Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les riches pays arabes vont-ils sauver notre monde ?

Les riches pays arabes vont-ils sauver notre monde ?

Le “plan Paulson” qui visait à “sauver” les institutions financières américaines, historique et très critiqué, n’a pas été adopté par la Chambre des représentants aux Etats-Unis.

Désormais, il n’y a plus de solution officiellement et le problème est devenu tellement énorme qu’il peut engendrer d’un jour à l’autre un cataclysme sur toute la planète en faisant radicalement exploser le système capitaliste et financier international, pour finalement le réduire à néant.

Soyons très objectifs et revenons un peu sur les fondamentaux de la crise.

Le “système” mondialisé que nous connaissons dans nos civilisations avancées est basé exclusivement sur le développement exponentiel, sur la consommation exponentielle et sur la production exponentielle.

Désormais, l’idée que dans un “monde fini rien ne peut être exponentiel” a fait son chemin dans les consciences. La confiance dans ce “système” est fortement altérée et à peu près rien ne pourrait inverser la tendance.

Dans la mesure où on ne peut pas se développer de manière exponentielle, le “système” arrive à son “point de rupture”, au pire moment de l’Histoire.

De plus, en Occident, nous sommes intimement dépendants de produits primaires tels que le pétrole, le gaz et d’autres encore que nous devons acheter, de plus en plus cher, en dehors de notre périmètre. Depuis toujours, nous n’avons cessé de transférer notre cash auprès des pays producteurs (nous avons fortement enrichi les Arabes et, dans une moindre mesure, les Chinois, les Russes...) en échange de produits primaires, que nous avons depuis consommé. De plus, nous avons initié des guerres et sommes associés à des troubles sur toute la planète et l’image de l’Occident s’est terriblement dégradée.

Nous, les Occidentaux, nous ne sommes crédibles que lorsque nous sommes très puissants, or, à l’allure où vont les choses, nos civilisations modernes vont se retrouver assez rapidement au tapis pour un bon moment.

J’entends dire “c’est le moment, il faut changer le système, il faut repenser la finance internationale, trouver des nouvelles règles”. Le FMI se propose de s’en charger, s’il est mandaté, il se sent “investissable” pour cette mission.

Malheureusement, nous ne disposons pas de beaucoup de temps et qui est en mesure d’imposer, au niveau international, dans un délai record, des nouvelles règles acceptables par toutes les parties ? Bush ? Sarkozy ? Les Chinois ? Les Russes ? Les Arabes ?

Que faut-il faire désormais ? Fermer les places financières quelques semaines ? Quelques mois ? C’est possible, c’est certainement une option qu’il aurait fallu retenir, hélas en sacrifiant des centaines de milliers d’emplois dans le domaine de la finance et de la haute finance.

Une autre option existe pourtant, elle n’est pas encore très évidente, mais elle pourrait bien s’imposer. Regardons simplement au Moyen-Orient, du côté des riches pays arabes.

Nous sommes le 29 septembre 2008, le Ramadan se termine aujourd’hui, on s’apprête à fêter l’Aïd, et peut-être qu’après, d’ici quelques jours, et d’après ce qui se dit, on va passer à d’autres choses très sérieuses.

Depuis plus de cinquante ans, les pays occidentaux ont enrichi les monarchies du Golfe (Koweït, Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Bahreïn, Qatar...). Nul ne sait précisément de quel pactole ils disposent, tous réunis, mais on avance les chiffres faramineux de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars.

Le plan pour sauver la finance américaine, c’était 700 milliards de dollars.

Les Arabes disposent probablement de plus de 100 000 milliards de dollars d’actifs et de liquidités. C’est-à-dire plus de 140 fois le coût du fameux plan évoqué plus haut.

Globalement, lorsqu’ils seront décidés à le faire, ils pourraient racheter instantanément la dette des Etats-Unis et celle de l’Europe. En quelques jours.

Mais qu’est-ce que les Arabes peuvent racheter et contrôler, s’ils le désirent ?

C’est très facile de répondre à cette question. Avec la chute vertigineuse des valeurs boursières respectives, techniquement ils peuvent prendre le contrôle des banques, mais aussi des entreprises, les petites comme les grandes. Les institutions très rapidement ensuite. Et tout ça sans bouger de chez eux, ou en utilisant leurs places financières ultramodernes.

Dubaï, par exemple, pourrait être le cœur (et la tête) de cette immense prise de contrôle à distance, redoutable d’efficacité.

Libre à eux, ensuite, de faire appliquer les règles de leur propre système (avec notamment les principes de la charia) sur nos territoires, puisqu’ils seront des actionnaires majeurs.

Nous sommes au beau milieu d’un mouvement à 180°, qui a peut-être commencé le 11 septembre 2001, et qui se terminera dans les prochaines années, avec à la clé des bouleversements de civilisation considérables, et un changement géopolitique d’une amplitude jamais observée. De nouvelles opportunités pourraient s’offrir à ceux qui sauront les saisir.

Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir s’il faut en avoir peur ou pas.

La question serait plutôt... Vont-ils le faire ?

Olivier RIMMEL

Analyses & Stratégies


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (124 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Zalka Zalka 30 septembre 2008 10:52

    @seb59 : vous oubliez la masse d’argent dont ils disposent désormais. Une fois investis, ce fric leur ouvre d’autres sources de revenu.


  • non666 non666 30 septembre 2008 12:19

    Seb59, au moment ou Saddam a envahi le Koweit, le Kuwait Investment Office (KIO), rapportait plus a ce pays que ses ventes de pétrole....

    Entre autre, le KIO investissait massivement a New York et a Londres et etait un des plus gros creancier arabe de la dette US.

    En s’attaquant au Koweit , saddam avait menacé la tirelire US.
    Après le crach japonais et une Allemagne qui etait passé du statut de financeur du deficit US a celui de concurrent sur le marché des prets internationnaux, les etats unis ne pouvait pas, sous menace de faillite immediate laisser tomber.
    Le dollar etait passé de plus de 7 fracs a moins de 3,50 en septembre...

    Les investisseurs savaient deja tous la fragilité US.
    C’est eux qui sont pris au cou aujourd’hui.

    Car la menace de devaluation US est explicite.
    En gros : ou les arabes crachent au bassinet et remettent une couche a ce qu’ils ont deja comme dette insolvable dans le systeme bancaire US , ou ils perdent par la devaluation ou la faillite du dollar, tout ou partie de leurs avoirs actuels...

    Bien joué la FED !

    Mes felicitations au groupe Morgan, au groupe Rockfeller, et aux autres proprietaire reels de la FED qui est en fait une banque tout a fait privée...de controle democratique pour le moins.


  • plume plume 1er octobre 2008 10:17

    vous êtes mignons avec vos réflections de bonne petite personne civilisée
    mais l’argent n’est RIEN , ce qui compte c’est la force et le potentiel militaire (c’est malheureux mais on en ai encore là )
    si demain les US ou l’Europe décident de PRENDRE le pétroles au arabes , ni l’argent , ni la bourse , ni les entreprise , ni les palais en or ne les arrêteront
    donc les pays arabes sont riche parce que les occidentaux leur laisse le champs libre .... mais jusqu’à quand ???


  • Yvance77 30 septembre 2008 10:41

    @ Seb59

    Que de sottises dans votre propos. Et le fait d’avoir une masse monétaire aussi volumineuse cela permat quoi, juste de s’offrire des carambars à la sortie des écoles ?

    L’argent est le nerf de la guerre et avec leurs réserves ils peuvent se permettre de changer tous les jours leurs couverts en or. Et même si le roi $ venait à s’effondrait ils ont encore le temps de prévoir cela et de le changer.

    A peluche


    • geko 30 septembre 2008 10:43

      Soyons très objectifs

      ..au pire moment de l’histoire.....probablement.....par exemple..... ! Votre objectivité est le pendant de vos fantasmes !

      Vous avez oublié un tout petit détail : Les américains possèdent la planche à billet, si tout s’effondre on pourra toujours se servir de papier toilette avec le billet vert !

      Article fantasmagorique !


      • Serpico Serpico 30 septembre 2008 10:52

        L’auteur : "les pays occidentaux ont enrichi les monarchies du Golfe"

        ***************

        Il y a encore des gens qui écrivent ce genre de saloperies ?


        • Zalka Zalka 30 septembre 2008 10:57

          Au lieu de vous posez en donneur de leçon falot qui sait tout, expliquez en quoi cette assertion est une saloperie. Je suis d’ailleurs assez curieux de voir quelle connerie vous allez nous sortir.

          Les monarchies du golfe ont du pétrole, nous avons besoin de pétrole. Nous leur achetons et les enrichissons. Qu’est ce qui est faux là dedans ?


        • Serpico Serpico 30 septembre 2008 10:58

          Je me demande qui est devenu le plus riche : les occidentaux qui ont toujours pillé le tiers-monde, imposé leurs règles et acquis le pétrole à un prix symbolique ou les pays pétroliers du tiers-monde ?

          On a l’impression que l’auteur regrette ou se plaint que les dollars occidentaux soient entre les mains d’arabes.

          Vous auriez voulu avoir le pétrole à l’oeil (ce qu’il était pratiquement avant 73 et, habitués que vous êtiez à vivre bien pour pas cher, la menace d’un changement dans votre mode de vie vous a paniqués) ?

          Maintenant, on devrait demander aux arabes d’aller au secours de l’économie occidentale alors que ses financiers ont appliqué la loi du fauve au point d’affamer des pays entiers ?

          J’aimerais bien que les pays arabes "aident" l’économuie occidentale...pour en prendre le contrôle.

          Qu’en dites-vous ? ou alors vous estimez peut-être que ce ne serait qu’un rapatriement de devises ?


        • Serpico Serpico 30 septembre 2008 11:01

          Zalka :

          L’auteur renverse les rôles : on a l’impression que les arabes ont indûment pris de l’argent aux occidentaux. Vous parlez comme lui, d’ailleurs. Je me demande qui s’est enrichi pendant que le pétrole faisait un dollar le baril durant des années et des années.

          Cet "enrichissement" est présenté de manière très oblique. Comme s’il s’agissait de mafiosi.

          Et si mes interventions vous donnent de l’urticaire, abstenez-vous de me répondre et grattez-vous.


        • snoopy86 30 septembre 2008 11:01

          Il y a belle lurette que les pétrodollars et les sinodollars sont recyclés dans l’économie occidentale....


          • Forest Ent Forest Ent 30 septembre 2008 11:07

            Contrairement à ce que dit cet article et d’autres, les réserves en dollars sont plus un problème qu’autre chose pour l’Opep et la Chine. Elles sont déjà très largement investies dans l’économie occidentale, plus que dans celle de leurs pays, et sont très exposées à la crise. Regardez par exemple la monarchie saoudienne : où M Al Walid a-t-il investi sa grande fortune ? Consultez ses SEC files : dans un paquet de grandes entreprises US genre Newscorp, Disney, ... En fait, la menace fonctionne dans l’autre sens.


            • non666 non666 30 septembre 2008 12:27

              Bien vu l’arbre.

              Ce a quoi on rajoutera que les pays arabes, comme toute l’Asie n’a pas céssé d’essayer de se desangager de sa dependance au dollar depuis la première guerre du Golfe.

              La "formidable croissance" de l’economie US depuis 10 ans n’est du a rien d’autre que le retour des $ au pays....

              Les banques centrales du monde entier ont en effet eu de cesse de reduire leurs reserves de change en augmentant leurs parts en Euros, en yen, en yan et en baissant leur reserves de dollars.

              Comme les etats unis sont le seul pays "obligé" de les accepter en paiement, cela a notablement boosté leurs ventes... 
              Il est clair que les dollars sont la patate chaude que se renvoient les banquiers centraux depuis 10 ans.

              Le 11 septembre, la suppression discrete des communications sur l’augmentation record des agregats M2 par la FEd et le FMI ont masqué l’inflation ENORME des dollars lachés dans l’economie mondiale pour financer la guerre du Golfe (episode II).
              Les etats unis aimeraient bien que nous partagions tous les effets nefastes de cette inflation tandis que les effets positifs ne profiteraient qu’a eux....


              Ils tendent donc leur sebille, comme des mendiants, mais le M16 dans l’autre main... !


            • CANAAN 30 septembre 2008 11:38

              l’économie est mondialisée...la crise frappe toul le monde...certains vont perdre des fortunes mais vivrons encore trés bien...d’autres vont se gaver sur le dos des cadavres...et moi je ne perds pas grand chose mais c’est déjà trop !
              la force du capitalisme est sa faculté à rebondir...

              La Résilience aura quel goût et quel coût ???


              • Serpico Serpico 30 septembre 2008 12:06

                Le capitalisme est en train de se manger de l’intérieur depuis qu’il ne finance plus l’économie réelle. Les instatiables du capitalisme ne savent que produire de l’argent avec de l’argent. Ils créent un vent énorme au niveau de la planète qui met tout le monde à genoux.

                Quand on voit tous ces produits financiers qui pullulent, on comprend où mène la perversion du système.


                • Leila Leila 30 septembre 2008 12:08

                  Sauver NOTRE monde ?

                  L’auteur veut dire : le monde DE LA FINANCE


                  • fouadraiden fouadraiden 30 septembre 2008 15:40


                    non,



                     c’est de cette façon que le monde occidental vit. les autres ,plus nombreux et plus pauvres ,les financent.


                     


                  • Cug Cug 30 septembre 2008 13:49

                     Yep ce qui est en question là c’est le sauvetage de l’oligarchie financière anglo-saxonne et certes l’oligarchie financière a répandue "sa merde" un peu partout.


                     


                    • CANAAN 30 septembre 2008 14:23

                      Maintenant si les arabes veulent bien faire l’effort...c’est avec plaisir...vu qu’ils ont un bon matelas !
                      mais la crise est structurelle donc soit on réforme le systéme soit on compte les cadavres et on redémarre sur le même schéma...
                      je sais, ce n’est pas trés romantique, ni théatral...n’est pas SEGOLENE qui veut !


                      • fouadraiden fouadraiden 30 septembre 2008 15:28


                         la remarque de Forest est tt à fait juste.


                         que la crise fInancière emportant avec elle les régimes arabes rentiers, qui n’ont évidemment rien foutu des fortunes amassées depuis plus de 50 ans( à part des villas improbables et des prostituées ) sinon investi leur trésor dans les économies occidentales est un signe enourageant pour ts les opposants arabes.



                         




                         le capitalisme emportant la famille saoudienne et avec lui ttes ces petites monarchies bédouinnes dont le seul intéret est la sauvegarde des économies des pays occidentaux est une tres bonne nouvelle pour les peuples arabes si tel scénario venait a se produire.





                         Saddam au pilori suivi de la faillite probable des monarchies petrollières arabes me rend le capitalisme américian très sympathique.


                         je suis pour .


                        • Gilles Gilles 30 septembre 2008 16:16

                          Les arabes pourraient dominer le monde et imposer la charia dans nos entreprises ? Marrant c’est l’inverse de la situation actuelle. L’Occident domine les arabes et le monde et impose ses propres règles aux autres...... Doit-on autant leur prêter nos propres intentions ? N’est ce pas un tantinet "raciste" ? Ou au contraire doit-on avoir peur qu’ils agissent comme nous l’avons fait avec eux ?

                          Quelques remarques sur l’article :

                          Les arabes auront comme concurrent Chinois et russes disposant eux aussi de fortes liquidités et détenant des actifs américains par gigatonne.

                          Même si leurs avoirs sont de plsuieurs dizaines de milliers de milliard de dollars, il n’atteint pas encore notre PIB et nos avoirs.

                          Les arabes ne produisent quasiment rien avec de la valeur ajoutée et leur élite intectuelle est peu présente chez eux (vu leurs régimes autocratiques et leur religion tournée vers le passé, ça entrave) Ils auront encore besoin pour longtemps que les occidentaux fassent fonctionner leurs entreprises et produisent leurs élites.

                          Si ça se gâte, en cas de crise majeure, toute entreprise sur le sol occidentale pourrait être nationalisée de force. La force économique et militaire de l’occident suffira à leur faire peur.

                          Pour l’instant..... disont qu’on a quelques dizaines d’années de répit. Et d’ici là, comme le pétrole sera obsolète (il n’y en aura plus au Moyen orient ou bien peu) on peut espérer qu’ils se servent de leurs biftons pour passer à autre chose chez eux sans vélléité de dominer le monde

                          Par contre notons que les Emirats sont engagé dans un processus de dévellopement résolument tourné vers l’avenir. Effectivement, ils devraient arriver à une modernité acceptable pour jouer sur la scène de sgrands. mais de là à nous dominer.....


                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 30 septembre 2008 16:57

                             "Si ça se gâte, en cas de crise majeure, toute entreprise sur le sol occidentale pourrait être nationalisée de force. La force économique et militaire de l’occident suffira à leur faire peur. "

                            Le problème est qu’avec l’immigration nous avons une 5e colonne toute prête pour faire des attentats suicides... et causer une méga insécurité...

                            Ensuite avec la baisse du niveau des études nous commençons en europe à être distancés

                            En réalité nous sommes quasi prêt à être conquis...




                          • fouadraiden fouadraiden 1er octobre 2008 01:21

                            gilles


                             dormez tranquil les arabes n’ont aucun moyen de changer le rapport de force.les reserves d’argent leur permetent simplement aujourdhui de baiser des puttes russes et de construire des villas pour pequenots.


                             ceci dit les problemes ne se posent plus en ces termes.l’avantage c’est la demographie.c’est le seul desequilibre capable de changer le sens de la domination.


                          • truereda truereda 30 septembre 2008 17:58

                            bonjour,
                            J’aimerais tout simplement attirer l’attention que la masse monétaire qui existait avant la crise est la même qui existe en ce moment.  Le plan de sauvetage vise à réparer les erreurs des gros financiers. En fin de compte, le contribuable du monde doit payer !!
                            Pour ce qui est de cet article, je tiens juste à dire que sans le pétrole acheté aux arabes, les économies occidentales n’auraient jamais pu crée des richesses. Avec les pétro dollars, les arabes ont aussi enrichi les occidentaux en achetant leurs produits et en investissant dans leurs économies, et ainsi de suite ... On appelle ça le commerce et l’investissement international.
                            Bien à vous


                            • CANAAN 30 septembre 2008 18:01

                              Madame Oum Kalthoum, vous devriez vous contenter de chanter...


                              • décurion 30 septembre 2008 18:25

                                Notre économie repose exclusivement sur la consommation des individus.
                                Le capitalisme s’est développer sur cette économie.
                                Sous la poussée d’appétits divers, s’est mis en place, un libéralisme financier, copie conforme de la cavalerie.
                                La première conséquence en est, que le capitalisme a, pour perdurer, besoin d’un développement exponentiel en aval, pour couvrir ses pertes en amont.
                                La seconde conséquence est que la limite d’un développement exponentiel ne peut être que l’implosion.
                                L’impossibilité de se développer au delà d’une limite est une réalité, sur laquelle, il ne sera pas possible de tricher, et à mille lieues de la crise de confiance nécessaire à l’effondrement du système financier, qui semble se dessiner.
                                Le hic, si l’on peut dire, c’est que le point de rupture du capitalisme, pourtant bien réel à l’horizon, est encore loin devant nous, et le décompte pourrait se faire en siècle, si le "réchauffement" nous prête vie.
                                Le développement nécessaire au capitalisme,exige de passer à un stade différent de notre propre développement, et une catastrophe financière pourrait bien être le "pearl harbor" ou le "11 septembre" qui nous y entraîne de force, et mal gré.
                                Que le problême soit d’argent, importe peu, puisque la solution, s’imposera avec les "couilles", du camps qui en aura le plus.


                                  • truereda truereda 30 septembre 2008 21:54

                                    je voudrais poser une question à l’auteur de cet article
                                    Comment avez vous pu écrire sur un sujet pareil depuis cet angle là ? en lisant votre CV, je m’attends à une analyse de grande qualité.
                                    Je vous prie de donner plus d’eclaircissements sur le rapport entre la crise financière actuelle et la richesse de certains pays arabes.
                                    Cette crise qui est à mon point de vue inéluctable vu les lacunes dans la régulation du système boursier, et au delà de toute la finance globalisée.
                                    Cordialement


                                    • Olivier Rimmel Olivier RIMMEL 1er octobre 2008 01:33

                                       Merci pour votre question.

                                      Permettez-moi de préciser que je ne fais pas de rapport direct, même indirect, entre la crise financière actuelle, telle que nous la vivons, et telle qu’on nous la présente, et "l’enrichissement" de certains des pays du Golfe (terme que je n’aime pas beaucoup, mais qui correspond pourtant bien à la réalité).

                                      J’amène simplement une idée qui va faire son chemin, volontairement sans apporter une solution, parce que cette solution est en train de se construire.


                                    • JONAS JONAS 30 septembre 2008 22:15

                                      @ l’Auteur,

                                      Ce que vous dites est presque exact, sauf que vous ne pouvez à ce niveau connaître quels pays arabes sont " Grande Loge " ou " Grand Orient ".

                                      Les obédiences Maçonniques, ont dogmatique commune sur le mondialisme, mais veulent chacune avoir le pouvoir.

                                      La Présidence des USA a une importance capitale et c’est le cas de le dire, dans cette domination, d’où la crise actuelle. Elle est la conséquence de cette lutte fratricide.

                                      Les élections passées, tout rentrera dans l’ordre, et les perdants seront obligés et c’est, là aussi, le cas de le dire, de faire contre mauvaise fortune bon cœur… !

                                      Ceux qui ne connaissent pas les dessous des " Gouvernements des ombres ", y auront laissé des plumes, les initiés très peu.

                                      En Europe fut un temps ou c’était les clergés et le Vatican qui édictaient la règle du jeu, ils avaient le pouvoir de faire tomber les têtes couronnées ! Aujourd’hui, ce sont " Les nouveaux templiers ", qui mènent la danse….

                                      Vous pouvez faire de nombreux articles et disserter sur le sexe des anges, eux le détermineront…. :. !

                                      Bonne soirée.


                                      • Antoine Diederick 30 septembre 2008 23:41

                                        article qui pose une bonne question ....article qui ne donne pas de réponse....

                                        je ne crois pas que le monde arabe soit idiot au point de se faire "dégommer" brutalement s’il y avait tentative de contrôler à l’occasion d’une crise en occident, les actifs des sociétés occidentales....


                                        • Savinien 30 septembre 2008 23:45

                                          Il y eut jadis, en Europe, un pays qui fut littéralement assis sur une montagne d’or, et pu ainsi dominer le monde occidental. Ce pays se nommait l’Espagne, celle du siècle d’or, résultat des conquêtes et du pillage du nouveau monde. Cette puissance n’eut qu’un temps et fut - Ô ironie - la cause de sa ruine finale. Car tant d’or finit par décourager l’activité économique et l’innovation, transformant insidieusement l’Espagne en une nation dépendante de ses mines et des fournitures de l’étranger... Ainsi, lorsque Pérou et Mexique furent complétement vidé de leur richesse, cette Espagne naguère cousue d’or devint à son tour aussi pelée que le cul d’un Pape nonagénaire... Il restait juste assez de bois pour se chauffer avec de beaux auto-dafé...


                                          • grangeoisi 30 septembre 2008 23:58

                                            Inch’ Allah ! Mektoub ! Va savoir Charles !


                                            • TSS 1er octobre 2008 00:49

                                              les USA et GWB sauvés par la famille de Ben Laden !!!

                                              ça en est une chose qui aurait de la gueule...une fois !!!


                                              • Henri François 1er octobre 2008 08:06

                                                Une éventualité plausible en effet. L’argent arabe prenant le contrôle de l’Occident. Mais en la livrant vous semblez oublier l’un des aspects majeurs du "caractère occidental" : la guerre !!! Quitte a déclencher la plus terrible des guerres.


                                                • JONAS JONAS 1er octobre 2008 09:12

                                                  Les pays arabes sont représentés dans les Loges Maçonniques, s’ils ne veulent pas que les centaines de milliards de pétrodollars dollars dont ils disposent, ne représentent plus rien, ils n’ont pas d’autre alternative que de prêter de l’argent aux Gouvernements en difficultés.

                                                  Par ce biais, ils sont en mesure de faire pression sur la politique occidentale et de jouer un rôle sur l’élection Présidentielle aux USA….

                                                  À ce niveau, je m’abstiendrais de faire d’autres commentaires, n’étant pas dans ces officines et n’ayant que l’avantage de quelques indiscrétions superficielles.

                                                  Bonne journée à tous.


                                                  • jp34 1er octobre 2008 09:31

                                                    JONAS, vous écrivez que "les pays arabes sont représentés dans les Loges Maçonniques".

                                                    Que pensez-vous de ceci :
                                                    http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=533&Itemid=760


                                                  • JONAS JONAS 1er octobre 2008 09:44

                                                    Votre lien confirme ce que je savais déjà, mais je vous remercie d’en donner communication.

                                                    Ceux qui représentent l’Islam dans les Loges, ont depuis longtemps comme les Évêques et Cardinaux du monde Catholiques, abandonnés ces recommandations.
                                                    D’autant que : Dans le Coran, celui qui défend les intérêts des Musulmans est dispensé de l’observance.

                                                    Aucun Musulman ne peut le considérer comme un mécréant à ce niveau, bien au contraire, il lui portera assistance en toutes circonstances.

                                                    Amicalement.
                                                     


                                                    • heddon 1er octobre 2008 11:44

                                                      Je trouve cet article minable et utile à la provocation exclusivement . On a des commentaires de frustrés , de gens à qui le coeur pincent quand on mentionne le mot "arabe" . Chaque commentaire dégueule de haine et d’intolérance mais en définitive les arabes se foutent de vos commentaires car notre vie, elle continue pendant que vous gerbez la haine (Notre proverbe favori : Les chiens aboient , la caravane passe ...)
                                                      On a du fric dans le golfe et alors ? pourquoi on devrait donner si ce n’est que 0.5 cts ? Le fric du pétrole a été donné aux arabes par simple don ou quoi ? Arrêtez ça , il n’y a rien qui tient debout dans ce genre d’article !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès