Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les idées proposées par la BCE pour stimuler l’activité

Les idées proposées par la BCE pour stimuler l’activité

Lors de sa conférence de presse mensuelle qui s'est tenue jeudi dernier, Mario Draghi, le Président de la BCE, a avoué que les nombreuses divergences concernant la transmission de la politique monétaire de la zone euro représentaient un véritable problème. Il ainsi déclaré être prêt à agir grâce à la mise en place de nouveaux instruments quelque peu « non conventionnels ».

Un léger air de ressemblance avec le printemps 2012

Il y an, le président de la BCE avait également tenté de rassurer les marchés financiers en leur faisant la promesse de « tout faire » pour sauver la zone euro. Suite à cette déclaration, le mois de septembre avait accueilli le programme OAT (Outright Monetary Transactions) qui prônait le rachat des obligations des pays en difficulté. Ainsi, jeudi dernier, Mario Draghi a renouvelé son geste en assurant que son institution travaillait actuellement sur de « nouveaux instruments », conventionnels ou non, avec pour unique but la stimulation de l'économie.

Les « nouveaux instruments » en question

Mario Draghi n'a pas été très explicite lors de sa conférence et il refuse, pour le moment, d'en dire plus sur ces nouvelles mesures. Ainsi, aucune piste n'a été avancée, Mario Draghi ayant seulement déclaré : « Nous réfléchissons à 360 degrés, examinant tout ce que nous pouvons faire et ce que nous ne pouvons pas faire afin de trouver les meilleures mesures possibles, conciliables avec nos règles institutionnelles ». Toutefois, la BCE pourrait s'inspirer « de ce qui se passe dans d’autres pays ». En effet, la Banque d'Angleterre rachète en direct des titres d’entreprises, la FED américaine mène une politique monétaire souple afin de favoriser la reprise et, la Banque Centrale du Japon a pris des mesures spectaculaires en accélérant et élargissant ses mesures d’assouplissement monétaire tout en augmentant ses achats d’obligations d’État.

Les moyens plus classiques

Avant que la réflexion de la BCE au sujet de ces « nouveaux instruments » prenne plus d'ampleur, certains moyens plus classiques peuvent être mis en place comme une baisse des taux. Pour l'instant, son principal taux de refinancement a été maintenu à 0.75 % mais il est possible qu'une baisse soit à prévoir dans les semaines à venir. En effet, Mario Draghi a laissé traîner derrière lui quelques indices en indiquant plusieurs fois que l'inflation se trouvait sous la barre des 2 % et qu'elle y resterait certainement pour le reste de l'année. La baisse des taux pourrait ainsi permettre d'augmenter la confiance des marchés.

Une reprise difficile

Pour Mario Draghi, « les récents indicateurs confirment que la faiblesse de l’économie s’est étendue durant la première partie de l’année ». Cependant, il pense que l'activité va parvenir à se stabiliser « et connaître une reprise graduelle d’ici à la fin de l’année ». Attention à ne pas tirer des conclusions hâtives trop vite, cette reprise sera lente et difficile notamment à cause de « l’ajustement des budgets publics et privés et les conditions de crédit toujours restrictives pèseront sur l’activité économique ». C'est pour cela qu'il est important de trouver des instruments surpassant l'assouplissement monétaire.

Conclusion

Même si lors de sa conférence le Président de la BCE a incité les responsables politiques à faire davantage d'efforts, il a toutefois reconnu que des progrès avaient été accomplis, notamment en ce qui concerne la gouvernance de la zone euro.

Vous pouvez retouver cet article "Quelles sont les idées de la BCE pour stimuler l’activité ?" ainsi que d'autres actualités relatives à l'économie et au démembrement de propriété sur le site Net-investissement.fr, spécialiste entre autres d'investissement locatif.


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • hunter hunter 25 avril 2013 14:38

    Eh oui, comme le dit Demosthène, c’est exactement ça !

    A mon humble niveau, je dirai que tout ce bousin ne peut pas être relancé !

    Il faut le bousiller complètement, et avec lui, la BCE, la CEE, l’euro, etc, etc (liste non exhaustive) !

    voilà !

    be seeing you !

    H/


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 25 avril 2013 18:40

      QUAND VA T ’ON VIRER CET INCAPABLE DE BARROSO POURQUOI SON POSTE

      N EST PAS SOUMIS A UNE ELECTION EUROPEENNE.IDEM POUR VAN ROMPUY ET ASHTON


    • Ruut Ruut 26 avril 2013 11:57

      >QUAND VA T ’ON VIRER CET INCAPABLE DE BARROSO POURQUOI SON POSTE

      >N EST PAS SOUMIS A UNE ELECTION EUROPEENNE.IDEM POUR VAN ROMPUY ET ASHTON


      C’est ce que l’on appelle la démocratie en Europe.



    • Albon07 29 avril 2013 10:52

      Parce que vous pensez que cela changerait les choses ?. Ce qui se passe à l’échelon national se passerait au niveau européen avec une Europe Fédérale, ce dont rêve tous les européistes.

      Démocratie de façade permettant de faire croire aux peuples qu’ils ont un quelconque pourvoir.
      Baroso et consort deviendraient légitime démocratiquement, ce qui serait à mon sens un remède pire que le mal.

    • paul 25 avril 2013 15:32

      Grand intérêt des articles de l’auteur pour montrer l’enfumage permanent de SuperMario :

      « Le président de la BCE a incité les responsables politiques à faire davantage d’efforts, et a toutefois reconnu que des progrès avaient été accomplis, notamment en ce qui concerne la gouvernance de la zone euro ».

      Le bateau coule, pas de souci particulier . En France, croissance 0,1 %, déficit public au moins 4 %, 99500 emplois industriels perdus en 2012 ( Insee) .
      Coluche : « Dans les milieux autorisés, il y a des gens qui s’autorisent à penser que. »..alors que vous et moi, on n’est pas autorisé à douter . .


      • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 25 avril 2013 16:55

        Bonsoir,


        « la FED américaine mène une politique monétaire souple afin de favoriser la reprise et, la Banque Centrale du Japon a pris des mesures spectaculaires en accélérant et élargissant ses mesures d’assouplissement monétaire tout en augmentant ses achats d’obligations d’État »

        Vous plaisantez j’espère, une petite interview sur bfm business pour commencer

        Puis une intervieuw radio pour terminer et remettre les choses en place.



        Hallucinant le gars, c’est un jeu ou le plus menteur remporte la mise.....

        au secour ils ont tous fous

        Franck


        • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 26 avril 2013 08:34

          Bonjour,

          Ils ont ça aussi comme idée, perso je les aiment pas leurs idées

          http://www.legrandsoir.info/europe-etats-unis-chronique-d-un-mariage-arrange.html

          Encore une histoire de mariage, il n’y en aurait-il pas une pour cacher l’autre ???

          Cordialement

          Franck


          L’heure est a l’union hors tout est fait pour nous diviser.......

          • Aldous Aldous 26 avril 2013 10:43

            Il n’y a qu’une seule suggestion à faire à la BCE : le suicide.

            La BCE n’a aucune légitimité.

            Elle doit disparaitre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès