploi. Ces personnes vivant du RMI ou RSA ont-ils les moyens de consommer comme tout le monde ? Non puisqu'ils ne travaillent pas et par conséquent ne perçoivent pas de revenu suffisant et donc au final perdent toute motivation de s'intégrer dans une société qui ne veut pas d'eux.

La solution : le revenu de base. Qu'est ce que c'est ? C'est une allocation inconditionnelle et universelle d'un niveau suffisant (on l'estime à environ 1000 euros) pour permettre aux gens de participer à la vie active du pays sans avoir besoin de travailler. Je vous entends d'ici : « c'est un truc de fainéants ». Ne pas travailler (avoir un emploi rémunéré) ne veut pas forcément dire que la totalité des gens va nécessairement se mettre à siroter un cocktail dans leur hamac.

Quand on pose la question « Et vous, que feriez vous si votre revenu était assuré ? », la grande majorité répondent qu'ils continueraient à travailler. D'autres reprendraient des études ou prendraient leur temps pour s'occuper de leur famille.

Est-ce que ça règle le problème de la croissance ? Oui et non. Si l'on assure un revenu à ceux qui n'en ont pas, ils vont naturellement se mettre à consommer. Plus de consommation veut dire plus de production et plus de production veut dire ... ? Plus de croissance ! C'est bien, il y en a deux qui suivent.

« Tu te contredis, tu avais dis que plus de croissance épuiserait les ressources plus rapidement. ». Oui, ça c'est le point négatif. Mais d'autres technologies existent et ne nécessitent pas de pétrole. Ah bon ? Vous ne le saviez pas ? A votre avis, qu'adviendrait-il des compagnies pétrolières si l'on apprenait qu'on pouvait se passer de cette energie ?

Un autre problème que le revenu de base règlerait (du moins en partie) c'est la délinquence. Si les jeunes des quartiers populaires dits délinquants le sont devenus, c'est principalement à cause de leur situation économique. Si on leur assure un revenu suffisant pour s'intégrer à la société, croyez-vous qu'ils continueront à exprimer leur haine de cette dernière en brûlant des voitures ?

Son financement reste cependant en suspens mais quelques pistes sont sérieuses.

Pour finir, je crois sincèrement que le revenu de base est l'avenir. Il a déjà fait ses preuves en Namibie et dans d'autres pays. A quand le tour de la France, de l'Europe et du Monde ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • jpm jpm 25 avril 2013 12:31

    Merci Laurent pour tes articles... et bravo pour ton engagement envers le revenu de base.

    Je rappelle à tous les gens interessés qu´il est possible de signer officiellement l’initiative citoyenne européenne pour le revenu de base inconditionnel à l’adresse ci-dessous :

    http://basicincome2013.eu/ubi/fr/

    Pour en savoir plus, voir l´article correspondant :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/initiative-citoyenne-europeenne-132884


    • almodis 27 avril 2013 14:31

      « . Mais d’autres technologies existent et ne nécessitent pas de pétrole.  »

      hélas , TOUTES les matières premières sont en voie d’épuisement , même l’acier . Eh oui ! ..Alors , me direz vous il reste le soleil et le vent , les énergies hydrauliques et marines , la biomasse et la géothermie .
      Cela pose néanmoins le problème de la putain de croissance...une fois de plus , arrêtez de raisonner selon les vieux schémas ! 
      Revenu universel ? oui , à condition qu’auparavant on mette en place l’ABOLITION DE L HERITAGE ;
      Ce jour là seulement , on pourra distribuer équitablement les richesses , sortir des rapports marchands et travailler pour le BIEN COMMUN ;

    • Lieutenant X 25 avril 2013 12:33

      Et qui va assurer tout ce bel argent gratuitement distribué ? Nos millionnaires socialistes ou leurs copains riches qui ont les moyens d’éviter l’impôt à la Cahuzac ? Les RMistes où ceux qui vivent déjà au crochet de l’Etat et du contribuable ? Non, encore et toujours les classes moyennes. C’est une belle idée socialiste, mais comme toutes les idées socialistes elle reste irréalisable dans la réalité. Dans Plus Belle la Vie peut être.


      • jpm jpm 25 avril 2013 12:41

        Le financement d´un revenu de base pour tous est tout a fait possible (pas nécessairement 1000 euros par mois tout de suite)... sans forcement pénaliser les classes moyennes, qui elles aussi profiteront de ce revenu de base inconditionnel... et pourront ainsi adapter leurs choix de vie.

        Si le financement d´un revenu de base inconditionnel vous intéresse vraiment, je vous conseille de lire les articles ci-dessous :

        http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/et-si-le-rsa-devenait-un-revenu-de-133565

        http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-revenu-universel-est-il-108224


      • Lieutenant X 25 avril 2013 14:39

        Je maintient que c’est une fausse solution, surtout en ce moment !

        Meilleur serait de simplifier drastiquement le code du travail, créer un taux unique d’impôt et laisser plus de marge de manœuvre et de négociation entre salariés et employeurs. Car avoir un salaire minimum dans sa forme d’aujourd’hui encourage de facto le travail au noir et limite l’embauche. 

      • Anon 25 avril 2013 15:58

        Tout ce que vous citez va très bien de pair avec un revenu de base.


      • Anon 25 avril 2013 16:01

        Par ailleurs, le revenu de base n’est pas spécialement une idée socialiste contrairement à ce que vous affirmez. Il est notamment soutenu par des libéraux.


      • cevennevive cevennevive 25 avril 2013 13:35

        « Cent fois sur le métier, remettons notre ouvrage... » Salut JPM !


        Bonjour Laurent, Bravo jeune homme !

        Voyez-vous, j’ai autour de moi, et même dans ma famille (ma petite fille), des jeunes gens et jeunes filles ayant fini leurs études, et obligés de s’expatrier à l’étranger pour exercer un métier.

        Ces jeunes gens n’ont pas les 25 ans nécessaires à l’obtention d’un RSA qui, de toutes façon, ne leur permettrait pas de vivre et qui brise les espoirs, la fierté et la jeune sève de leur jeunesse.

        C’est lamentable, pour les jeunes, pour les familles et aussi (croyez-le) pour l’Etat.

        Toute cette énergie partant ailleurs !!!

        Un revenu de base auquel tout le monde aurait droit, leur permettrait de se sentir vivre sans ces fameux « minima sociaux », leur rendrait une certaine fierté de leur pays et leur redonnerait cette énergie qu’ils vont offrir à l’Australie ou autres.

        Cela leur permettrait aussi de moins rechercher avec nervosité et impatience un job souvent bien éloigné de leur métier véritable.

        Mais bon... Je crois que nous prêchons dans le vide.

        NB : sur ce fameux « mur des cons » dont parlent les médias, il en manque du monde. Si tous ceux qui le méritent y étaient, ce mur serait plus long que la muraille de Chine !

        Cordialement.

        • Laurent Deregnaucourt 25 avril 2013 13:41

          Je comprends totalement votre ressenti, je suis moi même obligé de m’expatrier en Belgique car les frais d’études sont moins chers là bas.

          Cordialement.


        • jpm jpm 25 avril 2013 17:28

          Bonsoir Cevennevive,

          oui ca fait vraiment plaisir de voir de nouvelles plumes s´interesser au revenu de base smiley

          J´espere que le mouvement ira en s´amplifiant et que cette fameuse initiative citoyenne européenne pour le revenu de base inconditionnel  donnera encore plus de visibilité à cette genereuse idée (et tant pis pour les grognons) :

          http://basicincome2013.eu/ubi/fr/


        • Gabriel Gabriel 25 avril 2013 13:58

          Bonjour Laurent et bravo pour cet article clair, concis et réfléchi. Ce fut un plaisir de le lire en espérant que vous en ferez beaucoup d’autres de la même verve. Cordialement


          • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 25 avril 2013 14:01

            À l’auteur :
            D’accord avec vous quant au 
            Revenu de Base financé par la FISCALITÉ pour autant qu’il ne soit qu’une transition en attendant qu’on puisse instaurer le Dividende Universel financé par un effort préalable d’ÉPARGNE puis autofinancé, de manière évolutive, par le produit de cette épargne judicieusement investie dans l’économie réelle marchande.

            Refondation du Capitalisme & Dividende Universel
            ou/et
            http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/40/ ... cerite.pdf

            Le Parti Capitaliste Français ( PCF ) propose une synthèse socio-économique permettant d’instaurer une authentique compatibilité entre compétitivité et cohésion sociale ; entre compétitivité et solidarité.

            Ce projet de « Refondation du Capitalisme et de création d’un Dividende Universel » se compose d’un Objectif Principal et de deux Objectifs Spécifiques qui découlent de l’objectif principal.

            Objectif Principal :
            Acquisition Citoyenne & Collective du Pouvoir Économique
            Par un effort préalable d’épargne soutenu, les « démunis » (par opposition aux « nantis ») acquerront collectivement des actions du capital des entreprises du secteur marchand, banques incluses.
            Cette participation au capital pourra être minoritaire (minorité de blocage) ou majoritaire.

            Objectifs Spécifiques :
            I)
            Transformer le « capitalisme ordinaire » en un véritable 
            Capitalisme Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
            Les représentants des « démunis », démocratiquement élus, géreront ce patrimoine financier de manière à infléchir Recherche, Développement, Production & Commercialisation des entreprises contrôlées : Refondation du Capitalisme.
            II)
            Faire bénéficier chaque citoyen, même mineur, d’un 
            Dividende Universel évolutif qui, de facto, éradiquera définitivement le concept même de chômage ainsi que celui de la « lutte des classes ».
            II.1)
            À terme, les profits des entreprises sous contrôle des « démunis » seront partiellement distribués à l’ensemble des « démunis » sous forme de Dividende Universel.
            II.2)
            a) Ceux qui le souhaiteraient pourraient s’arrêter de travailler et se satisfaire du Dividende Universel.

            b) Ceux qui souhaiteraient gagner plus que le seul Dividende Universel pourraient travailler dans l’économie marchande et, éventuellement, y gagner des rémunérations faramineuses sans être accusés d’exploiter qui que ce soit.
            II.3)
            Si plus personne ne souhaitait travailler dans l’économie marchande, celle-ci s’effondrerait totalement et, avec elle, le patrimoine accumulé des « démunis » deviendrait stérile et interdirait le bénéfice du Dividende Universel.


            • almodis 27 avril 2013 14:36

              A JP Llabrès : 

              l’on voit bien que ce fameux revenu de base n’est q’une ruse des capitalistes ! ( Villepein , Boutin , pour ne citer qu’eux .)
              ABOLITION de l’HERITAGE , vous dis je !
              là , on rigole un peu moins , hein ?

            • Anon 25 avril 2013 14:02

              1000€/mois est une des propositions les plus élevées pour un revenu de base en France. Pour ne pas tout bouleverser d’un coup, le montant de départ serait probablement entre 400€ et 600€.


              • Laurent Deregnaucourt 25 avril 2013 14:15

                Non justement, le piège est qu’il ne faut pas tomber dans un RSA bis. Avec 400 ou 500 euros par mois (et encore c’est sous conditions) on ne vous permet pas de participer à la vie active, alors qu’avec un revenu à 1000€ l’air serait beaucoup plus respirable.


              • Anon 25 avril 2013 15:30

                Il n’y a pas de piège, ce qui est important dans le revenu de base c’est d’abord son universalité, qui supprimera les trappes du système actuel, le montant est secondaire et pourra être augmenté progressivement par la suite.


              • jpm jpm 25 avril 2013 15:39

                Le RSA est conditionnel, le revenu de base est inconditionnel et cumulable avec les autres revenus. Cela fait donc une enorme difference, meme a montant egal.

                Evidemment des montants genereux seraient plus agreables pour les beneficiaires... mais encore faut il pouvoir les financer et convaincre les contributeurs d´accepter de ceder une partie des fruits de leur travail ou de leurs investissements pour permettre a d´autres de vivre agreablement sans travailler. Pour l´instant il est possible de financer un revenu de base individuel et inconditionnel de l´ordre de 500 euros par mois sans grands bouleversements economiques (pas de veritables gagnants ni de veritables perdants)... Au dela cela demandera des efforts supplementaires et beaucoup de pedagogie pour convaincre les inevitables perdants que le jeu en vaut la chandelle smiley


              • Bur K Bur K 25 avril 2013 16:28

                Les bonnes idées méritent d’être sans cesse répétées, surtout quand de fortes résistances s’opposent à leur mise en oeuvre. 


                Entre tous les participants ici sur avx qui soutiennent le Revenu de Base Inconditionnel, pourquoi ne pas publier chaque semaine un billet sur le sujet ?

                J’ai lu les derniers articles sur ce site, et je dois dire qu’il y a tellement d’arguments à mettre en avant et d’objections à réfuter qu’un petit coup de marteau hebdomadaire sur le clou ne serait pas de trop pour l’enfoncer correctement.

                @ Anon : bravo pour votre soutien à cette contribution. Mais les deux points fondamentaux du Revenu de Base forment un tout indissociable :
                1. Inconditionnel, comme vous le soulignez,
                2. D’un montant permettant de vivre décemment. 

                Donc, non, le montant n’est pas secondaire. Et son financement n’est pas du tout un problème, sans bouleversement, car pour l’essentiel ce Revenu se substitue à une foultitude d’aides existantes. Les études de faisabilité l’ont clairement démontré.

                J’ai remarqué beaucoup d’agressivité contre le Revenu de Base sur les articles précédents, sans comprendre les motivations des agresseurs, car comme le précise ici encore l’auteur, il n’y aura plus (en France) de travail pour tout le monde. La croissance n’est pas illimitée, et nous n’aurons pas d’autres choix que celui de redistribuer les richesses produites par celles et ceux qui ont la chance de travailler... Je souligne, car les malchanceux sont ceux qui n’ont plus accès au travail.



                • Loup Rebel Loup Rebel 25 avril 2013 16:44

                  Oui, et même si vous avez copié ma formule du petit coup de marteau (en italiques) je suis à 100% avec vous.

                  Voilà au moins quelqu’un qui lit les billets et les commentaires avant de poster les siens, ce qui n’est pas le cas de tous ici smiley

                  Pour ce qui est de l’agressivité de certains commentateurs, le mieux sera de les ignorer. Inutile de répondre pour répéter sans cesse les mêmes arguments à qui s’obstine dans ses positions.

                  OK aussi pour se passer le relais et publier de temps en temps un papier sur le Revenu Inconditionnel de Base.

                  Merci à l’auteur pour sa participation à cette cause profondément humaniste, dans le sens du mot « fraternité » inscrit sur le fronton de notre république.


                • JL JL 25 avril 2013 17:35

                  ’’« A la télé ils disent tous les jours : « Y a trois millions de personnes qui veulent du travail. »
                  C’est pas vrai : de l’argent leur suffirait », disait Coluche
                  .’’

                  En effet !

                  Et vous croyez que ceux qui pourraient leur donner de l’argent, ceux qui ont accaparé tous les emplois, les possédants pour faire court, se priveraient de tous les avantages qu’il y a pour eux dans le statu quo ?

                  C’est d’une incommensurable bêtise de demander de l’argent sans travail quand on n’a même pas d’argent en échange de son travail.


                  • JL JL 26 avril 2013 00:06

                    Par le fait que c’est une demande qui marche sur la tête adressée à un système qui marche sur la tête, quelque part, cette demande soutient ce système, et réciproquement.

                    Système de merde !!!!!


                  • JL JL 26 avril 2013 00:21

                    Quand on met en parallèle cet article plussé par ceux qui réclament un revenu inconditionnel,

                    avec cet autre :

                    Ce travail qui anéantit les hommes...

                    On se demande comment cela est possible ! Comment, des gens qui se croient sensés, peuvent-ils accepter que les salariés soient à ce point exploités et croire que quelque Père Noël débile prendrait encore l’argent de ces esclaves pour donner à ceux qui ne font rien.

                    Il est impossible de verser un RU sans faire payer quelqu’un : soit les salariés soit les actionnaires. Or c’est justement la pression des actionnaires qui est à la base des suicides dénoncés dans l’article de rosemar !


                  • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 25 avril 2013 20:51

                    Bonsoir,


                    Très bon article, que je trouve courageux de la part d’un jeune journaliste.

                    C’est un très bon sujet que notre pays ne peut pas, ne pas aborder.

                    Le progrès technologique nous entraîne automatiquement et inéluctablement 

                    vers la raréfaction de poste a pouvoir.

                    Qu’allons nous faire ? Une société de super riche et des esclaves à leur services ?

                    J’en vois qui salivent déjà.. 

                    La solution et le partage du travail et un revenue de base universel.

                    Tous le monde n’a pas besoin de rouler en mazerati, 

                    ou en porche pour ce sentir vivant, Utile , et heureux.

                    Pouvoir allez chercher ces enfants à l’école, avoir des activités avec eux,

                    passer du temps Avec ces parents, ou dans une association, 

                    apprendre, reprendre des études, vivre, rire, chanter.

                    Cela bouleverserai les mentalités, 

                    et permettrez à tous d’atteindre un bon niveau de connaissances.

                    Bref, on évoluerez tous simplement vers plus d’humanité et de solidarité.

                    Pour le financement il n’y a aucun soucis, il n’y a jamais eu autan de fric.


                    Maintenant il y a une autre solution, 

                    il suffit de nationaliser la monnaies en d’en créer suffisamment.

                    Le plus gros problème, se sont le chefs de nos politiciens,

                     vous savez ceux qui les font élire et Pis,tous ça, ils font pas être d’accord,

                     ça va pas le faire.......

                    Très bon article, 

                    qui comme proposer plus haut, devrait être à la une bien plus souvent.

                    Cordialement

                    Franck



                    • Ricquet Ricquet 25 avril 2013 21:32

                      La disproportion des richesses est-elle (aux USA) que redistribuer 1% de la richesse des 1% de la population américaine la plus riche (qui ne détiendrait plus que 59% de la richesse au lieu de 60% initialement smiley ), permettrait de doubler la richesse de plus de 50% de la population.

                      Je ne suis pas expert en anglais, mais c’est ce que je comprends de cette vidéo.
                      (Si erreur, veuillez le signaler)

                      Pour en revenir à l’article, le revenu de base est une alternative à l’automatisation et informatisation qui génèrent d’énormes gains de production, tout en retirant toute fonction productive à l’humain.
                      L’alternative est donc de lui :
                      • confier un job qui sert à rien pour l’occuper et l’empêcher de penser... (donc stupide et infantilisant)
                      • lui permettre de se former, et s’épanouir via le temps libre...
                      • à défaut de travail, le mettre au chômage et le laisser dépérir.

                      Quel dilemme ! (à chacun de cocher la case adéquate)

                      • papijef papijef 25 avril 2013 21:48

                        Salut tout le monde !
                        signataire de l’appel pour le revenu de base, je fais aussi circuler par mail l’initiative européenne.
                        Mais peut-être que le terme « revenu de base » ne parle qu’à ceux qui sont déjà au courant ? Peut-être qu’on pourrait accoler, dans le titre, quelque chose comme : la solution au chômage ?

                        En tout cas, excellente idée de faire un article par semaine. Si ça passe la modération.

                        Cordialement


                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 avril 2013 23:51

                          Bon article. Le revenu de base inconditionnel est une des rares idées qui répond vraiment de manière réaliste à de nombreux problèmes.


                          Seulement ça serait la suppression de l’esclavage moderne, celui qui est déguisé en « travail salarié non désiré obligatoire ». Et cela, il y des esclavagistes qui s’y opposent fermement ! 

                          • zozoter 26 avril 2013 10:03

                            Et cela, il y des esclavagistes qui s’y opposent fermement ! 


                            C’est pour cela qu’il faut :
                            1 - sortir de l’union européenne, de l’Otan, (voir conférence de François Asselineau) pour que l’État français retrouve sa souveraineté.
                            2 - Créer une monnaie publique
                            3 - Instaurer une vraie démocratie (voir conférence d’Étienne Chouard)


                          • Le chien qui danse 26 avril 2013 11:06

                            Bonjour à tous et merci à l’auteur.

                            Je pense aussi que la sortie de « crise » passe par un changement culturel profond et notamment au sujet du travail, découpler travail et revenu.

                            Pour ceux qui s’inquiète du financement du RB, voir les vidéos suivantes, j’espère que c’est la même que l’on m’a procuré, celle-ci étant très explicite sur le transfert de fiscalité.

                            http://le-revenu-de-base.blogspot.fr/

                            D’ailleurs vu que l’on parle de 6eme république, ne faudrait-il pas la baser sur une économie avec RB, ça ça serait révolutionnaire.


                            • jpm jpm 26 avril 2013 13:16

                              Salut Le chien qui dance,

                              quelques remarques à propos du film allemand « le Revenu de Base, une impulsion culturelle » et sur les limites du modèle de financement présenté qui propose de remplacer l´actuelle fiscalité sur les revenus (progressive) par une taxe unique sur la consommation ou TVA de 100% (la moitié du prix que je paye sert à financer le revenu de base et les services publics).

                              Cela pose évidemment le problème de l´absence de progressivité de ce modèle de financement... et surtout le fait que seul l´argent consommé serait taxé, donnant un avantage certain pour les plus fortunés et les plus dynamiques qui ne consomment pas tous leurs revenus. Cela risquerait donc à terme d´augmenter la fracture sociale, entre les riches investisseurs et les plus dynamiques qui pourraient épargner une partie de leur gain hors TVA immédiate, et ceux qui se contenterait d´un modeste travail ou d´un simple revenu de base.

                              Mais le plus intéressant c´est de calculer théoriquement ce que cela pourrait vraiment rapporter en terme de pouvoir d´achat réel cette proposition.

                              Aujourd´hui en France, une TVA aux alentours de 20% rapporte environ 160 milliards par an et les impôts sur le revenu 60 milliards, soit un total de 220 milliards qui vont au budget de l´Etat et servent au financement des services publics.

                              Supposons qu´on passe cette TVA à 100% (5 fois plus qu´aujourd´hui), cela rapportera donc 160 milliards * 5 = 800 milliards, desquels il faut retrancher les 220 milliards nécessaires au fonctionnement des services publics, soit un solde net de 580 milliards pour financer un revenu de base pour chaque adulte, et un demi revenu de base pour les enfants.

                              Sachant qu´il a environ 50 millions d´adultes et 15 millions de mineurs en France, on obtiendrait donc un revenu de base par adulte de 580 milliards / (50 + 15/2) millions soit environ 10 000 euros par an, ou 840 euros par mois.

                              Maintenant il faut prendre en compte que ces 840 euros par mois supporteront une TVA de 100%, soit un pouvoir d´achat moindre.

                              Pour le comparer à l´actuel pouvoir d´achat, il suffit de diviser par deux pour retrouver le montant hors taxe et rajouter l´actuel taux de TVA de 20%, ce qui nous donne (840 / 2) * 1,20 = 504 euros par mois.

                              Nous ne sommes donc pas très éloignés de la situation actuelle d´une personne au RSA… tout cela pour dire qu´il faut toujours se méfier des montants annoncés et de la manière dont on les trouve, car ce qui compte c´est le véritable pouvoir d´achat qui est distribué.


                            • Le chien qui danse 26 avril 2013 15:36

                              Bonjour et merci pour ces précisions.
                              Je ne suis pas très « économiste » et je n’ai fait que répéter ce que j’ai entendu dans cette vidéo.
                              Je ne doute pas que votre calcul soit juste, mais je pense que le principal intérêt est le changement culturel qui lui initiera un autre rapport à l’économie qui sera beaucoup moins mercantiliste et boutiquier. La focal de la réalité vivante se déplacera vers la qualité plutôt que de rester sur la quantité, enfin du moins je l’espère... et rendra la société à ceux à qui elle appartient.

                              Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jason Indigo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès