Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les réseaux du laboratoire GSK (1/3)

Les réseaux du laboratoire GSK (1/3)

Dans un reportage récent sur l'affaire du Mediator des laboratoires Servier, France24 expliquait comment en parallèle un autre médicament accusé de faire de nombreuses victimes, l'Avandia (un anti-diabétique lui aussi) avait réussi à éviter d'être sous les feux de la rampe en France. Forcément intriguée, j'ai essayé de comprendre quels étaient les réseaux d'influence autour de ce laboratoire et si ce laboratoire avait le pouvoir d'influence que lui prête le reportage. Le constat est sans appel ...

Le laboratoire GSK est une entreprise anglo-américaine née de la fusion en 2000 de Glaxo Wellcome et de SmithKline Beecham. Il est le numéro 2 mondial dans la pharmacie. En France il occupe la troisième place (hors génériques) mais l'hexagone représente le premier marché de GSK après les Etats-Unis. Le chiffre d'affaires en France est de plus de 1,5 milliards d'euros. Si l'on en juge par ces chiffres, il est clair que notre pays est un des marchés prioritaires pour GSK et que tout est mis en oeuvre pour qu'il le reste.

Un article publié il y a quelques mois sur AgoraVox, avait mentionné un club parlementaire, le club Hippocrate, financé, entre autre par GSK. Alors présidé par Gérard Bapt (qui dit avoir démissionné depuis), le président de la mission d'information parlementaire sur le Mediator, ce club permet à des entreprises du secteur privé et aux parlementaires de se rencontrer pour discuter, échanger des points de vues. Mais il est sûr que si GSK finance un tel projet ce n'est pas par pure philanthropie mais certainement avec l'objectif de renforcer son dispositif de lobbying à l'égard des parlementaires.

La société Agora Europe, qui assure l'organisation des réunions du club Hippocrate, a organisé par le passé des conférences avec des élus au profit de GSK, par exemple sur le sevrage tabagique pour lequel GSK dispose du Zyban, un amphétaminique comme le Médiator.

Mais évidemment GSK ne peut se reposer sur ces seuls outils. Aussi, depuis quelques années, GSK organise les débats "Avenir de la Santé". Ces conférences permettent de réunir une fois par an des patients, des responsables de GSK et ceux que l'on appelle des leaders d'opinion : hommes politiques, journalistes, universitaires, experts médicaux ... Tout ce monde discute de ce qu'il faut faire pour améliorer notre système de santé et les responsables de GSK explique comment GSK fait déjà pour intégrer ces préoccupations. Mais il ne s'agit pas pour GSK de faire seulement de l'image. Les profils des intervenants lui permettent de maintenir un contact privilégié avec les décideurs clés du secteur de la santé et du médicament. Si l'on regarde de près les participant aux dernières réunions on rencontre des hommes politiques spécialistes des questions de santé comme Jean-Marie Le Guen, Gérard Bapt (encore lui), Bernard Debré, Jean-Pierre Door, Marisol Touraine, ...

Très présent dans le secteur des traitements du SIDA, GSK a également créé en France une fondation, présidée par l'ancienne Ministre de la santé de Jacques Chirac, Michèle Barzach. A ses côtés, des représentants de GSK France bien sûr, dont son PDG, le sarkozyste Hervé Gisserot, mais également des personnalités "influentes" : Jacques Attali, Claude Evin (ancien ministre socialiste de la santé) ou Jean-François Girard (ancien directeur général de la santé entre 1986 et 1997, et ancien délégué interministériel à la lutte contre le SIDA). Mieux, le président de l'Agence nationale de recherche sur le SIDA (un organisme public qui regroupe des représentants de Ministères, de l'INSERM ...) et le président du Conseil national du SIDA font partie du conseil scientifique de la fondation. Et si l'objectif principal de cette fondation est de soutenir l'aide contre le SIDA dans les pays en voie de développement, elle permet certainement aussi à GSK de développer son image et son réseau en France, dans le secteur du médicament. En tout cas, au vu des profils de certaines des membre de la fondation, la question des conflits d'intérêts peut se poser.

 

(à suivre : les recrutements politiques de GSK France).


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • QUAND ON SAIT QUE LES MOLLECULES VIENNENT DE CHINE OU D INDE que cela

    fait que nos labos ne font que mettre en gèlules et en boite...

    et qu’ils multiplient les prx de revient par 20 ou 200 (pharmacovigilance)µ

    ON COMPREND D OU VIENT LE DEFICIT DE LA SECU

    les generiques qui coutent quelques centimes d’euro sont vendus a 90% du prix de l’original....

    ces memes labos ne payent pas toujours leurs charges sociales...ilssont aussi voraces que TOTAL....vive le cac 40...

    tousensemble


    • gege061 gege061 27 juin 2011 15:50

      Désolé c’est l’inverse.

      La recherche est effectuée en Europe ou aux USA et la fabrication est faite en Inde ou ailleurs.
      Ces personnes ont aussi le droit de travailler donc ca n’est pas le fait de faire fabriquer en Inde qui en soit est mauvais mais bien les conditions de fabrication : enfants , smic à quelques centaines d’euros/mois et la qualité des matières premières utilisées pour réduire les couts

      Quant au trou de la sécurité sociale combien représente il par rapport au « budget de la sécurité sociale » dans votre propos il me semble que c’est de l’assurance maladie que vous parlez.


    • Lepoulpe 27 juin 2011 23:04

      QUAND ON SAIT QUE LES MOLECULES VIENNENT DE CHINE OU D INDE

      fait que nos labos ne font que mettre en gèlules et en boite...
      -------> Servier produit 80% de ses médicaments en France

      et qu’ils multiplient les prx de revient par 20 ou 200 (pharmacovigilance)
      ------> n’exagérons pas, vu le prix du développement d’une molécule, mais la France ne profit-elle pas aussi par le biais des impôts et des emplois générés de ce retour sur investissement.

      ON COMPREND D OU VIENT LE DEFICIT DE LA SECU

      les generiques qui coutent quelques centimes d’euro sont vendus a 90% du prix de l’original....
      -------> je suis bien d’accord avec vous on pourrait se passer des génériques qui
      finalement sont un pansement sur une jambe de bois (déficit de la SS) et bride
      la recherche médicamenteuse !!!

      ces memes labos ne payent pas toujours leurs charges sociales...ils sont aussi voraces que TOTAL....vive le cac 40...

      -------> TOTAL est une réussite Française n’aimez vous pas votre pays ?
      Servier n’est pas en bourse et je vous mets au défit de trouver dans les archives de la presse un plan social effectué pas Servier.

      tousensemble 
      -------> et tous pour un !

    • NON JE N AIME PLUS mON PAYS DEPUIS QU IL EST DIRIGE PAr UN PDT QUI A TREMPE DANS 64 AFFAIRES.. (dont karachi...mediator....)
      QUE NOS DEPUTES ET SENATEURS TRAVAILLENT POUR NOTRE« MORT » (MEDIATOR...CLUB HIPPOCRATE° ) avec les lobbystes des grands groupes qui ont leurs entrees a l elysee a la chambre et au senat...

       d’ AILLEURS MON PAYS C EST L EUROPE.. PAUVRE DE NOUS AVEC BAROSO...VAN RAMPUY ET LA BARONNE ASThON ON EST MAL BARRES..
      je dis comme mr hessel combattant de la resistance comme mon père..a 18 ans mort en mer a 47 ans en mer chef mécanicien sur un chaluier..crevé pour le lobby de la peche...
      LE CNR...NOUS A LAISSE UN HERITAGE SOCIAL QUE L UM...PS DILAPIDE

      INDIGNEZ VOUS....REVOLTEZ VOUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Clojea Clojea 27 juin 2011 14:16

      Les labos sont une vraie mafia tentaculaire. Ils font la pluie et le beau temps avec la santé des gens, et ont un seul mot d’ordre : Profit +. Merci pour l’article


      • @lepoulpe

        ENCORE UN BRETON VENDU A TOTAL...

        NOUS N AURONS PLUS UN SEUL POULPE BIENTOT NI AUX ILES KERKENNA...(tunisie) ni DANS L ’ESTUAIRE DE NIGER..
        UN REDACTEUR A DIT DANS CES REPONSES QUE LES BANQUES..LES PETROLIERS ..LES AMIS DES MARCHANDS D ARMES ETAIENT DES PIEUVRES....TENTACULAIRES..J4 ADORE EN FAIRE EN CUISINE...MAIS NON POLLUE PAR VOS AMIS



        • oui total entreprise franco francaise qui ne paye aucun impot en france...
          qui a pollué plusieurs fois nos cotres bretonnes..et servat chante « je ne m’arreterai meme plus chez TOTAL ....par hasard

          POLUEUR=PAYEUR............. MR LE MORALISTE »COCORICO"
          mais ils payent après 10 ou 20 ans de procès

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lucie


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès