• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les riches trinquent, les pauvres dégustent

Les riches trinquent, les pauvres dégustent

Au moment où le gouvernement veut lancer une politique de rigueur, on apprend que les baisses d’impôts des 10 dernières années coûtent environ 100 milliards d’euros en 2009.

L’actualité est cocasse ces jours-ci. Alors que Sarkozy est soupçonné d’avoir reçu des financements illégaux pour sa campagne présidentielle de 2007 d’une milliardaire pratiquant l’évasion fiscale ; alors que l’Assemblée Nationale publie un rapport rédigé par Gillez Carrez (UMP) montrant que les baisses d’impôts octroyées depuis 2000 grèvent le budget de l’État d’environ 100 milliards d’euros, François Baroin nous annonce qu’il va falloir économiser 40 milliards en ratissant les étudiants, les chômeurs, les handicapés et les fonctionnaires.
 
Dans son rapport, le député Gillez Carrez détaille les baisses de prélèvement obligatoires accordées depuis l’an 2000. Ainsi le taux des prélèvements obligatoires est passé de 44% en 2000 à 41,5% en 2009 (hors mesures de relance). La moitié des allègements le sont pour l’impôt sur le revenu. Ainsi, uniquement pour cet impôt, le manque à gagner que représentent ces nouvelles mesures prises depuis 2000 est chiffré entre 33 milliards et 42 milliards, alors qu’il en a rapporté 47,7 milliards en 2009... Les baisses des impôts sur les sociétés coûtent quant à elles entre 7 et 10 milliards. Parmi ces baisses accordées figure le crédit impôt recherche, épinglé dans un récent rapport du Sénat (son efficacité reste à prouver et un effet d’aubaine permet des montages financiers pour toucher plus de crédit d’impôt). D’autres allègements sont également évoqués tel le passage du taux de TVA de 20,6 à 19,6, la baisse du taux de TVA dans la restauration (pour une partie de l’année 2009), les allègements sur les successions et donations.
 
Enfin l’État a également dû compenser certains allègements consentis (heures supplémentaires, taxe professionnelle).
 
Un rapide calcul montre que Sarkozy a assez largement participé à ces allègements :
  • Loi TEPA (paquet fiscal) qui défiscalise les heures supplémentaires, exonère les droits de succession, offre un crédit d’impôt pour les intérêts des emprunts immobiliers, et bien sûr renforce le fameux bouclier fiscal (qui existait déjà sous Villepin). Elle a coûté 7,7 milliards en 2008. La montée en puissance de certains dispositifs peut laisser penser que son coût est désormais plus élevé.
  • Le crédit impôt-recherche est passé de 980 millions en 2006 à 4,1 milliards d’euros en 2009.
  • La TVA sur la restauration est passé de 19,6 % à 5,5 %, pour un coût d’environ 3 milliards d’euros en année pleine (d’après le rapport de Gilles Carrez).
  • Une exonération d’impôt sur la revente de filiales qui a coûté 22 milliards d’euros en trois ans (soit une moyenne d’un peu plus de 7 milliards par an, pour ceux qui ont la flemme de calculer).
Au total ces quatre mesures représentent un manque à gagner pour l’État d’environ 22 milliards d’euros par an. À cela il faudrait ajouter le remplacement partiel de la taxe professionnelle par la contribution économique territoriale. Une partie du montant de la taxe professionnelle est compensé par l’État auprès des collectivités territoriales. Pour quel coût ?
 
Ces allègements d’impôts depuis les années 2000 se sont ajoutés à une augmentation des revenus des très riches l’INSEE remarque ainsi que « Entre 2004 et 2007, les revenus moyens des très hauts revenus ont augmenté plus rapidement que ceux de l’ensemble de la population. Le nombre de personnes franchissant des seuils symboliques de revenus annuels s’est également accru, d’où une augmentation notable des inégalités par le haut.  ». Alors que le revenu moyen a augmenté d’un peu moins de 10% entre 2004 et 2007 pour 90 % des moins riches, ces revenus ont augmenté de près de 30 % pour les 0,1 % les plus riches et de 40 % pour les 0,01 % les plus riches.
 
Les riches vont bien, merci pour eux (pour s’en assurer on peut aussi consulter cette autre étude de l’INSEE).
 
Par ailleurs la part des salaires dans la valeur ajoutée des entreprises a perdu environ 5 points depuis le début des années 1980. Quelle importance ? Les cotisations sociales sont payées sur les salaires et remplissent donc les caisses de l’état. Si au lieu de payer des salaires, l’entreprise verse des dividendes à ses actionnaires ou des primes à ses salariés, l’État ne touche plus ces cotisations... De même 9,3 % du PIB est passé des salariés aux actionnaires, là aussi c’est non seulement un manque à gagner pour les salariés mais aussi pour l’État.
 
Résumons : les gouvernements depuis 2000 ont consenti des baisses d’impôts, les riches gagnent toujours plus, les salariés perçoivent une part plus réduite des revenus de l’entreprise et donc l’État reçoit moins de cotisations. Pas de surprise : le déficit se creuse.
 
Par exemple, Gilles Carrez estime que le déficit public aurait été de 3,7 % du PIB en 2009 au lieu de 7,5 % si les baisses d’impôts depuis 2000 n’avaient pas eu lieu (ou si elles avaient été compensées par d’autres recettes, par exemple).
 
Ainsi les seules raisons des mesures d’austérité prônées par François Baroin, ce sont l’appauvrissement de l’État organisé depuis 2000 et les dividendes versés aux actionnaires au détriment des salariés. Quelle conclusion en tire le ministre ? Revenir sur des allègements consentis ? Augmenter la fiscalité sur les plus riches ? Lancer des négociations pour l’augmentation des salaires ? Non. Geler les salaires des fonctionnaires, augmenter moins rapidement que prévu l’allocation pour les handicapés, diminuer le nombre d’emploi aidés pour aider les chômeurs de longue durée (c’est vrai que le chômage n’est plus un problème dans notre pays).
 
Assumez votre politique MM. Baroin, Fillon et Sarkozy, précisez-bien que pour que Liliane Bettencourt touche son chèque de 30 millions d’euros du fisc, pour que les salariés ayant déjà un emploi à temps plein puissent faire des heures supplémentaires défiscalisées, pour que les riches paient toujours moins d’impôts, il faut demander aux handicapés, chômeurs, fonctionnaires, étudiants de se serrer la ceinture. Après tout ils ne sont plus à ça près…
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.84/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • Luc Paul ROCHE Luc Paul ROCHE 7 juillet 2010 10:26

    Bravo pour cet excellent résumé de la situation actuelle.
    Au plaisir de vous relire.


    • Alpo47 Alpo47 7 juillet 2010 11:36

      +1
      Ce qui est très, très, étonnant, c’est que personne n’ait vraiment réagi à la suite de la publication de l’étude du député Carrez.

      On y apprend tout de même que : LE TROU DE NOTRE BUDGET EST DU AUX BAISSES DE CHARGES DES ENTREPRISES ET D’IMPOT POUR LES MEMES ENTREPRISES ET LES HAUT REVENUS ...

      Hallucinant, et c’est un député UMP qui le dit. On a réduit les impots de 100 milliards qui manquent aujourd’hui. Or, on constate tous les jours que la réaction du gouvernement est de réduire les aides aux plus bas revenus et non de revenir sur ces exonérations en tout genre.

      Que se passe t-il ? .
      Dans quel Univers vivons nous ? Sommes nous passé dans la 4e, 5e, 6e dimension, sans le savoir ?
      Les partis « de gauche » n’ont pas bondi devant les micros, les syndicats n’ont pas appelé à la Rue, les « opposants » divers n’ont pas pris la parole à l’assemblée, personne ... n’a rien dit.

      Juste la démonstration que tous les dés sont pipés, qu’il n’y a pas vraiment d’opposition et que TOUS défendent les mêmes intérêts.


    • PhilVite PhilVite 7 juillet 2010 13:31

      « Juste la démonstration que tous les dés sont pipés, qu’il n’y a pas vraiment d’opposition et que TOUS défendent les mêmes intérêts. »

      Avez-vous remarqué que lorsque vous dites cela, on vous traite de « dangereux populiste qui fait le jeux des extrêmes » ?

      Ces gens nous carbonisent et ils osent nous dire que les dénoncer serait dangereux pour le pays. Je crois que le mot mafia est de plus en plus approprié pour parler de notre classe politique. Comment se défend-on de la mafia ?


    • Jiache 8 juillet 2010 12:00

      @PhilVite

      >> Avez-vous remarqué que lorsque vous dites cela, on vous traite de "dangereux populiste qui fait le jeux des extrêmes" ?

      Oui, le populisme fait le jeu des extrêmes, c’est même un jeu dangereux. D’autant plus dangereux que Sarkozy lui même actionne ce levier jusqu’à ce que le bras casse si je puis me permettre cette image.
      L’idée de nabot premier est de refaire le coup de 2002 : UMP / FN au second tour et se poser en sauveur de la France. Qui sera dupe ?


    • Gabriel Gabriel 7 juillet 2010 10:27

      Après avoir fait les poches des salariés et des retraités, ils s’attaquent aux étudiants et aux handicapés, j’ai honte pour eux ! Je pense maintenant que tous le monde à compris que ces gens là non aucune morale et aucune éthique. Ce sont les fossoyeurs de notre démocratie et de notre république. Leur unique but est l’appauvrissement de la société afin de mieux en contrôler les individus. Ce sont des SS de la finance, des fabricants de pauvreté et de précarité. Ils ont et auront sur leurs mains le sang des victimes de leurs actions. Ils ne pourront pas dire : « On ne savait pas… » Toutes les saloperies qu’ils font à la population sont mûrement réfléchies et exécutées en connaissance de cause. L’établissement d’un nouvel ordre à commencer de façon homéopathique pour s’accélérer avec le temps. Abrutissement des citoyens par le contrôle et la diffusion dans les médias de fausses nouvelles et de programmes débiles, casse sociale en règle de tous les acquis sociaux, vole systématique des richesses de la nation et appauvrissement généralisé de la majorité, politique de la peur en dressant les communautés les unes contre les autres en exacerbant leurs différences. Ces gens là, de par leurs actions, se rendent coupable de crimes contre l’humanité et cela, en toute impunité !...


      • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 7 juillet 2010 14:32

        «  Ce sont des SS de la finance, »

        Je vous prierai de modérer votre vocabulaire. On ne compare pas n’importe qui ou n’importe quoi aux SS. Il s’agit quand même d’une organisation qui a exterminé sept millions de personnes, commis des crimes de guerres abominables, et si elle ne représente pas le mal absolu, c’en est quand même une bonne approximation.

        En outre, c’est une comparaison qui ne peut pas avoir le plus petit début de pertinence, la SS étant une organisation fanatique tournée vers un idéal, et en tant que telle, méprisante des richesses matérielles (la cupidité, dans leur imaginaire, c’est justement un truc de juifs).

        J’en profite aussi pour rappeler que l’extrême droite n’est pas assimilable au fascisme ni le fascisme au nazisme, et que les différences entre ces trois concepts sont bien des différences de nature, et pas de degré (c’est à dire qu’on ne peut pas dire que le nazisme est une forme extrême de fascisme. Ça n’est pas la même chose, même s’il y a des ressemblances).

        Typhon


      • Rudolph 7 juillet 2010 15:14

        Typhon, vous dites que les SS étaient une organisation fanatique tournée vers un idéal, c’est bien pourquoi je dirait que le terme de « SS de la finance » de Gabriel est particulièrement bien choisi.
        Ces fumiers de financiers ont pour projet une dépopulation de la planète sous couvert d’arguments écolo, ils ont un grand mépris du genre humain qui leur fait dire qu’ils ont bien raison d’asservir leur pair car l’humain de toute façon c’est de la merde alors MOI, je le vaux bien, je me sers dans la caisse et je sais prêt à tout voir assassiner pour éliminer toute personnalité politique dissdente (on peut citer l’affaire Boulin qui a remonté récemment mais on pourrait également en trouver plein d’autres).

        Ces SS des temps modernes, j’insite, sont des assassins et ils ont des programmes de domination des masses (comportementalisme, lavage de cerveau propagandiste médiatique) et ils sont à l’orgine de génocides dans le monde, le moyen-orient étant plus particulièrement à la mode pour des interventions armées sans se cacher et ils commanditent du terrorisme dans les pays occidentaux.
        Ah oui, et j’oubliait également toute la chaîne de production et de vente de drogues produites en afghanistan pour détruire nos pays. Le tout reposant sur une idéologie particulièrement perfide de gens qui se prennent pour des élus à l’instar du Grand Inquisiteur dans les Frères Karamazov.

        Typhon, pourquoi défendez-vous cette vermine financière et leurs excécutants politiques ?


      • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 7 juillet 2010 19:58

        Je ne défends rien, pauvre mollusque, je me borne à dire la vérité, à savoir que, jusqu’à nouvel ordre, aucun membre de ce gouvernement n’a perpétré de génocide. Ils n’ont tué personne, c’est pour ça que vos envolées verbales, à vous et à Gabriel, sont profondément déplacées.

        Accuser des gens qui n’ont tué personne de crimes contre l’humanité, c’est ridicule, honteux, et débile, quelle que soit leur degré d’antipathie. Et en matière d’antipathie, permettez moi de vous faire un procès d’intention en vous traitant de petit merdeux d’extrême gauchiste, de pourriture bolchévique, et de saloperie rouge.

        Typhon


      • Rudolph 8 juillet 2010 17:39

        très étrange vos insultes ...
        Enfin bon, je me réfère à mon commentaire précédent : oui, ces gens tuent en masse


      • leypanou 7 juillet 2010 10:48

        Merci pour ce rappel. Le problème pour nous citoyen conscient est aussi de savoir comment faire pour sanctionner les journalistes de la télé qui ne servent que de crachoir aux politiciens. Pour un journal écrit, il suffit de ne pas acheter le journal, c’est ce que je fais déjà depuis pas mal d’années. Mais, pour la télé, qu’on le veuille ou non, on paye la redevance et pourtant on est obligé de se « gaver » de contre-vérités ou d’approximations. Combien de fois un journaliste qui invite un politicien de la majorité a-t-il posé la question : « oui, mais, vous annoncez des réductions par-ci par-là mais est -ce que cela ne vient pas de toutes les baisses d’impôts depuis 2000 ? ». Soutenons/Visitons les sites d’information alternatifs, achetons les sources d’information alternatives (exemple : acrimed, le monde diplomatique, cqfd, ainsi que d’autres à divers degrés) : ce n’est qu’un goutte d’eau peut-être mais c’est déjà un début.Plus il y a de citoyens conscients, plus il y a des chances que cela change un jour.


        • M.Junior M.Junior 7 juillet 2010 10:50

          Quand les politiciens aussi bien de gauche que de droite ( En 2000, les socialistes étaient au pouvoir) arrêteront de manger dans la soupe du patronat...

          Quand les citoyens prendront leur destin en main...

          Bref...avec des Si on refait le monde en restant sur place !

          Oui, tu as raison, le petit nicolas amplifie les effets de la crise en promettant de maintenir coute que coute le bouclier fiscal et en laissant les handicapés vivre indignement !

          Des solutions existent mais pour cela les politiques devraient revoir le gout du luxe à la baisse.

          Et le confort personne n’aime le quitter surtout quand le ptit personnel te sert les pompes (pour rester poli) tous les jours ;)



          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 7 juillet 2010 10:57

            Bonjour,

            après le dur constat de Gabriel, il n’y a plus grand chose à dire de plus. Mais vous dites : " Par exemple, Gilles Carrez estime que le déficit public aurait été de 3,7 % du PIB en 2009 au lieu de 7,5 % si les baisses d’impôts depuis 2000 n’avaient pas eu lieu (ou si elles avaient été compensées par d’autres recettes, par exemple). " En fait, c’était un désir populaire de voir leur retenues baisser pour augmenter leur pouvoir d’achat. Mais consécutivement à la baisse effective des impôts, c’est l’euro et les commerçants qui en ont largement profité pour envoyer encore un tour de vis aux prix censés être libre et concurrents.

            Un bon exemple, plusieurs marques de cigarette décident en même temps de baisser leurs prix européens. Qui c’est qui est pas contente, c’est Roseline Bachelot qui veut encore augmenter la taxe sur le tabac !! Cette réaction complètement hirsute va encore accroitre la différence entre les prix hors de nos frontières alors que des familles font déjà cinq cent bornes en voiture pour craquer leur maigres payes ou allocations, acheter leurs clopes et faire le plein de diésel... !!

            Si on taxait plutôt la bêtise humaine, nos gouvernants et décideurs à eux seuls rempliraient les caisses avec 3 % de bénéfice annuel... !!



            • pallas 7 juillet 2010 11:06

              Mais heureusement que les pauvres trinquent, un Pauvre n’a pas de probleme d’argent, de quoi ils se plaignent ????..

              Sa n’est pas eux qui sont obliger de faire attention à ne pas rayer la portière de la Ferrai.

              Ha ça les pauvres, sa n’a aucuns gout, sa achète n’importe quoi et pas de nourriture biologique, parait que c’est trop cher ????.

              Salaud de pauvres !!!!!!!!!!

              UN riche, c’est raffiné, prend soin de l’environnement, roule en Vélib au cœurs de Paris, va au quatre coins du monde pour dire que la pollution c’est mal heu !!!!!!!!!!!!!!!!!.


              • Gavroche Gavroche 7 juillet 2010 12:33

                pallas à oublié de dire que c’était la faute à la génération 68 smiley


              • pallas 7 juillet 2010 13:04

                Non, la je n’accuse pas la génération 68 cette fois, parcontre mon accusation serai que nous avons voulu suivre le modèle anglo/saxon qui a été une grave erreur.

                Le conflit entre les classes social est universel et date de «  »«  »l’empire romain«  »«  »", il serait tant de ce débarrasser une bonne fois pour toute de l’héritage de l’Empire Romain.

                Les USA n’est rien d’autre qu’un Néo Empire Romain primaire.

                Ont a vaincu les Romains, mais leurs idéologies est toujours existante.

                La j’accuse les Romains, car la cause viens d’eux.


              • titi 7 juillet 2010 21:26

                « Ont a vaincu les Romains »

                C’est qui le on ?


              • titi 7 juillet 2010 11:27

                @L’auteur

                Vous avez beau faire des calculs plus ou moins avérés, le gouffre des comptes sociaux et des comptes de l’Etat ne date ni de mai 2007, ni de 2000.

                Lorsqu’il y a un trou, c’est que les recettes ne couvrent pas les dépenses.
                D’où deux possibilité : augmenter les recettes ou baisser les dépenses.

                Or tout le blabla que l’on peut faire autour de Mme Betancourt et des ses acolytes reste du blabla.
                Certe il y a un effet d’exemple : madame Bétancourt fait des chèques de 150 000 euros ; M. Blanc fume 12 000 euros de cigares ; je sais plus qui prend l’avion pour acheter ses clopent.
                C’est très bien de dénoncer tout celà, car c’est se foutre de la gueule du monde et, lorsqu’il s’agit d’argent public, celà mérite le Goulag ou la déportation à l’Ile du Diable.
                Sauf que la sécu elle perd 50 000 000 d’euro par jour... Trois fois le budget cigares de M.Blanc à la minute.

                Dire que les riches doivent payer est une hérésie, tout simplement parce qu’il n’y en a pas assez. Le CAC 40 ne comporte que 40 entreprises. Prenons 1 Milliard à toutes les entreprises du CAC qui les ont (car certaines ne les ont pas) et nous ne résouderons rien mais nous aurons mis la moitié des entreprises à genoux.

                Donc augmentation d’impot voudra dire augmentation d’impots sur ceux qui paient des impots et qui sont suffisament nombreux pour constituer une assiette « rentable ».
                Donc la classe moyenne.

                Bah la classe moyenne elle dit stoppe.
                Surtout quand on voit comment sont utilisés les impots qu’elle paie déjà.

                Rationnalisons d’abord les dépenses...


                Remarque au passage :
                « Si au lieu de payer des salaires, l’entreprise verse des dividendes à ses actionnaires ou des primes à ses salariés, l’État ne touche plus ces cotisations »
                C’est faux. Les primes sont elles aussi assujetties aux cotisations sociales comme les salaires. Les dividendes sont assujettis à CSG + RDS et donc cotisations sociales il y a.

                Mais c’est normal que vous ne le sachiez pas. Car même M.Emmanuelli est capable d’affirmer, droit dans ses bottes, sur un plateau de télé que les revenus du capital ne participent pas à l’effort collectif. Alors que c’est totalement faux.

                Ce serait pas mal d’oublier un peu la démagogie de bazar pour traiter d’un problème aussi crucial.


                • Julien Julien 7 juillet 2010 13:08

                  Concernant la dette publique, une fois pour toutes :


                  Attali a évoqué avec Mélenchon, lors de leur débat sur Arrêt sur Images, la possibilité que les Etats empruntent directement à la banque centrale, plutôt qu’aux banques privées.
                  Ça coule de source, en fait !


                • factsory 7 juillet 2010 13:19

                  Je ne me suis pas du tout concentré sur l’aspect Bettencourt de l’affaire et n’ai pas évoqué les cigares. J’ai parlé de l’affaire Bettencourt juste car il était cocasse de voir l’indulgence envers la femme la plus riche du monde, et les manques à gagner énormes, entre autres dûs à cette indulgence.

                  Si la sécurité sociale n’a pas assez d’argent c’est bien (entre autres) en raison des exonérations accordées à gauche et à droite (dans tous les sens du terme).
                  Je vous renvoie à un article du blog Déchiffrages : « Il est très avantageux, pour une entreprise, de reverser des profits aux salariés plutôt que d’augmenter leurs salaires, car les profits ainsi distribués n’acquittent pas les cotisations sociales. Les bénéficiaires ont ainsi l’illusion d’y gagner. Or le déficit de la Sécurité sociale se creuse. »


                • Krusty Krusty 7 juillet 2010 17:07

                  (titi) « Dire que les riches doivent payer est une hérésie, tout simplement parce qu’il n’y en a pas assez. »

                  Ahahahah...une hérésie...Comme si le pognon était un dieu pour vous...

                  Si déjà les entreprises du CAC40 payaient réellement ce qu’elles doivent comme impôts en France, ca irait mieux. Mais voilà, magouilles et cie comme pour notre gouvernement qui les autorisent à négocier l’impôt sous le couvert du secret...

                  Celà dit, vous avez raison, il n’y a pas tant de riches que ca en France, mais le peu qu’il y a se gave à fond depuis 2007...

                  Le reste de votre argumentation est puérile. Vous pensez en bon sarkozyste qu’on peut rationnaliser les dépenses d’un etat comme d’une entreprise.
                  Malheureusement c’est impossible ; éduquer, soigner et même aider (horreur !!!) sont les obligations aux citoyens de toute société démocratique moderne et sont sujettes par essence aux déficits, aux pertes...

                  Merde alors, le sarkozyste libéral de la droite décomplexée découvre qu’on peut pas se faire du fric avec des gamins ou des malades...

                  @Julien

                  Sympathiques lectures, merci.


                • titi 7 juillet 2010 17:25

                  @Julien

                  "

                  Attali a évoqué avec Mélenchon, lors de leur débat sur Arrêt sur Images, la possibilité que les Etats empruntent directement à la banque centrale, plutôt qu’aux banques privées."

                  L’emprunt c’est encore un problème de recette.
                  Si il n’y a pas d’excédent de dépense il n’y a pas à trouver des recettes par tous moyens...

                • titi 7 juillet 2010 18:06

                  @factsory

                  « Il est très avantageux, pour une entreprise, de reverser des profits aux salariés plutôt que d’augmenter leurs salaires, car les profits ainsi distribués n’acquittent pas les cotisations sociales. Les bénéficiaires ont ainsi l’illusion d’y gagner. Or le déficit de la Sécurité sociale se creuse »
                  Sauf que c’est encore faux.
                  La participation n’échappe pas à la CSG et RDS : 12,5%.
                  Et pour les cotisations « classiques » celà depend des modalités de déblocage.
                  Dire que ces revenus échappent à l’effort collectif c’est de la pure connerie. Il faut se renseigner avant des répéter ces aneries.


                • titi 7 juillet 2010 18:31

                  @Krusty

                  « Ahahahah...une hérésie...Comme si le pognon était un dieu pour vous »

                  Euh remarque débile.
                  J’ouvre mon dictionnaire : Hérésie : choix, préférence pour une doctrine.
                  Une hérésie n’est pas nécessairement liée à une religion.
                  Va falloir acheter un dico pour noel.

                  A part en 1993 (gouvernement Creysson) les recettes de la sécu ont toujours augmenté. Dire qu’il y a un complot et donc d’un bétise crasse.
                  Mais voilà les dépenses augmentent encore plus vite.
                  D’après la CNAMTS, les dépenses de santé seront de 210 milliards en 2015 contre 140 milliards en 2006. Soit 70 milliards de trous à financer en plus par an à ce terme.

                  Révez pas vous aurez beau pleurer parce que les salaires ceci les salaires celà , la valeur ajoutée ne croit assez vite. Même avec des salaires à 100% tot ou tard la courbe passera sous les dépenses et le déficit reviendra.
                  Et la c’est pas un problème de vocabulaire, c’est un problème d’arthmétique...(je dirai 2nde les suites géométriques)

                  La maitrise des dépenses s’impose ...


                • factsory 7 juillet 2010 19:12

                  @titi
                  Puisque vous faîtes semblant de ne pas comprendre, voici un petit lien explicatif pour échapper aux cotisations sociales (hors CSG et CRDS, oui mais elles sont anecdotiques).


                • titi 7 juillet 2010 21:17

                  @factsory

                  Mon bon factsory, vous pensez bien que des calculs comme ça j’en fait tout les jours.

                  Dailleurs dernièrement j’ai démontré à mon comptable qu’il se trompait sur une « optimisation fiscale »... mais bon...

                  Les mots ont un sens.
                  Lorsqu’on dit que l’interessement échappe aux cotisations sociales c’est faux. Justement à cause de la CSG + RDS.

                  Si « je vous dis tous les membres du gouvernement sont probes (à part 1 ou deux mais c’est anecdotique) ». Vous en pensez quoi ? Que c’est des foutaises.
                  Bah dire que l’interessement ou les revenus du capital échappent à l’effort social c’est des foutaises.

                  La différence curciale c’est que ces cotisations sociales n’ouvrent pas de droits.
                  Or sur AV il y a des fortiches pour dire que les cotisations ne sont pas des charges car elles représentent un salaire différé. Or là pas de salaire différé du. Ce qui fait que les prélèvement sociaux ont une saveur particulière : ce sont des charges nettes.



                • factsory 7 juillet 2010 22:57

                  @titi
                  Votre suffisance ne constitue pas un argument.
                  Si vous préférez une grande partie des cotisations ne sont plus perçues par l’État. Et dans l’article, j’aurais dû écrire « l’État ne touche plus une grande partie de ces cotisations » au leu de « l’État ne touche plus ces cotisations », cela ne change pas grand chose au fond.
                  Ne pas augmenter les salaires et (éventuellement) utiliser des primes d’intéressement permet de largement éviter les cotisations sociales.


                • Krusty Krusty 8 juillet 2010 00:38

                  (titi) « Euh remarque débile. »

                  Merci.

                  (titi) « J’ouvre mon dictionnaire »

                  C’est une grande première ?

                  (titi) « Hérésie : choix, préférence pour une doctrine. »

                  C’est pas votre dico, c’est wikipédia...Vous c’est la génération ’lol mdr tropdlaballe casstoipovcon’ non ?

                  (titi) « Une hérésie n’est pas nécessairement liée à une religion. »

                  Diantre me serais-je trompé ou etait-ce de l’ironie liée à la sarko-idéologie consistant à vénérer le pognon par dessus tout. C’est difficilement compréhensif, je le concois, pour quelqu’un qui ne lit que les premiers mots de son dictionnaire. La connotation religieuse etant dominante pour le mot depuis l’antiquité je me suis dit que la répartie pouvait être drôle...
                  N’est ce pas ?

                  (titi) « Va falloir acheter un dico pour noel. »

                  Inutile, un tas de petit troll de l’ump m’éduque au quotidien. C’est fou ce qu’on apprend...

                  (titi) « A part en 1993 (gouvernement Creysson) les recettes de la sécu ont toujours augmenté. Dire qu’il y a un complot et donc d’un bétise crasse. »

                  Hein ??? ou ca un complot ??? J’ai dit ca moi ???
                  Oui les recettes augmentent, comme la population et l’esperance de vie...

                  (titi) ’Mais voilà les dépenses augmentent encore plus vite.« 
                  D’après la CNAMTS, les dépenses de santé seront de 210 milliards en 2015 contre 140 milliards en 2006. Soit 70 milliards de trous à financer en plus par an à ce terme. »

                  Oui, ils font chier ces malades...A moins que des labos se gavent au passage en surfacturant des médicaments déjà largement rentabilisé...
                  Se faire du fric sur la maladie...Non pas dans sarkoland...

                  (titi) « Révez pas »
                   
                  Je ne fais que ca...Vous devriez essayer...

                  (titi) « vous aurez beau pleurer parce que les salaires ceci les salaires celà , la valeur ajoutée ne croit assez vite. Même avec des salaires à 100% tot ou tard la courbe passera sous les dépenses et le déficit reviendra. »

                  Oui no futur...Sauf bien sûr pour les actionnaires, spéculateurs et autres...Pour eux pas de déficit, ca rentre...
                  Vous parliez de bétise crasse ?

                  (titi) « Et la c’est pas un problème de vocabulaire, c’est un problème d’arthmétique...(je dirai 2nde les suites géométriques) »

                  Je n’ai pas été à l’école, désolé...

                  (titi) « La maitrise des dépenses s’impose ... »

                  Oui dans sarkoland il faut surtout imposer, de gré ou de force...aprés on pourra toujours réflechir...


                • titi 8 juillet 2010 07:45

                  @factsory

                  «  l’État ne touche plus une grande partie de ces cotisations » au leu de « l’État ne touche plus ces cotisations », cela ne change pas grand chose au fond. »

                  Bah si ca change.
                  Maintenant question subsidiaire : si c’est tellement avantageux de passer par l’interessement, pourquoi toutes les entreprises n’y ont elles pas recours à la place du salaire ?

                  @krusty
                  Mon dico c’est « Larousse edition 1981.. »je sème à tous vents«  » C’est pas wikipedia.

                  Ceci dit si je suis de la génération lol mdr, vous me flattez : me voilà bien rajeuni.

                  Va aussi falloir sortir de votre dicours d’AG d’étudiant glandeur.

                  Le nombre de personne en ALD (affection longue durée) était de 7,5 millions en 2005. La sécu prévoit entre 9 millions et 12 millions d’ici 2015.
                  C’est pas en faisant les poches de Bétancourt ou en économisant 12000 euros de cigares que vous financerez cette explosion.
                  Faire croire au gens que c’est en taxant Pierre, Paul ou Jacques parce que c’est des « sââloooo deuuuu riiiiches » que l’équilibre arrivera c’est des bobards pour les simplets.



                • Krusty Krusty 8 juillet 2010 09:29

                  (titi) « Le nombre de personne en ALD (affection longue durée) était de 7,5 millions en 2005. La sécu prévoit entre 9 millions et 12 millions d’ici 2015. »

                  Oui je vois bien qu’ils vous génent...Et que propose votre idéologie eugénique pour nous débarrasser de ce ’problème’ camarade libéral ?

                  (titi) « C’est pas en faisant les poches de Bétancourt ou en économisant 12000 euros de cigares que vous financerez cette explosion. »

                  Votre saint CAC40 (dont L’Oreal fait partie) a rapporté 100 milliards de bénéfices en 2008 pour 6 milliards d’impots...Sûr qu’il vaut mieux appliquer un plan de rigueur en s’attaquant aux étudiants, malades etc...
                  Belle mentalité ma foi...

                  (titi) « Faire croire au gens que c’est en taxant Pierre, Paul ou Jacques parce que c’est des »sââloooo deuuuu riiiiches« que l’équilibre arrivera c’est des bobards pour les simplets. »

                  Faire croire aux gens que les riches paient leurs ennnooooorrmmmmesss impôts (petit rappel, les taxes c’est la droite) en France c’est un attrape gogos. Les seuls qui paient sont ceux qui travaillent pas ceux qui parasitent l’économie. Le cas Bettancourt est typique de « l’égalité à la sarkozy »...30 millions d’euros de bouclier tout en diminuant les aides aux étudiants (et ce n’est qu’un exemple).

                  Peut-être que pour vous les ’riches’ ne le doivent qu’à leur seul mérite et qu’ils n’ont rien à rendre à la société dans laquelle ils s’engraisse ?

                  Comme j’aimerais adorer l’argent, le fric ,le flouse comme vous et considérer la vie comme un combat ou l’on joue à « c’est moi ka la plus grosse »...Comme j’aimerais imaginer la France comme un pme ou les salariés sont les cons de pooovvvreeesss, les classes moyennes les agents de maitrises et nos amis riches les cadres et dirigeants...Tout ca avec un budget à équilibrer, du dégraissage à faire, un peu de coaching...
                  Comme on dit, heureux les simples d’esprits...le royaume à sarko leur appartient...


                • foufouille foufouille 8 juillet 2010 10:17

                  tit doit avoir assez d’argent pour payer sa future chimio ou son accident de la circulation ou une autre maladie qui cher car le chirurgien veut ses 7000/mois


                • xbrossard 8 juillet 2010 12:09

                  @titi

                  « si c’est tellement avantageux de passer par l’interessement, pourquoi toutes les entreprises n’y ont elles pas recours à la place du salaire ? »

                  peut-être tout simplement parce que les salariés ne veulent pas....à bon, ça a un avis ces bêtes là ?


                • titi 8 juillet 2010 12:19

                  « Votre saint CAC40 (dont L’Oreal fait partie) a rapporté 100 milliards de bénéfices en 2008 pour 6 milliards d’impots...Sûr qu’il vaut mieux appliquer un plan de rigueur en s’attaquant aux étudiants, malades etc...
                  Belle mentalité ma foi... »

                  Tiens une info vient de tomber...

                  Les 500 plus grosse fortunes de france représentent 250 Milliards d’euros.

                  Allez soyons super intelligents ratissons tous ces gens ; c’est normal c’est des salauds.
                  Vous venez de financer 2 ans de dépenses de la sécu. C’est énorme !!!
                  Et dans 3 ans vous faites comment ?
                  Vous irez faire la manche où ?


                • titi 8 juillet 2010 12:28

                  @Krusty

                  « Le nombre de personne en ALD (affection longue durée) était de 7,5 millions en 2005. La sécu prévoit entre 9 millions et 12 millions d’ici 2015. »
                  Oui je vois bien qu’ils vous génent...Et que propose votre idéologie eugénique pour nous débarrasser de ce ’problème’ camarade libéral ?"

                  Qui a parlé d’eugénisme ?
                  Heu faut arrêter la fumette... ou la reprendre... les dommages aux cerveaux sont irréversible, une fois que c’est fait y a pas de raison de s’en priver.

                  Je vous repose la question. Vous pensez financer ces dépenses grace au budget cigares de Blanc ? Au bouclier fiscal de Mme Betancourt ? Va falloir reprendre les calculettes parce que le compte n’y est pas.

                  PS : vous avez très bien choisi votre avatar. Vos ne pouviez pas mieux choisir.


                • titi 8 juillet 2010 12:37

                  « tit doit avoir assez d’argent pour payer sa future chimio ou son accident de la circulation ou une autre maladie qui cher car le chirurgien veut ses 7000/mois »

                  Euh.. ce que je dit c’est qu’augmenter les recettes « collectives » ne suffira pas à faire face aux dépenses « collectives » et vous me répondez que j’ai assez d’argent.

                  C’est très niais comme remarque...


                • foufouille foufouille 8 juillet 2010 13:01

                  « Euh.. ce que je dit c’est qu’augmenter les recettes »collectives" ne suffira pas à faire face aux dépenses « collectives » et vous me répondez que j’ai assez d’argent.« 

                  et ?
                  on les soignes pas ?
                  le chirurgien veut plein de pognon, big pharma aussi
                  pour exemple, certains medocs coute 1% de leur prix de vente
                  le depistage du cancer du colon, la grippe bachelot et autre trucs inutile, les hopitaux »design", etc

                  ca coute cher surtout car les medocs ne guerissent mais efface le probleme
                  un antalgique ne soigne pas la douleur mais empeche de la ressentir
                   


                • Krusty Krusty 8 juillet 2010 14:06

                  (titi) « Allez soyons super intelligents ratissons tous ces gens ; c’est normal c’est des salauds. »

                  C’est pas moi qui le dit...

                  (titi) « Vous venez de financer 2 ans de dépenses de la sécu. C’est énorme !!! »

                  Tout a fait...

                  (titi) « Et dans 3 ans vous faites comment ? »

                  On récupère les impôts que ces sociétés devraient normalement payés à la France (aka dans un milieu non corrompu) et on recommence tous les ans...Oui c’est tous les ans les x milliards mais fallait lire jusqu’au bout...

                  (titi) « Vous irez faire la manche où ? »

                  Je sais pas...Chez Bettencourt, d’autres y vont bien...

                  (titi) « Qui a parlé d’eugénisme ? »

                  Vous semblez trouver normal que la plebe paie pour les malades afin que vos poooovvvrrrreeeesss riches ne partent pas de la France. Quand les pauvres ne pourront plus payer, les malades ne seront plus soigner (ca va la ? dites moi si c’est trop complexe pour vous).

                  (titi) « Heu faut arrêter la fumette... ou la reprendre... les dommages aux cerveaux sont irréversible, une fois que c’est fait y a pas de raison de s’en priver. »

                  Je ne fume pas, c’est trop taxé par les libéraux comme vous...

                  (titi) « Je vous repose la question. Vous pensez financer ces dépenses grace au budget cigares de Blanc ? Au bouclier fiscal de Mme Betancourt ? Va falloir reprendre les calculettes parce que le compte n’y est pas. »

                  Comme ma grand mére disait, les petits ruisseaux font les grandes rivières...Si on cumule déjà tout l’argent que ne paient pas vos amis riches grâce à pleins de mag...oups d’astuces (niche copé, négociation directe de l’impôt pour les grandes entreprises, abus de biens publics, président qui double son salaire, gros n’avion du président etc... par exemple), on vivrait déjà nettement mieux, et peut-être même que le compte y serait sans pour autant être obligé de condamner les malades comme vous le souhaitez...

                  (titi) « PS : vous avez très bien choisi votre avatar. Vos ne pouviez pas mieux choisir. »

                  Merci, pour tout vous dire, c’est rapport à la grandeur de mes pieds...Et puis ca fait rire les enfants les clowns...Vous savez, les enfants, ces petits êtres non productifs et couteux pour les gens comme vous...

                  Je vous retourne d’ailleurs le compliment, même si j’estime votre niveau de reflexion plus proche du moineau que du canari...


                • titi 8 juillet 2010 15:08

                  @foufouille

                  « pour exemple, certains medocs coute 1% de leur prix de vente
                  le depistage du cancer du colon, la grippe bachelot et autre trucs inutile, les hopitaux »design« , etc
                  ca coute cher surtout car les medocs ne guerissent mais efface le probleme
                  un antalgique ne soigne pas la douleur mais empeche de la ressentir »

                  Ca me parait en tout cas de meilleures pistes.
                  Ce que vous citer c’est bien une maitrise de la dépense pas la recherche d’expédients pour gonfler les recettes.
                  Il pourrait aussi y avoir un plafonnement des dépenses en fonction des ressources. etc...

                  Jadis Mme Royale avait proposé le plafonnement des allocations familiales. Proposition rejetée pour cause de clientelisme.



                • foufouille foufouille 8 juillet 2010 16:29

                  @ titi
                  pour limiter les depenses faudrait tout changer
                  interdire les visiteurs medicaux ..........
                  on peut aussi prendre le cas des accidents, la secu demande le minimum
                  elle ne prevoit meme pas l’enlevement du materiel medical ni les problemes futurs

                  tout vient de ce que les dirigeants sont tous issus du meme petit monde ferme depuis 65a
                  avec un peu de « sang frais » de temps en temps
                  ca fait 3 generations de « fils de » genre hirsch


                • dawei dawei 7 juillet 2010 11:41

                  Sarkozy entant que Grand Orateur du Nouvel Ordre Mondial ne pouvait que preparer le terrain depuis qu’il en a le pouvoir : vu que ce qui a été décidé pour nous, c’est de nous faucher comme la semeuse en preparant un cocktail explosif melangeant toutes les crises possibles : economiques, morales, ecologiques, energetiques , politiques ...
                  Vous pensez bien qu’il a commencer à saboter notre republique des qu’il le pouvait (fuite de la dette, perte des recettes, perte des liberté, embrasement des banlieux, perte des biens publiques, perte des acquis sociaux , perte de toute forme de morale ... )
                  Ce qu’ils veulent de nous (les Grandes Elites ) c’est une revolution enragée, par le desespoir pour remettre enfin l’Ordre avec à sa tete leur messie prevu de longue date : n’oubliez pas la strategie des « grands changement de civilisations » : ORDO AB CHAOS. Voila le piege.

                  Faisons la revolution certe, mais sans se faire envahir par la colere, le ressentiment, la haine, en restant mettre de nous , déterminés certes, mais en reactivant notre cerveau, notre intelligence, notre conscience, notre raison, notre morale et pas en devenant des bettes que l’on aura tellement rué de coups quelles deviandraient complettement enragées, car rien de mieux pour piquer un chien que de dire qu’il est enragé. Vive la Revolution Consciente et à bas le messianisme illégitime des Grandes Elites .


                  • gonzales gonzales 7 juillet 2010 11:52

                    juste un petit rappel .combien coute a la france notre presence en afghanistan qui tout le monde le sait est une guerre sans issue qui se terminera comme l’indochine ou le viet-nam .tout ces morts et cet argent pour rien


                    • Gavroche Gavroche 7 juillet 2010 12:39

                      Non pas pour rien, pour un sous-sol gavé de richesses.

                      Alors ce que ça peut coûter, ils s’en foutent, c’est les pauvres qui payent.

                      Et peu importe le nombre de vies humaines, ce n’est pas la leur, juste de la chair à canon.


                    • Rudolph 7 juillet 2010 15:32

                      c’est la drogue la véritable ressource là bas. Le sous-sol, ptet également.
                      Et puis ça fait une grosse source d’instabilité prêt de la Russie et de la Chine pour y envoyer des terroristes. Et puis en bonus c’est des montagnes et les ricains adorent ça pour foutre leurs bases militaires, comme au Kosovo ou en Corse d’où ils peuvent intervenir au quart de tour en Europe.

                      Conclusion : leur intérêt = drogue + géopolitique.


                    • dawei dawei 7 juillet 2010 11:58

                      Il faut bien comprendre que l’humanisme selon ces gens la, ce n’est pas
                      - un humain qui aspire au bien etre, au respect d’un autre humain. Ce n’est pas l’amour agapé, charitable etc ...
                      - C’est un humain qui controle un autre humain, qui ameliorere technologiqement un autre humain voire qui créé un autre humain tout cela entant qu’outil industriel.
                      Leur notion de rendre gloire à l’humanité, c’est de se débarasser de tous les nuisibles (vieux, handicapés, subversifs...), et de controler à merci le reste afin de jouir d’une sorte d’immortalité et de toute puissance seulement pour les reignants.


                      • joelim joelim 7 juillet 2010 12:38

                        Pour résumer, des ultra-riches ont financé des « gros bras » pour « prendre la main » du pays afin de gérer au mieux ce qui leur restait à défiscaliser de leurs évasions fiscales. Comme ils avaient les gros médias à leur botte et que les français ne pensaient pas qu’on puisse les plumer à ce point, çà a super marché... Voilà où on en est.


                        • joelim joelim 7 juillet 2010 13:13

                          La preuve : maintenant qu’ils ont siphonné le plus gros, ils s’attaquent aux pauvres et aux handicapés ! Même si individuellement les sommes sont dérisoires, au niveau de la France çà chiffre quand même un peu, suffisamment en tout cas pour payer quelques piscines ou quelques bateaux d’agrément à leurs hommes de main.


                        • perlseb 7 juillet 2010 13:21

                          Taxer moins les riches et bien plus les pauvres, c’est typiquement le programme de la droite. Il n’y a donc aucune explication à rechercher depuis 1995 (la seule question : comment la droite peut-elle être populaire et obtenir plus de 10% dans des élections ?).

                          Ce qui est curieux, c’est que ce mouvement aie commencé en 1980 : les 2 mandats de Mitterrand n’étaient pas vraiment à gauche, en somme (malgré la retraite à 60 ans et les 5 semaines de congés payés).


                          • dawei dawei 7 juillet 2010 15:14

                            la seule question : comment la droite peut-elle être populaire et obtenir plus de 10% dans des élections ?
                            Pourquoi ? parceque il y a du monde qui aspire a faire parti de ces riches, et qui ont cru qu’il suffisait de voter à droite !!! Considerant que le socialisme empeche de devenir riche, c’est tout.
                            Faut croire qu’ils ne savaient pas encore qu’il fallait juste faire partie des cooptés congenitaux.
                            Je pense qu’une bonne partie a compris maintenant, et c’est pour cela qu’on tire la sonnette d’alame du populisme frontiste, et pas (que) a cause des affaire WOERT and co, faut arreter de deconner, ils nous prennent vraiment pour des cons.
                            A ces gens là pret à tout pour devenir riche : arretez de voter les francs maçons recrutent !!


                          • bonsens 7 juillet 2010 14:17

                            @ perlseb : probablement en partie parce que la gauche n’a pas su se positionner come le parti des classes moyennes autochtones , disons des « non-riches » sans problême social ou marginalité particuliére. Toute prise de position de la gauche en faveur par exemple des immigrés clandestins , de l’augmentation des transferts financiers vers les pays pauvres , de l’augmentation des prélévements ( qui porteront quoiqu’elle en dise sur les revenus de la classe moyenne , car les riches ne sont pas assez nombreux ) génére automatiquement un report de quelques centaines de milliers de voix vers la droite . Ceci sur les sujets économiques .
                            De même sur les sujets sociétaux , toute prise de position en faveur du mariage gay , des quotas ethniques , de la compréhension envers les auteurs de délinquance , etc...etc... génére la même vague de reports de voix sur la droite.
                            Si la gauche veut gagner , il faut qu’elle se recentre sur le coeur sociologique du pays et qu’elle arrête de se poser comme le parti des minorités .
                            Ellle ne gagnera jamais si elle ne s’engage pas fermement à :
                            1) pas un centime de plus de prélévements obligatoires sur les classes moyennes
                            2 ) aucune modification des cadres sociétaux habituels ...
                            Mais , serait elle encore la gauche , une gauche qui regarderait devant ses pieds au lieu d’avoir la tête dans les étoiles.....


                            • Martin D 7 juillet 2010 14:29

                              1/ comment des gens (militants UMP) peuvent-ils être en accord avec ce que met en œuvre la droite ?

                              2/ pourquoi personne ne réagit au rapport de Gilles CARREZ ?

                              3/ pourquoi le journaliste de france inter ce matin n’a pas réagit quand le gars de l’UMP a dit que les vrais enjeux de la France c’est la burqa ?

                              4/ pourquoi les leaders de l’opposition, quels qui soit, ne s’en émeuvent pas ?

                              5/ pourquoi il n’y a pas d’apéro géant pour demander la démission de woerth ? de sarko ?

                              vraiment, j’ai la nausée de ce gvnmt quand j’entends ce qu’ils prévoient de faire...et les militants FhaiNe qui se réjouissent alors que leurs dirigeants feront exactement la même politique ....


                              • Τυφῶν בעל Perkele Τυφῶν 7 juillet 2010 14:34

                                En continuation avec mon message un peu plus haut, la maison est fière et heureuse de vous dispenser cette citation avec un esprit d’à propos certain :

                                « Au financier, au pétrolier, à l’éleveur de porcs qui se croient les maîtres du monde et veulent l’organiser selon la loi de l’argent, selon les besoins de l’automobile, selon la philosophie des cochons, et plier les peuples à la politique du dividende, le fascisme réponds en levant l’épée. »

                                (George VALOIS, fondateur du Faisceau)

                                Typhon


                                • LE CHAT LE CHAT 7 juillet 2010 14:48

                                  la gauche avec DSK au FMI , Pascal Lamy à l’OMC , les Fabius , Jospin , Aubry , tous membre du Bilderberg ou du siècle , ne recherchent que le pouvoir , ce ne sont que des false flags , des leurres d’appel électoraux ( comme dirait Villach )  !

                                  les gauches européennes , en Grèce , en Espagne , au portugal et bientôt en France sont les plus serviles serviteurs des banques et des puissants , et feront encore mieux payer le prix de la crise aux plus humbles que la droite , sachant que les syndicats bidons restent muets quand ils sont au pouvoir !!!!

                                  les 10% qui manquent dans la caisse des ouvriers et employés , ce sont les salaires bloqués pendant 3 ans à cause des 35h , c’est un pouvoir d’achat qu’on ne retrouvera jamais , ça sert à quoi des RTT sans argent ?????


                                  • sisyphe sisyphe 7 juillet 2010 15:11

                                    tan tan tan ! « La faute aux 35 heures » ; le retour  !! smiley smiley smiley 

                                    Il y en a ; ils ont trouvé L’EXPLICATION ; unique, à tous les problèmes, et ils s’y accrocheront jusqu’à la fin de leur vie, comme un naufragé à son épave...

                                    Trop fort ! 

                                     smiley 


                                  • LE CHAT LE CHAT 7 juillet 2010 15:26

                                    @Sisyphe

                                    peut être fait tu partie des bobos aisés qui ont réclamé ces 35 heures , mais cette perte de pouvoir d’achat a pesé lourdement dans la balance de Jospin , pour les ouvriers , le compte n’y était pas ! ils voulaient de l’argent , pas du temps libre mais pas de fric ! idem pour les heures sup , les bobos reprochent aux ouvriers ces heures qui ne servent qu’à réussir à mettre un peu de beurre dans les épinards , on voit bien qu’ils doivent pas faire vivre une famille avec moins de 1500 euros ! le travailler plus pour gagner plus pouvait avoir un sens en 2007 , mais je crois que le gnome ne bernera plus la classe ouvrière !


                                  • sisyphe sisyphe 7 juillet 2010 15:27

                                    - La crise mondiale ? - la faute aux 35 heures 

                                    - L’explosion de la dette ? - la faute aux 35 heures 

                                    - La part des salaires dans la valeur ajoutée des entreprises a perdu environ 5 points depuis le début des années 1980 ? - la faute aux 35 heures 

                                    - 9,3 % du PIB est passé des salariés aux actionnaires ? - la faute aux 35 heures 

                                    - L’éruption du volcan Eyjafjöll ? - la faute aux 35 heures 

                                    - La marée noire dans le Golfe du Mexique ? - la faute aux 35 heures 

                                    - L’affaire Woerth- Bettancourt - Sarkozy ? - la faute aux 35 heures 

                                    - Le Karachigate ? - la faute aux 35 heures ! 


                                    Salauds de gauchistes !! 

                                     smiley smiley


                                  • sisyphe sisyphe 7 juillet 2010 15:33

                                    @ le chat : 

                                    peut être fait tu partie des bobos aisés qui ont réclamé ces 35 heures , mais cette perte de pouvoir d’achat a pesé lourdement dans la balance de Jospin , pour les ouvriers , le compte n’y était pas 


                                    Mensonge, propagande, désinformation. 

                                    Il n’y a eu AUCUNE PERTE DE POUVOIR D’ACHAT de la part des salariés, suite aux 35 heures, puisque, justement, le salaire restait le même, et que c’est l’état qui payait la différence aux entreprises. 

                                    Il faut se renseigner un minimum avant d’écrire de telles énormités ; toute ton argumentation s’écroule ; alors, de deux choses l’une ; soit c’est toi qu’on a berné, en te racontant des conneries ; et, dans ce cas, il te faut t’informer un minimum : 

                                    -soit tu sais la vérité, et c’est toi qui essaies de nous enfumer en racontant n’importe quoi ; 

                                    à toi de voir... 


                                  • LE CHAT LE CHAT 7 juillet 2010 15:41

                                    l’état faisait cadeau du fric aux entreprises , pas aux salariés !!!!

                                    j’ai bien vu ma fiche de paie faire du sur place pendant trois ans alors que les prix augmentaient ,
                                    et qu’on a exigé des salariés qu’ils fassent le boulot de 39 heures en 35 ! ça c’est la réalité dans le privé ! et pas une seule embauche !

                                    je n’ai pas dit que les 35 h étaient responsables de tout , mais pour ce qui est de la perte de pouvoir d’achat des salariés , c’est évident ! les patrons ont étés les seuls gagnants !

                                    si tu penses que l’arrivée éventuelle de la pseudo gauche PS en 2012 annonce les lendemains qui chantent , tu vas vite déchanter , être de gauche pour eux , c’est se foutre du pognon à gauche , tout autant que la droite ! ils sortent tous des mêmes écoles et sont tous rangés sagement derrière Barosso !


                                  • LE CHAT LE CHAT 7 juillet 2010 15:46

                                    @sisyphe

                                    sur ce , le prolétaire d’extrême droite fachoracistonazi comme dit Momo  smiley que je suis va aller passer une paire d’heures dans l’eau , à 34°c je commence à fondre ici !
                                    ça ma fait plaisir de causer avec toi sans me faire insulter, c’est cool !


                                  • sisyphe sisyphe 7 juillet 2010 16:01

                                     
                                    Par LE CHAT (xxx.xxx.xxx.189) 7 juillet 15:41

                                    l’état faisait cadeau du fric aux entreprises , pas aux salariés !!!!

                                    j’ai bien vu ma fiche de paie faire du sur place pendant trois ans alors que les prix augmentaient ,

                                    et qu’on a exigé des salariés qu’ils fassent le boulot de 39 heures en 35 ! ça c’est la réalité dans le privé ! et pas une seule embauche !


                                    Il n’y avait, au départ de la loi, pas de « cadeau » aux entreprises, mais une compensation, puisque, en passant de 39 heures à 35, le salaire des salariés restait le même. 

                                    Le but était, avant tout, de créer des embauches, avec le volant d’heures ainsi libéré. 

                                    Si les salariés ont été obligés de faire, en 35 heures le travail de 39, c’est, justement, que les entreprises n’ont pas embauché ; préférant empocher les compensations versées par l’état, et garder le même rendement avec les mêmes salariés. 

                                    Ce sont donc les entrepreneurs, les patrons, qui, n’ayant pas joué le jeu, ont sabordé cette loi, et se sont engraissés sur le dos des salariés............. comme le plus souvent...

                                    Mais, par ailleurs, quand les économistes sérieux font le « bilan » des 35 heures ; on relève une création d’environ 400.000 emplois (d’où, entre autres, la baisse du chômage, sous le gouvernement Jospin) et, par ailleurs, la France reste AU DESSUS de la moyenne horaire du travail en Europe : 

                                    D’après une étude, la durée du travail moyenne effective pendant la semaine de référence au cours du second semestre 2006, tous types d’emplois et toutes branches confondus, est de 38 heures en France, pour une moyenne de l’Union européenne des vingt-sept de 37,9 heures, une moyenne de la zone euro de 37,4 heures.

                                    L’Allemagne est à 35,6 heures, le Danemark à 30,8 heures. Certains pays travaillent plus que la France avec 38,6 heures en Italie, 40,1 heures en Croatie et 42,7 heures en Grèce.


                                    Pour un bilan global sérieux des 35 heures, voir ici...

                                    Sinon, bon bain.... (grâce aux RTT ?? smiley


                                  • foufouille foufouille 7 juillet 2010 17:48

                                    « on relève une création d’environ 400.000 emplois (d’où, entre autres, la baisse du chômage, sous le gouvernement Jospin) »

                                    jospin qui fait parti des bilderberg !
                                    mdr !


                                  • titi 7 juillet 2010 18:40

                                    @Sysyphe

                                    « Il n’y a eu AUCUNE PERTE DE POUVOIR D’ACHAT de la part des salariés, suite aux 35 heures, puisque, justement, le salaire restait le même, et que c’est l’état qui payait la différence aux entreprises.  »

                                    Totalement faux. Mais comment pouvez vous écrire en gras de telles conneries.
                                    Quel age avez vous ? Avez vous travaillé à cette époque ,

                                    Les 35h ont été échangé contre l’annualisation du temps de travail dans quasiment toutes les entreprises. En clair les ouvriers ont perdu le paiement de leurs heures supplémentaires qui étaient évaluées par semaines et que le sont devenues par an.

                                    C’est ce qui est arrivé à mon épouse qui a perdu pratiquement 1 mois de salaire net lors du passage au 35 heures.

                                    De grace renseignez vous auprès des gens qui le vive au lieu de répéter les bêtises de je ne sais quel blog de boutonneux anarchistes.


                                  • titi 7 juillet 2010 18:46

                                    « Si les salariés ont été obligés de faire, en 35 heures le travail de 39, c’est, justement, que les entreprises n’ont pas embauché ; préférant empocher les compensations versées par l’état, et garder le même rendement avec les mêmes salariés.  »

                                    Problème : je suis une entreprise de 4,5 personnes.
                                    1 chef de projet
                                    3 consultant
                                    0.5 administrative.

                                    Nous passons aux 35 heures.
                                    Ce qui libère 4 h de CP, 12 h de consultant et 2 heure d’administratif.

                                    Question j’embauche quoi pour tenir ce poste de 18h par semaine ? Un titulaire d’un Bac + 5 de 3 BTS et d’un BEP ?

                                    Bah j’embauche pas. C’est tout simple.


                                  • Firedog Firedog 7 juillet 2010 18:55

                                    @Titi
                                    Le chef de projet, il a pas un statut de cadre ?
                                    Pour les autres, temps partiel.


                                  • foufouille foufouille 7 juillet 2010 19:11

                                    titi peut aussi embaucher ENT,CUI ou stagiaire


                                  • titi 7 juillet 2010 21:21

                                    @firedog & foufouille

                                    Vous etes des « jokers »...

                                    Bien sur prendre 1 personne pour 12h puis 1 pour 4h... qui devront se déplacer..
                                    Bah elles se présenteront même pas à l’émbauche.

                                    Du coup la solution c’est tout le monde à 39h et en fin d’année on regarde...

                                    Les 35h c’était biaisé d’avance. Le travail ne se partage pas. C’est un constat qui a bientot 40 ans en gestion de projet. C’est dommage que nos enarques n’en aient pas eu vent.


                                  • 65beve 65beve 7 juillet 2010 23:45

                                    Je peux affirmer que 50 emplois ont été sauvés dans la boite qui m’employait gràce aux 35h !


                                  • Souciétal Souciétal 7 juillet 2010 15:05

                                    Des politiques ? Pff... Des charognards. Des charognards qui s’en prennent sans vergogne aux plus démunis.

                                    Ces gens qui ne demandent même plus de partir en vacances, d’aller au restau ou au ciné car c’est déjà bien trop cher. Des gens qui luttent pour payer leur loyer et leur bouffe : car quand t’es pauvres, on te vend de la malbouffe.

                                    Une intelligence froide qui glace les rêves et le devenir des pauvres et de tous ceux qui s’apprêtent à le devenir.

                                    Mais, qu’ils trinquent les mafieux !

                                    Il suffit d’un peu d’eau et de pain pour reveiller une conscience où sommeille, déjà la colère.


                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 juillet 2010 16:58

                                      Excellent. +1


                                      Article à diffuser.

                                      • Taverne Taverne 7 juillet 2010 17:13

                                        Et pendant ce temps, Sarkozy tient des propos dignes de Madame Michu la concierge :« Mais à quelle époque vit-on, je vous le demande ! » Je vous rappelle ses propos précédents « Mais quel est ce pays où..ceci cela... »

                                        Ah ! ça nous aide bien et quelle hauteur de vues, monsieur Michu, pardon Monsieur Sarkozy (excusez-moi, on en vient à les confondre).


                                        • Le péripate Le péripate 7 juillet 2010 18:06

                                          Je trouve le calcul un peu timide. 100 milliard, c’est 7% de 1500 milliard de la dette.

                                          Rajoutons donc pour faire bonne mesure l’octroi, le surcent, la taille, la gabelle, la dîme et la tonlieu et imaginons tout l’argent qui aurait été collecté si ces impôts n’avaient pas disparus.

                                          C’est triste, non ?

                                           smiley


                                          • foufouille foufouille 7 juillet 2010 19:08

                                            imaginons que tu touches plus de subventions ..........
                                            ni de gasoil detaxer
                                            plus de credit a 2% ........
                                            imaginons


                                          • Le péripate Le péripate 7 juillet 2010 21:26

                                            C’est quoi ton genre de pute ?


                                          • Muriel74 Muriel74 7 juillet 2010 18:14
                                            Dans la série « les pauvres trinquent les riches dégustent », Intéressant aussi ce qui se passe en Grèce : Les compagnies pharmaceutiques imposent un embargo sur le service de santé grec Par John Vassilopoulos

                                            • Firedog Firedog 7 juillet 2010 18:52

                                              S’en prendre aux handicapés... C’est vraiment minable ! J’ai envie de vomir...


                                              • foufouille foufouille 7 juillet 2010 18:56

                                                en fait ya pire
                                                la secu veut suprimer toutes les ALD sauf cardiaque
                                                pire que sarko le haut fonctionnaire


                                                • tvargentine.com lerma 7 juillet 2010 19:27

                                                  Article intéressant car nous voyons que le suivisme du libéralisme a traversé la droite comme la gauche et n’a fait qu’augmenter l’appauvrissement d’un Etat

                                                  La gauche porte une très lourde responsabilité dans ce libéralisme débridé depuis 1983

                                                  Rappelons nous des « lois de respirations du secteur public » sous Fabius ,1er ministre en 1984

                                                  Le PS a vendu son âme et n’a plus que la « compassion » ,celle des curés de gauche comme programme et de « partager » la misère sociale avec le reste du monde.

                                                   Le Président Sarkozy n’est qu’un simple bouc émissaire de la facture des 25 années de libéralisme économique,dont le mot s’appelle CRISE,CRISE,CRISE

                                                  Le bilan du Président SARKOZY est positif,car en 2 ans ,il aura apporté + à la France en terme d’intervention publique que la gestion économique des présidents Mitterrand et Chirac réunis
                                                  et de libertés apportés aux créateurs d’entreprises ou d’auto-entrepeneurs (400.000)

                                                  Même si en 2 ans,on ne peut pas reconstruire 25 ans de destruction économique et sociale,on peut apporter ce crédit au Président qu’il a été celui de la rupture avec le libéralisme financier

                                                  Qui à gauche refuse l’intervention de l’État dans l’économie ?

                                                  Qui à gauche va supprimer le statut des auto-entrepreneurs ?

                                                  Qui à gauche va revenir sur les droits de successions qui ne touchent pas que les milliardaires

                                                  Voila tout simplement un constat,le libéralisme financier ,la décentralisation et la privatisation des services à conduit la France au bord de l’asphyxie

                                                  Je fais parti de ceux qui pense que le bilan du Président Nicolas Sarkozy est positif,car franchement,vous préférez voir la France dirigée par le FMI de DSK ?????

                                                  Ou est la différence entre le FMI de la crise Argentine et le FMI de DSK qui « gére » la crise de la Grèce ???

                                                  http://www.tvargentine.com


                                                  • croacroa 7 juillet 2010 19:33

                                                    On a les politiques qu on merite : ils sont generalement a l image de leur peuple , en plus outrancier , aprés tout ils n ont pas prit le pouvoir par la forçe.......


                                                    • Pluto 335 7 juillet 2010 23:09

                                                      A peuple de merde, dirigeants de merde.


                                                    • furio furio 7 juillet 2010 19:45

                                                      Dette de la France en 2002 ? 800 MILLIARDS
                                                      En 2010 ? 1 535 MILLIARDS !!!!!!
                                                      Tout est dit. 


                                                      • moebius 7 juillet 2010 22:30

                                                        et vous personellement vous me devez combien ?... tout est là


                                                        • moebius 7 juillet 2010 22:37

                                                          j’ai décidé de refaire le monde, vous me devez donc tous 1535 milliards. Je n’accepte que les virements par pay pal. Je suis honnéte moi, les enveloppes sous la table, les comptes en Suisse et tout ça vous vous pouvez vous les garder et vous avez bien de la chance que je ne vous fasse pas un procés comme Woertz


                                                          • moebius 7 juillet 2010 22:38

                                                            je vais tous vous manger, je vous avale tous...


                                                            • Yohan Yohan 8 juillet 2010 00:17

                                                              Bon, il est temps de resdescendre sur terre. Le rapport de force a changé, les pays riches d’hier perdent leurs boulons et la France perd de l’huile en plus.
                                                               Il faut se rendre à l’évidence, nous avons mangé notre pain blanc. 
                                                              De nouveaux pays, dits émergents, ont fini d’émerger qui s’installent sur le fauteuil des pays riches d’hier et nous sommes conviés à prendre le strapontin. Heureusement qu’il nous reste encore quelques fleurons industriels et quelques bijoux de famille, sinon nous serions déjà par terre.
                                                               La chute en pente douce a commencé, d’autant plus inéluctable que nous avons cru possible de l’enrayer à coup d’endettement. Or, nous avons atteint le seuil à partir duquel il n’est plus possible de continuer sans risquer le crash brutal.
                                                              Sarko est le dernier des mohicans à penser qu’un Président peut influer sur le cours des choses à coup de baguette magique. Il est mauvais, mais c’est lui que les français ont élu.
                                                              Lui ou un autre maintenant, qu’est-ce que ça change ?


                                                              • Salsabil 8 juillet 2010 00:49

                                                                Bonsoir,

                                                                @ l’auteur,

                                                                Merci de dire et redire encore et encore, chiffre à l’appui et précisions au surplus, tout ce qui va de travers dans ce pays.

                                                                Pays exsangue, oui, nous tirons la langue, pas encore de soif, mais cela ne saurait tarder, quant à la faim, attendons l’hiver et quand le choix devra inexorablement se faire entre la chaleur de l’atmosphère (physique, hein !, pas l’autre !), l’eau chaude ou la soupe, ce sera vite réglé !
                                                                Je parle de la fin novembre quand auront été prélevés les impôts sur le revenu, la taxe d’habitation, éventuellement la foncière aussi, et qu’il faudra dans le même temps penser aux cadeaux de Noël et aux ripailles traditionnelles qui vont de paire....
                                                                Qui pourra encore, sans questions à la réponse inique, continuer comme si de rien n’était ? Qui ?

                                                                Yohan,

                                                                Tu dis : « lui ou un autre, qu’est-ce que ça change ? »
                                                                J’aurais fortement tendance à aller dans ton sens parce qu’effectivement, le choix qui nous est proposé est pour le moins consternant.
                                                                Malgré tout, il est de notre devoir de citoyen de faire en sorte, et ce, quelque soit la méthode, que nos représentants soient conscients de la situation du peuple dans son ensemble et de la capacité de ce même peuple de « leur foutre sur la gueule », s’ils ne se décident pas à comprendre et à prendre les mesures adéquates pour que chacun s’en tire à moindre mal.
                                                                Je crois que la sagesse populaire fait que chacun est bien averti du fait que nous sommes en période de crise donc difficile, mais que pour autant, certains s’en sortent le verbe ou au pire, le portefeuille, haut, et que personne n’est dupe !

                                                                Alors lui ou un autre qu’est-ce que ça change ? Rien a priori, nous sommes d’accord.
                                                                Lui ou un autre « système », qu’est-ce que ça change ? TOUT !

                                                                Au peuple de prendre enfin son destin en main au-delà des convenances qui n’ont, désormais, que trop duré, et par-delà progressé indubitablement vers plus d’inégalités innacceptables, chaque jour amplifiées !

                                                                IL S’UFFIT !!!!

                                                                PEUPLE DE FRANCE !!!! REVEILLE-TOI !!!!


                                                              • Christoff_M Christoff_M 8 juillet 2010 05:52
                                                                Ce gouvernement n’a fait qu’entretenir la zizanie, développer le communautarisme, et jouer contre le pays, la stabilité et en faisant venir une main d’oeuvre sous qualifiée, permettant à nos amis du pouvoir et des patrons du cac, de faire baisser les salaires dans le pays et nous seriner partout le coup de la crise...

                                                                On peut voir dans un amendement Copé permettant de délocaliser à moindre frais et dans le bouclier fiscal de Woerth, des preuves que seuls comptent les intérêts des « amis » et des pseudo élites de friqués parvenus de ce pays, et pas du tout l’interet des petites entreprises, commerçants, artisans, petites unités qui font les emplois en France...

                                                                Les rentiers sont incités à épargner ailleurs et monsieur Woerth contrairement à son double langage de comptable des grandes fortunes, appuyé par tous ses collègues avocats conseillers « affairistes », fait tout pour faire échapper à l’impôt ceux qui gagnent le plus et restitue même en 2009 et 2010 des millions aux gens les plus riches de France tout en baissant tous les revenus minimaux a l’autre bout de l’échelle...

                                                                Moi je dis dehors à cette bande de fumistes méprisants et dangereux pour la viabilité de notre pays !!! quand on vide les caisses de l’état pour donner aux réseaux et aux « amis » héritiers ou rentiers improductifs...
                                                                Quand madame Lagarde nous fait passer à -53milliards de balance commerciale, quand nous perdons des contrats partout quand Sarkozy se vante avant d’avoir signé...

                                                                Nous avons une bande de vieux adolescents gâtés par une autre époque, qui n’ont aucun recul et qui nous envoient droit dans le mur mettant en danger notre système social, imbéciles heureux et laquets du capitalisme mondial,
                                                                à l’image de madame Lagarde qui nous sort son plan Ri Lance pour rigueur et relance (chaque individu ayant un cerveau est à même de comprendre que cela est impossible),
                                                                cette bonne femme brasse de l’air depuis qu’elle est la , a eu un effet catastrophique sur l’activité en France, a laissé détruire des centaines de milliers d’emplois par son incapacité à être sur le terrain, plutôt que de faire de la com et des phrases creuses...

                                                                a l’image du pôle emploi qui n’est plus qu’une façade creuse sans budget et sans stages sérieux...

                                                                Comment peut on croire un gouvernement qui nous prouve tous les jours qu’il joue le jeu de fonds de pension étrangers contre les intérêts des boites françaises qui partent toutes en vrille ou sont vendues en pièces détachées, l’état se désengageant de tout, par contre achetant des actions au plus mauvais moment à Quick qui perd de l’argent depuis, et ce n’est qu’un exemple, on pourrait parler des facilités faites à monsieur Mittal ou à d’autres escrocs en col blanc qui ne sont la que pour sucer le sang de boites qu’on retrouve vidées quelques années après avec un accord tacite de l’état étrange...

                                                                on peut reparler du cas Airbus qui marchait très bien en France et qui est devenue une nébuleuse européenne aux résultats beaucoup moins nets !! pour permettre à boeing de revenir sur le devant de la scène....

                                                                On ne parlera pas non plus des passes droit et des rackets des compagnies low cost avec une grande tolérance de notre état et de l’Europe qui se retrouve la plaque tournante de tous les financiers douteux de la planète !!
                                                                même les chinois protègent mieux leurs entreprises que les politiques en France dont on en vient à se demander s’ils bossent pour leur pays ou pour l’extérieur !! c’est particulièrement flagrant avec le gouvernement Fillon actuel et l’affaire Woerth n’est que le dessus gentil de l’iceberg UMP sous Sarkozy....

                                                                On jette en pâture une affaire pour masquer les frégates et les rétro commissions en millions qui concernaient Sarkozy et Balladur, mais ce n’est qu’une affaire...

                                                                Les bâtiments de l’imprimerie nationale ont été vendus pour un prix d’« amis » à des américains avant elections 2007, pour être rachetés beaucoup plus cher par la Caisse des dépôts par notre ami Sarkozy et ses charmants « amis » du pouvoir, et ses ministres, les mêmes, Lagarde Woerth, étrange quand on sait que le fond de pension qui a racheté les batiments du 15ème avant les elections, n’était autre qu’une boite ou travaillait le frère de Sarkozy, Olivier,
                                                                un hasard sans doute, on comprend ou le frangin a pu se procurer un budget com immense en 2007, les 150000 de l’affaire actuelle n’étant qu’une plaisanterie en comparaison !!!


                                                                • Christoff_M Christoff_M 8 juillet 2010 06:10

                                                                  On rigole quand ces beaux parleurs du pouvoir actuel osent parler de s’attaquer aux niches fiscales, il n’ont fait que renforcer leurs statuts, en pondant des centaines de lois, députés, conseillers, sénateurs, pour éviter de toucher la branche dorée qui les alimentent eux et leurs protégés...

                                                                  On s’étonne qu’il y ait une crise de confiance, mais comment faire confiance à des menteurs passés par la caisse des dépôts et qui connaissent toutes les combines de la fiscalité à la française !!

                                                                  On donne 135 euros au pauvre couillon vache à lait qui se fait prendre pour 3km de trop, et on oublie des « comptes » ou on se trompe sur des millions quand il s’agit d’amis !!
                                                                  la fumisterie et l’insulte à la France d’en bas n’a que trop duré...

                                                                  Il est temps de botter le derrière à ces bons petits bourgeois parvenus d’un système de copinage qui n’engendre que la médiocrité et les affaires douteuses dans notre pays !!!


                                                                  • banzai 8 juillet 2010 11:49

                                                                    +1

                                                                    En 2003, le Groupe Carlyle achète à l’État français les locaux de l’Imprimerie nationale, qui est démantelée, pour 85 millions d’euros. L’État lui rachète en 2007 ces mêmes bâtiments pour en faire le nouveau ministère des Affaires étrangères, pour 376,5 millions d’euros, soit 4,5 fois le prix de départ après environ 120 millions d’euros de travaux[7].

                                                                    in http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Carlyle

                                                                    En 1990, Olivier Sarkozy est employé pour travailler à la banque d’investissement américaine Dillon, Read & Co. and qu’il abandonna trois ans plus tard pour rejoindre la First Boston Corporation, où il occupa plusieurs postes de senior.[2]. En 2002, il entre chez UBS, où il fut le conseiller de plusieurs acquisitions de plusieurs milliards de dollars.[1] Le 3 mars 2008 Olivier Sarkozy est nommé co-directeur des services financiers du groupe Carlyle[2].

                                                                    in http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Sarkozy

                                                                    à lire aussi

                                                                    http://www.voltairenet.org/article157210.html


                                                                  • schweitzer schweitzer 8 juillet 2010 07:46

                                                                    je pense que Sarkozy est un Hitler français, que ses ministres et l’UMP sont le parti nazi qui nous manquait semblerait-il en France et l que les 3 chaines nationales de télévision n’y sont pas pour rien : rien ne sert de passé du futur, le présent est complètement truqué et le futur n’a aucune existence... grosso-modo leur technique est de vous surprendre au sortir du bois pour vous détrousser qui que vous soyez.

                                                                    Sarkozy est un prince qui règne sur une bande de malfats... eux-mêmes manipulateurs et manipulés. Seulement ce genre de débat n’existe pas en France car tout le monde veut des sous et encore des sous qui ne sont que du papier et de la feraille. La faute à qui, et bien peut-être à tout ces gens que la France a accueilli et qui considèrent que leur nouvelle patrie est un super lieu de vacances, car la France est-elle vraiment un lieu fait pour le travail ou pour dépenser de l’argent ?

                                                                    C’est un grave débat parce que les exigences de « tartempion » sont et ont toujours été ce qu’elles sont et que tout lemonde préfère se reposer que règler des problèmes personnels, de voisinage ou encore des tracasseries administratives... et qui donc détient la vérité : personne et le bon Dieu s’en moque de toute éternité.

                                                                    Un peu de sérieux, mesdames et messieurs, qu’avez-vous à dire finalement : votre président de la République est un « joujou » qui ne sert qu’à amuser les petits-enfants qui regarde beaucoup la télé. Un « Sarkozy », c’est très exactement un « No Comment » que certain veulent tout le temps transformer en « Joke » (ou si vous préférez un « Gag ») ce qui prouve que les « Français » n’ont guère que le niveau nécessaire à lire Pif Gadget !!!

                                                                    Alors, les attitudes provocatrices des médias, je ne vous en parle même pas ! (Du genre, moi je bosse dans telle ou telle entreprise et le reste j’en ai rien à foutre... et excusez-moi, c’est bien là toute la vérité).

                                                                    Cordialement. A+. Jake.


                                                                    • marignan155 10 juillet 2010 05:18

                                                                      « je pense que Sarkozy est un Hitler français, que ses ministres et l’UMP sont le parti nazi qui nous manquait »

                                                                      ça c’est un point Godwin

                                                                      quoiqu’on puisse dire, NS n’a pas piétiné des accords internationaux, il n’a pas encouragé de génocides en france, il n’a pas agressé d’autres pays, il n’a pas fait accrocher des opposants (auteurs d’un attentat) à des crocs de boucher, il n’a pas mis en route d’ ’action T4’ (voir wikipedia, en tant que président de Social Art Postal Club vous devriez savoir ce que c’est)

                                                                      si Hitler s’était uniquement conduit comme le gouvernement actuel, j’aurais connu mon grand-père, mon père, un autre oncle parmi les plus proches (et les camps de la mort n’y sont pour rien)

                                                                      quelle comparaison utiliserez vous si quelqu’un s’engageait dans des actions similaires à celles évoquées ?

                                                                      « La faute à qui, et bien peut-être à tout ces gens que la France a accueilli et qui considèrent que leur nouvelle patrie est un super lieu de vacances »

                                                                      là vous avez totalement raison, mais rassurez vous, M. Besson est en train de régler la question : Le ministère de l’immigration tient ses objectifs d’expulsion (lemonde 09.07.10)

                                                                      peut-être faudrait-il retirer la nationalité à certains, la méthode a déjà existée (voir wikipedia : nationalité française paragraphe régime de Vichy) on peut aller plus loin que M. Besson sans faire du Vichy, le Front national est plus modéré sur ce point (wikipedia : e retour dans leur pays d’origine... si ceux-ci ont été condamnés pour un crime ou un délit) cela devrait réjouir l’humaniste que êtes (voir votre auto-portait)


                                                                    • banzai 8 juillet 2010 17:25

                                                                      t’as oublié le on


                                                                    • banzai 8 juillet 2010 17:30

                                                                      ......................


                                                                      • Christoff_M Christoff_M 9 juillet 2010 04:35

                                                                        Que n’a t on pas dit sur le financement de Le Pen, les tracasseries du fisc à son égard pour faire disparaitre l’ennemi mortel du parti des combines affairistes, des réseaux des franc macs
                                                                        à savoir l’UMPS !!!

                                                                        Mais la une certaine presse vénale qui touche ses petites subventions avec ses plumes présente pour le cachet, ferme bien sa gueule et est dix fois moins méchante si bien que c’est Plenel ex du Monde bien poli depuis sa nouvelle direction, qui se retrouve traité de fasciste, de trotskyste, la virulence des réactions prouve qu’il a touché la ou ça fait mal à notre petite classe politique nouvelle génération, petits bourgeois parvenus, qui ne supportent pas la critique ni qu’on mette en avant le fait qu’ils sont pire dans leur combines que leur prédécesseurs tout en nous donnant des leçons de morale hypocrite tel l’abbé Fillon dans ses grands discours d’efforts aux français, lui qui a toujours eu une vie de bon bourgeois nanti !!!


                                                                        • Horatiu Russin Horatiu Russin 9 juillet 2010 14:35

                                                                          Si l’on jette un coup d’oeuil sur les mesures anti-crises employées par d’autres pays européens, on peut facillement arriver à une conclusion qu’il y a pas mal des mauvaises similitudes à cet égard. On ne peut pas dire que la France est une singularité, tant et aussi longtemps que plusieurs autres pays européens se sont penchés sur des mesures exeptionnelles telles que la réduction dramatique des salaires budgétisés, congédiements, licenciements forcés, augmentation de la fiscalité, augmentation de la TVA, l’impôt appliqué sur les pensions retraite, sur les droits de chômage, ainsi que sur d’autres avantages et bénéfices sociaux. Alors, chers amis, il semble être bien évident que les effets de la dite Crise ciblent précisement unes et les mêmes catégories des gens : les budgétaires (pour affaiblir le pouvoir étatique), les pensionnaires (pour qu’ils sont considérés « innutils » pour la société), les étudiants (pour qu’on doit les empêcher à s’instruire d’avantage), etc. Une société solide et puissante, prête à tout moment à révolutionner pour le bien le système du pays, n’a pas pas besoin ni d’individus bien formés, ni de pensionnaires qui puissent temoigner des beaux vieux temps, ni d’un fort et performant système budgétaire.

                                                                          En conclusion, si l’exemple de la France n’est pas tout à fait singulier, comment se fait-il que plusieurs chefs d’états et plusieurs autres gouvernements pensent et agissent de la même façon ? On arrive inévitablement presque tous à la même conclusion : c’est bien et bel la mise en route de l’agenda du Nouvel Ordre Mondial qui vise à agir sur la densité de la population mondiale, par tout sorte de d’actions de ce genre. Mais, ce qui est encore plus triste et plus doulereux, c’est le fait que la troisième guerre mondiale ait déjà commencée : c’est la guerre injuste declanchée par les riches (peu nombreux) contre les pauvres (la plus part de la population mondiale).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès