Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le « sauvetage » de Chypre : L’Europe et l’Empire

Le « sauvetage » de Chypre : L’Europe et l’Empire

Au delà du traitement médiatique habituel, il convient sur un sujet aussi complexe de faire sa place aux analyses les plus larges possibles. Si le système financier européen est sauvé, on peut se poser la question pour Chypre.

Source 
 

JPEG - 4.4 ko

Et voilà, les bourses montent, l'Eurogroupe se réjouit d'un accord "équitable pour tous", l'île est "sauvée" et les méchants russes ne sont pas contents et râlent sur "l'argent volé" (je précise que je suis ironique).

- Néanmoins on peut se poser quelques questions sur le caractère équitable d'une mesure qui distingue entre comptes bançaires assurés selon les règles de l'UE et les autres. Si des épargnants européens vont donc subir certaines pertes ce sont principalement les étrangers qui vont subir une perte sèche comprise entre 30 et 40% de leurs comptes en banques. Drôle d'équité que de frapper l'argent vendu comme majoritairement sale ou placé la par opportunité en exonérant ceux qui auront eu la bonne idée de placer leur argent sale avec une assurance.

- Il faut également qu'on m'explique la logique de l'argument : "les contribuables ne seront pas mis à contribution"... Vous aimeriez qu'on vienne vous prendre 30% de votre compte en banque en lisant dans le journal le lendemain : Remerciez le gouvernement ou l'Europe, les impôts n'augmentent pas. De plus cet accord n'est que le 1er pas, une fois que le secteur bancaire sera "démantelé" les conséquénces sociales seront lourdes du fait de la structure économique de l'île. Le contrôle des capitaux mis en place pour éviter une fuite va faire plonger bon nombre de PME et d'entreprises de l'île dans une grave crise que les négociations avec la Troika pour instaurer une rigueur budgétaire va encore aggraver et on retrouvera le cercle vicieux à la grecque.
Toutes ces contradictions se retrouvent dans les discours divers des économistes. Zerohedge a même pointé tous les changements de discours du ministre des finances chypriotes au cours de la semaine.

- Comme pressenti et de manière plus globale il y a une interrogation sur le sens à donner à toutes ces mesures exceptionnelles qualifiée "d'expérience en modèle réduit" et que j'avais évoqué la dernière fois concernant la méthode des "petits pas" de Monnet.

- De la manière dont les négociations ont été menées, on voit encore une fois de plus très bien la collusion d'intérêts entre les USA et l'UE, face à la Russie notamment. Prémices à l'émergence à moyen terme d'une zone euramérique. (Si vous en doutez lisez ceci). Moi personnellement on ne m'a pas demandé mon avis.

- De manière plus profonde encore toute cette expérience en modèle réduit participe sans doute des prémices qui nous attendent si la situation continue ainsi. Mobilisation de la force en cas de troubles (définis de manière très large). Il est même fait un parallèle entre la situation européenne actuelle et la période troublée entre la République et l'Empire à Rome qui nous laisse une alternative entre balkanisation et centralisation autoritaire bafouant les restes de démocratie.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • jullien 26 mars 2013 09:55

    C’est le huitième article de la journée que je « plusse ». Je ne sais pas si je suis le seul à penser cela mais j’ai l’impression que cela faisait des mois que nous n’avions pas eu d’édition aussi bonne.


    • Deneb Deneb 26 mars 2013 10:17

      Je suis assez d’accord. En effet, Agoravox a fait le ménage parmi les trolls les plus tricheurs, vous remarquerez qu’ils ont viré Fatale, je ne suis pourtant pas sûr qu’ils aient réussi à virer tous ses autres pseudos. Comme Fatale avait pas mal de voix en modération, c’est clair que sans ses voix, les articles sont de bien meilleure qualité. Faire la guerre aux multis, c’est bien, mais ça devient de plus en plus difficile avec la multiplication des points d’accès. Je souhaite bon courage aux administrateurs.

      Il resterait à élaguer la surpopulation des militants politiques pour que ce forum devient vraiment le reflet d’une véritable expression démocratique, ce à quoi il aspire, j’espère. Notamment la clique des staliniens avec l’insulteur Michel Maugis (multi tricheur notoire) à leur tête. D’ailleurs, il redoute surement cette purge, il ne s’est pas manifesté depuis une semaine. Puis il y a la clique nazi bio-energetique d’Alinéa, sans oublier les islamistes iranophiles d’Allain Julles. Bref, il reste du pain sur la planche.
      Je souhaite vivement qu’Agoravox réussit à assainir leur site, le seul moyen pour que les rédacteurs et commentateurs intéressants reviennent. En effet, j’ai vu partir des bijoux de pertinence.


    • BA 26 mars 2013 13:58

      Mardi 26 mars 2013 :

       

      Des mesures de contrôle strict des capitaux, « temporaires » selon le président chypriote Nikos Anastasiades, ont dû être mise en place pour éviter un « bank run » qui pourrait à lui seul causer la faillite de l’île. Bref, le bilan est lourd. « Chypre est un cas spécifique », a tenté de rassurer le chef de file des ministres des Finances de la zone euro Jeroen Dijsselbloem après avoir provoqué la stupeur dans l’après midi en sous-entendant que cette approche pourrait à nouveau être adoptée à l’avenir. La peur d’un précédent est bien là. D’autant que des craintes pèsent désormais sur une autre petite économie de la zone euro au secteur bancaire hypertrofié : la Slovénie.

       

      http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20130326trib000756035/chypre-apres-le-soulagement-l-heure-du-bilan-pour-les-marches.html

       

      Comment ça, les craintes pèsent désormais sur la Slovénie ?

       

      Mais les craintes pèsent aussi sur le Luxembourg.

       

      Les craintes pèsent aussi sur Malte.

       

      Les craintes pèsent aussi sur Jersey et Guernesey.

       

      Dans les mois qui viennent, les économies européennes qui ont un secteur bancaire hypertrophié vont subir le sort de Chypre.

       

      C’est le mektoub.


      • lechoux 26 mars 2013 15:33

        Sur le Luxembourg ? Quand le Luxembourg sera en difficulté, vous pouvez être sûr que l’Europe sera à feu et à sang. Le Luxembourg est la banque de la CEE, le lieu de toutes les compensations de l’Europe vis à vis des places financières hors Europe, la place financière de toute les multinationales implantées en Europe et de tous les tricheurs Européens dont les élus.

        Malte, Jersey et Guernesey peuvent tomber, je m’en gratterai une.


      • ecolittoral ecolittoral 26 mars 2013 14:14

        « le système financier européen est sauvé.... » Ah bon ? « Les bourses remontent » C’était ce matin ! elles redescendent...et Wall street n’ouvre que dans quelques heures !!!!!

        Le CAC se maintient à + 0,50%, BNP navigue à + 0,30%(miracle), crédit agricole dans le rouge entre deux eaux et SG au fond ! Les Italiens retiennent leur respiration, Madrid et Lisbonne ne dorment que d’un oeil.

        Piocher dans les comptes est l’une des dernières fausses solutions. Chypre aujourd’hui mais demain ? Ils sont passés à deux doigts de la faillite et du défaut de paiement.
        Mais tout le monde est à deux doigts !!!!
        Je me souviens d’une question de monsieur Sarkozy en juin 2012. il s’adressait (je crois) à son ministre des finances : « Si on veut recréer notre monnaie, il faut combien de temps ? »

        • lechoux 26 mars 2013 15:35

          Pour répondre à votre question, car il n’y a pas que lui qui s’y est intéressé, pour changer de monnaie, il nous faut le temps de le dire : « Les Francs CFA ont cours en France ».


        • BA 26 mars 2013 16:19
          Mardi 26 mars 2013 :

          1- D’abord, il y a eu la Grèce.
          2- Ensuite, l’Irlande.
          3- Ensuite, le Portugal.
          4- Ensuite, l’Espagne.
          5- Ensuite, Chypre.
          6- Demain, ce sera le tour de la Slovénie.

          Slovénie : Moody’s abaisse la note de la deuxième banque du pays NKMB.

          L’agence d’évaluation financière américaine Moody’s a abaissé mardi la note de la deuxième banque slovène NKMB, en raison des craintes concernant l’économie du pays membre de la zone euro, qui pourrait être contraint de demander une aide européenne.

          La note à long-terme de la NKMB, détenue par l’Etat, a été abaissée de deux crans de B3 à Caa2 par Moody’s, la faisant passer au rang de valeur ultra-spéculative. 

          L’agence de notation a associé sa décision d’une perspective négative en raison des craintes d’un nouvel affaiblissement du porte-feuille de crédit de la banque.

          Moody’s avait déjà dégradé le 13 mars la note de la plus grande banque slovène Nova Ljubljanska Banka (NLB), de B2 à Caa2, également au rang de valeur ultra-spéculative.

          La NKMB, détenue par l’Etat, pourrait avoir besoin d’une nouvelle injection de capital pour remplir les exigences de l’Autorité européenne des banques (EBA).

          En raison des problèmes de son secteur bancaire acculé par une montagne de mauvaises créances (7 milliards d’euros selon un rapport du Fonds monétaire international), la Slovénie pourrait devenir le prochain pays de l’UE à demander une aide de l’Union européenne, après Chypre.

          En 2012, la NKMB a réalisé 205,5 millions d’euros de perte nette, contre 81,1 millions de perte en 2011.

          Les craintes d’une demande d’aide financière de la part de la Slovénie ont fait bondir les taux d’intérêt des emprunts slovènes à 10 ans sur le marché secondaire. Ils sont passés de 5,04% la semaine dernière à 6,10% mardi. 

          En octobre 2012, ils avaient franchi la barre symbolique des 7%, alors que les syndicats menaçaient de bloquer par référendum les réformes du gouvernement de centre-droit du Premier ministre conservateur Janez Jansa.

          Le FMI et l’UE ont demandé au nouveau gouvernement de centre-gauche du Premier ministre Alenka Bratusek de s’attaquer à la crise du secteur bancaire du pays.


          • Deneb Deneb 26 mars 2013 17:19

            Ils ont viré Jansa, un homme sage, pour mettre en place la petite nenette et ses macs, les vieux cocos de l’arrière avec le parent Kucan. Elle a eu son diplôme de management en plagiant . Le gouvernement qu’elle a crée n’a pas tenu 1 semaine, il y a déjà un rémaniement.
            .


          • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 26 mars 2013 18:17

            Bonsoir,

            Si je ne m’abuse, tous les actifs financiers pourris qui plombent une à une toutes les banques européennes, ils viennent des banques US non ??
            Merci à GS et à tous ses sbires aux commande de l’Europe, qui détruisent l’avenir de nos mômes, de nos pâturage, la relance par l’économie verte ...... Mais n’oublie pas de détourner toutes les liquidités disponible dans leurs bulles financière et leurs paradis autoriser, qui a leur tour font grossir les bulles, les bulles, les bulles, en espérant que ce soit seulement ces même bulles qui explosent, et non pas nos jeunes et très imparfaite démocratie.
            Franck

            • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 26 mars 2013 18:23

              Bonsoir,

              Veuillez m’excuser j’ai oublier le dumping fiscal au sein de l’Europe, qui a était mît en place par nos politique pour faire plaisir aux capitaine d’industrie dont les entreprises sont côté en bourse, ou je devrait plutôt dire, côté en bulle...
              Et merde tient....
              Franck

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès