Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les 6 Milliards de la Taxe Professionnelle, c’est du déficit (...)

Les 6 Milliards de la Taxe Professionnelle, c’est du déficit !

Eric Woerth, Ministre du Budget, invité par l’association Dauphine Discussion Débat, revient sur les 6 Milliards d’Euros que l’Etat transfère aux collectivités territoriales pour compenser la baisse de ressources entrainée par la réforme de la taxe professionnelle.

Il explique que cette réforme va participer au creusement du déficit.
 
L’utilisation des ressources étant saturée la seule manière pour l’Etat de dégager des marges de manœuvre est de creuser le déficit public.

"Tout argent dépensé aujourd’hui est du déficit"

 
Les 6 Milliards de la Taxe Professionnelle, c’est du déficit !
envoyé par DDDebat. - Regardez les dernières vidéos d’actu.

Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Paul Cosquer 12 novembre 2009 11:05

    Ce n’est pas un problème pour l’Etat qui va reporter sur les collectivités locales, lesquelles devront fortement augmenter les impôts locaux.

    Sachant que pour le social, c’est déjà l’asphyxie : l’Etat prive de ressources financières les Maisons du handicap (rien à foutre des « connards » de handicapés ?), mais aussi l’aide à l’enfance et les crédits pour le RSA vont être amputés de 500 millions d’euros pour 2010. Et ce ne sont là que quelques exemples.


    • foufouille foufouille 12 novembre 2009 11:53

      dans les maisons du « handicap », ils sont payes a rien faire


    • lechoux 13 novembre 2009 13:42

      La baisse des crédits pour le RSA correspond à un montant non utilisé cette année. Soit ils se sont fourvoyés dans la budgettisation, soit ils n’ont pas sû traiter le volume des dossiers de demande, soit ils croyaient innocemment que les français qui font de fausses déclarations, qui touchent des prestations et qui travaillent en même temps allaient se déclarer.


    • HELIOS HELIOS 12 novembre 2009 13:19

      Ben quoi, il a raison le Woerth... les regions sont bien quasiment toutes a gauche non ? alors c’est la gauche qui va augmenter les impots !

      Et puis, si on regarde de plus pres, qu’est-ce qu’on decouvre ? que l’Europe (actuelle) aime bien les mini regions sans reels pouvoirs. Les etats constitués, trop gros, trop puissants la gène, alors, son orientation est bien dans la « decentralisation » et la constitiution de regions.

      Pour le pouvoir Sarkozien, etrangler les regions par leurs ressources, creer des baronnies pour s’appuyer lors de la prise de pouvoir, et en plus, flatter l’Europe de Bruxelles dans le sens du poil, c’est genial,...


      • Laury 12 novembre 2009 16:33

        Oui vous avez raison donc pour arrêter les déficits il faut supprimer le ministre du budget ,il n’y en a
        plus de budget !!!!donc il faut le renommer en ministre des déficits et du coup il « brasse »
        beaucoup plus d’argents !!!!! 


        • Stéphane ERARD 12 novembre 2009 17:05

          Lol Laury smiley

          Moi j’aime bien les blagues mais là maintenant tout de suite, je ne pense qu’à cette vidéo :
          http://www.dailymotion.com/video/x5swz0_maastricht-article-104_news
          (qui devrait parler de la loi de VGE en 1973), et donc du fait que le peuple français n’est plus libre (franc voulant dire « libre » : http://www.dailymotion.com/video/xb1w5w_lhistoire-de-france-1ere-partie-nos_news à voir jusqu’à la fin de préférence).


          • Gilles BERTIN Gilles BERTIN 12 novembre 2009 18:11

            Mais pourquoi l’etat ne laisserait-il pas une part de la TVA (20%) collecté aux régions. A+


            • georges 12 novembre 2009 18:23

              en effet , le deficit et son entretien doit bien arranger l Etat francais pour que mandatures apres mandatures il s enferme dans cette logique . le plus dur c est pas la chute mais l atterrissage car la classe politique aura beau creer des taxes et rogner sur des budgets annexes a un moment donné il faudra s attaquer aux depenses des collectivités , au train de vie de l Etat , aux budgets de l education , de la santé etc..pour l instant ils choisissent la paix sociale plutot que l efficacité , la logique du lache .
              qu est ce qui cloche dans ce pays , pourquoi sommes desesperement incapables d avoir un Etat bien géré ?


              • Croa Croa 12 novembre 2009 23:43

                « en effet , le deficit et son entretien doit bien arranger l » Tout à fait, cela arrange certains ! Les clients d’un avocat d’affaires devenu un jour président de la république... Par exemple smiley

                « pourquoi sommes desesperement incapables d avoir un Etat bien géré  ? » Parce que les affaires de l’état n’intéressent pas des traitres... Les affaires des amis sont au mieux : Merci les électeurs !


              • georges 12 novembre 2009 18:26

                Woerth est ses copains talblent sur la prochaine phase de croissance pour combler les deficits , mais faut leur dire que la France a une moyenne de croissance de 1, 5 % sur les 15 dernieres années , on est pas la chine ..
                ils ne savent pas comment faire et gagnent du temps , refilant la patate chaude aux futures mandatures , oui c est bien la tactique du lache


                • tvargentine.com lerma 12 novembre 2009 19:10

                  Il faut réformer la décentralisation (lire article dans le canard enchainé de cette semaine)

                  Nous savons tous que la dérive des collectivités sans contre pouvoir à provoqué l’explosion des taxes supplémentaires aussi bien sur le particulier que les entreprises

                  Il faut en finir avec l’explosion des dépenses régionales inutiles

                  http://www.tvargentine.com


                  • foufouille foufouille 12 novembre 2009 20:26

                    et avec les depenses de ton maitre


                  • Traroth Traroth 13 novembre 2009 12:27

                    Quelles dépenses inutiles ? Encore un prétexte pour ne pas compenser la perte de revenus dus à un nouveau cadeau fiscal à ceux qui ont déjà énormément !

                    Mais je ne m’attends pas à ce que vous compreniez, Lerma. Comme je dis souvent, à droite, il n’y a que des riches et des gogos. Et je n’ai pas l’impression que vous soyez riche...


                  • Michel DROUET Michel DROUET 12 novembre 2009 21:35

                    Au départ, il y a l’idée qui consiste à dire qu’en réduisant les charges des entreprises on va participer à la relance de l’économie.
                    A l’arrivée, et on a l’exemple récent de la baisse de la TVA dans la restauration, on s’aperçoit que ça ne sert qu’à augmenter les bénéfices des entreprises, donc les profits des actionnaires et sans doute la spéculation financière, et non pas à relancer l’économie.
                    S’agissant des collectivités locales, plutôt que d’augmenter les impôts ménages pour compenser la perte de recette de TP, je suggère qu’elles pratiquent une politique de dépense publique plus vertueuse en mettant en place de véritables actions en matière de contrôle de gestion. Je suggère également qu’elles se penchent de manière sérieuse sur les prix proposés par les entreprises dans les marchés ou délégations de sercices publics (y’a du boulot ).
                    Je préconise enfin que l’on arrête la politique des ronds points, des aménagements urbains inutiles (mais qui plaisent tant à madame Michu), et de faire des boulevards urbains ou des rocades à 2x2 voies que l’on est en train de réduire à 1x1 voie au nom d’une pseudo sécurité.
                    Une chose est certaine : le citoyen lambda ne se contentera pas de payer la part d’impôts dont on s’apprête à faire cadeau aux entreprises, sans broncher. Les élus, qui ont déjà bien augmenté les impôts locaux ces dernières années le savent.
                    Il appartient aux citoyens de leur faire passer le message de manière ferme.


                    • Croa Croa 13 novembre 2009 09:21

                      Michel se trompe !
                      « l’exemple récent de la baisse de la TVA dans la restauration » est mauvais car il concerne de petites affaires.

                      La TVA est une mauvaise taxe et il eu valu mieux ne jamais l’appliquer à la restauration que cette réduction tardive. Mais cela est un autre débat !

                      Derrière les luxeux travaux d’embellissement récurents il y a les cadeaux aux partis. Ce n’est pas près de disparaitre !


                    • logan 13 novembre 2009 02:18

                      Et le déficit c’est de la dette.
                      Et la dette c’est bien sympa pour la droite, pour ceux qu’elle défend et pour son électorat.

                      La dette c’est des intérêts chaque année, plus de 50 milliards de nos impots qui partent en fumée à payer des intérêts fictifs à des banques et des rentiers.

                      La dette c’est aussi un formidable moteur électoral pour convaincre les gens d’adhérer à :
                      - ses politiques de privatisations des services publiques ( privatisations qui vont permettre aux amis riches de mettre la main sur le magot que l’argent brassé par ces services publiques représente, directement ou indirectement si utilisé comme effet levier en bourse ... )
                      - ses politiques de démentellement de l’état et de licenciement des fonctionnaires ( toujours pour privatiser, moins de fonctionnaire = service qui fonctionne mal = bonne justification pour le démentel.... oups le réformer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès