Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > LE RSA c’est quoi très concrètement ?

LE RSA c’est quoi très concrètement ?

Juste une petite démonstration, un cas d’école, pour une bonne fois pour toute, faire tomber les clichés encore bien vivaces chez certaines personnes du style : « les chômeurs se complaisent dans leur situation »

Nous allons prendre le cas d’une personne, célibataire, vivant seule (la part la + importante des bénéficiaires de ce minima social), sans enfant, qui a + de 25 ans (sinon aucun droit au RSA), qui est locataire d’un 2 pièces 35m2, à 450€ de loyer nu, à Angers 49000 Maine et Loire.
 
Ressources :  
RSA socle montant annoncé par quasi tous les médias : 460,09€
RSA socle réel : 404,88€ en effet si vous n’êtes pas SDF un forfait logement est ôté du montant médiatique, même si vous êtes hébergé à titre gratuit.
APL : 259,45€
 
TOTAL : 664,33€
 
Dépenses incompressibles : 
Loyer nu : 450€
EDF-GDF chauffage : 50€
eau : 20€
assurance habitation : 10€
internet/téléphone : 30€
abonnement carte bleue : 5€
 
TOTAL : 565,00€
 
Reste à vîvre mensuel : 99,33€ reste à vîvre journalier si 30 jours  : 3,31€
 
Pour :
  • nourriture, boisson, hygiène corporelle et domestique
  • déplacements, convocations pôle-emploi, entretenir, assurer un éventuel moyen de locomotion, carburant.
  • tabac, timbres, recherches d’emploi, photocopies, encre imprimante ..
  • vie sociale, noël, anniversaires, fêtes des mères etc ..
  • parer aux pannes, renouvellement électroménager, multimédias etc
  • prêt à porter, sous-vêtements, chaussures
remarques :
 
-Cette personne bénéficiera de la couverture maladie universelle, ne payera logiquement pas d’impôts locaux.
-Cette personne si elle possède une épargne, un livret A, sera taxée de 0,25% par mois sur le montant disponible de son épargne (3% l’an) qui viendront en déduction du montant de son RSA
-Cette personne sera incitée à réclamer une pension alimentaire à ses parents, ou sinon devra justifier de pourquoi elle refuse de faire cette démarche, si pension accordée, le montant sera déduit du montant du RSA
-Si cette personne venait à se mettre en couple, avec un conjoint ou une conjointe qui percevrait 580€ ou + de pension retraite ou d’assedic ou l’allocation adulte handicapé, etc, ça dépasserait le plafond "RSA socle couple", elle perdrait alors intégralement son aumône de 404,88€, elle n’aurait absolument plus aucun revenu.
 
Fichier PDF formulaire de demande de RSA :
http://www.rsa.gouv.fr/IMG/pdf/CERFA_sept09.pdf 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article


  • Cogno2 11 mai 2010 10:20

    Pas certain que vous soyez convaincant ! Ni représentatif...

    Toi encore moins


  • Bulgroz 11 mai 2010 10:29

    Ce cas extrêmement poignant m’a ému aux larmes et m’a rappelé la souffrance d’Abou Soufiane qui se bat dans la précarité avec le seul RSA pour tout viatique.

    Vous savez, Abou Soufiane, le proxénète de Zahia, l’odalisque callipyge, la belle musulmane aux séances tarifées faisant des poses autour d’une piscine sur la Côte d’azur.

    Et bien, ce monsieur Soufiane, grand prince de la nuit, travaillant sans relâche dans les espaces branchés (Le Milliardaire, le Queen, le VIP, Cannes, Saint Trop) pour prélever les 200 à 300 euros sur les passes de sa protégée mineure Zahia, et bien, ce monsieur pour toute ressource déclare en tout et pour tout...le RSA !! (le JDD de Dimanche dernier)

    Monsieur Hirsch peut être fier de soutenir les souteneurs.

    Pour ceux qui souhaitent partager les affres de la précarité, voir cette vidéo où Abou, le RSAiste explique en se rendant au carré VIP et en sniffant de la coca dans son poignet, dans une limousine Cayenne Porsche, les joies de l’amour avec les meufs.
    http://www.dailymotion.com/video/xd3j6r_michael-vendetta-et-abou-le-proxene_webcam

    Monsieur Hirsch peut être fier de sa solidarité active !!


    • ARTEMIS ARTEMIS 11 mai 2010 11:01

      Bulgroz

      votre intervention est indécente tout simplement et hors sujet  !


    • foufouille foufouille 11 mai 2010 11:56

      bulgroz y connait pas pinault valenciennes qui etait blanche millionnaire
      ni depardieu et cie


    • patdu49 patdu49 11 mai 2010 10:32

      salut chantecler,

      je ne vois pas le rapport entre ma situation, déjà d’entrée de jeu, et le cas que je décris si dessus ?

      à tître perso :

      1-je ne suis pas bénéficiaire du RSA mais de l’ASS soit 60€ de + par mois.
      2-je ne suis pas locataire d’un logement décent, mais accedant à la propriété d’une ruine, donc je paye moins cher qu’un loyer.
      3-je paye par contre quasi le double en edf gdf

      bref je ne comprend absolument pas ton intervention chantecler ??

      de + si tu veux on peut aussi comparer la situation de la même personne dans le même logement mais travaillant par exemple au smic depuis des années, tu constateras alors qu’il sera souvant aussi fauché au bout du compte dans bien des cas.

      ce n’est pas le sujet de mon article, mais si tu veux je peux te faire une démo, je connais bien aussi, puisque perso j’ai + de 40 expériences professionnelles à mon actif.


      • ARTEMIS ARTEMIS 11 mai 2010 11:09

        chantecler bonjour

        il serait plus judicieux de réagir sur le fond de l’article que sur la personnalité de son auteur

        En effet en agissant ainsi vous noyez le poisson à savoir de connaître les dangers, les limites et le miroir aux alouettes que constitue le RSA.

        Je vous conseille dans le même temps de lire le quai de Ouistreham et vous vous rendrez compte qu’il ne suffit plus en France de vouloir pour pouvoir s’en sortir.


      • patdu49 patdu49 11 mai 2010 11:21

        perso camarade chantecler, je n’ai pas de formation de menuisier, beau métier, mais je ne suis pas très manuel, et je n’ai pas hérité de maison de ma maman ..

        et j’ai bossé dés l’age de 16 ans, en payant une pension pour aider maman, et j’ai BAC moins 4, comme ouverture de porte,pour des « reconvertions », pour des formations il y a mieux.

        et quand je vois des emplois au smic même souvant pour des BAC + 4 ou + 5, aujourd’hui, de toutes façons .. ça se passe de commentaires ..

        et pour info, les emplois, le travail, ne m’ont jamais une seule fois aidé à sortir de la précarité, les seuls moments ou j’ai pu avoir des semblants de vie sociale, pouvoir recevoir, faire des cadeaux aux proches, aller en vacances au terrain de camping, réparer mes bagnoles avec des pièces à la casse, me payer un petit restau etc ... c’est quand je faisais du black, en + de mes activités professionnelles.
        sinon pas mes salaires de misère au smic env qui me permettait de vivre, j’etais souvant encore + dans la merde qu’aux minimas sociaux.


      • patdu49 patdu49 11 mai 2010 14:27

        tankonalasante

        justement, perso je tente de la preserver, la santé, et depuis que j’ai un peu (un peu seulement car je ne vit pas dans une grotte de la ceuillette et de la chasse) arreté donc, d’engraisser des multi-proprios rentiers, des toubibs à 92€ de l’heure, des patrons radins, des actionnaires, etc, je m’en porte pas + mal, je suis aussi fauché, mais pas + fauché ....

        mais en santé, j’y est gagné au change, je ne fais pu des blocages de dos, des lumbagos à répétition, je n’ai pu de crises de spasmo liées au stress, et en + de ça je pollue moins, car pas besoin d’aller au turpin, juste au final pour payer du gazoil à 1€ le litre, et entretenir une bagnole qui coute la peau du cul au kilometre, si on veut rester en rêgle, et l’entretenir decemment etc ... l’assurer, + cout de la décote etc ...

        et je ne culpabilise pas d’être au chomdu, puisque je me trouve + utile et actif, dans ma situation, j’arrive même a sauver des vies humaines quand je récupère des victimes du système, avant qu’elles se foutent en l’air ou perdent leur logement etc de temps à autre ..

        de + je ne pique pas un emploi, qui ssera + utile à un jeune par exemple de moins de 25 ans qui lui a droit à RIEN.
        ou à un mec qui serait en couple, et ou si 2 salaires entrent, ça sera alors un réel gain pour améliorer le quotidien de son foyer fiscal .. alors que moi ça ne m’apportera aucune amélioration financière.


      • terrienhope3 terrienhope3 11 mai 2010 10:39

        je refuse de bosser pour le smic
        quitte a avoir de problème de fric je préfère faignanter et avoir du temps libre a jouer au jeux vidéo
        avec le net j’ai tous gratos musique film jeux
        se faire payer le loyer par les assistantes social pour cause de crise héhéhéhéhé bon alimentaire la vie et pas trop désagréable
        les autres prolo de moutons ignare et inculte paient pour moi
        c’est le dédommagement pour n’être que des lâches et d’avoir voter le nabot et de croire a la V.O 11/09/01

        et ne dites pas que le travaille sert a quelque chose
        regarder les suicide a FC hein !!!! les licenciments
        je ne crois pas une minute a la crise
        Héééééééééééé réveillez vous on donne du pognons au escroc la !!!!!!!!!!

        le travail c’est l’esclavage maintenant
        pour qu’un paysan qui fait le plus important métier ’vital’ ne puisse pas vivre plus que décemment mais que l’on gagne des milliards avec des i-merdes ou a taper comme un connard dans un ballon me laisse sérieusement sur le cul
        allez by je retourne vivre vive le rsa le salaire des feignasses


        • ARTEMIS ARTEMIS 11 mai 2010 10:55

          Bonjour Pat du 49

          Pour tous ceux qui ne sont pas convaincus par la démonstration de l’auteur je lui apporte mon soutien de juriste et expert en droit social

          je vous invite à venir lire sur mon blog ( dommage je ne souhaite pas faire de la pub ici mais beaucoup me connaissent déjà) les articles concernant le RSA ses limites et ses dangers

          les articles sont un peu ardus certes mais ils vont dans le sens de l’article de pat du 49

          4 articles de décryptage du rsa 


          • ARTEMIS ARTEMIS 11 mai 2010 10:59

            Pat 

            pouvez vous prendre contact avec moi je souhaiterai mettre vos vidéos sur mon blog 

            merci 


            • patdu49 patdu49 11 mai 2010 11:09

              salut ARTEMIS,

              pas besoin de ma permission si tu veux mettre mes vidéos sur ton blog ..

              merci pour ton travail de vérité, on est pas trop nombreux, pour lutter contre la propagande concernant le RSA, le RSA Chapeau, etc, et tout les effets pervers.

              dommage je ne peux pas ouvrir tes liens vers les documents sur tes simulations, je n’ai pas les logiciels appropriés.


            • patdu49 patdu49 11 mai 2010 11:00

              pour faire la démo

              même foyer fiscal, mais au SMIC, qui bosserait à 30 kilomètres de son domicile, avec besoin d’un véhicule pour se rendre sur son lieu de travail

              ressources :
              SMIC 1050,63€
              APL 55,36€
              pas de droit au RSA chapeau (dépassement plafond)
              PPE (prime pour emploi) : 932€ soit 77,66€/mois

              total 1183,29€

              Dépenses incompressibles : 
              Loyer nu : 450€
              EDF-GDF chauffage : 50€
              eau : 20€
              assurance habitation : 10€
              internet/téléphone : 30€
              abonnement carte bleue : 5€
              frais de déplacements 60 kms x 21 jours x 0,35€ : 441€
              complémentaire santé : 70€
              impots locaux, redevance audiovisuelle : 40€
              repas sur place participation 5€ x 21 jours : 105€
               
              TOTAL : 1221,00€

              Reste à vîvre mensuel : DECOUVERT de 37,71€
              Pour :
              • nourriture, boisson, hygiène corporelle et domestique
              • tabac, timbres, ..
              • vie sociale, noël, anniversaires, fêtes des mères etc ..
              • parer aux pannes, renouvellement électroménager, multimédias etc
              • prêt à porter, sous-vêtements, chaussures .. etc ..



              • Firedog Firedog 11 mai 2010 11:14

                Excellentes démonstrations !!


              • xa 12 mai 2010 09:29

                On en a déjà parlé mais :
                - frais de déplacements 60 kms x 21 jours x 0,35€ : 441€ : c’est le calcul de DEDUCTIBILITE des impôts.Vous ne pouvez pas le considérer comme une dépense réelle. A titre d’exemple, pour ce kilométrage, c’est à peu près la dépense mensuelle en achetant une 207 neuve sur 4 ans, avec contrat d’entretien et assurance.
                - abonnement carte bleue : 5€ : une mastercard à débit différé, c’est 42 euros par an, une visa internationale à débit immédiat c’est entre 30 et 38 euros par an, une carte nationale entre 20 et 30 euros par an, une carte de retrait, c’est gratuit. Quelle est la carte à 5 euros par mois, soit 60 euros par an ?
                - repas sur place participation 5€ x 21 jours : 105€. Rien à dire, sauf que préparer soit même son déjeuner coute moins cher.


              • patdu49 patdu49 12 mai 2010 10:38

                ta 207 tu y rajoutes donc le carburant .... ? .. et ta solution est donc + couteuse au final que dans ma démo...
                et pourtant rien d’extraordinaire a aller au taf en 207 de location, comme tu en parles ... rien de bling bling .. 
                et encore on ne compte là que les déplacements professionnels.

                sinon oui tu as raison pour la carte bleue, allez je te l’accorde, on va donc rajouter 2€ de reste à vîvre par mois, soit 6 centimes par jour.
                tu seras comme ça, content ... ça va changer fondamentalement les donnes ..

                sinon oui effectivement, pour le repas on peut apporter aussi sa gamèle, ça m’est arrivé fréquemment, même parfois de la manger dans ma voiture, car pas de salle pour bouffer dans les usines ou j’etais ... ça donnait un petit coté germinal, très interressant ... et quel plaisir de préparer sa bouffe la veille pour le lendemain ...
                 
                l’eté je m’offrais même le luxe, de me déplacer sur une aire de repos, pour manger mon sandwich au calme, avec une autre vue que l’usine ... bon ça me faisait dépenser encore un petit peu de carburant en +, mais je te jure, c’etait paradisiac ... quelle dommage que cette super ambiance ai pris fin, que ma mission d’intérim se soit terminée ..

                j’ai encore la nostalgie, des odeurs de caoutchouc brulé, des bruits de métals plein les oreilles, de soulever des charges toute la journée ... et bien d’autres souvenirs encore dans d’autres usines ou d’autres emplois tout aussi charmants ...

                parfois on avait le luxe d’avoir un placard à balai, sans fenêtre avec même un vieux micro-onde, fourni par le patron, si si je te jure ... très généreux ... lui par contre allait manger au petit restau tout les midi avec son 4X4, pas à celui ou des routiers allaient, non non, le gastronomique à coté ... il nous a jamais invité une seule fois dit donc ...

                bah tu vois, j’ai connu aussi, des boites un peu mieux, ou pour 5€ je pouvais se payer un repas équilibré, avec du choix, un peu de convivialité ou on pouvait discuter un peu avec les collègues, s’assoir à une table, pas ramener de la vaiselle le soir ni se poser la question de ce qu’on allait pouvoir apporté a manger le lendemain ...
                bah je preferais quand même hein ... j’irais même plus loin, vers la fin ou je bossais encore en intérim, ça faisait parti de mes exigeances, qu’il y ai de quoi se restaurer au boulot, ou des tickets restau etc .. car l’ambiance « germinal » ... à force, plein le cul ...

                maintenant que tu le comprennes ou non, peu importe, ... que tu me juges trop exigeant, ou autre ... mais survivre pour travailler, c’est NON.
                j’ai assez donné.

                j’irais même + loins j’estime, que les rîches, les actionnaires, les planqués, etc me doivent aussi bien pendant mes périodes de travail que de chomage, 500€ par mois, depuis que je suis sur le marché de l’emploi ... qu’ils m’ont entubé, de ce montant .. rapporté à la valeur d’aujourd’hui.
                soit 44 ans - 16 ans = 28 ans
                28 ans x 12 mois x 500€ = 168 000€

                168 000€ qui auraient du être dans ma poche, plutot que dans la poche de ceux qui s’engraissent trop, sans réel mérite, sur le dos des pauvres ...


              • xa 12 mai 2010 12:12

                Pour la 207, c’est carburant inclus.

                300 euros / mois pour la mensualité (contrat d’entretien inclus)
                100 euros d’essence par mois, soit 1500 km à 1900km par mois selon le prix du carburant (1500 pour un diesel à 1.22)
                46 euros / mois d’assurance

                Total 446 euros par mois de dépense réelle, sur une voiture neuve d’une valeur d’un peu plus de 12000 euros qui répond à votre calcul de déduction ... Après paiement de la voiture, elle reste déductible dans les mêmes conditions, mais son coût réel mensuel devient bien inférieur.

                Avec un véhicule d’occasion, on peut descendre ce coût, acquisition incluse. Et hors acquisition, même s’il faut prévoir un budget réparation, il n’atteint pas les 300 euros par mois.

                Pour le repas, libre à vous de préférer le restaurant d’entreprise à 5 euros par mois avec des produits non frais qu’un repas préparé par vous même. Mais ca reste un choix (comme vos 150 euros de cigarettes mensuelles dans d’autres de vos commentaires).


              • Clouz0 Clouz0 11 mai 2010 11:26

                Excusez-moi de vous demander pardon.


                Pourriez-vous me citer la liste de tous les pays qui offrent mieux que la France en terme de protections sociales ?

                • patdu49 patdu49 11 mai 2010 11:48

                  de tout les pays, non, mais de la zone EURO oui :

                   Contrairement à une idée reçue, le niveau garanti en France à un bénéficiaire de minimum social sans travail (qui résulte de la prise en compte du minimum social, des prestations familiales, des aides au logement et du système fiscal) est un des plus faibles parmi les pays européens d’un niveau de richesse comparable au nôtre. 

                  parmis qq pays qui font beaucoup mieux que la France lorsqu’on y regarde de + près, au dela des propagandes journalistiques et gouvernementales :

                  Belgique, Suède, Allemagne, Pays bas, Royaume Uni, Danemark ..


                  et concernant les MOINS de 25 ans,
                  Aujourd’hui les jeunes de moins de 25 ans sans enfants qui entrent sur le marché du travail n’ont droit à rien : ni RSA, ni indemnisation du chômage puisqu’ils n’ont jamais travaillé. Un jeune de 18-24 sur cinq est en situation de pauvreté. La France est un des seuls pays avec l’Espagne et le Luxembourg à maintenir cette condition de 25 ans pour l’accès au principal minimum social ; la Belgique, le Danemark, l’Allemagne, la Finlande, l’Irlande, l’Italie, l’Autriche, la Suède, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni le servent tous à partir de 18 ans voire de 16 ans.




                • patdu49 patdu49 11 mai 2010 12:04

                  par contre la France est surement un des rares pays qui :

                  - rembourse par l’etat, 50% des salaires des domestiques des riches

                  - qui va donner + de 8000€ d’allocations familiales à un foyer fiscal multi-milionnaire, avec 5 momes, car les allocations familiales sont atttribuées sans aucune condition de ressources.
                  Pendant qu’une femme seule travailleuse pauvre, sous le seuil de pauvreté, avec par exemple un ado de 15 ans à charge, elle aura droit à ZERO€ d’alloc familiale et devra mendier de la bouffe au restau du coeur ... bah oui ça parrait incroyable, mais je ne raconte pas de bobards, c’est bien ce qui se passe en France ...

                  -un des seuls pays qui va attribuer 5000€ d’allocations assedics, les autres Pays plafonnent et répartissent en général, mieux les choses, sont + équitables.

                  -un des seuls pays ou une minorité de riches détient autant de richesses du patrimoine, à elle seule, c’est épouvantable en France la répartission des richesses ...
                  on a des castes de privilégiers, de mondains, des mafias protégés, des escrocs en cols blancs qui ont pignon sur rue ..

                  -un des seuls pays, qui fourni à ce point là de la main-d’oeuvre parfois completement gratuite, ou quasi gratuite aux patrons, SANS AUCUN CONTROLE de légitimité ... abus de stagiaires à gogo, abus de contrats aidés à gogo ... alors même que pour beaucoup, ils seraient tout à fait à même d’embaucher en CDI avec salaire tout a fait correct, si on regarde un peu les comptes etc ...
                   
                  -un des seuls pays ou les salaires sont aussi bas, en reste à vivre, au bout du compte, et ou la proportion de smicards, de bas salaires est si importante, sur la globalité des travailleurs. ..


                • Clouz0 Clouz0 11 mai 2010 12:43
                  Je ne sais pas d’où vous tirez vos sources.

                  D’après les sources OCDE (2005-2006 les dernières disponibles) la France est seconde derrière la Suède (34,6 contre 33,8 % du PIB)

                  La France est aussi championne du monde pour le coût des cotisations sociales, rapportées au salaire moyen par pays, voir graphique OCDE 2006.

                  Cela avant la mise en place du RSA qui n’a pas dû nous faire reculer, au contraire.

                  Maintenant on peut toujours faire plus....... jusqu’à 100 % pourquoi pas.


                • patdu49 patdu49 11 mai 2010 13:21
                  ton graphique OCDE ne me parle pas

                  déjà je déteste les « moyennes » qui ne veulent absolument rien dire dans l’absolu, puisque ça ne prend pas en compte des inégalités, et les cas précis.

                  on peut y mettre tout et n’importe quoi, pour faire ressortir ce qu’on veut.

                  par exemple l’APL c’est un « cout social » ... mais ça termine ou en final, sinon majoritairement dans la poche des riches multi-propréitaire pour leur assurer une rente, et leur payer leurs biens immobiliers, et cela de générations en générations ..

                  par exemple les Allocs familiales, c’est un cout social, mais ça fait une belle jambe de faire une moyenne quand une famille de riches avec 5 momes va percevoir 8000€, pour payer des leçons de piano ou des cours d’équitation, alors qu’un foyer avec un seul mome 2 FOIS sous le seuil de pauvreté percevra 0€ d’alloc familiale ...

                  tu vois ce que je veux dire ? ..

                  comme comparer un cout social de sécurité sociale ..

                  si faut prendre en compte que dans un pays X il y en a pas et qu’il faut payer une opération de sa poche ou crever ...
                  ou faut prendre le revenu du toubibn qui en france, va encaisser 92€ de l’heure de consultation à raison de 4 consultations à l’heure .. etc etc ..

                  faut prendre en compte les couts de fonctionnement, des administrations, etc .. quand en france, pour une aide exceptionnelle de 100€ par exemple accordée à un pauvre, ça va couter 2000€ à la collectivité, pour payer des fonctionnaires, des commissions, des tonnes de paperasses, des bâtiments chauffés, des hauts fonctionnaires, des élus incapables qui pondent des lois à la con tout les 5 minutes pour alourdire encore + l’administratif, ou qui vont pondre des campagnes de PUB pour le RSA qui vont couter des millions d’euros pour engraisser leurs copains publicitaires multi-millionnaires ...

                  cout sociale de rembourser 50% des domestiques des riches etc ...

                  un député qui va avoir 5800€ d’argent de poche, non imposable, difficile de le faire entrer dans des statistiques ou des moyennes, ... ça entre ou non dans le cout sociale ???

                  le patron qui va faire passer les frais de sa grosse cylindrée, ses restaus, en frais non imposables, ça rentre dans le cout sociale ? ..

                  tu vois ce que je veux dire ?

                • Firedog Firedog 11 mai 2010 13:46

                  @ l’auteur
                  J’ai même entendu ce matin à la matinale de canal que les ex-étudiants, ne trouvant pas de boulot et désireux (par défaut, bien entendu) de faire un stage (non rémunéré, bien évidemment) ne pouvaient le faire car n’étant plus à la fac (ou autre organisme de formation). Or, puisque pour faire un stage, il faut faire signer une convention, cela leur était impossible. Du coup, maintenant, certaines entreprises se réclamant « organisme de formation » (pour une formation somme toute inexistante en réalité) se faisaient payer par lesdits jeunes pour qu’elles signent la convention et permettent donc la réalisation du stage. Ca veut dire que maintenant, il faudra payer pour faire un stage non rémunéré (et entraînant des frais par ailleurs). Elle est pas belle la vie ?


                • patdu49 patdu49 11 mai 2010 14:01

                  il y a même effectivement des patrons qui se font payer, en + d’avoir de la main d’œuvre gratos, à 5€ de l’heure .... si si c’est possible par pôle emploi ..

                  le chomeur en est de sa poche même, car lui paye ses déplacements, eventuellement la bouffe sur place, ... et perçoit son RSA ou son assedic ou RIEN s’ils est sans-droit ... et va bosser gratos ...
                  certains petits coquins de patrons, ça leur coute donc rien, ils touchent du pognon, ... bien mieux que de prendre un intérimaire ...
                  une pseudo formation de 15 minutes, et hop, le mec bosse comme un salarié lambda, quand c’est pour de la simple manutention etc ...


                • Clouz0 Clouz0 11 mai 2010 14:23


                  Tu vois ce que je veux dire ? smiley

                  Ouais bien sûr.
                  Dans ce cas tu peux chercher le pays qui fait tout comme tu voudrais que ce soit et envisager d’aller y vivre à ta façon.
                  Le pb c’est : C’est où que tu vas aller ?

                  Tu vois ce que je veux dire ?

                  Parmi les pays qui offriraient plus de prestations sociales que la France, selon toi, je n’en vois pas un qui soit dans une logique politique et économique différente de la nôtre. Je ne vois pas de pays appliquant une rupture avec le capitalisme, si j’ai bien compris ce que tu voulais dire. Alors donc, ça voudrait dire, (mais remarque je peux me tromper), que tu trouves que les prestations sociales françaises sont très largement insuffisantes et qu’il faudrait mettre à bas ce système qui pourtant est celui qui offre le plus de prestations sociales.

                  Tu vois ce que je veux dire ?

                  Si je pousse le raisonnement, ces avancées sociales (toutes relatives) qui existent chez nous grâce à la forme d’économie de nos pays (Zone Euro ou OCDE) serait à mettre à leur débit.
                  Ma... ? C’est quoi que tu proposes comme exemple concret d’un pays qui fonctionne selon tes voeux ? (Pas l’Allemagne, ni la Suède, ni le Danemark, ni la Belgique, ni les Pays-Bas, pas plus le Luxembourg ou la Suisse, le Royaume Uni je ne pense pas non plus, les USA, ça m’étonnerait) Bref, c’est où ?

                  Tu vois ce que je veux dire ?

                • patdu49 patdu49 11 mai 2010 14:39

                  bah ouvre les yeux camarade ..

                  pour moi aucune raison de quitter mon pays, dailleurs j’ai pas les moyens des éxilés fiscaux pour se faire ...

                  mais tu prends des pays nordiques, qui sont sans être des paradis, bien + équitables et bien + efficaces, dans bien des domaines, que la France, ... je ne dis pas qu’il faut faire systématiquement des copier-coller aveuglement ...

                  mais on peut quand même comparer et pourquoi pas s’inspirer ..

                  quand des riches sont moins riches, mais n’en crêvent pas, et que les moins riches sont moins riches, mais ne sont ni pauvres, ni précaires, car des minimas sociaux dignes de ce nom, ça se passe plutot pas trop trop mal, bref on a rien à leur envier ...

                  et là les droits et les devoirs, et une certaine fléxibilitée, peut alors fonctionner, puisqu’une garantie de ne pas pouvoir tomber pauvre.

                  par contre un autre système + équitable, une meilleur répartion des richesses, il n’y a pas de miracle, c’est POLITIQUE ...

                  au danemark par exemple, même si OUI la vie est un peu + cher, quand tu vois leur « RSA » à eux à 1200€ NET ... + élevé que nos propres salaires minimums nets, il y a bien de quoi quand même se poser des questions ...

                  404€ en france, 1200€ au danemark ... + apl + couverture maladie comme en france ..

                  par contre le patron Danois, après impot, gagnera + que sa secrétaire, mais pas souvant 3 ou 4 ou 7 ou 10 fois + ... car il ne peut pas mathématiquement bosser 3 x 8h par jour, soit 24h, encore moins davantage ... 


                • Clouz0 Clouz0 11 mai 2010 16:09

                  Danemark, 5,5 Millions d’habitants, majoritairement Luthériens, faible immigration, entreprises de type capitalisme familial, rapports sociaux marqués par l’apaisement, fort taux d’imposition...


                  Le Modèle Danois de flexicurité repose sur six piliers :

                  • Centralisation des organismes de l’emploi et de l’aide sociale sous un seul ministère 
                  • Code du travail très allégé, très peu d’interventions de l’Etat dans la législation ;
                  • Licenciement très facile pour les entreprises 
                  • Dialogue social développé entre patronat et syndicats puissants ;
                  • Prise en charge des salariés par l’État en cas de chômage dans des conditions avantageuses ;
                  • Fortes incitations à reprendre un emploi pour le chômeur (obligations de formations, suivi, sanctions financières...)

                  Le taux de chômage danois officiel en 2005 était de 5%, contre 4,6% au R-U et 9,8% en France

                  Par contre, le Taux de pauvreté est de 12% au Danemark et aux Pays-Bas, comme en France, montant jusqu’à 18% au Royaume-Uni

                  On parle parfois en France d’un « modèle danois » ou du « miracle danois » Cependant les promoteurs de ce modèle omettent de préciser tous les aspects du fonctionnement économique du pays, en particulier le fort taux de civisme et d’honnêteté de la population.


                  Moralité, Y a du travail pour tout le monde avant de devenir des Danois smiley




                • patdu49 patdu49 11 mai 2010 16:38

                  oui un petit peu de boulot .. tu as raison ..

                  mais pas tant que ça ..

                  pas une révolution par exemple de rendre le syndicalisme quasi obligatoire, afin d’équilibrer le rapport de force ...
                  et de privilégier le dialogue social, plutot que les conflits ..

                  pas une grande révolution de jouer un peu + la transparence sur l’argent public, les dépenses des élus etc ... pour moraliser tout ça ...
                   
                  c’est pas l’eldorado, bien entendu, mais une fois de +, ils ont rien à nous envier, mise à part le climat ... ce qui est déjà pas rien, et ce qui joue aussi sur les mentalités ...

                  + la tête au boulot quand en été, t’as pas la plage à 3h de toi .. et que tu penses pas a tes potes qui sont en train de bronzer et se baigner ...

                  bref, en attendant pas moi, qui va faire tout seul évoluer les mentalités sur ce que je trouve + juste comme fontionnement de la société ... et pas mes petits dialogues içi, qui vont faire la une des médias et faire ouvrir de vrais débats etc ... et remettre des cons à leur place, car en général, ils fuient les débats, sont bien trop laches .. lol


                • titi 11 mai 2010 20:20

                  Votre démonstration est pertinente mais n’est pas neuve...

                  Jadis j’ai eu la mauvaise idée de me retrouvé sur le marché du travail sans avoir redoublé et après avoir fait mon service militaire...
                  => moins de 26 ans pas droit au RMI.. presque 26 ans pas droit aux FJT parisiens. Revenus déclarés = 0 (service militaire) => 0 euros d’APL.

                  Donc rien de nouveau depuis.... 15 ans...

                  Cependant là où je vous rejoints complétement c’est qu’avec le niveau de prélèvement en France on devrait avoir un etat providence au top niveau.
                  Or pas de place dans les crèches, pas d’aides pour les jeunes, pas de transport en commun valables, etc...

                  La question c’est ou va l’argent ?


                • patdu49 patdu49 12 mai 2010 07:45

                  salut titi
                  je ne sais pas ce que c’est FJT

                  sinon c’était 25 ans le rmi pas 26
                  et pour l’apl, si 0€ de revenu, ça ouvre droit à l’apl ... bien que de toutes façons sans revenu, APL ou pas, c’est la rue assurée.

                  et tu parles d’une époque ou la vie coutait moins cher, ou on était moins fliqué, ou il y avait + de liberté, moins de chomage, un peu moins de travailleurs très pauvres, de stagiaires exploités ..

                  sinon oui je suis ok, sur le fond, y a toujours eu de la pauvreté, de la grande précarité, mais là ça s’institutionnalise, au fur et à mesure qu’il y a toujours + de riches, qui sont toujours + riches ..
                  il n’y a jamais eu autant de richesses en france qu’en 2010 ...

                  se sont les classes moyennes supérieures et classes au dessus, qui bouffent tout .. toute la politique est faite dans ce sens ...

                  niches fiscales, boucliers fiscaux, évasion fiscale et largesses du fisc (très très peu de contrôles tout un tas de revenus échappent aux impots, black, faire passer tout un tas de trucs en frais professionnels etc), défiscalisation des héritages, sociétés civiles immobilières pour echapper aux impots, loi De robien, Boorlo et compagnies etc, parts fiscales injustes qui rendent l’impot pas équitablement progressif, augmentation des impots qui ne sont pas équitables etc ... ( taxes, impots locaux, TIPP etc ..) ... allocations familiales qui ne sont pas sous conditions de revenus ... et j’en passe ..


                • titi 12 mai 2010 08:04

                  FJT c’est un foyer de jeune travailleur... grosso modo ca fait que je lâchais la moitié de mon SMIC pour une chambre de 9m2 en Seine St Denis. Avec en prime les insultes de « sale francais », « fromage blanc », et autres tous les soirs.

                  Concernant l’APL, bah si de « mon temps », pour obtenir l’APL il fallait avoir eu des revenus. Sinon c’était l’ALS pour les étudiants. Mais vu que j’étais plus étudiant et vu que l’année de référence pour mes revenus c’était le service militaire APL 0 + ALS 0 = 0. C’est en tout cas ce que m’avait sorti les gens de la CAF et je confirme que j’ai pas touché un Zloty.

                  Je vois pas en quoi le flicage aurait un impact sur le fait de pouvoir vivre ou pas...
                  Je pense que vous mélangez un peu tout.

                  Pour ce qui est du chomage vous avez la mémoire courte... le chomage, les stages ANPE « gratuits » (et ou il faut payer son transport pour y aller) cela existait il y a 15ans.

                  Je vous rafraichis la mémoire sur le début des années 90 :
                  Il y avait déjà une dette sociale à éponger puisque la CSG a été inventée en 1990 (merci M. Rocard), alors même que l’inflation était au top (3,3% en 1991, ce qui prouve au passage que la planche à billets ne règle rien)
                  Le chomage atteignais des sommets (> 10 % en 1992, merci Mme Cresson) . On parlait déjà de l’apprentissage pour réduire le chomage des jeunes... mais l’éducation nationale y était opposée (Merci M.Jospin)...

                  En fait le constat c’est que tous les problèmes actuels sont le prolongement des problèmes qu’il y a 15/20 ans, que nos politiques ont refusés d’affronter.


                • foufouille foufouille 12 mai 2010 14:30

                  @ titi
                  la caf t’a raconte des conneries
                  y a 15a j’etais aussi au chomage
                  et si on me foutait un peu la paix c’est que j’etais handicape
                  maintenant, on me forcerait certainement a crever en travaillant
                  c’est ca le flicage
                  le chomeur est responsable des delocalisations


                • foufouille foufouille 12 mai 2010 14:34

                  @ reveil
                  "Travailleur saisonnier, je ramasse les pommes et je taille les vignes autour d’Angers pour un salaire somme toute convenable. Sur 200 salariés nous sommes une dizaine de Français, je travaille avec des dizaines de Chinois, de Bulgares, de Hongrois, de Polonais, de Roumains, d’ Africains...¨Pourquoi ???? parce que mon employeur ne peut pas faire autrement, les Français n’ont pas envie de travailler."
                  entre deux saisons, tout le monde fait comptable ?
                  ya 20a, c’etait deja pareil
                  pour l’anpe, ils y connaissent rien donc ils envoient des blaireaux
                  ya 20a, tu avait des primes moins de quotas, et embauchait quand tu voulait
                  entre deux tu touchais les assedics

                  reste que les etrangers, ont de quoi vivre chez eux entre 2 saisons
                  nous non !


                • patdu49 patdu49 12 mai 2010 17:20

                  dailleurs concernant le travail dit « saisonnier », les indémnités assedics sont déplorables, sortent du régime classique, en gros c’est la baise.

                  le montant de l’allocation est affecté d’un coefficient de minoration.
                  en gros t’as 2 fois moins qu’un contrat « classique » 

                  de + à compter du 18 janvier 2006, le nombre d’admissions au titre du chômage saisonnier est limité à 3.

                  une personne que j’ai renseigné il y a qq temps, qui a travaillé aux verger de l’anjou ( ça m’est arrivé aussi par la passé) :

                  en mars je travaille 137 h au Vergers de l’Anjou (pommes) soit du 2/03 au 6/03 puis du 16/03 au 20/03 / du 23/03 au 27/03 soit 3 semaines
                   
                  en avril je travaille 72h soit 9 jours vergers de l’anjou (pommes) 
                   
                  en mai je travaille 118h du 04/05 au 23/05 (les fleurs)
                   
                  en juin je travaille que 6h ( je fais du ménage)
                   
                  en juillet je travaille 135h du 06/07 au 31/07 (horticulture)

                  "avis de prise en charge à l’allocation D’aide au retour à l’emploi (ARE) 
                   
                  -d’un montant de journalier net de 5.97€ 
                  -calculé sur un salaire journalier brut moyen de 24.14 €
                  -a compter du 22 octobre 2009 


                • ak47 6 juin 2011 20:58

                  moi j’ai mon meilleur pote qui a perdu sont job avant la crise ,il touche 680euro de rsa +apl,avec un crédit de 2800euro soit 105euro a rembourser par moi ,il vie dans une chambre d’hôtel a 600euro ,quand j’entend tout ces gens dire ces des profiteur j’ai envie de leur péter la gueule ,mais vraiment ! je lui donne tout les moi ceux qui peut pas avoir par l’aide alimentaire cet a dire du tabac a rouler ,je le dépanne de 10,20euro par ci par la quand il y a une soiré entre amie ou autre il n’ose plus sortir par honte j’en ait la larme a l’oeil mais je l’oblige en lui disant vient je te file de quoi pouvoir te payé ton verre ou autre qu’il puisse être a l’aise ,ces dure pour lui,ces mon pote et quand j’étais plus jeune il m’avais aider et je l’oublierais jamais !mais entendre tout ces gens s’en prendre a ces personne démunie et dans la souffrance ,je peut vous dire que j’ai la rage contre ces cons !


                • Bulgroz 11 mai 2010 11:27

                  Je dédicace spécialement mon post à Artemis, le gars qui se pince le nez.

                  Dans le rapport de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPS) publié en Mars 2010, on donne les taux de pauvreté par origine ethnique (euh, je corrige selon l’origine géographique, l’ethnique, c’est interdit).

                  Cette étude a été déterminée à partir des AME et minima sociaux (RMI, ASS, API). Page 107 du rapport

                  Taux de pauvreté Français d’origine : 11%

                  Taux de pauvreté Immigrés : 21%
                  dont
                  Taux de Pauvreté Immigrés Maghreb : 40%
                  Taux de Pauvreté Immigrés Afrique :41%
                  Taux de Pauvreté Immigrés Europe des 15 : 11%
                  Taux de Pauvreté Autres pays d’Afrique 27%
                  Taux de Pauvreté Autres : 37%

                  http://www.onpes.gouv.fr/IMG/pdf/RapportONPES_2009-2010.pdf

                  Moi qui pensais que l’immigration allait pérenniser notre système social par répartition que la planète nous envie tant.

                  Peut être, en avons nous pas fait assez !!

                  Qu’en pense Artemis,le gars qui se pince le nez ?



                  • foufouille foufouille 11 mai 2010 12:03

                    que bulgroz fait parti de ceux qui importent les esclaves
                    au debut les mains calleuses avait du boulot
                    mais de nos jours les etrangers europeens les ont remplacer
                    trop dur a comprendre pour un australopithebulgrozoide


                  • ARTEMIS ARTEMIS 11 mai 2010 13:17

                    A Bulgroz

                    vous devriez être plus clair !

                    que voulez vous dire ? que La pauvreté est le fait des immigrés ?



                  • Cogno2 11 mai 2010 16:20

                    que voulez vous dire ? que La pauvreté est le fait des immigrés ?

                    Je pense qu’il pousse aussi fort qu’il peut pour que quelqu’un le dise à sa place.


                  • FRIDA FRIDA 11 mai 2010 22:50

                    @Bulgroz
                    Votre commentaire est tendancieux et manipulateur, à moins que vous ne soyez un inculte incapable de lire, c’est à dire de comprendre un texte.
                    les statistiques que vous donnez, concernent la pauvreté selon l’origine géographique, à savoir les personnes ou les ménages qui ont moins de 60% de revenu médiane, ce seuil est de 908€, ou 50% de revenu médiane et dans ce cas le seuil est de 757€ par mois et pour une personne. (ce tableau figure également dans l’étude citée dans la note n°116).
                    Ces seuils vous placent dans la pauvreté mais ne vous ouvrent pas pour autant des droits à des prestations sociales.
                    Il y a un nombre de gens, immigrés ou pas qui sont dans la pauvrété mais qui ne bénéficient pas d’aides. Celles-ci sont conditionnées par un seuil de ressources.
                    les statistiques que vous avez citées concernent la pauvrété et non les aides sociales accordées aux immigrés.
                    Le rapport sur lequel vous vous appuyez renvoie à cette étude, en bas de page N°116 « De même, l’enquête menée par la DREES en 2006 permet pour la première fois d’informer sur le poids au sein des principaux minima sociaux (RMI, ASS API) des immigrés et des descendants d’immigrés comparativement aux Français d’origine. Elle permet de renseigner, pour les allocataires du RMI, sur le rôle joué par l’accompagnement et sur leur devenir à la sortie de ce minima116 ».
                    et bien, la note indique la référence et je vous donne le lien
                    http://www.caf.fr/web/WebCnaf.nsf/090ba6646193ccc8c125684f005898f3/0f07589d 58dce317c12576fe003779c9/$FILE/PSF99-1-DidierGelot%20et%20ClaudeMinni.pdf
                    et elle est beaucoup plus nuancée que ce que laisse entendre votre commentaire. Et elle a été faite sur un échantillon, donc elle est imparfaite.
                    Ce que je déduis de votre commentaire, c’est qu’il est orienté, et ne fait nullement acte de débat. Vous prenez des chiffres, vous les sortez de leur contexte pour dire que les immigrés profitent plus que les nationaux des aides sociales. Et le reste de l’étude qui parle de difficultés plus grandes de ces populations qu’est ce que vous en faites. Cette étude analysait également d’autres publics, en fonction du sexe (homme/femme), diplôme, l’âge etc. Mais visiblement, un seul aspect vous obssède.
                    l’auteur parle d’une réalité avec ses mots et ses phrases, il la traduit très bien. Mais certains le prennent de haut, comme si la pauvreté, le chômage, le social ne peut être abordés que par un sociologue, un philosophe, un journaliste, bref, un diplômé. C’est ni plus ni moins que de pédantisme. Sa démonstration est concrète et ne souffre pas de théorisation inutile.

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès