Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les Français carbonisés

Les Français carbonisés

La taxe carbone fait débat.

Les Français se disent à 66% opposés à ce nouvel impôt, et 77 % le jugent inefficace.

Il est temps de faire le point.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de taxer les énergies polluantes qui contribuent au réchauffement planétaire.

Mais si l’on y regarde de plus près, l’électricité (dont la plus grande partie produite en France est d’origine nucléaire) n’est pas prévue dans ce programme, elle ne sera pas taxée, elle est même subventionnée par l’état. lien.

Pourtant, il n’est pas difficile de démontrer que le nucléaire est une énergie polluante « remember Tchernobyl ».

Il n’est pas non plus difficile de prouver que le nucléaire produit du CO2. lien

Pourquoi donc l’écarter de ce projet de taxe ?

Tournons nous maintenant vers les énergies produisant l’effet de serre.

Bien sur le CO2 en fait partie, mais a y regarder de plus près, il est bien moins préoccupant que le méthane lequel contribue 23 fois plus que le CO2 au réchauffement climatique. lien

Les plaisantins proposeront de mettre un bouchon au cul des vaches.

Des chercheurs se proposent le plus sérieusement du monde de faire consommer aux vaches un produit qui empêcherait la production de méthane.

Soyons sérieux.

Le méthane produit par les ruminants n’est qu’une petite partie émergente de l’iceberg.. en train d’ailleurs de fondre.

En Arctique, d’autres scientifiques ont constaté l’apparition de ce qu’ils appellent « des cheminées à méthane » : le méthane qui était piégé par le pergélisol depuis des millions d’années, est en train de partir dans l’atmosphère à gros bouillons.

Voir mon article sur le sujet.

D’après l’encyclopédie Britannica, on apprend que la concentration atmosphérique moyenne de méthane est équivalente à 3 millions de tonnes de carbone.

Or le pergélisol en contient 3000 fois plus, ce qui correspond à 10 trillons de tonnes équivalent carbone.

Ne serait-il pas plus intelligent de récupérer le méthane que nous produisons en quantité et de l’utiliser comme carburant, plutôt que de le laisser partir dans l’atmosphère ?

Sur les 276 millions de tonnes équivalent pétrole que nous consommons chaque année, le méthane récupéré pourrait en représenter 90.

Revenons à la décision.

Il y a au gouvernement une nouvelle cacophonie.

Cacophonie inévitable lorsqu’un Président ne permet pas au Premier Ministre d’exercer pleinement son rôle.

François Fillon avait, il y a quelques jours, affirmé que la taxe était inéluctable.

Or, après sa rencontre avec Sarkozy le 3 septembre, Cécile Duflot, secrétaire nationale des verts affirme que le Chef de l’état n’a rien dit de semblable, évoquant que le débat était en cours.

Borloo, le Gainsbourg gouvernemental (dixit Sarkozy) préfère prendre le large, et va faire un petit tour à Tahiti.

Ségolène rentre dans le jeu, affirmant que cette taxe est injuste, puisqu’elle s’en prend aux plus pauvres des Français, qui n’auront jamais les moyens de s’acheter une voiture moins polluante.

Les plus touchés seront les ruraux, les banlieues, les travailleurs atypiques.

Le gouvernement propose de supprimer en échange la taxe professionnelle : on prend donc d’un côté, et l’on donne de l’autre.

Mais le hic, c’est que l’on prend au plus pauvres, et que l’on donne aux entreprises.

A ce petit jeu de chaises musicales les Français n’y gagneront donc rien, sinon de payer un impôt de plus.

Bien sûr, le mot impôt arrache une grimace aux membres du gouvernement qui lui préfèrent d’autres mots, mais le résultat est le même.

Les 14% « décidés » par Fillon provoqueront l’augmentation du prix du carburant d’environ 3,37 centimes d’euros au litre.

Pour Nicolas Hulot, ils vont coûter aux français 100 € par an.

Peut-t-on croire raisonnablement qu’une taxe contribuera réellement à faire baisser le réchauffement planétaire ?

Ce n’est pas sérieux.

Nous connaissons les solutions.

Remplacer le pétrole par l’électricité d’origine solaire, ou par le méthane, semble une solution bien plus adaptée.

Mais cela ne fera pas plaisir au président Sarkozy, qui préfère de loin le nucléaire.

Car comme disait un vieil ami africain :

« L’argent n’est que la partie visible de la misère ».


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • neurone 4 septembre 2009 11:41

    Bjr à toutes & à tous ...

    Pourquoi les français devraient (se) payer la taxe « carbone » ... puisqu’ils produisent massivement leur énergie sur la base de centrales nucléaires (84.2%, annoncé dans les facture EDF)... et seulement 3.7% sur la base du charbon !!!

    N’ont-ils pas l’énergie la plus « Propre » !? Ne contribuons nous pas avec cette hérésie du « tout nucléaire » déjà a massivement diminuer nos émissions CO2 ???

    -x-

    Alors vous allez me dire oui ... mais les transports ?! L’émission avec les véhicules de particules diesel, azotes, CO, CO2 ... dont au passage nous noterons qu’elle est le carburant de la croissance des plantes vertes, arbres, etc. ces émissions devraient être taxées ... mais encore une fois nous payons déjà la taxe pétrolière la plus élevée ... alors ?!

    « Rocard - Juppé & Hulot & Co » viennent donc nous ré-inventer la taxe sur la taxe ... un peu comme la CSG !!! Et pour en faire quoi ... pour en gros redistribuer cette taxe plus ou moins ... en gros une « usine à gaz » (m’enfin « usine à C02 ») pour du vent !!!

    ET/Ou comme le souligne l’auteur tout ca pour baisser le C02 global planétaire dont on sait que la France qui vient de voir son patrimoine forestier jamais aussi massif, est le contributeur principal !?

    Tout ca, justifié, parce que quelques stats montrent un léger réchauffement atmosphérique de 0,2°c !!! ô mon dieu !!!

    Abe - Neurone, décidément nous n’avons pas les mêmes sens des priorité écologiques ! Mais je n’ai pas les mêmes responsabilités !!!

    PS : J’aurais préféré une volonté gouvernemental pour déployer les tuiles solaires, mettre en place de bloc géothermiques électriques ou bien aider pour l’achat de moteurs essences-électrique ... Non ces options là on n’en entend moins parler !!!


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 11:50

      Neurone,
      je ne peux bien sur qu’approuver ton commentaire,
      il n’y a pas dans notre pays une réelle volonté de se tourner vers les énergies propres et renouvelables,
      nous sommes toujours dans les effets d’annonce,
      et la défense de l’environnement n’est qu’un prétexte à de nouvelles taxes, et à s’attirer les bonnes grâces du peuple, pour les prochaines élections.


    • LE CHAT LE CHAT 4 septembre 2009 11:43

      Remplacer le pétrole par l’électricité d’origine solaire, ou par le méthane, semble une solution bien plus adaptée.

      C’est pas demain la veille que ça sera au point et que les français auront l’ombre d’une alternative ! au lieu de taxer les énergies fossiles , il serait plus judicieux d’inciter les français à isoler leurs logements fiscalement et de dévelloper les transports en commun inexistants !


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 11:47

        Au Chat,
        bien sur, tu as raison, une meilleure isolation des maisons, en appliquant le coefficient de 0,6 (comme en Suisse, et ailleurs) permettrait d’économiser des milliers de tonnes d’équivalent pétrole,
        malgré tout, il est dommage que le méthane ne soit pas mieux, et plus souvent, utilisé comme carburant,
        déjà quelques cars scolaires tournent avec cette énergie dans le Nord de la France,
        en allemagne, à Bochum, les camions qui ramassent les ordures tournent avec le méthane que ces ordures ont produit.


      • LE CHAT LE CHAT 4 septembre 2009 12:04

        faudra inciter les gens à produires leurs propres flageolets bio eux mêmes et trouver le système pour utiliser le gaz du cassoulet que Calmos aime tant !


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 21:41

        au chat,
        attention aux effets collatéraux,
        le méthane, issu de la consommation des flageolets est très inflammable,
        mais çà tu le sais...


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 4 septembre 2009 11:47

        « Il s’agit de taxer les énergies polluantes qui contribuent au réchauffement planétaire. »

        NON. Taxées, elles le sont déjà largement ; 80 % sur les produits pétroliers, 40 % sur l’EDF.

        Il s’agit de SURTAXER.


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 11:51

          Courouve,
          très juste,
          merci de rappeler que plus des trois quarts du prix de l’essence sont déjà des taxes.
          dame, il faut bien que l’Elysée face rentrer des sous, pour les dépenser parfois de manière étrange...et peu citoyenne.


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 4 septembre 2009 13:31

          « Il s’agit de taxer les énergies polluantes qui contribuent au réchauffement planétaire. »
          <

          NONTaxéeselles le sont déjà largement  ; 80 sur les produits pétroliers, 40 % sur la facture d’électricité.


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 4 septembre 2009 15:50

          Il s’agit de SURTAXER !!


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2009 11:54

          Bonjour Olivier, heureux de te retrouver,

          L’auto électrique a battu le record des cent kilomètre heures en 1897, et le panneau solaire existe depuis 1874. la concurrence a été tuée dans l’oeuf au profit du totalitarisme industriel unipolaire.

          « Il s’agit de taxer les énergies polluantes qui contribuent au réchauffement planétaire. » Nous avons d’abord délocalisé nos pollutions vers les sous développés, et l’on trouve encore moyen de nous retaxer du petit doigt qui bouge. Quelle imagination ces politiques, ils sont tout juste pandéminables !

          Sauf que tout ce système d’abonnement mène à la perte générale, y compris pour l’arche de Noé qui va suffoquer dans l’explosion de notre vaisseau si fragile...http://www.cawa.fr/pergelisol-le-methane-fait-bouillir-l-ocean-article002291.html

          Comme me rappelle mon ami non africain, dès que le mélange est détonnant... ....BOUM !

          D’ici là, j’aurais eu grand plaisir à partager avec toi le meilleur du web. a+, L.S.


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 14:33

            Lisa,
            bien sur,
            la voiture électrique dont les résultats étaient si prometteurs a vu sa carrière achevée des l’apparition du moteur à explosion,
            pourtant, c’est vrai qu’il est juste de s’interroger aujourd’hui.
            entre une énergie gratuite qui ne produit pas de déchets, ou presque pas,
            et une énergie fossile qui encrasse nos poumons et qui s’épuise petit à petit, il n’y avait pas photo ; (synthèse ?!)
            on peut à juste titre s’interroger de la pertinence énergétique de ceux qui font la pluie et le beau temps.
            on finira par comprendre que les énarques manquent de jugeote.
            mes amitiés a ton ami non africain qui a bien de la chance.(d’être ton ami)


          • nortydal 4 septembre 2009 15:44

            « une énergie gratuite » mais ça rapporte pas de fric ce truc c nul.


          • bernard29 bernard29 4 septembre 2009 12:03

            Les Verts sont les petits télégraphistes de Sarko .

            les verts sont ridicules et ne comprennet rien à l’Ecologie. Pour eux , dès qu’il y a un problème, c’est une taxe.

            Comme si les gens ne savaient pas que le pétrole, l’ésence et le Ga zoil vont continuer d’augmenter ; Comme s’ils n’avaient pas déjà changé leurs comportement parce que les plus pauvres ne peuvent même plus faire de l’essence, ou payer leur contrôle technique. 
            10 euros pour un SMICARD c’est pas 10 euros qu’un député qui gagne 6000 euros plus les avantages. ( voyages gratuits par ex)

            Il y a d’autres choses à faire, (voir autre article sur la taxe carbone ) 

            Les Helicocologistes sont des nuls.


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 14:35

              Bernard 29,
              erreur.
              en tant qu’écologiste, je confirme que ceux ci ne sont pas tous, et loin s’en faut, les petits télégraphistes de sarko.
              en tant qu’ancien porte parole des verts, je confirme aussi que certains n’ont pas tout à fait compris ce qu’était l’écologie.
              la taxe carbone en est une preuve,
              elle n’est pas la seule, mais passons.
              pour le reste du commentaire, je le partage volontiers.


            • Furax Furax 4 septembre 2009 17:23

              Si un ancien porte-parole des « verts » participe à ce débat, je le supplie de faire savoir à madame Voynet qu’elle dépasse les bornes de la stupidité. Réclamer plus de taxes pour éveiller la conscience écologique des français quand on cumule un mandat de sénateur (!) et de maire, que l’on est soi même logé, chauffé et véhiculé aux dépens de cet imbécile de contribuable qu’il faut bien « éduquer », on génère des envies de lynchage !
              Des mesures ?
              En voilà :
              -Comme au Canada, tout centime de dépense publique doit être publié sur internet (salaires, primes, frais de déplacement, notes d’hotel et de restaurant, frais de « bouche », de l’Elysée au amire du plus petit vilage). Ils ont divisé leur dépense publique par deux.
              -Plafonner les revenus de hommes politiques à trois fois le SMIG. Indispensable avant de tenir un discours moral, éthique, civique.
              -Interdire totalement ce qui incite à la surconsommation, c’est à dire toute la publicité audio-visuelle (Hulot sera certainement pour !)


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 19:01

              Furax,
              je n’ai jamais considéré Voynet comme « écologiste comptétente »,
              mes amis, dans le coin, la surnommait bécassine.
              c’est tout dire,
              pour le reste de votre commentaire, je le partage.


            • Frabri 4 septembre 2009 12:06

              Pour des français-se-s décarbonnisé-e-s il faut moins consommer, donc la solution c’est la décroissance et la simplicité volontaire.
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Simplicit%C3%A9_volontaire

              Le débat est également sur rue 89
              http://www.rue89.com/2009/09/04/taxe-carbone-nicolas-sarkozy-desavoue-francois-fillon


              • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 14:40

                Frabri,
                vous avez dit décroissance, et je partage ce concept avec vous,
                j’ai d’ailleurs exprimé ce que l’on pouvait penser là dessus dans un article sur av,
                la croissance est une impasse.
                il y a quelques ouvrages très complets sur la question : « la décr’oissance/Paul Aries, éditions golias » que j’ai eu le plaisir d’écouter lors d’une conférence en Nord Isère.


              • romaeterna romaeterna 4 septembre 2009 12:12

                Bonjour,
                Article très intéressant mais là :
                "la défense de l’environnement n’est qu’un prétexte à de nouvelles taxes, et à s’attirer les bonnes grâces du peuple, pour les prochaines élections", j’ai un sérieux doute !
                Tout ceci risque d’être bientôt présenté très différemment ou annulé (il ne servirait qu’à montrer que l’on essaie de faire quelque chose -effet d’annonce habituel) car franchement, tout le monde a compris qu’il s’agit d’une taxe de plus et basta !


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 14:44

                  Romaeterna,
                  pourtant, c’est malheureusement la triste réalité,
                  le gouvernement sarkozy se sert du « concept » écolo, pour s’attirer les bonnes graces de l’électorat,
                  Mitterand n’avait pas fait mieux, en choisissant Lalonde comme ministre, au moment ou celui ci était désavoué par les écolos,
                  manière d’embrouiller les cartes.
                  enfin, nous sommes d’accord sur l’essentiel : ce n’est pas avec un nouvel impôt que l’on va changer grand chose en terme de réchauffement climatique.


                • LE CHAT LE CHAT 4 septembre 2009 13:06

                  faut pendre les énarques ! bons à riens !


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 14:46

                  Pasou,
                  chacun voit midi a sa porte,
                  même s’il est vrai qu’entre la « gauoite et la droiche », les différences ne sont pas trop palpables aujourd’hui, il existe heureusement dans ce pays des mouvements qui ne baissent pas les bras.
                  déchirer sa carte d’électeur, c’est laisser faire.


                • François51 François51 4 septembre 2009 12:56

                  l’intention de cette taxe est louable, quoique injuste pour les « petites gens ».
                  ceux qui sont obligé de « polluer » si j’ose dire pour aller gagner leur croûte le matin n’ont parfois hélas pas le choix.

                  il faudrais dévelloper une alternative a la voiture qui fonctionne aux énergies fossiles.
                  là, il y’a encore du chemin a faire. les pétroliers, ne sont pas pressés. les constructeurs auto non plus, ces deux là marchent ensemble en fait.

                  en plus, la France c’est pas bien grand a l’echelle planetaire. Quid des pays emergeants a croissance rapide (Chine, Inde, etc..etc) ?
                  les occidentaux polluent depuis plus de 100 ans la planète et maintenant, ils vont aller dire a ces pays dit emergeants qui commence a se develloper de réduire leurs activitées économiques ?
                  que si les hommes ne prennent pas la gravité de la situation au serieux, on va tous crever dans un avenir plus ou moins proche ? c’est trop facile ça.
                   


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 14:49

                    François51,
                    bonne analyse,
                    je l’apprécie.
                    la France avec sa taxe carbone doit faire sourire le reste de la planète,
                    quid en effet des conséquences en terme de pollution du développement des Indes, de la Chine ?
                    merci de ce commentaire.
                    et amitiés au grand Léo.


                  • herve33 4 septembre 2009 13:12

                    Le summum de la connerie , c’est bien cette taxe carbone et on se demande si les opportunistes écolo comme Nicolas Hulot qui est sponsorisé par les grandes multinationales de l’industrie chimique ne sont pas largement manipulés .

                    Après dynamiter le PS , la bande de copains de celui qui nous sert de président est entrain d’atomiser les partis écologistes .

                    Car il ne faut pas rêver , si on impose une taxe supplémentaire aux Français , en pleine crise économique , au moment au le chomage et la précarité explose , les scores des écologistes aux prochaines élections vont revenir plus bas que terre , et les écologistes sont réduits littéralement au silence politique puis médiatique .

                    La perversité de la classe politique n’a d’égale que son vide idéologique .


                    • crazycaze 4 septembre 2009 14:19

                      Très bonne analyse Hervé à laquelle je souscris à 200% !!

                      D’un côté on refuse d’appliquer la règle pollueur/payeur pour ce qui est de l’eau (en protégeant les petits copains de la FNSEA), et d’un autre côté on discrédite à qui mieux mieux l’Ecologie Politique (qui malheureusement y arrive parfois toute seule sans aide !!).

                      Par exemple avec la réintroduction d’ours dans les Pyrénées, très médiatique, mais une belle connerie. Je suis des Pyrénées, j’ai grandi avec l’ours quand il fréquentait encore les vallées d’Ossau et d’Aspe... quand dans les années 70 on voyait des chasseurs poser autour de la dépouille du fauve. C’était à ce moment là qu’il fallait prendre des décisions pour protéger l’espèce pyrénéenne... et surtout son habitat. On entend rien quand les stations de ski s’étendent et massacrent la nature... J’aimerais bien que les skieurs qui se disent écolos aillent un peu voir leur belle station l’été, ces cicatrices montrueuses faites à coups de pelleteuses et de buldozers...

                      Mais revenons à nos moutons... Ce gouvernement, sous la houlette du nanoprésident, ne fait que de la communication, car en termes d’actions, elles profitent toujours à la même minorité. Et si on commençait par obliger l’extinction des lumières des vitrines des magasins la nuit ??? Et si on obligeait les constructeurs automobiles à proposer une voiture non polluante (par exemple avec une motorisation à l’air comprimé, voire à l’hydrogène) à moins de 10000€ ??? Et si on développait des taxes pour les industriels qui continuent à vendre leurs produits dans des emballages non biodégradables, au leiu de penser à taxer les consommateurs sur le poids de leurs poubelles ???

                      Non... bien sûr que non... Il est bien plus logique d’accentuer la pression sur les comportements individuels et de dédouaner de leurs responsabilités les grands groupes industriels. Car enfin, qui finance qui, et pourquoi ?


                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 14:55

                      Hervé 33,
                      tu l’as mis dans le mille, comme disait lors d’un sketch célébrissime francis Blanche à Pierre Dac,
                      les écolos sont en train de se tirer une balle dans le pied.
                      on ne changera jamais les habitudes d’un peuple a coup d’impôt ou de taxe,
                      on peut bien multiplier par deux ou trois le prix de l’essence à la pompe, les français, et les autres continueront de rouler.
                      le gouvernement l’a bien compris, et ne recule devant aucun subterfuge pour taxer une fois de plus les français.
                      dame, il faut bien payer les voyages présidentiels, lorsque celui ci utilise un avion gros porteur pour aller de Paris à Valence, quitte à aller quémander une passerelle exceptionnelle à Lyon, afin que le prez puisse poser ses petits pieds sur le sol drômois.
                      qu’est -ce qui l’empechait de prendre un TGV ?
                      la peur de rencontrer ceux qui l’ont élu ?
                      je m’interroge.


                    • Nobody knows me Nobody knows me 4 septembre 2009 15:49

                      qu’est -ce qui l’empechait de prendre un TGV ?
                      la peur de rencontrer ceux qui l’ont élu ?
                      je m’interroge.

                      Bien vu.
                      Je crois également que c’est un grand (tout est relatif) enfant qui veut absolument son navion personnel, comme le chef des Américains, pour faire important... C’est à mon avis un complexe vis à vis de sa taille qui est plus tenace qu’il n’y paraît : ce mec a besoin de se sentir important.


                    • PtitLudo PtitLudo 4 septembre 2009 16:34

                      Bien vu Herve33. C’est une mesure de plus visant à torpiller l’opposition (après les débauchages, HADOPI, ...).

                      L’écologie n’a rien à voir avec la mise en place de la taxe carbone.
                      Réfléchissons bien, quel va être le résultat concrêtement :

                      - faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’état avec un bon prétexte

                      - et surtout diviser l’opposition (verts, ps) ce qui est tout bénef.

                      C’est la tactique appliquée par Sarkozy et sa clique depuis un moment, il n’y a pas de raison que ça change, surtout en vue des prochaines échéances électorales, car il sait que son bilan sera catastrophique, il faudra donc pouvoir gagner par « manque de combattants ».


                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 18:14

                      PtitLudo
                      effectivement, cette anaylse est convaincante,
                      diviser pour régner est une solution bien connue, pratiquée depuis la nuit des temps, et le stratège sarko sait bien s’en servir,
                      quand donc les partis de l’opposition cesseront de tomber dans tous les pièges que le prez leur tend ?


                    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 4 septembre 2009 14:33

                      Je trouve qu’avec cette histoire de taxe carbone on se fout de la gueule du monde. A savoir que 65 % de la pollution, carbone et autres) produite par les véhicules est produite par les camions (qui marchent tous au diesel)…Le fret sur route est une aberration alors que l’on pourrait (devrait) utiliser le rail pour transporter tout le fret non périssable, la Suisse et d’autres pays d’Europe s’y sont mis pourquoi pas nous ? Mais c’est un choix politique que nos dirigeants (irresponsables et passéistes) sont incapables de prendre pas, pourquoi ? (c’est p’tet pour des raisons uniquement électorales, ils ont peur de perdre des voix...des transporteurs…) Si on allégeait les routes (et autoroutes) des 2/3 de ces gros camions, (gros pollueurs et en plus très dangereux ils sont impliqués dans beaucoup d’accident mortels), ça arrangerait tout le monde et cela baisserait en plus la facture pétrolière. Il faut savoir qu’actuellement le fret ferroviaire de la SNCF est déficitaire, faute de client (par une mauvaise orientation et de graves erreurs de gestion)...


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 15:01

                        Marcel Chapoutier,
                        ce n’est pas si simple,
                        d’un coté la sncf ferme les gares et les voies destinées au fret,
                        de plus elle possède le plus grand parc de poids lourds du pays, par filiales interposées (bourgey montreuil and co..)
                        la aussi, les écolos ne sont pas à la hauteur de la situation,
                        pour que le fret ferroviaire soit préféré au fret routier, il faut qu’il soit plus performant, en terme de rapidité, de cout, et de fiabilité,
                        ce qui n’est hélas pas le cas.
                        des « écolos » (les guillemets sont nécessaires) ont envisagé de taxer (une fois de plus) les poids lourds et de reverser cet argent pour dynamiser le fret ferroviaire ;
                        cette idée qui pourrait paraitre bonne est le type même de la fausse bonne idée.
                        en effet, çà n’empechera pas les poids lourds de continuer à sévir sur notre réseau routier,
                        la seule différence, c’est qu’ils répercuteront la taxe sur les marchandises transportées, et qu’en fin de compte, ce sont les consommateurs qui paieront la note.
                        allez faire un tour sur le site « r-shift-r »
                        vous aurez des éléments de réponse.


                      • crazycaze 4 septembre 2009 15:24

                        Allons allons, arrêtez avec ce racisme anti-poids lourds !! Le train en pourra jamais transporter toutes les marchandises partout... dans tous les recoins de la France. Le problème est plus la motorisation, le carburant et non les poids lourds eux-mêmes. Bien entendu qu’une grande partie du fret transeuropéen ou national pourrait se faire par train... mais cela implique une augmentation du trafic routier dans les gares, donc plus de camions dans les villes, etc... De plus, combien de gens prennent leur automobile pour des trajets qu’ils pourraient tout aussi bien faire en train ??? Combien ont pris l’avion cet été ou durant leurs vacances, alors qu’ils auraient pu refuser de participer à cette pollution ???

                        Je trouve que s’en prendre aux poids lourds systématiquement, c’est désigner un bouc-émissaire un peu facile !! Et je ne suis pas routier... mais une partie du transport routier est utile, il suffirait qu’ils utilisent des motorisations non polluantes, et basta. Et pour diminuer le nombre de poids lourds, consommons intelligemment... en regardant la provenance du produit... plutôt que de lyncher les transporteurs tout en continuant à acheter des produits qui font des milliers de km avant d’arriver dans les rayons des magasins. 


                      • Nobody knows me Nobody knows me 4 septembre 2009 15:46

                        la aussi, les écolos ne sont pas à la hauteur de la situation

                        Là y a pas photo. Un Etat + des sociétés privées gigantesques, il faudrait avoir des couilles en platine pour pouvoir faire vaciller de telles puissances.


                      • Nobody knows me Nobody knows me 4 septembre 2009 15:52

                        C’est fort juste crazycraze mais on pourrait imaginer que les grands axes soient desservis par les trains et les camions pourraient prendre le relais dès que l’accès devient plus difficile.


                      • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 4 septembre 2009 16:14

                        « pour que le fret ferroviaire soit préféré au fret routier, il faut qu’il soit plus performant, en terme de rapidité, de cout, et de fiabilité » 


                        A moins que ce ne soit le contraire si le fret rail n’est pas performant c’est d’abord par manque de volonté politique (ça ne se fait pas comme ça du jour au lendemain sur un claquement de doigt, il faut 10 ans avec des mesures avantageuses pour qu’il soit performant et efficace, c’est du long terme) et donc par la conséquence directe le manque de client. 

                        Il faudrait pas non plus dire que tout est de la faute des écolos (vous les utilisez un peu trop comme bouc émissaire), c’est quand même les seuls a avoir proposé le remplacement du fret route par le fret rail...Mais ils n’ont eu que peu de pouvoir, nous sommes gouvernés par un tas de politicards archi nuls (et mafieux), surtout préoccupés par le maintient de leur situation d’élu et avec tout les avantages pécuniaires et autres que cela amène (donc dans le court terme) que par la gestion intélligente du bien commun et d’une organisation efficace de la société (pour le bien être des français tout en respectant la planète)...

                      • Nobody knows me Nobody knows me 4 septembre 2009 16:20

                        nous sommes gouvernés par un tas de politicards archi nuls (et mafieux), surtout préoccupés par le maintient de leur situation d’élu et avec tout les avantages pécuniaires et autres que cela amène

                        Et surtout en accointance avec la grande industrie/finance par un lien tellement ténu qu’on aurait du mal y passer du fil à coudre !!


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 18:49

                        Marcel,
                        depuis vingt ans, je travaille au sein d’une coordination crée suite au projet lyon turin, tgv et fret, et il a permis la rencontre avec des experts,
                        je commence a avoir quelques éléments de réflexion sur le sujet :
                        pour réussir le fret ferroviaire, il faut répondre à trois exigences : pouvoir rouler à 130KM/H (aujourd’hui les convois de fret se traînent à la vitesse quasi d’un escargot)
                        il faut aussi pouvoir franchir des pentes de 3% au moins, (aujourd’hui, on ne dépasse guère le 1%) et enfin, il faudrait pouvoir charger et décharger les marchandises en moins de 6 minutes.
                        c’est ce qu’on réussit les concepteurs du système r-shift-r.
                        pour la vitesse, ils ont imaginé une sorte de « tgv fret », l’énergie produite par la « loco » est envoyée a chaque boggie, tout le long de la rame, ce qui permet une meilleure adhérence et donc de franchir les pentes de 3%.
                        pour le déchargement/chargement, ils ont fait appel a la robotique.
                        en fait, nous nous sommes aperçu que plutôt que de créer une voie nouvelle, il vaut mieux s’occuper d’abord du matériel roulant, et seulement transformer la voie.
                        au lieu de créer un tunnel de base de 54 km, la transformation du tunnel existant au Fréjus, est largement suffisante.
                        le chantier coutant bien moins cher, il sera vite amorti, et s’il se réaliste aura les faveurs des transporteurs, car ceux ci y trouveront leur compte en fiabilité, prix, et vitesse.
                        il faudrait maintenant une volonté politique, et là c’est pas gagné !


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2009 21:51

                        crazy caze,
                        ce n’est pas si simple,
                        d’abord, les gares ferroviaires ne sont pas fatalement en centre ville
                        ensuite, le fret ferroviaire est surtout adapté aux longues distances,
                        et puis, il y a aujourd’hui une question qui est posée :
                        sommes nous obligés de manger des fraises en hiver ?
                        sommes nous obligés de consommer des légumes qui poussent à l’autre bout de la planète dans des serres, et sont bourrés de pesticides,
                        pourquoi ne pas s’en tenir à la consommation des légumes et fruits de saison ?
                        aujourd’hui, la pomme de terre cultivée en Hollande, est lavée en Italie, découpée en France, cuite en Espagne...et mangée n’importe ou.
                        c’est n’importe quoi.
                        nous devons changer nos habitudes alimentaires,
                        les poids lourds ne sont pas une fatalité.
                        quant au fret en Suisse, les camions qui ne veulent pas emprunter le rail payent des taxes.
                        j’ai participé a la réalisation d’un film sur le sujet : on a du faire quelques milliers de kilometres entre la Suisse, l’Autriche, l’Italie et la France,
                        j’ai constaté les longues files de poids lourds, obligés d’attendre leur tour pour passer tel ou tel tunnel,
                        quand aux convois ferroviaires, on a attendu de longues heures pour en voir passer un.
                        deplus les transporteurs routiers répercutent les taxes qu’ils ont payé sur le produit transformé, et en fin de compte c’est le consommateur qui paye l’addition.
                        vous voyez que ce n’est pas si simple.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès