Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les pillards grecs, la brute US et les hypocrites français...

Les pillards grecs, la brute US et les hypocrites français...

J’ai de plus en plus de mal à prendre au sérieux la démocratie européenne. L’année 2009 et la crise auront eu la salutaire fonction de mettre sous la lumière des projecteurs la manière repoussante dont fonctionnent les dirigeants, les élites économiques et les politiciens.

Grâce à la Grèce et son surendettement, il est devenu pratiquement impossible de douter de la noirceur de la vérité dans le domaine de la gestion des Etats…

La réalité dépasse la fiction.

2002 : la Grèce a besoin d’argent pour respecter les critères de l’Union Européenne et de la mise en place de l’euro en tant que monnaie. Elle décide donc de tricher et fait appel à Goldman Sachs, laquelle banque lui concocte un beau petit swap pour masquer la source des liquidités miracles.

Voici donc un bel exemple de gestion européenne, à savoir un membre qui doit bidouiller sa compta pour être dans la zone. Est-ce cela la démocratie ? Est-ce pour vous aussi l’idée que vous vous en faîtes ? Pour ma part, déjà à ce stade, je me dis qu’il n’y a finalement pas de différence dans les faits entre un particulier qui triche, une entreprise qui masque et un Etat, alors que normalement, celle-ci devrait exister… quand on pense que tout le monde prône le retour de l’intervention des Etats en ce moment. Ben voyons…

Deuxième point noir : quel est le but de la manœuvre au-delà de l’Europe pour la Grèce ? Poursuivre les dépenses somptuaires du pays qui vit largement au dessus de ses moyens. Les dirigeants politiciens sont manifestement parfaitement incapables de gérer : 10% de déficits budgétaires chaque année, faut pas pousser... Il y a un moment où les compétences intellectuelles manquent à certains individus, à moins qu’il s’agisse d’un simple pillage en bonne et due forme, avec un système d’enrichissement personnel à travers le détournement d’argent public, une hypothèse plus réaliste.

Pour la suite de cet édito, les politiciens grecs porteront le nom de pillards !

A ce moment là, en 2002 donc, les pillards savent qu’ils courent à leur perte, puisqu’ils sont obligés de tricher. Il leur est impossible d’ignorer que leur politique est intenable. Pourtant, ils continuent et repoussent l’échéance finale.

Goldman Sachs qui n’emploie pas que des nouilles, voire même qui a tendance à embaucher tous les plus gros cerveaux de la planète, se met tout naturellement à vendre ses services tout en jouant de l’autre côté contre la Grèce, notamment par l’intermédiaire des CDS. Cette banque est mieux placée que les autres, pour savoir de quelle folie les politiciens sont piqués…

Pour la suite de cet édito, les grosses pointures de Goldman porteront le nom de brute US !

Puis arrive ce qui ne peut qu’arriver, à savoir que quelques années plus tard, le temps repoussé est fini et la Grèce succombe à ses dettes.

Les pillards, pris en plein jour la main dans le pot de confiture, se dédouanent : ils accusent les traders et la spéculation d’être la cause de leur problème. Ben voyons ! Ce sont ces traders surpuissants derrière les écrans d’ordinateurs qui ont provoqué des dépenses d’Etat surdimensionnées par rapport aux recettes pendant plusieurs décennies. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais franchement, ils sont forts ces traders… méga balaises même.

Puis entrent en jeu les médias français. Ils emboîtent le pas à cette théorie bidon en donnant de la voie dans ce sens et Goldman Sachs se retrouve sur le banc des accusés.

Pour la suite de cet édito, tous les journalistes (j’aimerais écrire médiocres) qui cautionnent les pillards au détriment des brutes US, porteront le nom d’hypocrites français.

Et c’est reparti pour une partie à trois entre politiciens véreux (souvenez vous en France, les régions socialistes hyper endettées par l’intermédiaire de produits structurés), banque pseudo coupable de fabriquer le souhait des politiciens et journalistes vraiment pas honnêtes.

Ce monde est-il sérieux ?

Qui a créé le problème ? Qui a volé l’argent de la communauté européenne dans les années 90, le détournant en masse sans respecter les promesses ? Goldman Sachs peut-être ? Non, la Grèce. Où sont les 80 hôpitaux qui devaient être construits ? L’argent a en partie été détourné puis utilisé pour construire des hôtels privés.

Je me faisais une autre idée de la démocratie. Car le spectacle qu’on nous offre en ce moment, est sale, vraiment sale. Comment en tant que chef d’entreprise accepter de payer au total, toutes couches confondues, 70% de sa marge en impôts, pour financer ce genre de trucs ?

Et paradoxalement, le spectacle offert est aussi grandiose si on le regarde sous l’angle de la virtuosité de la manipulation des foules. Il est rare d’assister à autant de déformations de la réalité et tout aussi précieux de constater, que la majorité des populations gobent des énormités sans broncher, en acceptant de ne rien comprendre. Même si dans le fond, je ne me fais pas d’illusions sur la finalité de ce show des dirigeants, à savoir, rassurer la communauté financière, conserver la stabilité sociale et maintenir l’aptitude des pays à emprunter… plus que de manipuler Madame Michu !

Je ne pensais pas non plus que les rédactions en chef des grands journaux français pouvait approuver le mensonge, le vol ainsi que l’irresponsabilité au sein de l’Europe. Comment est-ce que ces rédacteurs en chef peuvent laisser écrire que c’est la faute de Goldman Sachs ? C’est comme si on accusait les fabricants d’armes d’avoir provoqué les tueries des camps de concentration ! Franchement, heureusement qu’internet existe et que les grands journaux perdent tous les jours de leur influence, car leurs prises de position sont discutables sur le fond. En acceptant de ne pas nommer celui qui intente l’action, celui qui appuie sur la gâchette, pour mieux zoomer sur le vilain fabricant d’armes financières, les journalistes affichent sans vergogne leur perversion et leur renoncement à l’idéal d’informateur impartial.

J’imagine enfin les traders chez Goldman Sachs qui doivent quand même bien rigoler, derrière leurs écrans, le midi en pensant à tous ces couillons d’européens, car devant tant d’idioties humaines, il est quand même sain et normal qu’ils encaissent la monnaie… certains journaux avancent le chiffre d’une commission de 300 millions d’euros. Sans parler des gains en trading, que j’espère juteux pour eux.

Les politiciens ressemblent finalement à tous les joueurs de casino du monde ou à tous les addicts du surendettement. Leur grande théorie consiste à dire qu’on ne doit pas considérer un Etat comme un ménage. Et s’ils se trompaient ? S’il fallait justement considérer la gestion comme celle d’une entreprise et d’un ménage. Au moins, cela aurait arrêté les pillards grecs avant qu’ils n’endommagent trop leur pays… empêché que les brutes US gagnent un gros paquet d’argent et enfin, que les hypocrites français montrent le côté pervers et orienté de leurs jugements.
 

Charles Dereeper

Article extrait de la lettre VOTRE ARGENT : gagnez +10% par an”


Moyenne des avis sur cet article :  3.87/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • momosaitou 9 mars 2010 12:06

    IL FAUT DÉTRUIRE CE SYSTÈME D’ESCROC , LE RÉDUIRE EN PURÉE


    • Alpo47 Alpo47 9 mars 2010 12:28

      D’accord avec l’auteur.
      Sinon qu’il serait mieux de décortiquer les manipulations, afin de les faire apparaître au grand jour. C’est leur capacité à rester dans l’ombre qui permet à ces tromperies de continuer d’exister.

      Il devient ridicule, dérisoire et surtout erroné, de parler de démocratie lorsqu’on parle de l’europe. C’est tout le contraire : l’europe (je refuse de mettre une majuscule) c’est LA CONFISCATION ORGANISEE DE LA DEMOCRATIE PAR LES « ELITES » ;
      Quand à la manipulation des foules et populations, elle est effectivement actuellement très élaborée pour ne donner que l’illusion du choix aux citoyens européens.
      Nous entrons, sans nous en rendre compte pour la plupart, dans une « dictature douce » où le vrai pouvoir est celui des élites, par le biais de nos « élus ».


      • bo bo 10 mars 2010 09:50

        « ELITES » vous êtes, malgré les guillemets ironiques« bien poli... cet ensemble médiato-politique mérite mieux l’appellation de CRIMINELS . Un jour, viendra peut être, où le crime social sera enfin sévèrement puni.....et fera revenir, toutes les personnes élues à respecter leur mandat et à être respectable !
        A l’auteur..bien d’accord avec vous...sauf sur votre jugement sur l’attitude de GOLDMAN SACHS : autrefois, dans les cours »ringards« d’éducation civique, on nous apprenait que » NUL ne pouvait se couvrir de sa propre turpitude..." et qu’il ne fallait pas faire aux autres ce que l’on ne voulait pas que l’on nous fasse....


      • ZEN ZEN 9 mars 2010 12:33

        Pillards grecs ?
        Bien sûr ,la gestion hélléne n’est pas au-dessus de tout soupçon
        Mais Barroso and C° ont laissé faire pendant des décennies...
        Les autres Etatrs européens sont-ils vierges ?
        Pour l’auteur GS aurait donc fait oeuvre philanthropique smiley
        Il épouse là les réactions populistes de la presse people allemande (Bild ou Focus)

        « Fraudeurs grecs »(Focus) ou bal des hypocrites ?
        « ...Rares sont les Etats de l’eurozone qui n’ont rien à se reprocher  : les Irlandais ont trop d’inflation, une croissance en surchauffe. Ils ne respectent pas la  »ligne de conduite économique" de l’UE ; les Allemands, les Français et les Italiens font exploser leurs déficits et, avec eux, les règles du pacte de stabilité. Personne n’est puni. Giovanni Ravasio, à la Commission, met en garde M. Jouyet. "Il m’a dit : "Jean-Pierre, si le Conseil laisse passer l’Irlande sans rien dire pour non-respect de la politique économique, vous pouvez dire au revoir à la discipline européenne.’’
        __Par ailleurs, chacun a ses petites tricheries légales, ses zones grises de comptabilité, ses tours de passe-passe comptables. La France a bénéficié d’un versement exceptionnel de France Télécom, lors du changement de statut de l’opérateur. L’Allemagne a fait de même avec les recettes des licences pour l’exploitation de la norme de téléphonie mobile UMTS, et joue sur la séparation des budgets de l’Etat fédéral et des Länder.
        __Dans cet exercice, pour profiter des ambiguïtés du langage comptable et pratiquer la débudgétisation, l’Italie reste la grande championne. Avec l’accord de Bruxelles, elle multiplie les opérations de titrisation de ses dettes : revendues au marché sous la forme de titres financiers, ses créances disparaissent de son déficit. "C’était conforme. Mais quand l’Italie faisait ça, on rigolait bien, se souvient
        René Defossez, opérateur sur les marchés. On se disait : "Ils sont encore en train de tripatouiller leurs comptes !’’"Les banques les plus prestigieuses sont mandatées pour « aider » certains Etats à présenter les comptes publics sous un meilleur jour.
        Au service de la Grèce,
        Goldman Sachs permet au pays de « gommer » l’équivalent d’un milliard d’euros de dette publique en 2001. Et la banque JP Morgan, explique un banquier, « faisait pareil avec l’Italie ».En 2005, le magazine Euromoney va jusqu’à évoquer « l’Enronisation » des comptes publics européens - du nom de cette entreprise américaine, Enron, au coeur de l’un des plus grands scandales financiers de Wall Street.
        « La créativité comptable n’est pas le monopole des entreprises privées »
        , ironise l’économiste Jean-Paul Fitoussi."


        • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 9 mars 2010 18:03

          j approuve Bild, surtout quand je lis les reactions xenophobes et racistes de la Grece http://www.taz.de/1/politik/europa/artikel/1/griechen-fuer-boykott-deutscher-waren/


        • frugeky 9 mars 2010 12:33

          Ce sont les marchands d’armes qui ont provoqué les camps de concentration.

          Voilà, c’est écrit. Vous pouvez lire ou relire Pauwels, Le mythe de la bonne guerre.


          • Alpo47 Alpo47 9 mars 2010 13:50

            Je reviens sur mon premier commentaire, après avoir lu le texte (il parait que c’est mieux)...
            Que les politiques soient corrompus, il ne se trouvera pas grand monde pour les défendre...
            Que les médias servent à construire un « écran de fumée » c’est maintenant évident à tous...

            Mais tous ceux là, ne sont que les jouets, instruments, du vrai pouvoir qui est entre les mains des lobbies, notamment financiers.
            Et Goldman Sachs, la firme, est au coeur du pouvoir. Elle est LE POUVOIR. Parmi d’autres, bien entendu.
            Ensuite, y compris dans de telles sociétés dont les dirigeants s’enrichissent de manière éhontée, le vrai pouvoir est celui des actionnaires. Ils peuvent à tout moment, révoquer un PDG qui ne les comble pas de dividendes.

            Entre le corrompu et le corrupteur, qui tire donc les ficelles ?


            • Defrance Defrance 10 mars 2010 12:02

              Belle explication, c’est bien la le VRAI problème, plus les états ou les conglomérats d’états deviennent grand, plus le pouvoir échappe a ses citoyens ?
               Pour exemple les comptes de l’Allemagne sont gérés par une société privée !

              LES ACTIONNAIRES SONT DES PARASITES a 80 % Leur rôle d’origine qui consistait a injecter de l’argent pour aider une société a évoluer pratiquement totalement disparu au profit dartifice de progression (avec des comptes maquillés) pour empocher le maximum de dividende et changer ensuite de proie !

               En 1945 la speculation sur les denrées alimentaire était punie de mort si recidive, on devrait instaurer les meme loi pour la speculation boursière qui entraine parfois la mort des employés !


            • xray 9 mars 2010 17:40


              Aujourd’hui on nous parle d’un problème avec la Grèce. 

              Hier on n’a oublié de nous parler du boulet Polonais. À peine intégrée à l’Europe, la Pologne a transformé la dotation européenne en avions militaires américains. 

              Demain on ne nous dira pas que la Turquie dispose actuellement d’une quinzaine d’ogives nucléaires gracieusement offertes par les étasuniens dans le cadre de l’OTAN. 


              L’EUROPE 

              Le problème n’est plus de « construire » l’Europe. Le problème est : « Comment se débarrasser de cette saloperie ? » 

              On s’achemine vers une société européenne sans nom, sans repères matériels réels, gavée de mensonges. Une société entièrement soumise au totalitarisme religieux. 


              Les
              Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
              Ils sont soumis à : 

              - Une monnaie d’occupation ; 

              - Des journalistes d’occupation ; 

              - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

              - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe,  les Américains, ou le Vatican ? 

              Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

              - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice,  la misère, les maladies, les épidémies, les conflits,  les guerres, les famines, etc. » 
              Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges sous lesquels les médias noient les individus. 

              L’EUROPE des curés
              http://mondehypocrite.midiblogs.com/  

              Le bourbier européen  
              http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2009/05/09/le-bourbier-europeen.html 



              • Christoff_M Christoff_M 10 mars 2010 00:02

                 Je ne vois pas ce que viennent faire les curés la dedans !!

                 Il me semble que les mondialistes et les banques pourries européennes et américaines...

                 Est ce que ce sont des curés qui gèrent tout cela, c’était peut-être vrai il y a quelques décennies, maintenant, il y a plus de sionistes et d’émissaires de milliardaires arabes dans les conseils d’administration des grosses boites...
                je crois que vous confondez les émissaires des sectes diverses qui nous viennent toujours du même pays maudit, siège de toutes les sociétés sataniques et diaboliques, les USA...

                Cracher sur les curés et déculturer la France fait partie des méthodes des mondialistes qui n’ont jamais critiqué un imam recrutant pour le jihad en France !! étrange non !!
                Renseignez vous il existe des gens dévoués pour accueillir les pauvres en Afrique en Inde et en Orient, ils sont tous curés sœur ou pasteur....

                Je n’ai pas encore vu de rabbins ou d’imams faire de même pour des pauvres qui ne sont pas de leur communauté !!

                Les méthodes des mondialistes et autres sont bien plus néfastes et sophistiquées que celles des églises !! personne ne vous force à aller dans une Église ni à assister à une messe....
                on ne vous demande pas non plus de prendre les armes pas comme chez les sionistes usurpateurs et menteurs par rapport à la religion juive....


              • Blanqui de Paris 9 mars 2010 17:47

                Mais bon sang de bois, vous trouvez que les grecs sont des pillards ?

                Les jeunes (et les moins jeunes maintenant) vivent en moyenne avec 700 Euros par mois, il subissent comme nous en France l’EURO , cette grosse cochonnerie de monnaie qui nous a tous ruinés.

                Le problème ce n’est pas les grecs (ils sont pauvres comme nous) ni même les promesses non resppectées envers l’Europe....

                Le problème c’est l’Europe et sa politique ultra liberal , de deflation salariale et de banque central.

                Ils pensent quoi en haut ?
                Que les grecs , les Français , les Européens en général vont continuer a accepter longtemps ce systéme mortifere , ou l’on se retrouve une concurrence international sans aucun moyen de se defendre, ou la desertification industriel n’a d’égal que la mise a mort et le saccage systématique de nos droits et de nos maigres acquis sociaux ?

                Je pense qu’il va être temps à un moment de soutenir nos frères , nos cammarades Grecs, qui chaque jour luttent tant qu’ils peuvent contre l’oligarchie financière apatride des multinationales de la finance.

                Il est tant nous aussi de demander des réformes « sans tabou » comme ils disent a TF1...

                Par exemple pourquoi ne pas commencer à :

                1°) redevenir protectionniste
                2°) Renationaliser tout les secteurs stratégiques (EDF - GDF- AREVA - Tout les chemins de FER Français)
                3°) Expulser les actionnaires sans aucune contre partie (faut bien se rembourser à la source de nos prêts inconsidérés à la finance de 2008)
                4°) Menacer de saisie bancaires et patrimoniales tout les PDG d’entreprise qui dépassent en salaire 7 fois le salaire le plus faible de leurs propres employés.
                5°) Commencer un grand nettoyage pour voir qui a delocalisé au pas ces dernieres années et saisir les entreprises qui ont suivie cette voie.
                6°) Sortir bien entendu de l’Europe.
                7°) Sortir encore plus vite de l’EURO
                8°) Inscrire dans la constitution que seule l’ETAT FRANCAIS doit avoir la maitrise de sa monnaie (plus de banque centrale).
                9°) Combattre les intérêts américains partout ou s’est notre intérêt de le faire
                10°) nous rapprocher avec nos alliés historiques (Russie , Serbie, Pologne etc...)
                11°) Tout miser dans la recherche technologiques et industriels.
                12°) Redevenir une puissance militaire et une troisieme voie face au fascisme US actuel.
                13°) Rétablir le Plan Quinquennal

                Voila de bonne solution bien démocratique , Française, et ou enfin nous ne seront plus les larbins de l’Europe condamné a leche-boulé la politique libérale allemande.

                Être Nous même , être Français en quelque sorte...


                • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 9 mars 2010 18:37

                  1°) redevenir protectionniste = dire aux ouvriers : fini les t shirts made in Asia vendus chez Carrefour, fini les tomates en hiver, fini les Logan, fini les baskets

                  2°) Renationaliser tout les secteurs stratégiques (EDF - GDF- AREVA - Tout les chemins de FER Français) = Contresens. EDF et la SNCF ont ete crées par des actionnaires privés avant d’etre nationalisées . De plus, votre strategique, il est bizarre. L’urgent de chez urgent, partout sur Terre, c’est de manger et dormir, et seulement ensuite avoir de l’electricité pour surfer sur Agoravox devant son bel I-Mac. Conclusion il faut nationaliser avant tout Danone, Fromages Bel, Nexity, Bouygues, Eiffage Vinci et toute l’agriculture.

                  3°) Expulser les actionnaires sans aucune contre partie (faut bien se rembourser à la source de nos prêts inconsidérés à la finance de 2008) Vous n’etes pas au courant ? les banques ont DEJA remboursé ! http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-11-07/banque-la-societe-generale-a-rembourse-l-etat/916/0/393169

                  4°) Menacer de saisie bancaires et patrimoniales tout les PDG d’entreprise qui dépassent en salaire 7 fois le salaire le plus faible de leurs propres employés. Ah, vous etes comme Arnaud de Montebourg le va-t-en-guerre http://lamouette.blog.lemonde.fr/2007/01/04/la-guerre-fiscale-contre-la-suisse-aura-t-elle-lieu/ + Sarko ou Deng Ziaoping a la fois http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,2062447,00.htm ? Declarer la guerre a la Suisse + controler Internet ? Parce que sinon les virements je vois pas comment vous aller les empecher

                  5°) Commencer un grand nettoyage pour voir qui a delocalisé au pas ces dernieres années et saisir les entreprises qui ont suivie cette voie. vous allez donc faire des saisies en Chine ? Bon courage ! http://video.google.fr/videoplay?docid=-8842216285861816122&ei=3YaWS6W3B5qoqwK-yrmsBQ&q=china+army&hl=fr#


                  6°) Sortir bien entendu de l’Europe.
                  Bonne idee. Comme ca la PAC sera a la seule charge des contribuables francais. Brilliant !

                  7°) Sortir encore plus vite de l’EURO
                  Ou la la, j’espere que vous avez prévu d’expliquer que le petrole payé en Euro, c’est fini ! Ou alors vous supprimez aussi l’auto ?

                  8°) Inscrire dans la constitution que seule l’ETAT FRANCAIS doit avoir la maitrise de sa monnaie (plus de banque centrale). Encore plus simple : chacun imprime soit meme ses billets, chez lui, avec son imprimante perso. Prevoir un bon stock de cartouches rouges http://www.encre-et-imprimante.fr/imprimante-billets-banque/ et vertes http://www.banque-france.fr/fr/instit/billets/histeuro/euro_pt/popup100.htm !

                  9°) Combattre les intérêts américains partout ou s’est notre intérêt de le faire
                  Lol http://www.defense.gouv.fr/defense/breves/le_cimetiere_americain_de_collevi lle_sur_mer 

                  10°) nous rapprocher avec nos alliés historiques (Russie , Serbie, Pologne etc...)
                  Russie http://www.vitisphere.com/breve-56364-Russie,service,anti,monopole,enquete,sur,prix,vin,fran%C3%A7ais.htm
                  Serbie http://www.lemonde.fr/sport/article/2009/09/29/mort-du-supporteur-francais-blesse-en-marge-d-un-match-a-belgrade_1246571_3242.html
                  Pologne http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/ 20081004.OBS4246/la_pologne_met_fin_a_sa_mission_en_irak.html
                  sympa !

                  11°) Tout miser dans la recherche technologiques et industriels.
                  Ah bah ca tombe bien, on a des chercheurs qui cherchent mais ne trouvent pas smiley

                  12°) Redevenir une puissance militaire et une troisieme voie face au fascisme US actuel.
                  Facile

                  13°) Rétablir le Plan Quinquennal
                  OK... vous voulez donc PLANIFIER l’emergence de boites comme Google, Apple ou meme Ryanair ? L’economie ne se resume pas aux tonnes de charbon extraites du sol


                  13 propositions, 13 possibilités de rire !


                • Blanqui de Paris 9 mars 2010 19:31

                  Et oui je sais bien , vos arguments sont ceux des européistes qui comme leurs homologues russes du soviet suprême avec le communisme, pensent que si le libéralisme ne marche pas c’est qu’il n’y a pas assez de libéralisme (comme a l’epoque si le communisme ne marchait pas c’est qu’il n’était pas assez communiste etc...etc..)

                  Le programmes que je vous soumet est un programme qui a fait ses preuves , il permis entre autre à la France de se relever apres deux guerres ayant fait au total plus d’un millions de morts chez des jeunes hommes de 18/25ans.

                  Tout ce qui persiste de la France a été construit a l’époque , grâce a la politique interventionniste et protectionniste du Général.

                  Mais comme vous êtes certainement un homme de droite , je pense que comme toujours vous soutenez les pires politiques proclamées par les élites traitres (toujours traitresses) de notre grande nation.

                  Regardez ce que Sarkozy fais aujourd’hui , c’est le programme politique de Laval en 1934, on peut donc dire en quelque sorte que Sarkozy est un sous Laval bling bling....

                  Heureusement l’Histoire nos enseigne que ces elites perdent toujours devant la volonté du grand peuple Français, ce sont des traitres et comme toujours ils perdent....


                • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 10 mars 2010 09:04

                  je vous reponds de maniere precise et a part des invectives generalistes voire fausse, vous n’expliquez pas comment vous allez attaquer la Chine, la Suisse, susciter l’esprit d’entreprise dans le cadre d’un plan.

                  Soyez vous meme, soyez francais, DONC soyez cartesien dans votre mode d’expression smiley


                • fwed fwed 9 mars 2010 18:15

                  « Comment est-ce que ces rédacteurs en chef peuvent laisser écrire que c’est la faute de Goldman Sachs ? »
                  euuuhhhh...peut être parce que c’est vrai.

                  « S’il fallait justement considérer la gestion comme celle d’une entreprise et d’un ménage »
                  Pour trancher sur cette question il est indispensable de bien comprendre ce qu’est l’argent et le mecanisme de la création de l’argent.
                  L’euro et le dollar n’étant plus des monnaies crées par les etats mais par les banques privées alors les états sont relégués au même statut que le ménage landa : obligé de s’endetter auprès des banques privées. Mais je trouve celà personnellement incompatible avec la démocratie (pouvoir au peuple souverain)
                  Un Etat n’est pas un menage, c’est la représentation de l’ensemble des menages constituant celui ci. L’Etat ne peut pas avoir le même statut qu’un ménage, mais celà n’empêche pas qu’il soit géré comme un ménage (réfléchir sérieusement avant de créer ex-nihilo de l’argent par le crédit) . Statut et gérance sont deux notions bien différentes.

                  Pour que l’auteur puisse se faire une réfléxion plus profonde sur ce problème de l’Etat et des menages je lui suggère ce site

                  Quoiqu’il en soit notre création monétaire n’a rien de démocratique puisque qu’elle ne relève pas de l’Etat. Oui vous m’avez bien lu, nos monnaies ne sont pas démocratiques et les dynamiques de nos masses monétaires ne sont pas différentes des pyramides de Ponzi. Je trouve celà très grave.

                  Pour finir je n’aime pas trop le style de votre article qui rejète tout sur les politiciens. Ils sont largement fautifs certes mais ils sont loins d’être les seuls. Les banquiers privés sont autant fautifs.

                  Cdlt


                  • Christoff_M Christoff_M 9 mars 2010 19:26

                    oui fini les teeshirt fabriqués en Asie, fini les jeans usés à la main fabriqués à 30eros en Asie et revendus trois cent euros chez nous !!!
                    Fini la petite maison dans la prairie, fini de croire les balivernes des marketeurs escrocs du mondialisme, à mort les exploiteurs et adorateurs du veau d’or, toujours les memes importateurs grossistes, négociants, banquiers, qui font crever l’activité en France pour une activité dont le pognon tombe dans leur poche en faisant travailler des gens dans la misère à l’autre bout de la planète !!!

                    Faut sortit des centres villes pour bobos citadins allumés conditionnés au mondialisme des escrocs !!! moi j’ai vu des enfants travailler en Turquie sur des jeans ou sur de la ferronnerie après l’école !! Merci l’Europe des naifs imbéciles heureux et des idiots utiles...

                    Quitte à mettre le prix sur un achat je préfère savoir que cela fait vivre des ouvriers en France plutot que d’engraisser des gros plein de soupe en 4*4, qui n’ont que faire du développement et qui font travailler des gosses à l’autre bout de la planète pour se faire une marge multipliée par 10 voir 100 avec l’Asie, en se gavant et ne développant que la misère partout !!

                    pour les naifs imbéciles je ne suis pas un nostalgique de Germinal, tous les illuminés abrutis devraient etre envoyés dans des usines de la Chine ou des pays de l’Est pour voir leur « progrès » d’un peu plus pres !!!


                  • Christoff_M Christoff_M 9 mars 2010 19:08

                    Quelle démocratie ???

                    Disons plutôt la mise en scène pour les naïfs et les idiots utiles d’une pseudo démocratie !!

                    Bientôt nous aurons droit à l’Afrique du Sud version peace and love, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, avec une grande messe commerciale organisée par les pognonistes et les marketeurs du mondialisme !!

                    Comment croire en ces guignols mis en scène par les grands chefs du Bilderberg et leurs amis banquiers !!! jusqu’où faudra t il aller dans l’insulte et le mépris pour que les peuples européens visualisent le cauchemard...

                    Barroso réélu, Sarkozy et Berliusconi, la ferme à la télé, merci à la nouvelle Europe pour ses bienfaits, sa vulgarité, bienvenue au règne de la quantité, cela rappelle étrangement la politique du Club Merde la quantité et la vulgarité, et le buffet de conneries à volonté
                    (en nous faisant croire qu’on a le choix alors qu’on nous sert de la merde surtaxée)...


                    • Gino 9 mars 2010 19:56

                      Les pillard grecs ce sont plutôt les contribuables grecs, qui ont transformé la collecte de l’impôt en un vaste cirque grandguignolesque...
                      Un Etat vit de ses impôts collectés. Les politiciens grecs sont coupables d’avoir fermé les yeux et cherché des solutions ailleurs plutôt que de prendre le problème à sa source. Electoralement, ç’aurait été suicidaire. Un peu comme le problème des retraites en France, cf. l’aller retour hautement hypocrite d’Aubry.


                      • Christoff_M Christoff_M 9 mars 2010 22:51

                        Tu es sur que c’est le peuple qui pille les caisses ou des élus qui osent afficher des retraites en dizaines de milliers d’euros, et des « parasites du système qui touchent plus que leur salaire d’actifs...

                        regardez nos charmants sénateurs qui se gavent et qui mangent dans une cantine quatre étoiles tous les jours !!!

                        A mon prédécesseur, est ce vous vous rendez compte que des types comme Sarkozy vont cumuler des retraites privées et publiques pour dépasser les 40000euros par mois, ce que la plupart des français ne toucheront jamais en un an !!
                        Je ne parle pas du salaire et des avantage du président du sénat, qui bat tous les records !!
                        Si on veut aller chercher plus loin, il y a les salaires et avantages de nos eurodéputés et membres de divers organismes internationaux....

                        Ceux la même qui demandent des efforts aux français en nommant leurs »amis" familles et entourage à tous les postes possibles ou on peut gagner de l’argent sans en foutre lourd !!!
                        (mascarade du procès Chirac et Villepin pour bien détruire la droite classique).

                        Honte aux escrocs au pouvoir et aux manipulateurs de l’opinion, tout va mal surtout si on pille les caisses et on renforce sans arrêt les privilèges d’une certaine caste au pouvoir !!
                        (bouclier fiscal, augmentation des ministres honteuse sous Sarkozy) renforcement de tous les avantages des personnels de l’état surtout en garanties contre le chômage et retraite améliorée notamment pour les sénateurs !!

                        Honte aux voleurs aux usurpateurs qui ont eu leur bouffe et leurs frais payés grassement toute leur vie et qui font supporter à la communauté leur retraites dorées pas méritées...

                        Le sumum étant ds les organismes internationaux avec DSK censé géré une banque pour les pays pauvres, c’est le comble gagnant plus de cent mille euros par mois avec 50000de primes pour frais de représentation.... tous frais payés !!! et qui aura cent pour cent de son salaire au bout de cinq ans d’exercice au FMI !!

                        Manquerait plus qu’il devienne président on aurait encore plus escroc et usurpateur que Sarkozy... avec un staff de parvenus autour, qui nous rappellera les déplacements en Afrique au Gabon, de tous les courtisans socialos qui entouraient Mitterrand, merci Elf Gabon !!!


                      • Gino 10 mars 2010 08:44

                        Je précise que j’ai une affinité particulière avec les Grecs, mais là, je suis déçu.

                        A ceux qui continueront ici de tout mettre sur le dos des politiques, avec des exemples de salaires et traitements qui ne pèsent pas bien lourd au regard de déficits se chiffrant, ici et là, en miliards, je donnerais juste cet exemple : l’année dernière, le nombre de Grecs déclarant avoir gagner plus de 1 MILLIONS D’EUROS, sur l’année donc, a été de...6.
                        6...
                        Où sont passés les célèbres armateurs grecs ? Point de fortune dans le tourisme ? Etc.

                        40% des avocats et médecins fraudent. Pourtant des professions à l’abri du besoin, à priori.

                        Mais ce n’est pas juste la Grèce, c’est une partie de l’Europe qui se déresponsabilise clairement : la faute à X ou Y, mais jamais soit. La France est dans le lot, clairement, mais pour d’autres raisons, dont les retraites, dont cet assistanat dont je vois moi même les effets sur les gens depuis des années, je n’ai pas besoin d’explications de personne ici pour constater cela, JE LE VOIS...
                        L’autre jour, dans l’émission C’est dans l’air à propos des inondations, Yves Calvi parlait des « super pétochards », ces gens qui ne veulent rien savoir, qui ne sont responsables de rien, et qui, lorsque la catastrophe arrive, accusent le monde entier de leurs malheurs.


                        • Romain Desbois 10 mars 2010 09:32

                          C’est sûr , on n’entend pas grand monde dénoncer la gabegie que sont les JO. 40 milliards d’euros de dette supplémentaires pour la Grèce ! Comme en France, quand les caisses sont vides, l’on trouve toujours du fric pour le superflu !


                          • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 10 mars 2010 11:37

                            +1, Romain


                          • Gino 10 mars 2010 14:12

                            Il est clair qu’à la situation actuelle de la Grèce, rétrospectivement, on se dit qu’il aurait pê mieux fallu ne jamais les organiser ces J.O.
                            Mais bon, j’imagine que les J.O., la Grèce, la fierté d’un peuple qui avait déjà raté le RDV au profit de Coca Cola, oups, Atlanta, n’a pas de prix.
                            Et puis ces 40 MM€, ce n’est pas un chèque au profit du CIO, de quelques bourgeois capitalistes requins comme diraient certains ici. Ils ont été versés en salaires, ça a fait vivre du monde pas mal de temps, non ? Des infrastructures ont été crée, elles sont utilisées, j’espère, encore aujourd’hui...Même si leurs futurs revenus ont été, en partie, vendus (autoroutes, aéroports...). 


                          • BA 10 mars 2010 11:49

                            Certains dirigeants européens sont en train de parler d’un « Fonds Monétaire Européen ».

                            Ils sont en train de bluffer.

                            Ils bluffent car ils savent que la création de ce soi-disant « Fonds Monétaire Européen » est impossible.

                            D’abord, ce soi-disant « Fonds Monétaire Européen » rajouterait une couche supplémentaire au mille-feuilles européen. Comme si ce n’était pas suffisamment le bordel en Europe !

                            Ensuite, ce FME nécessiterait de négocier un nouveau traité, alors que le traité de Lisbonne vient tout juste d’entrer en application.

                            Ensuite, ce FME nécessiterait l’accord des 27 pays de l’Union Européenne, sans aucune exception. Je n’imagine pas que l’Union Européenne organiserait 27 référendums dans les 27 pays concernés. Il faudrait donc un vote des 27 parlements.

                            Dernière chose : ce FME ne pourrait naître qu’en période de vaches grasses. Or, aujourd’hui, les Etats européens sont déjà surendettés. Rien que pour sauver le Portugal, l’Irlande, la Grèce et l’Espagne, il faudrait leur verser 320 milliards d’euros.

                            Conclusion : on en revient toujours au même constat. Des grands discours. Des belles phrases. Des rodomontades. Des tartarinades. Mais rien de concret DANS LES ACTES.

                            Rien ne se passe DANS LA REALITE.

                            Et pour cause : il n’y a plus d’argent nulle part, et plus personne ne veut payer.

                            C’est ça, la leçon à retenir : en Europe, il n’y a pas de solidarité entre les pays européens. Il n’y a que des discours. Il n’y a que du bla-bla. Il n’y a que du bluff.

                            Rien ne se passe dans les actes concrets, car plus personne ne veut payer (et même : plus personne ne peut payer).

                            A lire absolument :

                            http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/02/17/04016-20100217ARTFIG00694-320-milliards-pour-un-plan-de-sauvetage-europeen-.php

                             


                            • DEEVIN 15 mars 2010 14:22

                              Excellent article. La difficulté, on le voit à certaines réactions, c’est que tout le monde braille, mais que personne ne veut admettre les principes pourtant simples de l’économie : on ne peut partager que la richesse que l’on a préalablement créée. Si on n’est pas capable d’en produire ensemble, collectivement, il n’y a rien à partager. Et on aura beau gueuler contre le monde entier et nationaliser tout ce qu’on voudra ( à l’inverse des bons communistes de l’Empire du Milieu), cela n’y changera rien. Alors que chacun se pose la question : me suis-je vraiment crevé le cul pour mériter ma télé à écran plat made in China ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès