Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les Etats-Unis renouent avec la croissance, mais...

Les Etats-Unis renouent avec la croissance, mais...

Ça y est, les Etats-Unis sont sortis de la crise ! Le PIB du troisième trimestre affiche en effet une évolution positive, après un an de contraction. Pourtant, tout n’est pas gagné, et la reprise reste encore soumise à l’amélioration de nombreux facteurs...

Après une année de contraction, l’économie américaine renoue en effet avec la croissance au troisième trimestre.

Soutenus par les mesures de relance mises en place par le gouvernement US, la consommation et la construction résidentielle ont permis aux Etats-Unis de sortir de la crise, tout du moins dans les chiffres.

Le département au Commerce a donc annoncé une hausse du PIB de 3,5% en rythme annuel au troisième trimestre, après une contraction de 0,7% au second trimestre. Mais en plus de marquer le retour à la croissance des Etats-Unis, ces chiffres sont meilleurs qu’attendu, puisque le consensus tablait sur une hausse du PIB de 3,3%.

Dans le détail, on notera que même si tous les secteurs participent à la croissance, la consommation et la construction résidentielle se détachent clairement, avec des hausses de 3,4% et 23,4% respectivement. Mais il est également très important de rappeler ici que ces chiffres sont en grande partie dus aux mesures exceptionnelles prises par le gouvernement américain, comme par exemple la prime à la casse (pour les achats d’automobiles), ou le crédit d’impôt pour les primo acquéreurs dans l’immobilier.

Et quand on sait que ces mesures sont amenées à être supprimées à court terme, et que sans le secteur automobile la croissance aurait été limitée à 1,9%, on se demande comment cette performance sera réitérée au trimestre prochain...

A moins que ces mesures soient prolongées, comme cela sera certainement le cas pour le crédit d’impôt aux primo-acquéreurs dans l’immobilier, ou que le gouvernement américain ne mette en place d’autres mesures pour soutenir la croissance.

Et c’est ce que semblent penser certains économistes, qui tablent sur une croissance soutenue jusqu’au premier trimestre 2010, avant que le gouvernement américain ne se retire de la partie et que la croissance retombe à 1 ou 2%.

Reste à espérer que cette croissance, en quelque sorte ’’artificielle’’, soit suffisante pour relancer la hausse naturelle de l’activité, et donc enrayer la hausse du chômage et rassurer suffisamment les ménages pour relancer vraiment significativement et durablement la consommation, ce qui n’est pas encore gagné...

Copyright (c) 2009 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • BA 30 octobre 2009 14:30

    Pourquoi le PIB américain est-il en hausse au 3ème trimestre  ?

    Réponse  : l’administration américaine a payé les consommateurs américains pour qu’ils achètent des voitures neuves, des logements neufs, etc.

    Je cite Loïc Abadie, qui ne dit pas que des conneries, même si il en dit souvent  :

    «  Pour finir, un petit graphique des ventes de véhicules légers aux USA, qui résume à lui seul l’effet des « plans de relance » et l’absurdité de ceux-ci : la relance du secteur automobile a consisté en un programme de prime à la casse appelé « cash for clunkers ».

    Avec ce programme, le gouvernement a effectivement obtenu d’incontestables résultats...qui ont duré 2 mois (juillet-août 2009), puis les ventes sont retombées à niveau d’avant-plan dès la fin du programme (septembre 2009). Le coût du véhicule supplémentaire vendu grâce au plan « cash for clunkers » est estimé à plus de 45 000 $ par Avery Goodman.  »

    Plus précisément, le plan de soutien à la consommation de voitures neuves a coûté 45 354 dollars par véhicule neuf acheté.

    Quant au plan de soutien à la consommation de logements neufs, il coûte à l’Etat 8 000 dollars de crédit d’impôt par logement neuf acheté. En novembre 2009, ce plan s’arrête.

    Et en France  ?

    En France, l’Etat donne des primes à la casse, des bonus écologiques (pour acheter des voitures), des primes de rentrée scolaire (pour acheter les fournitures scolaires), des primes à la cuve (pour acheter du mazout), des primes pour acheter ceci, des primes pour acheter cela.

    Conclusion  : l’Etat distribue des primes aux citoyens pour qu’ils achètent des voitures, des fournitures scolaires, du mazout, des logements écolos, etc.

    Pourquoi  ? Parce que les citoyens sont fauchés et surendettés. Sans les aides et les primes versées par l’Etat, la consommation s’effondrerait brutalement.

    Conséquence  : les Etats se surendettent à la place des citoyens.

    Et ça va continuer.


    • fwed fwed 30 octobre 2009 14:36

      Ca ressemble plus à une reprise en Coué qu’une reprise en U ou en V.


      • plancherDesVaches 30 octobre 2009 15:01

        Et....
        Que propose le docteur COM.forex pour nos actions... ???


        • John Lloyds John Lloyds 30 octobre 2009 15:17

          « Les états-Unis renouent avec la croissance »
           
           !?

          Euh, Mr le Prof. Forex, expert en conseil financier, quelle croissance ? Vous parlez certainement de la croissance des bulles ?

          Comme par exemple la croissance de l’astronomique carring trade, qui permet d’emprunter à taux négatif, comme le souligne cet article de Roubini, et qui conclut par un second crash à venir, vis à vis duquel le premier n’aura été qu’un hors d’oeuvre ...

          Mais vous n’avez certainement pas pris en compte, dans votre analyse, ni l’économie réelle, hors secteur tertiaire évidemment, ni l’assouplissement quantitatif, dont vous ne savez peut-être pas que la représentation graphique approche, depuis sept. 2008, la verticale.

          Evidemment, la capacité divine à créer le billet vert à volonté fait repartir n’importe quoi ... durant un temps.


          • plancherDesVaches 30 octobre 2009 17:17

            Salut, John. Ravi de te revoir.
            Le forex.COM fait sa pub vis-à-vis des « investisseurs » qui commencent à flipper.

            Révélateur, aussi, quelque part.


          • John Lloyds John Lloyds 30 octobre 2009 20:25

            Salut PDV

            C’est sûr qu’il arrivera toujours à en pigeonner quelques-uns, y en a toujours qui pensent que les choses vont redevenir comme avant.


          • abdelkader17 30 octobre 2009 17:27

            hahahaha c’est une blague ou un canular ?
            On aura surement trouvé quelques trafiquants de chiffre prêts à toutes les contorsions pour nous vendre l’illusion Américaine,la croissance, le mot magique de l’indicateur de bien être des sociétés occidentales, est ce qu’on arrêtera un jour de nous prendre pour des cons ?


            • franck2010 30 octobre 2009 19:56

              ...par planche à billets !


            • plancherDesVaches 30 octobre 2009 17:37

              « est ce qu’on arrêtera un jour de nous prendre pour des cons ? »
              Bonne question.


              • BA 30 octobre 2009 21:56

                Aux Etats-Unis, quelle est la situation des ménages  ?

                Aux Etats-Unis, est-ce que les ménages empruntent  ?

                Est-ce que les ménages américains sont encore capables d’emprunter  ?

                Ou alors est-ce que les ménages américains sont trop fauchés et surendettés pour emprunter  ?

                Réponse  :

                Variation annuelle de l’encours  : crédits revolving  :

                http://www.crisedusiecle.fr/usa-credits-menages-detail-REV.html

                Variation annuelle de l’encours  : crédits non revolving  :

                http://www.crisedusiecle.fr/usa-credits-menages-detail-NREV.html

                Variation annuelle de l’encours  : total des crédits  :

                http://www.crisedusiecle.fr/usa-credits-menages-detail-TOTAL.html

                 


                • tvargentine.com lerma 30 octobre 2009 22:48

                  Une fausse reprise,ou si vous préférez à un seul coup qui a représenté des milliars de dollars
                  Les américains ont du mal à trouver du boulôt,la politique économique consiste à dévaluer sa monnaie pour réduire ses dettes et améliorer ses exportations mais aucunes réflexions politiques et de nouvelles régles de régulations n’empêcheront les spéculateurs de se remettre à,spéculer sur le prix du pétrole.

                  Bref,tant que l’administration américaine de coupera pas la tête de Wall Street ,l’activité économique ressemblera à cette du Japon des années 90-2000 (10 ans de crise rampante) avant de revoir un redémarrage modéré de l’activité économique

                  http://www.tvargentine.com




                  • verdan 2 novembre 2009 09:45

                    Bonjour

                    @ l’auteur :

                    Si croissance il y a , c’est uniquement le chiffre d’affaires de l’industrie de la cellulose...j’aimerais par curiosité , savoir le nombre d’arbres abattus pour imprimer ces foutus dollars....

                    aucune autre croissance n’est réelle que celle-ci....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès