Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le RSA, un geste social fort du président Nicolas Sarkozy

Le RSA, un geste social fort du président Nicolas Sarkozy

La politique sociale du président Nicolas Sarkozy.

Le RSA est un formidable outil pour sortir de l’exclusion sociale des personnes laissées sur le chemin de l’intégration sociale et économique depuis la création du RMI par les socialistes.

Selon la presse, le président de la République, Nicolas Sarkozy, va proposer de taxer les revenus du patrimoine et de placement pour financer le RSA.

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080827/tbs-social-pauvrete-emploi-rsa-sarkozy-m-f41e315.html

D’après les services du haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté qui ont publié les résultats d’un premier bilan sur l’expérimentation du revenu de solidarité active (RSA), les expérimentations sur environ 110 000 bénéficiaires du revenu minimum d’insertion (RMI) et sur 20 000 titulaires de l’allocation de parent isolé (API) accroîtraient d’environ 25 % le taux de retour à l’emploi, par rapport aux taux affichés dans les secteurs témoins par les seuls bénéficiaires du RMI ou de l’API.

http://www.premierministre.gouv.fr/IMG/pdf/CP_Faits_marquants_sur_les_experimentations_rSa_VDEF.pdf

Ce premier bilan apporte également d’autres informations plus qualitatives.

Ainsi, le RSA semble fonctionner également pour les personnes qui étaient assez éloignées du marché de l’emploi.

Près des deux tiers (60 %) des bénéficiaires du RSA sont ainsi au RMI depuis plus de deux ans, dont 34 % depuis quatre ans et plus.

En termes de profil, les allocataires au titre du RMI se répartissent de façon assez égale entre les différentes tranches d’âge :

24 % de moins de 30 ans,
34 % de 30-39 ans,
27 % de 40-49 ans
15 % de 50 ans et plus.

Les femmes représentent 60 % des bénéficiaires.

Les bénéficiaires au titre de l’API sont sensiblement plus jeunes (compte tenu des conditions d’accès à cette prestation), avec 46 % de moins de 30 ans.

En matière de débouchés, l’étude montre que, sur les 1 000 premiers contrats signés, le secteur marchand assure près des deux tiers des emplois.

En revanche, ces emplois restent relativement fragiles.

Seuls 28 % des allocataires du RSA bénéficient d’un emploi durable (CDD ou CDI d’une durée supérieure à six mois).

Le reste des allocataires se répartit entre les contrats aidés (30 %), les CDD de courte durée ou les emplois intérimaires (26 %), la mise à son compte (8 %) et la formation (6 %).

Dernier point, qui justifiait à l’origine la création du RSA : le retour à l’emploi des bénéficiaires de cette prestation leur permet de disposer d’un surcroît net de revenu compris en moyenne entre 100 et 200 euros par mois.

Ces chiffres, à caractère partiel dans l’attente d’un bilan complet de l’expérimentation, plaident nettement en faveur de la généralisation du dispositif. Il convient toutefois de prendre en compte les effets propres à toute expérimentation, qui voit généralement les différents acteurs concernés s’investir davantage qu’en régime de croisière.

Dans son avis du 23 mai dernier sur "Les conditions de la réussite du RSA pour l’emploi", le Conseil d’orientation pour l’emploi avait d’ailleurs bien pris soin de préciser que la réussite du dispositif dépendra pour une grande part de la mise en œuvre d’un "accompagnement professionnel systématique".
http://www.coe.gouv.fr/IMG/pdf/COE_-_Avis_RSA.pdf

Jamais un gouvernement n’aura fait autant pour permettre à la France de mettre
fin à ce crime économique qui aura consisté à abandonner à la misère une partie de nos concitoyens

Aujourd’hui, un homme, Nicolas Sarkozy, lance un message politique fort, que personne en France depuis 1988 n’avait fait : supprimer la misère en France.

Il est le seul à agir et soyons certain qu’ici encore sa politique de réformes voulues par les citoyens français soulagera les millions de personnes exclues du monde du travail.

Cette mise en application du RSA suivi de la réforme de la formation professionnelle permettra de donner les outils nécessaires à la réussite de cette politique sociale que la France attendait depuis des années.

Merci Monsieur le président

Références : http://www.premierministre.gouv.fr/IMG/pdf/Dossier_de_presse_Faits_marquants
http://www.premierministre.gouv.fr/information/les_dossiers_actualites_19/revenu_solidarite_active_920/
http://www.grenelle-insertion.fr/
http://www.touteslesreformes.com/


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (220 votes)




Réagissez à l'article

221 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 29 août 2008 12:28

    dieu a entendu ton appel ! oh ! fidele du nagui bocsa !
    pour remercier ton dieu tu devras reciter a genoux : notre pere.........
    en hongrois bien sur


    • Engel Teufel 29 août 2008 12:33

      @ "foufouille"

      Même sans diplômes, si j’avais un QI de 130 et si je n’étais pas handicapé ainsi que frappé par une maladie génétique depuis 15 ans, j’écrirais des textes autrement meilleurs que vos commentaires laconiques, lapidaires, hermétiques, abscons et non argumentés.



    • foufouille foufouille 29 août 2008 12:40

      je peut pas taper trop longtemps.
      argumente avec lerma..........
      il prend effectivement sarko pour dieu ou il est homo


    • Nobody knows me Nobody knows me 29 août 2008 14:23

      Même sans diplômes, si j’avais un QI de 130 et si je n’étais pas handicapé ainsi que frappé par une maladie génétique depuis 15 ans, j’écrirais des textes autrement meilleurs que vos commentaires laconiques, lapidaires, hermétiques, abscons et non argumentés.

      Vous vous êtes trompé, vous avez adressé ce post à foufouille, alors qu’il s’agissait de lerma... ;-p

      Par ailleurs, je n’ai rien compris à votre phrase. C’est pour blesser ou pas ? Car un QI de 130 me paraît plutôt fort raisonnable et ne rabaisse en rien foufouille...
      On peut affirmer par contre que votre commentaire, est un exemple à prendre dans toutes les grandes écoles pour décrire une argumentation de qualité... J’déconne.

      Détendez-vous, on est sur un article de lerma...


    • Nobody knows me Nobody knows me 29 août 2008 14:24

      WOW ! C’est quoi ce bug ? Je me retrouve au-dessus du post auquel j’ai répondu !


    • foufouille foufouille 29 août 2008 14:53

      son commentaire etait ironique
      130 de QI est flatteur pour certains.......


    • Nobody knows me Nobody knows me 29 août 2008 15:36

      Moi j’aimerais bien avoir une explication de son commentaire car j’y ai rien compris... smiley
      Pour le QI, quelle que soit la méthode (classique ou par rang), la moyenne est de 100. Donc 130 est relativement élevé.
      Le truc c’est que les différentes parties de sa phrase sont contradictoires, il me semble :

      • Même sans diplômes
      • si j’avais un QI de 130
      • si je n’étais pas handicapé ainsi que frappé par une maladie génétique depuis 15 ans
      • j’écrirais des textes autrement meilleurs que vos commentaires laconiques, lapidaires, hermétiques, abscons et non argumentés.
      Quel est le rapport avec son soi-disant handicap et sa maladie génétique ??
      N’aurait-il pas fallu écrire : "si j’avais un QI de 30" et "si j’étais handicapé ainsi que frappé par une maladie génétique depuis 15 ans" ?

    • foufouille foufouille 29 août 2008 18:54

      la reponse est ds mon profil.........
      j’ai effectivement eut plus de130 de Qi et suis handicape avec une maladie genetique...........


    • foufouille foufouille 29 août 2008 19:01

      ajoutons que nous sommes peut nombreux et instables. naturellement pour certains comprendre veut dire pouvoir agir. ce qui est le cas lorsqu’on est riche ou en bonne sante


    • Engel Teufel 29 août 2008 12:30

      Au RSA ne peut-on préférer l’Allocation Universelle, le Dividende Universel ou le Revenu d’Existence ?...

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=42444


      • La Taverne des Poètes 29 août 2008 12:39

        Ne revenons pas en arrière ! Le RSA a mobilisé beaucoup de temps et d’énergie de tous les acteurs du social, et des nombreux départements qui l’expérimente. Dans l’esprit, il est approuvé à la quasi-unanimité. Essayons plutôt à présent d’être lucides et constructufs, en regardant devant nous, et en n’hésitant pas, naturellement ,à proposer des correctifs sur ce qui cloche encore dans ce dispositif.


      • foufouille foufouille 29 août 2008 12:46

        la prochaine etape est le camp de travail. ou emmaus avec barbele

        le moins cher serait un RE avec autorisation de vivre a l’etranger


      • K K 29 août 2008 20:58

        tout à fait en phase avec Taverne. Le RSA est une bonne chose qui est née du travail des associations. M Sarkozy a eu sur ce dossier une attitude très sociale, surtout au nveau du financement.

        Bien sur, dans l’ideal, le mieux serait que personne n’en ait besoin. Mais le monde idéal n’a jamais existé. Donc ne crachons pas dans la soupe ’(populaire ?).


      • foufouille foufouille 29 août 2008 21:29

        bonne chose pour l’esclavage....
        sinon va booser durant tes vacances chez emmaus............


      • La Taverne des Poètes 29 août 2008 12:34

        Le RSA, un point capital.

        Le président de la République a pris le risque de perdre une partie non négligeable de son électorat de droite avec cette mesure. Mais il marque un point capital en décidant de ponctionner un point sur le capital. On pourra toutefois lui reconnaître ce courage et aussi de la lucidité (une certaine tactique aussi vis-à-vis de ses adversaires).

        Que pouvait-il faire ? Les choix possibles (limités en cette période budgétaire difficile)

        1- Financer à minima : en ce cas, le RSA n’aurait été qu’une simple aide financière (comme je l’ai expliqué dans mon article récent sur Agoravox) puisque l’accompagnement vers l’emploi n’était pas financé. L’esprit initial du projet Hirsh disparaissait et cela revenait à changer les noms de "RMI" et l’"API" en "RSA".

        2 - Financer en prenant sur la PPE (prime pour l’emploi) : c’était injuste socialement (prendre aux pauvres pour donner aux pauvres)

        3 - Faire appel à la solidarité nationale en créant une taxe sur le capital et les revenus fonciers par exemple. C’est une décision lucide qui sauve le projet RSA. Néanmoins on peut critiquer deux choses : l’intervention de cette mesure postérieurement à la loi TEPA, ce qui fait que se trouvent exonérés les riches bénéficiaires du bouclier fiscal, le risque de fragiliser certains propriétaires bailleurs à faibles revenus. Il faudrait, à mon avis, examiner ces deux points et corriger ces défauts.

        Le financement du RSA étant désormais assuré, son esprit initial est restauré et je ne vois plus grand chose à reprocher à cette mesure qui permet déjà un retour à l’emploi de 25% chez les bénéficiaires.

        Bien sûr le financement est contestable mais il est bien plus juste que le financement par suppression de la prime pour l’emploi. Cette prime ne sera pas supprimée mais plafonnée et intégrée dans le dispositif du RSA.

        Bien sûr les classe moyennes (supérieures) sont touchées mais c’est mieux que de prendre aux pauvres pour donner aux pauvres comme il était prévu d’abord.

        Bien sûr le gouvernement affiche ses incohérences : après le paquet fiscal et les promesses électorales, il crée une nouvelle taxe et s’en prend au capital, mais il est juste de demander un effort de solidarité à la société dans le but de permettre aux exclus de retrouver un emploi sans perdre d’argent sur leurs maigres revenus.

        Ce que l’on peut seulement déplorer, c’est l’intervention de cette taxe postérieurement à la loi TEPA. Ce qui fait que les grandes fortunes sont protégées par le bouclier fiscal. Et d’autre part le risque que certains propriétaires bailleurs modestes soient mis à contribution, ce qui est choquant par rapport au cadeau fiscal fait aux premiers.

        Je soutiens l’idée de Sarkozy de ponctionner 1,1 % sur le capital et les revenus fonciers mais je pense qu’il faudrait que des correctifs soient votés pour corriger les défauts relevés.

        Et j’espère que le MoDem agira dans ce sens, par des propositions constructives, et ne se contentera pas de critiquer en bloc la politique de Sarkozy. Cela serait contre productif, voire piégeux, pour ce parti.


        • Tarouilan Tarouilan 29 août 2008 16:48

          Nous souhaitons tous pour Lerma, que le clown compulsif à talonnettes fasse un jour quelque chose de bien......, la foi la mieux trempée, a besoin de loin en loin d’un miracle, mais on peut avoir de sérieux doutes... et il semble que cette nouvelle formule générerait des économies substantielles..... ne serait-ce la son principal intérêt...


        • K K 29 août 2008 21:00

          sincèrement, je pense que ce RSA est la meilleure décision prise par Sarkozy depuis son élection. Peut être même la seule bonne pour le moment.


        • K K 29 août 2008 21:06

          @ Lerma,

          Le RSA est une bonne chose à mon avis. Mais si je suis heureux qu’un point de vue favorable soit publié, je regrette que vous n’ayez pu vous empécher de critiquer en bloc tout ce qui existait déjà et qui répondait à des besoins qui ne sont peut être plus ceux d’aujourd hui mais qui furent ceux de l’époque lorsque les dispositifs furent mis en place.


        • LE CHAT LE CHAT 29 août 2008 12:41

          les mots me manquent pour exprimer toute la gratitude envers l’action admirable de notre président que le monde entier nous envie !

          L’auteur pourrait il intervenir afin que les futurs allocataires aient droit en prime au CD de dame Carla ?

          Je suis submergé par l’émotion !


          • La Taverne des Poètes 29 août 2008 12:48

            Le matou : il est vrai que le ton flatteur de l’article prête un peu à sourire. Mais que voulez-vous, c’est Lerma. Il est comme ça ! smiley Attachons-nous à discuter du fond et oublions cette forme passionnée assez propagandiste.

            Je remercie Agoravox d’avoir publié cet article pour faire contrepoids aux deux autres. C’est respecter la pluralité d’opinions.


          • Philou017 Philou017 29 août 2008 15:54

            Il est scandaleux que Lerma ait pu publier son article orienté et partisan ! On voit bien qu’Agoravox favorise la droite dure et démagogique aux dépend des humanistes de gauche. Il s’agit là d’une censure orientée qui favorise une certaine opinion !
            La direction cherche à occulter toute tendance à la remise en cause du pouvoir en place.

            Les auteurs progressistes sont victimes de discrimination, c’est toujours la même propagande qui est publiée. Les TPS (Tous pour Sarkosy) ont infiltré Agoravox.
            C’est un scandale !

            Lerma017

            PS : pardon à Agoravox...


          • Philou017 Philou017 29 août 2008 15:59

            Lerma : Aujourd’hui, un homme, Nicolas Sarkozy, lance un message politique fort, que personne en France depuis 1988 n’avait fait : supprimer la misère en France.

            C’est curieux, cet engagement fort m’avait échappé dans l’énumeration du programme de Sarkonéant.

            J’ai compris : Il s’agit d’éliminer les pauvres des statistiques. Quel habile politicien...


          • tseparis tseparis 29 août 2008 16:41

            d’autant que le montant du RSA, mensuel, a été dans la foulée égalitaire aligné sur le cher salaire de notre auto-augmenté chef de l’Etat au lieu de rester l’ aumone insultante et indécente sous le seuil de pauvreté ne permettant pas de vivre décemment, ni de subvenir à l’intégralité de tous ses besoins.

            C’est-à-dire que ces petits veinards toucheront le jackpot avec 144 000€/mois/net.
            Elle est pas belle la vie ?
            J’adore les flagorneurs de tous poils, car on reconnait l’esclave a ce qu’il dit toujours "oui" aux mesures les plus attentatoires à sa dignité, à ses droits élémentaires. Pour rester polie.


          • A. Nonyme Trash Titi 29 août 2008 17:37

            @Philou017

            Oui cet article est partisan. Non, AVOX n’est pas le recueil des Tous Pour Sarkozy, ou alors, vous ne lisez jamais les articles qui y sont publiés car à mon sens, c’est plutôt largement le contraire !!!

            Rien n’est scandaleux à ce qu’un rédacteur exprime une opinion engagée. Et venant de Lerma, cet engagement n’est pas une surprise, mais il n’est pas moins respectable qu’un autre !

            Si vous souhaitez lire des choses qui ne confortent que votre opinion et ne vous scandalisent pas, lisez L’Huma et même, abonnez-vous, ils ont bien besoin de lecteurs.


          • logan 29 août 2008 18:01

            Je ne crois pas que ce soit le côté partisan mais le côté culte de la personnalité qui dérange.


          • Philou017 Philou017 29 août 2008 19:03

            Trash Titi : c’est de l’umour.
            J’essayais de parodier Lerma...


          • vivelecentre 29 août 2008 12:42

            bravo la Taverne , pour votre commentaire mesuré pour saluer une action d’un gouvernement que vous ne soutenez pas

            C’est cela être constructif ! et j’aimerais bien que Bayrou nous fasse pour une fois la démonstration que c’est possible au modem
            malheureusement sa haine et son orgueil lui ont encore une fois fait adapter une position d’opposition ....de principe ...

            Bien evidemment, sur ce site on va voir se déchaîner les haineux de tout bord sur ce sujet proposé par Lerma..
             
            Leurs critiques systématiques leur ont fait perdre depuis longtemps toute credibilité....


            • foufouille foufouille 29 août 2008 12:49

              il s’agit d’un enieme contrat aide temporaire. comme les TUC en 81. ds 3a, on en refait un autre


            • La Taverne des Poètes 29 août 2008 12:59

              Non. Rien à voir avec les TUC. Beaucoup d’avancées, d’études et de réflexions depuis (dont le bilan de 20 ans de RMI). Hirsh a beaucoup travaillé, les associations et les départements aussi. Je crois que tout le monde devrait y mettre de la bonne volonté pour améliorer encore, sachant que ce ne sera jamais suffisant ni parfait.

              A "vivelecentre" : Merci. Mais qu’on se rassure, j’ai aussi des défauts ! smiley
              Sinon rien de changé, je reste fidèle au MoDem.


            • appoline appoline 29 août 2008 14:00

              D’après certains énarques, Hirsh est un bel arriviste et surtout très bien payé. Ce qui me gène, c’est que le financement du RSA va encore ponctionné les épargnants modestes qui mettent de côté quelques euros pour se faire une petite retraite ou autre au lieu de piquer l’argent là où il est. Le gouvernement devrait déjà réduire son train de vie ; il faut être crédible quand on prend des décisions de cet ordre.


            • foufouille foufouille 29 août 2008 14:31

              ha tuc, cae, cav.........
              une longue liste


            • Alpo47 Alpo47 29 août 2008 17:47

              Bien entendu. Comme vous l’indiquez le financement du RSA ne va nullement toucher tous ceux qui ont bénéficié du "paquet fiscal" de 15 milliards : Les grosses fortunes ne sont en rien concernées.
              Rien d’étonnant Sarko et son GVT sont au service de cette "élite".
              Seuls vont payer, les titulaires de petits patrimoines boursiers, d’assurance vie, d’appartements en location, bref , cadres moyens, enseignants, commerçants, professions libérales ...

              Quand à l’article de lerma, qu’en dire ? Rien.


            • Emile Red Emile Red 29 août 2008 12:56

              Etrange comme personne n’a compris le principe du 1,1% de taxe sur les capitaux et dividendes.

              Comme un boomerang, cette tae va frapper en plein dans la tête, qui donc ?

              Un joli camouflet et pesonne pour s’en émouvoir, même la Taverne ne voit pas.
               
              Si cette taxe est prélevée sur les revenus locatifs, il est bien évident que les loueurs vont augmenter leurs loyers et qui paie ? Si les dividendes tels qu’expliqué par nos butors hollywoodiens sont taxés, ou ce sont les intêressements modestes que touchent les ouvriers qui financent, ou ce sont les parts actionnariales, qui bien entendu demanderont un réajustement en augmentant la compétitivité.

              Résultat de la sauce qu’ils nous font gober, ce sont les plus faibles revenus et les classes moyennes qui paient.

              Pourquoi notre bon Nainbus n’a pas taxé les échanges d’actions ou les capitaux dormant ? On se le demande, enfin je dois être le seul...


              • La Taverne des Poètes 29 août 2008 13:01

                Les loueurs augmentent toujours leurs loyers de toute façon...


              • Emile Red Emile Red 29 août 2008 13:32

                Ils l’augmenteront un peu plus, et dans une certaine mesure pourquoi leur donner tord, en attendant ce sont les locataires qui paieront et en particulier les plus pauvres parceque les plus nombreux.


              • chria chria 29 août 2008 15:13

                Pas tous, mon proprio me l’a augmenté de 10 euros en 6 ans !
                Quel saint homme !


              • xa 29 août 2008 16:39

                "Ils l’augmenteront un peu plus, et dans une certaine mesure pourquoi leur donner tord, en attendant ce sont les locataires qui paieront et en particulier les plus pauvres parceque les plus nombreux."

                Vu que l’augmentation est limitée juridiquement ... et que la plupart des proprios appliquent déjà le niveau maximum, je rejoins Taverne là dessus, ca ne va pas changer grand chose pour les locataires, qui se seraient pris la même augmentation sans la taxe.


              • Alpo47 Alpo47 29 août 2008 17:50

                Félicitations, moi c’est 20 euros en 9 ans.


              • tvargentine.com lerma 29 août 2008 12:56

                Je vous invite en démocrate à regarder sur http://www.elysee.fr/webtv/ l’argumentation du Président sur cette grande réforme sociale

                Personne ,même à gauche ne conteste le succes de cette réforme

                Il était difficile de dénaturer une réforme qui entend faciliter le retour à l’emploi et améliorer les revenus des "travailleurs pauvres". et laissent entrevoir une amélioration de 25% du taux de retour à l’emploi d’après les expériences qui ont eu lieu dans les régions à majorité socialistes

                C’est une révolution complète dans la définition de nos politiques sociales et voila le PS KO en plein congrés ,enfermés dans des débats de personnes stériles et rien à proposer !

                En pratique, le RSA devrait concerner 3,7 millions de personnes et permettre à 700.000 d’entre elles (sur un total de 7 millions) de dépasser le taux de pauvreté (60% du revenu médian).

                Vous êtes contre ????????????????????

                Autre innovation sociale

                 Le nouvelle prestation sera bien ouverte aux "travailleurs pauvres", c’est-à-dire aux salariés à faibles revenus sans être pour autant passés par le RMI et le dispositif d’insertion

                LES REACTiONS

                "Une bonne nouvelle" et "un changement d’état d’esprit" pour le délégué général d’Emmaüs France,

                "Une bonne chose" pour le président d’ATD Quart Monde,

                "Un financement "plus juste" pour la présidente de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale" (Fnars)

                Les principaux acteurs de l’insertion ont réagi favorablement à l’annonce d’un financement du RSA assuré pour l’essentiel par une taxe sur le capital

                Avoir l’esprit ouvert,c’est avoir l’esprit de solidarité pour tous,car nous n’avons pas le droit de laisser des personnes dans la misère sociale

                Vous devriez reconnaitre la dimension sociale de cette loi















Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès