Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le travail le dimanche c’est « has been »

Le travail le dimanche c’est « has been »

Le travail le dimanche c'est « has been ».

Sur le plan de la culture :

-Dans un pays comme la France riche d'histoire, de culture, de patrimoine, d'intellectuels …, le dimanche doit absolument et intégralement être réservé à des activités culturelles.

-Dans une famille, le dimanche c'est le jour où on se retrouve pour partager des joies, du bonheur avec ces enfants.

-Pour les associations, c'est le moyen d'organiser des rencontres ou de réaliser des échanges d'idées.

-Le religieux (Catholique, islam, judaïsme....) doit pratiquer sa religion sans contrainte.

-Pour d'autres c'est le cinéma, la lecture, la peinture, les amis, les potes, un sport, une journée ensoleillée, une Invitation ou tout simplement un repos bien mérité.

Le travail le dimanche c'est le début d'une spirale qui va dévorer tous cela, les gens iront visiter des hangars à bouffe ou autre en guise de cathédrale. Ne soyons pas hypocrites, les personnes travaillant le dimanche n'aurons pas le choix pour des raisons financières ou une législation rarement respectée (Il faut commencer par payer correctement les gens la semaine, toujours plus d'esclavagisme), les familles avec souvent des enfants en bas âges, ceux ci seront livrés à eux mêmes. C'est encore plus d'échecs scolaires, de discriminations et d'insécurité dans les zones à forte concentration et encore plus de division entre les couches sociales, encore plus de divorces, de familles détruites. Encore, encore …

Tous cela pour le confort de personnes consuméristes « has been », parmi ces mêmes personnes égoïstes, vous trouverez forcément une partie insomniaque, qui voudrait bien que les magasins soient également ouvert la nuit pour leur bien-être.

Citation de Hervé Mariton : Dans la semaine, il y a six jours pour avoir, et un jour pour être.

Le travail le dimanche n'est même pas rentable :

Le porte monnaie du consommateur n'est pas extensible, Il aurait plutôt tendance à subir un régime d'amaigrissement. De plus la courbe de la consommation est continuellement en baisse, elle ne remontera plus jamais au mieux elle deviendra stable. Les facteurs combinés du niveau des ménages en baisse, la consommation intelligente et le respect de l'écologie seront de plus en plus déterminants dans l'acte d'achat. Trouvons des idées qui ne reposent pas que sur le consumérisme.

Si quelques magasins ouvrent le dimanche leur chiffre d'affaire va forcément augmenter, les bénéfices ne seront pas dans un deuxième temps forcément supérieurs (augmentation des charges) sauf si il ne respecte pas la législation ce qui est assez classique.

http://www.macommune.info/article/les-patrons-du-leclerc-de-montbeliard-juges-pour-avoir-sequestre-des-salaries-63563

Pour les enseignes fermées le dimanche le chiffre d'affaire sera en baisse. Mauvaise répartition des achats, si le client consomme le dimanche, il ne va pas acheter le même produit chez le concurrent dans la semaine. Donc dans un deuxième temps les enseignes qui n'ouvriront pas le dimanche verront leur chiffre d'affaire se réduire. Il sera vital pour elles de rentrer dans la danse. Quand toutes les enseignes concurrentes travailleront le dimanche on aura de nouveau un équilibre. Seulement la consommation (donc le chiffre d'affaire) sera réparti comme auparavant mais avec plus de charges soit le dimanche avec des heures sur taxées ou plus de black pour les commerces en difficultés.

En conclusion et très rapidement une augmentation des prix viendra compenser la perte, ça sera plus de commerces fragilisés, une augmentation des prix, plus de tension, plus de précarité, plus de malheureux, plus, plus, plus, schéma habituel ou modèle économique de plus en plus répandu.

Le travail le dimanche est mauvais pour la planète.

Dans le cas ou je me trompe et que le consumérisme relance la croissance hypothétique, sachant que la rentabilité est axé sur plus de consommation le plus souvent de produits en provenance de l'atelier du monde (soit la chine ou la fabrication est parfois assurée par des enfants de 11 ans). Et de ce fait c'est encore plus de déchets, des cycles de vie toujours plus courts (obsolescence programmée) pour des produits hautement polluants (électronique, électroménager, EGP.....), destruction des réserves d'énergies fossiles, épuisement des ressources, l’industrie utilise des quantités phénoménales d'eau. C'est encore plus de souffrance pour les pays émergents et les générations futures. Sachant que la démarche inverse devient urgente et vitale pour la planète, ne soyons pas égoïstes pensons au génération futures.

http://iphoneaddict.fr/post/news-1600-apple-reconnait-avoir-fait-travailler-des-enfants-dans-les-usines-chinoises

Même si on est d'accord avec le travail le dimanche, il ne fait pas parti des priorités.

Eh oui, messieurs les hommes politiques, il serait peut être temps de laisser les réformettes en stand-by et de commencer à se pencher sur le chômage des jeunes.

Martin Luther King : Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.

Fessesbouc

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 30 septembre 2013 10:55

    Venir faire ses courses le dimanche, c’est se condamner à travailler soi même le dimanche à plus ou moins longue échéance. Et lorsque vous aussi vous travaillerez le dimanche, il faudra venir faire vos courses un autre jour, et peu à peu nous serons tous obligés de travailler 24h sur 24 et 7 jour sur 7 ! C’est notre liberté qu’ils sont en train de négocier ! Je propose donc que ceux qui veulent les magasins ouverts le dimanche et tard le soir, commencent par travailler dans ces magasins toute l’année, dimanche et soir compris !

    Quand aux BdB qui répètent bêtement que les syndicats ou autres sont en train d’empêcher de travailler ceux qui le veulent et que l’on favorise par des lois contre productives la fermeture d’établissements qui fonctionnent, je pense simplement que leur idéologie est au service de leur connerie ..........

    voir : TRAVAILLER LE DIMANCHE, PUIS TARD LE SOIR, ET ENSUITE…


    • jako jako 30 septembre 2013 11:00

      D’autant plus que dans presque tous les pays qui nous entourent (je ne sais pour UK) tout est fermé dès le samedi midi parfois. Pourquoi serions nous seuls à ouvrir le dimanche ?


      • jaja jaja 30 septembre 2013 11:06

        Entièrement d’accord avec l’article... Ce recul social est orchestré par le patronat instrumentalisant de pauvres types ne voyant pas plus loin que le bout de leurs nez.....


        • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 11:14

          Et les patrons c ’est des quoi déjà ? 


        • Gasty Gasty 30 septembre 2013 11:48

          Ce ne sont pas des petits artisans Boulanger, d’ailleurs on dit bien artisanat et non patronat....et qui se font bouffer par la grande distribution.


        • foufouille foufouille 30 septembre 2013 11:10

          c’est pour que le libéral bourgeois soit plus libre de dépenser quand il veut


          • Gabriel Gabriel 30 septembre 2013 11:11

            Ou l’on voit que cette société classe l’humain uniquement d’après des critères marchands. Consommateur abruti par la publicité pour remplir les caisses. Matière première pour travailler n’importe où,  n’importe quand et souvent n’importe comment. Variable d’ajustement car jetable comme de vulgaires kleenex afin de satisfaire financièrement le propriétaire et l’actionnaire. Belle société que voilà, je crois qu’il faut pousser la bêtise à son paroxysme en exigeant le 24/24, le 7/7 et l’âge du travail obligatoire dés 7 ans. Arbeit macht frei…


            • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 11:15

              Moij’ dis c ’est à bicause les oligarchies 


              • LE CHAT LE CHAT 30 septembre 2013 11:19

                certain que les salaires de vendeurs sont trop bas ,tellement minables qu’ils ne suffisent pas à vivre correctement , et que cela joue forcément pour les volontaires qui veulent simplement gagner deux francs six sous en plus .
                mais vu la baisse du pouvoir d’achat , les français vont freiner sur les dépenses de bricolage qui passeront après le reste .....
                ça va les calmer , les grands distributeurs du secteur .....


                • Gauche Normale Gauche Normale 30 septembre 2013 11:21

                  Au début c’est peut-être chic de toucher 100, 200, 300 euros de plus par dimanche travaillé mais une fois que le volontariat de certains entrainera l’« involontariat » des autres (mécaniquement les patrons, commerçants, artisans qui gardent le dimanche chômé se sentiront nigauds à côté de ceux qui auront franchi le pas) le dimanche deviendra une journée aussi banale qu’un mardi ou un jeudi par exemple. Dès lors il ne sera plus question de les accorder ces 100, 200, 300 euros supplémentaires. Et au final ce sont les patrons qui gagneront sur toute la ligne, encore !

                  ça me rappelle la même histoire d’amour que celle de la privatisation du service de l’eau : la première année c’est pas cher mais ensuite ça explose et les fuites se multiplient. Pas étonnant que les municipalités divorcent !

                  En revanche je comprends parfaitement que des travailleurs souhaitent avoir de meilleurs salaires. Alors le plus simple serait de les augmenter tout de suite de 300 euros. Cela ne serait qu’un rattrapage du retard accumulé depuis 30 ans.


                  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 septembre 2013 11:24

                    Pour le travail dominical sans supplément de rémunération.

                    J’ignore si, à ce jour, les modalités relatives au travail dominical sont définitivement arrêtées. Quoi qu’il en soit, il semble qu’il soit politiquement et économiquement stupide de vouloir instaurer le travail dominical avec supplément de rémunération quand il serait si simple de l’instaurer sans supplément de rémunération.

                    Pour y parvenir, il suffit d’ôter au dimanche son statut de jour chômé et, simultanément, de donner 52 jours de congés supplémentaires à tous les salariés.

                    De cette manière, les tenants du dimanche chômé prendront ces 52 jours de congé durant les 52 dimanches annuels tandis que les autres salariés travailleront durant ces dimanches-là, sans supplément de rémunération.

                    Parmi les « travailleurs du dimanche », heureux, on devrait trouver les juifs et les musulmans pratiquants qui, eux, choisiraient de prendre ces 52 jours de congés supplémentaires, respectivement, les samedis et les vendredis.

                    Ceci dit, l’intérêt économique de travailler le dimanche est excessivement faible car le pouvoir d’achat n’est pas extensible brutalement au-delà de sa progression « normale » de conjoncture. Donc, le travail du dimanche ne provoquera que des transferts de pouvoir d’achat vers les magasins ouverts.


                    • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 11:51

                      Le mieux c ’est fermer tous les magasins car ces salauds d’ exploiteurs 

                      se gavent et font des oligarchies . 

                      Fermons usines , ateliers et tout le reste . 

                      Le peuple vaincra , à bas les .........

                      • jaja jaja 30 septembre 2013 11:56

                        Les réquisitionner en expropriant, sans indemnités ni rachat, les milliardaires de la grande distribution serait beaucoup plus intelligent que de les fermer..... et les faire tourner ensuite en autogestion sous le contrôle des travailleurs y décidant de tout... y compris des horaires et jours d’ouverture....


                      • Oliver HACHE Oliver HACHE 8 octobre 2013 21:52

                        @Jaja

                        S’ils sont de la même veine que vous, je sens bien les horaires à la carte. On vient quand on veut, voire quand on peut. 35 heures étant bien au-delà de ce qu’un humain peut endurer, une semaine de 25 heures (grand maxi) mais payée 35 serait certainement la bienvenue.
                        Je ne sais pas si votre pseudo correspond à votre carburant quotidien, mais il serait temps de lâcher la bouteille et de reposer les pieds sur terre...
                        Cordialement,
                        Oliver Hache

                      • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 11:53

                        Il ne faut surtout pas adapter l’ offre à la demande , c ’est contraire 

                        à toutes les lois du marketing . 



                        • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 12:09

                          Toi Démuchtruc tu es contraire à toutes les lois de la politesse .  




                        • foufouille foufouille 30 septembre 2013 12:13

                          il a pris sa retraite a 58 ans
                          un vrai fainéant
                           smiley smiley


                        • foufouille foufouille 30 septembre 2013 12:02

                          surtout le dimanche, il y a souvent des animations et festivitées. les gens travailleront le dimanche et ce genre d’évènements disparaitra. au chomdeu les petits patrons. comme les petits restau car les gens ont plus les moyens


                          • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 12:07

                            voui et demain c ’est la fin du monde , et même peut-être il 

                            pleuvra .

                            • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 12:11

                              Je vais réaliser mon rêve d’ enfance , je vais faire marchand de glaces 

                              en hiver , et fabricant de bûches de Noël en été .

                              Ca-comme je serai tranquillou , sirotant mon punch assis au bord du jacuzzi . 



                              • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 12:38

                                Tu verrais , j’ ai même l’ eau chaude .


                              • foufouille foufouille 30 septembre 2013 12:18

                                avant, un couple avait besoin d’un salaire et il y avait de nombreux petits commerçants, des petits restaurants et cafés.
                                maintenant, il faut deux salaires et presque tout ces commerces ont disparu ( au profit de « macdo » et des grandes surfaces. les employés sont bien sur, très peu payés)


                                • Dens 1er octobre 2013 12:59

                                  Dans le village (petite ville) d’où je viens, les gens ont le même discours « les petits commerces ont disparu, c’est triste » et quand on leur demande où ils allaient faire les courses quand les petits commerces étaient encore ouverts....Je vous laisse deviner leur réponse.....

                                  « Ben dans les grande surface, c’est plus simple, on trouve tout au même endroit »...

                                  Le problème ne vient pas seulement des grandes entreprises et des capitalistes et ainsi de suite, mais aussi du consommateur que nous sommes.


                                • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 12:29

                                  oui mais ça c’ était avant .


                                  • Kern Kern 30 septembre 2013 13:56

                                    @ Salut Cap’taine


                                    Avant « Le Changement ; c’est maintenant » 

                                    Oh ? mais que vois-je ?

                                    De la fumée au dessus de Matignon ? 

                                    Parait que ça cogite sur le sujet

                                    Qu’est-ce qu’ils vont encore nous sortir ?

                                    Ca y est : je sais ; une Commission va être organisée !!!!!

                                    Qui rendra ses Conclusions dont tout le monde se foutera ; comme des autres

                                    Gagnage de temps...la routine quoi  smiley

                                    • Kern Kern 30 septembre 2013 17:29

                                      Qu’est-ce que je vous disais sur le post du dessus ? : 


                                      C’est Bailly qui s’y colle

                                      Fin Novembre le résultat des cogitations

                                      En 2014 on ne sera pas plus avancé

                                      Quelle bande de nazes smiley  smiley  smiley

                                    • L'enfoiré L’enfoiré 30 septembre 2013 16:25

                                      Comme le montrait hier, France2, à Londres, les magasins sont ouverts ; à Berlin, fermés et à Rome, fermés mais on y hésite.

                                      Comme toujours, il faut avoir les moyens de sa politique.
                                      Une étude de marché, une évaluation des acheteurs potentiels sont nécessaires avant d’aller à l’ouverture ou rester à la fermeture.

                                      • Denzo75018 30 septembre 2013 16:43

                                        Non, le Travail TOUT COURT en France, c’est « has been » !

                                        Bientôt la France deviendra le 1ier pays au monde dont toute sa population sera au RSA !!!


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 30 septembre 2013 17:22

                                          Bien d’accord sur la vision de ce futur difficile pour la France.


                                        • gonzales gonzales 30 septembre 2013 19:25

                                          le mari fait les 3huit la+femme travaille le dimanche et que font les enfants ? qu’elle va etre leur vie de famille et je pense que dans quelque temps on verra ces memes femmes aller gueuler dans les rues pour reclamer des creches car elles ne trouverons personnes pour garder leur momes je sais et je comprends le probleme est cornelien


                                          • Oliver HACHE Oliver HACHE 8 octobre 2013 21:46

                                            Ben moi je dis que ces enfants ont bien la chance. Si madame peut également travailler le samedi, ça lui laisse deux jours de repos dans la semaine. Papa qui fait les trois 8 ne travaille pas le week-end et peut se payer le luxe d’aller chaque conduire ou chercher les petits à l’école. Que demande le peuple.. ?

                                            Cordialement,
                                            Oliver Hache

                                          • Le421 Le421 30 septembre 2013 20:39

                                            Ennuyeux... Mes compétitions automobiles, c’est ballot, se déroulent le Dimanche. Ainsi que pas mal d’autres animations, fêtes et expositions en tout genre.
                                            Je pense qu’il va falloir supprimer toutes ces manifestations idiotes et envoyer les gens dépenser leur fric chez Casto au lieu de la buvette du vide-grenier local.
                                            Je t’en foutrait moi de ces bandits en col blanc des temps modernes qui ne pensent qu’à se remplir les fouilles par tous les moyens !!
                                            Et les gogos d’applaudir... Allez-y les gars !! Et pi, tant que vous y êtes, continuez à bosser le Dimanche après 70 ans... Pisque vous zètes VO-LON-TAIRES !!

                                            Je voudrais pas être votre femme ou vos enfants...
                                            Vous étonnez pas si elle va voir ailleurs ou que vos enfants finissent en G.A.V. !!


                                            • Algunet 1er octobre 2013 10:20

                                              En France, le travail tout court est « has been » !!!


                                              • Dens 1er octobre 2013 12:02

                                                « -Pour d’autres c’est le cinéma »

                                                Donc travailler dans un cinéma un dimanche pour accueillir les gens n’est pas considéré comme du travail le dimanche d’après cet article....


                                                • Gcopin fessesbouc 1er octobre 2013 13:09

                                                  Bonjour Dens

                                                  Je comprends votre remarque, moi même j’ai travaillé le samedi et dimanche avec derrière cinq jours non travaillés et bien payés ce qui m’a permis de poursuivre mes études, merci patron, tout le monde comprend qu’on a besoin le dimanche d’urgentistes, transports et de cinémas mais c’est en protégeant le statut du dimanche qu’ils seront bien payés ce n’est pas en le banalisant. Néanmoins il ne faut pas déformer mon propos ou faire des amalgames, en effet dans ce genre de problème il faut être capable d’anticiper la finalité ! Ici il s’agit, aller le mot est lâché d’oligarchie de grandes enseignes dont le but est de nous aliénés culturellement et de nous rendre esclave, toujours plus d’heures de moins en moins bien payés, j’ai calculé que certaines personnes devront travaillé jusqu’à 74 ans pour avoir droit à une retraite normal pour ceux là le dimanche ne sera probablement pas suffisant, il faudra ajouter probablement le travail de nuit ! je crois que aujourd’hui la coupe est pleine. Je connais des gens qui actuellement travaillent dans ce type d’enseigne (à la caisse par exemple) on les appels au boulot seulement si il y a des clients, parfois trois fois par jour, si vous leurs posés la question, ils répondent tous je n’ai pas le choix autrement c’est la porte, je ne vois plus mes enfants de la semaine ajouter encore le dimanche c’est du suicide. Si vous avez suivi mes liens dans mon article vous aurez compris que les oligarchies ne reculent en rien concernant l’esclavage, l’abrutissement et le consumérisme. La question du dimanche est simple doit on continuer dans ce type de société ou doit on réformer la société en profondeur on ne doit pas confondre esclavage et liberté (Pas avec un grand L bien sur).


                                                • Gauche Normale Gauche Normale 1er octobre 2013 15:28

                                                  Braver la justice en banlieue, ça me rappelle quelque chose. Non, cette fois ci il ne s’agit pas d’émeutiers qui auraient à nouveau embrasé des banlieues dans tous le pays mais... de grandes enseignes qui ouvrent le dimanche alors que c’est interdit !

                                                  Face à cette attitude le gouvernement promet la « tolérance zéro » et organise immédiatement une table ronde pour voir si il faudrait légaliser l’illégal. J’ai rarement vu pire comme permissivité. Si cette nuit des casseurs brûlent des voitures, quelle sera la réaction du gouvernement ? Ils les conviera, il changera la loi en leur faveur ?
                                                  Toujours plus de souplesse, toujours moins de protection sociale, un esclavage rampant : voilà le but de cette crise.

                                                  • Crab2 2 octobre 2013 12:48

                                                    LOIS INTELLIGENTES


                                                    Plus une loi est simple, plus elle est efficace et surtout plus juste


                                                    Suites :

                                                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/lois-intelligentes.html



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès