Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les certificats blancs arrivent !

Les certificats blancs arrivent !

La loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique, votée et publiée le 13 juillet 2005, prévoyait la création de certificats d’économie d’énergie, dits "certificats blancs", pour inciter les vendeurs d’énergie, c’est-à-dire EDF,GDF et les vendeurs de fiouls et de charbon, à diminuer (!) leurs ventes, sous peine de pénalisation financière. J’avais eu l’occasion de vous le signaler dans un message du 11 août de l’année dernière.

Toute loi ne devenant effective que quand les décrets d’application ont paru, c’est donc pas loin d’un an après que le ministre de l’Industrie, François Loos, publie le décret d’application. Le principe du système est donc très semblable à celui des "droits à polluer" pour les émissions de CO2, les distributeurs d’énergie vont se voir fixer des quotas de ventes en baisse de 10% entre le 1er juillet 2006 et le 30 juin 2009, sur trois ans donc. Charge à eux de susciter, par tous moyens à leur convenance, des diminutions de consommation chez leurs clients.

Les moyens sont simples : aider à financer tout dispositif qui vous/nous permette de diminuer notre consommation personnelle par des primes à l’installation de chaudières plus économes, de double vitrage, de matériaux d’isolation, voire de simple lampes fluo. Si vous souhaitez donc faire de travaux d’isolation chez vous ou remplacer votre chaudière par une plus performante, commencez à appeler votre fournisseur d’énergie.

Les vendeurs d’énergie qui ne pourront satisfaire les objectifs qui leur seront fixés devront racheter des certificats à ceux qui auront fait mieux que leurs objectifs. A un prix qui sera fixé par le marché, comme il l’est pour les droits d’émission de CO2. Un souci néanmoins dans cette bataille entre fournisseurs nous allons assister à une lutte entre Goliath, en l’occurence EDF et GDF, et David, les 3000 revendeurs de fioul déjà bien mal en point du fait de l’augmentation de leur énergie. Il est donc à craindre que les revendeurs de fioul ne disparaissent, purement et simplement, nous laissant le choix, en tant que consommateur particulier, entre le gaz et l’électricité fournis par EDF et GDF.

Le système des certificats d’énergie est d’origine anglaise, et a très bien fonctionné là-bas, en permettant d’aller au-delà des objectifs d’économie d’énergie que s’étaient fixés le gouvernement dès 2002. Environ 60% des travaux réalisés grâce à ce système ont porté sur des améliorations d’isolation, 20% sur l’utilisation de lampes basse tension, et les 20% restants sur des changements de chaudière. Bien que le programme anglais soit en phase terminale, les certificats se vendent encore au prix de 0,01 euro le kWh économisé.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Leto2 (---.---.242.77) 1er juin 2006 10:52

    C’est bien d’inviter les particuliers à diminuer leur consommation par des mesures sur l’isolation, double vitrages etc... mais la plupart des gens sont locataires, quelle serait l’effectivité d’une telle mesure ?


    • eresse (---.---.107.65) 1er juin 2006 18:34

      Il me semblait que 50% des menages etaient proprietaires de leur logement !


    • Jojo2 (---.---.157.133) 1er juin 2006 20:10

      C’est bien parti. Quand le fuel, le gaz et l’électricité seront hors de prix, ce qui ne saurait tarder, les économies se feront toutes seules...


      • Jojo2 (---.---.157.133) 1er juin 2006 20:12

        Achetez des polaires. Faites vite, ça va manquer...


      • Forest Ent Forest Ent 2 juin 2006 01:11

        Ben il me semble que nous avons ça depuis longtemps : la défiscalisation des travaux pour l’économie d’énergie.


        • Stephane Klein (---.---.101.8) 7 juin 2006 13:48

          Un pas de plus vers le systeme de certificats verts pour la promotion des energies renouvelables.


          • (---.---.62.231) 12 juin 2006 23:06

            Déjà si on faisait respecter dans les bureaux la directive de 1973 qui interdisait des températures supérieures à 19° (ce qui qui est dailleurs tout à fait raisonnable et recommandé par le hygiénistes) ça ferait des économies, car dans les faits presque partout la températures des lieux de travail de nos jours oscille entre +23 et +25 !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès